Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les Pentagon Papers ou les fuites du renseignement américain 40 ans avant (...)

Les Pentagon Papers ou les fuites du renseignement américain 40 ans avant Wikileaks

Les archives nationales américaines viennent de déclassifier les Pentagon Papers, un document de 7000 pages classé jusque là top secret qui fait état de la situation de la guerre au Vietnam.

Ces écrits révèlent notamment les mensonges du président Lyndon Johnson qui tout en promettant au peuple américain un rôle moins important des troupes au Vietnam, envoyait plus de combattants au front et prétextait des fausses attaques vietnamiennes pour justifier des combats.

Le 13 Juin 1971, soit il y a tout juste 40 ans, Daniel Ellsberg, analyste du renseignement américain transmettait ces documents au New York Times. Suite à cette fuite Daniel Ellsberg a été dans le viseur de l'administration Nixon. Ce dernier a été jusqu'à utiliser les services de la CIA pour le mettre sur écoute, cambrioler son psy à la recherche de documents permettant de le discréditer, et le mettre hors d'état de nuire lorsqu'il se rendait au Capitole.

Le scandale de sa mise sur écoute fut révélé dans le cadre plus large de l'affaire dite du Watergate. En Juin 1972 cinq "cambrioleurs" sont pris en train de forcer l'entrée du bâtiment qui abrite le siège du Parti Démocrate. L'histoire en serait restée là si ce n'était pour l'investigation de deux journalistes du Washington Post qui remontent la piste jusqu'à la Maison Blanche. S'ensuit la mise sur pied d'une commission d'enquête sénatoriale indépendante qui aboutira à une procédure d'impeachment. Richard Nixon finira par démissionner.

40 ans plus tard Daniel Ellsberg dresse un constat amer : "Tous les crimes commis par l'administration Nixon à mon encontre sont maintenant légaux, sous le Patriot Act, Nixon serait resté président et la guerre du Vietnam aurait duré quelques années de plus".

Aujourd'hui monsieur Ellsberg dénonce le maintient en vigueur du Patriot Act ainsi que les conditions de détention inhumaines de Bradley Manning. Cet officier qui a notamment rendu public par l'intermédiaire de Wikileaks une video où un hélicoptère américain commet l'irréparable en tirant sur des civils.

Le parallèle entre l'interminable et sanglante guerre du Vietnam avec le bourbier Irakien actuel est frappant. Des mensonges du président Johnson aux les prétendues armes de destructions massives, l'histoire se répète sans que des leçons n'en soient tirées.

Enfin Ellsberg adresse un message à ceux qui ont accès aux informations sensibles : "N'attendez pas, si vous avez connaissance de fait similaires, n'attendez pas que d'autres forfaits soient commis, n'attendez pas que 40 ans ne passent avant que ces documents ne soient déclassifiés".



Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Kessonfait ? 17 juin 2011 19:52

    Salut Charles,

    Aurais-tu des infos concernant une plainte déposé par un groupe bi-partisan devant une cour fédérale contre Barack Obama ?
    Cela porterai sur la guerre en Libye qui pourrait sonner le glas de son mandat. Les pentagon papers y sont mentionnés.


    • Serpico Serpico 17 juin 2011 19:55

      Pour les US, le crime n’est pas de tuer des irakiens innocents mais de dévoiler le crime.

      Quand on a dit ça, on a tout dit. Le reste n’est que pur baratin : démocratie US, liberté, etc.


      • Annie 17 juin 2011 21:46

        Il est peut-être vrai que le Patriot Act aurait empêché que les actes commis par l’administration Nixon contre Ellberg soient jugés illégaux, mais Nixon n’a pas été « empeached » à cause de ces activités, notamment le cambriolage du Watergate, mais pour une sordide affaire de caisse noire qui finançait des activités illégales en vue de discréditer le parti démocrate. Autant le Patriot Act me semble une abbération, autant il est difficile d’oublier qu’en France, nous n’avons pas besoin d’un Patriot Act pour démolir l’opposition ou pour empêcher de faire la lumière sur des affaires qui n’ont toujours pas été élucidées, l’affaire Boulin par exemple, parce que nous avons une administration qui enterre toutes les affaires et qui égare tous les dossiers qui pourraient lui faire du tort. Et j’aimerai bien savoir à quel moment en France il y a eu une déclassification de dossiers.


        • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 17 juin 2011 21:47


          Les USA sont une démocratie dictatoriale. Et criminelle.


          • morice morice 18 juin 2011 11:48

            rappel fort salutaire que cet article : si on sait, on dit... et ça s’appelle aussi prendre des risques.


            • joelim joelim 18 juin 2011 14:44

              Ces écrits révèlent notamment les mensonges du président Lyndon Johnson (...).

              Président par ailleurs suspect (en tout cas pour moi) de complicité (passive ou active) dans l’assassinat de JFK. Ou (plus light) de non-dénonciation de complot.
              Et si tous les problèmes avec ce pays venaient du fait que les responsables de ce probable coup d’Etat n’ont jamais été inquiétés...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès