Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > International > Les frères musulmans aux abois

Les frères musulmans aux abois

Tariq Ramadan soutient mordicus les frères musulmans

Dans une interview paru dans le Parisien, à la question « Quand Mohamed Morsi était au pouvoir, les libertés individuelles ont-elles été réduites ? » Tariq Ramadan répond

« Non, il n’y a pas eu d’attitude liberticide sur le terrain. Les islamistes ont été extrêmement prudents avec tous les symboles, les questions de la femme, des coptes. Ils sont peu intervenus là-dessus. Leurs lacunes étaient ailleurs, et au demeurant plus graves que la gestion maladroites des symboles. Ils se sont même trompés en pensant qu’en gérant bien les symboles (les libertés, la question de la femme, la shari’a, etc.), cela suffirait à être reconnus et normalisés. »

Toujours cette cécité à défendre la confrérie. Un non catégorique. Il en perd même toutes réserves que l'on puisse avoir dans ce contexte. Les frères musulmans sont peut-être incompétents, maladroits, tout ce que l'on veut mais pas liberticides. Au contraire, selon lui, de par leur passé (largement mythifié) ils ont une légitimité historique. Que veut dire ce genre de postulat ? L'histoire ne donne aucune légitimité, aucun certificat de bravoure, aucune attestation d'honnêteté et encore moins une preuve de loyauté et de bonne foi. C'est une rhétorique vide de sens. Elle fait appel à un fonds ou un archétype culturel chez les musulmans afin d'associer aux frères musulmans leur histoire religieuse, et notamment les débuts de la prédication de l'islam, ce qui est communément connu comme les persécutions dont elle a fait l'objet de la part des Qoraïchites avant sa fulgurante expansion.

Pourtant, d'autres voix semblent faire entendre une autre analyse. Soit T. Ramadan est mal informé soit il est incompétent. Ceux qui ont suivi les évènements et le processus des élections en Égypte auraient vu et compris que le coup d'État militaire répond au coup d'État islamiste de Morsi et sa confrérie.

Voici ce qu'en dit Bernard Lugan « Enfermés dans leurs certitudes et soutenus par les Etats-Unis et le Qatar, ils voulurent malgré tout faire passer en force une Constitution islamiste. Pour y parvenir, le 22 novembre 2012, le président Morsi fit un coup d’Etat en signant un décret l’autorisant à prendre les pleins pouvoirs. Des manifestations énormes se produisirent alors et les Frères musulmans qui ne s’attendaient pas à une telle réaction populaire virent leurs locaux pris d’assaut par la foule et incendiés.

Le 7 décembre 2012, dans un communiqué particulièrement clair, l’armée égyptienne mit en garde le président Morsi, soulignant que les pleins pouvoirs qu’il venait de s’octroyer afin de faire adopter en force une Constitution théocratique, allaient faire emprunter à l’Egypte « un sentier obscur qui déboucherait sur un désastre, ce que nous (l’armée) ne saurions permettre  »[2]. 

Tewfik Aclimandos, chercheur au Collège de France, va dans le même sens que Lugan « Ils ont fermé la porte à un compromis politique et sciemment joué la carte du pire. Ils ont fait le maximum soit pour que le gouvernement plie, soit pour qu'il y ait un bain de sang. Si c'est un coup d'État, il était réclamé depuis plusieurs mois par 80 % de la population. Les Frères musulmans ont tenté de mettre en place un régime totalitaire. Ils avaient des pratiques d'extrême droite. Depuis qu'ils ont pris le pouvoir, en juillet 2012 ; leurs miliciens ont très souvent attaqué des manifestants, des journalistes, des opposants… Dans n'importe quel pays démocratique, face à une telle situation, on aurait légitimement décrété l'état d'urgence » Et il ajoute comme je l'explique plus haut, que la stratégie des frères est de se donner l'aura du défenseur de l'islam, de la souveraineté nationale face à l'Occident, voire une lutte contre les attaques islamophobes et anti-musulmans « Les Frères et leurs alliés ont brûlé ces deux derniers jours une cinquantaine d'églises, ils s'en sont pris à des établissements et à des commerces coptes, ils ont agressé des passants qui portaient des croix. Le discours en interne des Frères attribue la chute de Morsi à un complot armé fomenté par des coptes. Ce qui esquive la question de savoir pourquoi autant de musulmans détestent les Frères. Et ce qui permet de se convaincre que ce conflit est une guerre sainte et qu'il est licite de tuer ses ennemis. Plus généralement, la Confrérie est farouchement antichrétienne. »

Ramadan nous explique : « Depuis des années, j’ai toujours pris des distances claires avec les Frères musulmans. J’ai toujours été très critique à leur égard. Mais je ne suis pas d’accord avec le fait qu’on les diabolise, comme c’est le cas de la propagande des dictateurs et des militaires qui les présente comme des violents et des extrémistes  ». Pourtant, toujours dans la même interview «  Dans une mosquée, des militaires ont encerclé des fidèles qui étaient en train de pleurer leurs morts. On leur a dit : vous ne pouvez pas les enterrer tant que vous n’aurez pas signé un papier attestant qu’ils se sont suicidés !  » Sauf que cette rumeur concernait d'abord les morts à la suite de l'affrontement entre les forces de l'ordre et les pro Morsi lorsque elles ont procédé à l'évacuation des sit-in et ne concernait pas les morts dans la Mosquée Al Fath. Une rumeur qui n'a aucun fondement si ce n'est de jouer sur les peurs et les tabous. Je ne connais pas les formalités administratives égyptiennes concernant les décès. La discrétion quant à la cause du décès est de rigueur dans n'importe quel État y compris un État policier, que cela soit en période d'état d'urgence soit en temps normal. La discrétion est de rigueur quand il s'agit de la vie privée ou d'éléments se rapportant à la vie personnelle des gens.

Ramadan n'a aucun fait matériel pour corroborer une telle rumeur. Je dirai qu'il fait le propagandiste des frères musulmans au même titre que n'importe quel autre propagandiste.

Quant au siège de la Mosquée Fath, les pro Morsi ont pris la Mosquée comme un lieu de retranchement en remplacement des sit-in évacués. Et ce malgré la protestation des gestionnaires de la Mosquée. Ils ont joué sur le registre du sacré et des tabous pour faire passer les forces de l'ordre comme incapables de respecter la sacralité des lieux de prière, ne respectant pas les symboles de l'islam.

Ils pratiquent la politique de la terre brûlée parce qu'ils savent qu'ils ont perdu définitivement le soutien populaire. Ce dernier ne fut somme toute que relatif.

Ce qui n'est pas dit des frères musulmans c'est qu'ils sont une confrérie fonctionnant par cooptation, par réseaux, par allégeance. Ils sont présentés comme un parti politique qui a toujours été réprimé par les militaires. On cite allègement l'assassinat de Hassan Al Banna « Son grand-père, égyptien, a fondé en 1928 le mouvement islamiste des Frères musulmans avant d’être assassiné en 1949 pour ses idées politiques  ». Formulé ainsi, cela lui donne la stature d'une victime, l'aura d'un martyr.

Pourtant, c'est un politicien doublé d'un fanatique qui a souvent joué finement en profitant des occasions politiques servant son projet politique et ses propres intérêts. Il a aussi organisé une branche armée pour soutenir sa politique quand il le faut par la violence et la force. On en parle moins. L'idéologie des frères musulmans adopte la pensée takfiriste (c'est à dire frapper d'excommunication celui qui ne pense pas comme eux). Ils devraient en réclamer le copyright.

Pourquoi a-t-il été assassiné et qui l'assassiné ?

Hassan Al banna a été tour à tour allié du parti de Al Wafd (parti nationaliste et laïque ayant pour mot d'ordre : « La religion est pour Dieu et la patrie pour tous » ), d'autres formations politiques et même allié à la monarchie égyptienne.

On cite souvent l'assassinat du ministre de l'intérieur égyptien Mahmoud Fahmi Al Noqrachi le 28 décembre 1948 par un frère musulman. Al Banna désavoua ce crime. Il faut savoir que la confrérie n'a pas besoin de formuler des consignes écrites et claires pour les assassinats et la violence. Ceci est inscrit dans leur idéologie, et n'importe quel fanatique repu de la doctrine se voit autorisé ou se croire investi du devoir éliminer ceux qui sont considérés comme une menace contre l'existence du projet des frères musulmans.

Cet assassinat a été expliqué comme la réaction violente à la dissolution des frères musulmans. C'est oublié que les recrutements se font sur trois nivaux. Il y a les frères idéologues, les frères activistes et les frères djihadistes.

Par ailleurs, les frères musulmans sont une réaction contre l'existence des partis politiques qu'ils récusent tout simplement, s'attaquant notamment au parti Al Wafd en même temps que leur refus de de la colonisation.

Les frères musulmans et Al wafd furent les principaux acteurs pendant la période coloniale et post coloniale. La lutte pour le pouvoir des frères musulmans a été parfois sanglante. Ils n'ont pas hésité quand il le fallait à soutenir la monarchie égyptienne. Celle-ci les a aussi soutenus quand cela s'est avéré utile à ses intérêts. Ils leur arrivent de se montrer très calculateurs et opportunistes quand les circonstances l'exigent. Al Banna n'a pas eu de scrupules à retirer les candidatures des frères musulmans face à ceux de Al Wafd lors des élections législatives de 1942 suite à un accord avec Mustapha Nahas.

La politique est une affaires de d'alliances, de scissions et de contre-alliances. L'assassinant de Hassan Al Banna se produisit comme tous les assassinats des autres grandes figures politiques égyptiennes, le dernier assassinat fut celui de Sadat.

Au mois du mai 1954, le premier ministre Mustapha Nahas réclama la révision du Traité anglo-égyptien de 1936, les Britanniques rejetèrent d'un revers de main sa demande. Des manifestations s'en suivèrent, toutes les mouvances et les courants politiques égyptiens y participèrent. Sauf les frères musulmans. Ils sont restés à l'écart observant le déroulement des évènements de loin et scrutant l'occasion qui leur serait favorable. Attendant la réaction du ministre de l'intérieur Al Noqrachi. Ce dernier venait de leur refusait des aides financières. C'est au lendemain de la manifestation qui a fait des morts que les frères musulmans ont fait leur propre manifestation.

On peut légitiment rapprocher cet événement à l'absence des frères musulmans lors des premières manifestations anti-Moubarak en 2011.

Le renversement du gouvernement Al Noqrachi a eu pour résultat l'arrivée au pouvoir le gouvernement du Ismail Sidqui, un homme brutal et n'hésitant pas à utiliser la manière forte. Les frères musulmans n'ont eu pas des scrupules à le soutenir et collaborer avec lui. Cela dura à peine un an avant le retour de Al Noqrachi au gouvernement. Mais après l'implication des frères musulmans dans une série d'actes violents, il pris finalement la décision de dissoudre la confrérie quand bien même elle lui fut utile de temps à autre. Tous les activistes frères musulmans ont été arrêtés à l'exception de Hassan Al Banna. Ce dernier a par la même occasion perdu toute protection rapprochée.

Pourquoi Al Banna ne fut-il pas arrêté ? Voilà une question qui suscite un débat sans fin parmi les historiens de la mouvance. Comme l'assassinat de Al Noqrachi fut attribué à un fanatique. La confrérie ne désolidarisa de l'auteur de l'assassinat, on peut également avancer l'hypothèse que l'assassinat de Hassan Al Banna est l'oeuvre d'un fanatique vengeant Al Noqrachi. Ou encore tout autre personne estimant que Al Banna joue un jeu personnel contre les intérêts des Égyptiens. Des hypothèses parmi tant d'autres et notamment celle qui désigne l'implication des service secrets de l'État.

Cela fait plus de 80 ans que la confrérie existe. Qu'a-t-elle apporté aux gens ? A-t-elle marqué l'histoire d'une quelconque oeuvre, d'une quelconque avancée, d'une quelconque utilité pour l'ensemble ou une partie des citoyens sans distinction ?

Les frères musulmans n'ont pas la culture du compromis, incapables de faire des concessions ne serait-ce que pour éviter de nuire à leur cause. Quand ils n'ont pas en vu un gain stratégique immédiat et en outre quand ils s'imaginent en position de force, ils deviennent féroces et jouent le tout pour le tout. Qu'apportent ces courants islamiques en général ?

Comparés par exemple à la mouvance sioniste (ses leaders sont quasiment tous athées ou ne mettant jamais le judaïsme en avant), que se soit à ses débuts ou à son apogée (l'AIPAC), la plupart des islamistes qu'ils soient dans les pays arabo-musulmans ou en Occident se comportent comme des marabouts, bien sûr dans le sens négatif du terme.

Ils ne maitrisent que les prêches, l'intimidation émotionnelle et intellectuelle auprès d'une population souvent en manque de culture, ignorant sa propre histoire, ancienne ou moderne, ne connaissant que les rudiments de sa religion. L'information et l'éducation se font par le biais de la superstition, de l'allégeance sans réserve à ceux qui ont la clés du paradis. Par conséquent, ils étaient tout à fait capables, un fonds culturel les y aidant, de renforcer l'indiscipline et l'anarchie, le manque de patriotisme en rejetant ceux qui ne partagent pas leur ferveur religieuse, leur bigoterie et leur fanatisme, un retour vers le passé quitte à oublier le présent et notamment l'avenir.

C'est amusant de voir la diplomatie britannique dénoncer le massacre des militaires égyptiens.

https://www.youtube.com/watch?v=DrsuRI9UEWc

http://www.theegyptianchronicles.com/History/PRIMEMINISTERS43.html

http://uca.edu/politicalscience/dadm-project/middle-eastnorth-africapersian-gulf-region/egypt-1922-present/

http://www.worldministries.org/egypt.html

http://www.europe1.fr/International/Egypte-place-aux-Freres-musulmans-827617/

http://orta.dynalias.org/inprecor/article-inprecor?id=1414



Sur le même thème

Le difficile choix des égyptiens
Le wahhabisme au service des américains
L’Égypte sous dictature militaire sanglante
L’ultime retour des barbares
Perversions islamistes et fatwas scélérates


Les réactions les plus appréciées

Réactions à cet article

  • Par unandeja (---.---.---.147) 19 août 2013 13:06

    Ramadan a toujours été pro islamiste malgré ses discours...il est communautaire au possible....c’est le trait de caractère qui m’agace le + chez lui. Il n’assume pas la plupart du temps ses propres opinions et cherche à se faire passer pour modérer en enveloppant ses discours de jolies formes (ce qu’il fait avec talent d’ailleurs)....

    ...mais il suffit d’écouter, de refuser de se laisser bercer par ses jolies paroles pour se endre compte qu’il est un menteur complet, de talent mais menteur tout de même.

    • Par unandeja (---.---.---.147) 19 août 2013 13:10

      je fais bien + confiance à Bernard Lugan qui avait très précisément décrit ce qui allait se passer d’abord en Libye, puis au Mali, bien avant que les guerres ne soient menées...et avec une justesse assez incroyable d’ailleurs.

    • Par amiaplacidus (---.---.---.18) 19 août 2013 13:38
      amiaplacidus

      Rien de plus normal qu’il soutienne les FM, il est le petit-fils du fondateur. Alors, il part dans les même délires que le grand-père.

    • Par Démosthène (---.---.---.5) 19 août 2013 13:49

       
      En même temps, il est difficile, même pour un ’ révolutionnaire ’, de faire totalement abstraction de son ’ héritage ’ et de son ’ éducation ’.
       
      Tapez pas, hein, ce mec est un démagogue tout juste un peu plus ’ doué ’ que nos politiciens, il suffit de lire ce qu’il prône au lieu de l’écouter pour comprendre.
       
      Qui détient le pouvoir en Égypte ?

      Les institutions sont vérolées par les militaires. ( si si, cherchez un peu, vous trouverez... )
      L’industrie est détenue par les militaires. ( si si, cherchez bien, vous trouverez... )
       
      Le plus impressionnant reste tout de même que la plèbe se livre à une guerre civile pour des questions de religion pendant que les militaires profitent encore et toujours de la situation...
       
      Gageons que les Égyptiens comprendront un jour, même si au vu de la merdiacratie active en Égypte ( et pas que en Égypte, d’ailleurs... ), c’est pas gagné.
       

    • Par FRIDA (---.---.---.162) 19 août 2013 14:03
      FRIDA

      @Demosthène

      « Les institutions sont vérolées par les militaires. ( si si, cherchez un peu, vous trouverez... )
      L’industrie est détenue par les militaires. ( si si, cherchez bien, vous trouverez... ) »

      Mais qu’ont-il fait les islamistes, depuis leur apparition dans la société, et ce même sous la monarchie, ils sont les idiots utiles pour abrutir le peuple. Il est où le rôle d’information, d’éducation, le rôle émancipateur des foules et des individus ?
      S’ils ne focalisent pas sur le pouvoir et livre une bataille meurtrière pour, ils s’occupent à livrer une bataille contre l’esprit et la critique. Leur rôle est d’oeuvrer dans le sens de la division, l’exclusion, les anathèmes etc.
      Une confrérie riche, très riche, mais que fait pour le peuple à part de le maintenir dans la charité, et la soumission aux marchants de la religion ?

    • Par lionel (---.---.---.233) 20 août 2013 08:06

      Lugan n’est pas un commentateur impartial. Ses analyses sur la crise Malienne témoigne de ce qu’il est un agent d’influence.

  • Par Christian Labrune (---.---.---.154) 19 août 2013 13:42
    Christian Labrune

    «  Les islamistes ont été extrêmement prudents avec tous les symboles, les questions de la femme, des coptes. » T. Ramadan

    à l’auteur
    Si le Frère Ramadan a vraiment écrit ça - et je pense, votre article étant sérieusement documenté, qu’on peut vous faire confiance - n’était le tragique de la situation, c’est vraiment comique. Plus d’une vingtaine d’églises incendiées, plusieurs dizaines de coptes massacrés ces derniers jours (et il y en a eu d’autres ces derniers mois), cela plaide en effet très bien en faveur de la thèse d’une « extrême prudence » des Frères touchant à leurs relations avec les coptes. Ils ont fait preuve régulièrement de la même modération et de la même tolérance que les sbires de Boko haram au Nigeria. Le problème c’est : comment la presse française peut-elle encore donner la parole à des individus de cette sorte, dont on connaît l’influence sur les Frères de l’UOIF ? C’est un peu comme si on allait distribuer gratuitement « Mein Kampf » à la sortie des écoles.
    En tout cas, bravo pour votre article, si remarquablement documenté.

    Les positions des politiciens européens, ces derniers jours, sont rien moins qu’abominables. On a vu successivement le ministre des affaires étrangères en compagnie de son homologue quatari prendre la défense des Frères, et Hollande sous le contrôle du ministre des affaires étrangères de l’Arabie saoudite esquisser une critique timide et confuse des mêmes Frères, disant que le droit de manifester librement ne devait pas compromettre la sécurité intérieure. La France, actuellement sous la coupe des Frères socialiste, qui sont de véritables faux-culs, me paraît fort mal partie. Si les choses continuent ainsi, il n’y aura plus, pour les Frères écartés partout du pouvoir au Moyen-Orient (en Tunisie et en Turquie, c’est pour bientôt) qu’à venir prendre la directions en France du Parti socialiste et mettre en oeuvre ici les mesures qu’un irrépressible besoin de liberté des peuples les aura empêchés de prendre dans leurs pays d’origine.
    J’attends avec impatience la reprise de l’activité parlementaire. Si l’opposition ne saute pas sur une si belle occasion de renverser un gouvernement pourri jusqu’à l’os, c’est à désespérer d’une France qui fut si souvent le champion des libertés.

  • Par FRIDA (---.---.---.162) 19 août 2013 14:27
    FRIDA

    Ce n’est pas seulement les Frères musulmans qui sont aux abois, Tariq Ramadan aussi. Sur son blog, il lance un appel pour continuer, évidemment « pacifiquement », la lutte contre la junte militaire. C’est à croire qu’il veut nous faire aimer la dictature...

    "La situation en Égypte est grave et l’avenir parait sombre. Tout peut arriver. Même si le spectre d’une guerre civile n’est pas encore d’actualité, il faut envisager tous les scenarii et agir en conséquence. Il semble que le Pouvoir (les civils comme les militaires) sont divisés quant à la stratégie à mener. D’aucuns veulent éradiquer les Frères Musulmans et leur organisation, d’autres veulent les soumettre à des conditions de survie sans pouvoir, permettant ainsi de maintenir l’illusion d’un avenir pluraliste et démocratique. Tous jouent la carte de la réduction de leurs opposants aux seuls « Frères Musulmans » et en les diabolisant sous les vocables « terroristes » et « extrémistes ». La répression pousse à la radicalisation, et elle justifiera, à posteriori, la répression elle-même. Un cercle vicieux que l’on a déjà vu dans l’histoire contemporaine de l’Egypte.

    Les opposants au Coup d’Etat, et à leur tête les Frères Musulmans, se sont mobilisés pacifiquement et ils continuent de manifester malgré l’état d’urgence et la répression. Leur résistance de plusieurs semaines a été non violente et doit le rester malgré les provocations des militaires et des policiers dont on connaît les stratégies. Exécutions de masse ou ciblées, soudoiement de délinquants (connus sous le nom de baltaguiyya) afin qu’ils attaquent les manifestants, avec, de surcroît, la multiplication des incendies d’Eglises coptes pour diviser et nourrir les factures sectaires (Sadate et Moubarak avaient usé de la même stratégie).

    Il reste qu’au moment même où ces manifestations continuent dans la non violence, la société civile - toutes tendances confondues - opposée à la violence et aux militaires doit se mobiliser et former un front uni autour de positions communes claires, courageuses tout en étant réalistes. Une coalition nationale doit se former avec des femmes et des hommes de la société civile - des laïques, des islamistes, des Coptes, des femmes, des jeunes activistes - qui sont prêts à ouvrir les voies d’un dialogue avec les autorités en demandant :

    1. 1. L’arrêt de la répression
    2. 2. La libération des prisonniers politiques, leaders et membres de partis, qui aurait pour conséquence, de fait, l’arrêt des manifestations
    3. 3. La détermination des étapes qui devraient restituer le processus politique aux civils avec la fixation négociée d’échéances politiques et électorales.

    La société civile doit aujourd’hui s’exprimer et refuser la réthorique mensongère qui veut faire croire que l’armée serait opposée aux seuls islamistes. Ce qui est en jeu est l’avenir démocratique de l’Egypte et celui-ci ne pourra être avec l’Armée aux commandes. Il appartient aux civils de faire leur autocritique en même temps que de travailler ensemble pour sortir de la crise. Etre un observateur passif et non violent de la violence, c’est faire le choix indirect de la violence.


    http://www.tariqramadan.com/spip.ph...
  • Par jaja (---.---.---.129) 19 août 2013 14:29
    jaja

    Les cartes sont rebattues dans la région... Les nouvelles alliances ne seront-elles qu’un feu de paille ou seront-elles plus durables ?

    Du côté de l’armée égyptienne d’Al Sissi : Arabie saoudite, Jordanie, Syrie, autorité palestinienne et plus discrètement Israël....

    Du côté des Frères musulmans : Qatar, Iran,Turquie.... Hamas

    Est-ce que la coupure entre la Syrie-Hezbollah d’un côté et l’Iran de l’autre sur cette question aura des répercussions sur la situation en Syrie ?

  • Par Pyrathome (---.---.---.253) 19 août 2013 15:26
    Pyrathome

    Pour résumer à mon goût :
    Les frères musulmans, cette secte stipendiée par les Saouds, Qatar et cie et donc à fortiori par le maussade et la cia....
    Les créateurs d’ennemis pour enfumer les bonnes gens.....

    • Par etrange (---.---.---.35) 19 août 2013 16:30
      etrange

      Pyrthome, vous avez parfaitement raison. Les Freres Musulmans ( FM ! ;) ) tout comme l’islamisme radical et ses deux tumeurs cancéreuses aux métastases se généralisant à vitesse grand V à nombre de régions du monde, j’ai nommé le Salafisme et le Wahhabisme sont effectivement des créations de l’Empire anglo-saxon et de leurs fidèles amis des pétromonarchies du Golfe et notamment l’Arabie des Saoud avec lequel il a été fait un deal fort peu connu, celui de la reconstitution d’un grand califat en terres musulmanes basé sur la charia EXCLUSIVEMENT...Ce n’est, d’ailleurs, pas pur hasard si nos « amis » US semblent s’échiner à nous installer dès qu’ils le peuvent à coup de bombes ou de « révolutions », des régimes à caractère théocratique là où il se trouvait, parfois, des régimes plus ou moins laiques et nationalistes. L’Islam tel qu’il se manifeste aujourd’hui est nettement un des plus grands acteurs de ce qui se joue en coulisse en vue de l’établissement du Nouvel Ordre Mondial qui mettra définitivement la planète sous le joug d’une oligarchie dictatoriale..Quant aux peuples de toutes confessions, comme d’habitude, c’est encore eux qui en paient et en paieront le prix fort...

    • Par Pyrathome (---.---.---.253) 19 août 2013 21:26
      Pyrathome

      Très curieux de vous lire ici déclarer cela et de vous lire ailleurs ( sous d’autres fils) déclarer depuis des années exactement le contraire et valider la théorie fumeuse de l’islamophobie équivalente au racisme..
      .
      Je suis parfaitement cohérent, on fait monter la mayonnaise avec ces tarés islamistes pour mieux promouvoir l’islamophobie......J’ai jamais varié d’un pouce !!

    • Par antyreac (---.---.---.89) 19 août 2013 15:50

      L’Islamophobie n’est pas puni par la loi elle n’est donc pas raciste

      d’ailleurs tout le monde devrait la pratiquer c’est bon pour la santé moral et le monde ne se porterait que mieux et se débarrasserait d’une idéologie faciste
    • Par jpp92 (---.---.---.219) 20 août 2013 02:55

      C’est une façon de coupé court a tout débats gênant pour les musulmans et la gauche qui les soutient

  • Par MoiMême (---.---.---.107) 19 août 2013 15:53

    Mouaich... C’est assez n’importe quoi cet article.
     « Pourtant, d’autres voix semblent faire entendre une autre analyse. Soit T. Ramadan est mal informé soit il est incompétent. Ceux qui ont suivi les évènements et le processus des élections en Égypte auraient vu et compris que le coup d’État militaire répond au coup d’État islamiste de Morsi et sa confrérie. »
     Un coup d’état suppose, à la fin du processus, de disposer du contrôle entier de l’état. Or, et comme le montre la facilité avec laquelle Morsi a été renversé, ni Morsi, ni même les frères musulmans n’ont jamais eu le contrôle de grand chose dans l’appareil d’état egyptien.
     De Janvier 2011 à maintenant, les militaires seuls ont toujours gardé le contrôle sur tout ce qu’il y avait d’important (économie à travers les grands groupes aux mains de la ploutocratie Moubarak et donc proches de la caste des militaires, médias, pouvoir judiciaire, haute cours constitutionnelle, et même administration car, bien sûr, Morsi n’a certainement pas pu remplacer tout le monde en si peu de temps).
     Donc cette affirmation de l’auteur est évidemment complètement bidon, en mettant sur un pied d’égalité récupération illégale par les militaires d’un bout de la symbolique d’un pouvoir qu’ils ont toujours gardé (présidence) contre tentatives d’asseoir un bout pouvoir, somme toute sortie des urnes (qu’on le veuille ou non).
    C’est de la pure propagande. Dans le plus pur style Tarik Ramadan ?
     
     En citant B. Lugan, l’auteur oublie opportunément de rappeler deux choses :

     Art.2* :   Islam is the Religion of the State. Arabic is its official language, and the principal source of legislation is Islamic Jurisprudence (Sharia).
     Que la confrérie des frères musulmans chercha à renforcer cet aspect (ce qu’à titre personnel je conteste, tout comme je conteste un certain nombre de dispositions de notre propre constitution et corpus de lois ... mais bon) n’est somme toute que très normal... Morsi a même été techniquement élu pour (l’objectif des élections ayant porté au pouvoir Morsi étaient de créer l’exécutif qui allait superviser l’établissement de la nouvelle constitution, à l’issue de laquelle de nouvelles élections auraient lieu).
    •  - les manœuvres incessantes de la ploutocratie militaire pour torpiller le processus constituant en 2011 (blocages récurrents à travers une cours constitutionnelle peu illégitime, menaces et immiscions en tous genres, dissolution de la chambre basse de l’assemblée constituante sur des motifs abscons, juste pour retarder, menaces etc...)
     A mon sens, la décision prise par Morsi en Novembre 2012, surtout qu’elle est temporaire, le temps d’avoir une nouvelle constitution et de ré-organiser des élections, me parait justifiable...
    En tous cas bien plus justifiable que le fait qu’un groupe de pinochetinhos en uniforme fasse la même chose en permanence.
     Morsi, lui, au moins, a été élu par quelqu’un...
     A ce stade, je ferait plus confiance à un Morsi (qui sera peut-être un enfoiré, mais qui n’a pas encore eu le temps de le montrer) qu’à un quelconque membre de la junte militaire ....
     
     « Depuis qu’ils ont pris le pouvoir, en juillet 2012 ; leurs miliciens ont très souvent attaqué des manifestants, des journalistes, des opposants… Dans n’importe quel pays démocratique, face à une telle situation, on aurait légitimement décrété l’état d’urgence »
     Là encore, c’est un procès d’intention.
    Depuis Janvier 2011 (en fait depuis bien avant), en Egypte, les sbires de la ploutocratie militaire agressent manifestants, journalistes, opposants, y compris frères musulmans.
    Que des frères musulmans soient un peu plus agressifs que Ghandi, ou que des sbires de la ploutocratie militaire se fassent passer pour des frères musulmans histoires de mettre le feu, ou encore que les médias aux ordres de la ploutocratie militaire aient une lecture systématiquement et volontairement biaisée et partisane (propagande donc) de tous les événements ... comment arriver à une telle conclusion que tout serait de la faute des frères musulmans ?
     Ça me parait pour le moins abusif...
     D’autant que les exemples d’une administration militaire manœuvrant pour allumer les conflits interconfessionnels (e.g. gouverneur militaire d’Aswan instrumentalisant un conflit entre salafistes et coptes en détruisant une église en construction), ou des médias aux ordres racontant n’importe quoi (manifestations du 9 octobre 2011, ou les télés appelaient les bon citoyens musulmans et armés à venir défendre le pays contre les coptes...) ne sont pas rares...
     Mais c’est pratique d’oublier de le rappeler...quand il s’agit de propagande.
     
     « Ramadan n’a aucun fait matériel pour corroborer une telle rumeur. Je dirai qu’il fait le propagandiste des frères musulmans au même titre que n’importe quel autre propagandiste. »
     Possiblement vrai.
     Mais cela s’applique à presque tout ce que raconte l’auteur ...
     Propagande également.
     
      « Ils pratiquent la politique de la terre brûlée parce qu’ils savent qu’ils ont perdu définitivement le soutien populaire. Ce dernier ne fut somme toute que relatif. »
     Là encore il s’agit de propagande.
     Si on écoute les égyptiens « bon teint », qui se baladent en gros 4x4 à Maadi, c’est sûr.
     A l’inverse, ce n’est pas ce qu’on entend quand on interroge des egyptiens qui ont un peu moins profité du système ploutocratique militaire...
     
     « Ce qui n’est pas dit des frères musulmans c’est qu’ils sont une confrérie fonctionnant par cooptation, par réseaux, par allégeance. Ils sont présentés comme un parti politique qui a toujours été réprimé par les militaires. [...] »
     Allez, un petit coup de théorie du complot.
     Je n’ai jamais entendu dire que les frères musulmans soit un parti politique.
     Le parti politique qu’ils contrôlent s’appelle « parti de la liberté et de la justice ».
     De même personne n’a jamais dit que la ploutocratie militaire soit un parti politique non plus. On se demandent donc quelle est leur légitimité à contrôler tout depuis le début...
     
     « Il a aussi organisé une branche armée pour soutenir sa politique quand il le faut par la violence et la force. On en parle moins. »
     En même temps la confrérie a officiellement renoncé à la violence. On est en droit de ne pas les croire bien sûr.
     Mais peut-on pour autant oublier que l’armée, elle, ne renonce jamais à la violence ? Pas même seulement officiellement ? C’est même sa raison d’être fondamentale...
     On est là vraiment dans la propagande de bas niveau...
     
      « Cela fait plus de 80 ans que la confrérie existe. Qu’a-t-elle apporté aux gens ? A-t-elle marqué l’histoire d’une quelconque œuvre, d’une quelconque avancée, d’une quelconque utilité pour l’ensemble ou une partie des citoyens sans distinction ? »
     Alors plus hypocrite et rhétorique, on peut pas.
    Comme si la ploutocratie militaire au pouvoir pendant tout ce temps avait fait mieux ...
     Ah ben si, c’est même justement la seule utilité de ce genre d’affirmation gratuite : permettre, dans le débat de sortir des phrases comme « oui mais moubarak, lui, il a fait ci, il a fait ça » ...
     Pure rhétorique qui sournoisement essaie de mettre sur un pied d’égalité les sous-résultats d’une ploutocratie au pouvoir pendant des décennies avec les non-résultats de ceux qui n´ ont jamais été au pouvoir...
     Procédé assez classique, il faut le dire...
     
     La fin est une apothéose de mauvaise foi et de lieu commun.
     De L’anti-islamisme primaire à deux balles ne méritant même pas un commentaire.
     
     
     Que les choses soient claires : je ne suis ni égyptien, ni même arabisant, et encore moins religieux...
     Il se trouve juste qu’entre Fevrier 2011 et Décembre 2012, j’étais au Caire. Et pendant ce temps, j’ai discuté avec beaucoup de monde, et j’ai vu, au quotidien, les manifs et les exactions et maneuvres de la SCAF pour torpiller tout ça.
     Oui, la société egyptienne est profondément divisée. Mais dire qu’elle soutient dans sa grande majorité une ploutocratie militaire qu’elle a, toujours dans sa grande majorité cherché à renverser relativement pacifiquement, c’est vraiment prendre les gens pour des idiots et contribuer à désinformer les gens qui n’ont pas eu la chance de connaître, ne serait-ce qu’un peu, l’Egypte.
     Et toute cette propagande anti-frère musulmans est d’autant plus risible qu’elle cache mal l’objectif qu’elle sert vraiment : justifier un nieme coup d’état militaire de la part de nos affidés occidentaux, tout en faisant, là encore, le lit aux sentiments anti-occidentaux islamistes les plus extrêmes, créant ainsi l’image d’Épinal que notre propagande sait bien gérer ; celle qui voudrait qu’un musulman toujours ait un couteau à égorger les petits chrétiens dans une mains et une bombe dans l’autre.
    • Par antyreac (---.---.---.89) 19 août 2013 16:25

      C’est pourtant les égyptiens dans leur majorité qui ont réclamé le départ du gouvernement Morsi

      C’est le peuple de Caire qui félicitait l’armée lors de l’assaut de la mosquée du Caire
      C’est le gouvernement Morsi qui profita de son passage à la tête du gouvernement pour instaurer une nouvelle constitution islamique que l’ensemble de peuple ne voulait pas
      Ce gouvernement ne fit rien quand les extrémistes islamiques s’attaquèrent aux chrétiens 
      d’où l’adhésion de ces derniers à l’armée.

    • Par Muslim (---.---.---.130) 20 août 2013 11:31

      Ne faites pas attention au troll antyreac MoiMême, il s’agit d’un aboyeur que vous retrouverez sur chaque fil ouvert touchant de près, de loin, ou même pas, à l’Islam, pour répéter le même vinyle. Il fait parti de ces fourgons de trolls les moins fins du net, tu les repères à milles lieux, ils s’annoncent d’eux-mêmes.

      Votre intervention remet beaucoup d’équilibre sur AV, certains auteurs semblent avoir la grâce des ignorants. Jamais ils ne mettent dans la balance le pouvoir obscure et absolument décisif de l’institution militaire en Égypte, à aucun moment vous ne les lirez remettre en cause leur légitimité, ou alors toujours comme étant un mal nécessaire, vous savez, entre la peste et le choléra, disent-ils entre deux gorgées de Coca. L’armée n’a aucune légitimité, aucune ! Et dans la balance il n’y a rien pour contrebalancer cette absence de légitimité ! Tu n’en liras pas plus pour admettre le rôle de l’ombre, ou même supposer que l’armée n’a pas rendu la tâche facile aux FM, qui bien qu’amateurs, partaient déjà avec cet handicap, d’une caste installée confortablement et durablement, qui ne permettra jamais qu’une ombre puisse venir menacer leurs privilèges. Ces bourricots sont d’ailleurs capables d’imaginer toutes sortes de complots contre les pays, contre l’Europe, mais infoutus d’en voir au-delà de leurs frontières. Pour ces gens ce qui se joue en Égypte est limpide, transparent, clair, la glorieuse Armée égyptienne protège et préserve le pays contre la menace islamique mondiale, les manifestants sont surarmés sur ordre des FM directement, il est nécessaire alors que la glorieuse armée d’Égypte intervienne pour éradiquer ces « islamistes ». Une belle équipe de démocrateux du dimanche. Je connais quelques personnes étudiant en Egypte, qui ont effectivement manifestés contre les FM, et qui regrettent amèrement leurs positions d’alors, de s’être laissés prendre par ces mouvements de foules, en réactions légitime à une inflation insupportable, mais en partie gérée depuis le Marché, et les aides étrangères dont bénéficiait l’Égypte jusqu’il y a peu. Je ne dirai pas qu’il s’agissait à ce moment d’émeutes de la faim, mais nous n’y sommes pas loin, par contre nous sommes loin du fantasme de manifestants se dressant contre le nazislamisme, pour la liberté et tout le blabla ... non non, c’est bien plus terre à terre que ça se jouait ... vous le savez pourtant avec votre Révolution qu’il est très simple de mobiliser la foule, puis une fois que la chaire à canon est répandue sur le sol, qu’elle a rempli son office, on lui demande gentiment de venir déposer les armes et de suivre le nouvel Ordre. Vous êtes passés par cette Histoire, mais vous l’avez oublié. Et vous savez parfaitement que les élites, parfois, ou souvent, de l’ombre, agitent les Peuples en permanence. Dans un sens, ou dans l’autre. Et ce qu’il se joue en Egypte, à aucun moment il ne vous vient à l’esprit que c’est le même impérialisme qui vous soumet et vous détruit qui est à l’œuvre en Égypte ? Je ne dis pas même d’adopter cette position, mais rien ne peut venir ébranler vos opinions superficielles ?

    • Par MoiMême (---.---.---.107) 20 août 2013 16:21

      Salut Muslim,

      Ne vous inquiétez pas. Les trolls, je les pratique depuis qu’Internet atteignit les côtes bretonnes (oú je me trouvais à l’époque).

      Deux choses m’avaient profondément frappé lorsque je suis arrivé au Caire et pendant toute la période 2011-2012 :
       - le manque totale de culture politique historique de la plupart des gens. Cela m’avait beaucoup étonné jusqu’à ce que je comprenne que la société égyptienne est quasiment auto-suffisante et que les gens ne voyagent pas beaucoup (sauf une caste de privilégiés). Ils avaient donc du mal à analyser les événements, et en particulier, me laissaient l’impression de tomber dans tous les traquenards que leur tendaient les manipulateurs d’opinion. Je parle ici d’une classe moyenne éduquée et traveuille, parfaitement anglophone pourtant (genre ingénieurs informaticien(es) ou télécom). Ceci explique ce que vous dites de tous ceux qui en toute innocence ont manifesté contre Morsi (et c’était justifié de leur point de vue) mais sans réellement comprendre les enjeux (qu’ils ne servaient alors que de prétexte à la junte)
       - le clivage incroyable de la société, entre ceux qui ont largement profité de la ploutocratie militaire et les autres. Il se trouvait que je côtoyais les deux, dans des environnements totalement différents. Chaque camps me semblait totalement ignorant de l’autre comme un français est totalement ignorant de la réalité quotidienne d’un chinois (en fait cela s’applique aux classes sociales en France aussi). Mais l’intransigeance des tenants de la ploutocratie militaire était effrayante et totalement injustifiée... Ce sont ceux là, qu’on retrouvait essentiellement dans les manifs anti-morsi.

      D’un côté comme de l’autre, tous se passait dans le fantasme le plus total :
       les un croyant innocement qu’il suffisait de manifester pour qu’il y a de la « démocratie », les autres se comportant comme si les premiers n’existaient pas vraiment ou en tous cas n’avaient pas droit au chapitre (« des islamistes endoctrinés qu’on vous dit ! Leur voix ne compte pas vraiment »... bonjour la démocratie !).
       
      Bref, je trouvais tout cela très effrayant, et très décevant...
      Il aurait suffit que les « séculaires » acceptent de faire profile bas pendant quelques années et les frères musulmans se seraient de toutes façons torpillés politiquement. Les « séculaires » seraient alors revenus aux commandes par la grande porte. Mais c’est ce genre de compromis que les « séculaires » sont précisément incapables de faire... et ce sont leur propres lacunes qu’ils transfèrent sur le reste de la société égyptienne.

  • Par antyreac (---.---.---.89) 19 août 2013 15:58

    Israël qui se sentait bien avec le précédant gouvernement militaire soutient en catimini l’armée egyptienne


  • Par fcpgismo (---.---.---.219) 19 août 2013 16:24
    fcpgismo

    Tariq ramadan un des personnages les plus fourbes de notre époque.

    L’ intégrisme doit être éradiqué en donnant une bonne éducation critique aux filles et garçons, et en éradiquant la pauvreté. 
  • Par chmoll (---.---.---.110) 19 août 2013 16:26
    chmoll

    Tariq vas rejoindre tes frères
    aller hop !!

  • Par FRIDA (---.---.---.162) 19 août 2013 16:42
    FRIDA

    MoiMême

    Et bien, mon article ne vous a pas laissé insensible. Merci de votre intervention très constructive, pour quelqu’un qui n’est « ni égyptien, ni même arabisant, et encore moins religieux. » et donc votre expérience de « qu’entre Fevrier 2011 et Décembre 2012, j’étais au Caire. » vous a donné plus de science pour trouver que je fais de la propagande anti-frères musulmans. Soit. Je ne me cache pas d’être ouvertement anti-islamistes et islamisme, que d’aucun assimile à de la haine pour les musulmans, chose moins grave à leurs yeux qui est l’islamophobie, une atteinte à l’islam.

    Je ne vais pas répondre point par point, déjà votre article fait pratiquement 3 pages...

    « Or, et comme le montre la facilité avec laquelle Morsi a été renversé, ni Morsi, ni même les frères musulmans n’ont jamais eu le contrôle de grand chose dans l’appareil d’état egyptien. » personne n’a jamais soutenu qu’ils avaient la totalité et l’absolu contrôle des institutions, mais ils oeuvraient pour, ils étaient en bonne voie...

    j’ai jamais soutenu que l’armée n’est pas ancrée économiquement, socialement et institutionnellement dans le pays, elle est même ancré dans l’esprit et le coeur des gens, qui sont prêts à lui pardonner tous les travers dans la mesure où elle tient encore l’intégrité du pays et sa stabilité.

    « Si on écoute les égyptiens « bon teint », qui se baladent en gros 4x4 à Maadi, c’est sûr.
     A l’inverse, ce n’est pas ce qu’on entend quand on interroge des egyptiens qui ont un peu moins profité du système ploutocratique militaire... » Vous pouvez déclarer ce ne sont que les bourgeois et les profiteurs qui la soutiennent, c’est certainement que l’on ne parle pas du même pays.

    « - la constitution égyptienne était déjà islamiste sous Moubarak. Cf. art2 datant de Mai 1980 [ http://www.egypt.gov.eg/english/law... ] et donc faite par la ploutocratie militaire :

     Art.2* : Islam is the Religion of the State. Arabic is its official language, and the principal source of legislation is Islamic Jurisprudence (Sharia). »

    Mais qui vous dit que je soutiens le contraire ? Par ailleurs pourquoi accabler Moubarak qui n’a fait que perpétuer et consolider l’islamisation du pays qui a commencé sous Sadat. Vous me donnait donc raison quand je dis dans mon article que les frères musulmans s’accommodent bien avec tout le monde, y compris les pires crapules. Ce qui compte pour eux ni le bien être des Egyptiens ni leur intérêt, mais de jouer la nuisance et d’en tirer profit. En résumé comme les hyènes.

    « les manœuvres incessantes de la ploutocratie militaire pour torpiller le processus constituant en 2011 (blocages récurrents à travers une cours constitutionnelle peu illégitime, menaces et immiscions en tous genres, dissolution de la chambre basse de l’assemblée constituante sur des motifs abscons, juste pour retarder, menaces etc...) » c’est votre point de vue, et je vous laisse la responsabilité, j’espère que vous avait assez de preuves pour corroborer ce que vous avancez, mais permettez-moi d’en douter.

    « Morsi, lui, au moins, a été élu par quelqu’un... »

    argument qui n’a pas de valeur, Hitler aussi a été élu par quelqu’un. On en arrive facilement au point Godwin.

    « Que des frères musulmans soient un peu plus agressifs que Ghandi, » vous sous-entendez que Gandhi est agressif ?

    « ou que des sbires de la ploutocratie militaire se fassent passer pour des frères musulmans histoires de mettre le feu, ou encore que les médias aux ordres de la ploutocratie militaire aient une lecture systématiquement et volontairement biaisée et partisane (propagande donc) de tous les événements . » oui comme l’attentat d’aujourd’hui qui a tué plus de 24 policiers. C’est connu, les autorités tirent sur ses officiers, ses soldats et ses policiers, les assassinent pour accuser les frères musulmans. Parce que les Egyptiens ne peuvent pas faire la différence entre les flics mêmes en civils et les activistes et militants des frères ? Quand les vidéos de surveillance des lieux publics et des Eglises par exemple montre des gens bien identifiables, cela reste quand même de la propagande...

     
     
     
     
     « D’autant que les exemples d’une administration militaire manœuvrant pour allumer les conflits interconfessionnels (e.g. gouverneur militaire d’Aswan instrumentalisant un conflit entre salafistes et coptes en détruisant une église en construction), ou des médias aux ordres racontant n’importe quoi (manifestations du 9 octobre 2011, ou les télés appelaient les bon citoyens musulmans et armés à venir défendre le pays contre les coptes...) ne sont pas rares... » si cela reste rarissime et l’exception ne confirme par la règle...

     « Allez, un petit coup de théorie du complot ». Point Godwin.
     « Je n’ai jamais entendu dire que les frères musulmans soit un parti politique.
     Le parti politique qu’ils contrôlent s’appelle « parti de la liberté et de la justice ». » c’est deux en un.
     « De même personne n’a jamais dit que la ploutocratie militaire soit un parti politique non plus. On se demandent donc quelle est leur légitimité à contrôler tout depuis le début... » « Mais peut-on pour autant oublier que l’armée, elle, ne renonce jamais à la violence ? Pas même seulement officiellement ? C’est même sa raison d’être fondamentale... » vous êtes un antimilitariste ?

     « Ah ben si, c’est même justement la seule utilité de ce genre d’affirmation gratuite : permettre, dans le débat de sortir des phrases comme « oui mais moubarak, lui, il a fait ci, il a fait ça » ...
     Pure rhétorique qui sournoisement essaie de mettre sur un pied d’égalité les sous-résultats d’une ploutocratie au pouvoir pendant des décennies avec les non-résultats de ceux qui n´ ont jamais été au pouvoir... » On sent que vous avez une dent contre les militaires...
     
     
     « tout en faisant, là encore, le lit aux sentiments anti-occidentaux islamistes les plus extrêmes, créant ainsi l’image d’Épinal que notre propagande sait bien gérer ; celle qui voudrait qu’un musulman toujours ait un couteau à égorger les petits chrétiens dans une mains et une bombe dans l’autre. » vous avez raison, c’est la faute aux militaires, et le sentiment anti-occidentaux n’est qu’une saine réaction contre leur persecution...

    Cordialement

    • Par MoiMême (---.---.---.107) 20 août 2013 16:43

       Frida,
       
       J’adore quand vous ne répondez pas point par point tout en le faisant. C’est rigolo. Un peu comme dire tout et son contraire. Bon ceci n’a rien à voir avec le sujet (qu’on ne m’accuse pas de rhétorique à deux balles).

       Ceci étant dit, c’est bien que vous répondiez : cela met un peu de relief à votre article et l’édulcore un peu. Tant mieux.
       
       Pour faire direct : oui, je suis un anti-militariste, comme vous êtes un « anti-islamiste et islamisme ».
       Comme ça, les choses sont claires.
      Je n’aime pas non plus les bigots. Mais il y a des bigots pas violents. Les militaires, eux, le sont tous.

       Ceci étant clarifié, tant que vous soutiendrez que le modus opérandi des frères musulmans est systématiquement la violence, alors que l’usage de la violence, de la propagande et de la manipulation à grande échelle par la junte militaire relèverait de l’exceptionnel (je vous cite « si cela reste rarissime et l’exception ne confirme par la règle »), je continuerais à considérer votre intervention comme de la pure propagande.

       L’usage par la junte militaire de la violence est forcément essentielle et systématique. La violence est l’essence même de toute institution militaire. Leur fonction, c’est tuer ou dissuader par leur capacité à tuer. Leur fonction première est de tuer et il n’y a pas plus violent que de tuer.
       L’usage par la junte militaire de la propagande et de la manipulation est également inhérente à leur fonction. Manipulation et propagande sont partie intégrante de toute stratégie militaire, et cela est formalisé depuis quelque millénaires déjà. Et ce n’est pas un Al-Sissi, carrieriste dans le renseignement militaire, qui laissera l’impression du contraire.
       
       Donc tant que vous tenterez de faire passer des professionels de première division (les militaires) pour des amateurs du dimanche faisant face, bibine à la main, à la Horde d’islamistes, chacun un couteau à petit chrétien dans une main et une bombe dans l’autre, vous ne faites que de la propagande.

  • Par Tall (---.---.---.227) 19 août 2013 17:13
    Tall

    Ramadan, c’est le Jacques Vergès des islamistes

    • Par antyreac (---.---.---.89) 19 août 2013 17:53

      Excellent 

      L’Egypte a un avenir bouché par les mauvaise nouvelles sans parler du fait que c’est un pays grand comme 2X la France mais qui ne vit que sur 5 à 6% du territoire avec une population de 81 millions d’habitants.
      Cette réalité fait d’Egypte un pays au bord de l’asphyxie donc quelque soit l’issu du conflit avec les FM l’Egypte se trouve face aux énormes difficultés qui ne pourra résoudre seul et surtout pas avec les FM à la tête du gouvernement.
    • Par FRIDA (---.---.---.162) 19 août 2013 18:00
      FRIDA

      @Morvandiau

      Merci pour lien,

      L’article aborde pas mal d’aspects et l’analyse est très intéressante ...

  • Par antonio (---.---.---.21) 19 août 2013 18:20

    Merci pour cet article très bien documenté.
    La situation en Egypte est effrayante pour tous les pays environnants et pour nous aussi.Que va-t-il surgir de ce maelström de violences ?
    Pourquoi les médias sont-ils si discrets sur les attaques contre les coptes ?
    Pourquoi nos gouvernants sont - ils si lâches ? Et si complices des Etats Unis ?
    Pourquoi tant de « pudeur » vis à vis du Quatar, de l’Arabie Saoudite ?

  • Par tonimarus45 (---.---.---.253) 19 août 2013 18:21

    bonjour—a frida—loin de moi la volonte de defendre le personnage mais au moins il est coherent a l’inverse d’ailleurs des pays dits du monde libre qui apres avoir aides les « freres musulmans » et leurs affides afin d’eliminer « kadafhi » en libye et tente de le faire avec « bachar » en syrie, sont en egypte contre eux

  • Par zozoter (---.---.---.39) 19 août 2013 21:03

    « ....Tariq Ramadan soutient mordicus les frères musulmans... »

    Voilà la démonstraion que Tariq Ramadan EST un agent de l’ Empire Américano- si....

    Quelle rigolade

  • Par lionel (---.---.---.233) 20 août 2013 08:09

    Comme très souvent, Vous avez écrit un excellent article Frida, merci. Voici un lien vers une analyse provenant d’Égypte :



  • Par barak (---.---.---.209) 20 août 2013 09:13

    Mr Tariq ! Pourquoi dites-vous encore que la terre tourne. Ces gens ne veulent plus entendre cette évidence.

  • Par Muslim (---.---.---.130) 20 août 2013 09:21

    Moubarak libéré, une excellente nouvelle pour nos amis démocrateux ici présents, et une confirmation que l’armée est possiblement en (grande partie) responsable de ce qui se joue en Égypte, notamment grâce aux coupures d’approvisionnement et d’électricité savamment entretenues, et subitement réglées dès le coup d’état. Amis démocrateux, j’espère que vous avez les oreilles propres et que vous m’entendez bien. La Mafia militaire égyptienne vous remercie pour votre investissement et d’avoir su et pu permettre la légitimation d’un retour à la normal pour leurs affaires. Et pour les manifestants, ça va être retour aux méthodes amicales de tests de virginités pour les femmes manifestantes. Merci à tous les escrocs de la démocratie d’AV et d’ailleurs. Vous faites un excellent travail. Au plaisir de lire vos justifications alambiquées, avec toujours cette souplesse qui vous caractérise, souplesse qui n’est possible que lorsque l’on a aucun scrupule, aucune valeur, aucun principe, aucune autre culture que celle de la fast knwoledge, de la connaissance consommée à la volée et sans même prendre le temps de la digérer, que l’on ânonne des slogans comme des moutons, et que l’on dispose de ce fabuleux trait de caractère qui pousse à l’ethnocentrisme radical, l’arrogance et ce sentiment de supériorité qui vous est inculqué dès le biberon. Qu’ils sont beaux nos démocrateux qui luttent toujours loin de chez eux et dans un canapé.

    http://www.lefigaro.fr/internationa...

  • Par barak (---.---.---.145) 20 août 2013 09:54

     "Mais je ne suis pas d’accord avec le fait qu’on les diabolise, comme c’est le cas de la propagande des dictateurs et des militaires qui les présente comme des violents et des extrémistes. Il faut les confronter avec les idées, pas au moyen de la répression."

    Vous dites ceci et les oreilles veulent comprentendre cela.

  • Par Barbet (---.---.---.180) 20 août 2013 10:22
    Barbet

    Pourquoi les églises coptes sont brûlées uniquement quand le pouvoir en place est menacée ?

    Le coptes ne doivent pas payer le tribut de la bêtise des militaires.
    Ces derniers n’hésiteront pas à monter les communautés les unes contre les autres pour déplacer le combat pour le retour à la légitimité vers une guerre civile.

    Sous Morsi, il y’a eu en tout trois manifestants (musulmans) tués, et par des inconnus.
    Aucune église aucune mosquée ni civil n’a été incendiée.
    Aucune chaîne de télévision n’a été fermée.
    Par contre, ce que l’on peut lui reprocher c’est d’avoir fait preuve d’un grand amateurisme politique.
    En effet, les FM ont grandi dans l’activisme associatif et n’étaient pas formés politiquement pour diriger.
    Leur partie politique comporte des personnalités coptes connues en Égypte.
    Et ça ne date pas d’aujourd’hui, le premier bureau exécutif de l’histoire des FM contenait déjà deux membres chrétiens.
    Les FM ont toujours entretenu de bonnes relations avec les chrétiens d’Égypte.
    Ceci relève sans doute d’une stratégie politiquement habile, mais on ne juge que les faits.


  • Par Massada (---.---.---.5) 20 août 2013 11:45
    Massada

    La photo d’une étreinte amicale entre deux hommes des services de renseignements, l’égyptien (le général Amir al Damogy et son homologue israélien (général Assaf Orion) a été publié sur les réseaux sociaux ce week-end par les frères musulmans.


    Le post a condamnait la « coordination évidente entre les parties, l’Egypte et Israël. » La page appelait à « la purge de l’armée égyptienne. »
    Dans les commentaires, on peut lire « traîtres », « vendus », « salopards ! 

    La Fraternité, qui ne possède pas de capacités militaires, tente de tirer Israël dans le conflit et discréditer l’armée ;

    Dans les faits, si les deux armées se mettent à coopérer et ont des relations cordiales, les frères seront au tapis.


  • Par Muslim (---.---.---.130) 20 août 2013 14:46

    Les démocrateux ne trouveront sûrement rien à redire : « Il faut tuer ou arrêter les leaders des Frères musulmans » : http://www.lemonde.fr/afrique/artic...

    Qu’est-ce qu’elle est belle et conviviale la démocratie que vous défendez derrière des écrans plats, heureusement que le sang ne vous atteint pas.

    • Par Muslim (---.---.---.130) 20 août 2013 14:49

      Une intervention pleine de bon sens que l’on peut trouver sous l’article, on serait bien en peine d’en trouver des équivalentes sur AV :

      « L’armée, c’est celle qui contrôle directement 25 % du PIB égyptien (usines, terrains, immobilier, etc) et qui a utilisé cette arme économique contre le gouvernement élu. Celle que les USA financent à 2 milliard de $ par an, en échange d’une coopération avec Israël (la guerre des 6 jours est loin, Tsahal a probablement bombardé le Sinaï sur demande égyptienne). Celle qui a aujourd’hui pour principaux soutiens publics l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, et la Syrie de Bachar El Assad. »

      On ne peut à aucun moment se passer de partir de ces bases, le parasitage de l’Egypte par l’institution militaire, pour commencer à appréhender correctement la situation égyptienne.

  • Par COVADONGA722 (---.---.---.137) 20 août 2013 15:01
    COVADONGA722

    yep , moi qui ne suis pas démocrate j’attend avec impatience qu’un démocrate vienne m’expliquer comment l’on peu soutenir des islamistes mettant à feux et à sang la Syrie !

    et applaudir dans le même temps un putsch militaire destituant un président démocratiquement élu en Egypte mmmmm ! 


    Asinus : ne varietur
  • Par anomail (---.---.---.130) 20 août 2013 17:42

    Le frères musulmans aux abois et la carav...

    Non, rien.

  • Par FRIDA (---.---.---.162) 20 août 2013 18:41
    FRIDA

    MoiMême


    « Je n’aime pas non plus les bigots. Mais il y a des bigots pas violents. Les militaires, eux, le sont tous. »


    Il est très dangereux que les bigots soient violents, et surtout quand ils décident d’imposer aux autres leur vision du monde. Quant aux militaires, ils sont tous violents, vous dites un mensonges. Les militaires ont le monopole de la force ( et visiblement vous mélanger la violence institutionnelle et légale que l’on peut bien sûr critiquer et même désavouer quand il le faut, et la violence de l’anarchie et du fait accompli).

    La force n’est pas la violence. La force est reconnue par la société, légalisée, encadrée (en ne discute pas des écarts ou des déviations lesquels sont un autre sujet).

    La nature a horreur du vide, dès que les militaires ou plus généralement les forces de l’ordre se retirent ou sont affaiblis, ce sont d’autres qui prennent le relais. Que vous soyez anti militariste, cela ne changera rien la nature de l’homme qui est un loup pour son congénère.

    Votre approche est strictement la même que celle qui veut saper ou du moins discréditer la police nationale ou toute autre institution qui a le monopole de la répression. Les mondialistes font leur propagande pour démanteler tous les secteurs régalien de l’Etat, des services publics au nom de la compétitivité et les frères musulmans et les islamistes en général sont forts pour considérer que le monopole de la force doit leur revenir au nom de Dieu, pour encadrer leurs ouilles.


    « L’usage par la junte militaire de la violence est forcément essentielle et systématique » là ce n’est pas de l’antimilitarisme idiot, c’est de la mauvaise foi doublée de n’importe quoi.



    « Leur fonction, c’est tuer ou dissuader par leur capacité à tuer. Leur fonction première est de tuer et il n’y a pas plus violent que de tuer. » parce que les croisades se sont faites par l’eau bénite ou l’eau de rose ?

    « Manipulation et propagande sont partie intégrante de toute stratégie militaire, et cela est formalisé depuis quelque millénaires déjà » Parce que les religions ne font pas leur propagande et ne formalisent pas systématiquement la violence pour s’imposer, et ce depuis la nuit des temps, on dirait que vous avez perdu des chapitres de l’histoire sur ce que la religion a fait subir aux gens...

    ,,,

    • Par Muslim (---.---.---.130) 21 août 2013 10:02

      On dirait que vous avez perdu des chapitres de l’histoire sur ce que la religion a fait subir aux gens...

      Et vous avez lu les chapitres récents, l’histoire de vos idéologies mortifères ? Qu’ont-elles fait subir aux gens, vos idéologies occidentales ? Si vous l’aviez lu, vous éprouveriez un énorme mépris envers vous-mêmes, au moins du même niveau que ce que vous pouvez ressentir pour « la » religion ? Et l’effet bonus de vos idéologies et des méthodes pour les imposer et les préserver, c’est qu’elles touchent même les peuples que vous ne rencontrez pas directement. On sent bien que le seul remède pour effacer vos virus de cette planète, c’est un chaos global, général, sans commune mesure avec ce que l’Humanité a pu connaître jusqu’alors. Une purification de cette planète pour repartir sur d’autres bases ... si l’on survit, pour les plus extrêmes des catastrophistes. Vous n’êtes pas capables de voir le cocktail détonnant que vous avez crée ? Oui, vous auriez construire un monde paisible, vous avez préféré la démesure, l’éphémère, la soumission, le contrôle des esprits, le saccage de la Nature, vous êtes justement la négation de toute culture proprement « humaine ».

      Tous les peuples qui ont eu la malheur d’avoir des élites occidentalisées, ou/et des ressources convoitées sur le sol, ont vécu l’enfer à la sauce occidentale, et continueront de le vivre encore longtemps. A bon entendeur.

    • Par MoiMême (---.---.---.107) 21 août 2013 11:37

      Non, non, je n’ai rien perdu du tout.

      Et oui, un bigot violent, c’est dangereux. Non parce que bigot, mais parce que violent... Voyez-vous la nuance ?
      Évidemment, tous les bigots ne sont pas violents. Loin de là.

      De même, un militaire violent, c’est dangereux pour les mêmes raisons.
      Sauf que ! Un militaire violent, c´est un tautologie.
      Et ce n’est pas parce qu’ils en auraient le monopole officiel (accordé par vous ?) que ça change grand chose à la nature violente de la fonction.

  • Par FRIDA (---.---.---.162) 20 août 2013 19:33
    FRIDA

    @MoiMême

    "Il aurait suffit que les « séculaires  » acceptent de faire profile bas pendant quelques années et les frères musulmans se seraient de toutes façons torpillés politiquement. Les « séculaires  » seraient alors revenus aux commandes par la grande porte. Mais c’est ce genre de compromis que les « séculaires  » sont précisément incapables de faire... et ce sont leur propres lacunes qu’ils transfèrent sur le reste de la société égyptienne."

    Il aurait suffit que les « les frères musulmans » acceptent de faire profile bas pendant quelques années et « les séculiers » se seraient de toutes façons torpillés politiquement. Les « les frères musulmans » seraient alors revenus aux commandes par la grande porte. Mais c’est ce genre de compromis que les « les frères musulmans » sont précisément incapables de faire... et ce sont leur propres lacunes qu’ils transfèrent sur le reste de la société égyptienne.

    votre paragraphe ne veut rien dire.
    On peut comme vous le voyez le transposer très facilement aux frères musulmans.
    Pourquoi n’ont-ils pas accepté la feuille de route ? s’ils ont perdu Morsi, ils pouvaient se rattraper sur les législatives en engrangeant une ras de marré en leur faveur. Mais il fallait qu’ils jouent au bras de fer. Sans Morsi, il n’y a pas d’autres hommes politiques qui font compromis et font adhérer d’autres courants....

    Vous pouvez toujours me reprocher mon anti-islamisme, ma partialité vis à vis des frères musulmans, toujours est-il que mon article reste en deçà des critiques des hommes politiques ou des intellectuels égyptiens, y compris des religieux ou des intellectuels de l’obédience des frères musulmans...

    • Par MoiMême (---.---.---.107) 21 août 2013 11:27

      On pourrait effectivement transposer comme vous dites si l’on pouvait également transposer « frères musulmans » et « junte militaire » dans la phrase suivante :

       « La junte militaire a accaparé le pouvoir en Egypte pendant des décenies. Elle a, pendant ce temps, créé et est donc entièrement responsable de la situation sociale, économique et politique assez catastrophique dans laquelle se trouve l’Egypte aujourd’hui »

      Allez, transposez donc !

      Il est bien évident que tous vos efforts pour exempter la junte militaire de sa responsabilité tant actuelle qu’historique est vouée à l’échec.

      Donc oui. La junte aurait pu faire profile bas, et laisser un chance à l’alternance.
      Il ont une peur bleu de l’alternance, ce qui est une assez bonne indication de l’opinion qu’ils ont de leur propre bilan...

  • Par FRIDA (---.---.---.162) 20 août 2013 20:04
    FRIDA

    @Muslim

    « Les démocrateux ne trouveront sûrement rien à redire : « Il faut tuer ou arrêter les leaders des Frères musulmans » : http://www.lemonde.fr/afrique/artic... »

    C’est très intéressant comme article, quand on sait que ce média est le fer de lance pour la propagande de l’OTAN dans la destruction de la Libye et de la Syrie. Question objectivité, vous n’avez pas trouvé mieux ?

    L’article est une caricature du militaire qui nous fait aimer les islamistes. Je me demande si ce général est réel, cela m’a tout l’aire d’être une fiction...


    le club, piscine etc pour situé le cadre, « bourgeois et indifférent au petit peuple...

    la femme au chômage parce que le tourisme est affecté par les islamises donc la réaction est purement vénale... « souffle-t-elle lorsque son général allume une cigarette ...Les deux garçons, qui jouent chaque jour au tennis dans ce club, écoutent respectueusement le discours paternel. » le temps méprisant, en dirait un scénario pour mauvais film hollywoodien


    « Le général de police... A la fin des années 1990, il a été responsable de la sécurité de la province de Louxor, peu après le massacre de 1997 au temple d’Hatchepsout qui avait causé la mort de 62 touristes … le général Amr a dirigé au Caire une prison réservée aux extrémistes musulmans … Le général Amr instruit maintenant le procès du président déchu Mohamed Morsi ... » c’est très drôle de voir un générale qui fut ancien pénitentiaire et devient magistrat instruisant le procès de Morsi... « C’est un espion du Hamas. Il a voulu vendre 40 % du Sinaï pour 8 milliards de dollars afin de le rattacher à la bande de Gaza. C’est Barack Obama qui a proposé ce deal. Morsi a d’ailleurs creusé mille tunnels vers Gaza. Il était aussi sur le point de vendre le sud de l’Egypte au Soudan et a donné son feu vert à l’Ethiopie pour construire un barrage qui allait réduire de trois quarts l’eau du Nil. Il avait interdit le tourisme (sic) et avait prévu de louer, pour cinq ans, au Qatar tous les sites antiques, les pyramides, le sphinx, les temples. Il a versé 2 milliards de dollars à la presse étrangère pour qu’elle chante les louanges des Frères musulmans »

    Je parie que c’est un tissu de mensonge. Le journaleux se donne de l’importance et pense qu’un Egyptien d’un haut rang va lui confier des trucs qui sont le seau du secret tant que l’instruction est en cours....


    Le monde est loin de nous donner une vision ou un témoignage qui ne va pas dans le sens de la déstabilisation des pays. Vous n’avez qu’à vous rappeler sa couverture médiatique concernant et la Libye et la Syrie.


    « « L’armée, c’est celle qui contrôle directement 25 % du PIB égyptien (usines, terrains, immobilier, etc) et qui a utilisé cette arme économique contre le gouvernement élu. Celle que les USA financent à 2 milliard de $ par an, en échange d’une coopération avec Israël (la guerre des 6 jours est loin, Tsahal a probablement bombardé le Sinaï sur demande égyptienne). Celle qui a aujourd’hui pour principaux soutiens publics l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, et la Syrie de Bachar El Assad. »

    le même raisonnement qui a soutenu la destruction de la Libye et la Syrie ( ne parlant pas de l’Irak ni de l’Afghanistan)

    On supprime « l’armée » et on la rempalce par Kadhafi, et Al Assad.

    Kadhafi gérait en dictateur et disposait de la richesse du la Libye, lui et sa famille et son clan. Alors aujourd’hui, qui dispose de la richesse de la Libye ?

    Al Assad, gère le pays comme une affaire personnelle, défend les intérêts d’une famille et d’une communauté. Une minorité qui opprime la majorité. Mais après avoir financé les terroristes de tous bords, que reste-t-il aux Syriens ? sinon l’exil ou la terreur et parfois les deux à la fois.


    D’où vous sortez les 25% du PIB ? Donnez nous la source.Parce que j’ai vu le chiffre circuler, mais personne ne donne la source. 

    • Par Muslim (---.---.---.130) 21 août 2013 09:47

      C’est très intéressant comme article, quand on sait que ce média est le fer de lance pour la propagande de l’OTAN dans la destruction de la Libye et de la Syrie. Question objectivité, vous n’avez pas trouvé mieux ?

      En l’occurrence il s’agit d’une interview, il n’y a pas de question d’objectivité ou de subjectivité, nous la prenons telle quelle. Il semble confortable et bien aise, ne cache pas les ambitions de l’armée, que vous faut-il de plus ? Le cadre « téléfilm » que vous essayez d’appliquer à cette interview vous dessert, vous cherchez donc bien à « préserver » l’armée pour on ne sait quelles raisons ... vous n’arriver pas à attenuer la violence des propos, il dit ni plus ni moins, tranquillement, sans fard, sans retenue, qu’ils pourront aller jusqu’à les tirer comme des lapins, avec tout ce que cela peut comporter comme exécutions sommaires, réglements de comptes sanglants, terreur créée sous false flag, une Justice expéditive, qui ne colle pas avec votre esprit démocratique ... pour la simple et bonne raison que vous êtes une caricature, ni principes ni valeurs ne transparaissent de vos interventions alambiquées et gênées. Tu me fais penser au porte-parole de l’armée israélienne que l’on voyait régulièrement se présenter aux JT français pour légitimer les bavures de Tsahal.

      Je parie que c’est un tissu de mensonge. Le journaleux se donne de l’importance ...

      blablabla ... aucun intérêt. Et moi je parie que les prochains articles que vous publierez seront assassins pour les FM, et plein de miséricorde et de clémence pour l’armée libératrice. Mets une touche de folie de temps en temps, pour brouiller les pistes.

      Le monde est loin de nous donner une vision ou un témoignage qui ne va pas dans le sens de la déstabilisation des pays.

      Il ne s’agit pas ici d’une vision ou d’un fantasme, ces mots sont sortis de la bouche d’un haut gradé de la caste militaire. La seule posture défendable, mais très limite, que vous auriez pu tenir, et c’est très relatif, c’est qu’il plaisantait, ou afficher ses désirs, mais que jamais l’armée n’irait jusque là. Posture intenable sur la durée.

      D’où vous sortez les 25% du PIB ?

      Je remets aussi en cause ce chiffre trop rond. Mais il est certain que la junte dispose de tous les leviers du pays, du pétrole au tourisme, en passant par les aides étrangères. A quel pourcentage du PIB cela peut-il correspondre ? Je ne sais pas, il est peu probable que nous trouvions des chiffres fiables (et pour cause, l’armée n’a aucun intérêt à publier sa compta et à la publier ...). Il est incontestable par contre que l’armée siphonne l’économie égyptienne, qu’elle en tient une bonne partie, et qu’elle peut certainement peser de tout son poids sur la partie restante. Si l’on suppose qu’elle a aussi joué un rôle dans les coupures d’électicité et d’approvisionnement, alors on doit admettre qu’elle a tout pouvoir en Egypte, hors du cadre légal. L’armée suce le sang égyptien pour conserver ses privilèges odieux et ignobles. Et vous êtes un ardent défenseur de ce pouvoir obscure, directement ou indirectement.  

    • Par MoiMême (---.---.---.107) 21 août 2013 11:54

      Des qui racontaient ce genre de salades, j’en ai connu plein au Caire.
      Toujours dans les beaux quartier et dans les « clubs » oú, moi même, je ne payais pas l’abonnement car bien trop cher (disposant pourtant de revenus d’expat occidental...)
      C’est bien qu’il fasse bas les masques... Ils sont vraiment ’bourgeois et indifférents au peuple’... C’est vraiment comme ça. Il suffit d’y aller pour voir.
      Ce n´est même pas une carricature ! Et c’est bien ça qui est dommage et effrayant à la fois.

  • Par Hervé Hum (---.---.---.238) 21 août 2013 12:17
    Hervé Hum

    Cet article me laisse plutôt dubitatif.

    Je note ceci

    "La discrétion quant à la cause du décès est de rigueur dans n’importe quel État y compris un État policier, que cela soit en période d’état d’urgence soit en temps normal. La discrétion est de rigueur quand il s’agit de la vie privée ou d’éléments se rapportant à la vie personnelle des gens."

    Franchement, vous avez pas l’impression d’écrire une grosse connerie là ? Mais à priori, ça marche, alors pourquoi s’en priver !

    Je n’ai pas d’affinité avec les FM, cela dit, je me demande qu’elles sont vos sources pour votre article pour savoir quel niveau de crédibilité lui accorder. Non, parce que finalement, à part pour les personnes déjà convaincu à la base, votre article n’apporte rien aux autres.

  • Par FRIDA (---.---.---.162) 21 août 2013 19:46
    FRIDA

    @Muslim et MoiMême

    Il n’y a pas plus dangereux que celui qui pense faire le bonheur malgré les gens. Et tout simplement votre cas. C’est simple, vous ne risquez rien, sinon de perdre votre temps devant un clavier...
    continuez à vous aveugler...

    L’Afghanistan vit un chaos depuis au moins trois décennies, vous n’en tirez pas de leçon ? La Libye, l’Irak, la Syrie.... Combien de pays détruits vous faudra-t-il pour enlevez la M... qui vous aveugle....
    Mais il n’y a pas pire que les idéalistes et les pacifistes... et bien sûr les religieux qui croient tout faire pour faire entrer les gens au paradis.
    Les idéalistes participent au chaos par le bêtise, les pacifistes aux guerres par leur naïveté et les religieux par leur fanatisme.
    A bon entendeur

    • Par Hervé Hum (---.---.---.238) 21 août 2013 20:55
      Hervé Hum

      Les idéalistes participent au chaos par le bêtise, les pacifistes aux guerres par leur naïveté et les religieux par leur fanatisme.

      C’est vrai ce que vous écrivez là, cela dit vous oubliez le chainon manquant, ceux qui utilisent les uns et les autres pour en tirer le meilleur parti. Et en fait, les chefs des uns et des autres, donc des idéalistes, des pacifistes et des religieux, finissent presque systématiquement êtres de la même espèce. Et vous savez pourquoi ? Parce que au fond, pour un manipulateur imbu de soi même, peu importe l’idéologie, seul compte l’avantage qu’il peut en tirer.

    • Par FRIDA (---.---.---.162) 21 août 2013 21:26
      FRIDA

      @Muslim et MoiMême

      Vous pouvez dire ce que vous voulez, les Syriens et les Egyptiens ne sont pas plus opprimés que les Chinois...

      Pour chez les uns il y a le chaos et pas chez les autres ?
      A un moindre degré, l’Inde et le Brésil sont des pays où il n’y a pas de justice sociale et beaucoup de corruption, même si les militaires ne sont pas au pouvoir, une grande partie du peuple reste à la marge...

      Le problème n’est pas la volonté de changer et d’améliorer la condition des gens, c’est de voir des faux culs qui ne sont là que pour servir des agendas pour lesquels l’intérêt du peuple est le cadet de leur souci...
      avant de vouloir imposer la démocratie :

      https://www.youtube.com/watch?v=G1J...
      https://www.youtube.com/watch?v=Vo_...
      https://www.youtube.com/watch?v=QXz...

      après

      https://www.youtube.com/watch?v=kj0...
      https://www.youtube.com/watch?v=uSE...

      https://www.youtube.com/watch?v=7mi...
      https://www.youtube.com/watch?v=7aa...

      Je vous trouve hyer-sensibles tous les deux, un rien vous retourne l’estomac, par contre la vraie misère silencieuse, aucun de vous n’en parle...

    • Par FRIDA (---.---.---.162) 21 août 2013 21:42
      FRIDA

      @Hervé Hun

      d’où l’intérêt à ne pas réagir superficiellement à ce que l’on nous montre. Ce n’est pas pour rien que les Saouds défendent les militaires.
      Les Saouds ne veulent pas des frères musulmans, parce qu’ils les trouvent trop accommodant par rapport à leur vraie idéologie, le wahabisme : la matrice du chaos et de l’obscurantisme. Pour le moment, ils préfèrent s’accommoder avec les militaires le temps qu’ils terminent le lessivage complet de la Syrie. C’est reculer pour mieux sauter. Il est hors de question pour eux de parler d’élection en islam. Ce n’est donc pas étonnant de voir que l’Iran soutient quant à lui les frères musulmans malgré la bêtise incommensurable de Morsi. Les frères musulmans sont encore des gens avec qui l’on peut espérer quelque chose comparés aux wahabites des Al Saouds.
      La stratégie des Al Saoud c’est qu’il vaut mieux soutenir ouvertement des militaires sur qui ils peuvent en sous mains taper par l’action des prédicateurs, dans le même temps travailler la société à accepter le chaos, les émirs djihadistes et islamistes...
      La transformation de la société égyptienne est profonde et s’est faite voilà maintenant au moins deux générations, la seule chose qui peut encore sauver les Egyptiens c’est leur sentiment patriotique...

    • Par Hervé Hum (---.---.---.238) 22 août 2013 00:48
      Hervé Hum

      Frida, l’impression que me donne les Saoud, c’est surtout de financer les mouvements extrémistes pour détourner la violence hors de chez elle. Il me semble que c’est la même stratégie employé par les autres émirats pétroliers. Et ce, avec l’aide des dirigeants occidentaux. Donc, penser que ces monarchies finance ces mouvements islamistes pour le djihad ou l’amour de l’Islam me paraît complètement faux et une belle manipulation.

      Il suffit pour s’en convaincre de voir où le fameux Ben Laden est allez faire la guerre, alors même que la monarchie saoudite est la plus inféodé aux dirigeants US, qu’une pratique faussement rigoureuse de la charia ne peut cacher à un homme bien informé.

      D’une certaine façon ils disent aux dissidents « vous n’êtes pas content ? Allez donc vous défouler ici ou là, on paye le voyage et les distractions ! »

      Alors peut être que ces dissidents pensent qu’en« jouant le jeu » en mettant le feu ailleurs celui ci finira par atteindre les monarchies pétrolières, mais pour l’instant c’est pas vraiment ce qui e passe. On à même l’impression que c’est le contraire qui arrive. En attendant, ce sont les pauvres gens qui brûlent et sont asphyxié.

      Mais bon, l’histoire ne se termine que dans le néant  !

    • Par Muslim (---.---.---.130) 22 août 2013 14:49

      Les idéalistes participent au chaos par le bêtise, les pacifistes aux guerres par leur naïveté et les religieux par leur fanatisme.

      Et ceux qui prennent position pour les uns ou les autres, et qui n’appartiennent à aucune de ces catégories, qui sont-ils ? Tu choisis de faire porter le chapeau aux FM, cette position s’appuie sur certains éléments, il y en a bien plus pour incriminer l’armée. Il faudrait déjà que tu t’arrêtes le temps d’un article sur la question de la légitimité de ce pouvoir obscure, tu as là un nœud qu’il te faudra dénouer avant d’avancer des objections et accusations dans la balance de la situation égyptienne, et de dresser un feu nourri contre les FM essentiellement. En gros présenter de manière objective l’institution militaire égyptienne, avec la même méthode d’épandage que tu utilises pour les FM. Tu as un ton partisan, c’est compris immédiatement. Si tu ne t’attardes pas sur l’institution militaire égyptienne et sa légitimité, ce qui tu me l’accorderas est hors de tout entendement pour un occidental, alors tu n’es qu’un autre son de cloche de la propagande. En attendant, tu « prends parti », tu soutiens l’armée, et ne relaies que ce qui peut porter atteinte aux FM. Ce qui acceptable si l’on s’en tient à présenter tous les acteurs. Ton rôle devrait être d’informer, pas de faire de la rétention d’information, ou de ne parler que des FM pour donner l’impression que, finalement, ils sont les seuls à jouer une partie et à menacer l’Égypte. Et comme tu es intelligente et suffisamment fine, tu sais que très peu d’articles, voir aucun, ne viendra remettre en cause justement le rôle de l’armée. Ou alors avec timidité pour ne pas passer pour un amis des « extrémistes », des « muzz », des « barbus ». C’est une stratégie gagnante pour la meute d’ignares qui s’emparent des sujets, ces pseudo-rebelles nationalistes qui se donnent des allures, mais ça ne prendra plus longtemps.

      L’Afghanistan vit un chaos depuis au moins trois décennies, vous n’en tirez pas de leçon ? La Libye, l’Irak, la Syrie...

      C’est à moi que tu dis ça ? Sur tous ces théâtres je vois les mains sanglantes de l’Occident à l’œuvre. Tout comme en Égypte actuellement. Sauf que je ne rejoindrai pas une posture définitif, nous ne savons pas réellement ce que cache les bouleversements actuels. Ce dont je suis certain, c’est que les FM ont été dégagés par un coup d’Etat, parce qu’ils gênaient un Pouvoir national, qui est celui de l’armée, et qui certainement agissait ainsi avec l’appui d’une puissance étrangère, pour des enjeux et stratégies qui sont très certainement multiples.

    • Par MoiMême (---.---.---.107) 22 août 2013 15:26

      La liste des pays détruits par l’islamisme que vous égrenez est particulièrement intéressante.

      Dans tous ces pays, tous, le chaos islamique s’est instauré suite au chaos institutionnel instauré par ... nous et nos barbus du dimanche, armés et financés par nous.
      Dans ces pays, pour arriver au chaos total (comme en Afghanistan ou en Irak) il aura fallut des décennies d’interventionnisme occidental (direct sur la fin) visant exclusivement à foutre la merde et abattre toute résistance contre ’nos’ intérêts économiques (je met ’nos’ entre guillemets car bien évidemment, il s’agit des intérêts de notre ploutocratie à nous... pas les notres à nous tous).
       
      Les islamistes dans ces pays là sont financés et armés par nous et nos grands amis ’démocrates’ arabes.
      Autrement dit, les même qui financent et arment aujourd’hui (et depuis des lunes) la junte militaire égyptienne (USA et Arabie Saoudite en tête).

      Etonnant donc que vous les utilisiez pour justifier votre propos...

    • Par MoiMême (---.---.---.107) 22 août 2013 15:35

      La « vrai misère silencieuse », celle dont les militaires égyptiens, leur familles, leurs amis, et leurs employés n’ont strictement rien faire ? C’est bien de celle là dont vous parlez ?

      Et puis votre tentative de faire passer toute opposition à la junte militaire comme relevant de le « démocratisation » à l’occidentale, al-qaida, petits camions verts et ADM cachées en primes est assez ridicule.

      Que les FM aient pu, avec le temps, s’avérer ne pas tenir grand compte des opinions diverses de la société égyptienne, c’est une possibilité.
      Que la junte militaire s’est avérée et s’avère ne pas tenir compte du tout des divers courants de la société égyptienne est une absolue certitude.
      Aucune raison de croire que cela change à l’avenir.

    • Par FRIDA (---.---.---.162) 22 août 2013 20:16
      FRIDA

      @MoiMême

      « c’est possible » « c’est une certitude » etc.
      C’est possible ? On croit rêver, cela vous écorcher « les doigts » d’admettre que les FM sont violents
      Qui a tué Sadat ? Soit, c’est un militaire, il mérite la mort selon vous.
      Mais Naguib Mahfouz et tant d’autres ?
      http://www.lematindz.net/news/6502-...

      Vous ne savez pas argumenter. Tout ce que vous dites c’est un jugements de valeur, votre esprit anti militaire vous aveugle. La violence de FM vous ne voulez pas la voir, ou tout au plus vous voulez croire que c’est du passé. Et vous portez le chapeau aux Occidentaux, vous semblez dédouaner les Saoud, les Qataris comme si eux n’y sont pour rien, vous fondez votre jugement sur un principe binaire : FM bons, militaires mauvais.

      C’est un pseudo-raisonnement typique des bobos qui pense que le criminel est plus victime que le coupable.
      Continuez dans votre délire, mais je suppose que soit vous êtes un islamiste qui défend sa chapelle en se drapant de la couverture de la démocratie et de l’antimilitarisme, soit vous êtes ceux qui vont soutenir le diable jusqu’à au moment où il se dressera contre vous, mais ça sera trop trad.
      Les gens qui se montrent plus royaliste que le roi sont suspects à mes yeux. Vous savez donc mieux que les Egyptiens ce qu’il y a de mieux pour eux ? Vous ne voyez pas le dégât qu’ils ont fait dans la culture et les arts en seulement une année de gouvernance ? Ils ont pratiqué la chasse aux sorcières digne du moyen âge...
      le FM sont violents non seulement avec les artistes et les gens de la culture

      http://videos.arte.tv/fr/videos/egy...

       mais même les petites gens souffrent de leur violence, sauf qu’il n’y a personne pour le dire.

    • Par FRIDA (---.---.---.162) 22 août 2013 20:31
      FRIDA

      @Muslim

      "Ce dont je suis certain, c’est que les FM ont été dégagés par un coup d’Etat, parce qu’ils gênaient un Pouvoir national, qui est celui de l’armée, et qui certainement agissait ainsi avec l’appui d’une puissance étrangère, pour des enjeux et stratégies qui sont très certainement multiples« 

      vous ne croyez pas si bien dire. C’est fort probable que l’armée égyptienne a l’aval d’une puissance étrangère. Mais personnellement, je trouve que c’est un mal pour un bien. Les Egyptiens auront quelques années de répit avant le grand chaos version Afghanistan, Libye, Irak.
      Vous, Muslim, vous êtes comme ces Arabes que les Anglais ont soudoyés et alléchés au nom de leur arabité, leur nationalisme arabe pour les monter contre l’homme malade de l’Europe, une fois ils ont fait le sale boulot, les Anglais, sans vergogne, ont pris la place des Ottomans, et ont colonisé le proche et moyen Orient. Tout ça pour ça. Pourquoi alors diable avoir participé aux côtés des »infidèles" pour détruire le califat au nom du national, pour revenir à peine deux générations redemander le califat en cassant du national.
      Vous ne voyez pas qu’il y a quelque chose qui cloche ? Vous allez continuez à être les dindons de la farce des rosbifs jusqu’à quand ? Après tout, c’est votre problème.

      https://www.youtube.com/watch?v=gtC...
       ;;

    • Par Muslim (---.---.---.130) 23 août 2013 10:46

      je trouve que c’est un mal pour un bien

      C’est exactement ce que je dis : tu as choisi ton mal. Tu as choisi l’Armée et la Justice qui lui est subordonnée. Allez-vous relayer le sondage suivant ? http://www.ecmeg.com/?p=65

      Vous, Muslim, vous êtes comme ces Arabes que les Anglais ont soudoyés et alléchés au nom de leur arabité, leur nationalisme arabe pour les monter contre l’homme malade de l’Europe, une fois ils ont fait le sale boulot, les Anglais, sans vergogne, ont pris la place des Ottomans, et ont colonisé le proche et moyen Orient.

      Soudoyés et alléchés au nom de leur arabité ? Non, je combats vos luttes imaginaires et ethnocentrées, votre haine de l’Islam qui vous pousse à intervenir envers et contre l’intérêt des musulmans, quoi qu’il en coûte, peu importe le désordre et la division que vous semerez et le sang que vous verrez couler, ce n’est pas la paix que vous voulez, ça non, c’est la destruction de l’Islam que vous espérez, et tout vous pousse sur cette voie, jusqu’à prendre position contre les intérêts des peuples. Les Egyptiens regrettent désormais de s’être laissés avoir, ils se feront encore duper, et encore, vu les efforts, l’ardeur, la rage que vous mettez à semer le chaos partout où « vos » intérêts, clairs ou obscures, se trouvent. L’Islam restera profondément ancrée dans nos poitrines, tenez-le vous pour dit. Nous n’entrerons pas dans le vide culturel occidental, malgré toutes les singeries et autres mimétismes adoptés par les élites occidentalisées. Nous pourrons être piégés, nous le serons encore et encore, à devoir choisir des avatars sélectionnés par des Pouvoirs occultes ... jusqu’à ce que les marionnettistes disparaissent ? Est-ce que cela signifie qu’il faut que l’Occident en passe par le chaos, aussi, et supprime les ficelles, ou les marionnettistes eux-mêmes ?

      Les Peuples n’ont pas encore compris qu’il n’accèderont jamais au niveau de vie occidental, c’est une illusion inaccessible, mais tout ce qui vous permet de donner forme à votre imaginaire, c’est l’existence de classes privilégiées dans ces pays pauvres, loquaces, toujours en premières lignes et à portée des micros et des caméras, capables de mobiliser des masses (vous avez bien constaté, à votre tour en France, que pour la Manif pour Tous il vous a fallu des « personnalités » pour amener des gens en masse dans la rue, s’agissait-il alors du Peuple français ?) qui vous pousse à croire qu’il s’agit des aspirations « du Peuple ». Je dis que pour les occidentaux que vous êtes, les réalités arabes et islamiques sont hors de votre portée, de votre compréhension. Si on élimine les 3/4 d’ignares, de perroquets et de trolls, parmi lesquels d’ailleurs se trouvent des lettrés, on ne trouve que trop peu d’individualités « fortes », qui n’ont pas une cervelle qui dépend de la masse bruyante et visible, et qui admettent ne pas savoir, ou disposer de trop peu d’informations, ou encore qui s’accrochent véritablement et sincèrement à des principes démocratiques.

      As-tu publié d’ailleurs un seul article pour présenter les baltajia ? Les milices pro-Moubarak ? Fais-tu de la rétention d’informations ? Si je dis rétention, c’est que je sais très bien que tu les as, et qu tu choisis délibéremment de les cacher. Pourquoi ne pas présenter ces voyous qui violentent, pillent, brûlent, et tuent ?

      Pour terminer, oui, l’Occident et leurs complices arabes ont tellement bien tricoté les mailles des complots dans ces régions que, quelle que soit la posture que l’on adopte, nous ferons le jeu des uns et des autres. Je suis indécis, mais il m’est interdit de me mettre aux côtés des pires ennemis de l’Islam. Et c’est déjà une position ferme et définitive. Est-ce que cela signifie que je suis proche des FM ? Non, je n’aime pas la politique, et je ne vois pas bien ce que peut faire un parti politique « islamique » dans un système « démocratique » et « libéral », dans un ordre mondial qui a défini des règles ne bénéficiant qu’au Nord et à quelques élites et castes qui trompent les Peuples.

    • Par MoiMême (---.---.---.107) 23 août 2013 11:50

      Bah non, vous n’avez toujours pas compris ce que je dis depuis le début :

       - FM peut-être mauvais (au moins n’ont-ils jamais eu l’occasion de montrer à quelle point ils pouvaient être mauvais à la tête de l’égypte : les militaires ne leur en ont pas laissé l’occasion)

       - junte militaire certainement mauvaise : ils ont eu largement le temps dans les 5 dernières décénies de montrer de quoi ils étaient réellement capable (on est là dans l’évaluation factuelle de l’histoire et non dans le procès d’intention comme vous faites constamment pour les FM)

      Vous voyez, c’est tout simple.

      C’est vous qui cherchez constamment à enfermer ce débat dans une alternative de mondes manichéens : « FM mauvais, militaires bon » ( le votre) ou « FM bon, militaires mauvais » (qui serait supposément le mien).

      Arrêtez de vouloir faire passer les militaires pour des bisounours !

    • Par FRIDA (---.---.---.162) 23 août 2013 17:51
      FRIDA

      @Muslim

      "Et c’est déjà une position ferme et définitive. Est-ce que cela signifie que je suis proche des FM ? Non, je n’aime pas la politique, et je ne vois pas bien ce que peut faire un parti politique « islamique » dans un système « démocratique » et « libéral », dans un ordre mondial qui a défini des règles ne bénéficiant qu’au Nord et à quelques élites et castes qui trompent les Peuples."

      Soit vous êtes immature, soit vous n’arrivez pas à gérer vos contradictions. Le problème n’est pas ce que vous voulez vous, ce que font ceux qui sont contre l’islam. le problème est de savoir gérer les deux. Et visiblement, vous êtes emporté par votre émotion de vouloir défendre l’islam contre un ennemi alors que l’ennemi est diffus et insaisissable.
      Et en cela les ennemis de l’islam ont réussi à vous marquer, vous réagissez comme le chien de Pavlov. Vous ne gardez pas votre sang froid, vous n’analysez pas la situation, vous ne cherchez pas à voir plus loin que votre nez.
      En résumé vous vous comportez comme n’importe quel dogmatique et n’arrive pas à sortir de son schéma mental. Et c’est en cela votre point faible, vous êtes tellement prévisible... et donc facilement manipulable.

    • Par Muslim (---.---.---.18) 23 août 2013 20:56

      Et en cela les ennemis de l’islam ont réussi à vous marquer, vous réagissez comme le chien de Pavlov. Vous ne gardez pas votre sang froid, vous n’analysez pas la situation, vous ne cherchez pas à voir plus loin que votre nez.

      Je considère que vous en êtes, une ennemi de l’Islam. Ce n’est pas vous faire injure, il me semble que vous l’assumerez. Le sang-froid, nous l’avons, contrairement à ce que tu penses. Les contradicteurs et vigilants observateurs savaient que la politique sectaire et peu « ouverte » ne mènerait qu’à l’impasse, dans un pays qui n’a pas de culture « démocratique ». Il est aussi un fait que les FM ne pouvaient décemment pas « réintégrer » les anciens soutiens de Moubarak, les laver et leur accorder miséricorde au nom des Egyptiens, cependant une main, voire deux, auraient dû être franchement tendues pour un gouvernement d’union national, d’autres forces auraient pu adhérer à un projet constructif de concorde nationale. Les FM auraient aussi dû poursuivre la révolution entamée, en forçant l’armée à rentrer dans les casernes, et à se soumettre à son autorité. Ç’aurait dû être la priorité au sortir des élections, c’était un souhait des Egyptiens, que la domination et les nuisances de cette institution parasite soient combattues, les FM avaient mandat pour le faire, et n’auraient jamais dû se compromettre sur la durée, ils auraient dû se douter que l’armée allait ronger son frein, et que celle-ci, ainsi que ces souteneurs étrangers, allait préparer son retour. Ils auraient dû retirer cette douloureuse épine. Ils ne l’ont pas fait, mal leur en à coûté. Les FM ont été naïfs, timorés, inexpérimentés ... ils n’étaient pas à leur place, mais ils avaient acquis leur légitimité par un vote démocratique, pierre angulaire du système que vous chérissez, et seul rituel à pouvoir trancher. Je dis aussi qu’ils reprenaient un pays à l’économie extrêmement fragile, tributaire du tourisme, de la manne du pétrole, et des aides étrangères. Ils ont perdu deux de ces rentrées d’argent. Ils n’ont pas récupéré les infrastructures, terrains, sociétés, etc. entre les mains de l’armée. L’Égypte est un pays qui, comme tout pays d’Afrique, ne peut compter sur les impôts. Je dis que les FM ont repris le pays dans les plus mauvaises conditions possibles, avec des mouvances politiques (libéraux et laïcs en tête) qui ont essayé d’ajouter et de manipuler régulièrement l’opinion. Vous connaissez ça. Et nous revoyons apparaître les baltajia qui font tant parlé en Égypte, et que vous taisez dans vos articles, ce qui ne vous honore pas. Donc je dis que musulman ou pas, je ne fais pas confiance aux politiques MAIS vous avez poussé dans un premier temps ces révolutions légitimes, et vous en arrivez aujourd’hui à nier le droit du peuple égyptien à bénéficier des principes démocratiques. Un coup d’état est un coup d’état, peu importe les édulcorants que vous utiliserez, vous ne pourrez cacher l’imposture occidentale, du moins au yeux de quelques-uns. Vous n’êtes pas démocrate, vous êtes une idéologue, et vous luttez contre l’Islam politique. Pour vous il est hors de question qu’une place lui soit laissée, et s’il est nécessaire qu’une habituelle ingérence étrangère vienne semer le chaos, alors soit. Sans regret.

      Si je peux paraître sensible, c’est qu’effectivement, comme vous le dîtes ces musulmans continueront d’être les dindons de la farce, tant qu’ils ne prendront pas la mesure de la haine, de la rage, des vices, et de toutes les fourberies et saloperies qui leur feront obstacles. Et les élites de ces pays ont été à bonne école, chez vous ou aux USA. D’un côté comme de l’autre d’ailleurs. 

      Donner la parole aux FM dans vos articles, ou à des observateurs qui sonnent une autre cloche et vous pourrez alors vous prévaloir d’un quelconque sang-froid, d’une quelconque analyse de la situation, et d’une volonté de chercher et de voir plus loin que le bout de votre nez, pour vous reprendre.

  • Par FRIDA (---.---.---.162) 22 août 2013 20:41
    FRIDA

    @MoiMême

    "Les islamistes dans ces pays là sont financés et armés par nous et nos grands amis ’démocrates’ arabes.
    Autrement dit, les même qui financent et arment aujourd’hui (et depuis des lunes) la junte militaire égyptienne (USA et Arabie Saoudite en tête).

    Etonnant donc que vous les utilisiez pour justifier votre propos..."

    C’est drôle, après tout votre proposition concerne en premier lieu votre attitude. Pourquoi défendre les islamistes donc ? Personnellement je ne défends aucunement l’armée égyptienne. Je trouve que je n’ai pas à m’immiscer dans les affaires des autres. Mais je me réjouis de la défaite des islamistes. Au moins ce qui se passe en Egypte leur rabat un peu le caquet.

    Nous en avons nous aussi ici en France et en Europe, et figurez-vous qu’ils sont à l’affût pour s’imposer dans le paysage politique comme ils l’ont fait ailleurs. Ne pas le voir c’est être plus que myope, intellectuellement parlant. 

    ce qui se passe en Egypte et Syrie est maintenant facilement transposable en France et en Europe.

    Ne le voyez pas comme un comportement altruiste ou pro militaire. C’est une question de vigilance.

    Alors que vous, vous creusez votre tombe par vous même.

    • Par Muslim (---.---.---.130) 23 août 2013 11:37

      Je ne défends aucunement l’armée égyptienne .... mais je me réjouis de la défaite des islamistes.

      Vous la défendez bel et bien. Vous avez une posture partisane, évidemment. Avec ce découpage de vos propos, les lecteurs savent donc à quoi s’attendre : vous ne découvrirez de la situation égyptienne que ce que je souhaite vous « révéler », sachez que je hais les « islamistes », qui ne sont certainement pas humains, je soutiendrai tout pouvoir, légitime ou non, qui saura se débarrasser de cette engeance. Qu’ils emploient les méthodes les plus vicieuses pour y parvenir ne me dérange absolument pas, il faut bien ce qu’il faut. L’Armée est une sangsue de l’économie égyptienne, un parasite ? Les FM n’ont pas pu dirigé ce pays avec un tel parasite ? Des milices pro-Moubarak, des voyous, terrorisent le pays ? Milices financés par le pouvoir militaire ? Que le chaos règne en Égypte ! Tous sauf les islamistes ! Vive l’Armée ! Vive Moubarak ! Voici votre position. Votre folie idéologique !

    • Par MoiMême (---.---.---.107) 23 août 2013 12:04

      Ben c’est vous qui dites que je défends les islamistes.
      Je ne les charge tout simplement pas. C’est bien ça qui vous dérange apparemment.

      Pour ma part, je ne partage pas cette phobie de l’Islam qui est la votre.

      Que ce soit l’Opus Dei ou les salafiste, des bigots dangereux, il y en aura toujours.
      Mais voyez vous, j’ai confiance en ce que les gens savent faire la part des choses. Malheureusement, l’impact des médias est tels que des propagandistes dans votre genre sont capable de créer de toute pièce une phobie qui n’a aucun lieu d’être, mais qui aura la force auto-réalisatrice de toute manipulation propagandiste. En gros vous êtes un pompier pyromane.

      Pour ma part, qu’une église sonne l’heure toutes les 15 minutes ou que le muezzin appèle à la prière 5 fois par jours, ça me casse les oreilles si je suis trop prêt. Donc je mettrais du double vitrage aux fenêtres ou j’airs habiter un peu plus loin. Mais ça s’arrête là.

      Vous, vous semblez être animée d’une rage anti-islam de base.
      Ma foi, c’est votre problème, pas le mien.

    • Par FRIDA (---.---.---.162) 23 août 2013 17:33
      FRIDA

      @Muslim,
      Vous êtes brillant, vous faites mieux que les takfiristes. Vous savez détecter les bons et la mauvais croyants. Et ceux qui ne s’accorde pas à votre petite musique, il devient systématiquement le suppôt de l’armée.

      Soit.

    • Par FRIDA (---.---.---.162) 23 août 2013 17:37
      FRIDA

      @Soi-Même

      "l’impact des médias est tels que des propagandistes dans votre genre sont capable de créer de toute pièce une phobie qui n’a aucun lieu d’être, mais qui aura la force auto-réalisatrice de toute manipulation propagandiste. En gros vous êtes un pompier pyromane"

      comme je l’ai dit plus, votre vision c’est que vous dédouanez les coupables, qui sont à vos yeux irresponsables et victimes. Mais quand nos prévisions et nos avertissement se réalisent malgré vos dénégation, forcément c’est notre faute, puisque nos prévisions et nos avertissement ont par magie s’auto-réaliser...Implacable comme raisonnement.

  • Par cathy30 (---.---.---.195) 23 août 2013 05:55
    cathy30

    bonjour Frida

    tu as vu ces vidéos de meurtres d’enfants en Syrie soit disant gazés au sarin, ce qui est impossible dans ce contexte. attention les enfants sont entrain de mourrir avec des allah oukbar en fond.

    http://www.youtube.com/watch?v=Jd4yp3BUzeY

    • Par FRIDA (---.---.---.162) 23 août 2013 17:39
      FRIDA

      @Cathy30

      je ne vous savais pas pro-islamistes ?

      Vous savez, on peut facilement tourner des films et tromper le monde entier. l’image ou la vidéo n’est en aucun cas une preuve de quoique ce soit.

  • Par Muslim (---.---.---.130) 23 août 2013 10:59

    Pour ceux que ça intéressent : Egypte : Baltagiya et Boulitique

    http://www.euroalgerie.org/2013/08/...

  • Par FRIDA (---.---.---.162) 23 août 2013 22:47
    FRIDA

    @Muslim

    « Je considère que vous en êtes, une ennemi de l’Islam ». Vous perdez non seulement votre sang froid mais en plus vous dérayer. En quoi je suis ennemi de l’islam ? Votre problème c’est que vous n’accepter pas la contradiction. Que je sois contre les FM ne veut absolument pas dire que je suis contre l’islam. Comme il y en a qui sont pour les FM mais ne sont pas forcément pour l’islam. Mis visiblement, la logique n’est pas votre fort. Vous croyez que l’islam c’est les FM. Et avant les FM ? N’y a-t-il pas eu d’islam ? Comment les musulmans ont-il vécu sans les FM ?

    « Ce n’est pas vous faire injure, il me semble que vous l’assumerez ». Injure ou pas injure, mais c’est dommage que vous ne puissiez pas faire la part des choses. Je n’ai pas peur de dire les choses et d’exprimer mon opinion. J’assume d’être anti-islam politique que je trouve une infamie pour l’islam comme religion et culture. Je suis farouchement anti FM. Si vous n’y voyez pas de différence. Tant pis.

    « Il est aussi un fait que les FM ne pouvaient décemment pas « réintégrer » les anciens soutiens de Moubarak... Ils auraient dû retirer cette douloureuse épine. » beaucoup de conditionnel. Donc, je dois comprendre que vous n’osez pas être critique vis à vis des FM. Pourtant, des personnes (il me semble l’avoir écrit quelque part), égyptiennes, des hommes, certains sont toujours pour l’islam politique, d’autres non, d’autres qui faisaient parti des FM, certains les ont quittés etc, ces personnes n’hésitent pas à critiquer et sans ménagement ce que, vous, vous assimilez à « ennemi de l’islam ».

    « ils avaient acquis leur légitimité par un vote démocratique, pierre angulaire du système que vous chérissez, »,Tout cela c’est du pipeau ? Où avez-vous que je chéri la démocratie, et d’abord quelle démocratie ?

    « Et nous revoyons apparaître les baltajia qui font tant parlé en Égypte, et que vous taisez dans vos articles, ce qui ne vous honore pas ». Vous vous obstinez à dédouaner les FM. Les baltajia sont le pendant de l’anarchie et du chaos, c’est un terme qui ne ne veut rien dire, un fourre tout. Comme le mot shabiha dont on affuble les services secrets, les soldats syriens. Une façon comme une autre de jeter l’anathème sur quiconque ne se laisse pas prendre dans le piège des intimidations intellectuelles et affectives

    « Donc je dis que musulman ou pas, je ne fais pas confiance aux politiques MAIS vous avez poussé dans un premier temps ces révolutions légitimes, et vous en arrivez aujourd’hui à nier le droit du peuple égyptien à bénéficier des principes démocratiques. » Quand je dis que vous perdez votre sang-froid... C’est qui «  vous  » ?, Vous me tutoyez, et ensuite vous utilisez le vous, vous m’incluez dedans ? Si vous avez lu mes commentaires, vous auriez su que dès le début j’étais contre vents et marrés contre les interventions dans les pays dits du « printemps arabe », j’ai dit très tôt qu’il y a un loup...à l’époque où Tariq Ramadan s’extasiait des révoltes au point d’être satisfait de voir Kadhafi éliminé, il s’en est même réjoui . J’ai dès le début dit que l’on entre dans une phase que les populations ne maîtriseront en aucun cas, parce qu’il y a d’énormes enjeux et que certains acteurs ne sont pas prêts de lâcher prise. C’est maintenant que Ramadan découvre que les révolutions peuvent être récupérées et manipulées ( ce qu’ont fait sans scrupules les FM, sauf qu’ils sont mauvais joueurs comme d’habitude).

    « Un coup d’état est un coup d’état, peu importe les édulcorants que vous utiliserez » et le peuple aussi peut faire un coup d’Etat. Morsi n’est pas le peuple. Son gouvernement n’est pas le peuple. Il faut quand même que vous révisiez les cours des institutions politiques, connaître l’étymologie du mot « démocratie ». Morsi n’a eu qu’un mandat, une délégation. Il a eu une mission de représentation, accordée par une frange de la population. Il n’a jamais été le peuple. La démocratie c’est le peuple qui s’exprime tout le temps, continuellement.

    Ce qu’ont vit en Occident ou ailleurs, la démocratie représentative invite le peuple pour exprimer le choix d’une personne. Et Même si cette personne s’avère mauvaise, trahit son programme, et bien le peuple est piégé par le jeu de la représentativité. Il faut qu’il attende la fin du mandat. Et le peuple ne choisit qu’en fonction des personnes que l’on lui présente. Il y a un filtre qui fait que certaines personnes ne pourront jamais se faire connaître et exprimer leurs opinions. C’est un abus de langage quand vous parlez de démocratie.

    « vous ne pourrez cacher l’imposture occidentale, du moins au yeux de quelques-uns. Vous n’êtes pas démocrate, vous êtes une idéologue, et vous luttez contre l’Islam politique. » Je ne suis pas idéologue, mais j’aime démasquer les idéologues, et notamment les idéologues de l’islam politique, je trouve qu’il y a matière à discussion et à critique

    « Pour vous il est hors de question qu’une place lui soit laissée, et s’il est nécessaire qu’une habituelle ingérence étrangère vienne semer le chaos, alors soit. Sans regret. » Comme je l’ai déjà dis plus haut, vous me faites dire des choses juste pour vous convaincre de l’impression que vous avez de moi.

    L’islam est une religion. Soit. Sur ce, je n’ai aucun problème. Dire l’islam politique, pourquoi pas le catholicisme politique, pourquoi pas le hindouisme politique ? (documentez-vous sur ce que cela veut dire en Inde), pourquoi pas le bouddhisme politique ? (là aussi, vous imaginez ce que vivent les Rohingyas. Après tout, Israël fut une question religieuse, avant qu’elle ne soit une question raciale et enfin une question territoriale. Le Pakistan et son conflit avec son frère ennemi (ethniquement) l’Inde découle de l’islam politique etc. Vous imaginez un islam politique en France ? En Occident ?

    « comme vous le dîtes ces musulmans continueront d’être les dindons de la farce » c’est sûr, je ne sais pas quel âge vous avez, mais un jour vous vous rappellerez de ce que je vous écris,

    « tant qu’ils ne prendront pas la mesure de la haine, de la rage, des vices, et de toutes les fourberies et saloperies qui leur feront obstacles. Et les élites de ces pays ont été à bonne école, chez vous ou aux USA. D’un côté comme de l’autre d’ailleurs. » C’est drôle cette façon de distinguer les gens. Les élites sont en quelque sorte le poulet d’élevage industriel en batterie des Occidentaux tandis que vous (devrais-je dire « tu », vous êtes la qualité, le label rouge, certifié pure origine, terroir …Pfffffff

    c’est une façon comme une autre de discréditer le contradicteur, le rabaisser, l’attaquer ad hominem quand l’argument fait défaut. Il faut dire salam alykoum, pour faire bon musulman ; machallah, pour faire le fière de son identité et de sa religion. S’habiller en djellaba, faire pousser la barbe pour se faire distinguer ? Mais alors en quoi les identitaires sont plus racistes plus discriminants que vous ? Vous vous regroupez autour de la religion et eux autour de la race et de leur identité culturelle, Pourquoi leur reprochez des choses que vous vous autorisez ?

    « Donner la parole aux FM dans vos articles, ou à des observateurs qui sonnent une autre cloche et vous pourrez alors vous prévaloir d’un quelconque sang-froid, d’une quelconque analyse de la situation, et d’une volonté de chercher et de voir plus loin que le bout de votre nez, pour vous reprendre. » justement, je suis en train de traduire une vidéo d’un ex frère musulman. Cet homme est toujours croyant, profondément. Mais a un regard critique sur l’islam politique. J’en ai plein comme ce témoignage. D’autres qui pensent que l’islam politique peut éventuellement avoir sa place (dans les pays musulmans, j’entends), mais à condition que ceux qui s’en réclament intègrent l’idée de la pluralité, je ne parle même pas de démocratie, quelque chose d’inexistant.

    Quand vous voyez que les usa font tout pour récupérer Snowden, condamne Bradley Manning , le Royaume uni fait des pressions sur sa presse pour raison de sécurité intérieure,

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/21/97001-20130821FILWWW00370-pression-guardian-l-auteur-identifie.php

    les américains qui surveillent tous leurs citoyens...Comment sincèrement pouvons-nous encore parler et encore moins espérer la démocratie ?

    La démocratie est l’avatar de ce que les Américains appelaient « le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes », une expression tombée en désuétude, mais que vous trouverez encore dans les articles de l’ONU et les vieilles éditons de livres et de la presse écrite. Ce fut l’arme pour contrer le communisme et déstabiliser tout pays qui ne s’aligne pas sur sa politique, tenez, les archives confirment ce que l’on sait déjà

    http://www.rue89.com/2013/08/19/iran-cia-admet-quelle-etait-derriere-coup-detat-1953-anglais-245035

    ,,

  • Par Muslim (---.---.---.18) 25 août 2013 09:40

    Ce qui semble évident pour ceux qui réfléchissent. Vous ne devriez pas vous la jouer anti-impérialiste, alors que vous appartenez au même orchestre :

    Les puissances impérialistes financent elles aussi la contre-révolution. Bien que de nombreux responsables américains et européens aient exprimé leur manque d’aise à soutenir ouvertement la junte au moment où elle massacre des manifestants, craignant que ceci n’entraîne une opposition populaire dans leur propre pays, ils continuent de la soutenir. Le gouvernement Obama n’a pas supprimé son aide annuelle de 1,3 milliards de dollars que les Etats-Unis versent à l’armée égyptienne et continue encore effectivement à financer la répression de la junte.

    La Maison Blanche est en train de signaler à la junte que si elle est en mesure d’écraser rapidement les protestations, elle ne rencontrera aucune opposition de Washington. Un responsable du gouvernement Obama a dit cyniquement au New York Times, « Bien que la violence soit intolérable, nous pourrions peut-être accepter ces décisions, et ce rapidement. »

    L’armée égyptienne est un instrument crucial de l’intervention impérialiste américaine au Moyen-Orient. Elle accorde des droits de passage immédiats du canal de Suez aux navires de guerre américains et des droits de survol aux avions de combat américains pour bombarder des cibles au Moyen-Orient. Ceci réduit considérablement la durée de déploiement pour les forces américaines. Et ceci a joué un rôle primordial en facilitant l’invasion américaine de l’Irak en 2003 lorsque le refus de la Turquie de permettre aux forces américaines d’entrer en Turquie pour attaquer l’Irak avait contraint la marine américaine à redéployer ses porte-avions vers le sud et à passer par le canal de Suez.

    Un autre signe indiquant que les relations de Washington avec la junte restent solides est le fait que le porte-avions USS Harry Truman et son escorte composée de deux croiseurs ont passé hier sans problème le canal de Suez.

    En parlant de l’armée égyptienne, le général James Mattis, a déclaré au New York Times : « Nous avons besoin d’eux pour le canal de Suez, nous avons besoin d’eux pour le traité de paix à l’encontre d’Israël, nous avons besoin d’eux pour [les droits] de survol, nous avons besoin d’eux pour la poursuite du combat contre les extrémistes violents qui sont une menace à la fois pour la transition de l’Egypte vers la démocratie et pour les intérêts américains. »

    source : http://www.mondialisation.ca/la-junte-militaire-se-prepare-a-liberer-moubarak/5346711

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires