Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les métaux rares, l’arme économique du XXIème siècle ?

Les métaux rares, l’arme économique du XXIème siècle ?

Les matières premières minérales stratégiques, bien que nécessaires en très petites quantités, sont indispensables au développement de produits technologiques sophistiqués. Elles s’appellent indium, palladium, gallium ou encore antimoine et se trouvent aujourd’hui partout, du simple téléphone portable, de l’iPad jusque dans nos avions en passant par la voiture électrique. Si les pays occidentaux en sont très friands, ils n’ont en revanche aucun contrôle sur leur approvisionnement.
La plupart de ces métaux sont des sous-produits, extraits de gisements d’où sortent d’autres minerais à titre principal, et nécessitent des procédés de raffinage et traitement métallurgique complexes. La difficulté et le coût élevé de production conduisent souvent à une forte concentration du savoir-faire et des installations nécessaires à ces procédés. Il en résulte que les entreprises exploitantes se trouvent souvent en position de quasi-monopole, quand ce ne sont pas les États miniers eux même.
A l’instar de la crise de 2000 du Tantale dont le cours a été multiplié par dix suite à l’explosion des téléphones portables, l’inélasticité de la production des métaux rares ainsi que leur production très concentrée créent deux goulots d’étranglement critiques susceptibles de mener à de graves crises d’approvisionnement futures.
L’Union Européenne s’est penchée sur cette problématique et a nommé un groupe d’experts chargé de plancher sur la question. Leur rapport a été publié début juin avec des résultats alarmants.

Le développement économique de l’Union Européenne menacé par l’approvisionnement en matières premières critiques.
Le comité d’experts, présidé par la commission européenne, a étudié 41 matières premières minérales indispensables au développement des nouvelles technologies à l’horizon 2030, notamment dans l’amorce du virage éco-responsable de l’Europe.
Parmi les matières premières étudiées, 14 ont été qualifiées de critiques car présentant un risque d’approvisionnement élevé en conjonction avec une importance économique croissante. La production de ces matières critiques est concentrée en un nombre restreint de pays producteurs à savoir la Chine, la Russie, la République Démocratique du Congo et le Brésil.
L’Europe se trouve ainsi dans une situation de dépendance quasi-totale avec une moyenne de 95% d’import de ces 14 matières premières critiques en 2006, et avec un faible taux de recyclage et peu d’options de substituabilité.
L’inquiétude est d’autant plus grande que le rapport projette que la demande de ces matières premières va exploser dans les 20 prochaines années, proportionnellement à l’évolution des nouvelles technologies. Ainsi la demande de gallium pourrait être multipliée par 20 et celle de l’indium par 8 d’ici 2030.
La sonnette d’alarme est donc tirée et bien que le groupe d’experts maintienne un discours politique neutre dans son rapport, l’opposant principal dans cet enjeu économique de demain est clairement identifié. Avec une concentration de production de 10 des matières premières critiques sur 14 et des mesures restrictives quant à leur exploitation et exportation importantes, la Chine est sans conteste leur préoccupation principale.

La stratégie offensive chinoise
Plus que préoccupante, la Chine agace, la Chine dérange. Refusant de jouer le jeu du commerce international, la Chine applique une stratégie commerciale, fiscale et d’investissement destinée à se réserver l’exploitation exclusive de ses ressources avec la mise en place de nombreuses mesures restrictives, telles que les taxes, quotas, subsides et règles d’investissements restrictives. Étant donné leur position dominante de fournisseur, ces restrictions influent sur les prix mondiaux mais faussent également la concurrence mondiale des industries en aval.
Les mesures mises en place par la Chine sont en violation de plusieurs articles du GATT, mais également de plusieurs des engagements qu’elle a pris dans le cadre de son protocole d’adhésion à l’OMC. Des consultations y ont été entamées par l’Union Européenne sur ce point avec la Chine.N’ayant pas abouti, l’Union Européenne s’est adressée à l’organe de règlement des différends de l’organisation.
Les demandes de consultation avec la Chine ont été déposées le 23 juin 2009 à l’OMC. Le 29 mars 2010, la composition du groupe spécial de règlement des différends a été arrêtée par le directeur général, soit 9 mois plus tard. Malgré son importance stratégique, Le dossier n’a pas avancé à ce jour.
En revanche, la Chine a depuis annoncé de nouvelles restrictions drastiques concernant les terres rares, matière première critique dont ils détiennent 97% de la production mondiale. L’exploitation sera désormais centralisée et restreinte à quelques grandes sociétés nationales avec des quotas d’exportation ne dépassant pas les 25% de la production et une interdiction de délivrer toute nouvelle licence d’exploitation. En somme, la Chine installe un monopole total sur une matière première indispensable au niveau mondiale, au vu et su de tous.

Une guerre totale à armes inégales
En sus des discussions entamées à l’OMC, l’Union Européenne étudie des pistes de résolution visant à réduire les risques d’approvisionnement en matières premières. Outre la mise en place de mesures stratégiques pour l’amélioration de l’accès aux ressources primaires, leur recyclage et les recherches pour des produits de substitution qui sont très longues et complexes à mettre en place, les deux grands axes passent par la mise en place de pressions sur la Chine via l’OMC et le développement de coopérations bilatérales avec l’Afrique.
Sauf que la Chine ne se bat pas avec les mêmes armes que l’Union Européenne. Les grands champs de batailles d’hier sont les conflits économiques d’aujourd’hui et la Chine l’a bien compris. Aussi ont-ils déjà investis l’Afrique pour la question des matières premières et se jouent-ils des règles internationales, conscients de leurs faiblesses.
La Chine possède aujourd’hui l’avantage du choix des armes et de l’initiative de l’attaquant. Ils s’inscrivent dans une temporalité différente de la nôtre et frappent efficacement lorsque nous peinons à lever le bouclier pour nous défendre, alourdi par le poids de nos structures peu efficientes.
L’Union Européenne, première puissance mondiale par le PIB, avance une fois encore en ordre dispersé, face à une armée disciplinée et formée aux méthodes de combat de notre siècle. Quand les dirigeants européens prendront-ils le temps de lire Sun-Tzu pour comprendre que la lutte est inégale et qu’il faut changer de stratégie ?

Eve Pesesse


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Natariege 25 août 2010 10:55

    On peut parler aussi du molybdene sans lui pas de voiture, pas d’outillage.
    C’est un élément indispensable pour augmenter la résistance mécanique des aciers.
    D’aprés un certain prof de metallurgie il y en a encore pour 20 ans aprés il y en a plus.
    Deplus on ne peut même pas le récupérer sur des aciers déjà transformés.
    Une bonne nouvelle pour les écolos une mauvaise pour les constructeurs automobile et outillage.


    • alphapolaris alphapolaris 25 août 2010 11:27

      Oui, on parle beaucoup du pic du pétrole, mais on oublie celui de ces éléments rares. Pour le moment, on consomme ces ressources non renouvelables sans inquiétude, et on les jette à la poubelle une fois le produit consommé... quel gâchis ! 

      Certains de ces éléments son peu connus, comme le hafnium ou le terbium (c’est notamment ce dernier qui produisait la lumière verte des écrans de télévision cathodique) mais pas tous : des éléments aussi commun que le plomb, le nickel, l’argent, l’or, le cuivre sont aussi sur la liste des éléments en voie d’épuisement. Certains éléments n’étaient pas menacés car ils n’avaient que peu d’intérêts, jusqu’à ce qu’on leur trouve une utilisation industrielle. C’est le cas du lithium, métal si léger qu’il flotterait sur l’eau s’il n’explosait pas à son contact, mais inutilisable car justement trop réactif... De métal dont personne ne voulait avant, on se trouve aujourd’hui en pénurie car on lui a soudainement trouvé une utilisation pour les fameuses batteries au lithium. Il faut savoir qu’il n’y a pas assez de lithium exploitable sur terre pour fabriquer une batterie dans chaque voiture... 

      Citons également l’indium, dont l’oxyde à la double particularité d’être transparent et conducteur d’électricité, ce qui en fait un élément indispensable pour la production d’écrans LCD...

      La seule solution passe par un recyclage poussé de ces précieux éléments... bien plus que ce que l’on fait aujourd’hui. Le gâchis actuel n’est pas tenable. 


      • cantalouse* 25 août 2010 20:52

        il y a beaucoup de lithium ds la salar de uyuni en bolivie ,40 000 milliards de tonnes.
        et devinez qui est sur les rangs pour son exploitation ? bolloré.

        un lieu unique ,à 4000 m d’altitude ,où les boliviens récoltent le sel .
        des lagunes ,des iles de cactus de 15 m ,un paysage magnifique.
        qui va être très bientôt saccagé .
        en espérant que son exploitation profitera un peu aux boliviens ,pays le plus pauvre d’amérique du sud .


      • Croa Croa 25 août 2010 23:17

        Bolloré compétent ?

        En quoi donc ?  smiley


      • Waldgänger 25 août 2010 11:53

        Article que j’ai apprécié lire, sauf deux restrictions. La première, c’est quand on parle de « terres rares », de quoi s’agit-il ? Avoir quelques précisions serait une bonne chose.

        Il y a aussi le passage « face à une armée disciplinée et formée aux méthodes de combat de notre siècle. Quand les dirigeants européens prendront-ils le temps de lire Sun-Tzu, » qui m’a semblé trop relever d’une essentialisation simplificatrice de la Chine, et trop dans le stéréotype des Chinois belliqueux.


        • Eve Pesesse 25 août 2010 18:22

          Cher Waldgänger,

          Les terres rares sont un groupe de métaux ayant été identifiés par le comité d’experts supervisés par l’Union Européenne, comme étant l’une des 14 matières premières critiques. Ils servent notamment dans des alliages métalliques, les colorants ou encore le développement de la voiture électrique de demain. 

          Si j’ai quelque peu approfondi celui-ci plutôt que d’autres, comme l’indium ou le palladium est parce que la Chine est aujourd’hui leur premier producteur mondial à plus de 98%. Cela ne doit pas faire oublier que la Chine est le premier producteur mondial de 10 des 14 matières premières minérales qualifiées de critiques par l’Union Européenne.

          En ce qui concerne la phrase « face à une armée disciplinée et formée aux méthodes de combat de notre siècle. Quand les dirigeants européens prendront-ils le temps de lire Sun-Tzu ». Si je vous en accorde l’aspect volontairement lyrique, je ne cherchais nullement à mettre en lumière une Chine belliqueuse, mais plutôt inviter nos dirigeants à repenser l’ordre du monde selon les règles nouvelles.
          L’équilibre mondial ne se joue plus sur d’immenses champs de batailles, mais dans une guerre économique sans merci. Pour gagner, voire même survivre, il faut avoir conscience de ces batailles et des armes des uns et des autres. 

          Eve Pesesse

        • Waldgänger 25 août 2010 20:57

          OK, j’ai lu votre réponse avec attention tout à l’heure, je vous en remercie.


        • alphapolaris alphapolaris 25 août 2010 22:20

          Concernant les terres rares, le terme vient du XVIIIème siècle. A l’époque, « terre » avait le sens de minerai. Et même si on s’est rendu compte par la suite qu’ils n’étaient pas si rare que ça, le terme est resté. Il désigne aujourd’hui un groupe d’éléments chimique se ressemblant chimiquement (à tel point qu’il est quelquefois difficile de les séparer) et possédant des propriétés uniques.

          Parmi les terres rares, on trouve le cérium, principal constituant des « pierres » à briquet. Il produit des étincelles quand il est frotté.

          Le praseodyme : c’est lui qui colore en vert les verre des soudeurs.

          Le néodyme est connu pour créer en alliage des aimants de très forte intensité.

          Le gadolinium est le champion de l’effet peltier (il produit du froid sous l’effet d’un champ magnétique). Un réfrigérateur au gadolinium et donc sans moteur est à l’étude.

          L’erbium est devenu indispensable dans les répéteurs optiques, et donc dans les fibres optiques océaniques. Le flux de données que vous lisez actuellement a probablement transité dans des verres dopés à l’erbium.

          De nombreuses terres rares sont utilisées pour colorer le verre ou les céramiques (rose pour l’erbium, du bleu au mauve pour le néodyme...), ou en alliage supraconducteurs. Ils étaient fortement utilisés pour émettre les lumières rouges, vert et bleu des écrans cathodiques.

          Bref, une multitude d’applications.


        • Ouallonsnous ? 29 août 2010 22:40

          Eve Pesesse, les terres rares apparaissent d’abord dans la classification périodique des éléments de Mendéléiev au dix neuviéme siècle !


        • Cogno2 25 août 2010 12:07

          Merci d’en parler.

          Nombre de gens ignorent ce fait, et quand on leur en parle, ils n’en saisissent pas toute la portée.


          • Natariege 25 août 2010 13:14

            Aux gros actionnaires et fonds de pension.
            Le maximum de profit en un minimum de temps. ces cons là n’ont même pas compris qu’ils sont entrain de se tirer une balle dans le pieds.


          • fonzibrain fonzibrain 25 août 2010 12:42

            deng avait prophétisé que la chine serait l’arabie saoudite des terres rares, et il a eu bien raison




            Sur les 120 000 tonnes de terres rares extraites, l’an dernier, 110 000 t l’ont été par la Chine, pays fournisseur du monde, mais également pays gros consommateur (60 %). Voilà une arme économique que les Chinois ne se privent pas d’agiter. D’autant plus efficace que la demande grossit.



            pasou ce n’est pas un suicide collectif, c’est un suicide volontaire voulu et réalisé par nos élites

            ces gens ne nous aiment pas, ils nous méprisent m^me, il suffit de voir ce qu’ils nous font depuis des années


            • plancherDesVaches 25 août 2010 13:10

              Si la Chine parvient à ne pas être soumise aux accords GATT et à l’OMC AUSSI sur ce plan-là, je ne peux qu’approuver.
              Lorsque j’écris aussi, je vous rappelle qu’elle a initié des accords de libre-échange avec la zone asiatique, montrant ainsi que les règles occidentales pouvaient ne pas lui être imposées.
              Emancipation que nous pourrions faire aussi, à moins qu’il existe sur nous une domination américaine...

              D’un point de vue commercial, je nous sens aussi génés, sur ce coup, de se retrouver coincés face à un monopole qui prend en otage...
              Pourtant, nous devrions avoir l’habitude, non.. ???

              D’un point de vue politique, les états Européens ont peut-être une carte à jouer en relançant l’enseignement ainsi que la recherche PUBLICS car :
              - seuls un ou plusieurs états ont les moyens financiers pour des projets d’envergure de substitution ou recyclage ou synthèse.
              - s’ils laissent faire les multinationales, ce sera remplacer un pays exploiteur d’une situation par une société qui s’enrichiera à l’extrème.

              Bref, il est temps de se reprendre en main.


              • plancherDesVaches 25 août 2010 14:06

                Faux, Pasou.

                Les US ont le plus grand nombre de brevets pour avoir décidé de breveter toute découverte sur l’ADN des plantes, animaux et humains. Soit, le bien de l’Humanité.
                Gogole applique aussi cette politique sur le savoir.

                Tu ne dois ainsi pas savoir que les chercheurs (notamment français) sont partis massivement aux US car ils étaient mieux payés.
                Mais non seulement parce qu’ils travaillent pour le privé, mais parce que l’enseignement privé américain est inccapable de produire les meilleurs chercheurs.

                Aussi, tu dois ignorer que la recherche privée vise la rentabilité maximale, soit, la créativité minimale.
                Essaie de te renseigner sur la recherche avant d’écrire.


              • Croa Croa 25 août 2010 23:29

                Oui Pasou, « Les meilleurs chercheurs français partent aux USA pour travailler. » mais pas que Français, c’est général !

                Il y a pas mal de chercheurs Indoux qui travaillent au USA, par exemple. (Les chinois semblent mieux retenir leur gens et ce serait intéressant de savoir pourquoi.)


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 25 août 2010 13:32

                Ben alooors ! mais kess qui fait le fmi, l’omc, l’oms, l’onu et le nom... hein ! Et alooors, c’est quoi devenu le grand pouvoir de la mondialisation occidentale...hein ! on rigole plus maintenant avec ces organismes de soumission mondiale tout foireux... ! Cette civilisation qui s’est entièrement établie sur une seule politique de la guerre permanente d’un bout à l’autre de la planète, vient juste de comprendre le secret du peuple chinois qui survit depuis des millénaires tranquillement derrière son mur les séparant des mongols que nous sommes tous.

                Dure leçon et merci pour cet article qui remet les pendules à leur...place !


                • Philou017 Philou017 25 août 2010 14:09

                  Il est honteux de voir que notre industrie continue la pollution, directe et indirecte (consommation d’énergie), par la sur-exploitation de métaux rares et la production massive de produits chimiques artificiels, ce qui lui rapporte un max, dans la culture se consommation actuelle.

                  Je rappelle que L’année 2009 a été décrété par l’ONU année internationale des fibres naturelles,  ce qui a été superbement ignoré par nos médias, nos industrie et un grenelle de l’écologie destiné surtout à amuser le bon peuple.

                  Souvent bon marché et génératrices de très peu de pollution, elles ont pourtant plein de qualité. Exemples :

                  Le sisal - Le sisal, impropre à la fabrication de vêtements et de tapisseries, se substitue à l’amiante et à la fibre de verre dans un grand nombre de matériaux composites

                  Le fibre de coco - Ces fibres courtes et brutes qui entourent la noix de coco servent à fabriquer cordages, matelas, brosses, géotextiles et sièges automobilescotton

                  La fibre de jute sert à fabriquer des sacs d’emballage et de transport dans le monde entier, et constitue un moyen de subsistance pour des millions de petits paysans

                  Le lin - Le lin est une fibre végétale réputée pour sa solidité. Ce fut l’une des premières à être récoltée, filée et tissée pour la confection de textiles

                  L’Abaca  - L’abaca servait autrefois à fabriquer les cordes pour les amarres des bateaux. Il fait aujourd’hui une percée dans l’industrie automobile

                  Le Chanvre - Avant 1883, plus de 80% du papier mondial était à base de chanvre. Aujourd’hui, environ 92% est à base de bois. Le chanvre produit 5 fois plus de fibres par ha (15 t de matière sèche par ha) que les arbres. Ainsi, en une année un hectare de chanvre permet de produire plus de papier que 2 ha d’arbres en 20 ans. [...]

                  La Kapok - Le kapok est une fibre végétale très légère, Imperméable et imputrescible. Cette fibre constituée par les poils fins et soyeux recouvrant les graines de kapokier a la propriété de rester imperméable. Elle a donc été utilisée pour la fabrication de gilets de sauvetage.

                  Aujourd’hui, elle est principalement employée comme matériau de remplissage pour rembourrer les matelas, les oreillers et les coussins.

                  http://www.naturalfibres2009.org/fr/fibres/index.html
                  http://e-environnement.futura-sciences.com/produit-fibres-matiere-arbres.html
                  http://www.gralon.net/articles/materiel-et-consommables/materiels-industriels/article-le-kapok---une-fibre-naturelle-3618.htm

                  Pourquoi est-ce qu’on ne se réoriente pas vers une industrie respectueuse de la nature ? Un début de réponse :

                  Le phénomène est amplifié par l’avènement d’une publicité internationale, l’essor des communications électroniques et le large accès aux médias, qui alimentent la population mondiale avec des images d’une société de consommation fortement influencée par le modèle ‘occidental’. Ce modèle ‘occidental’ est pris comme ‘exemple’ dans de nombreux pays en développement, au risque de plus en plus souvent d’entrer en conflit avec des habitudes culturelles fort différentes.
                  Les modes de vie des pays en développement, qui ne représentent aujourd’hui que 20 % du PIB mondial, se tourne rapidement et inexorablement vers des habitudes alimentaires, de mobilité et de consommation de ressources naturelles ‘occidentales’, aujourd’hui pratiquées de façon écologiquement dispendieuse et inefficace puisqu’il exige des quantités importantes de ressources par habitant et produit tout autant des quantités croissantes de déchets. La Commission du Développement Durable des Nations Unies ajoute : ‘Les améliorations visant à une utilisation plus efficace des ressources et une réduction des déchets ont été entravés par l’utilisation persistante de techniques désuètes et par des modes de vie de consommateurs privilégiant le mobile, le commode, le jetable’ (Modification des modes de consommation, rapport au secrétariat général , avril mai 2001)
                  http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/developpement-durable


                  • Le péripate Le péripate 25 août 2010 14:12

                    Si c’est très demandé, c’est rare. Si c’est rare et demandé, c’est cher. Si c’est cher, ce n’est pas gaspillé et des solutions de remplacement seront cherchées.
                    Tout va très bien.


                    • BlackMatter 26 août 2010 10:26

                      La fameuse main invisible du marché...

                      Elle n’aurait démontré ces dernières années toute sa défaillance ?


                    • Le péripate Le péripate 26 août 2010 10:29

                      Si vous le dîtes, c’est que ça doit être vrai. smiley


                    • BlackMatter 26 août 2010 12:06

                      Je ne dis rien.

                      Je pensais juste à la bulle immobiliere, la bulle internet, la spéculation sur le riz
                      Rien de bien méchant et surtout sans conséquence aristocratique smiley

                      En solution de remplacement pour le riz on a demandé aux gens d’arreter de s’engraisser, un bol de riz par jour étant bien sur plus que sufisant.
                      Le marché, ça marche ! (the market works !) comme disait Bush (qui expliquait que grace aux saisies immobilières, les banques pouvaient se recapitaliser, que de surcroit cela entrainait une baisse de prix et donc une possibilité d’accession à une franche de la population moins aisée. Manifestement le sort des expulsés l’intéressait peu et de surcroit il n’avait rien compris à la crise des subprime et crédit hypothécaire).


                    • Manfred Manfred 25 août 2010 14:13

                      @ auteur : Et vous proposez quoi comme nouvelle stratégie pour l’Europe exactement ?
                      Pouvez-vous nous donner vos sources également ?
                      Merci


                      • Eve Pesesse 25 août 2010 18:28

                        Cher Manfred,


                        Je n’ai pas la prétention de proposer une nouvelle stratégie pour l’Europe. Tout au plus, j’invite à une prise de conscience permettant à ceux qui sont compétents en ce domaine de prendre les décisions nécessaires.

                        Il nécessite parfois une éclairage particulier pour permettre d’initier une nouvelle dynamique, même si je suis bien conscience qu’un tel article n’est qu’une goutte dans l’océan de l’information.

                        En ce qui concerne les sources, elles sont bien entendu diverses et nombreuses, mais proviennent principalement des rapports émis par le comité d’experts supervisé par l’Union Européenne. Je vous invite à aller voir par vous-même ici :

                        Vous y trouverez bon nombre de rapports officiels qui, soit-disant passant, ont été initiés depuis 2006...

                        Cordialement,

                        Eve Pesesse

                      • DominiqueBoscher DominiqueBoscher 25 août 2010 14:18

                        L’épuisement des ressources ne touche pas que les métaux rares, voir ici un petit graphique animé :
                        http://www.scenariocatastrophe.com/liste/epuisement-des-ressources.html


                        Le problème de la raréfaction des ressources va même s’intensifier et se diversifier : Lorsqu’il n’y a plus de thon à pêcher, on se reporte sur un autre poisson plus rare et donc plus rapidement épuisable... Et lorsqu’il n’y aura plus de poisson, les protéines animales seront essentiellement puisées dans les ressources terrestre, ce qui ne fera qu’accélérer le problème « anthropique » et/ou« endémique ».
                        La décennie qui vient sera critique. Nous avons très probablement passé le pic de production du pétrole en 2008 ( http://www.theoildrum.com/node/5177 ). C’est avant tout ce pic et la flambée des prix du baril qui ont entraîné la crise dont les « subprimes » n’en sont que la conséquence et non la cause. La crise a permis de ralentir le processus de consommation et de production. Avec la reprise qui s’annonce dans le monde entier, nous devrions connaître dans les semaines ou les mois qui viennent une nouvelle flambée du pétrole et des matières premières principales (y compris alimentaires)....

                        Non nous n’avons malheureusement pas fini de faire l’inventaire des problèmes....

                        • Croa Croa 25 août 2010 23:39

                          Il restera toujours du soleil vert pour les responsables de cette situation !


                        • asterix asterix 25 août 2010 14:24

                          Des terres rares, ils en ont les chinois. Et des papiers en règle aussi. Tous. Et un seul syndicat du peuple. Et un seul parti. Et une seule idéologie du tout pour moi.
                          Voyez ce qui vous attend si nous voulons lutter à armes égales.


                          • brieli67 25 août 2010 15:00

                            SAVEZ VOUS LIRE DES DIAGRAMMES ?

                            tenez pour l’ Au

                            50% of all gold ever produced was produced since 1960
                            80% of all gold ever produced was produced since 1900

                            http://www.goldsheetlinks.com/production2.htm

                            Tout ce qu’on n’est obligé d’avaler comme couleuvres !!

                            1OOO EURO LE KG d’OR à l’extraction, le reste N’est QUE de la spéculation !

                            tout le monde se mêle (et ment)les banques, les gouvernements, les professeurs, les politiques, les journalistes....

                            Etes assez grands pour trouver ce qu-il vous faut sur ce site en données brutes et en schémas

                            métaux rares, http://www.goldsheetlinks.com/
                            énergies : pétrole, uranium charbon gaz etc
                            http://www.oilsheetlinks.com/index.htm

                            nb :
                            In der gesamten Geschichte der Menschheit wurden bisher schätzungsweise 155.000 Tonnen Gold geschürft. Der weltweite Bestand (Dezember 2005) von 153.000 Tonnen entspricht einem Würfel mit fast 20 Metern Kantenlänge oder fast 8000 Kubikmetern reinem Gold (rund 25,5 g pro Kopf der Weltbevölkerung).

                            les 155000 T d’or récoltées par l’Humanité :
                            un cube de 2o mètres de côtés



                            • Croa Croa 25 août 2010 23:44

                              On s’en fout !

                              Même s’il n’y avait plus d’or , depuis que...

                              Nos banquiers ont inventé

                               smiley la monnaie de singe smiley


                            • jako jako 25 août 2010 15:03

                              Exactement , les terres rares constituent déja un problème mais plutôt politique , vous avez oublié la nécessité de ces terres pour l’armement.
                              Le premier vrai manque qui commence à se produire déja c’est l’eau potable et cela l’homme en a besoin chaque jours. Pour le Ipad on peux attendre quelques mois et même très bien vivre sans .


                              • zelectron zelectron 25 août 2010 15:03

                                ...sans oublier l’anschluß chinois sur le Tibet, ses métaux rares et son eau !


                                • Yoann Yoann 25 août 2010 15:14

                                  Excellent article, merci smiley

                                  Quand les dirigeants européens prendront-ils le temps de lire Sun-Tzu pour comprendre que la lutte est inégale et qu’il faut changer de stratégie ?

                                  Je crois qu’ils sont plus occupés à toucher leur subventions, et ils regardent surtout plus les intérêts outre-atlantique que par dessus la muraille de Chine ...

                                  Concernant les matières premières, on a toujours su que les USA lorgnaient sur le pétrole Irakien et on sait depuis peu de temps (Juin 2010) que l’Afghanistan regorge de Lithium, la Chine a tout donc tout compris depuis bien longtemps avec sa politique protectionniste smiley
                                  Ce qu’il faudrait c’est que le monde consomme moins, et beaucoup beaucoup moins ...


                                    • Eve Pesesse 25 août 2010 18:21

                                      Cher Waldgänger,


                                      Les terres rares sont un groupe de métaux ayant été identifiés par le comité d’experts supervisés par l’Union Européenne, comme étant l’une des 14 matières premières critiques. Ils servent notamment dans des alliages métalliques, les colorants ou encore le développement de la voiture électrique de demain. 

                                      Si j’ai quelque peu approfondi celui-ci plutôt que d’autres, comme l’indium ou le palladium est parce que la Chine est aujourd’hui leur premier producteur mondial à plus de 98%. Cela ne doit pas faire oublier que la Chine est le premier producteur mondial de 10 des 14 matières premières minérales qualifiées de critiques par l’Union Européenne.

                                      En ce qui concerne la phrase "face à une armée disciplinée et formée aux méthodes de combat de notre siècle. Quand les dirigeants européens prendront-ils le temps de lire Sun-Tzu". Si je vous en accorde l’aspect volontairement lyrique, je ne cherchais nullement à mettre en lumière une Chine belliqueuse, mais plutôt inviter nos dirigeants à repenser l’ordre du monde selon les règles nouvelles.
                                      L’équilibre mondial ne se joue plus sur d’immenses champs de batailles, mais dans une guerre économique sans merci. Pour gagner, voire même survivre, il faut avoir conscience de ces batailles et des armes des uns et des autres. 

                                      Eve Pesesse

                                      • Eve Pesesse 25 août 2010 18:41

                                        Pour ceux que cela intéresse, voici la liste des 14 matières premières minérales définies comme critiques par l’Union Européenne.

                                        Leur niveau de criticité est basé sur la conjonction de deux phénomènes : le risque d’approvisionnement et l’importance économiques futures.
                                        • l’antimoine (Production mondiale majoritaire chinoise)
                                        • Le béryllium 
                                        • Le cobalt (Production mondiale majoritaire chinoise)
                                        • Le spath fluor (Production mondiale majoritaire chinoise)
                                        • Le gallium (Production mondiale majoritaire chinoise)
                                        • Le germanium (Production mondiale majoritaire chinoise)
                                        • Le graphite (Production mondiale majoritaire chinoise)
                                        • l’indium (Production mondiale majoritaire chinoise)
                                        • Le magnésium (Production mondiale majoritaire chinoise)
                                        • Le niobium
                                        • Les platinoïdes 
                                        • Les terres rares (Production mondiale majoritaire chinoise)
                                        • Le tantale
                                        • Le tungstène (Production mondiale majoritaire chinoise)

                                        Pour ceux qui souhaitent approfondir :
                                        http://ec.europa.eu/enterprise/policies/raw-materials/critical/index_en.htm

                                        •  C BARRATIER C BARRATIER 25 août 2010 21:45

                                          Voilà une bonne nouvelle, au moins un pays se fiche de l’OMC qui est à la clef du libéralisme le plus sauvage. La Chine souveraine chez elle devrait montrer la route. Car les accords OMC sont une américanisation de la planète, et nous en payons les conséquences avec la fameuse loi de la concurrence non faussée (sauf par les USA bien sûr) qui fait très mal en Europe !

                                          Quant aux métaux et terres rares, je pense qu’on saura leur trouver des palliatifs, sinon on s’en passera, et on fabriquera autre chose, utilisera autre chose se fabriquant sans ces produits. Le pétrole risque de manquer plus, et bien avant ! Pas de panique.


                                          • brieli67 26 août 2010 00:34

                                            et la Femme rare est très chère !


                                          • vinvin 26 août 2010 01:49

                                            C’ est quoi ses nouvelles matières ? Indium, Palladium, gallium....


                                            je connais pas.

                                            Moi, lorsque j’ ai une « Gastro-Antésite » j’ ingurgite des comprimés « d’ Immodium » et c’ est très efficace !..... C’ est tout ce que je connais pour l’ instant.

                                            Sinon, il y a le « Titane » pour fabriquer de prothèses de hanches, et ça aussi c’ est royal !



                                            (Ha sinon, ça y est j’ ai compris pourquoi on a fait entrer la LITUANIE et la LETONIE dans l’ UE : C’ est pour ses mines de LETTON, c’ est ça ? ).



                                            VINVIN. 

                                            • cantalouse* 26 août 2010 07:54

                                              doume

                                              non ce n’est pas anodin que bolloré soit sur les rangs.
                                              regardez ce qu’il fait en afrique ds l’exploitation du bois.et le sort des africains qui travaillent pour lui.

                                              le salar de uyuni représente 1/3 des réserves mondiales .
                                              et j’ai du mal à imaginer que les puissances étrangères laissent aux seules mains des boliviens cette immense richesse.


                                              • Internaute Internaute 26 août 2010 09:22

                                                L’article montre une chose intéressante. L’éco-responsablité conduit à l’épuisement accéléré des ressources minières non renouvelables. Continuer dans cette voie c’est se préparer des lendemains catastrophiques. L’article ne mentionne pas que les terre rares sont essentielles à la fabrication des pots catalytiques et que les fabricants ne savent plus où s’en procurer.

                                                « Refusant de jouer le jeu du commerce international, la Chine ... » Il faudrait préciser les règles que violerait la Chine. Pour l’instant j’ai plutôt l’impression que nos députés ont voté n’importe quoi pour se rendre intéressant et que les chinois profitent des règles avantageuses que nous leur avons bêtement donné. Avec un si mauvais passé vous voudriez en plus qu’on mette dans le circuit les apparatchiks de Bruxelles ? Autant se suicider tout de suite. De cet article transpire un sentiment anti-chinois au lieu de dénoncer la nocivité des élites européennes mondialistes qui nous gouvernent, à commencer par celles de Bruxelles.

                                                Cet article de 2 pages de Dominique de Boisseson ancien Vice Président de la Chambre de Commerce Européenne en Chine

                                                http://www.google.fr/#hl=es&source=hp&q=mines+de+lanthane+austalie&aq=f&aqi=&aql=&oq=&gs_rfai=&fp=62f6bed7c1b7cfb7

                                                nous donne un point de vue réaliste sur ce qui se passe avec les terres rares. En philigranne on cromprend pourquoi la démocratie est inadaptée à la Chine. S’il y avait la démocratie à l’occidentale cela aurait été la foire d’empoigne, la course au profit à court terme et l’oubli complet des intérêts de la population du pays. On voit ce qu’a donné en Frane la démocratie socialiste. La politique industrielle désastreuse ou tout simplement absente, menée par la France depuis Giscard d’Estaing est à l’opposée de celle menée par la Chine et nous a conduit où nous en sommes. Que ces chinois nous donnent une bonne leçon sera bénéfique à la génération montante.

                                                (Concernant les mines de Californie leur problème est qu’elles rejettent à la surface du thorium radioactif raison pour laquelle la production reste trés limitée).


                                                • TSS 26 août 2010 09:42

                                                  Pourquoi les occidentaux s’incrustent en Afghanistan ?

                                                  pour défendre les libertés,la démocratie ,ils n’en ont rien à cirer !!

                                                  Le sous sol du pays recèle une énorme quantité de métaux rares ,c’est la seule chose qui les

                                                  intéresse... !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès