Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les États-Unis ne sont plus la première puissance économique mondiale. La (...)

Les États-Unis ne sont plus la première puissance économique mondiale. La Chine vient de les détrôner

UNE PÉRIODE DE 142 ANS DE L'HISTOIRE MONDIALE VIENT DE S'ACHEVER : LES ÉTATS-UNIS NE SONT PLUS LA PREMIÈRE PUISSANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE. LA CHINE VIENT DE LES DÉTRÔNER.

CHINE N°1 ETATS-UNIS SUR LE DECLIN - prophétie de Charles de Gaulle

Selon les tout derniers chiffres du Fonds monétaire international (FMI) qui viennent d'être publiés ce 8 décembre 2014, la Chine vient de détrôner les États-Unis comme première puissance économique mondiale.

Le PIB de la Chine va en effet atteindre 17.600 milliards de dollars en 2014 contre 17.400 milliards pour les États-Unis. Ces données sont calculées selon la méthode dite de la "parité de pouvoir d’achat", qui est la seule économiquement significative puisqu'elle neutralise les phénomènes de distorsion de taux de change.

Un économiste précis remarquera en outre que le contenu du PIB (donnée statistique qui additionne "des choux et des carottes") n'est pas du tout identique entre la Chine et les États-Unis. Le PIB chinois comporte une grosse proportion de production industrielle, donc de biens réels et tangibles, alors que le PIB des États-Unis comporte une part écrasante de services immatériels ou de services de consommation et de distribution.

Tout un chacun peut comprendre que la position chinoise est donc d'ores et déjà beaucoup plus puissante et solide que la position américaine. Parce que produire des biens tangibles est une source active, solide et pérenne de production de richesses, alors que ne faire que les financer, les vendre ou les consommer est une source passive, fragile et éminemment provisoire de production de richesses.

Ce qui se déroule ainsi sous nos yeux représente un changement d'une importance historique majeure puisque c'est rien moins qu'une parenthèse de 142 ans qui vient de se clore : les États-Unis étaient devenus la première puissance économique du monde en 1872 après avoir dépassé la Grande-Bretagne, alors puissance hégémonique issue de la deuxième révolution industrielle. L'histoire retiendra que cette suprématie états-unienne s'est à son tour achevée le 8 décembre 2014.

Cette information confirme la conférence que j'ai présentée au public depuis plus d'un an et intitulée "L’hyperpuissance américaine est-elle sur le déclin ?" (cf. https://www.upr.fr/evenement/conference-francois-asselineau-nantes-conference-nantes-lhyperpuissance-americaine-declin). Cette conférence n'est pas disponible sur Internet, mais sera bientôt enregistrée de façon professionnelle.

Cette information confirme plus encore les qualités exceptionnelles de stratège et de visionnaire de Charles de Gaulle. Rappelons qu'étant président de la République, il avait décidé de reconnaître diplomatiquement la République populaire de Chine en janvier 1964, en faisant un bras d'honneur aux États-Unis qui interdisaient à l'époque à tous les pays occidentaux de reconnaître la Chine de Mao.

Dès le 22 janvier 1964, il avait expliqué à Alain Peyrefitte l'une des raisons essentielles de cette reconnaissance diplomatique, qui avait plongé Washington dans un état de fureur formidable, fureur aussitôt relayée en Europe et en France par les apôtres habituels de la soumission à l'étranger.

Relatons cet échange extraordinaire, extrait de l'ouvrage "C'était de Gaulle, publié par Alain Peyrefitte en 1997, Fayrad, tome 2, page 493 :

« Charles de Gaulle : - Le rétablissement des relations avec la Chine, ça veut dire que nous allons tourner la page coloniale, celle de nos Concessions en Chine, celle de l'Indochine française. Ça veut dire que la France revient en tant qu'amie, respectueuse de l'indépendance des nations. »

« Alain Peyrefitte : - Nos moyens sont limités et ceux de la Chine sont faibles ? »

« Charles de Gaulle : - Détrompez-vous. Les moyens de la Chine sont virtuellement immenses. Il n'est pas exclu qu'elle redevienne au siècle prochain ce qu'elle fut pendant tant de siècles, la plus grande puissance de l'univers. Et les moyens de la France sont eux aussi immenses, parce qu'ils sont moraux. Parce que nous serons les premiers à le faire, nous serons comme un homme qui fait basculer un énorme rocher avec un simple levier parce qu'il a su le placer au point d'équilibre. »

Conclusion

Si la France avait été dirigée, en 1964, par un Nicolas Sarkozy ou un François Hollande, il ne fait pas l'ombre d'un doute que notre pays n'aurait jamais reconnu la Chine de Mao.

Ces politiciens de bas étage, obséquieux et serviles avec les forts, méprisants et tyranniques avec les faibles, se seraient couchés au moindre froncement de sourcil de Lyndon Johnson, comme ils s'empressent aujourd'hui de jouer les larbins d'un George W. Bush ou d'un Barack Obama.

Seulement voilà. Étant incapables de la moindre hauteur de vue et d'un raisonnement à l'échelle des siècles, ces individus immoraux qui occupent le siège de Charles de Gaulle, ne comprennent pas que le maître qu'ils servent est en plein déclin. Tout comme les collabos français de 1941 pensaient que « l'Europe nouvelle » imposée par Hitler et Mussolini allait durer mille ans, nos euro-atlantistes pensent que la docilité la plus complète à Washington est, pour toujours, le gage d'une carrière fulgurante et d'un facile enrichissement personnel.

Cela a été vrai au cours du dernier tiers de siècle. Mais cela va l'être de moins en moins. Car l'inexorable déclin de la puissance états-unienne et la non moins inexorable ascension de la Chine, de la Russie et de l'Inde, sont en train de rebattre complètement le jeu des rapports de force au niveau planétaire.

Comme toujours dans notre histoire, ce sont ceux qui ont compris - comme le disait de Gaulle - « que les moyens de la France sont eux aussi immenses, parce qu'ils sont moraux », ce sont ceux qui se seront battus pour la liberté et l'indépendance de la France, qui finiront par triompher.

Cette information doit être source d'espoir et de courage pour tous. Ce n'est surtout pas le moment de laisser tomber la France ! C'est au contraire le moment de nous rassembler pour la libérer de l'empire en déclin.

François Asselineau

Site Internet : http://www.upr.fr
Facebook : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter : https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau
Blog : http://www.francoisasselineau.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (84 votes)




Réagissez à l'article

179 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 9 décembre 2014 08:49

    Encore une fois De Gaulle avait raison... !


    • Croa Croa 9 décembre 2014 22:41

      Ça dépend de quoi on parle...
       smiley Vu qu’à propos de la puissance morale de de la France smiley smiley


    • gorgonzola 9 décembre 2014 23:18

      Déclaration du 10.10.2007 : Le commissaire européen au commerce extérieur, Peter Mandelson [un anglais], a salué « ce pas supplémentaire dans la coopération entre l’UE et la Chine pour assurer une transition en douceur vers le libre échange des textiles. » Il a ajouté que ce système fournissait « une prévisibilité pour les opérateurs européens, ainsi qu’une image claire des développements futurs au moment du dernier pas vers le libre échange des textiles et des vêtements ».

      C’était il y a 7 ans au moment du renouvellement de l’accord sur la levée des quotas textiles en provenance de Chine. Cette décision allait d’ailleurs dans le sens des traités européens (de mémoire, l’actuel art. 32 du TFUE). Aujourd’hui effectivement on a une image claire de ce qu’est devenue la filière textile française suite à la levée de ces quotas par l’UE : une hécatombe. Mais comme les anglais importaient déjà leurs textiles, Peter Mandelson savait très bien que son pays ne serait pas vraiment touché...


    • Trelawney Trelawney 9 décembre 2014 09:11

      « Charles de Gaulle : - Le rétablissement des relations avec la Chine, ça veut dire que nous allons tourner la page coloniale, celle de nos Concessions en Chine, celle de l’Indochine française. Ça veut dire que la France revient en tant qu’amie, respectueuse de l’indépendance des nations. »

      Intéressante phrase qui démontre qu’en 1964, la pensée commune tendait vers un pays dominant qui assoie son hégémonie sur ses pays limitrophes. Comme les USA avec l’OTAN, les soviétiques avec le bloc de l’Est ou la Chine avec l’extrême orient. Il suffit de faire un tour au Vietnam pour constater que si les vietnamiens n’aiment pas, avec raison, les américains, ils détestent cordialement les chinois, et cela depuis 3000 ans.

       

      A aujourd’hui et avec une économie mondialisée, le terme « plus grande puissance économique » ne veut plus dire grand-chose. Et si j’avais à choisir, je préfère toucher le RSA en France que d’être ouvrier à la chaine en Chine ou noir américain aux USA.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2014 09:24

        trelaway,
        Le syndicalisme est interdit en Chine, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y ait pas de résistances , ni des révoltes... Les salaires ont augmenté.


        Mais vu l’état calamiteux du syndicalisme en France, il vaut mieux ne pas trop faire de commentaires comparatifs sur la question et faire profil bas... Toutes les mesures « structurelles » imposées par Bruxelles nécessiteraient d’avoir des syndicats indépendants de l’ UE, ce qui n’est pas le cas.

      • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 9 décembre 2014 13:21

        @ Trelawney

        Vous dites :
        « ll suffit de faire un tour au Vietnam pour constater que si les vietnamiens n’aiment pas, avec raison, les américains, (...) »
        Sans doute, puisque vous le dites, et vous n’êtes pas le seul à l’affirmer. Mais cela ne leur pose pas de problème particulier de parler en américain. Comme quoi, les Vietnamiens, comme beaucoup d’autres en ce bas monde, n’ont pas encore tout compris s’agissant de ce que représente une langue.
        Et sur Agora Vox, c’est également le cas, pour beaucoup.

        Cordialement.

        Thierry Saladin

      • Zeb_66 9 décembre 2014 15:35

        Il y a 2 ans, suite à des grèves monstres, le gouvernement chinois a imposé
        d’autorité un relèvement des salaires de près de 25%.
        Pour en contrôler l’application il a envoyé des inspecteurs un peu partout
        dans le pays, non pas dans les entreprises mais dans la rue, là où les gens
        peuvent parler plus librement...


      • ahtupic ahtupic 9 décembre 2014 18:48

        Fifi
        Vous n’auriez pas vu Fergus, par hasard ?
        Il peut s’exprimer,ici.
        Mais où se cache-t-il donc ?


      • c’est pas grave 9 décembre 2014 19:46

         transmuté en Sparta-gus  ... ?


      • ahtupic ahtupic 9 décembre 2014 21:07

        Il est comme Morice qui agonise JP Petit sur ses fils et qui n’ose pas venir le dire quand ce dernier edite un article.


      • Jean nemare roiubu77 9 décembre 2014 22:28

        C’est sûr qu’avec les revelations croustillantes sur Thierry Lepaon, le syndicadisme français va se porter comme un charme...et je suis certain que c’est la même histoire chez les autres syndicats, suaf peut-être à Sud. Ils payent pas des putes au secrétaire général, les camarades non plus ??? Parce que tant qu’à faire, quand y’a de la gêne, y’a pas de plaisir...


      • Croa Croa 9 décembre 2014 22:50

        À propos des vietnamiens pour Thierry «  cela ne leur pose pas de problème particulier de parler en américain.  » 
        J’ajouterai : De parler en français non plus... Mais avec une nuance de taille : les locuteurs en français sont tous des vieux !  (Il en sera peut être de même dans 50 ans en ce qui concerne l’anglais.)


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2014 08:23

        ahtupic,
        Il doit être occupé à digérer la carte d’un des 26 euro-districts qui existent en Europe, tous à cheval sur les frontières, dont celui d’ Alsace -Pays de Bade....


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 10 décembre 2014 21:51

         Arrêtez, la secte, vous allez en mettre plein vos écrans... lol. Les détracteurs vous manquent tellement qu’ils vous faut les évoquer quand ils ne sont pas là... Ca en dit long sur les raisons de votre présence hautement citoyenne sur ce site.
        Asselineau drague donc la nostalgie gaulliste... on n’est plus à ça près, il aurait tord de se gêner.
        Mais Peyrefitte à la rescousse... fallait le faire. Remarque, Sarkozy n’avait-il pas encensé Jaurès ? Bon , c’est tout pour aujourd’hui, vous n’êtes pas marrants et si conventionnels dans vos élans généreux comme la bulle du malabar avant qu’elle ne vous explose aux lèvres.
        Rongez donc votre frein sur ce malheureux post, c’est le seul os que j’aie trouvé à vous jeter, et encore c’est parce qu’à force, je vous aime bien. Même le Guru, il me fait pitié, c’est dire, moi qui ne supporte généralement pas.
        Mais là c’est si loufoque que je craque.
        Allez, a+
        (merci du show)


      • c’est pas grave 10 décembre 2014 21:57

        ben vrai ça
        mais pour mieux rire de ce que vous ignorez , il faudrait aussi venir plus souvent , Aguera


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 10 décembre 2014 22:38

        procès d’intention ad hominem... Bravo.
        Minable troll donc, anonyme, comme tous les courageux insulteurs, et de plus, hors-sujet. Hors de votre propre sujet, c’est dire le rire.
        A l’inverse, cher détracteur mal-élevé, vous n’êtes qu’une insulte à vous-même, tant pis pour vous et même pour Asselineau, qui doit pleurer en constatant le niveau de répartie de certains de ses adeptes. Problème de fine tuning dans le brainwash, j’imagine, faudra veiller à revoir le dosage à la baisse, que vous réappreniez à argumenter ou seulement en donner l’impression. De façon civilisée, je précise. Ça existe, même chez vos copains, si, si.
        Je suis resté poli, car je veux que ça reste.


      • c’est pas grave 11 décembre 2014 02:51

        vous avez pété une corde , Aguéra , ou vous faites un solo avec trop de réverbe ?

         
         


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 11 décembre 2014 03:49

        Vous vous exprimez comme un voyou. On n’a pas gardé les cochons ensembles, aussi passez votre chemin.
        Ou argumentez, mais ça... c’est difficilement compatible avec la grossièreté.


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 11 décembre 2014 03:57

        Vous êtes un anonyme mal élevé, c’est maintenant confirmé. Et nous n’avons pas gardé les cochons ensembles, que je sache ? Et vous n’argumentez toujours pas. Remarquez c’est difficilement compatible avec la grossièreté, je comprends ça. Vous n’êtes rien, vous n’existez pas, lol.
        Sauf pour le show, et là, chapeau, c’est assez réussi.
        Ça me rassure sur la dangerosité de la secte, ceci-dit, merci.


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 11 décembre 2014 04:00

        excusez le doublon, dégainé trop vite... faut dire que la cible est choisie.


      • c’est pas grave 11 décembre 2014 16:19

        allons donc ...

        mais quelle est donc cette ire , Aguera ?

        j’ai commencé par vous proposer un lien cliquable , afin de contrer , de manière aussi concise que courtoise , votre discours convenu sur l’abolition des frontières
        .
        ce lien auquel vous n’avez pas daigné apporter la moindre brise de commentaire est pourtant fort intéressant venant de la part de Régis Debray , grand homme de gauche devant l’Eternel , car il dépoussière copieusement de ses scories irrationnelles les vieux restes de l’ esprit post-soixantuitardiste en la matière  , mais dont certains se prévalent encore pour ringardiser le concept de nation , concept dont je rappelle au passage qu’il est ....de gauche , et auquel l’époque trouble que nous traversons est précisément en train de redonner tout son sens , sans pour autant qu’il puisse être confondu avec un quelconque nationalisme guerrier , bien au contraire

        là dessus , n’écoutant que votre grand coeur , vous vous êtes enhardi et jeté sans retenue sur un chaland paisiblement amusé,  au motif que celui-ci avait osé sourire  - crime de lèse-majesté !- de quelque travers obstiné de votre ami Fergus 

        ce à quoi je vous ai répondu par un trait d’humour ( que vous avez manifestement refusé de saisir ) , qu’ avant de tirer des conclusions hâtives , il convenait sans doute d’ être complètement renseigné sur la nature exacte des très nombreux échanges centrés sur le thème - ô combien central - de la construction européenne, ayant eu lieu entre certains intervenants et votre sus-nommé ami virtuel

        j’en ai une nouvelle fois souri

        et désormais , vexé que je n’aie pas jugé bon de courber l’échine devant votre grotesque fatwa décimatoire , vous me faites le couplet du cuistre blessé dans sa hauteur très pure, réduit qu’il est à donner des leçons de maintien 

        or , quand on sait de quel ton grossièrement méprisant vous avez émaillé depuis de nombreuses années l’ensemble de vos commentaires envers  tous ceux qui n’ont pas eu le bonheur de vous plaire , cette double-attitude, me semble-t-il , appelle une question simple et que je vous résume :

        pour qui vous prenez-vous ?
         


      • Layly Victor Layly Victor 11 décembre 2014 16:27

        Aguéra

        Vous ne saviez donc pas que les cochons sont interdits, pour ne pas heurter la susceptibilité de certaines personnes ?
        Ceci dit, blague à part, plus je lis les échanges sur Agoravox, qui ressemblent plus à des rafales d’armes automatiques (comme disent les journalistes) qu’à un débat, plus je me dis que tout est perdu (la France, pays du droit des dingues).
        A part la courageuse Fifi qui fait des efforts désespérés pour rester polie et persuasive, ce ne sont que bagarres de polochons entre écclésiastiques byzantins.
        Comme disait François 1er « tout est perdu, fors l’honneur ». Pas sûr


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2014 11:15

        Emmanuel,
        Vous en connaissez d’autres que De Gaulle qui aient consacré la moitié de leur vie à protéger l’indépendance de la France ?
        Je ne suis pas fan de De Gaulle, si vous en avez d’autres à proposer, ne vous gênez pas ...


        Ce que je vois, c’est que depuis le Traité de Rome signé par Guy Mollet SFIO, ils ont tous vendu les intérêts du pays pour un plat de lentilles...Pas étonnant qu’avant de transformer le NON du referendum en OUI, Sarkozy s’est dépêché de supprimer la Haute trahison de la Constitution...

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2014 20:34

        Emmanuel,
        Traiter de « secte » un Mouvement républicain de 6600 adhérents, c’est pas une insulte ?


      • malitourne malitourne 15 décembre 2014 08:17

        Monsieur Aguera,
        Vous lancer des mots comme des coups de poing et vous attendez en retour des fleurs ?
        Vous savez bien que vous êtes dans la provoc quand vous traitez l’UPR de secte.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2014 09:15

        Les USA sont sur le déclin, et de nombreux pays sont en train de quitter le Titanic en perdition.
        Et se tournent vers les BRICS.


        « Le monde arabe se tourne vers la Russie ».
        « L’Égypte a entrepris de se tourner vers la Russie.
        La Russie respecte votre souveraineté, votre liberté de parole et vos droits , sans essayer d’imposer quoi que ce soit à quiconque. Cette justice est opposée à l’injustice de l’ Occident »
        Le grand mufti de Syrie, Ahmad Badreddin Hassoun

        La Turquie refuse de choisir entre l’ UE et la Russie., alors qu’elle est dans l’ OTAN...

        La Chine se désaméricanise : ( Le contrarien matin)
        - Elle achète massivement de l’or.
        - elles signe des accords de change en yuan et essaye de réduire la part de ses échanges en dollars
        - elle utilise ses dollars pour acheter des actifs à l’étranger.

        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 9 décembre 2014 09:16

          Le monde n’a pas tremblé au faux réveil de la Chine, la prophétie de Napoléone a été donc contrariée comme sera contrariée celle de De Gaulle : La Chine ne sera pas une grande puissance économique ou alors il faut s’entendre sur le sens de cette expression. « Les immenses moyens moraux de ... la France », vous voulez rire monsieur Asselineau ? Croyez-vous donc que le monde est toujours peuplé d’indigènes incultes et qui ne comprennent rien ?
          La France est transparente, elle ne peut rien cacher de ce qu’elle avait fait dans le passé et de ce qu’elle a envie de faire à l’avenir  : Son terrorisme la perdra !

          La Chine a été piégée (comme le sont tous les pays idiots qui singent les Occidentaux) juste avant « son réveil », elle a commis l’immense erreur de se développer à la « façon occidentale », ce qui fait qu’en ce moment elle joue le jeu de celui-ci ; quand la Chine se trouvera face à ses contradictions, ce sera l’Occident qui en profitera !

          La différence des cultures doit faire la différence de la pratique économique, or l’Occident a jusqu’à aujourd’hui uniformisé la planète en imposant un seul mode de développement ce qui ne fera pas pour autant l’uniformisation culturelle  : Là est le problème monsieur Asselineau !


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2014 09:33

            Mohammed,
            Les Chinois ne sont pas idiots.
            Ce sont les occidentaux qui sont allés chercher chez eux une main d’oeuvre à bas prix.
            Rien ne dit qu’ils ne seront pas capables d’inventer un autre modèle économique.


            Le monde est en train de changer sous nos yeux, la France n’est pas rivée pour l’éternité au modèle colonial, que lui impose l’ OTAN dans des guerres prédatrices illégales.

          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 9 décembre 2014 09:54

            Un modèle économique ne se fait pas instantanément, quand il y a en a déjà un qui est appliqué, on ne peut pas le gommer simplement pour le remplacer par un autre, la population se trouve déjà remodelée, « fifi » grandira et un jour comprendra  !


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2014 10:26

            Mohammed,
            Je constate pourtant que la Russie, ruinée par les politiques préconisées par Washington, a effectué une renaissance spectaculaire en quelques années.


            Et en quelques mois, la Russie, rejetée par l’ UE, a fait un demi tour spectaculaire vers la Chine et vers le grand large...Il faut croire que suivant les équipes dirigeantes et les politiques menées, un pays peut changer rapidement, contrairement à ce que vous dites.

          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 9 décembre 2014 16:10

            Renaissance (qui n’a pas été facile, il faut le dire) de la Russie sur les cendres encore chaudes de l’URSS détruite par l’Occident qui avait utilisé la naïveté de Gorbatchev ! Ne confondez pas les relations bilatérales ou les échanges économiques avec la pratique économique de tel ou tel pays !

            La Russie peut traiter avec la Chine ou avec les USA, selon qu’elle trouve plus facilement ses intérêts ici ou là mais elle le fait sans aucun impact culturel exotique sur la société russe !

            Si la Russie a réussi à se relever c’est parce qu’elle n’avait pas perdu toutes ses valeurs culturelles, elle était restée toujours une Russie ... Essayez donc de me contredire, aussi bizarre que cela puisse paraitre, c’est la Chine de l’Extrême Orient qui est plus pénétrée par l’Occident et non la Russie d’à côté !


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2014 18:59

            Mohammed,
            Vue la culture américaine imposée en Europe, comme contre partie du plan Marshall, l’anglais imposé comme LV1 en enseignement supérieur, tous les termes anglo saxons utilisés dans les médias, et le marketing, nous sommes assez mal placés pour donner des leçons de culture à qui que ce soit dans le monde...


          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 10 décembre 2014 09:10

            Et vous confirmez ce que je dis : Bravo « fifi »,vous commencez à grandir !


          • Layly Victor Layly Victor 11 décembre 2014 17:45

            Madjour

            Un cas particulier, une curiosité. La voix officielle d’u PS ultra-atlantiste jusqu’à l’aveuglement le plus complet doublé d’une haine viscérale irrépressible de la France. Cette haine qui bloque complètement chez vous tout espoir de réflexion. La France, dans le passé, a été une des nations phares du monde, que ça vous plaise ou non, que ça plaise ou non à vos amis socialos et franc-maçons. Que la France ait fait des erreurs, comme de remplacer les Ottamans qui écrasaient l’Algérie et d’apporter à la place de ce joug obscurantiste l’éducation, la santé publique, le chemin de fer, les routes, les barrages, l’électricité (ce qui n’excuse pas la mentalité coloniale), c’est certain. Mais, dans chacune de vos interventions, sur n’importe quel sujet, vous trouvez moyen de charger la France, en bon socialo.
            Ce qui vous fait enrager (et qui fait enrager les franc-maçons), c’est que la civilisation européenne est la mère principale de la culture mondiale parce que c’est avant tout la fille des arts et des sciences. Vous comprenez bien que par culture mondiale, je n’entends pas l’infect système mondialisé de désintégration de l’être humain actuel.
            Non Monsieur. La Chine se développe à la façon chinoise, en intégrant ce qu’il y a de bon dans la culture de la vieille Europe,dans ses idéaux, dans ses « forces morales ». C’est le sens de la phrase de De Gaulle que vous ne pouvez pas comprendre, par ce que cette sensibilité vous a été retirée par des années de pratique socialisante.
            La Chine est peut-être en route pour réaliser une nouvelle fois ce qui est arrivé, à ma connaissance, deux fois dans l’histoire humaine, pendant l’âge d’or d’Athènes et pendant le règne de Marc Aurèle à Rome : que la plus grande puissance économique et militaire du monde soit aussi la plus grande puissance morale.
            Rien n’est parfait et le chemin sera long, c’est sûr, mais j’ai confiance en eux. C’est une faiblesse de ma part, je le reconnais, mais j’ai une grande affection pour tous les peuples qui aiment leur pays et leur passé.


          • lsga lsga 11 décembre 2014 17:52

            rappelons que c’est à cause des nationalistes et de leurs deux stupides guerres « mondiales » que la France et l’Allemagne ont perdu leur rôle de leader mondiaux au profit des USA. 


          • mmbbb 14 décembre 2014 13:37

            @ Par Layly Victor (-La Chine a ete une grande et belle civilisation surtout en science et meme en mathematique « traite des neufs chapitres » N’oublions que l’ecluse implantee tradivement en europe etait largement utilisee dans ce pays etc etc Ce pays a ete le premier a avoir inventee la monnaie papier La Chine emboite le pas des autres pays asiatiques et lorsque l’on constate l’avancee fulgurante de la Coree du Sud qui est desormais un des leader dans la construction des tankers et de l’electronique grand public je ne me fais aucun soucis pour la Chine qui investit beaucoup plus que nous dans la recherche Le professeur Montagnier continue ses travaux a Shangai parce qu’en France il ne put trouver un poste Par ailleurs la Chine ne veut plus etre la zone indistrielle du monde elle veut desormais produire des objet a haute valeur ajoutee Je m’inquiete plutot de mon pays que je trouve sans ambition qui est tombee tres bas avec ces politichiens et ces affaires de corruptions et surtout comme vous le dites ces socialo fran macons qui veulent sa perte sa desincarnation Opposez seulement les droits de l’homme alors que nous ne sommes pas une democratie aboutie n’emmenera pas ce pays tres loin. In fine c’est lorsque que la Chine commencera a avoir des prix nobel qu’elle rentrera dans le cercle des grandes nations


          • Layly Victor Layly Victor 14 décembre 2014 19:37

            a mmbbb

            Tout a fait d’accord avec vous, et vous avez raison de rectifier mes propos. La civilisation chinoise a donné une contribution majeure à la civilisation mondiale. Quand je disais que l’Europe est la mère de la civilisation actuelle, je faisais référence au tournant de l’époque moderne qui a commencé avec la Renaissance et l’essor de la science analytique (Galilée, Newton, Descartes, Leibniz, Bernouilli, Fermat, Euler, suivis de tant d’autres). Tournant que la Chine a raté pour des raisons historiques, ce qui lui a valu d’être dans une position de faiblesse pendant plusieurs siècles. A mon avis, ce qui a fait la force de l’Europe, c’est le mouvement universitaire, qui a contribué à l’essor des connaissances et au développement des idéaux de justice. Aujourd’hui, les universités chinoises et les universités coréennes sont très fortes, alors que pour nos universités, c’est la misère et le déclin (en France, tout le fric part pour la politique et la démagogie). Parmi les mathématiciens dont les travaux sont cités, il y a de plus en plus de mathématiciens chinois.
            L’école de mathématiques française est encore une des meilleures du monde parce que nous vivons encore sur les restes du passé, mais ça ne va pas durer. Les socialo franc maçons sont en train de détruire de fond en comble l’enseignement des mathématiques (trop d’efforts), des sciences physiques (trop d’efforts), de l’histoire et de la littérature (il faut que seul le fric soit respecté). Dans vingt ans, nous serons loin derrière la Chine, la Corée et l’Inde et je pense même que, sur le plan des universités, ces pays seront au niveau des Etats Unis.


          • mmbbb 15 décembre 2014 09:40

            La renaissance a ete le point de de depart du renouveau extraordinaire de notre vielle europe et les arabes comme la chine se sont enfermees dans leurs structures qui les avaient pourtant rendues si florissantes Les arabes ; la religion a obere leur avenir et la chine la decadence de la derniere dynastie Quing si bien relatee dans le film de Bertolucci le derneir empereur Quant a nous comme je l’ai souvent dit notre education ( un artcicle dans ces colonnes ) est un gachis et nous nous enfoncons dans nos querelles intestines incapable de recouvrer un modele viable Nous retombons dans nos travers une France qui veut la mort de l autre Salutations


          • Augustule Augustule 9 décembre 2014 09:17

            C’est une bonne nouvelle mais je me méfie des réactions que peuvent avoir les USA, tel un animal blessé.


            • Croa Croa 9 décembre 2014 22:59

              Oui, la chine est riche mais cela n’en fait pas un pays puissant. Les USA restent les mieux armés et de très loin et même tout seuls (même sans l’OTAN.) Ils sont aussi présents dans tous les coins stratégiques du globe.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès