Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les Enfants d’Hessel

Les Enfants d’Hessel

Stéphane Hessel n’imaginait peut-être pas en 2010, lorsqu’il publiait son « indignez vous  » qu’il serait l’annonciateur d’une vague d’indignés, qui, de Wall Street à Bruxelles, en passant par Paris, Madrid, Londres, la Grèce, le Japon, l’Australie etc. refusent le monde qu’on leur propose.

Mais avant cette publication, des rescapés de la résistance, dont Stéphane Hessel, avaient encouragé dès 2004 à résister à l’occupant, faisant renaître le C.N.R (Conseil National de la Résistance), crée le 27 mai 1943 à Paris, présidé à l’époque par Jean Moulin. lien

Charlie Chaplin nous demandait déjà, dans son film « le dictateur », « d’ouvrir les yeux ». vidéo

Le programme du C.N.R. applicable dès la libération du territoire, est toujours d’actualité :

« Rendre la parole au peuple, pleine liberté de presse, indépendance de celle-ci à l’égard de l’état, des puissances d’argent et des influences étrangères, liberté de conscience, d’expression, liberté d’association, de réunion, de manifestation, inviolabilité du domicile, et secret de la correspondance, respect de la personne humaine, égalité absolue de tous les citoyens devant la loi ».

Alors sur le Plateau des Glières, haut lieu de la Résistance, ils ont été nombreux à appeler à s’indigner, comme Serge Portelli, vice président au tribunal de Paris, rappelant en 2010 (vidéo) que ceux que le gouvernement de Vichy qualifiait de terroristes, sont aujourd’hui des héros. Lien

Il continue de clamer aujourd’hui que « la justice française est en danger  », et propose dans son livre « juger  » une analyse très critique de la situation actuelle, conspuant la doctrine sécuritaire, fondée sur la peur de l’autre, affirmant que « l’obsession sécuritaire peut déboucher sur une catastrophe ». lien

On peut réécouter les prises de paroles de 2011 sur ce lien, et le prochain rassemblement de « paroles de résistance  » aura lieu le 26 et 27 mai 2012. lien

On peut découvrir ici le Pacte pour les droits et la citoyenneté qui vient d’être lancé par 50 organisations.

Alors l’indignation a commencé à surgir en Tunisie, et l’immolation par le feu de Mohamed Bouazizi a été l’étincelle déclenchant le soulèvement du pays. lien

Elle fera tache d’huile, s’étendant à d’autres pays, mais c’est en Espagne que les révoltés prendront pour la première fois le nom d’« Indignados ».

Ces enfants de Stéphane Hessel, ont occupé la place « Puerta del Sol » à Madrid, reprenant à leur compte la phrase d’Obama : « Yes we camp » et se veulent en filiation avec les occupants de la place « Tahir  ». lien

L’éditeur Ramon Perello a publié en février 2011, « Indignados  » (édition Destino) lequel s’est déjà vendu à 430 000 exemplaires, occupant la première place dans les librairies. lien

Les dizaines de milliers de personnes qui sont sorties dans les rues de 58 villes Espagnoles, dès le 15 mai 2011 ne semblent pas prêts d’arrêter leur mouvement.

Les indignés, soutenus par 500 associations, dont Attac, Anonymous, (ici, leur dernier message) NoLesVotes et Juventud sin Futuro et beaucoup d’autres, refusent la collaboration des partis politiques et des syndicats (lien) même si le mouvement citoyen Occupy Wall Street vient d’être rallié par de nombreux syndicats. lien

Il est probable que l’analyse qu’ils ont pu faire des évènements de Mai 68, récupérés à l’époque par les syndicats, responsables en partie de l’échec de ce mouvement spontané, ne soit pas sans rapport avec leur position.

Au début de Mai 68 les ouvriers syndiqués de la base se mirent en rupture avec les délégués syndicaux, comme le raconte en détail l’historien Xavier Vigna, évoqué par Rémy Pavin dans son livre « l’autre visage de mai 68  » paru en 2008. lien

Et puis on se souvient que le PCF et la CGT canalisèrent ce mouvement, obtenant quelques avantages salariaux, lesquels furent vite compensés par une augmentation drastique du coût de la vie, annulant ainsi l'augmentation du SMIC. lien

Plusieurs marches d’indignées sont parties d’Espagne pour se retrouver le 15 octobre dernier à Bruxelles, convergents avec d’autres marches parties de Grèce, d’Allemagne, de France, d’Italie, et de Grande Bretagne. lien

Malgré leur pacifisme, ils ont eu a subir des violences de la part de la police, parfois en civil, comme à Bruxelles ou un député européen, invitant 8 d’entre eux à prendre la parole sous le regard peu encourageant des élus, furent, des leur sortie, aussitôt encadrés par les « forces de l’ordre » et empêchés de tenir une assemblée populaire pour rendre compte. lien

En France, patrie des droits de l’homme, les indignés ont été agressés par la police alors que leur démarche était tout, sauf violente. lien

Aujourd’hui, les « indignés des services publics » lancent un appel à la désobéissance, celui de Toulouse. lien

Dans le droit fil d’une campagne sur la désobéissance, il y a même des stages qui ont été organisés, tel celui du 10 et 11 mai dernier qui s’est tenu en Ardèche, prônant l’action directe non violente. lien

Leurs actions sont multiples, comme celle menée par exemple dans les Arènes de Rodilhan, du côté de Nîmes, pour empêcher une mise à mort payé par les contribuables, au cours duquel des apprentis toreros devaient massacrer a coup d’épée de jeunes taureaux. lien

Sur cette vidéo, on peut découvrir de quelle manière, leur action pacifique a été perçue, face à un public aviné et déchainé, sous l’œil bienveillant de la police locale.

Le 19 octobre, Stéphane Hessel et Edgard Morin, fondateurs historiques de l’indignation, se sont adressés aux candidats présidentiels en lançant l’appel de l’espérance. lien

A Wall Street, le mouvement, se réclamant du « printemps Arabe », prend de l’ampleur, et 700 indignés ont été arrêtés souvent avec violence. photos et vidéo

Deux journalistes, Roy Isen et Dick Brennan, en gardent les douloureuses traces. lien

L’espoir déçu qu’avait fait naitre Obama motive en partie la révolte des américains. lien

La célèbre journaliste canadienne, Naomi Klein (la stratégie du choc) affirme : « le mouvement « Occupons Wall Street » est actuellement la chose la plus importante au monde ». lien

De la manifestation dans « Zuccotti Park » le 30 septembre à New York, à l’occupation du Pont de Brooklyn le 1 octobre, suivie par celle de la Mairie de Los Angeles, le 3 octobre, puis par l’occupation de la Bank of America à Los Angeles, le 6 octobre, et enfin Wall Street le 7 octobre, les indignés semblent ne plus vouloir s’arrêter (lien) et a être pris au sérieux. lien

Après avoir occupé le Bureau du Sénat à Washington, ils envisagent d’autres occupations symboliques. lien

Une pétition qui devrait bientôt atteindre le million de signatures à été lancée début octobre. lien

Le mouvement s’est étendu comme une tache d’huile à 847 villes, (lien) et si Eric Cantor, chef de la majorité républicaine de la chambre des représentants des Etats unis les traitent injustement de « voyous », Obama, manifestement mal inspiré, à déclaré « nous avons traversé la crise financière la plus grave depuis la grande dépression, avec d’énormes dégâts collatéraux dans tout le pays, dans l’économie réelle, et on voit pourtant toujours certains irresponsables combattre les efforts engagés pour mettre fin aux abus qui nous ont amenés là  ». lien

Ces déclarations ne semblent pas avoir de prise sur les manifestants, et à partir du 15 octobre plus de 900 manifestations d’indignés se sont tenues dans le monde, du Canada, à l’Amérique Latine, en passant par la Corée, l’Australie, le Japon etc. lien

Aux cris de « mettez fin aux guerres, taxez les riches », ils sont définitivement révoltés. lien

Depuis cette date, le mouvement des indignés est devenu global. lien

Sur cette carte, actualisée régulièrement, on peut découvrir tous les lieux d’indignation.

Dans cette vidéo, un petit tour du monde montrant la férocité policière qui s’exerce sur eux.

Sur ce lien, on peut suivre en direct le mouvement « Occupy Wall Street  ».

Les blogs se multiplient, et celui de « FrenchRévolution » mérite plus qu’un détour.

Sur ce lien, on peut découvrir un court documentaire qui tente de raconter avec pas mal d’humour le mouvement de Wall Street.

Et les indignés de Grenoble après leur action du 22 octobre, proposant comme matière à réflexion leur « manifeste d’économistes atterrés  », envisagent pour le 4 novembre 2011 la construction d’un mur des indignés. lien

Le mouvement « Tous candidats 2012 » est dans cette même logique lorsqu’il propose ses 5 solutions d’avenir. lien

Aujourd’hui 53% des français sont révoltés et en veulent non seulement à leur dirigeant, mais aussi aux banques. lien

Pour revenir à l’Europe, les indignés s’attaquent maintenant au M.E.S. (lien) (Mécanisme Européen de Stabilité) un traité européen préparé discrètement, déjà signé le 11 juillet 2011, devant être ratifié avant le 31 décembre 2011, lequel permettrait à cette nouvelle administration de vider les caisses des Etats, sans leur consentement, et aussi souvent qu’elle le voudrait. vidéo

Comme dit mon vieil ami africain : « réfléchir, c’est déjà désobéir  »

Merci à Corinne Py pour son aide efficace.

Articles anciens :

Mon village en utopie

Paroles de résistants

La résistance sur un plateau

Travailler ? Moi jamais 

Réponses d’un peuple en colère

Comme une lettre à « la Poste » ?

Le travail est mort, vive la paresse

L’envie de vivre

Ces cigales qui aident les fourmis

L’image illustrant l’article provient de « lesmoutonsenrages.fr »


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

165 réactions à cet article    


  • ottomatic 24 octobre 2011 09:58

    Les indignés, voici le vocable qui sera utiliser par les maitres du monde pour nous faire avaler le nouvel ordre mondiale... un mai 68 en bien pire... mais sur la même logique...


    On vous a pourtant fait le coup bien souvent avec les révolutions oranges, la révolution de jasmin et autres fadaise en tout genre... dites spontanés bien que savamment manipulés...

    • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 10:06

      ottomatic

      comme vous je me suis posé aussi cette question, certains rumeurs courent prétendant même que ces révoltes sont manipulées en haut lieu ?
      dans quel but ? je ,ne vois pas trop l’intéret de ces manipulateurs, et je vous avoue que ça me parait un peu tiré par les cheveux...je pense plutot qu’il y a un réel raz le bol de tout ce que vivent les opprimés du monde entier, mais en tout cas, si vous avez les preuves d’une manipulation, vous devriez proposer au moins un lien, sinon, ça n’est guère constructif, et ne permet pas réellement d’alimenter le débat.

    • ottomatic 24 octobre 2011 10:39
      Pour les révolution arabes, entre remplacement de potentats locaux devenu trop gourmand et faire sauter tout les verrous permettant d’attaquer l’iran tranquillement, je vous laisse le choix...
       
      Pour le reste, c’est justement le réel raz le bol des peuples qui est le meilleurs outils du mondialisme ! On sait déjà tous que le système économique et financier est mort. il faudra le remplacer alors entre temps autant donner aux mécontents un os a ronger comme wallstreet et consort, os qu’on peut maintenant donner en pâture vu que ces os là n’existeront plus dans le prochain système.

      On énerve les gens à juste titre sur ce système économique de malade pour utiliser la colére populaire comme force motrice d’installation du prochain système économique... et devinez quoi, le peuple est énervé mais il n’as pas de nouveau système à proposer... nouveau système qui sera proposé par les tenanciers de l’actuel système...

      De manière plus générale, malheureusement, les révolutions qui aboutissent sont rarement à la seule initiative du peuple... 

    • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 10:54

      ottomatic

      vous faites un raccourci saisissant, car s’il est vrai que les révoltes sont souvent récupérées (que reste-t-il de 1789 ?) ce n’est peut-etre pas une raison pour refuser de s’indigner, car comme dit souvent mon vieil ami africain : « ce n’est pas qu’ils soient plus grands que toi, c’est seulement parce que tu es à genoux ».
       smiley

    • ottomatic 24 octobre 2011 11:00

      Vous vous doutez bien que je suis un indigné mais un indigné qui ne veut pas se faire récupérer... et dans ma ville, j’ai vu ce que ça a donné : quelques pèlerins avec une cohorte de membres de divers syndicats et autres npa qui évitent soigneusement que la moindre question sérieuse soit posé... en recourant à la menace si nécessaire...


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 11:19

      ottomatic

      bienvenue au club !
      je crois aussi avoir bien compris (c’est dans l’article) que les indignés sont très prudents, et même si aux USA, les syndicats les ont rejoints, ils feront tout pour ne pas être récupérés.
      l’histoire nous prouvera la suite.
       smiley

    • miha 24 octobre 2011 11:27

      Ottomatic : dans ma ville aussi les indignés étaient, au début, « pollués » par des militants de partis politiques et de syndicats (et même de certaines sectes !!!!).

      Petie à petit, ceux-là se sont découragés et ont disparu des rassemblements.

      Leur volonté de nous « convertir » à leur système n’a pas fonctionné et leurs façons de pinailler sans cesse sur le moindre mot, la moindre virgule nous ont détournés d’eux.

      Maintenant, nous sommes moins nombreux, certes, mais nous sommes cohérents avec la philosophie des indignados.

       

      P.S. : à l’auteur, merci beaucoup pour cet article quasi exhaustif sur ce mouvement.


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 11:49

      miha

      merci de votre commentaire, confirmant la volonté des indignés de ne pas se faire récupérer, et de vos encouragements, 
      n’hésitez pas à diffuser l’article partout ou vous le pourrez, 
      n’hésitez pas non plus à me donner des infos supplémentaires, car je ne serais pas surpris de proposer sous peu une suite à cet article.
      j’ai mis en chantier un article sur les « nouvelles armes » que la police compte utiliser, (armes sonores etc) ainsi que les moyens de les contrer.
       smiley

    • Vipère Vipère 24 octobre 2011 15:35

      Bonjour à tous et à Olivier

      Les indignés ont raison d’être prudents, l’extrême prudence s’impose, désarmés et inorganisés face aux violences policières.

      Ils ne luttent pas à arme égale avec les forces de l’ordre qui détiennent armes et coercition. 

       


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 18:20

      Vipère

      merci de ce commentaire, que je partage totalement,
       smiley

    • oncle archibald 24 octobre 2011 19:00

      Stephane Hessel a participé à l’investiture officielle de François Hollande comme candidat aux présidentielles .. le PS va s’indigner de quoi ?? va révolutionner quoi ?? !! tu parles d’une indignation ... ramollie façon Flamby ... 

      Quand j’ai vu sa face réjouie entre celles de Martine Aubry et de François Hollande je me suis dit il se fait vieux Mr Hessel pour s’acoquiner avec des vieux chevaux de retour préoccupés surtout de leur avenir bien tracé, de leur qualité de « notables » bref .. tout ce qui plait aux jeunes indignés, d’habitude.

    • oncle archibald 24 octobre 2011 19:03

      et j’avais loupé celle la : « merci de votre commentaire, confirmant la volonté des indignés de ne pas se faire récupérer » ... qui vient bien confirmer mon commentaire précédent !! 

      Récupérés ils le sont d’avance, suivez le guide !

    • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 08:32

      cher oncle

      stephane Hessel a toute liberté de choisir tel ou tel candidat, 
      il a écrit un livre magnifique qui est générateur d’espoir,
      les indignés ont repris la balle au bond, et le vieux monde est en train de changer,
      rien de tout ceci n’est contradictoire.
      merci de votre commentaire.
       smiley

    • eric 24 octobre 2011 10:41

      Comme souvent hilarant au premier degré, inquiétant au second.....
      Que de liens révélateurs ! Merci Cabänel .

      L’ appel pour un « pacte de la citoyenneté » signé par :

       Patrick Peugeot, enfant de la famille des voitures du même nom, X énarque cour des comptes, ancien patron de la SCOR ( acteur majeur dans le monde financier international ultralibéral mondialisé ), mais aussi trésorier de Rocard en son temps. Je me souviens de son appart rue notre dame des champs. Je n’imaginais même pas qu’il puisse exister des loyers pareils.....Encore un qui n’aime pas les « autres » riches comme Strauss Kahn et Hollande.

      Victor Colombani : fils d’un journaliste du Monde ( pas LE) et élève au lycée Henry IV, vous savez ? L’établissement populaire à la pointe de la lutte pour l’égalité républicaine ?

      Suivent à peu prêt tous ceux qui en leur temps créèrent et financèrent de toute pièce SOS racisme ne inscrivant d’office les adhérent de la FCPE ? de la FEN etc... pour donner l’impression qu’il y avait des membres ?

      Bref ! le « peuple » est dans la rue !

      D’ailleurs occupy wall street confirme, passant de 2500 à 5000 manifestants, ils affirment sans rire représenter 99% de la population.

      On va peut être finir par découvrir qui organise, coordonne, dirige et surtout finance tous ces trucs soit disant transparents et spontanés..

      La bonne nouvelle c’est que la CIMADE, les alter, la cgt, l’unef, les alter, les PS seconde composante et les autres confirment qu’au fond, ils ont bien la même conception de la démocratie et des droits de l’homme.

      Quand on les entendait s’insulter mutuellement en se traitant de socio démocrates alliés objectif du libéralisme ou de gauchistes on pouvait avoir quelques inquiétudes sur l’unité idéologique de la gauche....

      A travers cette liste improbable pour qui prendrait au premier degré leurs soi disant luttes intestines, on voit que la gauche reste bien le lobby des gens qui émargent à la dépense publique, divisée par des enjeux intérieur de redistribution des prébendes et des postes, mais au final quand même bien contrôlée par les apparatchiks de la gauche de gouvernement, tant sur les plans idéologiques qu’organisationnels.

      Rien ne change : http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/partager-a-gauche-pour-degonfler-54982

      Confronté au fait incontournable que les pauvres partout et de plus en plus votent à droite, la gauche se sert de ses marges, de ses supplétifs, eux même émargeant aux financements publics pour tenter de faire croire qu’il existerait encore un peuple de gauche...

      Le fait qu’elle se croie obligée d’occuper le pavé, parallèlement à sa participation aux élections, démocratique, est quand même un peu inquiétant...


      • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 10:56

        eric

        par le passé vous nous avez habitué à un certain cynisme, et je dois dire que sur ce chapitre, vous avez une belle tête de champion.
         smiley

      • sisyphe sisyphe 24 octobre 2011 15:31

        eric le jaune : 


        Confronté au fait incontournable que les pauvres partout et de plus en plus votent à droite,

        Ah bon !?! 

        Des exemples, des chiffres, des pays ? 

        Le brave éric qui prend ses rêves pour la réalité .. smiley 


         la gauche se sert de ses marges, de ses supplétifs, eux même émargeant aux financements publics pour tenter de faire croire qu’il existerait encore un peuple de gauche...

        Ah : le docte éric a émis sa sentence ; plus de « peuple de gauche » ; rien que des supplétifs (assistés, bien sûr) : décidément les voyous de la droite esclavagiste (ou collabo, ou servile) sont dans le déni ; histoire de ne pas avoir à abandonner la moindre prérogative, de ne pas avoir à lâcher le manche du fouet..et les « subsides » qui vont avec.....

        Le fait qu’elle se croie obligée d’occuper le pavé, parallèlement à sa participation aux élections, démocratique, est quand même un peu inquiétant...

        Ça, c’est une bonne nouvelle smiley ; les voyous esclavagistes commencent à s’inquiéter ; preuve que les indignés ont bien raison, et qu’il faut les soutenir et les rejoindre....

        Allez, camarades ; solidarité et révolte ; les voyous commencent à faire dans leur froc ; c’est un bon signe ! 

         smiley 


      • eric 24 octobre 2011 18:27

        Sysiphe, vous n’y êtes pas du tout, ce qui m’inquiète c’est que la gauche française n’ait toujours pas compris ce qu’est la démocratie, ce qui compromet régulièrement les possibilités d’alternances, ce qui n’est pas une bonne chose.


      • sisyphe sisyphe 24 octobre 2011 19:08

        Ah ! 


        Voilà l’ultralibéral éric qui s’inquiète pour la gauche française ! smiley 

        Vous nous prenez pour des cons ou c’est vous qui l’êtes vraiment ? 

      • eric 24 octobre 2011 19:35

        A Sysiphe, en ce qui vous concerne, j’ai bien une idée, mais la charte du site invite à rester courtois et je m’efforce de la respecter....


      • sisyphe sisyphe 24 octobre 2011 19:48

        Heureusement que la charte du site n’impose pas la lucidité, la solidarité, ni n’interdit la bêtise, la mauvaise foi et le cynisme ; auquel cas, malgré tous vos « efforts », on ne vous lirait pas souvent ici....

         smiley 

      • dom y loulou dom y loulou 29 octobre 2011 02:00

        occupy wall street n’est pas un fait isolé de 5000 personnes, mais des dizaines de villes americaines connaissent ce mouvement, plus de 60’000 personnes et maintenant sur toute la planète il existe alors ne racontez pas n’importe quoi en étant persuadé que c’est la vérité simplement parce que vous vous le répétez à longueur de journée


        ce mouvement est même devenu occupy the world 

        pur constat

        ce mouvement est partout et n’a pas de nom, vous pigez ? Il est individualiste et cela fait quatre mille ans qu’il marche en parallèle de la folie collectiviste toujours réanimée en occident, il n’est ni de gauche ni de droite parce que ce sont des termes inventés par nos séparateurs professionnels

        et nous avons même un terme qui nous unit, les aom, au lieu des hommes ET des femmes

        on nous sépare en faisant semblant de nous unir par voie « légale » et on se demande pourquoi le seul résultat récurent sont des atrocités dans cette oppression mentale constante où seuls les fous y prennent plaisir

        c’est un changement culturel qu’il nous faut ou nous finissons tous en robots de plastiques empoisonnés





      • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 11:55

        orion

        comme toi, je pense que ce n’est qu’un début, et qu’à l’évidence, on en est à la globalisation d’un mouvement profond, dont on n’a pas fini d’entendre parler,
        merci de ton commentaire.
         smiley

      • le journal de personne le journal de personne 24 octobre 2011 11:38

        Revolta

        La résignée : Oui à l’indignation et après ?
        L’indignée : On s’indigne d’abord et on voit après
        La résignée : si ça se trouve y a pas d’après
        L’indignée : s’il y a un avant, il y a un après
        La résignée : je n’ai pas cette impression
        L’indignée : tu as l’impression qu’on tourne en rond ?
        La résignée : Non, l’impression qu’il ne peut pas en être autrement !

        http://www.lejournaldepersonne.com/2011/10/revolta/


        • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 11:56

          personne

          pas mieux,
          merci de cet air frais non dénué d’humour.
           smiley

        • eric 24 octobre 2011 11:39

          Alors on est au moins 2, parce que j’imagine que ce n’est pas par hasard que vous joignez les liens qui permettent enfin d’avoir une vague idée de la manière dont tous cela est organisé en sous main dans le même temps ou vous affectez de croire qu’on pourrait réellement avoir affairre à un « mouvement populaire ».


          • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 11:51

            eric

            je joins des liens, parce que je pense qu’un journaliste responsable ne peut affirmer telle ou telle chose sans donner au lecteur une ou plusieurs preuves de ce qui est écrit, le laissant ensuite les vérifier, au besoin donner des contre-liens, et lui permettant au final de faire sa propre analyse.

          • eric 24 octobre 2011 13:01

            A Cabänel : ok, et maintenant que vous savez que ce mouvement est soutenu, aidé, accompagné pourrait-on dire pour rester soft, par de grands apparatchiks socialisants avec le soutien de leurs enfants privilégiés et de leurs courroies de transmissions habituelles, vous y croyez encore que c’est un « grand mouvement populaire spontanné civil civique citoyen porteur de lendemain qui scintillent » ou vous faites une analyse plus marxiste ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 14:58

            eric

            je dirais simplement avoir compris que ce mouvement vous met mal à l’aise, et qu’il vous arrange de le classer du coté improbable d’éventuels marxistes...
            dites, ça doit pas être drôle tous les jours la vie d’un éric.
             smiley

          • sisyphe sisyphe 24 octobre 2011 15:35

            le voyou esclavagiste éric entamant le grand air de la théorie du complot (des pauvres contre les riches) ; ça, c’est jouissif ! 

             smiley 

            allez éric, il faut lancer un grand mouvement d’indignation contre ....... les indignés ! 
             smiley 

          • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 18:19

            sisyphe

            on sent bien ce pauvre éric dépassé par un monde en train de changer,
            arc bouté sur des valeurs obsolètes, il essaye de se convaincre que « tout va bien, je vais bien »
             smiley

          • eric 24 octobre 2011 18:39

            Ce mouvement ne saurait me mettre mal à l’aise bien au contraire, dés lors qu’il reflète le dernier cris d’agonie transformé en produit marketing d’une gauche archaïque. Et le qualifier de marxiste ou non m’importe peu. Ce qui m’intéressait était votre propre analyse à la lumière de votre propre expérience. Que les enfants de la classe moyenne inquiets d’un possible déclassement social puissent avoir un potentiel plus ou moins révolutionnaire est une évidence, mais ici, le caractère évidemment fabriqué et goupusculaire de cette manipulation orchestrée par les gens que vous nous avez signalé me parait être un chant du cygne des méthodes anciennes et en définitive un signe de progrès.


          • eric 24 octobre 2011 18:54

            A cabänel, vous me connaissez, les seuls données qui me paraissent à peu prêt significatives sont les chiffres démographique. Tous les autres se prêtent à contestation ou interprétation. Donc oui, bien sur, malgré vous, et vos copains, je pense que les choses ne vont pas si mal puisque les français ont des enfants. Cela signifie évidemment : qu’ils en ont les moyens, et surtout, qu’ils en ont envie. Qu’ils ont envie que cela continue ( désir d’avenir ?). Il est vrai que cela concerne les riches et les pauvres et qu’effectivement une partie de la classe moyenne à statut, inquiète pour son avenir a tendance à stresser. Il est vrai aussi que, très nombrilique, qu’elle a traditionnellement tendance à se prendre pour un « peuple » qu’elle ne connait pas. Il me parait important de la rassurer car ce sont ces catégories sociales qui nous ont donné bolchevisme et nazisme.
            D’ailleurs, il suffit de lire Sisyphe, il voit des esclavagistes et des voyous partout...


          • sisyphe sisyphe 24 octobre 2011 19:05

            Par eric (xxx.xxx.xxx.73) 24 octobre 18:54

            . Donc oui, bien sur, malgré vous, et vos copains, je pense que les choses ne vont pas si mal puisque les français ont des enfants. Cela signifie évidemment : qu’ils en ont les moyens, et surtout, qu’ils en ont envie.

            Celle là, elle est bonne ! smiley

            Tout va mal ? Faites des enfants : le mage éric vous prouvera que, finalement, tout va bien...

             smiley 


          • eric 24 octobre 2011 19:37

            A Sysiphe :

            le voyou esclavagiste éric entamant le grand air de la théorie du complot (des pauvres contre les riches) ; ça, c’est jouissif ! 

              

            allez éric, il faut lancer un grand mouvement d’indignation contre ....... les indignés ! 
             

            Absolument inutile. Cet article apporte de nombreuses preuves que ce mouvement n’existe pas et que c’est un produit de com.
            Mais oui, il est inquiétant de voir ce qui fut la gauche en être réduit à de tel expédients. C’est la prueve d’un vide politique.


          • eric 24 octobre 2011 19:44

            A sysiphe, cette charte est décidément bien contraignante mais j’imagine ne pas la transgresser en vous adressant à nouveau ce lien.http://www.apprendre-a-lire.com/
            Le fait est que les français font des enfants, parés, vous pouvez en tirer la conclusion que c’est parce qu’ils sont désespéré par une société qui ne leur offre aucun avenir, mais heureusement, là aussi il existe des ressources sur le net...http://www.lofs.ucl.ac.be/log/LogNuls/LogNuls1.html


          • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 20:07

            eric

            oui, je vous le confirme, les français ont des enfants, 
            et pour votre gouverne certains vivent très bien l’époque actuelle
            bien sur ce n’est pas le plus grand nombre, puisque qu’ils sont quelques dizaines à se partager quelques milliards, les autres se contentent des miettes,
            comme vous le savez, il existe dans ce pays des gens qui gagnent 900 fois le smic
            j’espère qu’ils en font bon usage,
            les autres fouillent dans les poubelles pour survivre.
            vous avez raison, tout va donc très bien.
             smiley

          • sisyphe sisyphe 24 octobre 2011 20:43

            @ olivier 


            laisse tomber ; rien à en tirer : à ce niveau de bêtise, de mauvaise foi, de collusion, de cynisme ; c’est de la collaboration consciente avec les voyous esclavagistes ; un troll inutile et nuisible....

            A mettre hors d’état de nuire...

          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 24 octobre 2011 22:25

            Le doux Sisyphe, qui pleure l’assassinat inhumain de Mouammar Khadafi, reste prompt à vouloir éradiquer ceux qu’il considère comme ses ennemis : « Coupez-leur la tête ! », c’est son refrain de Reine de Pique depuis des années. Combien en a-t-il menacés ! Aujourd’hui la formule est plus arrondie, il n’est question que de mettre « hors d’état de nuire » smiley


          • eric 25 octobre 2011 00:26

            Cäbanel ; d’habitude vous êtes un tout petit peu sérieux, mais là les 13 000 plus gros contribuables de France qui feraient à eux tous seuls, nos presque 2,1 enfants par femme, ou tous les autres français qui les élèveraient dans les poubelles... Vous devez connaitre la pauvreté à peu prêt autant que votre facteur recréateur de lien social ou votre boulanger ultralibéral...


          • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 08:38

            eric

            le problème ne se limite pas aux « plus riches d’entre nous », mais aussi à ceux qui, dans ce gouvernement, dilapident les richesses du pays, s’octroyent des salaires mirifiques, utilisant outrageusement les services de l’état, (1500 gendarmes pour protéger l’autocrate présidentiel), les ministres ne sont pas en reste, utilisant des jets d’état pour des voyages privés, fumant des cigares sur le dos de la république, plaçant leur rejetons et leurs amis aux postes clefs, 
            les français ne supportent plus toute cette corruption, ces attitudes peu citoyennes, ces dérives démocratiques, et comment des lors ne pas comprendre qu’ils sont indignés ?
             smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès