Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les mollahs préparent-ils une Nuit de cristal ?

Les mollahs préparent-ils une Nuit de cristal ?

Depuis que Mahmoud Ahmadinejad a pris ses fonctions de président de la République islamique d’Iran, le 3 août 2005, le petit führer de Téhéran a édifié le monde entier par ses déclarations antisémites et négationnistes. A plusieurs reprises, il a qualifié la Shoah de mythe créé par les occidentaux et il a appelé à la destruction d’Israël (qu’il voudrait tout simplement rayer de la carte), ou - dans ses moments de bonté - au déplacement de l’Etat hébreu en Europe, en Amérique du Nord ou en Alaska...

Au-delà des outrances haineuses du nouveau président élu d’Iran, pour comprendre la nature profonde du régime des mollahs, il faut s’intéresser au sort qu’il réserve, depuis la révolution de 1979, à une discrète minorité religieuse : les baha’is. Née en Perse au XIXe siècle, la foi baha’ie (1) compterait quelque cinq millions de fidèles dans 235 pays et territoires de la planète, dont cinq mille en France. La Communauté internationale baha’ie a, depuis 1948, le statut d’organisation non gouvernementale (ONG) auprès de l’Organisation des Nations unies.

Pourquoi s’intéresser aujourd’hui aux fidèles de cette religion peu connue ? Parce que les mollahs de Téhéran seraient en pleins préparatifs de ce qui pourrait bien être une Nuit de cristal à l’iranienne. Et que, jusqu’à présent, les gouvernements et les médias occidentaux ne s’en émeuvent guère, à l’exception d’une administration Bush qui fait actuellement feu de tout bois contre le régime islamique.

D’après l’expert des droits de l’Homme de l’ONU, Asma Jahangir, le chef de l’Etat iranien, Ali Khameneï, aurait adressé une lettre confidentielle au chef d’état major des armées pour lui demander de ficher les quelque 350 000 baha’is vivant dans le pays. Dans ce courrier daté du 29 octobre 2005, il lui demanderait que les services de renseignement, la police et les gardiens de la révolution recensent dans le plus grand secret les fidèles du bahaïsme et surveillent leurs faits et gestes. Dans son communiqué du 20 mars dernier, Asma Jahangir craint que ce fichage n’annonce davantage de persécutions et de discriminations envers les baha’is.

Dans un texte adressé ce lundi à la presse, les baha’is de France ajoutent que Kayhan, quotidien proche du pouvoir, a accusé les baha’is, dans les dernières semaines, d’être des ennemis de Dieu, de l’islam, des traîtres à la nation, des espions d’Israël et des suppôts de l’Occident. Sans oublier les accusations classiques d’immoralité et de moeurs sexuelles débridées.

Pour les baha’is, l’établissement de ce fichier et le climat actuel rappellent les campagnes qui avaient annoncé les précédentes vagues de répression massive contre eux. En particulier, celle de 1955, sous le Shah, puis celle de 1979, au lendemain de la révolution islamique : arrestations, tortures, exécutions, maisons et fermes détruites, biens confisqués, commerces et entreprises brûlés et saccagés, cimetières profanés et rasés, cercueils exhumés, monuments historiques et lieux saints confisqués ou détruits, fonctionnaires licenciés, retraités contraints de rembourser leurs pensions, enfants et jeunes renvoyés des écoles et universités.

Le 16 décembre dernier, le quotidien Le Monde avait publié un appel lancé par une quinzaine de scientifiques et d’intellectuels français en faveur des étudiants baha’is d’Iran qui n’ont pas le droit de s’inscrire à l’université en raison de leur confession. La Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH) avait lancé une pétition pour les soutenir.

Est-ce parce que les baha’is, ces croyants profondément humanistes, restent courtois et pacifiques dans leurs protestations, que la communauté internationale - les médias en particulier - reste relativement indifférente à leur sort ? Il serait temps que les gouvernements démocratiques, la France en tête, les défendent un peu plus énergiquement.

(1) Sans clergé, le bahaïsme s’organise sous la forme de conseils élus. Pour les baha’is, il n’y a qu’un seul Dieu, inaccessible, mais source d’inspiration ; les religions du monde sont des chapitres de l’éternelle révélation de Dieu aux hommes, et l’humanité, une seule race vouée à apprendre à vivre en paix. "La Terre n’est qu’un seul pays et tous les hommes en sont citoyens", selon leur fondateur. Source : les baha’is de France.


Moyenne des avis sur cet article :  4.23/5   (135 votes)




Réagissez à l'article

231 réactions à cet article    


  • Hertoghe (---.---.244.88) 30 mars 2006 11:37

    Cher Demian West, pourriez-vous donner des sources ? Car, comme vous le savez, c’est une accusation grave qui, lancée à la légère, discrédite tout mouvement religieux...

    Bien à vous, Alain Hertoghe


  • Marsupilami (---.---.229.191) 30 mars 2006 11:41

    N’oublions jamais qu’une religion est une secte qui a réussi. La secte-religion Ba’hai n’est pas spécialement marrante et très rigoureuse sur le plan des mœurs.

    Ce n’est pas une raison pour que les mollahs cherchent à exterminer les Ba’hai. Mais voilà, la religion musulmane est une secte qui a très bien réussi et est en position d’imposer son intolérance.

    Ce qui est bien avec le catholicisme, c’est que c’est une religion qui a réussi à redevenir une secte. Ouf.


  • Marsupilami (---.---.229.191) 30 mars 2006 11:53

    @ Alain Hertogne.

    Les Ba’hai sont connus pour ne pas faire de prosélytisme. J’en ai souvent rencontré au cours d’un long voyage en Asie au début des années 1980. Tous fuyaient ou avaient fui où ils déjà étaient persécutés. C’étaient toujours des intellectuels membres de la bourgeoisie. Je peux témoigner qu’ils n’ont jamais essayé de faire de prosélytisme, et pourtant j’ai eu de très longues discussions avec nombre d’entre eux.


  • Marsupilami (---.---.161.241) 30 mars 2006 12:08

    Là, tu verses dans l’amalgame ex-baba cool.

    Je peux te dire qu’en Asie, il y avait plein de freaks et hippies défoncés gibiers de sectes dézinguées qui inspiraient une sainte horreur aux pieux et collet-monté Ba’haï et auprès desquels ils n’auraient jamais eu ne serait-ce que le début d’une envie de faire du prosélytisme.

    Faut pas tout confondre.


  • Hertoghe (---.---.244.88) 30 mars 2006 12:34

    Cher Demain West, je ne suis pas fâché. Je vous demandais juste des sources... Mais si vous n’en trouvez pas, ce n’est pas grave. Il doit s’agir d’une secte très très clandestine... smiley))

    Alain Hertoghe


  • Roland (---.---.65.197) 2 avril 2006 00:28

    Ce qui est d’ailleurs difficile à comprendre car quand on croit à une thèse ou une cause on essaye tout naturellement à convaicre les autres de son bien fondé, non ? Tout le monde fait ça tous les jours ! Pourquoi ceux qui croient à des théses métaphysiques seraient les seuls à n’en pas avoir le droit ? On est en Union Soviétique ?

    En tous cas il y en a, par exemple les tenants du Néo-libéralisme qui font du prosélytisme, et très activement ! entre autre sur Agoravox !

    « Agis de telle sorte que tu puisse vouloir sans contradiction que la maxime de ton action soit erigé e, règle universelle de la raison pratique. » (Emmanuel Kent)


  • RAMSAY (---.---.141.72) 30 mars 2006 13:07

    Que les Baha’is soient persécutés en Iran, cela ne fait aucun doute. Que le régime actuel de l’Iran ne soit pas un modèle de tolérance religieuse, tout le monde le sait.

    Cependant, si l’administration Bush se préoccupe actuellement de l’Iran, ce n’est pas pour une question de respect des droits de l’homme (elle-même n’est pas un exemple à suivre dans ce domaine) mais plutôt pour des questions d’ordre économique et énergétique. Le secrétaire d’état à la défense ayant déclaré il y a peu que les Etats-Unis devaient se donner les moyens de mener deux conflits simultanément, l’Iran semblerait être la prochaine cible visée par Washington.

    L’intérêtr porté aux Baha’is par les médias occidentaux depuis peu va dans ce sens.

    Malheureusement, d’autres communautés pacifiques et en butte à des persécutions - comme les Alevis en Turquie - ne bénéficient pas du même intérêt.

    RAMSAY


    • L.Y (---.---.156.10) 30 mars 2006 14:02

      Bonjour,

      Votre article respire la mauvaise foi de l’occident vis à vis des autres peuples qui ne veulent pas se soumettre sous le diktat de votre propre dictature que vous essayer d’imposer au monde entier. Dans le passé l’occident a massacré et éliminé de la planète des peuples entiers soit disant barbares et cruels et ceci à l’aide du christianisme soit disant devant apporter la lumière dans les ténèbres, aujourd hui, vous utilisez les droits de l’homme pour apporter votre soit disant démocratie qui ne sert en faite qu’à mieux soumettre vos prochains esclaves pour mieux vous servir. Vous êtes dégoulinant de sang, de crauté, de mauvaise foi, mais non seulements ces pays vont se révolter mais nous autres occidentaux luttons aussi dans l’ombre pour les soutenir car nous ne voulons pas vivre comme des maitres mais nous voulons pouvoir partager et vivre en harmonie avec ceux qui luttent pour leur liberté.

      L.Y


      • L.Y (---.---.156.10) 30 mars 2006 14:44

        Pourriez me donner les raisons de l’exisence d’Israel. D’où vient ce peuple qui massacre depuis 50 ans un autre peuple qui vit depuis la nuit des temps sur la terre de Palestine. Vous semblez choquer par le faite d’entendre qu’il faut rayer Israel de la carte mais vous ne vous choquez pas qu’Israel a rayé de la carte la Palestine et qu’il met en oeuvre avec l’aide et la bénédiction des gouvernents accidentaux la déportation et le génocide parceque c’est bien un génocide de centaines de milliers de soit disants cruels islaministes parceque defendre sa terre veut dire qu’ils deviennent dubitement de méchants musulmans islamistes et qu’ils n’auraient donc plus le droit de vivre. Je vous suggère d’éliminer de votre pensée le faite que les concéquences facheuse de la seconde guerre mondiale donne le droit aux occidentaux et zionistes de massacrer et d’être à l’origine de la division des peuples comprenant des musulmans, chrétiens, juifs et autres qui ont vécus ensembles sur cette terre d’orient tant bien que mal. Les juifs ont le droit de vivre en paix comme tout le monde mais dans leur pays d’origine. Si ils veulent vivre en Palestine, ils doivent respecter les peuples qui s’y trouve depuis la nuit des temps et vivre en harmonie avec eux et non les soumettre, les piller et jouer avec eux.

        L.Y


      • JM (---.---.163.6) 30 mars 2006 15:19

        Je suis chrétien, européen, je ne me sens pas du tout coupable de crimes quelconques. Les gens qui ont fait du mal au nom du christianisme sont MORTS.

        JE N’AI PAS DE SANG SUR LES MAINS.

        Et vous non plus je pense (n’empêche que pour les musulmans, le problème de tuer au nom de Dieu est bien actuel, LUI). Il faut d’urgence arrêter les pleurnicheries qui font appel à des idées qui sont aujourd’hui MORTES.


      • Vanité (---.---.75.148) 30 mars 2006 15:46

        Pour t’instruire un extrait de Guy Milière :

        Il y a eu un État juif dans l’antiquité au Proche-Orient. Il n’y a jamais eu d’État palestinien. L’État juif a disparu suite à plusieurs vagues de conquêtes coloniales, et devint fragment de divers empires jusqu’à l’empire ottoman. Quand le projet sioniste prit forme et que des Juifs de la diaspora revinrent s’installer, ce fut sur des terres dûment achetées, et avec l’accord des autorités ottomanes. Quand l’empire ottoman s’effondra, la région passa sous protectorat anglais. En 1917, le Royaume-Uni s’était engagé à créer un foyer national juif sur le territoire de Palestine. Ce territoire comprenait à l’époque l’actuelle Jordanie. Les Anglais donnèrent (sous le nom de Transjordanie) la Jordanie à la dynastie arabe qui la gouverne depuis : soit 70 % du territoire palestinien. Il existe donc déjà un État « palestinien ». L’ONU vota le partage du territoire palestinien en deux États, l’un juif, l’autre arabe. Les juifs prirent leur État, les dirigeants arabes appelèrent à la guerre sainte aux fins de finir le travail que les nazis n’avaient pas achevé. Ils ont mené plusieurs guerres, 1947-1948, 1967, 1973, et les ont toutes perdues. La Cisjordanie, Gaza et le Sinaï furent perdus en 1967. Le Sinaï fut restitué à l’Égypte après un traité de paix. Il fut décidé ultérieurement que Gaza et la Cisjordanie ne faisaient plus l’objet de revendications territoriales par la Jordanie et l’Égypte, mais étaient laissées pour la création d’un « État palestinien ». Les « réfugiés palestiniens » sont pour l’essentiel des gens que leurs dirigeants ont incité à quitter le territoire d’Israël le temps que les juifs soient exterminés. Les choses ne se sont pas passées ainsi. Ils ont contribué à l’action de guerre contre Israël, ils ont perdu. Ce serait aux pays arabes qui les ont entraînés dans cette sinistre aventure de les indemniser et de les reloger. Leur nombre en 55 ans s’est plus que multiplié par dix : la quasi totalité des « réfugiés palestiniens » n’a jamais mis les pieds en Israël. La plupart des « réfugiés » de l’époque étaient, qui plus est, des immigrés de fraîche date. Un nombre supérieur de juifs a dû fuir les pays arabes et a été accueilli en tant que réfugiés en Israël où ils ont pu recommencer leur vie. Ces juifs sont les vrais réfugiés. L’Organisation de Libération de la Palestine date de 1964 et a été fondée dans le but d’effacer Israël de la carte du monde. Yasser Arafat l’a conçue d’emblée comme un regroupement d’organisations terroristes. Le peuple palestinien a été inventé au même moment et on a commencé à en parler en 1967.

        La solution juste serait de dire qu’un État palestinien existe déjà : la Jordanie. Israël, faute d’interlocuteur de paix doit pouvoir, après 55 ans, tracer les frontières qui conviennent à sa sécurité.

        En Cisjordanie et Gaza règnent la violence, l’incitation au meurtre. Ceux qui diront qu’Israël pratique l’épuration ethnique se trompent. Des Arabes et des gens de multiples ethnies vivent en Israël, et c’est l’Autorité Palestinienne qui entend pratiquer l’épuration ethnique en interdisant à des juifs de vivre en Cisjordanie et à Gaza.

        De vrais amis des Arabes devraient exiger la démocratie pour la Cisjordanie et Gaza et la fin du terrorisme : je soupçonne les « palestinophiles » européens de cacher leur antisémitisme et leur racisme anti-arabe derrière leur amour proclamé pour les pires dictateurs et les pires tortionnaires arabes.Il y a des intégristes ou des fondamentalistes dans toutes les religions, mais, comment ne pas le dire encore, seules les franges militantes de l’islam peuvent en venir à une violence qui prend la forme d’attentats-suicides.


      • L.Y (---.---.156.10) 30 mars 2006 15:51

        Les gens qui font du mal au nom du christiame existent toujours bel et bien. Les gens qui font du mal au nom de la démocratie aussi et ceux qui font du mal au nom de l’Islam répondent. On continue à tuer au nom de quelque chose. Au milieu les peuples sont les otages des bataillent qui se mènent pour l’argent, pouvoir et... En Irak, les gens meurent tous les jours au nom de la démocratie et de la croisade américaine entre le bien et le mal. Oui vous êtes responsable...Tant que vous aurez le ventre plein vous sentez en sécurité chez vous, vous pouvez toujours vous horrifiez de ce qui ce passe chez les autres mais le jour où votre assiette sera vide et que vous sentirez le froid de l’hiver et la chaleur de l’été, je parie que vous trouverez une bonne raison pour aller détruire chez autres en justifaint vos massacres au nom de la bonne cause.

        L.Y


      • L.Y (---.---.156.10) 30 mars 2006 16:14

        Cette argument ne tient pas et en plus est faux, relis la tora, fait un peu d’histoire, ou lis l’ancien testament au lieu de prendre pour argent comptant ce que disent les zionistes. Dans ces cas là, rendons les états unies aux indiens, l’australie et nouvelles zélandes aux aborigènes, le Canada aux esquimaux, l’amériques au sud aux incas, l’afganistan, l’irak, la syrie et toutes les républiques russes à l’empire Perse et pourquoi pas refaire l’empire romain sans oulier l’empire grec. Toutes les dictatures arabes sont des pays crées comme l’état d’Israel par l’occident pour être en mesure de rafler la richesse de leur sous sol. En conclusion Israel, n’a pas le droit d’exister en tant qu’état sous prétexte que dans l’ancien temps David a lancé une pierre sur la tête Goliath.

        L.Y


      • Vanité (---.---.75.148) 30 mars 2006 16:27

        Ce territoire comprenait à l’époque l’actuelle Jordanie. Les Anglais donnèrent (sous le nom de Transjordanie) la Jordanie à la dynastie arabe qui la gouverne depuis : soit 70 % du territoire palestinien. Il existe donc déjà un État « palestinien ».

        Mais bon au fond votre obsession c’est les juifs.


      • gaiaol (---.---.215.93) 30 mars 2006 16:40

        par Vanité (IP:xxx.x52.75.148)

        (c’est l’Autorité Palestinienne qui entend pratiquer l’épuration ethnique en interdisant à des juifs de vivre en Cisjordanie et à Gaza.)

        Ayez la bonté de rendre leurs terres aux Palestiniens pour qu’ils puissent ne rien interdire


      • L.Y (---.---.156.10) 30 mars 2006 16:41

        Dès que vous ne pouvez plus vous justifier. la phrase magique suit : « vous n’aimez pas les juifs ».

        L.Y


      • Vanité (---.---.75.148) 30 mars 2006 17:03

        C’est pas vous c’est l’islam. Forcé de constater.


      • BF (---.---.160.169) 30 mars 2006 17:14

        Il n’y a vraiment que les occidentaux qui ont bâti des empires ??? Vous avez la mémoire courte ou une très mauvaise connaissance de l’Histoire. Les empires Grec, Perse, Egyptien, Chinois, Mongol, Romain, Arabe, Turc, ça ne vous dit rien ????


      • Aline (---.---.206.93) 31 mars 2006 23:04

        @JM

        « Je suis chrétien, européen, je ne me sens pas du tout coupable de crimes quelconques. Les gens qui ont fait du mal au nom du christianisme sont MORTS. »

        Très bien répondu ; des crimes ont été commis au nom du christianisme, mais le christianisme lui-même n’a jamais préconisé cela. J’en parle d’autant plus librement que je ne suis pas chrétienne.

        Je met au défi quiconque de trouver une seule parole de Jésus appelant au meurtre ou même y faisant la plus légère allusion.

        Je n’en dirais pas autant d’une autre « religion » à laquelle tu fais allusion dans ton message ! Et dont les adeptes ont mis activement en pratique les textes depuis le début et jusqu’à nos jours.


      • bosiha (---.---.21.148) 1er avril 2006 22:26

        et c’est qui cet illustre inconnu de miller ?


      • Roland (---.---.65.197) 2 avril 2006 00:37

        oui ça pour être mort, le christianisme est bien mort !! Essayez seulement de pousser la porte d’une église vousverrez ! Et d’ailleurs essayez d’ouvrir (ça c’est encore possible !!) une revus « catholique », vous constaterez que de nos jours les « curés » sont encore plus athées que des rares ouailles qui se dévclarent encore « chrétiens », comme ils ont toujours cherchés à être du côté du manche ils sont à 100% freudiens, psychanalysés, et adeptes du néant !

        à part un petit reste de vocabulaire, privé de son contenu, il le leur reste rien de chrétien.


      • Roland (---.---.65.197) 2 avril 2006 00:45

        exact. cette accusation d’antisémitisme cherchant à dévaloriser, et à faire taire par la peur, tous ceux qui on l’audace de critiquer la politique des sioniste (remarquez Yehoudi Ménuhin le faisait aussi, et son père avant lui, et les « Refuzniks », et Jeff Halper, qui reconstruit les maisons des palestiniens dynamitées, et Gush Shalom et Uri Avnery, et Israel Shamir, mais pour ceux-là vous avez une « astuce » aussi, n’est-ce pas ?), est abondamment utilisée. C’est un terrorisme intellectuel et une manipulation mentale éhontés, mais efficace ! .... Quoique, ça commence à s’user. De plus en plus de gens commencent à se rendre compte que ce n’est qu’un artifice et une maneuvre malhonnête.


      • dom (---.---.42.164) 10 avril 2006 02:36

        Peut-être nous écrit-il depuis la palestine... il faudrait « arrêter les pleurnicheries pour des idées aujourd’hui mortes... » ... pauvre con ... et les enfants que l’on tue, que l’on oblige maintenant à quitter les écoles parcequ’on empêche l’autorité palestinienne de payer les professeurs, les médecins, tous vont-ils continuer en bénévoles parcequ’il le faudra ? sous les tirs israeliens qui reprennent une activité militaire lourde - entendez bien lourde dans le sens que des vies sont arrachées - et ceci juste au moment où le Hamas avait décidé de reconnaître Israel ... il n’y a plus de mots... Israel est gouverné non par un gouvernement élu mais par les militaires israeliens, car qui a décidé de la reprise des tirs massifs ? Le peuple israelien ? Qui relance maintenant la guerre en haranguant jusqu’à Wash un thon et en menaçant russses et chinois ? Qui, en définitive, a intérêt à l’embrasement jusqu’au Kurdistan, un peu plus loin encore un ennemi providentiel, un alibi à une paranoïa sans limites ? Qui gouverne en ce moment en Israel pour forcer la main à tous les partenaires qui feraient bien de bien continuer à bien réfléchir sur leurs alliances avec des gens qui ne veulent pas de paix, nulle part, puisque pour eux la guerre est une évidence, une sale habitude, un terrain pour assouvir un racisme primaire, une supériorité imaginaire de paccotille, un vain gonflement d’égo mettant toute leur foi dans le pouvoir de l’argent, la technologie hypnotisante et l’anéantissement des cultures indigènes variées en faveur d’une main-mise totale des denrées planétaires. Il n’y a de limite à leur folie, donc bien sûr, il n’y aura plus de limite dans le miroir du vivant qu’ils agressent. Nous sommes témoins devant l’éternel, tout jugés par vous que nous sommes. Nous essayons de vous aider à ne pas nous entraîner dans cette maladie que vous dispersez soigneusement dans nos cerveaux : la peur, en résultent le mensonge, la haine, la barbarie, trois fléaux nés des crimes et des calomnies. Tremblez à l’approche du Seigneur des mondes, l’amour vient ! Dressez vos missiles vers le ciel, les archanges débarquent en avant-garde, Jéricho va tomber sous les trompettes des chérubins ! Affinez vos radars et pivotez vos satellites aux nuées célèstes qui s’approchent, apprenez à courber l’échine de votre fierté maladive devant le Seigneur des mondes, une petite planète dans un univers tellement plus vaste ! La conjonction vient, l’axe est proche, louez le Seigneur et prosternez-vous comme les aimés du miséricordieux devant celui seul qui a toute gloire et toute puissance ! Que l’allégresse vienne enflammer nos coeurs à sa présence en lieu et place de nos sombres perspectives vengeresses, patience fils et filles de Marie la tendre, la douce, la généreuse qui nous porte en son berceau ! Patience ! Le serpent s’est mordu la queue et déjà il s’étrangle ! Pensez aux sept joyaux, aux sept forces de Dieu qui irradient la vie en nous, nous les invoquons humblement pour qu’elles nous emplissent de leurs doux rayons en souvenir de tout ce qui est d’avant tout ce qui est et est déjà tout ce qui sera. Que la grâce nous accompagne jusqu’à notre reconnaissance éternelle d’être frères dans le logos et que la joie ne nous lâche plus, qu’elle fortifie nos colonnes et qu’elles nourrisse nos coeurs, à chaque jour de l’hideuse face de l’uniforme rampant.

        Seul l’amour au sein des forces organiques règne


      • baratoutou (---.---.65.175) 28 septembre 2006 19:40

        Effectivement, votre avant dernier pape, le polak, (celui qui préférait les semailles du Sida à la distribution des capotes) est bien mort !


      • Aldoo (---.---.43.144) 30 mars 2006 14:24

        L’histoire de « rayer Israël de la carte », ce n’était pas une erreur de traduction, à l’origine ?


        • Talion Talion 30 mars 2006 15:30

          Si justement...

          Les journalistes de Reuters se sont planté dans leur traduction...

          Le président Iranien citait là les paroles du guide de la révolution Islamique, ce n’était pas ses propre propos.

          En plus, Khomeny n’a pas à l’époque dit qu’il voulait qu’Israël soit rayé de la carte... Il a dit que se serait une bonne chose que le « régime sioniste » soit rayé de la carte.

          N’oublions pas également que Khomeni a dit celà à une époque ou l’ONU elle-même considérait le sionisme comme une « idéologie raciste et impérialiste » (résolution 3379 du 10 novembre 1975 qui ne sera désapprouvée que le 10 Novembre 1991).

          Evidement, quand on sort les informations de leur contexte et qu’on les retransmet mal, ça ouvre la voie à des incompréhensions.

          Dans le pire des cas, on peut toujours accuser le président Iranien d’être rétrograde, mais guêre plus...


        • Pascal J. (---.---.218.255) 30 mars 2006 18:11

          Sachant le poids historique des sionnistes dans la création de l’Etat d’Israêl, prétendre à la destruction du « régime sionniste » lui-même est une façon de tenir un discours on ne peut plus « diplomatique » pronant la destruction de l’Etat hébreu dans son ensemble.

          Cela relèverait de la même hypocrisie que de souhaiter l’anéantissement de l’Islam chiite en prétendant de pas en vouloir à l’existence de la civilisation iranienne elle-même, tout en sachant que la quasi-totalité de la population de ce pays (90 % exactement) professe le chiisme.

          Alors, ne jouont pas sur les mots !


        • Talion Talion 30 mars 2006 23:25

          La différence ne vous parait peut-être pas importante, mais elle est pourtant de taille...

          L’Iran rejete l’idée d’un Israël exclusivement Juif car celà sous-entend à leur yeux de faire des Palestiniens des appatrides.

          Il n’a jamais appelé à la destruction d’Israël. Il a exprimé son opposition à un régime exclusivement sioniste.

          Mais bien entendu, pour les Occidentaux, le raccourci suivant est facile à faire...

          - 1.Ahmadinejad soutien la position du guide de la révolution
          - 2. Ahmadinejad est un antisioniste pur et dur
          - 3. Ahmadinejad Souhaite la destruction d’Israël
          - 4. Ahmadinejad APPELLE à la destruction d’Israël
          - 5. Ahmadinejad est un antisémite
          - 6. Ahmadinejad est la réincarnation d’Hitler...

          Il y a quand même un gouffre entre les fait et votre postulat de base.

          Donc bref... Je vous conseille de retirer un peu les oeillères que vous avez devant les yeux et de mettre votre cerveau sur ON.

          L’esprit critique et le recul vous connaissez ?...


        • Pascal J. (---.---.218.255) 31 mars 2006 04:49

          Ne pas reconnaitre que les états musulmans connaissent depuis quelques décennies une démographie galopante, au risque de réduire à néant la représentativité des minorités ethnico-religieuse du Proche-Orient, c’est faire preuve : soit d’une méconnaisance des réalités actuelles, soit de la mauvaise foi condéscendante.

          Et dans votre cas, je pencherai plutôt pour la seconde hypothèse !

          Bien sùr que les iraniens (comme beaucoup d’états arabes d’ailleurs) sont contre un état exclusivement sioniste, et pour cause, il savent que dans un certain nombres d’années, les musulmans seront largement majoritaires entre le Jourdain et la Méditérranée par rapport aux juifs ! Les occidentaux ne sont pas idiots, ils ont déjà remarqué le but final de la manoeuvre depuis bien longtemps, c’est-à-dire : noyer les juifs et les chrétiens de la région dans une masse arabe !

          C’est comme si on avait refusé en 1947 la création du Pakistan pour les musulmans indiens, en sachant très bien qu’au bout d’un certain temps, leurs poids démographique auraient réduit à une portion congrue, à cause de la fécondité des femmes hindous. Cela revient strictement au même !

          Non, mon cher Talion, je suis loin d’être de ceux qui ont des oeillières, et je suis encore moins naîf que vous le croyez. Mais je sais par contre que depuis la nuits des temps, la politique d’incitation des naissances est l’une des armes favorites des pays et civilisations expensionnistes. Chose que visiblement vous faites semblant d’ignorer !

          Au fait, la théorie de « l’espace vital », vous ne connaissez pas peut-être ?


        • Talion Talion 31 mars 2006 09:53

          Vos arguments ont un sale arrière goût... Je sens venir de très loin le « les Arabes sont des nuisibles qui se reproduisent comme des lapins »...

          Vous êtes sur le fils du rasoir là, faites gaffe...


        • BF (---.---.160.169) 31 mars 2006 14:52

          A tout hasard, je signale qu’il y a des Israëliens, arabes et musulmans, qui peuvent pratiquer librement leur religion. Dans quel pays musulman, toutes les religions et croyances sont elles tolérées ????


        • Pascal J. (---.---.154.191) 31 mars 2006 16:27

          @Talion

          Que la réalité des choses ne vous fasse pas plaisirs à voir, ce n’est pas mon problème, c’est le votre !

          Mais c’est ainsi, et malheureusement, d’autre ont des arrières-pensées moins idylliques que vous !

          D’abord, d’après vous, qu’elle est alors l’intéret de certains pays a pinciter les femmes à procréer plus que leurs voisins, sachant que leurs gourvernements ne sera pas en mesure d’offrir un avenir radieux à leurs progénitures ?

          Pour votre information : plus de 28 % de la population iranienne à moins de 15 ans (imaginez proportion de ceux nés depuis la révolution), et résultat : une grande majorité de cette population vit sous le seuil de pauvreté ! Ah oui, ça fait quelle belle jambe pour la pour le pouvoir en place, c’est sùr !

          Alors, continuer à avoir de merde dans les yeux si vous fait plaisir. Cependant, en lisant vos commantaires, j’ai comme une impréssion que la survie des minorités ethniques et religieuses (notamment celles des juifs et des chrétiens) dans cette partie du monde qu’est le Proche-Orient soit le cadet de vos soucis (Tant que cela ne touche votre petite intégrité personnel, bien entendu !).

          Cependant vos propos sentent aussi très mauvais !

          Alors un dernier conseil : faites gaffe à ce que vous écrivez vous aussi !


        • Pascal J. (---.---.154.191) 31 mars 2006 16:50

          J’ajouterai que je ne vois pas en quoi la présence de 350.000 baha’is dans la société iranienne, gènerait le pouvoir religieux en place, dans un pays de 70 millions d’habitants et professant l’islam chiite à plus 90 % ! Si ce n’est, bien sùr, que dans le but d’interdire toutes pratiques religieuses autre que l’Islam, et ceci, à plus ou moins longue échéance.

          On voit effectivement que la notion de tolérance religieuse n’est certainement pas une vertu cardinale dans beaucoup de pays musulmans ! Surtout lorsque l’islam y devient majoritaire !


        • Talion Talion 1er avril 2006 08:30

          Ce qui n’est pas pour autant une raison valable pour jeter des pierre à l’Islam et mettre dans le même sac tous les Musulmans.

          Si j’en crois vos commentaires, vous seriez plutôt prompt à faire le raccourci Islam=Terrorisme.

          C’est là le même genre d’intolérence que vous dénoncez en parlant des intégristes qui ne représentent certainement pas 100% des Iraniens de confession Chiites.

          Dans le meilleurs des cas vos propos sont le témoignage d’une profonde intolérence et dans le pire il représentent une subtile apologie de la haine entre les peuples.

          Alors n’allez pas m’accuser d’avoir « de la merde dans les yeux » parce que contrairement à vous je refuse de prendre partie et de condamner des individus simplement pour leur confession religieuse et le fait qu’ils sont nés d’un certain côté de la frontière Iranienne.

          Pour ma part, les pires intégristes que j’ai rencontré étaient des intégristes Chrétiens et quel que soit l’intégrisme pouvant exister en Iran il n’atteindra jamais le millième de ce que j’ai pu voir.

          Des imbéciles intolérants vous en avez partout sur la planète et si l’Islam a son lot, il n’est certainement pas le mieux doté.

          Ah !... et au passage... Les Juifs et les Chrétiens ne sont pas des « minorités ethniques » au Moyen-Orient, mais des « minorités confessionnelles »... La différence est de taille et il faut vraiment être un imbécile ou de mauvaise foi pour confondre ces deux notions.


        • Pascal J. (---.---.136.107) 2 avril 2006 20:31

          @Talion

          Lorsque j’ai parlé de minotités au Proche-Orient, j’ai toujours dit : « minorités ethniques ET RELIGIEUSES ». Alors, enlevez vos lunettes de soleil et vous pourrez certainement mieux lire mes commantaires plutôt de raconter des conneries !

          Il y a quelques jours, au nom de votre liberté d’opinion, vous etiez beaucoup plus prolixe et virulent, lorsqu’il s’agissait de soutenir des thèses conspirationnaistes sur le 9/11 ! cela ne vous vous a jamais empèché d’être méprisant et insultant à l’égard de vos contradicteurs, sous prétexte qu’ils faisaient, selon vous, dans le « politiquement correcte » en défendant la thèse dites : « officielle » !

          Je vois apparemment que depuis, les rôles se sont inversés et que vous n’hésitez pas à votre tour, dans ce forum, à vous plonger dans le discours « sirupeux et conventionnel de antiracisme béat » quite à continuer à être incorrect avec ceux qui ne pensent pas comme vous !

          J’en déduis donc que vous vous octroyez une liberté de ton que vous refusez aux autres, que lorsque cela vous arrange. En tout cas, votre comportement en dit long sur votre degré d’intolérance et d’ouverture d’esprit !

          Je me passerai donc bien volontier de votre autorisation et vos anathèmes pour dire ce que je pense, même si cela choque votre petite conscience personnelle alimentée semble-t-il, par une certaine « pensée unique » ambiante !

          Je ne vois donc aucun intérêt à continuer la discussion avec un petit facho de votre espèce !


        • José (---.---.21.118) 30 mars 2006 14:33

          A nouveau, on ressort de vieilles histoires ou on monte en épingle des faits annexes pour faire passer plus facilement une politique bien actuelle celle-ci et bien plus large, en l’occurence celle visant l’Axe du Mal définie par Bush et les néo-conservateurs : Ainsi on épluche les points faibles des « Etats ennemis » tel que l’Iran et on sort les dossiers noirs des bureaux à grand coup d’accusations attrape-tout.

          Une méthode éculée, imparable, qui marche à tout les coups.

          Certains journalistes devraient bientôt avoir une promotion, félicitations...


          • RAMSAY (---.---.141.72) 31 mars 2006 07:34

            MESSAGE à JOSE :

            Tout à fait d’accord... L’Iran est dans la ligne de mire.

            A propos de ce type de démarche, on peut y voir les préparatifs de l’opinion publique à une intervention programmée. L’Iran avait déjà été visé fin 1991, à l’issue de la première guerre du Golfe. Le positionnement de troupes américaines en Somalie n’avait pas pour but de résoudre un problème de famine en Afrique (comme les média le martelaient à l’époque) mais d’établir une tête de pont pour des bombardements éventuels de l’Iran. Ce scenario, établi par le Pentagone et à utiliser en cas de déstabilisation incontrôlable de la région suite à la défaite irakienne, fut heureusement abandonné.

            Une de nos ex-vedettes médiatiques, qui s’associa à ce Barnum et qui posa complaisemment devant les caméras, un sac de riz sur l’épaule, a depuis reçu une jolie promotion en Bosnie et des invitations régulières et bien rémunérées d’universités américaines.

            RAMSAY


          • gaiaol (---.---.215.93) 30 mars 2006 14:53

            Ah si l’administration Bush et Hertogue pouvaient s’intéresser aux nuits de cristal vécues par le peuple irakien !!

            Mais pour cela il faudrait enlever les oeillères garanties « professionnelles » de l’« indignation » et regarder les choses telles qu’elles sont, ou bien l’« essayiste » ne les garde-t-il que pour mieux entretenir la confusion ?


            • gaiaol (---.---.215.93) 30 mars 2006 14:57

              (Une méthode éculée, imparable, qui marche à tout les coups.

              Certains journalistes devraient bientôt avoir une promotion, félicitations...)

              Monsieur Hertogue ne trouvant pas de travail aimerait bien être embauché par Haaretz, mais parait-il, ils ont quelques exigences...


            • IP-loguée (---.---.235.147) 30 mars 2006 15:51

              Vu la teneur des commentaires, ça va être de plus en plus dur de vendre une théorie spontannée sans l’étayer d’arguments imparables. En effet, de nombreux peuples, groupements, minorités, régions sont depuis toujours sous la menace directe ou indirecte d’autres groupement humains, pour les raisons les plus diverses. Ainsi va le monde depuis toujours, d’aussi loin que l’écriture et les témoignages du passé puissent rendre compte.

              Pourquoi effectuer une mise en lumière d’un ou deux conflits bien précis sans relater la bêtise et l’inutilité de tous les autres, comme le voudrait un certaine objectivité journalistique ?

              Echaudés par les récents scandales de l’« axe du bien », l’opinion est de plus en plus exigeante, et la période des contestations multiples, cristallisées sur la précarité (CPE) et les discriminations (Banlieues), ne semble pas propice pour lancer quelques sondes d’opinions.

              Sous couvert d’altruisme et de droits de l’homme, on va nous ressortir sous peu les classiques de l’indignation sélective.

              Le venezuela et chavez menacent la suprématie des USA en Amérique du sud donc ils sont antisémites forcément. L’Iran qui n’a jamais envahi d’autres pays et qui envisage de ne pas subir le sort de l’Irak est aussi une cible toute désignée, comme le furent en leur temps, la lybie, la colombie, le chili, la syrie, le liban, l’inde, la chine, la russie, l’afghanistan, la tchétchénie, et tous les ennemis potentiels que l’on pourrait s’inventer.

              Ca suffit. Basta !!

              Qui a tracé les frontières des anciennes colonies de sorte que les peuples (Kurde par ex) se retrouvent sans terres, partagés entre plusieurs nations et de telle sorte que les conflits futurs soient les meilleurs débouchés de leurs industries d’armement ?

              Qui s’accapare les richesses du monde et ne laisse aux peuples que le tourisme sexuel, les pandémies et des gouvernements despotiques avec lesquels les affaires sont plus faciles.

              Exactement les mêmes qui prétendent aujourd’hui réparer des situations qu’ils ont fait naître volontairement, s’investissant autoritairement gendarme d’un monde dans lequel ils semèrent les graines du chaos.

              Il y a juste un petit problème auquel ils n’ont pas pensé et dont ils se sont rendus compte lors de la guerre du vietnam, leur propre peuple, leur opinion leur ferait la guerre. Une guerre des médias, une guerre des idées, une guerre souterraine qui explique le manque d’objectivité et l’orientation idéologique unilatérale de nos médias, ce soit-disant contre pouvoir qui s’est rangé du coté sombre.

              Il faut réinventer le journalisme pour qu’un Denis Robert ne soit plus jamais inqiété par « la justice » et que la transparence soit à chaque fois préférée à l’opacité de l’ancien système.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès