Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les émeutes anglaises et la lutte des classes

Les émeutes anglaises et la lutte des classes

Je constate qu'au milieu des articles sur les violences des émeutes que l'Angleterre vit en ce moment, on en trouve encore où on peut lire que ce sont là des manifestations du désespoir des jeunes, du chômage, de la politique de Margaret Tatcher, et qu'il faut y voir une revendication comme en Grèce ou en Espagne, qu'on serait en pleine lutte des classes. Alors, autant on peut analyser l'action des Indignés de Barcelone comme une lutte de classe, autant ceux qui posent la même analyse sur ce qui se passe actuellement en Angleterre méritent qu'on leur rappelle un peu de l'analyse marxiste. 

L'analyse marxiste découpe la société en classes, parmi lesquelles on trouve les prolétaires, et les sous prolétaires (lumpenproletaria en VO). Le prolétaire se caractérise par une conscience de classe, ou une capacité à acquérir cette conscience (d'où émergera un jour la métamorphose de la société). C'est à dire que le prolétaire peut être en colère contre son patron qui l'exploite, la société, etc.. et même réagir par la violence ; mais le prolétaire n'ira pas cramer la maison, la voiture de son voisin, et encore moins agresser ou humilier ce voisin, parce qu'il a conscience de faire parti de la même classe que celui ci, d'avoir les mêmes intérêts que lui. Le lumpenprolétaire vit dans les mêmes conditions d'exploitation que le prolétaire, sauf qu'il n'a pas de conscience de classe. Ainsi, d'un point de vue marxiste, on peut aisément reconnaitre le lumpenprolétaire du prolétaire au fait qu'il agisse au détriment de sa propre classe (par exemple en brulant la maison de son voisin tout aussi pauvre et exploité que lui). Dans le manifeste du parti communiste de 1948, Karl Marx en parle ainsi :

"Le lumpenprolétariat, ce produit passif de la pourriture des couches inférieures de la vieille société, il peut se trouver, çà et là, entraîné dans le mouvement par une révolution prolétarienne ; cependant, ses conditions de vie le disposeront plutôt à se vendre à la réaction" (1)

Alors, je vais être gentil, et admettre un très vague rapport entre les émeutes anglaises et les coupes budgétaires du gouvernent anglais.  Par contre, imaginer comme j'ai pu le lire par-ci par-là, que les lumpenprolétaires qu'on voit saccager Londres, pourraient avoir une genre de réflexe politique en allant bruler la City et que bien fait pour ces salauds de banquiers, ça n'arrivera jamais. Petit 1, parce qu'ils cherchent la violence facile et qu'ils n'iront pas sur les places les mieux protégées, et petit 2, parce que quand bien même ils arriveraient jusqu'aux portes des banques, le premier Rockefeller en culotte courte passant par là saurait les acheter avec quelques paires de Nike, puisque, comme le souligne Marx dans son manifeste, le lumpenprolétaire est toujours prompt à se vendre à la réaction de la bourgeoisie, dont il ne veut pas l'extinction pour une société plus juste, mais dont il jalouse les avantages, se rêvant calife à la place du calife.

Maintenant, un autre citation de 1870, de Engels, l'autre auteur du manifeste du parti communiste :

"Le lumpenproletariat - cette lie d'individus déchus de toutes les classes qui a son quartier général dans les grandes villes - est, de tous les alliés possibles, le pire. Cette racaille est parfaitement vénale et tout à fait importune. Lorsque les ouvriers français portèrent sur les maisons, pendant les révolutions, l'inscription : « Mort aux voleurs ! », et qu'ils en fusillèrent même certains, ce n'était certes pas par enthousiasme pour la propriété, mais bien avec la conscience qu'il fallait avant tout se débarrasser de cette engeance. Tout chef ouvrier qui emploie cette racaille comme garde ou s'appuie sur elle, démontre par là qu'il n'est qu'un traître " (2)

Là aussi, je suis parfaitement d'accord. Les émeutiers qui pillent, brulent, rackettent, humilient, volent et même tuent pourraient globalement se faire fusiller, et ceux qui font la confusion avec les Indignés qu'on a pu voir à Barcelone, qui eux se sont comportés comme des vrais prolétaires unis dans la revendication, ceux qui font exprès de ne pas distinguer prolétariat et sous prolétariat, que ce soit par bêtise ou par malice, sont des traitres à la lutte des classes.

(1) et (2) encyclomarx.ovh.org


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • bluerage 11 août 2011 10:51

    Bonjour Canine

    Tout est dit, les emeutiers de Londres et d’autres villes n’ont dans la tête que saccager, détrire, brûler, comme tout bon nihiliste. Ils n’ont aucune revendication politique sinon voler et s’accaparer des biens au détriment de leurs voisins. Ce qui les fait chier c’est de voir que leur voisin possède une maison et une automobile à force de travail, alors ils vont le détruire pour mettre tout le monde au même niveau, comme le soldat du vase de Soissons.

    Tout ce qu’ils demandent c’est du pognon, des allocs, du fric mais en échange de rien, je parie tout ce que vous voulez qu’ils n’ont absolument aucune envie de faire le moindre travail, commencer au bas de l’échelle comme nous l’avons tous fait pour ensuite pouvoir gravir quelques paliers de « réussite » sociale, ce n’est pas pour eux, ce qu’ils veulent c’est que le poulet leur tombe directement rôti dans l’assiette, sans rien faire.


    • xray 11 août 2011 16:00


      ATTENTION 
      Dans un tel contexte, en France les flics encagoulés participent à la destruction des établissements publics et privés. 


      IMMIGRATION

      La misère est le fondement de la société de l’argent ! 
      (Le malade, l’industrie première.) 

      Il est certain que lorsque l’on n’a pour seul repère que le PIB et que l’on sert le capital de la Dette publique, la vision de l’immigration ne peut être que positive.

      Multiplier la misère et les malades pour générer du PIB. 
      Quand le PIB augmente, c’est de la croissance. Quand le pays fait de la croissance, il s’enrichit. Quand le pays s’enrichit, c’est de l’argent pour ceux qui en ont besoins. Va sans dire, de l’argent pour les riches. Pour être pauvre, on n’a pas besoin d’argent. 

      Toute dégradation est source de PIB. 
      Par leur présence, par les désordres qu’ils occasionnent ainsi que la délinquance et les vandalismes dont ils sont responsables, les immigrés contribuent à générer du PIB et à gonfler de capital de la Dette publique. 

      Le capital de la Dette publique contrôlé par qui ? 

      Il faut se méfier du discours des « intellectuels ». 
      S’il veut bouffer, un intellectuel n’a d’issue que de servir le système qui lui remplit sa gamelle et lui nettoie ses crottes. 

      Bon à rien et nul en tout, bardé de diplômes bidons, il est persuadé qu’il ne peut être qu’un « intellectuel ». 

      Les émeutes de novembre 2005 
      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2007/02/14/les-emeutes-de-novembre-2005.html 

      Le bourbier européen 
      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com 



    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 11 août 2011 10:53

      « L’analyse marxiste découpe la société en classes, parmi lesquelles on trouve les prolétaires, et les sous prolétaires (lumpenproletaria en VO). Le prolétaire se caractérise par une conscience de classe, ou une capacité à acquérir cette conscience (d’où émergera un jour la métamorphose de la société). C’est à dire que le prolétaire peut être en colère contre son patron qui l’exploite, la société, etc.. et même réagir par la violence ; mais le prolétaire n’ira pas cramer la maison, la voiture de son voisin, et encore moins agresser ou humilier ce voisin, parce qu’il a conscience de faire parti de la même classe que celui ci, d’avoir les mêmes intérêts que lui. Le lumpenprolétaire vit dans les mêmes conditions d’exploitation que le prolétaire, sauf qu’il n’a pas de conscience de classe. Ainsi, d’un point de vue marxiste, on peut aisément reconnaitre le lumpenprolétaire du prolétaire au fait qu’il agisse au détriment de sa propre classe (par exemple en brulant la maison de son voisin tout aussi pauvre et exploité que lui). »

      Sornettes ! ! !


      Manifeste du Parti Capitaliste Français ( PCF )

      Depuis plus de 160 ans, Karl Marx fourvoie le prolétariat en le focalisant sur la lutte des classes et la possession prolétarienne des moyens de production.

      Aujourd’hui encore, la situation semble lui donner raison puisque le capital boursier mondial, d’environ 36.000 milliards d’Euros, est majoritairement détenu par une minorité de « nantis ».

      Toutefois, il est vain d’espérer une plus juste répartition des moyens de production par des nationalisations, voire des révolutions. Cela a déjà été fait avec les tristes résultats que chacun connaît...

      Puisque le capital boursier mondial est en permanence disponible à la vente et à l’achat, pour que le prolétariat, les « démunis », puisse accéder à la possession des moyens de production, la solution la plus simple consisterait à produire un effort soutenu d’épargne et d’investissement à long terme afin d’acheter ce capital financier des entreprises, banques incluses, et parvenir à l’Acquisition collective et citoyenne du Pouvoir Économique.

      Alors, les citoyens-électeurs-contribuables deviendraient collectivement propriétaires du Pouvoir Économique qu’ils géreraient via une représentation démocratiquement élue et absolument indépendante de l’État.

      Par cette voie, les citoyens-électeurs-contribuables transformeraient le capitalisme ordinaire que nous connaissons en un Capitalisme intrinsèquement Écologique, Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable.

      En effet, de telles prises de participation (minorités de blocage ou majorités absolues) dans le capital des entreprises permettraient aux peuples d’orienter leur Recherche & Développement vers des voies bien plus écologiques et humanistes qu’aujourd’hui.

      Cette capitalisation progressive mais massive dans l’économie réelle marchande devrait permettre l’instauration d’un Dividende Universel qui résulterait des profits réalisés par ces capitaux accumulés durant et après la phase initiale d’épargne et d’acquisition du patrimoine boursier mondial.

      En attendant que le Dividende Universel soit opérationnel, il serait très souhaitable de reprendre la proposition de feu Jacques Marseille d’instaurer immédiatement une Allocation Universelle transitoire et inconditionnelle de 750 Euros mensuels pour tout citoyen(ne) adulte (et de 375 Euros pour les mineurs), financée par la fusion de tous les budgets sociaux actuellement existants. Cela représente un coût fiscal additionnel de 11 milliards en première année (calculs de Jacques Marseille).

      [Par parenthèse, cela revient beaucoup moins cher que le Revenu Citoyen conditionnel de 850 Euros mensuels de Dominique Galouzeau qui coûtera 30 milliards par an...]

      Pour un Nouvel Ordre Socio-Économique Français Équitable !


      • Rounga Roungalashinga 11 août 2011 11:29

        Tout cela est sûrement très intéressant et très pertinent, mais n’a aucun rapport avec le sujet de l’article, à savoir les émeutes anglaises.


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 11 août 2011 11:34
        Par Roungalashinga (xxx.xxx.xxx.123) 11 août 11:29

        Ni aucun rapport avec « l’analyse marxiste » ?...

      • Rounga Roungalashinga 11 août 2011 11:37

        ...euh ! j’enlève le « pertinent », du coup, puisque justement le message ne l’était pas, pertinent.
        (ferais bien de me relire, moi)


      • Rounga Roungalashinga 11 août 2011 11:39

        Le sujet est les émeutes anglaises, le moyen d’analyse est la description marxiste du sous-prolétariat. La remise en cause de l’ensemble de la théorie marxiste ainsi que de ses influences et de ses applications n’est donc pas vraiment appropriée ici.


      • Zanini 11 août 2011 12:30

        Par cette voie, les citoyens-électeurs-contribuables transformeraient le capitalisme ordinaire que nous connaissons en un Capitalisme intrinsèquement Écologique, Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable.

        C’est beau la naïveté...


      • lemouton lemouton 11 août 2011 17:36

        Jean-pierre Llabres —> Champion du monde du copié/collé.

        il ressert le même post depuis au moins le 06 juillet, et encore parce que je n’ai recherché que jusqu’à cette date date..

        prenez un tronçon de son post au hasard,
        par exemple « En attendant que le Dividende Universel soit opérationnel, il serait très »
        et lancez une recherche de ce tronçon sur agoravox..
        et vous verrez apparaitre son utilisation :
         11/08 —> 2 fois
         04/08
         29/07 —> 3fois
         18/07
         15/07
         06/07
        et je suppose etc etc... smiley

        pas étonnant qu’il nous fasse du hors sujet... smiley


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 11 août 2011 19:06

        Je suis absolument ravi d’avoir un mouton pour lecteur aussi attentif car, à force de répétitions, quelque petite chose pourrait pénétrer son cerveau.


      • devphil30 devphil30 11 août 2011 11:10

        Le gouvernement anglais a fortement serré la vis 

        Il a procédé à des réductions de postes dans le public , à des réductions d’aides sociales ...

        Ca ne vous rappelle rien ce type de démarche , allez chercher un peu ....et oui en France on réduit le nombre de fonctionnaire , il est question de rédurie les aides aux assisteés du RSA , des allocations familiales si les enfants vont à l’école etc .... tous cela sous le couvert de la dette ....

        Il nous reste plus qu’a attendre une vague de violence pour permettre au nain de se faire réelire à moins que ce déchainement de violence ne profite à un autre parti plus extrême

        Sans être paranoïaque , ça ressemble à un « coup d’état de l’ump » pour conserver le pouvoir.
         
        Souhaitons que cette crise qui arrive fera réfléchir les Français pour surtout ne pas renouveller le mandat du nain , qu’il prenne une bonne claque et que nous portions un candidat de valeur à la présidence car après c’est l’ensemble des Français et il faut que ce soit TOUS les Français qui permettent de réparer les dégats du nabot

        Philippe


        • Croa Croa 11 août 2011 13:18

          « à un autre parti plus extrême  »

          ça n’existe pas !


        • James James 11 août 2011 11:23

          Marx détenait il la vérité ?
          On peut en douter au vu du bilan de la Russie soviétique et de celui des pays du pacte de Varsovie qui moins d’un siècle plus tard se convertiront à l’économie capitaliste et avec toutes les dérives que l’on connait.


          • gaspadyn gaspadyin 11 août 2011 11:41

            J’approuve l’analyse marxiste, également valable pour la France.

            Les « racailles de banlieue » ne s’insurgent pas contre les injustices, mais pour le plaisir d’en découdre , d’imposer leur loi mafieuse et pour voler.

            Et quand quelques uns d’entre eux baragouinent de l’arabe ou quelques « paroles de Coran », ils se font passer pour des musulmans indignés, et les bien-pensants de gôche crient au racisme et à la xénophobie. Et défendent ainsi des crapules.

            Je n’ai jamais entendu parler de jeunes de banlieues délaissées allant casser une propriété de tapie ou de barroso ou de margerie, ni des permanences d’élus totalement pourris.

            ils ne s’attaquent qu’aux faibles, et pour s’approprier des signes extérieurs,de « richesse » particulièrement vulgaires ( comme les chaines et colliers et tt le bling bling).

             


            • Ouallonsnous ? 13 août 2011 10:54

              A la suite de votre commentaire gaspadyin, je souligne une interprétation curieuse de l’auteur qui écrit ;  « Alors, je vais être gentil, et admettre un très vague rapport entre les émeutes anglaises et les coupes budgétaires du gouvernent anglais ».
              Pourquoi « gentil » ?
              La résultante de la politique menée par Thatcher et ses complices est les coupes budgétaires et la ruine du peuple anglais actuellement, et vous y voyez un trés vague rapport ?

              Relisez donc le Capital, l’auteur, car de toute évidence vous n’en avez pas tout compris !


            • Canine Canine 13 août 2011 16:50

              Premièrement, le peuple anglais n’est pas ruiné (ou à la limite, pas encore). Les anglais restent même un des peuples les plus riches du monde.

              Deuxièmement, il y a un rapport évident entre les grèves des mineurs anglais des années 80 et les coupes budgétaires et les restrictions syndicales de Margaret Tatcher, puisque ces grèves étaient menées contre ces coupes et restrictions. Ce rapport n’est en rien évident dans les émeutes ici présentes, puisque les émeutiers ne manifestent pas contre quoi que soit (ou alors, contre la mort d’un dealer). C’est donc par pur bonté d’âme que j’admets un lien de causalité entre les deux, pour faire plaisir à ceux qui veulent le mettre là, alors qu’il n’a rien à y faire. Et si vous aviez fait l’effort de lire et comprendre mon article, pourtant relativement court et concis, vous sauriez qu’il en est de même selon l’analyse marxiste.


            • Canine Canine 13 août 2011 16:58

              Cela dit, puisque vous me conseillez grassement de relire le Capital, je subodore que vous devez le connaitre par coeur. Aussi, pourriez vous me rappeler où dans cet ouvrage, on peut lire que attaquer et bruler les maisons de ces voisins et piller des magasins de chaussures de marque constitue un pas vers la révolution. Je vous mets au défi de trouver un ligne dans ces livres où il soit dit que l’agression d’autrui et le vol de produit de luxe ait un lien avec la mécanique d’’émancipation du processus d’aliénation. Parce qu’à vrai dire, à la vue de votre commentaire, j’ai plutôt l’impression que vous ne l’avez jamais lu.


            • Ouallonsnous ? 14 août 2011 15:55

              « Relisez donc le Capital, l’auteur, car de toute évidence vous n’en avez pas tout compris ! »

              Je vous réitére mon invitation à lire le Capital, mais surtout, au dela de la lettre, en comprendre l’esprit !

              Ensuite réecrivez vôtre article, en espérant que la modération d’Avox le publie, car en ce moment il me semble qu’ils détestent la pertinence à propos de l’actualité !


            • Canine Canine 14 août 2011 18:51

              Ouais, un commentaire sans argument est un commentaire sans intérêt, et il est d’autant plus ridicule quand il répond à une requête argumentaire précise. Allez donc lire le Capital, et réécrivez votre commentaire.


            • Winston Smith 14 août 2011 18:55

              « Je vous mets au défi de trouver un ligne dans ces livres où il soit dit que l’agression d’autrui et le vol de produit de luxe ait un lien avec la mécanique d’’émancipation du processus d’aliénation.  »



              D’autant que Marx se fou complètement du bien être matériel : s’agit pas du tout de consommer, mais d’être égal (Cf « La question Juive » et son commentaire « Marx, les Juifs et l’Argent », fort bon livre d’un prof de philo Marxiste (encore ?)).



            • Ouallonsnous ? 14 août 2011 20:04

              La pauvreté argumentaire est dans votre article, vous ne voulez tout de même pas que je le réecrive à votre place ?


            • Canine Canine 14 août 2011 20:21

              Non, je demande juste de sourcer vos propos, espèce d’inculte.


            • Canine Canine 14 août 2011 20:30

              D’ailleurs, au delà de Marx, je pense que vous devriez commencer pour trouver la définition de « argumenter », parce que déjà là, il semble y avoir une lacune chez vous.


            • Bulgroz 11 août 2011 11:42

              Sur Croydon street, tous les magasins ont été pillés.

              Un seul magasin est indemne : la librairie !!!


              • Lorelei Lorelei 11 août 2011 12:37

                Bjr canine bjr bulgroz,

                j’ai vu la même chose que vous hier, le seul magasin a n’avoir pas été vandalisé et dans un quartier pillé, a été cette fameuse librairie...et cet habitant disant ah les incultes les imbéciles ils ne savent pas lire, rien d’étonnant...

                Et en effet nous avons en europe illettrisme, d’abord en france l’histoire n’est pas vraiment enseigné, on tronque on coupe on ment et pire que tout on laisse des milliers de gamins sortir du systeme sans savoir lire !!!

                A ce compte comment voulez vous qu’une telle population inculte puisse avoir la moindre analyse politique, normalement si on veut gagner un combat de ce genre face à l’oligarchie on ne doit pas se mettre physiquement avec eux, ils gagneront, ils sont plus fort militairement et armée

                On doit gagner la bataille de l’image et se montrer d’une grande noblesse et surtout savoir innover, proposer des idées, des manifestes des alternatives, des greves, des sittings diffuser les idées sur le net,ecrire aux députés pour dire enough is enough avec l’hyper violence economique envers le citoyen etc...etc...

                Mais eux réagissent ces pilleurs réagissent de manière primaire au 1er degré et n’ont aucune éducation politique....pas d’éducation du tout d’ailleurs...


              • Zanini 11 août 2011 15:37

                Parce qu’une vitrine c’est transparent et qu’on voit les objets a l’interieur ?


              • Winston Smith 11 août 2011 20:35

                « Un seul magasin est indemne : la librairie !!! »



                Bein oui : ils ne savent pas lire.

              • chapoutier 11 août 2011 11:45

                Je vous relate deux petits souvenirs personnels.


                Fin été 1982, avenue Division Leclerc, citée des 4000 à la Courneuve, vers 22h00.

                Un convoi d’une dizaine de voitures se garent sur le parking du centre commercial.

                Une quarantaine de types, coupe de cheveux à la brosse, tous en fly-jacket, baskets et jeans en descendent.

                Ils se divisent en 4 ou 5 groupes et s’éloignent du parking.

                Intrigué, je les suis de loin. Ils commencent très vite à retourner des véhicules au hasards et y mettent le feu.

                Les jeunes de la citée sont interloqués. Des types de la bandes commencent à les harangués, j’étais trop loin pour entendre.

                Les types (ou plutôt le commando) sont retournés sur le parking sans être inquiétés, et sont partis.

                Les jeunes du quartiers, d’abord perplexes, se sont rapprochés d’une voiture intacte et ont commencer à la secouer.

                J’ai couru vers eux en leur criant d’arrêter. D’autres adultes sont venus. J’ai expliqué aux mômes que ce n’étaient pas des jeunes qui avaient agis, que c’était un groupe de flics (ce que je pensais à l’époque) , que c’était de la provocation.

                Les mômes ont compris cette fois là.

                Le lendemain, justes quelques lignes dans la presse locale.

                Quelques jours plus tard les premières émeutes urbaines en France se dérouleront dans l’agglomération lyonnaise, dans le quartier des Minguettes de Vénissieux.

                Ce qu’ils raté à la Courneuve, ils l’ont réussi à Vénissieux.




                1983, quelques jours avant les élections municipales, rue Mont-Cenis, Paris 18eme,

                Toutes les voitures garées ( plus d’une centaines) sont fracturées en pleine nuit.

                Le lendemain matin, le front national était en force à distribuer un torchon dénonçant les arabes casseurs de voitures et que donc il fallait voter front national.

                1989, je suis au restaurant pour raisons professionnelles (eh oui ca arrive). Mon interlocuteur me parle de sa passion pour les Harleys Davidson, et m’explique pourquoi il ne peut plus se permettre de rouler en Harley.

                Il est recherché par le gang des Hells du Val de Marne car il avait refusé de participer à un contrat.

                Il m’explique benoitement qu’il avait refusé d’accompagner ses potes Hells rue Mont-Cenis en 1983 pour « péter des bagnoles »



                Alors messieurs les nazillons, quand je vous entends déverser votre propagande nauséabonde, vous me faites rire !


                • LE CHAT LE CHAT 11 août 2011 12:29

                   smiley  smiley  smiley  smiley

                  les hells angels roulent pour le FN , bon sang , mais c’est bien sûr !


                • chapoutier 11 août 2011 13:07

                  pas de preuves dites vous !
                  tu parles charles, c’est du vécu perso à bibi.


                • chapoutier 11 août 2011 13:09

                  effectivement, ils roulent c’est le cas de le dire !
                  vous avez lu ! il y avait contrat, monnayé quoi ! c’est des mercenaires. 


                • chapoutier 11 août 2011 14:26

                  amaury
                  vous faites effacer mes commentaires par agoravox
                  c’est pas beau ça


                • chapoutier 11 août 2011 14:29

                  calmos
                  vous oubliez que qu’à l’époque les banlieues n’étaient ce que vous décrivez.
                  il y a votre imaginaire et la réalité.
                  et si vous demandez ce qui j’y faisais, j’y habitais.
                  tout le monde ne peut pas venir de neully.


                • chapoutier 11 août 2011 15:14

                  pauvre type glaviot


                • LE CHAT LE CHAT 11 août 2011 15:25

                  @chapoutier

                  alors , Stirbois était biker à l’époque ! c’est con il est mort depuis..........
                  Plus de témoins , pas de preuve , rien ,le néant !
                  1983 , t’es sur que que confonds pas avec Terminator que tu as vu complétement bourré cette année là ?
                  ça en jette un témoignage comme ça ! Brafman , l’avocat de DSK à la tronche à jouer dans les Sopranos ne ferait qu’une bouchée de ton post !  smiley  smiley  smiley


                • chapoutier 11 août 2011 15:30

                  bizarre pas un mot de la rue mont-cenis.
                  quelques blagounettes sur les bykers.
                  mais silence radios sur les faits !
                  vous étiez au courant de quelque chose ?
                  vous voulez soulager votre conscience ?
                  je vous écoute mon fils


                • LE CHAT LE CHAT 11 août 2011 15:49

                  @chapoutier

                  ça a tellement marqué les consciences ton fait divers , que personne n’en a souvenir ( ça ferait 28 ans ), surtout qu’on s’en tamponne grave des petits actes de vandalisme à Paris ici dans le 13 , tu peux pas imaginer !

                  trouve mieux que ça , les gauchos ont fait plus de dégats en 68 à coup de pavés !


                • chapoutier 11 août 2011 16:08

                  stigmatisation à tous les étages

                  minou
                  allez jouer avec votre pelote de laine


                • OMAR 11 août 2011 21:49

                  Omar33

                  Calmos le cha...tré:Voilà ce qui se serait passé si vous aviez vraiment vécu que ce vous nous racontez Chapoutier..

                  Vous voulez la vérité ?
                  La voici

                  http://www.lexpress.fr/informations/le-jeune-homme-qui-suivait-le-fn_628870.html

                  C’est juste l’histoire d’un arabe qui a été bazardé sur la Seine par des nazillons du F. Hainre....

                  Calmos, vous avez encore oublié votre Gardenal...


                • Triodus Triodus 11 août 2011 12:07

                  Pour l’instant ça s’arrête à « la lutte des casses »..

                  Idiots utiles du système finalement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Canine

Canine
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès