Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les occidentaux se préparent-ils à intervenir en Libye ?

Les occidentaux se préparent-ils à intervenir en Libye ?

Longtemps F. Hollande a pensé à une nouvelle diplomatie. L'Afrique était délaissée et l'Orient ferait de lui un chef de guerre et un leader influent au Proche-Orient. Cette politique fruit d'un alignement otanien inconditionnel, même si cela allait à l'encontre des intérêts économiques de la France, et des amitiés sunnites de la France en péninsule arabique dirigées contre les puissances chiites de la région (Syrie et Iran) ferait de lui "le meilleur allié" des Américains, l'ami des royaumes arabes sans pour autant s'aliéner Israel.

A trop s'opposer aux intérêts géo-stratégiques russes cette politique fut mise hors-jeu à plusieurs reprises : Dans le dossier nucléaire iranien la Russie arracha un compromis à l'Iran malgrè l'intransigence française ; dans le dossier syrien la diplomatie ruina les projets de F. Hollande d'effectuer une grande campagne militaire la première fois en obtenant in-extrémis que les Syriens détruisent leur stock d'armes chimiques, puis récemment en devançant militairement une intervention militaire occidentale contre DAESH en Syrie qui rétablit le pouvoir du président El Assad.

Janvier 2016 F. Hollande remplaça son ministre des Affaires Etrangères L. Fabius obnubilé par les questions du Moyen-Orient et qui avait négligé les autres questions, Afrique, Ukraine... J-M Ayrault le remplaça et accompagné du ministre de la Défense sillonna l'Afrique pour rétablir l'ancienne diplomatie française, renouant même avec des présidents jusqu'à maintenant jugés peu fréquentables comme le président Djiboutien. Il faut dire qu'il y a urgence malgrè les discours rassurants. L'opération Barkhane a atteint les limites d'une opération purement militaire. Les mouvements islamistes locaux ont été réduits sans pour autant empêcher l'Etat Islamique de métastaser dans tout le Sahel et faire muter les groupes islamistes aux ambitions géographiques régionales en djihadistes à l'agenda international.
Français et Américains s'attachent à redimensionner leur dispositif en fonction d'une guerre qui s'annonce extrêmement longue. Les Américains viennent de créer une base logistique au Sénégal qui sera le pendant de leur base à Djibouti qui leur permet d'opérer missions de drônes et opérations spéciales au Yemen comme en Somalie. La France vient de décider de renforcer ses effectifs permanents en Côte d'Ivoire, des Forces Françaises resteront en Centrafrique après le départ de la mission Sangaris, la France va bientôt signer de nouveaux accords de Défense avec le Nigéria.
La situation est cependant trop grave en Libye pour attendre, l'Etat Islamique gagne du terrain, se renforce, aucun gouvernement représentatif et puissant pour faire face. Le scénario de la Syrie est en passe de se reproduire. Développement de l'Etat Islamique, déferlement de migrants sur l'Europe et dissémination du terrorisme. Une intervention militaire conventionnelle en Libye n'est pas à l'ordre du jour, les opinions publiques n'y ont pas été préparées, difficile d'imaginer que la communauté accorde un nouveau mandat aux occidentaux pour intervenir, enfin les échéances électorales aux Etats-Unis bloqueront prochainement toute initiative.
L'heure est aux opérations spéciales de grande envergure. Il ne s'agit plus seulement d'éléments des Forces Spéciales en mission de reconnaissance conformément à leurs missions. Les Forces Spéciales américaines opérent déjà pour nouer des contacts avec les tribus et les milices sur place qui peuvent être des alliés potentiels. Les occidentaux viennent de décider la lever de l'embargo pour armer le gouvernement libyen. Les Forces Spéciales du CPA10 d'Orléans se sont récemment entrainées dans le sud de la France avec les Marine's américains à des exercices de déploiement. Fin avril des Forces Spéciales anglaises et Italiennes ont été repoussées par l'Etat Islamique lors d'une tentative de débarquement. Les avions de guerre électronique anglais opèrent des missions de brouillage au profit d'opérations au sol. Le gouvernement libyen ainsi que le Général Haftar chef d'une puissante milice armée par les occidentaux ont déjà lancé les premières offensives (sans succès pour l'instant) sur Syrte. Un bâtiment de la société MAERSK qui opère discrètement au profit des forces spéciales américaines vient d'entrer en mer Méditerrannée.
Tous les signaux d'une intervention militaires sont là. Les délais sont extrêmement courts avant que les politiques intérieures américaines et françaises bloquent toute initiative. Cependant qu'adviendra-t-il ensuite de ces groupes armés disparates à qui on confiera le pouvoir en Libye, quel projet politique et économique pour la Libye, personne ne semble s'en soucier. L'avenir de la Libye est loin d'être réglé.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Jelena 23 mai 10:51

    Que deviendrait le monde sans les zentils occidentaux... Au fait, ce ne sont pas eux qui ont détruit la Libye ?


    • Alpo47 Alpo47 23 mai 10:57

      Nous avons créé le chaos en Libye et nous sommes bien incapables d’y mettre fin. De vieux antagonismes se sont réveillés et des fanatismes sont venus s’y agréger . Les « forces spéciales » ne feront qu’ajouter le chaos au chaos.
      Quand à notre président, c’est un homme faible, donc ... dangereux. Car il pense avoir constamment besoin de démontrer sa force et sa capacité de décision jet pour cela est amené à des décisions intempestives et excessives. L’influence des USA est bien entendu totale et permanente.
      La situation Libyenne et chaotique et désespérée et demain sera surement pire qu’aujourd’hui. Les conséquences pour nous seront surement de voir affluer des millions de réfugiés supplémentaires, également d’être complices passifs des massacres/assassinats ...en cours.


      • njama njama 23 mai 12:54

        LES FRAPPES DE L’OTAN ! collateral damage ?

        Victimes civiles en Libye : les mensonges de l’OTAN
        10 Août 2011
        Le jour où la coalition a bombardé la résidence de Khouildi Hamidi à Sorman, tuant treize civils dont une femme enceinte, quatre enfants et un bébé, l’OTAN a publié un communiqué de presse dans lequel elle justifiait son action. Investig’Action a analysé ce communiqué ainsi que la photo qui l’accompagne

        la preuve en VIDEO :
        Sarkozy, combien d’enfants as-tu tués cette nuit ? 28 Juil 2011
        (6’34) https://www.youtube.com/watch?v=hsAD4gyLznQ

        Combien Hollande en tuera demain ?


        • njama njama 23 mai 13:03

          suite
          cette énorme bavure militaire, injustifiable, ces crimes, ont été relatés un peu plus tard dans la presse :
          « J’ai tout perdu. Ma femme. Mes enfants. Mon pays »

          par Christophe Lamfalussy Publié le lundi 07 novembre 2011 www.lalibre.be

          Libye : « J’ai tout perdu. Ma femme. Mes enfants. Mon pays »
          Par Christophe Lamfalussy
          Mondialisation.ca, 08 novembre 2011

          Le Libyen Khaled Hamidi a déposé plainte en Belgique contre l’Otan. Désormais recherché par Interpol, il s’explique dans une interview au Caire.

          C’est un homme en état de choc que “La Libre” a longuement rencontré dans un hôtel du Caire. Un homme dont le destin a basculé en quelques minutes en juin dernier et qui se raccroche à quelques photos de famille. Un homme que le nouveau pouvoir libyen recherche à travers une notice rouge d’Interpol, et qui accuse, dans le même temps, l’Otan d’avoir décimé sa famille.

          Khaled El Hamidi, 37 ans, fils d’un général libyen à la retraite, a perdu sa femme enceinte et ses deux enfants dans une frappe de l’Otan. Il a déposé plainte dans les mains de la justice belge. “J’ai tout perdu”, nous dit-il dans le salon de l’hôtel. ”Ma femme. Mes enfants. Mon pays. Ma maison. Mon argent.”

          [..........] http://www.mondialisation.ca/libye-j-ai-tout-perdu-ma-femme-mes-enfants-mon-pays/27539


        • thomas abarnou 23 mai 22:57

          L’opération est probable. D’une part la France a totalement raté son intervention il y a quelques années, elle a déstabilisé un état qui ne demandait qu’à s’embraser. Les pots cassés ne sont pas réparés. Maintenant si nous n’intervenons pas, les risques sont immenses : la méditerrannée deviendra, en plus d’être un mourroir, une zone de piraterie et de rixes, une zone de guerre, qui est à notre porte (en Italie et en Provence), de plus, cela bloquera le commerce, essentiel, non seulement pour nous mais pour l’Asie. Enfin, des pays limitrophes stratégiques comme la Tunisie, qui est un bastion démocratique du monde musulman et qui doit tenir et l’Egypte, qui est l’ultime rempart entre le Moyen Orient et l’Afrique islamistes, seront très fragilsés. Il ne faut absolument pas négliger la Libye. On peut critiquer l’interventionnisme mais si nous ne n’intervenons pas, à terme, ce sera terrible, c’est certain. Ce n’est plus une guerre lointaine, là, c’est une guerre qui nous menace directement. Ce qui est différent. 


          Je suis cependant d’accord avec la conclusion de l’article : sans réel projet de transition, l’intervention sera un bourbier comme il l’a été en Irak ou en Afghanistan. Cependant, le choix est complexe : ne rien faire est très dangereux, intervenir l’est tout autant. Mais la Méditerrannée doit rester un lac. Si elle devient le terrain de jeu des terroristes, des radicaux en tout genre, c’est cuit. C’est la même chose qui se profile au Liban ou en Syrie alaouite. Si Daech ou consorts parviennent aux cotes, cela sera terrible pour la sécurité européenne. C’est d’ailleurs une des raisons qui expliquent qu’Assad tient dans cette région par le bon vouloir des grandes puissances, laissant ainsi une zone cotière sans trop de conflits. Ce qui se passe en Libye peut aussi arriver au Liban et si c’est le cas, la France devra faire quelque chose. Le Liban c’est des dizaines de milliers de binationaux et plus encore le bastion français au Moyen Orient, ce qui implique des intérêts considérables. Qu’il ne faut pas négliger. On peut être anti-impérialiste, je le suis, mais il faut être pragmatique. Les risques pour l’Europe sont actuellement considérables. Et elle reste inerte. 

          • Oceane 25 mai 02:25

            @thomas abarnou,

            Tu es un impérialiste forcené, même si tu t’en défends. Continuez toujours de décider à la place des autres, vous fabriquerez autant de Al-Qaida, Daesh, etc. « Les risques pour l’Europe sont actuellement considérables  » ? Ah ah ! Mais il fallait y penser avant ! quelles lecons l’histoire ne donne pas et combien en avez-vous retenues ? C’est incroyable, on dirait d’incurables amnésiques ! Vietnam, Algérie, Afrique, Afghanistan, Irak, Libye 1, Syrie, les révoltes et résistances anticoloniales, rien n’y fait, vous refusez de changer, de laisser les autres tranquilles !

            Thomas abarnou, mets-toi à la place des autres pour changer un peu et tu verrais si tu accepterais ne serait-ce que la moitié de ce que tu attends d’eux. La soumission est toujours bonne pour les autres, nest-ce pas ?


          • thomas abarnou 25 mai 10:44

            @Oceane

            Il faut être irresponsable pour penser que laisser la Libye ça ne posera aucun problème. Quand les terroristes seront à notre porte, vous pleurerez, voilà. Je ne sais pas si vous vous rendez compte de la situation géographique de la Libye. Il ne s’agit pas d’impérialisme, il s’agit de défendre l’Europe. La Libye c’est à notre porte. Maintenant continuez votre idéologisme. La diplomatie et la géopolitique ce n’est pas de la moral ou de l’idéologie. Il s’agit de pragmatisme. Je ne suis pas pour une intervention, je pense qu’elle est malheureusement nécessaire à moyen terme. Il en va de la sécurité de nos pays et de nos enfants. 

          • Oceane 25 mai 15:37

            @thomas abarnou

            Qu’est-ce que tirer les leçons de l’histoire passée et récente pour toi si cela consiste à répéter les mêmes inepties qui conduisent aux mêmes résultats ? Ce n’est pas d’aujourd’hui qu’on sait que le nord de l’Afrique est plus proche de l’Europe que de l’Amérique. Pourtant, les « experts » et leurs suiveurs n’ont pas pensé aux conséquences de la destruction de la Libye : c’est un pays de bougnoules, on y fait ce qu’on veut. Le chaos en Irak n’a pas suffit à refroidir les ardeurs guerrières de Sarkozy, il lui fallait « sa » guerre, être surnommé « chef de guerre ». « Ses » bougnoules à lui ne sont pas aussi imprévisibles que ceux des Americains en Irak et en Afghanistan. Les siens sont aussi dociles que les toutous de sa maison. Ne connait-il pas « la mentalité de ces gens-là » ? Il sait les mater, lui, le « chef de guerre ». L’Europe ne récolte que la tempête du vent qu’elle sème partout et particulièrement si près de chez elles, à ses portes. Le boomerang, Thomas, cherche à savoir ce que c’est. Et dis-toi que c’est le retour de flammes de la pretention et des inconséquences européennes.

            Il n’y a pas d’idéologie là dedans, mais le simple bon sens. Ne mets pas le feu à la maison de ton voisin en croyant que la tienne sera épargnée par l’incendie.


          • thomas abarnou 26 mai 00:06

            @Oceane


            Il ne s’agit pas des mêmes ineptie. Il faut arrêter de croire que l’histoire se répète. La situation en Libye n’a aucun rapport avec celle qu’elle vivait sous l’ère coloniale. 

            Vous avez raison pour Sarkozy et son vas-t-en-guerre, c’était pathétique. Mais je le répète si nous ne faisons en Libye, quand bien même nous avons merdé dans le passé, on courre un réel péril et tous les experts vous dirons la même chose. Le bon sens c’est d’endiguer l’islamisme. Point. L’incendie, dont nous sommes en partie responsable, il faudra bien l’éteindre justement. Vous ne mesurez pas les enjeux géopolitiques de la région. On ne parle pas ici de pétrole, ou de gros sous. Il faut sortir de ça. On parle de sécurité immédiate. 

          • Oceane 26 mai 10:07

            @thomas abarnou

            J’aimerais bien que tu te relises de temps en temps. Tu te poses en sujet et les autres en les objets. Les « experts » anticipent-ils les reactions en face ? A l’évidence, non. « Nous » devons, « nous », toujours « nous » !

            Ce sont bel bien des inepties et les mêmes conséquences. : violences sous couvert de propagation de la « démocratie », de « defense des droits de l’homme » et en retour, la même violence à travers des attentats . Thomas, la « sécurité immédiate » de l’Europe est liée à celle de l’Afrique, sa voisine immédiate. Or lorsque l’on se pose en sujet face aux « inférieurs » et donc que l’on sème le chaos chez eux et qu’on a la bêtise de ne pas tenir compte de leurs réactions éventuelles , on se retrouve soi-même en insécurité en guise de retorsion. Ce n’est pourtant pas si compliqué que ça ! Si tu te mettais un moment à leur place tu réagirais de la même manière à la violence qu’ils porteraient chez toi. D’ailleurs c’est ce que fait l’Occident en traquant dans le monde entier les responsables d’attentats perpétrés en Occident.

            Soit les Arabes sont des sous-hommes qui encaisseront les coups sans les rendre, soit ils sont eux aussi des hommes qui feront ce que fait l’Occident, c’est-à-dire rendre les coups reçus. C’est aux « experts » de voir avant de convaincre les chefs d’Etat de lâcher leurs avions et leurs chapets de bombes sur des populations civiles, sur des pays qui ne leur ont jamais déclaré la guerre . Et surtout de s’acheter un boomerang et de l’accrocher au mur face à leur bureau pour que celui-ci leur rappelle tout le temps ce qui arrivera après leurs aggressions. Parce que la question n’est plus « est-ce que », mais « quand ? »


          • thomas abarnou 26 mai 10:42

            @Oceane

            Votre antiimpérialisme vous honore mais il vous aveugle. Il ne s’agit pas pour moi de cautionner ni la violence ni la guerre mais comme vous le soulignez vous même nous avons notre part de responsabilité et ce qui se passe en Libye dessert les lybiens et risque de nous desservir. Il faudra bien faire quelque chose. J’espère que c’est évitable, mais j’en doute. Si ce n’est pas nous, ce sera l’Egypte ou qui sais-je... 

            Ne me faites pas la morale. Il n’y a que moi sur ce forum ou presque qui connaisse un peu le monde arabe pour y avoir vécu. Mes sujets études sont le monde arabe musulman. S’il y a bien quelqu’un ici qui respecte ce peuple et cette civilisation c’est bien moi, au point d’apprendre sa langue. Donc voilà. Je n’en demeure pas moins pragmatique. Vous nous reservez le chapelet des poncifs sur l’occident colonisateur. Ne faites pas la morale, merci. Je sais combien la France a abusé de l’impérialisme. Mais arrêtons de nous flageler en permanence. Ce qui se passe en Libye n’a pas rapport avec le colonialisme. C’est un enjeu de stabilité de la Méditerrannée et si un jour vous voulez vous baigner dans les eaux de la Riviera ou flanner à Nice ou à Cannes, il faudra que la Méditerrannée soit un lac. Piraterie, violence, etc... Tout ça risque de nous impacter. Je ne le souhaite pas. 

          • fred.foyn Le p’tit Charles 24 mai 06:51

            Hollande est un fou dangereux avec ses interventions militaires hors de France..Sarkozy à un double aussi débile que lui.. !


            • MAIBORODA MAIBORODA 24 mai 08:29

              - D’une part Sarko le libyen, accompagné d’un bouffon cathodique que l’on dit philosophe, l’illustrissime BHL.

              - D’autre part Hollande le syrien accompagné d’un louangeur d’Al Nosra, le petit marquis Fabius, néanmoins propulsé président du C.C.

              A chacun son heure de gloire.

              Mais à nous de boire le calice.


              • captain beefheart 24 mai 16:15

                Intervenons ! Il est grand temps que le peuple français envoie son armée récupérer les biens coloniaux et matières premières qui sont sa propriété de droit divin.Sinon,comment continuer à vivre dans l’opulence et la prospérité ? Envahissons,avant que les chinois et indiens s’emparent de notre arrière-cour !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

la chouette


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès