Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les nouveaux martyrs

Les nouveaux martyrs

Ils sont 150 millions au moins dans le monde à souffrir de persécutions. Pourtant, à part quelques brèves ici ou là, aucun vrai reportage n’a depuis longtemps été fait sur le sujet. Il se pourrait bien cependant que le phénomène sonne à plus ou moins long terme le glas de nos démocraties occidentales. Regard sur ces nouveaux martyrs de la foi, dont le sort n’a rien à envier à une Blandine sacrifiée dans l’arène de Lyon au temps les plus sanguinaires de l’empire romain.

C’est sous la plume de Raphaël Delpard que vient de sortir aux Editions Michel Lafon un livre alarmant sur un phénomène quasiment ignoré de la presse internationale : la persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde. « En actionnant la sonnerie, dit l’auteur, je n’agis pas par militantisme chrétien : je suis athée, mais poursuis un combat commencé avec d’autres livres en faveur des droits de l’homme et de la préservation de la dignité des individus… Devant l’importance du problème, l’ampleur du drame qui se joue sous ses yeux, le peuple occidental, avec toutes ses composantes religieuses et politiques devraient être debout, uni dans le même combat, laissant pour une fois clivages et rivalités de côté. Parce qu’il y va de notre salut à tous. Nous taire et ne pas agir, c’est accepter l’effacement des chrétiens de certains pays comme s’il s’agissait d’un événement inévitable ; or nous devons le savoir : leur disparition pourrait entraîner aussi, et d’une façon irréversible, celle de l’Occident tout entier. C’est l’objectif revendiqué par les islamistes. L’enjeu est donc de taille, et le défi important à relever. »
 
La carte de la persécution
 
Selon l’Association Portes Ouvertes, qui œuvre depuis des décennies au service de l’Eglise persécutée, 150 millions de chrétiens de différentes confessions seraient victimes, à des degrés divers, de persécutions dans le monde. Le palmarès des 10 pays les plus violents et les plus hostiles au christianisme s’établit comme suit : vient en tête la Corée du Nord suivie de l’Arabie Saoudite, de l’Iran, l’Afghanistan, la Somalie, les Maldives, le Yémen, le Laos, l’Erythrée et l’Ouzbékistan. Pour la petite histoire, un reportage a montré que plusieurs des réfugiés qui occupent la « jungle » de Calais sont des chrétiens érythréens qui ont fui leur pays d’origine à cause de leur foi. Il devrait être normal qu’un pays de droit comme la France leur accorde au moins l’asile politique.
 
Des violences extrêmes
 
Même si c’est au régime mégalomane de Corée du Nord que la palme de la persécution revient, de manière générale, il apparaît que ce sont les chrétiens d’origine musulmane qui souffrent le plus. Des rapports effrayants et quotidiens font ainsi état partout dans le monde d’une recrudescence sans pareille de viols, de violences et d’enlèvements destinés à forcer ces convertis à leur foi d’origine. Citons quelques cas relevés par Raphaël Delpard :
 
« Au Nigeria, une institutrice chrétienne est lapidée jusqu’à la mort devant l’école où elle enseignait, accusée par une élève d’avoir touché son cartable dans lequel se trouvait un exemplaire du Coran… Le 7 avril 2007, la jeune Doua al-Aswad, jeune adolescente kurde, est assassinée sur ordre d’un tribunal et avec le consentement de ses parents pour s’être convertie au christianisme. L’exécution de la sentence par des hommes fous qui continueront à s’acharner sur son corps mort sera filmée et fera, par Internet, le tour de la terre… En Egypte, l’appartenance à la religion fait partie des éléments devant figurer sur la carte d’identité. Plusieurs jeunes filles chrétiennes témoignent qu’il leur est impossible de suivre des cours universitaires pour la seule raison qu’elles ne sont pas musulmanes… »
 
Les pays islamistes n’ayant guère envie que les organisations attachées aux droits de l’homme se penchent sur la persécution des chrétiens, tentative a été faite lors de la dernière conférence de Genève sur le racisme (Durban II) d’imposer, pour cause de discrimination, une clause de délit de diffamation des religions. Plusieurs ONG de défense des chrétiens persécutés ont profité des moments informels pour alerter les membres présents du vécu des minorités chrétiennes dans le monde et, plus particulièrement, en terre islamique. Sensible à la cause des nouveaux martyrs, je ne peux que me réjouir du fait que, malgré les pressions, ce nouveau délit de diffamation des religions n’ait pas été retenu.
 
Le Soudan
 
Je ne peux terminer cet article sans évoquer le cas particulier du Soudan, relevé aussi par le livre de Raphaël Delpard. Un élément méconnu d’importance est, en effet, la plupart du temps occulté par les commentateurs du drame du Darfour, élément pourtant relevé à maintes reprises par des organisations telles que l’UNICEF ou la Commission des droits de l’homme de l’ONU. Cet élément fondamental est d’ordre religieux. Il est dans l’expression de haine viscérale que vouent les Arabes blancs musulmans du Darfour envers les Arabes soudanais chrétiens et noirs. De 2000 à 2007, un flux important de migrants a ainsi quitté le pays pour frapper à la porte d’Israël, via l’Egypte, posant à l’état hébreu un véritable problème d’accueil pour tous ces demandeurs d’asiles.
 
De façon inquiétante, l’agressivité de l’islamisme se conjugue avec la souffrance de nouveaux martyrs. Manifestement, les leçons de l’histoire, plus particulièrement celles vécues du temps de l’empire romain, n’ont pas été apprises. Selon l’expression célèbre de Tertullien, un des pères de l’Eglise, « le sang des martyrs est toujours quelque part une semence de chrétiens. » En témoigne, par exemple, Mosab Hassan Youseb, ancien membre du Hamas, devenu chrétien réfugié aux Etats-Unis, qui a définitivement tourné le dos à l’Islam, écoeuré par les atrocités commises par ses anciens coreligionnaires. Tous les jours, bravant les menaces, de nouvelles personnes, partout dans le monde, continuent à adhérer au christianisme. Pour autant, cela ne dédouane ni les coupables d’atrocités envers les chrétiens, ni le silence passif de nos démocraties qui, la plupart du temps, font comme si de rien n’était.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • magicus 9 mai 2009 10:10

    Il faut aller sur agoravox pour avoir ce type d’information qui reflète la triste réalité.
    Les médias sont aussi lâches que complice et la France avec ces droits de l’homme pratique la politique de l’autruche sans grande dignité.
    Ou sont les politiques, élus, syndicats et donneurs de leçon ?
    l’histoire retiendra


    • abdelkader17 9 mai 2009 12:16

      Mr le pasteur protestant dont la vision semble être une copie conforme de celle des illuminés évangistes Américains nous sert sa soupe, en occultant bien entendu les différentes responsabilités des états unis et de leur prosélytisme acharné à travers le monde.
      Prenons le cas de l’Irak ou une dictature était en place, la dévastation de cette société par les néonconservateurs à laissé place au tribalisme primaire et une gestion confessionnelle des affaires du pays, persécution des chrétiens mais également violences entre les différents courants de l’islam sunnite et chiite se livrent une guerre sans merci pour le contrôle du pouvoir à qui la faute si ce n’est vos amis Américains ?
      La Palestine occupée à été le lieux d’un même marchandage, israel poussant les islamistes contre le fatah organisation laïque pour faire capoter tout accord de paix et traduire un conflit politique en guerre religieuse les organisations chrétienne se sont toujours rangés du côté de leur frères palestiniens sans considérations religieuses.
      Le prosélytisme évangelique Américain de l’Amérique latine au Magreb, du moyen orient à l’asie imposant partout une doctrine religieuse étrangère et son sectarisme pour servir le libéralisme apatride des états unis fabrique du diable par excellence.
      Enfin pou satisfaire Mr je n’exonérerais point les musulmans de leurs erreurs et de leurs errements une montée de l’intolérance se fait effectivement dans le monde arabe mais à qui la faute quand le seul espace de liberté de débat et de démocratie reste la mosquée, des dictatures civiles ou militaires brident toute autre forme d’expression, la société civile n’existe pas,la contestation se traduit uniquement sous forme religieuse et les élites occidentales avec leur baratin sur les droits de l’homme ont une grande part de responsabilité.
      On distribue les points bons à des dictateurs sanguinaires du moment que leur alignement sur Washington est un fait acquis.
      Votre croisade mérite une approche des faits moins manichéenne et partiale.


      • abdelkader17 9 mai 2009 12:52

        @MCM
        ta petite croisade contre l’islam ne me regarde pas, on analyse le choses en profondeur sinon ça n’a pas de sens, j’ai toujours détesté les lectures unilatérale du monde.
        Mr ne fait que servir les intérêts des extrémistes évangélistes américains, un simple porte parole.


      • Ichtus02 Ichtus02 9 mai 2009 13:51

        Mon cher Abdelkader,

        Juste quelques correctifs à ce que tu prétends à mon sujet :

        1. En ce qui me concerne, je suis chrétien protestant évangélique français. Je n’ai rien à voir avec l’Amérique ni le gouvernement néo-conservaeur de Bush. En tant que chrétien, je ne cautionne pas sa vision de l’Axe du mal. Le mal est partout. Si l’on peut pointer le doigt sur certains régimes où la dictature prive de liberté ceux qui ne pensent pas comme eux, cela ne nous dédouanne pas de dénoncerchez soi, dans son propre pays, ce qui ne va pas non plus. Lorsque l’Amérique mélange intérêt financier et politique avec une idéologie religieuse, elle se trompe et ne fait pas mieux que les pays où la charia est imposée par les gouvernants.

        2. Tu as mal lu mon article. M Delpart se dit athée. Ce qui ne l’empêche pas d’être sensible à ce drame silencieux dont personne ne parle. Tu parles de l’Amérique. Chacun peut avoir son propre jugement sur l’Irak. mais que je sache, il y a liberté de culte en Amérique. C’est dans une grande majorité de pays musulmans que lesq chrétiens sont persécutés, interdits de lieux de culte, emprisonnés, faussement accusés, séparés. Que tu le reconnaisses ou non, les faits sont là : lorsque l’Islam pratique à la lettre le Coran, elle extermine les infidèles (et surtout les autres peuples du Livre).

        3. Lorsque je parle de persécutions des chrétiens, Je ne limite pas mespropos aux chrétiens évangéliques. je cite tous ceux qui se revndiquent de ce nom : les coptes, les catholiques, etc... ce qui veut bien dire que, quels quelle que soit la nature des griefs que tu portes sur les évangéliques, la persécution s’abat sur tout ce qui se revendique du christianisme. C’est trop facile de réduire le phénomène en le liant à l’Amérique de Bush. Tu sais très bien que ce n’est pas la vérité globale sur le sujet. j’ai bien peur même que tu en viennes à justifier la persécution contre les chrétiens sous prétexte de ton anti américanisme.

        4. Je te recommande moi aussi de renoncer à ta vision unilatérale de ce qui porte le nom d’évangélique. Peux-t-on résumer l’Islam aux talibans ? Pour qu’un dialogue puisse être possible sur un tel sujet, il faut refuser de faire des amalgames et s’en tenir au sujet dont on parle. mon médecin est musulman. Nous sommes amis. le prendre pour un taliban l’offenserait. Tu dois aussi apprendre à ne pas mettre tout ce qui porte le nom d’évangélique dans le même sac. Cela aiderait beaucoup au dialogue.

        5. Pour ce qui concerne les régimes musulmans qui s’alignent sur Les US, c’est bien aussi parce qu’ils y trouvent leur compte. Chacun porte sa propre responsabilité. Cela prouve simplement que derrière la religion, comme partout ailleurs, le vrai dieu de ce monde est le profit et l’argent

        Crois-moi : les filles chrétiennes qui se font violées en Algérie, les chrétiens Erythréen enfermés jour et nuit dans des containers, les indiens qui sont chassés de leurs villages par les hindous, tous ces millions de nouveaux martyrs SOIUFFRENT POUR LEUR FOI ET POUR RIEN D’AUTRE NOUS N’AVONS PAS D’EXCUSE !


      • abdelkader17 9 mai 2009 14:59

        @L’auteur
        est le fait de l’islam non ?
        les islamistes ne sont pas au pouvoir dans les pays musulmans à de rares exceptions, moi je dis surtout que les responsabilité sont partagés et que ce choc des civilisations dissimule en fait des intérêts très profanes.
        Le prosélytisme des sectes évangélistes en terre musulmane est très actif c’est un fait que vous ne pouvez écarter, il jette l’opprobre sur les communautées chrétiennes d’orients, ces dernières assimilées aux néo croisés.
        Le contexte géopolitique générateur permanent de tensions civilisationnelles et religieuses ne peut être balayer d’un revers de main, il est le fruit d’une incompréhension globale.
        Je suis pour la tolérance et un monde pluriel seulement ce qui me choque de plus en plus c’est l’explication de l’irrationalité de ce monde par unique facteur du religieux, et la diabolisation constante dont l’islam et les musulmans sont les principales victimes.
        Le plus grand malheur du monde arabe et musulman c’est qu’il souffre d’un déficit écrasant de démocratie et de liberté de pensée, d’associations, réduire ce phénomène à une lutte ou une persécution contre un groupe occulte une grande part du problème.
        Je vous conseille la lecture de l’ouvrage d’Amin Maalouf le déreglement du monde, une analyse assez juste et fine que je partage en grande partie


        • Ichtus02 Ichtus02 9 mai 2009 15:43

          @ Abdelkader

          Nous ne sommes pas loin de partager la même vision des choses.
          le choc des civilisations est bien l’idéologie qui a marqué la politique de Bush : le nier serait contraire à l’évidence.
          Cependant, parce que je suis informé assez bien de ce qui se passe au niveau des missions évangéliques chrétiennes, il n’est pas juste de penser que celles-ci sont au service de cette idéologie dans les pays musulmans. Maintenant que l’idéologie y voit des avantages pour elle, c’est fort probable.

          Le 1er objectif de leur évangélisation reste le désir de révéler aux musulmans la personne de Jésus-Christ telle que les Evangiles le décrivent. Beaucoup de ces missionnaires ont aussi apporté aux pays musulmans leur contribution en matière d’hôpitaux, de travail socail, d’éducation à la santé, de projets d’ingenierie, d’actions pour les pauvres... Il n’est pas juste là aussi de penser qu’ils ne le font que par calcul. La plupart veulent concrétiser par leurs actes la conviction qui les anime selon laquelle Dieu aime gratuitement tout homme.

          A force de ne voir que le mal, on doute même que le bien, le désintéressement et l’amour gratuit puisse exister. C’est pourquoi, je le répète : il nous faut tous nous garder de généraliser. Sans quoi, on ne fait que servir la vision de ceux qui classent le monde en bien et mal, mettant les uns d’un côté et les autres de l’autre.

          Le problème est aussi dans l’interprétation, au vu de tout ce qu’un musulman entend au sujet de l’Amérique, de la démarche que pourrait avoir un chrétien qui voudrait lui partager le contenu de sa foi. Nous avons tous une vue teintée de la réalité, teintée par nos à priori, les infos dont nous disposons, les interprétations des autres, etc... Notre grille de lecture de la réalité est la plupart du temps le prisme au travers duquel nous jugeons des faits. Et comme je te l’ai dit, dans un tel prisme, la sincérité du coeur et des motivations n’ont pas de place.

          Pour ce qui concerne la diabolisation des musulmans, je te pose la question : n’ont-ils pas fourni à leurs adversaires la bâton avec lequel ils les frappent ? Quand je vois des musulmans trucider d’autres musulmans avec la même violence que ceux qu’ils estiment leurs adversaires, je ne comprends pas. On ne peut alors que comprendre que, dans le monde « libre » (mais si surveillé...), la plupart des gens ressentent un sentiment de répulsion à l’égard de l’éventualité d’une domination musulmane, qui est quand même bien présente au coeur de la doctrine islamique.

          Je ne connais pas l’ouvrage dont tu as parlé. Pourrais-tu me donner l’Editeur. c’est avec intérêt que je le lirais.

          Reçois toute ma considération


          • abdelkader17 9 mai 2009 18:13

            @L’auteur
            le dérèglement du monde essai éditions Grasset.


          • maich 10 mai 2009 16:51

            Aussi bien Ictus qu’Abdelkader disent des choses vraies cependant quand vous dites que les évangélistes veulent faire connaitre aux musulmans Jésus dans sa réalité évangélique,n’est ce pas reconnaître leur prosélytisme ?On reproche aux musulmans leur prosélytisme mais ils le font ouvertement tandis que les évangélistes sont moins tapageurs mais donc plus insidieux et plus dangereux aussi puisque souvent leur action cible les pays musulmans en priorité qu’ils cherchent ,en fait ,à déstabliser en introduisant dans des familles des germes de discorde...C’est leur vision de Jésus qu’ils veulent imposer alors que les musulmans croient déjà en Jésus mais comme un prophète à part entière.Que se cache t il véritablement derrière tout cela ?Là est la vraie question.

            Quant à la diabolisation des musulmans ,s’il est exact qu’actuellement certains d’entre eux ont fourni le bâton ,il n’en reste pas moins vrai que l’Islam a été dès son origine en butte à l’hostilité des deux religions monothéistes préexistantes et que l’on a cessé depuis lors de la fustiger ;il faut reconnaître aussi qu’on est à l’affut du moindre de ses mouvements pour l’épingler,que si certains de ses propres membres la déforment à des fins idéologiques ou politiques,ceux qui n’en font pas partie ne sont pas en reste non plus


          • Shaytan666 Shaytan666 10 mai 2009 17:43

            Tout d’abord une petite correction
            Évangéliste se dit pour les rédacteurs des évangiles.
            Évangélique, membre de l’Église protestante.
            Pratiquement tout le monde fait cette erreur.
            Revenons en à nos moutons, je trouve quand même effarant qu’au XXIème siècle des gens se considèrent encore comme des missionnaires, c’est termine le temps « béni » des colonies où les bons Pères blancs de peau et de robe allaient évangéliser les petits Africains, la tendance actuelle tout du moins en Belgique serait plutôt aux curés noirs qui viennent dans nos paroisses suppléer au manque de vocations. Ceci étant dit ou plutôt écrit, il est tout à fait inadmissible qu’à notre époque, quelqu’un soit encore persécuté pour ne pas dire martyrisé uniquement du fait de sa religion, je parle de vraies souffrances pas de petites tracasseries administratives.


          • fouadraiden fouadraiden 9 mai 2009 15:53

            bah s’il existe des gens du Hamas qui s’en vont vers le petit jésus en tournant le dos à l’islam, ce doit être un bon signe d’espoir.


             tant qu’à faire si j’étais à la place du Hamas je me convertirais directement à Israel plutôt que d’en passer par l’étape inutile qu’est le christ. c’est efficace et plus régressif comme choix de faire d’un musulman un juif d’Israel qu’un chrétien.
             


            • Le péripate Le péripate 9 mai 2009 22:04

              150 millions....Le chiffre est d’importance, et, pourtant, ne suscite guère de réactions.

              Protestant... Ca a été la religion de mon enfance. J’ai encore un souvenir ému de ce bon pasteur qui m’enseignait le « miracle » de le Mer Rouge, et des 7 plaies d’Egypte.....


              • Le péripate Le péripate 9 mai 2009 23:04

                10 ou 7 ? Mes souvenirs sont bien lointain. Mais je crois que vous avez raison.

                Je me rappelle avoir, une fois, suivi un copain de classe à une messe catholique. J’avais été choqué des ors et du luxe qui transpirait de partout à cette cérémonie. Bien loin des simples réunions des protestants. Et la synagogue m’avait laissé une impression bizarre, hommes et femmes séparées..... De l’Islam, j’ai aussi le souvenir d’un ramadan à l’ile Maurice, logeant chez l’habitant, et de cette atmosphère nocturne, tiède, chaleureuse et complice.
                Je ne suis pas croyant, mais j’ai rencontré des gens remarquables dans toutes les religions.


              • Le péripate Le péripate 10 mai 2009 19:57

                Je ne crois pas être agnostique, mais athée moniste. Tout est dans le « moniste », anti-cartésien, non dualiste. Il n’empêche que je respecte vraiment le fait religieux, trésor de sagesse accumulé patiemment depuis des siècles, comme dans les préceptes du Décalogue.
                En somme, je pourrais éventuellement fréquenter une église, sans pour autant croire à un dieu dans les cieux ou ailleurs. Assurément originale, c’est ma définition du laïcisme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès