Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les JO de Rio 2016 sous le signe du coup de force de Temer #Rio2016 #golpe (...)

Les JO de Rio 2016 sous le signe du coup de force de Temer #Rio2016 #golpe #fueratemer #brazil

Seuls 28 chefs d’Etat assisteront à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Rio.

Les chefs d’état latino américain boycottent Michel Temer, le vice président du Brésil leader du coup d’état institutionnel contre la présidente élu Dilma Roussef.

le peuple brésilien dénonce lui des JO couteux, alors que le gouvernement peine à payer les salaires des professeurs. Lors d’une manifestation le 7 juillet dernier, un enseignant de Rio en grève depuis plus de trois mois expliquait : « Ce gouvernement dit qu’il n’a pas d’argent pour la santé, pour l’éducation, mais il a l’argent pour les JO. C’est absurde ! C’est pour ça que nous, les fonctionnaires, nous sommes dans la rue, pour nous battre pour nos droits »,

Parmi les rares présidents à s’afficher à coté du très contesté Michel Temer, le très contesté François Hollande… au coté de l’ultra libéral Macri

Alors que 100 chefs d’états avaient assistés à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Londres, seulement 28 ont confirmés leurs présences à Rio, un nombre historiquement bas. De nombreuses sources gouvernementales indiquent que les chefs d’état ne souhaitent pas apparaître auprès du président par interim Michel Temer, en fonction en raison du processus d’accusation lancé par l’opposition de droite pour obtenir sa destitution. Une opération de destitution qui à tout à voir avec un coup d’état institutionnel. Et ce d’autant plus que de graves soupçons de corruption pèse contre Michel Temer et de nombreux sénateurs de droite ayant menée le coup de force ayant suspendu la présidente élue, Dilma Roussef

Il y a un an, Dilma Roussef attendait l’arrivée de plus de 100 chefs d’états. L’exécutif de Michel Temer communiquait il y a une semaine le chiffre de 50 mais ils ne seront qu’à peine plus de la moitié.

argentine mauricio macriSeuls trois des chefs d’Etats de pays voisins du Brésil seront présents, ceux de la France, du Paraguay et de l’Argentine. François Hollande – dont la cote de popularité est désormais inférieure à 15%, pourra sans doute trouver matière à discussion avec Michel Temer rejeté par 84% de l’opinion brésilienne. Et il n’aura aucun mal à s’entendre avec le président argentin, Macri, dont la politique a mis en quelques mois des centaines de milliers d’argentins dans la rue. L’histoire retiendra que François Hollande aura par deux fois déshonoré la France en refusant l’invitation aux JO de Sotchi puis en s’affichant avec Michel Temer.

Si l’europe est représentée avec les présidents portugais et allemand, les chefs d’états latino-américains ont décidé de boycotté massivement la cérémonie. C’est également le cas des chefs d’états des BRICS (Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). En revanche le secrétaire d’état américain John Kerry sera bien présent et aura une rencontre bilatérale avec le ministre des affaires étrangères.

Le gouvernement putschiste du Brésil a prévu de réprimer les huées à l’ouverture des JO de Rio 2016

La présidente élu du Brésil, Dilma Roussef a refusé d’assister à la cérémonie d’ouverture, le vice président Temer exigeant qu’elle prenne place à une position situé non pas à coté mais sous sa place. Lula a également refusé l’invitation – lui qui fait désormais l’objet d’une véritable chasse à l’homme de la part de l’opposition ultra libérale.

En raison des risques de sifflets et de huées massive, le détesté président par intérim Michel Temer ne devrait pas apparaitre plus de dix secondes et ne prononçais que la phrase « je déclare ouverts les jeux de Rio, la célébration de la 31 olympiade de l’ère moderne » durant une cérémonie devant durée toute la soirée. Une importante sonorisation d’ambiance est d’ailleurs prévue pour couvrir les sifflets afin qu’ils ne puissent être entendus par les médias diffusant l’événement.

 

Dans un Brésil secoué par une profonde et de plus en plus violente lutte des classes, le coup de forces de la classe capitaliste – tant vanté par les médias capitalistes occidentaux – commence à soulever une riposte populaire. Alors que la popularité de Lula demeure très importante, la classe capitaliste essaye à travers le coup d’état institutionnel de Temer s’appuyant sur une classe politique massivement corrompue de revenir en arrière sur les avancées sociales de la dernière décennies. Une image a largement résumé le clivage autour de la tentative de destitution de Dilma Rousseff, c’est d’un couple blanc et riche d’une trentaine d’années arborant un t-shirt aux couleurs du brésil suivie de leur domestique noire poussant leurs enfants en poussette et se rendant à une manifestation contre Dilma Roussef. une photo prise à Ipanema, quartier phare de Rio. 40% des manifestants anti dilma perçoivent un salaires supérieure à 10 fois le revenu moyen… le coup de force de Temer contre Lula et Dilma Roussef c’est un classique coup d’état de l’oligarchie capitaliste. Une oligarchie capitaliste nostalgique de la dictature militaire. Une bourgeoisie défilant avec des T-Shirt « 100% anticommuniste » pour dénoncer la « Bolsa Familia », programme destiné à lutter contre la pauvreté.

Profitant de l’ouverture des JO, la droite ultra libérale et le vice président Temer ont relancé le processus de destitution de Dilma Roussef et tenté une mise en examen de l’ex président Lula.

Contre le coup de force, la riposte populaire : manifestation contre Temer le 5 aout : Fuera Temer (Temer dehors !)

Les mouvements sociaux et politiques du Brésil appelent eux à une grande journée de manifestation contre le gouvernement provisoire de Michel Temer. Une manifestation aura lie à Rio de Janeiro le 5 aout, premier jour des Jeux Olympiques. Des manifestations auront par ailleurs lieu à l’appel du Front Populaire (MTST) dans tout le pays le 9 aout. Le 16 aout, ce sont les syndicats qui appellent à une mobilisation nationale pour la défense des droits sociaux, l’emplois et contre les menaces pour les droits des travailleurs. En effet, accusé de monter un coup d’Etat et d’installer un gouvernement illégitime après avoir mis sur pied mise en scène pour démarrer le processus judiciaire qui a poussée la présidente Dilma Roussef hors de son bureau le 12 mai, Temer en seulement deux mois et demi de pouvoir a clairement indiqué que ses objectifs de privatisations et de coupes dans les droits sociaux et les salaires.

Selon les médias locaux, plus de 60 000 personnes ont déjà répondu présentes à Sao Paulo l’appel du Front Populaire MTST. A Belo Horizonte c’est plus de 10 000 manifestants qui ont exigé le départ du président par interim et le retour du président légitimement élu.

Si à la manière de François Hollande utilisant l’Euro de Football pour étouffer les manifestations pour le retrait de la Loi Travail, Michel Temer parie sur les JO pour assoir son coup de force anti-démocratique, il ne pourrait lui aussi ne réussir à retarder l’échéance que de quelques temps, avant que la contestation sociale ne reprennent plus fort à la rentrée.

www.initiative-communiste.fr – site web du PRCF
Pour une information libre et engagée lisez et soutenez Initiative Communiste, abonnez vous

Article publié originalement sur : http://www.initiative-communiste.fr/articles/international/jo-de-rio-2016-signe-coup-de-force-de-temer-rio2016-golpe-fueratemer-brazil/


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Alren Alren 10 août 12:16

    Le procès contre Dilma Roussef pourrait tourner à la confusion des accusateurs comme celui de Blum par les Vichystes à Riom en 1940.
    Car lors d’un procès, il faut exhiber des pièces faisant preuves et pas se contenter de clameurs sur des merdias capitalistes de mauvaise foi.


    • Ouallonsnous ? 10 août 19:54

      « François Hollande aura par deux fois déshonoré la France en refusant l’invitation aux JO de Sotchi » puis en s’affichant avec Michel Temer.

      Rassurez vous, Taktak ; il y a longtemps que les peuples et pays qui aiment la France ont compris que Hollande ne la représente pas, et ne l’à jamais représenté car nous savons et ils savent maintenant qu’il est un agent de l’étranger au service de l’UE/OTAN/USA et de l’oligarchie des possédants sionistes anglo-yankee !


    • tf1Groupie 10 août 13:15

      « Seuls trois des chefs d’Etats de pays voisins du Brésil seront présents, ceux de la France, du Paraguay et de l’Argentine »

       smiley  smiley smiley

      C’est un coup d’état culturel !


      • Ben Schott 10 août 13:23

        @tf1Groupie
         
        Et la Guyane, c’est pas la France ?
         


      • covadonga*722 covadonga*722 10 août 13:36

        @tf1Groupie
        la France comprend un département « la Guyane »

        qui jouxte le Brésil et donc la France ayant une frontière commune avec le Brésil est bien un pays 
        voisin 

      • tf1Groupie 10 août 21:43

        @covadonga*722

        Et la France est aussi un pays voisin de l’Australie : Elle a une frontière terrestre avec l’Australie par le biais de la Terre Adélie en Antartique.

        Et en jouant avec les frontières maritimes on est voisins de la totalité de la planète.

        Au fait, Poutinou il vient pas aux JO, il est exclus pour dopage ? smiley


      • covadonga*722 covadonga*722 10 août 22:08

        @tf1Groupie
        yep on est tous voisin alors !! génial !!


        vous regardez les JO  ??? c’est a la télé ? je n’ai pas la télé désolé 

      • chantecler chantecler 10 août 13:54

        Et en plus il y a de l’or !
        Avis !


        • zygzornifle zygzornifle 10 août 17:26

          Hollande s’est tellement dépêché d’y aller qu’il a tracé un sillon avec son bide on se serait cru au repas du CRIF ...... on lui a promis que Machété (Danny Trejo) lui servirait des tapas 100 balles ....


          • Sun Tzu Sun Tzu 10 août 19:01

            J’avais tente de publier sur Agoravox cette photo symbolique du couple carioca blanc suivi de la baba noire avec la poussette, mais elle n’a pas été mise en ligne. Elle résume pourtant parfaitement la réalité de ce pays que nous, occidentaux crédules, associons a la fête permanente et a une société multiethnique faite de tolérance. C’est en fait tout l’inverse avec une majorité pauvre, exploitée (on travaille 6 jours sur 7 pour moins de 300 euros par mois en moyenne) et rejetée aux périphéries insalubres des grandes villes et dépourvues de services publics. C’est un racisme aimable du blanc vers les noirs et les métis mais qui n’hésite pas a cogner pour protéger son pillage séculaire du pays comme durant la dictature militaire dont les élites blanches sont nostalgiques aujourd’hui. C’est la corruption institutionnalisée dont le lava jato est un peu l’équivalent des panama papers pour les paradis fiscaux, a savoir seulement la partie émergées de l’iceberg. C’est enfin plus de 50,000 homicides par an touchant principalement les noirs et les pauvres (une guerre du Vietnam chaque année). Alors oui, il faut vraiment être un gros naze comme Hollande pour se précipiter aux JO célébrer ce pays idyllique en plein coup d’état antidémocratique de surcroît. Décidément, l’Occident n’a plus aucune autre valeur que la cupidité, le mensonge et l’hypocrisie. Mais bon, on a les dirigeants que l’on mérite (et que l’on élit sans discontinuer depuis 50 ans). Vive la France, grande nation de bovins qui a perdu ses repères (si tente qu’elles n’en ai jamais eu). 


            • Le421 Le421 10 août 19:32

              De quel droit je paye une redevance télé, prélevée d’office, pour me faire rincer matin, midi et soir sur toutes les chaînes par des manifs qui ne m’intéressent pas ??
              Le seul choix que j’ai, c’est de partir sur mon PC ou sur des chaînes privées.
              Aussi le streaming, sauf qu’à la campagne, fume Albert !!

              Alors... Reste les VPN et le piratage.


              • JP94 10 août 22:57

                Le Brésil est un pays les plus inégalitaires du monde ( avec le Chili voisin ... séquelle du pinochétisme pas vraiment éradiqué )


                Le maire de Rio prétend que les JO n’ont pas trop coûté aux finances publiques, du fait d’investisseurs privés - sauf que les cadeaux fiscaux pour de grosses entreprises qui raflent les marchés compensent très largement un investissement très rentable pour elles, mais en raflant de l’argent public : le coût réel est donc largement sous-évalué.

                Certains salaires en retard de plusieurs mois n’ont été versés qu’à la veille des JO pour calmer les salarié(e)s fonctionnaires qui travaillent sans être payés ! Il va de soi que dès le lendemain des JO, mais hors-caméras ( qui ne sortent guère de l’enceinte olympique : 
                mais qui ordonne cette censure ? je croyais que nous étions au pays de Charlie ? ne serai-ce pas notre gvt si complaisant avec le putschiste Temer ) les salaires ne seront à nouveau pas versés.
                Auparavant, la France ne s’affichait pas trop avec les putschistes comme Pinochet, dont l’image ici était synonyme de fasciste.
                Mais la stratégie US a trouvé un moyen nouveau : le coup d’Etat institutionnel : du coup, on critique les Chavez, les Maduro, les Correia, les Roussef ( les Tabaré Vasquez ou Pepe Mujica, le président le plus populaire du monde ,on évite d’en parler) et puis on fait le coup d’Etat avec le Parlement ( après tout ,on y a eu droit pour Pétain, dont les pleins pouvoirs ont été voté par le Parlement - peut-être une idée soufflée par Hollande, après tout ?) et là les infos se font autres ...
                Mais c’est bien un coup d’Etat, violant le vote du peuple ... Et ça pourrait bien se produire en Europe ou en France le jour où le peuple aurait l’idée de voter pour un candidat trop à gauche ...

                • Roberton 12 août 00:24

                  Ah, la belle présidente, qui comme présidente du conseil d’administration fit par la Petrobras acheter un tas de rouille appelé raffinerie de passadena (USA) pour plus de USD 800 M alors qu’ elle ne valait que 50 M, a réussi l’exploit para la corruption et incompétence d’endetter la compagnie de USD 100 milliards, de mettre sur la paille les fonds de pension des travailleurs des banques du Brésil et « caixa economica », du courrier, et de plus prélever une taxe déguisée pour le PT sur les emprunts des fonctionnaires. Sans parler des travaux inachevés comme l’aqueduc du Sao Francisco ou la voie de chemin de fer Nord-Sud. Que tous les responsables du PT sont en prison pour fraude, corruption, détournement de fonds et enrichissement illicite. Je ne parlerai pas de sa fille qui coûte 100.000 euros par mois pour sa protection en voiture blindé. De Lula qui dit n’avoir pas acheter un triplex reformé par le constructeur avec cuisine dernier cri et ascenseur interne (400.000 euros supplémentaire), vu lui et sa femme commandant les travaux, mais demande a être remboursé des 100.000 euros d’un quota qui n’existe pas. L e bâtiment a été construit par la coopérative des employés de banque, dirigé par le trésorier du PT et aujourd’hui en faillite. Je pourrai continuer et écrire un livre sur les 13 ans du PT à la tête du pays. La seule chose positive a été de donner un minimum vital aux plus pauvres, en oubliant l’éducation, la santé, la justice, les transports publics etc...et de laissé un pays endetté jusqu’au cou. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès