Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les hommes de Ouattara assassinent un Français à Yamoussoukro

Les hommes de Ouattara assassinent un Français à Yamoussoukro

Philippe Rémond dr www.legrigriinternational.com

Philippe Rémond, professeur français assassiné par les rebelles à Yamoussoukro

Bénéficiant d'un objectif soutien de la presse française, en particulier les grandes radios et télévisions, le pseudo "ambassadeur" en France d'Alassane Ouattara, le sinistre Ali Coulibaly va de studio en studio depuis 3 jours. Sa mission : accréditer, par tous les moyens nécessaires, y compris le mensonge, la calomnie et la désinformation, la thèse d'un président Gbagbo battu, "asphyxié", submergé. Comme les médias français ne vérifient rien sitôt qu'il s'agit de la "Bamboulie", on voit des animateurs avaler goulument les couleuvres de cette vipère... Parmi les idées chères à l'émissaire de la République Sanguinaire du Gof, celle selon laquelle les "libérateurs" ouattaristes (en fait mercenaires ouest-africains, militaires "blancs" et enfants soldats, ainsi que l'a démontré le JT de France 2 mardi 29 mars 2010) seraient unanimement accueillis dans la liesse et l'allégresse par des populations enfin "débarrassées" de Gbagbo le sanguinolent.

Depuis ce matin, depuis en fait que conjointement l'ONU et Amnesty International ont enfin le cran de dénoncer les pillages, vols, viols, saccages et homicides perpétrés par les hommes de Ouattara, plus personne ne croit à l'indécente liesse de l'obscène Ali Coulibaly... Du Point jusqu'à l'inutile imbécile Vincent Hugeux (mètre-étalon en terme d'incompétence, de bienpensance et de condamnation par les tribunaux), les yeux baissés, on admet que Gbagbo est pas le seul méchant. Ado aussi.

Mais les médias français sont durs d'oreille sitôt qu'il s'agit de marier Côte d'Ivoire et vérité. Ainsi, depuis hier, feignent-ils tous de ne pas avoir reçu "complètement" une nouvelle. Ou de l'avoir mal comprise. (Alors que nous sommes en mesure d'avancer que Bernard Houdin, conseiller du président Gbagbo, a personnellement contacté les plus importants d'entre eux pour les "informer" des circonstances du drame). Un ressortissant français, professeur à l'INP-HB, Philippe Rémond, a été assassiné, le 31 mars, à Yamoussoukro, dans sa chambre d'hôtel.

philippe remond dr www.legrigriinternational.com

La Côte d'Ivoire perd un de ses plus loyaux amis français

Depuis plusieurs heures, en boucle, les médias français évoquent bel et bien cet assassinat. Mais ajoutent aussitôt à chaque fois que rien n'est encore très clair, qu'il pourrait s'agir d'un "crime crapuleux", d'une balle perdue. Les médias français savent pourtant très bien qui est Philippe Rémond : Bernard Houdin le leur a dit ! Il s'agit d'un proche du président ivoirien Laurent Gbagbo... Un proche notoire. Un proche "connu" en Côte d'Ivoire. N'avait-il pas été invîté sur la RTI, pour y évoquer le franc CFA et son engagement en faveur du président ?

S'il n'y a pas d'intox concernant la prise de Yamoussoukro par les rebelles de Ouattara, celle-ci se serait faite sans combat (et dans la liesse, noterait Coulibaly). Comment Philippe Rémond aurait-il pu succomber à une balle perdue s'il n'y a pas eu de combats ?

Photos - dr Texte - LF

www.legrigriinternational.com

PS :


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 2 avril 2011 23:05


    Merci pour cet article.

    La France se couvre de honte, et l’ONU a perdu toute crédibilité.

    Il est temps d’entériner la partition du pays, comme au Yemen. Et de foutre la puissance impériale dehors.


    • ELCHETORIX 3 avril 2011 00:00

      très bon article l’auteur , il faut que vous sachiez que sans doute la France profonde ne soutient pas l’homme de l’Empire , le proche des mondialistes Ouattara , bien que nous ne connaissions pas les tenants et aboutissants de la politique intérieure de la CI .
      RA .


      • Louise Louise 3 avril 2011 16:19

        Ouattara n’est certainement pas un saint... Mais pourquoi Laurent Gbagbo s’obstine-t-il à ne pas admettre qu’il n’est plus le chef de l’Etat ? 

        Si, l’an prochain, Sarkozy fait la même chose, il fera hurler de rire le monde entier !


        • Crab2 3 avril 2011 16:33

          Le premier responsable, déclancheur d’une guerre civile c’est cet abuti de Gbagbo_ les horreurs qui s’ensuivent sont et resteront toujours ce que l’on définit comme les - ’’ les horreurs de la guerre ’’ - car dans une guerre civile ou autre c’est la conséquence de la haine de l’autre


          • Nho 3 avril 2011 16:42

            Gbagbo n’est plus le chef de l’Etat ? Il a été élu par le peuple et à proposé un recomptage des voix quand sarkosy et les autres agents de l’empire ont contesté : recomptage refusé... Pour moi cela suffit à prouver que Ouattara n’a pas été élu autrement que par l’occident. Ce même Ouattara qui - quand il était premier ministre sous le dictateur - avait fait emprisonner Gbagbo qui lui luttait pour l’instauration de la démocratie.

            Le colonialisme français n’est pas mort, il est encore en pleine santé, y compris dans le cœur des simples citoyens.


            • Louise Louise 3 avril 2011 17:43

              Il n’y a pas que l’occident pour dire que Gbagbo n’est plus le chef de l’Etat. La grande majorité des pays africains disent la même chose.


              • Nho 3 avril 2011 18:23

                Quel chef d’Etat africain peut/veut se dresser contre l’occident ? Quel Etat africain est absolument libre et souverain ? Quel Etat africain peut disposer librement de ses ressources et en faire bénéficier son peuple ?


                • OMAR 3 avril 2011 19:21

                  Omar 33

                  Salut Gri Gri :

                  Dernières nouvelles :

                  La Licorne occupe la piste de l’aéroport FHB. Elle a déployé un nombre impressionnant d’hommes en armes, ainsi que 30 chars et au moins 14 véhicules blindés. La tour de controle a été vidée de son personnel, les gendarmes ivoiriens désarmés, et les agents de sécurité chassés.
                  L’opératrice de guidage est prise en otage et 200 à 300 légionnaires français sont attendus cette nuit pour prendre le relais des rebelles.

                  Dites-moi Gri-Gri, c’est de l’intox aussi... ?


                  • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 3 avril 2011 21:52

                    Ouattara fut vice-president du FMI au temps ou Camdessus dirigeait.


                    Privatisation et ajustements structurels attendent le pays.

                    Entre Charrybde et Scylla, faut-il vraiment choisir



                    • Worldemocracy 4 avril 2011 10:18

                      La France doit-elle intervenir en Côte d’Ivoire ? Regardez la vidéo et votez en un clic sur http://www.worldemocracy.com

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès