Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les enjeux du nucléaire militaire en Iran

Les enjeux du nucléaire militaire en Iran

Boulette d’un sage président :

Dans une interview au Herald Tribune, Jacques Chirac exprimait tout haut ce que nombre d’experts pensent tout bas, en affirmant que ce n’est pas parce que l’Iran possède une ou deux bombes nucléaires qu’il devient un pays véritablement dangereux ; il commettait ce qu’on appelle un impair diplomatique. Manifestement, d’un point de vue stratégique, l’Iran n’aurait pas envoyé sa première bombe sur Israël que Téhéran serait déjà rasée. Cela dit, en ces matières essentiellement spéculatives puisque l’histoire ne fournit heureusement pas beaucoup d’exemples pour étayer les différentes théories, la contradiction est aussi facile que gratuite. Le président expliquait que le risque était surtout de voir cette région du monde prise d’une fièvre nucléaire. Cette fois encore, on constatera la divergence entre le radicalisme américain (on devrait dire l’impérialisme) et l’expérience de la vieille Europe, car de Bush, on ne peut attendre ce commentaire aussi sage - fût-il hors micro. Un peu plus tard, Chirac corrigeait le tir, affirmant qu’il croyait que le micro était off, et les propos rapportés par le journal pourraient être mal interprétés, ce faisant il se remettait dans la ligne des États-Unis ; au demeurant, cet article du Herald Tribune en réjouit de nombreux qui soupiraient de n’entendre repris en politique ce qu’ils disaient tout bas. Certains accuseront le président de s’oublier, mais ce pourrait être aussi une manoeuvre diplomatique très habile, un signe indiquant à l’Iran, et par extension à l’ensemble des pays du monde arabe, que les joutes verbales de Mahmoud Ahmadinejad n’impressionnent que ceux qui en sont dupes.

Dans l’affaire irannienne, c’est, encore, la catastrophique politique de Bush qui est à l’oeuvre, celle d’un pays un peu trop arrogant commandé avec une maladresse inouïe. Qu’on en juge seulement d’après les faits : il y a seulement quelques années, l’Iran était un interlocuteur important et stable de la paix au Proche-Orient avec un islam modéré et une démocratie assez bien installée. L’Iran était un pays en voie de modernisation, mais comme tous les pays qui l’entourent, il restait attaché à ses traditions islamistes. L’intervention des États-Unis en Irak est parvenue à détruire cette lente construction en peu de temps. On peut blâmer le défaut de jugement des États-Unis qui pratiquent leur politique étrangère au Moyen-Orient comme ils la pratiquent dans le reste du monde, c’est-à-dire en considérant que les frontières sont étanches. Ce n’est pas le cas, cette fois. En effet, s’en prendre aux musulmans, c’est s’en prendre à tous les pays arabes, parce que les frontières musulmanes des différentes congrégations vont bien au-delà des frontières politiques des pays. Qu’ils le veuillent ou non, les États-Unis ont réussi à se faire l’ennemi numéro un de l’islam, et ce faisant, non seulement ils creusent le lit du terrorisme qu’ils combattent, mais en plus ils provoquent les replis identitaires, tels ceux que l’on observe en Iran.

Très probablement, la plupart des déclarations hautes en couleur de Mahmoud Ahmadinejad n’ont-elles pas d’autre objectif que de faire la une des journaux internationaux, afin de s’accaparer la légitimité d’un Etat important du monde arabe (autrement que comme une pompe à pétrole). À bien y réfléchir, il y a certainement du Chavez chez Ahmadinejad, et vice versa, on les verra sûrement sur une photo ensemble un jour ou l’autre. Alors, qu’on ne s’y trompe pas, ce qui est en train de se jouer n’est pas une affaire strictement militaire au sens stratégique, car le risque reste mineur (comme le pense tout bas notre président). Par contre, le danger réel est de crisper les identités en accentuant les antagonismes entre Occident et Moyen-Orient. Pour Téhéran, la bombe atomique est en effet un signe fort qui permettra au pays d’être reconnu comme une puissance à traiter avec respect. Au fond, je pense que ces pays n’attendent pas autre chose que d’être traités avec respect, surtout que l’on respecte la non-laïcité de leurs Etats.


Moyenne des avis sur cet article :  4.46/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • (---.---.21.81) 8 février 2007 11:30

    @l’auteur

    Bravo ! Bonne analyse, avec un petit bémol.

    En fait vous faîtes une bourde qui fait capoter votre argumentation sur une seule phrase.

    Vous dites : « la plupart des déclarations hautes en couleur de Mahmoud Ahmadinejad n’ont pas d’autre objectif que de faire la une des journaux internationaux afin de s’accaparer la légitimité d’un état important du monde arabe »

    Vous vouliez peut-être dire le monde Musulman ? Car je me permet simplement de vous rappeler que l’Iran n’est pas un pays Arabe, comme la Turquie, l’Indonésie, Afghanistan, Pakistan, etc.. qui sont des pays majoritairement de confession musulmane mais ce ne sont pas des pays Arabes. Il faut le savoir ! Ceci dit vous n’êtes pas le premier à faire cette erreur ni le dernier.

    L’Iran malgré son énorme richesse culturelle de plus de 5000 ans reconnu comme un des berceaux de La Civilisation restera un éternel incompris, non seulement aux yeux de l’Occident mais aussi de l’Orient.

    Bien à vous

    Xerxès


    • Xerxès (---.---.21.81) 8 février 2007 14:11

      Merci Sam et Zébulon.


    • Sam (---.---.119.204) 8 février 2007 21:51

      Xerxès

       smiley


    • citadelle (---.---.134.242) 8 février 2007 23:41

      Bon article

      Jusqu’ici le Proche-orient n’a connu que des conflits importé d’ailleurs. L’Iran en a fait aussi l’experience pendant huit années et on peut comprendre qu’ils veuillent aujourd’hui imposé une paix et qu’ils soient enfin respecté.


    • Sam (---.---.128.207) 8 février 2007 11:34

      « Boulette »

      Ce terme péjoratif, repris par l’auteur, a été utilisé par quasiment tous les organes de presse. Comme par hasard.

      Les médias aux ordres du vrai pouvoir la finance internationale et les multinationales, Danone ou McDo, critiquent un Président qu’ils n’arrêtent pas d’habitude d’encenser, comme ils encensent, par principe, celui qui a le pouvoir et la célébrité.

      Le Président ne respecte la doctrine officielle. Nos médias achetés et nos puissances financières, si anti-communistes, se conduisent de manière pire que la Pravda.

      Le Président a le droit de changer d’avis, surtout s’il estime que la situation est changeante et que la position internationale ne reflète ce qu’il peut penser.

      Le contraire serait à la fois fallacieux et dangereux. Ce qui est sans doute vrai, c’est que certains experts reconnaissent que l’Iran n’a pas de bombes, n’est pas près d’en avoir et qu’il a fait et fait encore des efforts envers les experts de l’AIEA.

      La vraie question est, à mon sens, n’est-il pas dangereux que « l’opinion internationale » soit manipulée par les puissances financières et les multinationales, donc par les Etats-Unis, puisque je ne crois pas que les plus grandes multinationales aient leur siège ailleurs qu’aux USA, comme je ne crois pas que le Nasdaq ou le Dow Jones aient leur siège à Djibouti ?..

      Le danger est bien réel.

      Pourtant, l’Iran, même s’il a un régime théocratique, n’a pas fait de bombes nucléaires, n’en a pas et ne peut en construire pour l’heure, même s’il fait de la surenchère, grace à Bush.

      Les gouvernements européens proposaient que l’Iran arrête l’enrichissement d’uranium, en retour l’UE livrerait gentiment cet uranium à l’Iran. L’Iran a dénoncé cette proposition paternaliste, affirmant son droit souverain, nullement mis en question par le Traité de Non-Prolifération (TNP), de produire lui-même son énergie nucléaire à des fins civiles et de pérenniser ainsi son indépendance et ses ressources énergétiques, même après l’épuisement du pétrole. L’usine à Ispahan, qui ne sert qu’à des fins civiles et pacifiques, n’a été rouverte qu’après l’installation des caméras de l’Agence atomique (IAEA). L’Iran n’a donc violé aucune règle internationale.

      Mais la « doctrine officielle » que Chirac le Subversif a violé, à l’insu de son plein grès, veut que l’Iran soit le mauvais, qu’il présente une menace terrible pour le monde.

      Israël a 300 bombes nucléaires, les Etats-Unis plusieurs milliers. Ces états dirigés l’un et l’autre par la loi de Dieu, ne veulent pas qu’on examine leur arsenal.

      C’est quand même formidable ce pré-supposé qu’ils portent avec eux la Démocratie, malgré leur impérialisme patent, leur mépris répétés des dispositions de l’Onu quand ça les arrange et leur la contrainte barbare qu’ils exercent sur les populations, comme sur les individus, sur la bande de Gaza ou a Guantanamo !..

      Il y a donc deux poids deux mesures dans cette caricature de « leçon démocratique » que nous vend l’Empire.

      Il y a surtout une escalade et l’armée américaine est en train de déployer ses porte-avions, comme Israël s’entraine, pour attaquer l’Iran.

      Chirac le sait. Chira a infléchit son discours certainement pour alerter, mais également sans doute pour montrer à ceux qui lui tiennent la main que cette attaque annoncée est une folie qui va déstabiliser la région, faire des milliers de morts, balancer de la radioactivité dans la biosphère aux alentours, et évidemment gréver le budget américain déjà branlant, comme l’a montré un article d’hier sur les problèmes cruciaux de l’Amérique.

      Ceci ne sera pas sans conséquences catastrophiques, pour nous. Chacun peut l’imaginer, tant au point du vue de la démocratie, du niveau de vie des nations que la déstabilisation annoncée de l’économie américaine, incapable d’assumer plusieurs guerres, risque de plonger dans un krach majeur.

      Chirac est peut-être un président au bilan mauvais, au comportement peu moral, aux résultats catastrophiques, à l’énergie épuisée. Mais, en l’occurence, il a dit la vérité.

      Il devrait donc être exécuté ?..


      • (---.---.155.248) 8 février 2007 12:57

        "Chirac est peut-être un président au bilan mauvais, au comportement peu moral, aux résultats catastrophiques, à l’énergie épuisée. Mais, en l’occurence, il a dit la vérité.

        Il devrait donc être exécuté ?.. "

        Dans le dictionnaire américano-sioniste : c’est un terroriste !!!


      • pace (---.---.252.123) 8 février 2007 13:43

        L’inquiétude Israelienne ne se pose pas sur les petites bombes qui pourra fabriqué l’Iran, mais d’être forçer de dévoiler sa propre capacité d’armement nucléaire clandestin pour dissuader l’Iran ou ses voisins.


        • Zébulon (---.---.219.110) 8 février 2007 13:45

          En attendant, les préparatifs de guerre étatuniens envers l’Iran se poursuivent. http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=SYM20070205&articleId=4683 . http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=GAR20070130&articleId=4635 . A ce sujet, Philippe Grasset sur www.dedefensa.org commentent les déclarations de Zbigniew Brzezinski devant le Sénat sur le “complot” éventuel de l’administration face à l’Iran, c’est-à-dire la recherche d’un prétexte d’attaque. (Ceux intéressés par les théories alternatives du 11 septembre y trouveront aussi matière à réflexion).


          • Sam (---.---.119.204) 8 février 2007 15:20

            Zébulon

            Oui, on y va tout droit. Ils vont la faire cette folie, à moins que les Démocrates passent la vitesse supérieure et bloquent les crédits de l’armée au Congrés.

            Il faut pour celà qu’ils s’opposent au président qui est chef des armées et s’est doté de pouvoirs étendus depuis le 11 Septembre.

            11 Septembre qui revient dans ton lien « dedefensa ».

            Cet acte est fondateur, semble-t-il. Il recoupe quelque chose dans la nature de la création des Etats-Unis, comme du rapport qu’ils ont au monde, enfin du rappport qu’on les élites US au monde.

            C’est un peu ce qui est dans USA Patriot Act, un petit bouquin qui détaille les lois Patriot Act et montre leur caractère extrêmement liberticide, comme leur perennité et l’ébranlement majeur de la démocratie.

            Et, dans ce livre, on trouve également quelque chose sur la nature intrinsèque du 11 Septembre, qui chatouillerait l’impensé de l’histoire des USA.

            Le texte de « defensa » sur Zbyg recoupe ça et je vais relire les deux, parce qu’il y a là qqch d’important mais d’obscur.


          • Jean-Philippe Immarigeon Jean-Philippe Immarigeon 8 février 2007 19:12

            Pub gratuite...

            Lorsque vous aurez lu ce que raconte fort justement depuis des années mon ami Philippe Grasset, qui est sans doute le premier à avoir vu juste concernant les Américains, allez faire un tour sur mon blog, http://americanparano.blog , et courez acheter mon bouquin du même nom, je pense que vous y trouverez un début de piste pour vos interrogations.


          • Sam (---.---.119.204) 8 février 2007 21:50

            Jean-Philippe Immarigeon

            Ton lien ne marche pas et comme tu ne donnes pas la moindre piste sur ce que pense les américains, selon l’ami dont tu parles, nous resterons dans le mystère...


          • (---.---.25.115) 8 février 2007 14:35

            Que cela ne t’empêche pas de faire ton CR d’activité


            • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 8 février 2007 16:18

              Le problème du nucléaire iranien ne se pose pas QUE contre Israël mais contre TOUS les pays du golf, lisez plutôt cet article du Nouvel Obs il vous ouvrira les yeux.

              Vous me faites penser aux pacifistes de 1938 qui ont applaudit les accords de Munich avec Hitler sensés préserver une paix qui a fait 62 millions de morts. Vous êtes les pétainistes du XXIème siècle, quant à ces soit-disant théories du complot américano-sioniste qui veulent détruire les pacifiques iraniens, je vous donne un scoop : le Capitaine Crochet complote l’assassinat de Peter Pan !

              Vos idéologies vous font prendre des vessies pour des lanternes attention de ne pas vous brûler en allant pisser, vous donnez une belle image de l’efficacité de notre éducation nationale, vive l’école privée !


              • Briseur d’idoles (---.---.168.44) 8 février 2007 16:24

                Bateleur de tarot ou souffleur de Shoffar ?


              • Dominique Larchey-Wendling 8 février 2007 16:42

                « Vous me faites penser aux pacifistes de 1938 qui ont applaudit les accords de Munich avec Hitler sensés préserver une paix qui a fait 62 millions de morts. »

                Vous ne pouvez pas comparer l’Iran et l’Allemagne nazie de 1939. C’est un non-sens économique, militaire et social. L’Allemagne était le phare industriel du monde. L’Allemagne avait construit l’infrastructure militaire pour lancer des guerres d’agression. L’Allemagne avait une idéologie anti-sémite et anti-communiste visant à fédérer sa population autour d’un ennemi commun.

                L’Iran n’est pas une grande puissance industrielle ou militaire. L’anti-sémitisme est une notion étrangère aux Iraniens : les juifs ne sont pas persécutés en Iran. L’ancien ambassadeur de France en Iran ne disait pas autre chose sur France Culture hier matin.

                L’Iran s’oppose à Israël sans doute. Mais il ne dispose absolument pas des moyens de le mettre à genoux.

                Alors arrêtez votre délire ... la peur est mauvaise conseillère.


              • fouadraiden fouadraiden 8 février 2007 16:47

                dominique,

                croyez-vous qu’il faille prêter cr^édit aux amuseurs qui nous expliquent les arabo-perses être de dangereux criminels à la tête d’immense armée ?

                eux-memes n’y croient pas bien qu’ils soient prets en s’en convaincre.

                sinon je comprends mieux votre theorie du complot américian.je vous soutiens car nous avons les memes adversaires idéologiques.


              • Clement (auteur) (---.---.25.114) 8 février 2007 16:56

                C’est sur qu’avec des insulteurs dans ton genre, on est pas près de voir la guerre disparaître. En tout les cas relis mieux toutes tes lignes, a-t-on jamais parlé de pacifisme Iranien, ni même des méchants Américains ? Non : on parle surtout du manque d’intelligence d’une politique. D’autre part, Pense tu, que si les pacifistes avait engagé la guerre dès 38 elle n’aurait pas fait 62 millions de morts ? Le garantirais-tu ?

                En tout les cas, si on te lit sans l’indulgence de te croire emporté, on dirait de ton commentaire qu’il est un Haiku pour la violence dans les échanges.

                Triste.


              • Dominique Larchey-Wendling 8 février 2007 16:59

                A fouadriaden,

                Je ne comprends pas bien l’utilisation du mot « théorie » par rapport à cette affaire d’Iran. Nous semblons d’accord sur l’idée qu’il existe une campagne de propagande médiatique visant à dépeindre l’Iran comme à la fois extrêmement dangereux et comme le mal absolu ... il existe d’autre mal absolu comme la Corée du Nord mais j’ignore pourquoi, malgré sa récente explosion nucléaire, elle ne semble pas si dangereuse celle là ?

                Il y a un complot qui organise cette campagne. Cela saute aux yeux. Complot auquel certains participent soit pas peur, soit par conformisme, soit par intimidation (du genre, si vous n’êtes pas d’accord pour affirmer que l’Iran doit être détruit, c’est que vous êtes un antisémite).

                L’attaque synchronisée sur la « bourde » de Chirac (qui n’a fait qu’énoncer une simple vérité) montre bien qu’une organisation veille à structurer le discours et à réduire toute dissidence au silence.

                Cette propagande n’a qu’un seul objectif : mener à la guerre.


              • Dominique Larchey-Wendling 8 février 2007 17:09

                A fouadairen,

                Un témoignage (d’un juif américain) qui explique comment cette propagande s’organise autour des financements de campagnes et des accusations bidons d’antisémitisme.


              • fouadraiden fouadraiden 8 février 2007 17:27

                dominique,

                entièrement d’accord sur les motifs des guerres occidentales.mais ce n’est pas nouveau.être fort avec les faibles et faibles avec les forts est une règle admirablement respectée qui doit nous inciter à refuser les faux débats:type onu ou debats médiatique en terre occidantale.

                je disais ,en tous cas c’est la posture que je me fixe, qu’il était stupide d’entrer dans un débats contradictoire avec ceux qui décidaient du cap car c’est encore participer à leur donner raison.ils trouveront toujours une raison pour justifier leurs crimes.ici la force seule compte.

                fallait-il débattre pour comprendre que l’irak n’avait jamais depassé le seuil d’un pays du tiers monde ?il suffit de se promener dans n’importe quel pays arabe pour s’apercevoir de la supercherie occidentale depuis la première guerre du golf.

                avec l’Iran nous sommes dans le même scénario.cela va de soi.

                au fond,et sans vouloir donner raison aux uns contre les autres,le discours des islamistes trouve sa source dans la ratio occidentale actuelle.

                la seule chose qu’il faudrait avoir le courage de dire sont les intentions pour lesquelles vous voulez dénoncer l’imposture occidentale dans sa façon de mener la guerre contre les pauvres !!

                ce n’est pas l’amour de l’humanité ou un souci d’objectivité démocratique qui vous anime ??

                moi c’est simplemnt au nom des « miens » que je dénonce la démocratie occidentale quand elle croit autorisé à tuer les pauvres.


              • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 8 février 2007 17:41

                Cher Dominique Larchey-Wendling

                Je ne pense pas que vous ayez lu l’article du NouvelObs que je donne en référence dans mon commentaire ou alors vous ne l’avez pas compris, dans ce cas demandez en une traduction dans votre langue maternelle.

                Et pour répondre à votre commentaire lisez cet autre article.


              • Dominique Larchey-Wendling 8 février 2007 17:45

                A fouadraiden,

                (désolé d’avoir écorché votre pseudo jusqu’ici mais je ne comprends pas ce qu’il veut dire ...)

                Deux choses. D’abord un exemple de la manière dont la propagande est menée : le titre de cette article du Monde : L’ayatollah Ali Khamenei menace les Etats-Unis.

                Quand vous lisez l’article, vous vous rendez compte qu’il faudrait plutôt titrer : Ali Khamenei menace les Etats-Unis de répliques si ces derniers attaquent l’Iran. Autrement dit, on dépeint une attitude défensive comme une agression verbale.

                Maintenant sur mes propres motivations. Je n’ai pas de sympathie particulière pour le régime des Mollahs ni même pour l’Islam (comme d’ailleurs pour les autres religions) : je suis athée. Vous jugerez peut-être mon attitude comme égoïste mais ce que je souhaite protéger, c’est la démocratie (au sens, la souveraineté du peuple et le règne de loi) en Europe. La guerre contre l’Iran déclenchera, j’en ai bien peur, ce que certains ont appelé de leurs voeux : le choc des civilisations. Et cette guerre, l’Occident (enfin ce qu’il en reste) n’a pas les moyens de la gagner par des méthodes conventionnelles. Les américains utiliseront donc des armes nucléaires pour assurer la victoire (cette nouvelle doctrine nucléaire a été entérinée en 2002 je crois). L’utilisation d’armes nucléaires de manière offensive contre un pays qui n’en possède pas signera la ruine morale de l’Occident et nos démocraties n’y résisteront pas. Si les USA devaient toutefois gagner cette guerre de cette manière, nous deviendrions alors soit leurs valets, soit leurs ennemis.

                Bien-sûr, vous avez là un scénario optimiste où les Russes et les Chinois ne décident pas d’intervenir contre les Etats-Unis. Ces derniers ne pourront pas accepter que les USA contrôlent tout le pétrole au MO. Nous Européens non plus d’ailleurs.


              • fouadraiden fouadraiden 8 février 2007 18:16

                votre démarche est louable ,et vous avez raison de vouloir anticiper les risques qu’encourent les européens.

                pour mon pseudo ce n’est pas grave, c’est juste la contraction de fouad et de raiden ,deux prénoms, c’est tout.mais c’est une vilaine chose que de s’en prendre juste par mechanceté idéologique aux pseudos ,mais c’est oublié.

                sinon par souci de compréhension je ne sais absolument pas ce qui va se passer à la suite d’une guerre qui, je pense, aura bien lieu à nouveau.

                une seule chose.ne sur-estimez pas le risque qu’auraient les Occidentaux à attaquer les Iraniens.je pense meme qu’il pourrait encore s’en sortir avec des degats relativement contenus.

                de mon coté ,il se pourrait que la deflagration sunnite- chiite se repandent comme une tache d’huile dans tous le monde arabo-perse.il leur fallait bien ça pour qu’ils se reveille un peu.

                la moralité occidentale mériterait une anlayse pointue,je trouve les analyses qui reposent sur les chiffres et graphiques sans réel intérêt(de là mon ton parfois ironique)sinon celui de convaincre avec des pseudo arguments.

                la morale,je la pense décisive dans les enjeux actuelles, dont les Occidentaux sont les seuls maîtres ,enfin pour le moment..


              • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 8 février 2007 18:20

                Cher Clément,

                Quant à savoir si le fait d’avoir attaquer l’Allemagne nazie en 38 aurait fait moins de 62 millions de morts, je le pense sincèrement.

                Maintenant si vous pensez qu’il fallait laisser Saddam Hussein continuer à exterminer les Khurdes, les Chiites, et laisser mourir les enfants dans ses hôpitaux pendant qu’il continuait son trafic « Pétrole contre nourriture » avec l’état français, cela vous regarde, pour ma part je pense qu’il fallait le faire.

                L’intervention de l’Iran contre le gouvernement irakien (élu démocratiquement je vous le rappelle) et qui est en train de mettre le pays à feu et à sang via une guerre ethnique contre les sunnites, est la démonstration même des intentions belliqueuses de l’Iran, idem au Liban ou il cherche à renverser le gouvernement légitime par l’entremise du Hezbollah, idem en Somalie en soutenant les tribunaux islamique, idem au Darfour par son soutient au régime islamique du Soudan, etc.

                Mais toutes ces considérations vous échappent visiblement.


              • fouadraiden fouadraiden 8 février 2007 18:51

                essayez de nous convaince que le sort des autres est votre première motivation.

                ce qu’il faut regretter avec l’Irak de Saddam c’est que les Arabes échouent même quand ils pensent la tyrannie.c’est ça le bon raisonnement et pas votre morale que meme un chien refuserait.


              • Clément Soullard Clément Soullard 8 février 2007 19:44

                Ce ne sont pas des arguments qui m’échappent, croyez le bien ! En revanche, j’aimerais que vous mettiez de l’honnêteté dans votre jugement. Je voudrais rappeler deux faits : on évalue à 300,000/400,000 morts les tués par Saddam Hussein en quarante ans de règne, la guerre, elle, a tué 60,000 Irakiens essentiellement civils en 3 ans, plus les militaires Occidentaux. Il ne me paraît pas du tout évident qu’il aurait causé ces 60,000 morts supplémentaires pendant le reste de son règne. Ce ne sont certes que des arguments comptables, mais tout de même ! D’autre part, du point de vue des arguments moraux, peut-on décemment envisager que cette guerre ait rendu les Irakiens libres. Est-ce la liberté de risquer à tout moment d’exploser en faisant ses courses ? C’est tout à fait discutable. Dans ma morale, mieux vaut la corruption que le meurtre, donc pétrole contre nourriture vaut mieux que la guerre. Traitez-moi de pacifiste, je persisterai. Quant à comparer Hitler à Ahmadinejad, on vous a déjà répondu je crois.


              • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 8 février 2007 19:57

                @ fouadraiden

                « essayez de nous convaincre que le sort des autres est votre première motivation. »

                Oui, et a mon avis plus que vous qui vous bercez d’idéologie sectaire.

                « ce qu’il faut regretter avec l’Irak de Saddam c’est que les Arabes échouent même quand ils pensent la tyrannie. »

                Donc effectivement le sort des autres vous ai COMPLETEMENT égal et votre MORALE à vous s’appuie sur un dogme destructeur. J’ai peur de vous avoir trop bien compris...


              • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 8 février 2007 20:05

                Cher auteur,

                Il vous manque une chose pour nous faire croire à votre humanisme : l’écoute des autres, mais cela viendra peut être avec l’âge et vous verrez comme cela peut être enrichissant.

                J’arrête là cette discussion qui en fait n’est que le commentaire d’un long monologue (le vôtre)


              • Sam (---.---.172.80) 9 février 2007 11:27

                Tarot

                L’article que tu cites est la meilleure preuve que l’idéologie est de ton côté. Idéologie irrationnelle et paranoïaque, comme l’est l’ancien alcoolique de Washington.

                L’Iran ne pourra pas avoir de bombes avant cinq ans. Les types comme Védrine, atlantiste de gauche, déclarent que l’Iran se suiciderait s’il attaquait Israêl qui a lui, déjà, sans qu’on demande des comptes à cette théocratie, 300 bombes nuc. De plus, démonstration du caractère et paranos de tes « stratèges », voilà la question qu’ils se posent, comme la rapporte, l’Obs, le « Gala du pauvre » comme se déinit ce torchon prétendument de gauche avec à sa tête Perdriel, un bon copain des Israëliens.

                "qui peut être certain que les leaders iraniens sont versés dans les mêmes raisonnements stratégiques que nous, qu’ils ne sont pas prêts au suicide collectif ? »

                C’est du racisme déguisé. C’est considérer les iraniens, tous les iraniens, comme des cinglés et des êtres inhumains.

                T’appuyer sur ce genre de débilité montre le niveau zéro de la réflexion comme la puissance de ton dogme.


              • fouadraiden fouadraiden 9 février 2007 12:51

                à Battleur,

                non, ce que je consate ce sont les faits. les vraies dictatures s’en sortent mieux.au moment où je vous parle je préfèrerais encore mille fois être un chinois en chine qu’un arabe en irak.c’est donc bien que les Arabes,compte tenu des rapports de force,ont echoué non pas démocratiquement mais tyranniquement .c’est tout.

                votre raisonnement ne souffrirait d’aucune suspicion si demain vous vous attaquiez à la chine aux russes et à tous les autres.


              • N-Y (---.---.183.164) 8 février 2007 17:59

                magnifique les beaux penseurs de l’amour et de la paix qui préfèrent attendre qu’Israel se fasse attaquer que de dénnoncer la folie d’un président iranien haineux et parano. les posts de dlw pleins de bon sentiments ne sont que l’espression d’une lacheté ou d’une bien grande naiveté.


                • ZeusIrae (---.---.209.130) 8 février 2007 20:51

                  Israel n’est pas notre probleme,nous sommes européen et nous avons nos propres interet à defendre. C’est la premiere puissance militaire de la region apres les etats-unis,ils sont assez grand pour n’avoir nul besoin de notre protection.

                  Les declarations de Chirac sont clair et parfaitement comprehensible,c’est ce que tout le monde sait.Les iraniens ne vont pas se reveiller avec une envie d’appuyer sur le bouton rouge.La doctrine MAD les en empechera,l’iran est un acteur rationnel,les mollahs n’aurais pas pu survivre autrement.

                  La faiblesse Mr N-Y c’est se refugier derriere des certitudes confortables et refuser d’analyser une situation,refuser d’admettre que l’on ne sait rien et qu’on est peut etre impuissant.

                  Croyez vous vraiment que des frappes iraniennes serait capables d’arreter definitivement le programme nucleaire iranien ?Croyez vous qu’apres une tel attaque,la population renversera le regime ?Si c’est le cas,je suis pret à parier une jolie fortune que vous avez tord.

                  Un iran nuclearisé n’est pas vraiment ce qu’il y a de mieux pour le moyen-orient dans l’etat actuel des choses.Mais avons nous les moyens de l’arreter ?Question sans reponses.


                • Zébulon (---.---.219.110) 8 février 2007 22:32

                  Il suffit de regarder une carte : l’Iran est « coincé » entre :
                  - l’Irak tombé aux mains des étatsuniens,
                  - l’Afghanistan (idem),
                  - le Pakistan (allié des américains dans la guerre contre le terrorisme),
                  - les monarchies du Golfe, ou se trouvent plusieurs bases américaines,
                  - le Turkménistan, ou les américains font tout pour avancer leur pions,
                  - l’Azerbaijan qui a signé une alliance politique avec les États-Unis
                  - la Turquie.

                  Vu les dernières modifications de la géopolitique régionale, vu la soif de pétrole des USA, comment peut-on NE PAS être parano en étant président iranien ?


                • www.jean-brice.fr (---.---.24.30) 8 février 2007 22:52

                  Il y a une chose que tout le monde devrait savoir et que personne ne dit : l’augmentation démentielle du budget militaire américain, c’est le RESTANT DU MONDE qui le paie ! Comment ? Mais tout simplement, PAR LA BALANCE NEGATIVE DES PAIEMENTS. En particulier l’Europe : quand on a le PRIVILEGE EXORBITANT de battre monnaie pour le monde entier, pourquoi se géner ? LA SEULE SOLUTION EST UN RETOUR A L’ETALON/OR que le monde sera obligé d’adopter, s’il ne veut pas périr ...


                  • www.jean-brice.fr (---.---.24.30) 8 février 2007 22:53

                    Pour en savoir plus, cliquez ou lisez RUEFF Jacques ...


                  • Depi Depi 9 février 2007 10:43

                    Sachant que la France a de moins en moins d’influence dans son ancienne zone coloniale et qu’elle est supplantée par la Chine qui ne fait pas dans la dentelle quand même.

                    Mais bon flagellons-nous encore.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès