Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les héroïnes de la coke

Les héroïnes de la coke

« Ce monde inquiet sent la poudre » pouvait-on lire sur les murs de 68.

Notre Président, bien qu’il soit toujours dans ce jeu d’attirance et de répulsion feinte pour cette dite époque - laquelle, sur ses barricades d’opérette, vit l’éclosion de la Grande Révolution Blingbling - reste donc dans le souvenir insistant de la poudre. Mais laquelle ?
 
Je n’irai pas, en dépit d’une mémorable épopée mexicaine chez un caïd de la coke et de ses tics entre deux frottements de narine, suspecter « la came » de Carla de s’adonner à quelque poudre magique mais, les temps, décidément, sont étranges :
Aujourd’hui même, un membre du gouvernement de la République Française en la personne du Secrétaire d’Etat à la Coopération est parti en République Dominicaine accueillir deux jeunes françaises condamnées pour trafic de cocaïne, non pas "blanchies" mais graciées « grâce à l’action de Carla et Nicolas Sarkozy » (sic)
 
Faut-il rappeler que la République Dominicaine n’est pas, elle, une république bananière et que le procès qui condamna les deux demoiselles à une peine de prison ne déroge à aucun aspect du droit. Et qu’il serait surprenant que les geôles du dit pays soient pires que celles de la Patrie des Droits de l’Homme qui sont les pires de l’Europe… après la Moldavie !
 
Mais pour notre spécialiste de la poudre -aux yeux-, il fallait, en ces périodes de fêtes, une douce vaporisation de paillettes magiques version « Bonne nuit les petits » pour bercer le bon peuple. Et nul commentateur ne haussa les sourcils pour s’étonner des honneurs rendus à deux délinquantes qui pour l’instant sont les hôtes de l’Ambassade de France.
 
Certes on me dira que les demoiselles clamaient leur innocence… Mais combien de milliers de prisonniers en France condamnés pour des faits similaires ne crient-ils pas leur innocence ?

Monsieur le Président de la République, je ne doute donc pas que, sans aller jusqu’à leur rendre honneur comme vous l’avez fait là-bas, vous saurez, ici, retrouver la tradition des grâces présidentielles de fin d’année et faire libérer tous les dealers et dealeuses de notre grand pays.
 
Les Français, connaissant votre sens de l’équité – ce mot dont vous usez tant – ne peuvent qu’attendre un tel geste. Sinon pourquoi deux poids, deux mesures ? Connaissant l’insolence de ces journalistes dont vous vous plaignez tant, vous savez pourtant que vous auriez à répondre à une telle question !

Mais hélas n’attendant rien d’autre, pour le mieux, qu’un peu de poudre de perlimpinpin, je doute fort de votre mansuétude. Que vous preniez la poudre d’escampette serait sans doute la meilleure solution et, en tout cas, le vœu de nombreux français pour la nouvelle année 2010.

La République Dominicaine et ses cocotiers saura vous accueillir dignement.
 
Happy New Year, Mister President, and have a good trip !
www.nouvelhermes.blogspot.com
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Voris 30 décembre 2009 11:59

    Vive nos ministres ! Vive les trafiquants de drogue !

    Amis trafiquants, soyez rassurés. Si vous vous faites pincé à l’Etranger, notre gouvernement vous fera gracier et nos ministres iront vous chercher à l’aéroport en limousine officielle. Bien entendu votre voyage en avion sera offert par les bonnes gens qui ont voté pour notre président.


    • Mmarvinbear mmarvin 30 décembre 2009 13:03

      Ce n’est pas non plus une nouveauté.

      NS se vantait d’être sans pitié avec les usagers, et par la suite il mariait en grandes pompes un Johnny Halliday qui avait admis être un consommateur régulier de cocaïne.

      Pas sûr que Lolo Ferrari l’ait mentionné...


    • Fergus Fergus 30 décembre 2009 12:05

      Cette affaire, d’apparence mineure, est en réalité un énorme scandale. Car le couple Sarkozy, en contradiction flagrante avec les discours énergiques (et justifiés) du Chef de l’Etat sur les trafiquants de drogue, déroule le tapis rouge à deux filles qui ont été justement condamnées pour un transport de drogue, autrement dit pour avoir participé à une activité qui, chaque année, détruit, avilit, tue parfois des milliers de jeunes, au désespoir de leurs parents et amis. C’est une honte !

      Certes, ces jeunes filles affirmaient haut et fort qu’elles avaient été abusées, mais ni plus ni moins que des centaines d’autres qui croupissent ici et là dans les prisons françaises ou étrangères sans bénéficier du moindre appui.

      Que le Quai d’Orsay tente de négocier un transfèrement est dans son rôle, mais en aucun cas n’avait-il à se substituer aux familles pour aller récupérer les deux délinquantes condamnées. On marche sur la tête, et d’autant plus que ces deux jeunes filles ont bénéficié de l’appui logistique de l’Etat français, du déplacement d’un secrétaire d’Etat, et ont reçu des appels personnels de Nicolas et Carla Sarkozy. Sans oublier le traitement médiatique, digne du retour des otages du Liban. On croît rêver. Ou plutôt cauchemarder quand on constate l’indifférence du couple élyséen pour la condition des exclus qui survivent dans nos rues et y meurent trop souvent.

      A gerber !!!


      • Yann Amare 31 décembre 2009 13:24

        Je suis souvent d’accord avec toi Fergus, mais là tu déconnes...Bien sûr le nain suprême utilise cette libération pour redorer son blason bien rouillé (à mon avis c’est peine perdue sa situation est bien trop dégradée), mais ces filles ont fait 18 mois de trou ça suffit, à 19 et 20 ans c’est bon quoi, tu voulais quoi ? Qu’elles moisissent au cachot encore 10 ou 20 ans ? Je ne connais pas les prisons dominicaines mais ça ne doit pas être un 3 étoiles, et le régime dominicain est aux ordres de Washington, corruption et cocaine partout, non ?

        Bien sûr il y a les autres détenus emprisonnés dans beaucoup de pays ou règne un arbitraire systémique y compris dans notre pays, mais ce n’est pas une raison pour faire un amalgame, c’est trop facile.

        Il n’y a rien de pire que cette injustice permanente qui frappe aveuglément les habitants de la planète, ce sont des victimes sacrificielles utilisées par les mafias des establishments pour faire croire aux gogos qu’ils pratiquent une vraie justice alors que ce n’est qu’une farce tragique qui broie les pauvres diables que nous sommes tous...Non ?


      • Massaliote 30 décembre 2009 12:06

        Hier TF1 a copieusement servi la soupe en consacrant toute la première partie du 20h a ce non-évènement merdiatico-politique très représentatif du mépris du citoyen-lambda. C’était TRES lourd. FERRARI s’évertuant a arracher le détail larmoyant de rigueur à la mère, puis aux filles. Et le « sauveur » apparaissant à toutes les prises de vue, se haussant du col, cherchant la caméra. Pathétique...


        • Fergus Fergus 30 décembre 2009 12:18

          Curieusement, une seule des deux jeunes filles apparaît dans les médias, une seule est vue au téléphone avec Carla et Nicolas Sarkozy et seule sa famille et sa maison ont été montrées à la télévision. Quid de l’autre jeune délinquante ?

          Je ne serais pas étonné d’apprendre, qu’au delà de l’intérêt personnel de Joyandet pour ces deux bisontines (il brigue un mandat dans cette ville !!!), la jeune Céline est une relation personnelle ou un membre de la famille d’un proche ami du pouvoir.

          Je profite de ce commentaire pour préciser une chose : je me réjouis sincèrement de la libération des deux françaises dans la mesure où la peine qu’elles ont d’ores et déjà accomplie n’aurait, en l’état de leur dossier pénal, pas été plus longue en France, eu égard à leur situation de primo-délinquantes.

          Mais la récupération par l’Elysée et les honneurs, car il s’agit bien de cela, qui sont rendus à ces deux filles me semblent hallucinants et constituent, à mes yeux, une nouvelle étape dans la déliquescence de nos valeurs. Sans compter l’insulte faite aux victimes de la drogues et surtout à leur entourage dont les vie s’est trouvée détruite !


          • Voris 30 décembre 2009 12:25

            En somme, ce sont deux héroïnes montrées en exemple !
            Encore un bon motif pour les frontistes de retourner au Front...


          • cathy30 cathy30 30 décembre 2009 13:09

            je pense que cette grace scandaleuse, à un prix non ?


            • Massaliote 30 décembre 2009 13:49

              Elle a surtout un coût.


            • NOUVEL HERMES NOUVEL HERMES 30 décembre 2009 14:02

              Pour bien comprendre le contexte qu’on ne nous donnera pas à la télé, voici un extrait du Monde du 17/12/2008 :

              « Pour le reste, les réseaux ont recours à des »mules« qui se mêlent au flot des millions de touristes. Parmi les passeurs arrêtés cette année par la DNCD figuraient 30 ressortissants des Etats-Unis, 18 Espagnols, 8 Hollandais et 7 Français. Sur les 22 Français actuellement emprisonnés en République dominicaine, 21 le sont pour trafic de stupéfiants et un pour pédophilie.

              Souvent recrutées dans les banlieues parmi les jeunes vulnérables et attirés par l’argent facile, les mules se voient offrir une semaine dans un hôtel de luxe tous frais payés et 5 000 à 6 000 euros pour ramener une valise. »On leur dit qu’il n’y a aucun risque et que si, par malheur, ils se font prendre, le pays est tellement corrompu que le réseau paiera pour les faire sortir de prison en quelques semaines« , raconte le policier. Il n’est pas rare que les réseaux de trafiquants dénoncent une mule chargée de peu de cocaïne ou de produits frelatés pour tenter de faire passer de plus grandes quantités dans le même vol. »

              J’ajoute que j’apprends aujourd’hui que ces 2 filles ont été nommées « Ambassadrices de la lutte contre la drogue » et qu’une association portant leur nom et doté d’un budget important sera créé par l’Etat.
              A quand Madame Claude, Ambassadrice de la lutte contre la prostitution ?
              Scandale d’Etat, non ?


              • Franc Tireur Partisan Franc Tireur Partisan 30 décembre 2009 15:33

                Il est vrai que pour le Sous président Sarkos l’herbe est toujours plus verte ailleurs si je puis dire (je fais de l’humourrrr(spasmes,tics)) que dans son pays (non pas la Hongrie) la France.
                Maintenant je pense que personne ne s’est habitué au « faites ce que je dis, pas ce que je fais ».
                Si ça continue sa paille, c’est pas dans le nez qu’il se la mettra....

                Sur ce, bonjour chez vous !


                • beuhrète 2 30 décembre 2009 20:42

                  La France bientôt un état de narco trafiquants si ce n’est pas déjà le cas ?

                  Il est vrai que la came celà rapporte surtout pendant les temps de « votation ».


                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 30 décembre 2009 21:28

                    Internet suinte de rumeurs sur la prétendue addiction de Zébulon à la cocaïne (ici, et , encore ici, etc) mais seuls Groland, les marionnettes et quelques humoristes osent évoquer ouvertement le sujet dans leurs sketchs. Mais que fait la police ? Que fait la presse ?

                    Je sais, j’ai dit une connerie...


                    • Francesco 30 décembre 2009 23:01

                      Je rebondis juste sur un passage de l’auteur « le procès qui condamna les deux demoiselles à une peine de prison ne déroge à aucun aspect du droit ». Bon, le procès en appel a duré une demi-heure et l’avocat de la défense (notre désintéressé Me COLLARD) n’était pas présent. Ça ressemble un peu quand même à un bon vieux procès chinois. Je pense qu’il est de bon ton, qu’en certaine circonstance, le pays d’origine fasse pression sur la justice locale. En tout cas, à la place de ses deux demoiselles, je n’aurai rien eu contre...

                      Bon je réagis aussi à certains posts : Si si, les conditions de détentions étaient dégueulasses (j’ai vu un reportage) et on comprend l’empressement des 2 touristes à vouloir finir, à l’origine, leurs peines en France...

                      Personnellement, j’ai plutôt tendance à les penser innocentes (n’en déplaise à la justice dominicaine), 2kgs de cocaïne par belette de 18 ans, ca me semble un peu beaucoup, en sachant que le farcissage de valise me semble être une pratique courante. De toute façon l’avenir nous le dira : Si on se sent de se lancer dans le business façon Tony Montana (2kgs chacune, ca dénote quand même une certaine ambition, non ?) , on ne s’arrêtera pas en si bon chemin même après 2 ans prison. 

                      Je passe sur certains commentaires nauséeux sur différent sites - ici c’est soft je vous rassure - que j’ai eu le désagréable privilège de lire (parfois je perd espoir) basé sur leurs culpabilités évidentes (et oui l’une d’entre elle est maghrébine et elles sont toutes les deux issues d’une cité) avec en sous couche un racisme basique et un débat limité à l’application du droit local.

                      Bien sur, je suis outré par la récupération et la politique spectacle dont nous a fait bénéficier notre team sarkosy. Mais ca on s’y attendait un peu, faut l’avouer, c’est une constante. 

                      Deux innocentes libérées, c’est quand même ça l’essentiel, non ?


                      • NOUVEL HERMES NOUVEL HERMES 30 décembre 2009 23:25

                        Vous dites : « Deux innocentes libérées... » Tout est là. Vous refusez toute juridiction d’un peuple trop « sauvage » pour vous sans doute et vous dictez l’imanence de votre loi.
                        Sans procès, les voici innocentes... et les sauvages « coupables » d’un droit local forcément archaïque. A rire ou à pleurer ?


                      • Francesco 30 décembre 2009 23:50

                        Et oui, ou est il le bon vieux temps des colonies...

                        La qualité de l’application du droit est question de moyen, n’est-ce pas ? Et je soutiens que la république dominicaine n’a pas les moyens de mener une enquête qui aurait pu dédouaner ces 2 gamines. 

                        Je suis un peu choqué par l’idée que vous préfèreriez les voir en prison avec une peine de huit ans (il faut se faire les huit ans vous savez) pour défendre un espèce d’idéalisme tiers mondiste. Personnellement je trouve le terme de « sauvage » particulièrement déplacé et je ne me serais jamais permis de l’écrire.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

NOUVEL HERMES

NOUVEL HERMES
Voir ses articles







Palmarès