Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les Indignés de Londres (2). Des nouvelles du front

Les Indignés de Londres (2). Des nouvelles du front

Bon n’exagérons pas ! Il n’y a pas encore de blessés, même si l’on compte une cheville foulée lorsque je me suis pris les pieds dans les cordages d’une tente. Mais devant l'accumulation d’articles expliquant tout ce que ne sont pas les indignés, et tout ce qu’ils devraient être, je propose de faire un deuxième point sur ces Indignés de Londres.

Après avoir conduit à la démission trois prélats de St Paul, ce qui n'est pas significatif en soi mais qui a quand même garanti aux indignés une exposition médiatique qui leur a permis d’exprimer leurs revendications mais aussi d’exposer les liens entre l’église et l’argent, et surtout les privilèges exorbitants dont bénéficiait la petite enclave de la City, après aussi un moment de flottement où l’on a pu croire un moment que ces indignés n’intéressaient plus la presse et commençaient presque à faire partie du paysage, voilà qu’ils passent encore une fois à l’attaque. Après avoir été sommés mercredi de lever le camp par la Corporation de la City de Londres, les indignés qui ont reçu leur ordre d’éviction se sont emparés jeudi soir d’un large complexe immobilier abandonné appartenant à UBS à Hackney. Il s’agit paraît-il d’un ensemble de bâtiments de plus de 500 pièces, qui ont été transformées en une « banque à idées », (qui a déjà son propre site internet) qui accueillera tous les habitants de Londres qui ont été victimes de coupes budgétaires. Bibliothèques, clubs de jeunes, logements sociaux, maternelles etc. tous sacrifiés au nom des plans d’austérité. Les indignés qui ne manquent ni d'initiatives ni d’idées ont donc exploité cette nouvelle occupation pour attirer l’attention sur la crise du logement à Londres et sur le problème des sans-abris, mais aussi sur les pratiques frauduleuses de certains traders de banques dont UBS, qui a coûté quand même à cette dernière la bagatelle de 2.3 milliards de dollars et ses pratiques délictueuses puisqu’elle a été condamné pour avoir favorisé l’évasion fiscale de ces clients.

À tous ceux qui critiquent les indignés parce qu’ils sont peu nombreux et qu’ils ne parviendront certainement pas à changer le système, par des actions ponctuelles et somme toute modestes, ils parviennent à attirer l’attention sur de graves problèmes sociaux, très concrets, qui trouvent une résonance chez bon nombre de Britanniques, qu’ils ont besoin d’avoir de leur côté Des « vétérans » de la guerre en Afghanistan et Iraq les ont rejoints pour attirer l’attention sur la négligence du gouvernement à leur égard, certains d'entre eux souffrant de troubles psychiatriques, après leur expérience en Afghanistan ou Iraq se sont retrouvés sans abris et couchent dans les rues. D’autres demandent à leurs collègues encore en activité de déserter pour ne pas combattre une guerre au nom des 1%

Si certains se demandent pourquoi la majorité des articles sont extraits du Guardian, c’est parce que les médias ont décidé de couvrir au minimum ces événements, notamment la BBC. 

Un mot pour finir. La police londonienne est de plus en plus nerveuse. Mon fils me racontait qu’un policier avait trébuché devant lui sur un trottoir. Après s’être relevé, il a poussé mon fils contre un mur en l’accusant de l'avoir fait tombé. Confronté par des témoins, le policier est finalement parti, mais c’est le deuxième incident de ce genre qui arrive à mon fils. UBS a un service de sécurité privé, et ces derniers n'ont pas très bonne réputation. Leurs employés sont souvent d'anciens mercenaires qui ne sont pas tenus au même code déontologique que la police londonienne. Par contre question déontologie, les policiers américains n’ont pas hésité à s’attaquer à une activiste de 84 ans

Pour une vue panoramique et interactive d’Occupy London http://www.guardian.co.uk/uk/interactive/2011/nov/04/occupy-london-panoramic?INTCMP=SRCH 

http://occupylsx.org/?p=1229 


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Patrick Samba Patrick Samba 19 novembre 2011 09:36

    Bonjour,

    et merci pour ces infos, et la remarquable vue panoramique.

    ON LÂCHE RIEN !
     ON LÂCHE RIEN ! ON LÂCHE RIEN ! ON - L - CHE - RIEN !  smiley


    • Patrick Samba Patrick Samba 19 novembre 2011 09:39

      Nouvelle tentative. Sans bug ?

      ON LÂCHE RIEN !
       ON LÂCHE RIEN ! ON LÂCHE RIEN ! ON - L - CHE - RIEN ! 


    • Jean-paul 19 novembre 2011 10:11

      Pourquoi le mouvement des indignes ne prend pas en France ?


      • miha 19 novembre 2011 19:31

        Les raisons en sont multiples.

        En voici quelques unes sans classement d’importance :

        - Les Français ont une culture de la protestation qui a son revers : les contestations sont diverses et dispersées. Elles sont ciblées sur des points précis (qui va protester contre la fermeture d’une école, qui va protester contre des licenciements, qui va protester contre un manque évident de personnels et de moyens, etc...). Il n’y a pas de convergence et rien concernant l’intérêt général.

        - Le « savoir-faire » de la police française tant apprécié par MAM qu’elle était prête à le proposer à Ben Ali, est, il est vrai, efficace. Les indignés n’ont pas le temps de s’installer, on leur enlève de force tout ce qui pourrait leur permettre de rester (nourriture, tentes, bâches de protection, etc...). Cela décourage ceux qui voudraient se joindre aux indignés.

        - Les médias n’en parlent pas beaucoup. Ils préfèrent parler des indignés d’autres pays. Et quand ils parlent des indignés français, c’est de façon tronqué, avec leurs propres préjugés (ils parlent de « jeunes » alors que les indignés sont de tous les âges, par exemple - ils s’arrêtent sur un slogan, une seule déclaration d’un indigné, sans s’intéresser au fait qu’une revendication unique exste : réelle démocratie....)

        - Même si le « modèle social français » est bien largement grignoté par toutes les dernières mesures prises par le gouverne-ment pour faire « plaisir aux marchés », cela n’a pas encore trop de répercussions sur les classes moyennes... les pauvres, eux, dégustent depuis un moment ! Mais les pauvres sont culpabilisés « grâce » à la manipulation et la désinformation des discours des politiciens retransmis tels quels par les médias, sans analyse pour faire réfléchir, les pauvres, les chômeurs, les précaires n’osent pas trop protester... le système réussit à leur faire honte d’être pauvres... ils n’osent même pas dire qu’il vaudrait mieux chasser la pauvreté que les pauvres, qu’il vaudrait mieux éradiquer le chômage et empêcher des licenciements injustifiés que s’en prendre aux chômeurs... ce qui, pourtant, est une évidence...

        .....

        Voici quelques raisons expliquant le peu de mobilisation en France... à mon sens...


      • Annie 19 novembre 2011 20:09

        @Miha,
        C’est un bon résumé. Je voudrai reprendre deux points :
        Le 1e est l’importance pour les policiers de ne pas être armés en GB. Cela conditionne leur comportement puisqu’ils doivent et peuvent négocier avant de recourir à la violence. Ce qui ne les empêchera pas de charger lorsqu’ils en auront reçu l’ordre, mais leur seuil de tolérance est beaucoup plus élevé.
        Le deuxième est que les médias ne savent/veulent pas représenter ces indignés autrement que d’une manière stéréotypée. Comme vous le dites, ce ne sont pas uniquement des jeunes, ils ne sont pas en majorité au chômage, mais c’est ce type de raccourcis auxquels la presse à habituer ses lecteurs, et c’est devenu ce que les lecteurs attendent de la presse.


      • Annie 19 novembre 2011 10:39

        Bonjour et merci de vos commentaires.
        @ Jean-Paul, c’est une très bonne question. Ces mouvements de protestation sont totalement ancrés dans la tradition britannique. Sans remonter très loin, si les femmes ont obtenu le droit de vote bien avant les Françaises, c’est grâce au mouvement des suffragettes. Un des camps les plus connus Greenham Common, qui protestait contre le déploiement de missiles de croisière de l’OTAN a tenu plus de dix ans. J’ai l’impression que les protestations en France sont plus encadrées. Elles seront organisées par des syndicats etc, mais rarement spontanées. Il y a aussi un sentiment très profond en GB que les protestations font partie intégrante et sont essentielles à la vie démocratique. 


        • Jean-paul 19 novembre 2011 10:52

          @patrick Samba
          Faites vous partie des indignes de Londres comme le fils d’Annie ou etes vous tranquilement ,confortablement,au chaud ,installe devant votre ecran d’ordinateur .
          L’histoire est differente si on la lit ou si on la vit .


          • Patrick Samba Patrick Samba 19 novembre 2011 11:16
            Nous occupons toujours la Défense ! Nous vous convions à participer au rassemblement à 17 heures samedi 19 novembre sur le parvis de l’Arche de la Défense

            Bienvenue - Occupons la Défense

            Le campement des Indignés à La Défense démantelé par la police | La-Croix.com  : pour la photo ! (le slogan préféré des Indignés) ...


          • Jean-paul 19 novembre 2011 14:21

            Nous ne sommes que 2 a commenter l’article et 0 pour l’autre article sur les indignes action .


            • Annie 19 novembre 2011 14:38

              Je sais que je vais vous rendre jaloux, mais un article du Guardian parmi tant d’autres, tout de même d’une très bonne chroniqueuse a recueilli 598 commentaires sur les Indignés, une moyenne environ du nombre de commentaires quotidiens sur ce sujet et dans ce journal http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2011/oct/30/occupy-london-nursery-mind?INTCMP=SRCH.
              Vous posiez une question, je crois que vous avez la réponse. Le fait est que si les Indignés de Londres sont toujours d’actualité, c’est non pas grâce aux médias, mais malgré eux. S’ils avaient dû en plus se heurter à l’apathie du public comme en France, ils seraient déjà oubliés.


            • FRIDA FRIDA 19 novembre 2011 17:33

              Bonjour Annie,

              Merci pour les deux articles.

              Il y a une censure qui ne dit pas sont non. Peu de reportages, sinon biaisés. Rien sur ce qui se passe en Grèce ni en Espagne.
              les reportages sur l’Espagne donne (avec une certitude insolente) la droite gagnante. Les micros trottoire donnent la parole plus aux gens pro droite qui plébiscitent bien sûr la rigueur et ne se posent pas de question sur l’orgine de la crise.
              Par contre une large couverture médiatique sur « l’absence » remarquée d’E. Joly.


              • Annie 19 novembre 2011 18:42

                Bonjour Frida,
                Vous avez raison. Ici la BBC a tellement été attaquée par le parti conservateur qu’il n’est plus nécessaire de la remettre au pas. Elle s’autocensure toute seule.
                L’Independent utilise systématique l’expression « mouvement anticapitaliste » pour parler de ce mouvement. Cependant de plus en plus d’élus se déclarent ouvertement en sa faveur et j’espère que cela fera boule de neige.
                Je viens de découvrir un document très intéressant et apparemment secret jusqu’à aujourd’hui sur internet relayé par le twitter des indignés de Londres. Une firme de lobbying de Washington aurait ( au conditionnel parce que je ne garantis pas sa véracité) mis sur pied un plan de 850.000 dollards pour le parti républicain pour discréditer le mouvement Occupy Wall Street et les élus qui le soutiendraient. Je mets un lien vers la photocopie de ce document http://msnbcmedia.msn.com/i/msnbc/sections/news/CLGF-msnbc.pdf. Alors qu’en France tout est fait pour marginaliser ce mouvement, ceux qui sont dans sa ligne de mire ont reconnu le danger potentiel.


              • FRIDA FRIDA 19 novembre 2011 19:28

                @Merci Annie pour l’info et le lien


              • Jean 19 novembre 2011 19:09

                En France les élections approchent, le peuple est la vraie majorité, surtout les déçus, abstentionnistes,...

                Certains nous font croire que les citoyens sont des sots, incapables. Des contre-exemples existent, même partiellement (Suisse)

                On nous fait croire qu’ une oligarchie en place est inévitable : connerie !

                Ne déléguez plus à des profiteurs.

                http://www.democratiedirecte.fr/

                http://www.dailymotion.com/video/xl...

                http://www.dailymotion.com/video/xi...

                Manifestement un nouveau parti sans étiquette à voir...http://www.lepf.fr/


                • Annie 19 novembre 2011 19:37

                  Bonsoir Jean,
                  J’avais une position très tranchée sur la démocratie directe, maintenant je ne suis plus sure. Mais dans tous les cas j’ai l’impression d’avoir à choisir entre le moins mauvais de deux systèmes. Le système actuel me conviendrait parfaitement, 1) s’il fonctionnait 2) si les élus étaient vraiment obligé de rendre des comptes, les deux conditions étant interdépendantes. 
                  Ce qui me gêne dans la démocratie directe, c’est qu’il n’y a plus de responsabilités individuelles, et donc personne n’a de compte à rendre pour une mauvaise décision. Vous me repondrez que c’est aussi le cas pour le système actuel, et je ne pourrai pas vous contredire. 


                • Jean 19 novembre 2011 19:54

                  La démocratie directe doit être définie par une constitution.

                  Un maire peut être élu sans autre pouvoir que de gérer, et de mettre à exécution les décisions du conseil municipal (tous les citoyens pour un petit bourg, un conseil de « tirés au sort » (court mandat) pour les gros bourgs, et grandes villes souvent divisées en arrondissement).

                  Le maire n’ a aucun pouvoir personnel autre que l’ urgence, et a des comptes à rendre en permanence. Il est élu pour un mandat pas trop long (pas de temps pour la corruption en plus du contrôle serré des citoyens) et pas renouvelable, ou sous certaines conditions (par exemple une fois après un certain temps).

                  On peut imaginer la même chose au niveau de l’ Etat.

                  Croyez qu’ il n’ y aurait plus de voitures brûlées si les « jeunes » participaient à la vie de la cité.
                  Responsabilisation de tous (au contraire abêtir est le voeu de l’ oliigarchie, et nous faire passer pour des sots)

                  Voyez mes liens, un peu long mais didactiques, très complets.

                  Tout le monde devrait vouloir ça, avoir enfin son mot à dire dans la société, c’ est pas le bout du monde, et c’ est même une évidence. Les cupides, ambitieux, qui sont en même temps et naturellement des corrompus essaient d’ entraver notre liberté, notre responsabilité...

                  La démocratie ça commence même par décider nous-mêmes de notre constitution (voir thèse d’ Etienne Chouard)


                • Jean 19 novembre 2011 20:06

                  En effet la responsabilité devient collective, et des erreurs peuvent être commises, mais on assume, c’ est la vie. Au moins on n’ assume pas les « erreurs volontaires » de l’ oligarchie (spoliation).

                  Chacun, dans sa vie sociale reste responsable de ses activités et on se sent responsable de la collectivité.

                  -30% de dépenses en démocratie, -30%d’ impôts, -50% d’ endettement. Les citoyens des pays libres sont armés (pas d’ oligarchie pour avoir peur d’ eux, et tous sont responsables de la défense , police etc.) ; plus de partis financés donc dépendants des lobbies, corruption encore...

                  Les citoyens sont responsabilisés tout au contraire. Encore une fois voir les vidéos, notamment l’ entretien d’ Yvan Blot et Etienne Chouard, je ne saurais résumer ici.

                  Bonne soirée et bon courage à vous. Moi j’ espère et croise les doigts, divulgue...


                • Annie 19 novembre 2011 21:04

                  Des garde-fous sont indispensables, mais c’est terriblement tentant parce que l’alternative me semble être le FN ou le statu quo. Le FN qui finalement reprend les mêmes arguments, mais d’un point de vue purement nationaliste, et qui n’est pas inclusif, ou le statut quo qui nous amené au point où nous en sommes. Le diable est dans les détails.


                • Montagnais Montagnais 19 novembre 2011 19:37
                  Occupy.. La police se déchaîne, s’en prend à une vieille dame de 84 ans !

                  Merci pour ces informations de nature à réveiller des consciences. Bien les liens.. vers le Guardian. Et vers la vieille dame de 84 ans.. Tabassée ! Faut oser.. Mais le pouvoir au service du Léviathan osera tout.

                  Le mot doit passer : “désobéissance civile”, “insoumission”, “dissidence”.. Nous sommes les 1%

                  Résistance passive, car toute manif sera de plus en plus violemment réprimée.


                  « Sit back relax, and grab yourself a nice glass of cognac and enjoy a wonderful mix of music and beat downs. Enjoy »

                  NB : la citation ne m’appartient pas, énième degré.

                  Pourquoi le mouvement ne « prend pas en France » ? Les explications sont à chercher du côté de la presse-pipi et du spectron, stipendiés, vendus, au pied, muselés.



                  • Annie 19 novembre 2011 20:25

                    Montagnais,
                    Une vieille femme de 84 ans, cela doit être très effrayant pour la police qui a été formée, entrainée à combattre des « opposants naturels » comme des jeunes ou des grévistes. Mais pas de frêles retraités. . 
                    Je passerai sur l’offre du cognac qui n’est pas mon truc, mais ne vous inquiétez pas, c’est juste une question de goût, j’ai simplement d’autres préférences , mais je pense comme vous que la désobéissance civile est l’arme la plus puissante des simples citoyens que nous sommes.


                  • foufouille foufouille 20 novembre 2011 12:06

                    en france, la police hesites pas a gazer les bebes
                    on l’a vu pendant les manifs des retraites


                  • walter99 19 novembre 2011 22:23

                    ça craque de partout. Il n’y a plus grand monde à croire les lobbies financiers et leur fable « nous vivons au dessus de nos moyens » Les cadres de la finance font défection en masse .Le système doit changer de règles : fermeture immédiate des paradis fiscaux par le retrait pur et simple des licences des banques qui trafiquent avec eux, interdiction des VAD, et des CDS (qui datent de ..1994) Taxe Tobin et abrogation de l’article 123 du traité de Lisbonne . On y arrivera vous verrez, après le big Krach qui démontrera que le délire néolibéral ne fonctionne pas et que ce n’est pas du libéralisme mais des combines . Nous recherchons des informaticiens pour copier les listings des comptes des paradis ,contactez Wikileaks ou le canard enchaîné ou autre journal crédible, vous serez bien reçus.Un clic et les tricheurs seront démasqués.


                    • Annie 21 novembre 2011 20:06

                      bonsoir,
                      Je vous remercie tous de vos commentaires. Merci à Walter99 à qui je n’ai pas eu jusqu’ici le temps de répondre mais je suis tout à fait d’accord avec lui. L’internet est un outil fantastique quand les médias sont baillonnés, et nous devons nous en servir à bon escient.
                      Merci aussi à la personne qui m’avait posé une question sur le cricket. Je m’apprêtais à lui répondre mais je viens de m’apercevoir que sa question a disparu. Pas à ma demande, je m’empresse de le dire, les questions hors sujet sont parfois intéressantes. Mais je ne connais pas la réponse à cette question, le sport m’ennuie mais le cricket...........

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Annie


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès