Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les Otages d’AMI au Darfour

Les Otages d’AMI au Darfour

La prise d’otages le 6 avril, au Sud Darfour dans la région d’Eid al Fursan, de deux membres de l’association française AMI (Aide Médicale Internationale) est un nouvel épisode d’un conflit qui implique à la fois le Tchad et le Soudan. C’est la répercussion sur la France d’une vieille histoire tombée depuis dans l’oubli (un an et demi déjà), la triste saga de l’Arche de Zoé.

Les membres du commando qui a kidnappé la Canadienne, Stéphanie Jodoin et la Française Claire Dubois se présentent sous le nom des « Aigles africains de la liberté  », groupe jusque là inconnu qui appartiendrait à la tribu des Abbala. Ils viennent de revendiquer un lien entre cet enlèvement et l’organisation d’un nouveau jugement des responsables de l’Arche de Zoé (Voir article en anglais de Sudan Tribune du 13 avril).
http://www.sudantribune.com/spip.php?article30852
 
Les ravisseurs sont les membres d’une tribu arabe d’éleveurs de chameau du Darfour dont certains sont d’anciens jenjaweed. Les kidnappeurs feraient le lien entre la libération des otages et la réouverture du procès de l’Arche de Zoé.
Selon des propos repris par l’AFP, un des ravisseurs a déclaré en arabe :
« Nous sommes un nouveau groupe. Certains d’entre nous sont d’anciens rebelles et d’autres ne le sont pas. Une partie d’entre nous vient des tribus arabes (du Darfour) mais ne voulons pas faire la différence entre Arabes et non-Arabes".
Et d’ajouter : "Si le gouvernement français n’est pas sérieux dans les négociations avec nous et n’accède pas à notre requête, nous tuerons les deux travailleurs humanitaires".
 
Or, les 103 enfants soi-disant « sauvés » par l’Arche étaient des petits noirs tchadiens en majorité Fours, Masalits et Zaghawas et les ravisseurs, des arabes liés aux jenjaweed ou en ayant fait partie, sont supposés être de méchants génocidaires par l’opinion publique. On ne peut tout de même pas être un groupe d’anciens génocidaires arabes et réclamer des sanctions contre une organisation qui aurait abusé des noirs !
 
Cela tend à prouver que la vision simpliste de génocide orchestré par « les » arabes contre les noirs est une vue simpliste et partisane. Hélas ce discours a été longtemps le seul relayé par les médias qui reprenaient quasi in extenso et en boucle les déclarations partisanes de Save Darfur et de leurs pseudopodes Urgence Darfour et Vigilance Soudan. Deux organisations lobbyistes qui défendaient les positions des mouvements sionistes et néo conservateurs évangélistes américains avec l’aide de la gauche caviar américaine autour de George Clooney bien avant l’intervention de l’Arche au Tchad. Ces positions excessives sont en permanence combattues par les organisations de terrain comme MSF qui paie la comédie de la Cour Pénale Internationale au prix de son éviction récente du Darfour par le gouvernement soudanais.
Rony Brauman, que l’on peut difficilement taxer d’antisémitisme, a toujours réfuté les positions défendues par les organisations lobbyistes partisanes du concept de génocide et des poursuites contre Omar el Béchir. Il n’est qu’à revoir le débat entre un Brauman, brillant et pondéré, et le pitoyable Sopo de SOS Racisme sur France 3 le 9 mars dans l’émission de Frédéric Taddeï « Ce soir ou jamais ».
http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/index-fr.php?page=emission&id_rubrique=578
 
Mais sur ce quoi il faut revenir, ce sont les erreurs de jugement et les actions inconsidérées de l’Arche de Zoé. Eric Breteau vient de déclarer qu’il était prêt à se soumettre à un nouveau procès si cela pouvait sauver des vies. Breteau montre sa bonne foi, il n’a jamais été un criminel ou un escroc comme certains ont voulu le présenter lors de la débâcle de son projet. Il s’agit plutôt d’un brave type totalement dépassé par les évènements, un amateur sans bagage politique qui ne connaissait pas l’Afrique. Il n’a pas du tout compris le conflit du Darfour et a été intoxiqué par les informations tonitruantes et erronées, pour ne pas dire mensongères, des collectifs pour le Darfour. Cela a débouché sur le cri alarmiste de la compagne de Breteau, Emilie Lellouch : « Il faut sauver les enfants du Darfour pendant qu’il est encore temps. Dans quelques mois, ils seront morts ! », auquel il faut ajouter "Au Darfour, un enfant meurt toutes les 5 minutes" et « les tamtams ça suffit » de Rama Yade.
 
Sans le battage médiatique, le pompier Breteau n’aurait jamais allumé cet incendie qui a débouché sur le fiasco de son opération de sauvetage et l’incarcération de son équipe.
 
Si la situation des deux otages doit être prise au sérieux et que tout doit être fait pour les tirer d’affaire, il ne faut pas oublier que ce kidnapping n’est qu’un épisode d’un conflit très complexe impliquant la France, le Soudan et le Tchad. "Notre problème est avec (le président français) Nicolas Sarkozy et Idris Deby" a déclaré un des preneurs d’otages.
Pour ceux qui ne sont pas familiers de la région, il faut rappeler que le président tchadien Idris Deby, un autocrate peu démocratique non inquiété par le CPI, est membre de la tribu des Zaghawas, ethnie dite noire vivant de part et d’autre de la frontière et dont un des membres est le leader du JEM un mouvement islamiste soudanais qui combat Omar el Béchir. De plus de nombreux opposants au régime de Deby sont basés au Soudan.
 
Espérons cependant une issue aussi heureuse à cet enlèvement que celle des cinq membres de la section belge de MSF kidnappés le 11 mars et finalement libérés. Malgré tout, il est pénible de voir des volontaires d’organisations engagées sur le terrain au service des populations comme MSF et AMI prendre des risques en faisant leur travail du fait de l’inconséquence d’amateurs de l’humanitaire et à cause des prises de positions d’individus comme Dominique Sopo et Jacky Mamou que l’on voit très peu sur le terrain, mais plus souvent sur les plateaux de télévision. Il ne manque plus au tableau que les élucubrations de Bernard Henry Lévy, sempiternelle mouche du coche des crises internationales.
 
Cela bien sûr, n’exonère pas les preneurs d’otages, qui jusqu’à plus ample informé, n’ont pas fait preuve de leur engagement politique et ne sont peut-être que de simples demandeurs de rançon ne recherchant qu’un gain personnel.

Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Annie 14 avril 2009 11:21

    MSF et AMI sont effectivement en train de payer pour les autres. MSF a constamment réitéré sa position de neutralité, position abandonnée par bon nombre d’organisations humanitaires, dont la proximité avec le ou les pouvoirs leur permet d’influencer les politiques. L’ironie est le fait que MSF ait reçu le prix Nobel de la paix, puisque l’organisation refuse absolument de se laisser embarquer dans la dérive de la construction ou du maintien de la paix, qui oblige à se positionner par rapport à une des parties. Sans vouloir trahir des tractations secrètes qui pourraient mettre éventuellemenet en danger les quelques humanitaires restés sur le terrain, certaines ONG anglo-saxonnes sont activement et secrètement intervenues pour négocier le mandat d’arrêt contre Bashir. Les autres en payent le prix, sans parler de toute la population du Darfour.
    Il faudrait revenir à une version assainie de l’action humanitaire qui englobe aujourd’hui tout et n’importe quoi et en redéfinir l’impératif, car aujourd’hui on met tout dans le même panier humanitaire : le plaidoyer, l’éducation, la construction de la paix etc. tout cela sur le même plan que l’action humanitaire censée sauver des vies, qui devient de plus en plus subordonnée à des objectifs de développement. 
    Si l’on peut reprocher à l ’Arche de Zoé sa naïveté, on ne peut que déplorer la politisation croissante de l’action humanitaire par des ONG qui n’ont pas l’excuse de l’ignorance. 


    • Georges Yang 14 avril 2009 11:38

      Moralité, l’humanitaire devrait être laissé à des professionnels compétents et non à des amateurs ou encore pire à des lobbyistes travaillant pour des officines privées ou gouvernementales. Sans citer de nom, certaines ONG même françaises, mais surtout américaines et anglaises collaborent avec les services de renseignements.Ce n’est pas le cas de MSF et d’AMI


    • Georges Yang 14 avril 2009 15:45

      Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur les belligérants, j’avais écrit cet article :

      http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/darfour-vers-la-nouvelle-arche-d-52906

       

      Malheureusement le texte n’apparaît pas en entier, on peut le retrouver sur ce site :

      http://tcomtchad.info/?p=4672

       


      • Georges Yang 14 avril 2009 15:49

        Malheureusement le texte n’apparaît pas, on peut le retrouver sur ce site :

        http://tcomtchad.info/?p=4672

         


        • Battement d’elle 14 avril 2009 20:50

          @ l’auteur
          « Eric Breteau vient de déclarer qu’il était prêt à se soumettre à un nouveau procès si cela pouvait sauver des vies. Breteau montre sa bonne foi, il n’a jamais été un criminel ou un escroc comme certains ont voulu le présenter lors de la débâcle de son projet. Il s’agit plutôt d’un brave type totalement dépassé par les évènements, un amateur sans bagage politique qui ne connaissait pas l’Afrique »

          Je ne peux pas vous laisser dire des choses pareilles : Breteau de bonne foi ?????!!!!!!
          j’ai assez investigué sur l’arche de zoé pour vous dire que vous vous fourvoyez complètement : non seulement ils ont escroqué des candidats à l’adoption en France....mais aussi en Belgique et dans d’autres pays d’Europe..... quand ils disaient aux pseudos parents français qu’ils ne pourraient pas leur livrer leur paquet cadeau (un enfant).... parce qu’ils n’y avait pas assez d’enfants pour tout le monde.....pendant ce temps ils organisaient de grande réunions dans les autres pays et continuaient à faire signer des chèques et ce jusqu’à la veille de leur arrestation.

          Breteau a été utilisé....parce qu’il était avide de fric.... tant qu’aux autres vrais organisateurs... genre Stéphanie Dhainaut (qui n’a d’ailleurs jamais été inquiétée)..... eux..... voulaient cette chair fraîche à des fins bien plus inquiétantes.......


          • Act 15 avril 2009 00:22

            Georges Yang,

            Après la lecture des premières lignes, j’ai un temps cru que vous aviez changé. Que nenni parceque entre la Eric Breteau le naif apolitiques et les ravisseurs des crapules exclusives, vous persistez dans vos analyses erronées ou précipitées. L’Arche de Zoé était à l’évidence une vaste escroquerie batie sur le traffic d’humains. Elle a ensuite donné lieu à une humiliation du Tchad par Sarkozy, suivie dans cette position raciste par la majorité des intervenants sur internet en France. L’actuelle revendication, meme si elle n’était qu’un prétexte de crapules (à démontrer), est un retour de baton auquel il aurait fallu s’attendre


            • sisyphe sisyphe 15 avril 2009 06:46

              Désolé, un peu hors sujet, mais important :

              Qu’il me soit permis de réclamer, ici, instamment, auprès de la direction d’AgoraVox, le RÉTABLISSEMENT DES VOTES NEGATIFS SUR LES COMMENTAIRES.

              En effet, la seule possibilité de vote positif induit un effet pervers qui consiste à valoriser indument un commentaire, sans que ceux qui y sont défavorables, même s’ils sont une large majorité, puissent exprimer leur désapprobation.

              Il suffit alors, d’une bande de trolls ou de comparses, pour qu’un commentaire apparaisse exagérément favorisé, alors même qu’une grande majorité y est opposée.

              D’ailleurs, a-t-on jamais vu, dans quelque consultation démocratique que ce soit (élections, réferendums, etc...) la possibilité D’UNE SEULE RÉPONSE ??
              Là, il ne s’agit plus de démocratie, mais de manoeuvre plebiscitaire.

              Le système actuel est donc tout à fait pervers et anti-démocratique : je demande donc, dans un souci de simple démocratie, LE RETABLISSEMENT DES VOTES NEGATIFS  ; quitte à comptabiliser le nombre de plus et de moins, pour avoir une idée exacte de l’avis de l’ensemble des votants.

              Je compte être soutenu dans cette requête par tous les AgoraVoxiens épris d’équité, et de respect des opinions diverses.

              Merci d’avance.


              • Georges Yang 15 avril 2009 10:18

                Je persiste, Breteau et surtout Emilie Lellouch sont des exaltés inconsistants qui n’ont pas leur place dans l’humanitaire sérieux. De là a faire de ces pieds nicklés un gang, il y a une limite que je ne franchi pas. Cependant, il est hors de question de les absoudre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès