Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les Etats-Unis au bord du suicide ?

Les Etats-Unis au bord du suicide ?

Vu d’ici, la situation aux Etats-Unis paraît lointaine et ordinaire. Le budget fédéral est pour l’instant bloqué. Ce qui dans les faits se traduit par 800 000 fonctionnaires mis au chômage technique et qui ce premier octobre 2013 sont priés de rester chez eux car ils ne seront pas payés. Les Américains ne sont quand même pas fous. Les fonctionnaires employés dans des tâches névralgiques restent en poste. Armée, défense, police, gestion des aéroports, des hôpitaux, des infrastructures, ces services de l’Etat ne peuvent s’arrêter de fonctionner. En France, une situation similaire conduirait à fermer les crèches, les écoles, les cantines scolaires, les musées, les services d’accueil à la CAF, etc. Mais chez nous une telle éventualité est impensable.

Pourquoi les Etats-Unis sont bloqués ? Parce que, en vertu des règles institutionnelles mises en pratiques ces derniers jours par la cuisine politicienne, le Sénat n’a pas voté le budget, qui prend effet le premier octobre. Et donc, blocage avant qu’un nouveau vote ne résolve la situation. Le point de désaccord concerne la politique de santé que la frange républicaine ne veut pas appuyer, suivant ainsi les membres les plus extrêmes inspirés par la mouvance du Tea Party. Alors le budget est bloqué jusqu’à nouvel ordre ; traduction : lorsqu’une des deux parties aura plié face à l’autre.

Les historiens ont précisé que cet événement est rarissime mais pas exceptionnel, le dernier blocage de cette nature remontant à 1995, soit 18 ans auparavant, sous le premier mandat Clinton dont les débuts en 1993 furent un peu chaotiques avec des improvisations dans le choix des conseillers. La situation politique était comparable, avec un président démocrate et un Congrès défavorable et, chose à noter, le motif de discorde était le même. Une politique de santé pour les classes défavorisées voulue par Clinton mais bloquée par les Républicains au Congrès. Du coup, les fonctionnaires non indispensables sont restés chez eux pendant quelques semaines. Ensuite, la situation s’est réglée.

Cette comparaison ne doit pas masquer la différence de contexte. Car en 1995, les Etats-Unis étaient portés par les nouvelles technologies, avec un chômage faible, une croissance plus que convenable, si bien que l’onde de choc causée par le blocage du budget pouvait être amortie. En 2013, tout a changé, depuis les chocs de 2001 et 2008. Les indicateurs économiques sont dans le rouge, la dette est colossale, avec l’épée de Damoclès que constitue la prochaine étape du chemin de croix présidentiel, le relèvement du plafond qui, s’il est refusé, occasionnera des coupures drastiques et automatiques dans le budget fédéral. Pour l’instant, le blocage du budget intervient dans un contexte de crise sociale aiguë avec une pauvreté galopante, des villes en faillites, des administrations en péril et des tensions politiques internes que l’Amérique n’a pas connues depuis des décennies. Les extrêmes, libertariens, gauchistes et droitiers, se sont radicalisés.

Vu sous cet angle, les politiciens américains paraissent irresponsables, pour ne pas dire suicidaires, avec pour un philosophe rompu à la pensée de Nietzsche et Strauss, quelques soupçons de nihilisme actif et virulent, ce qui n’est pas sans rappeler les années 30. Mais pour être plus en phase avec l’analyse de l’époque, on ne peut que revenir au constat d’un Henry Giroux sur de possibles tendances suicidaires présentes dans les couches populaires, et certaines élites parmi lesquels se trouvent quelques politiciens. Finalement, rien de neuf, les Etats-Unis sont une nation inquiétante depuis plus de 15 ans.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • robin 1er octobre 2013 13:58

    Bof ! arrêtez 800 000 fonctionnaires qui n’ont aucun pouvoir de nuisance ou si peu ça n’a pas grande importance, par contre faire semblant ; comme l’a fait Bernanke, d’envisager que la FED arrête son impression de papier fesse, là ça m’étonnerait que l’oligarchie aux commandes laisse faire.


    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 1er octobre 2013 16:41

      @ Robin

      souvenez-vous DSK au FMI, appelant à un remplacement du dollar par des DTS (droits de tirage spéciaux) représentant des créances potentielles sur les monnaies des pays membres du FMI.
      Excellent idée, n’est-ce pas ? fin de l’hégémonie mondiale du dollar !
      Idée sortie en février 2011, et paf, DSK viré en mai de la même année.
      Sadam Hussein voulant vendre son pétrole en euro en place du dollar, rectifié !


    • Le421 Le421 1er octobre 2013 18:49

      @Ronald

      Ben oui... C’est tellement simple que personne ne va vous comprendre.
      C’est pourtant évident.
      Et ces cons de français qui ont craché à qui mieux mieux sur les partouzes à DSK...
      Entre nous, si on avais deux brins de jugeotte.
      Malheureusement, grâce aux médias...


    • COLLIN 2 octobre 2013 09:10

      Et Khadafi,qui voulait substituer le « dinar or » au us dollar....rectifié par le le sioniste Sarkozy...sur ordre des « marchés »je suppose...


    • curieux curieux 1er octobre 2013 14:11

      Faut pas s’inquiéter, Flamby nous a dit que la reprise était là.


      • Loatse Loatse 1er octobre 2013 14:33

        Il y a eu ces derniers temps des commandes à caractère urgent (avant le 1er octobre) de matériel médical entre autre et de personnel pour les fameux camps de la FEMA...

        Les etats unis s’apprêtant à restreindre de façon drastique l’aide sous forme de bons alimentaires à ses citoyens les plus démunis (44 millions en 2010 !) et pour qui cette aide est vitale, il se pourrait que si ce fameux bras de fer entre démocrates et républicains se solde par un quasi abandon de toute politique sociale pour éviter que l’état fasse défaut, il faut s’attendre à ce que des millions de leurs citoyens armés jusqu’aux dents, ne choisissent pas de se laisser affamer...

        Cette hypothétique mais probable situation expliquerait le pourquoi des tentatives de restriction de vente d’arme et des campagnes... menées après les fals..euh les attentats sanglants notamment à boston afin que les citoyens américains rendent leurs armes...

        Oui ils sont inquiétants et le mot est faible. Reste à savoir si ce qui sortira de ce bras de fer ne scellera pas le sort de l’iran..


        • howahkan Buddha 1er octobre 2013 15:12

          I really do love that one..this would not happen yet, in any European state.

          Yankees go home ,Venezuela expels 3 top us diplomats, on russia today..

          celle là je l’aime beaucoup, çà n’arriverait ...pour le moment encore, pas dans un pays européen.

          Les yankees à la maison, le Venezuela expulse 3 haut diplomates....article sur russia today.


          • howahkan Buddha 1er octobre 2013 15:21

            1 des commentaires sur russia today :

             I can’t imagine the CIA or any US diplomat trying to undermine Venezuala’s government just because they have a lot of oil. Geez, where do these people come up with these outlandish accusations ?

            Je ne peux croire que la CIA ou n’importe quel diplomate us, puisse essayer de saboter le gouvernement du Venezuela uniquement parce que ils ont beaucoup de pétrole, oh non, comment ces gens peuvent ils oser proférer de telles accusations excentriques.....

            c’est plus drole que agoravox non ?? smiley


          • howahkan Buddha 1er octobre 2013 15:35

            cela dit le gag de ce budget fédéral bloqué..c’est de découvrir l’horreur dans toute son horreur smiley

            je découvre avec effroi que les états unis ont des fonctionnaires , si si....donc un état, oh merde , non pas ça smiley..
             et oui mais qu’il veulent faire disparaitre partout ailleurs........enfin eux et les banques concernées.....


            • howahkan Buddha 1er octobre 2013 15:36

              Salut cogno j’ai oublié de te saluer !


              • mister dust mister dust 1er octobre 2013 15:52

                si les USA veulent se suicider, je peux leur prêter une corde .... 8D 


                • Gauche Normale Gauche Normale 1er octobre 2013 16:22

                  On ne cesse de nous bassiner avec ces « fraudeurs » et ces « fainéants » de Grecs qui méritent le lamentable état dans lequel se trouve l’économie. Mais les États-Unis sont bien plus endettés encore ! Et le grand démocrate qui est à la Maison Blanche n’est là que pour satisfaire les 1% d’oligarques. Voilà à quoi ressemble la plus grande démocratie du monde, le pays de la liberté. En réalité le pays du libéralisme, ce qui n’a strictement rien à voir.


                  • Le421 Le421 1er octobre 2013 18:54

                    Et cette fabuleuse Allemagne dont on nous rabat les oreilles - ça commence d’ailleurs à me gonfler les couil--- grave, comme dirait mon copain Michel - je suppose qu’ils ont une dette à 0.5% du PIB ??


                  • baldis30 1er octobre 2013 21:16

                    @ Le421

                    pour l’Allemagne le matraquage actuel n’a rien de très compliqué.
                    Ceux qui aujourd’hui encensent la merkel sont les petits-fils de ceux qui estimaient que ce monsieur adolphe il était tout à fait fréquentable et mettrait les ouvriers au pli.


                  • Gauche Normale Gauche Normale 1er octobre 2013 21:27

                    Alors LE421, je suis TOTALEMENT d’accord avec vous. J’ai eu l’occasion (article d’Olivier Cabanel) de parler de l’injection prochaine du prétendu modèle allemand dans notre économie. Et de toute façon, si c’est pas le modèle allemand, ça sera le modèle grec ou espagnol ! La compétitivité, c’es produire plus avec moins d’ouvriers et pour toujours plus remplir les coffre-forts. Je prédis le retour d’une Europe du XIXè siècle fissa.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 octobre 2013 06:32

                    Dans le modèle allemand, le non-dit, ce sont toutes les mesures prises contre le droit du travail et contre les salaires.

                    Plutôt que de reconnaître que l’euro est une erreur, qu’il est impossible à dévaluer, Bruxelles et le patronat demandent « une dévaluation interne » de la masse salariale.


                  • tf1Goupie 1er octobre 2013 16:59

                    C’est loin d’être rarissime : c’est arrivé 17 fois depuis 1976


                    • bakerstreet bakerstreet 1er octobre 2013 18:10

                      Revoilà l’amérique de retour dans son scénario préféré : Le bras de fer sur une table du saloon...on peut aussi hésiter avec le réglement de compte dans la rue.

                      L’objet du litige : Le shériff réélu exige que les gros propriétaires laissent passer les troupeaux sur leurs terres...
                      Ceux ci en répression on détourné l’eau qui alimentait la ville.

                      Pendant ce temps là, les tribus indiennes que personne n’a à l’oeil se massent sur les collines, et se marrent, prètes à l’offensive.
                      Tout compte fait, à y regarder de près, ce ne sont pas des indiens.
                      Tiens, on dirait des chinois !

                      • alinea Alinea 1er octobre 2013 21:09

                        Vous avez un don bakerstreet !


                      • Luc le Raz Luc le Raz 1er octobre 2013 18:26

                        Marrant que les gens d’un pays dont la devise est « In God we trust » ne veuillent pas aider leurs prochains. smiley
                        Mais bon, un gros pourcentage des troupes des repugblicains sont affiliés au Tea Party. Quand on sait par qui il a été créé Sarah Palin , « She is a f***g retard » ’ (- Bill Maher- ), on comprend mieux. Qu’est ce qu’on ne ferait pas pour se mettre en avant afin d’être réélus ? Tiens ?... Ça m’en remet qq uns, bien de chez nous, en mémoire.


                        • bakerstreet bakerstreet 1er octobre 2013 18:50
                          Luc le raz

                          Un « trust »est aussi un groupement d’entreprises. 

                          C’est même un truisme de le dire

                          Ceci explique cela.

                        • Le421 Le421 1er octobre 2013 19:02

                          Rajoutez donc un « e » à god, ils pourront toujours se le mettre quelque part !! smiley
                          ...bon, d’accord, 2/20 !!  smiley


                        • baldis30 1er octobre 2013 21:19

                          in God we trust.... In God we trust ....

                          Tous les autres payent cash !


                        • bakerstreet bakerstreet 1er octobre 2013 23:04

                          Ou 


                          In gold we trust ?

                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er octobre 2013 23:10

                          La synthèse ...

                          In trust we godemichons .


                        • COLLIN 2 octobre 2013 09:19

                          Sur les boucles des ceinturons des soldats de la Wehrmacht,était gravé « GOT MIT UNS » (« Dieu est avec nous »).....


                        • Le421 Le421 1er octobre 2013 19:00

                          Honnêtement, si il y a une chose qui me fait rire, c’est ce qui se passe en ce moment.
                          Les finances ?? Ca merde de plus en plus, alors que nous n’avons jamais eu autant de grands spécialistes de l’économie (les « kisavtout »).
                          L’écologie ?? Entre la fonte des glaces et les tornades à St Dizier, nos primes d’assurances vont flamber...
                          La politique ?? Les pauvres élus n’en peuvent plus de ne plus pouvoir rien... Il ne leur reste plus que quelques magouilles entre amis pour se faire du blé (encore, faut pas se faire pincer), pour le reste...
                          L’économie ?? Les « bas de gamme » comme moi, on regarde à deux fois avant d’acheter quoi que ce soit. Alors, ça va pas s’arranger, c’est sûr...
                          Pour ma part... Je vais fermer mes semis de salades, le soir tombe !!  smiley


                          • soi même 1er octobre 2013 19:41

                            De toute façon, l’abcès va bien un jour percé , c’est dramatique pour ceux qui en seront victimes.

                            Regard comme l’Amérique se prépare à ce choc septicémique , dotation de balle creuse aux forces de sécurités
                            http://www.egaliteetreconciliation.fr/Achats-massifs-de-munitions-par-le-gouvernement-US-13357.html

                            , camp de FEMA répartie sur l’ensemble du territoire,

                            http://www.crashdebug.fr/index.php/dossiers/2496-fema-600-camps-de-concentration-aux-etats-unis

                             entrepôt à ciel ouvert de cercueil en plastique.

                            http://www.dailymotion.com/video/x6ggje_500-000-cercueils-pret-a-l-emploi-a_news


                            • epicure 2 octobre 2013 00:11

                              comble de l’ironie, à cause des fermetures des services culturels et autres, l’état va perdre 30 millions de dollars par jours.

                              En tout cas c’est la mauvaise période pour ceux qui voulaient partir en Amérique et visiter les lieux mythiques américains comme : la statue de la liberté, les musés publics, le grand canyon, yellow stone et les autres parcs nationaux, parce qu’ils sont fermés maintenant.


                              • bert bert 2 octobre 2013 01:15

                                vaut mieux attendre que les coupables du 11 Septembre soient arrêter .....


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 octobre 2013 06:36

                                Livre : « Pour en finir avec la Françamérique » et ses mythes, par Jean- Philippe IMMARIGEON


                                • Shawford Shawford42 2 octobre 2013 06:39

                                  Bonjour, 


                                  super référence Immarigeon, un grand monsieur. Respect. smiley

                                • alinea Alinea 2 octobre 2013 10:45

                                  Malheureusement, il n’a pas écrit ici depuis 2009 !!


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 octobre 2013 18:41

                                  Alinéa,
                                  Celui que je cite a été imprimé en Février 2012.


                                • ecolittoral ecolittoral 2 octobre 2013 12:33

                                  « ...le relèvement du plafond qui, s’il est refusé, occasionnera des coupures drastiques et automatiques dans le budget fédéral. »

                                  Non ! Défaut de paiement, tout simplement !
                                  Défaut de paiement, plus de sous...le dollar s’effondre...les bourses s’effondrent.
                                  Comment coté le pétrole, le soja, le cuivre, le blé russe... ?
                                  Les actifs(?) pourris font surface dans toutes les banques. Plus « d’interbancaires ».
                                  Fermeture des guichets.
                                  Si le relèvement du « plafond » est refusé, on se retrouve tous à la cave...pas en enfer.

                                  • gesalz 6 octobre 2013 12:05

                                    Excusez la redite s’il y en a.
                                    Mais je trouve étonnant que le shut down américain soit mis sur le dos des républicains et de leur Tea Party.
                                    S’il y a blocage du budget américain, c’est parce l’état a atteint le plafond de la dette autorisé.
                                    En 2007 la dette totale américaine = 65% du PIB (8,9 milliards d’USD). En 2012 elle atteint 104 % du PIB (16,4 milliards d’USD).
                                    Ce que reproche Obama aux républicains, c’est de ne pas voter un relèvement du plafond.
                                    Mais cher Obama, si vous n’aviez pas fait exploser la dette américaine en 5 ans, vous auriez de quoi financer l’Obamacare et vous n’auriez aucun blocage !
                                    Quelques pistes pour dés économies peut-être ?
                                    - réduire le budget militaire en stoppant les interventions armées dans le monde,
                                    - réduire le budget de la CIA et du FBI,
                                    - réduire le budget de la NSA, cette pieuvre qui tient le monde dans ses tentacules.
                                    Avec ce programme vous sauvez et la face et votre pays.
                                    Mais vous êtes, Monsieur Obama, un faux démocrate.


                                    • agent orange agent orange 6 octobre 2013 13:50

                                      Tant mieux.... Avec leurs techniciens au « chomedu », la NSA va t’elle nous lâcher la grappe ? Et la CIA, itou ? ...


                                      • Zobi Zobi 6 octobre 2013 16:03

                                        Et bien non, puisque la CIA et le NSA peuvent continuer leurs activités normalement, ils ne sont pas touchés par le shutdown.


                                      • Serpico Serpico 6 octobre 2013 15:51

                                        Les USA au bord du suicide ?

                                        Je les pousse un peu et je leur donne la corde. Si si : je la donne, je ne la prête pas.


                                        • Roche 6 octobre 2013 16:49

                                          Les Etats-Unis éliminent DSK pour faire échouer son projet d’une nouvelle monnaie qui devait aider les pays pauvres
                                          http://www.wikistrike.com/article-les-etats-unis-eliminent-dsk-pour-faire-echouer-son-projet-d-une-nouvelle-monnaie-qui-devait-aider-l-75011948.html

                                          merci aux merdias d’avoir centrer l’opinion publique comme d’hab, franchement, y en a marre, faux boycotter tous ces cons de médiateux avant 2017, parce que questions grandes manœuvres, je crains le pire !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès