Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les derniers évènements en Syrie : Rumeurs, défections, démissions, (...)

Les derniers évènements en Syrie : Rumeurs, défections, démissions, rebelles...

La semaine écoulée a été très riche d'enseignements sur la Syrie. Il est nécessaire d'y remettre un peu d'ordre en structurant une revue de presse issues de sources variées.

JPEG

- Tout d'abord la rumeur a enflé il y a peu d'un décès de Bachar el Assad tué par un de ses gardes du corps. L'"information" partie d'un site qatari a ensuite été relayée par des journalistes arabes et la presse israélienne. Néanmoins dans le courant de la journée il s'est avéré que cela n'était qu'une rumeur. On peut légitimement se poser des questions sur le pourquoi de telles rumeurs. L'effet destabilisateur qu'une rumeur de cette ampleur peut avoir dans un pays troublé est de nature à susciter des défections.

- Des médias arabes soulignent des éléments intéressants concernant la prochaine conférence de la Ligue Arabe au Qatar qui imposera la présence de l'opposition syrienne. De son côté le Figaro relaie des réunions égyptiennes et s'interroge sur un relâchement du soutien alaouite à Bachar El Assad.

- Agissant de manière unilatérale avec son homologue anglais, la France, par l'intermédiaire de Laurent Fabius semble déterminée à armer les rebelles syriens. Ce que certains rapprochent de la stratégie de Nicolas Sarkozy en Syrie en soulignant son caractère inopportun dans le contexte actuel. Cela n'a pas manqué de provoquer le "fureur" du médiateur internatonal.

- A côté de cela, la situation est tendue du côté de l'opposition syrienne, du moins de l'organe officiel en charge de la représenter (le Conseil National Syrien). Le président de cet organe a en effet annoncé sa démission surprise, présentée comme une réaction à l'élection d'un premier ministre rebelle en charge d'administrer les territoires rebelles (non acceptée par l'armée syrienne libre). Au moment de l'élection du président du CNS fin 2012 et contrairement aux médias occidentaux d'autres sources avaient fait état d'un homme bien moins modéré qu'il y paraissait, un homme aux multiples visages. Concernant le premier ministre non reconnu par l'ASL, son "CV" a été épluché et son absence de liens réels avec la Syrie permet de mieux comprendre ce refus (ancien homme d'affaires, diplomés d'une université américaine etc...)

- Tous ces éléments font que certains s'interrogent sur le "cirque syrien". Tout en élargissant avec une opinion bien tranchée sur "une destabilisation de la région". D'autres s'inquiètent d'un ravivement de la tension dans le Golan.

En conclusion  : Dans le contexte global de ravivement des tensions avec l'Iran lié à sa supposée possession de la bombe atomique dans 1 an (on a déja entendu cela avant avec une mise en scène en plus). On peut s'interroger sur cette accélération des évènements en Syrie (du moins de l'accélération de la communication médiatiques et des rumeurs sur le sujet).
On peut aussi si on creuse le sujet s'interroger sur les causes du développement du programme nucléaire iranien où les USA ne sont pas exempts de toute responsabilité.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • leypanou 26 mars 2013 09:24


    Si vous écrivez : « quasiment tous les médias en France ne sont pas des médias d’information mais des médias de propagande et de parti pris sur les grands sujets actuels », vous auriez résumé la situation.

    Avant sur la Libye, sur l’Iran, sur la Syrie, etc, etc : on entend pratiquement le même son de cloche. Et on ne peut oublier le ridicule de la prétendue démission de l’ambassadeur de la Syrie en France relayée par France24 entre autre.

    Cela fait un certain temps déjà que des journaux et journalistes sont discrédités de la part de ceux qui veulent une véritable information (et le succès des Nouveaux Chiens de Garde le montre), et ce n’est pas seulement la recherche du sensationnalisme ridiculisée lors de l’affaire Timisoara qui est responsable.

    Soyons citoyen responsable ; diversifions les sources d’information ; cultivons-nous et augmentons la quantité de cerveau disponible en « zappant » les futilités et autres débilités.


    • lucmentin 26 mars 2013 10:28

      Pierre sait...

      Mais comme on ne sait pas qui s’est... donnez foi ?

      Et puis qu’ils s’entretuent : on s’en fout.


      • Pierre Pierre 26 mars 2013 11:22

        La première question à se poser est : quelle est l’arme du crime ?

        La deuxième : quel est le lieu du crime ?
        La troisième : à qui profite le crime ?
        Réponses : Une voiture piégée ou une EEI en un territoire contrôlé par les Islamistes (Deir Ezzor). 
        Peu de chances que les loyalistes soient responsables.
        Blackout dans les média occidentaux. Ils attendent une communication formatée des Ministères des Affaires étrangères pour annoncer que c’est un attentat des Loyalistes, histoire de ne pas trop insister sur les divisions entre les forces rebelles et mercenaires.

      • Aldous Aldous 26 mars 2013 12:00

        Na , c’est un problème de couillonnerie :


        ils on pris un crétin fini, il lui ont bourré le mou pour qu’il aille faire sauter Assad, ils lui ont filé une bombe et ils l’ont laché dans la nature.

        Et il s’est gourré d’Assad !

        c’est ballot !



      • njama njama 26 mars 2013 10:44

        @ l’auteur

        L’« information » partie d’un site qatari a ensuite été relayée par des journalistes arabes et la presse israélienne.

        Désolé de vous contredire !

        Cette info est arrivée par le Journal jssnews.com (article ICI) publié le 24 mars 2013, lequel dit : Selon le média arabe www.eltira.org, Bachar el Assad aurait bien été gravement blessé par balles ...

        Effectivement eltira.org est EN langue arabe. Mais eltira.org n’est pas un site « arabe », mais un site israélien

        L’article annonçant la mort de Bachar publié le 24 mars :
        http://www.eltira.org/Neweltirasite/art.php?id=35527

        si vous voulez une traduction, copiez le lien, et mettez-le dans votre « moteur de recherche » -Google, Yahoo, ... - comme s’il s’agissait d’une occurrence de mots pour une recherche. l’article se trouve dans l’affichage des résultats (en première ligne pour Google ... dont je me sers). Puis, cliquez sur « traduire cette page ».
        Faites de même avec l’occurrence « eltira.org » ou « www.eltira.org » ... puis après affichage des résultats > Cliquez sur « traduire cette page ».

        Tira (Arabic : الطـّيرة‎ al-Tira, Hebrew : טִירָה)) est une ville israélienne
        http://en.wikipedia.org/wiki/Tira,_Israel

        Cet article d’eltira [http://www.eltira.org/Neweltirasite/art.php?id=35591] nous apprend par exemple que :

        Les étudiants Kioscol Institut pour enseigner l’anglais le dimanche 13/03/2013 un voyage à Mini Israël "mini-Israël » où ils ont appris aux caractéristiques géographiques et les sites patrimoniaux, religieux et technologiques de près

        lien de la traduction Google :
        http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ar&tl=fr&u=www.eltira.org%2F

        Mini Israël est un parc éducatif et familial rassemblant les miniatures des attractions les plus importantes d’Israël sur une surface d’environ 35.000 m². Situé dans la région de Latroun à proximité de Tel Aviv, il est l’étape idéale à inclure lors de votre week-end d’escapade.

        La source de cette rumeur de la mort de Bachar Al-Assad provient donc de deux sources israéliennes : eltira.org et jssnews

        Si Fabius souhaite avoir confirmation sur cette rumeur, voilà où il peut se renseigner ... pas la peine de chercher au Qatar, ou dans les Emirats !


        • njama njama 26 mars 2013 12:36

          La question que l’on peut naturellement se poser dans cette enquête, c’est de savoir si « eltira.org » a servi de false-flag Source « arabe » à jsssnews.com ?

          car quand on parcourt eltira.org, tout petit média local, d’une ville majoritairement peuplée d’israéliens arabes (voir Wiki) on imagine mal que ses quelques rédacteurs locaux balancent un tel SCOOP dont on ne pourrait ignorer qu’il aurait des retombées internationales !


        • Kiergaard Kiergaard 26 mars 2013 12:51

          Merci de me l’avoir précisé.


        • ecolittoral ecolittoral 27 mars 2013 19:31

          Les derniers évènements ont occultés les premiers.

          A savoir, un peuple qui manifestait pacifiquement, pour demander au pouvoir en place un peu plus de liberté.
          Ce qu’Assad fils avait accordé lors de son accession au pouvoir...et supprimé quelques années plus tard. Peut être sous la pression de son clan.

          Quand à vouloir trier entre opposition syrienne et opposition mercenaire, entre opposition libre et opposition d’opportunistes étrangers, c’est impossible (à mon avis) quand ont ne comprend pas l’histoire et les courants de la région.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès