Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les présidentielles vues de l’étranger

Les présidentielles vues de l’étranger

Un rapide tour d’horizon de la presse internationale et l’on voit bien que les correspondants en France se sont fait déjà leur opinion : Nicolas Sarkozy sera battu par François Hollande. Quelque soit leur orientation politique, droite, gauche et centre leur avis et tout aussi unanime que nos institut de sondage. Les métaphores sont fortes, de la météo à la dissolution du sucre dans l’eau en passant par le football, tout est bon pour souligner que la défaite sera lourde pour le président français.

En Allemagne : Der Spiegel, FrankfurteAllgemeine Zeintung et Die Welt

Le correspondant à Paris de Der Spiegel titrait son papier ainsi : « Pour Nicolas Sarkozy, l’air se raréfie toujours plus » On ne peut plus nettement affirmer son opinion.

Celui du Frankfurter Allgemeine Zeintung tentait une explication : "En tant que candidat, Nicolas Sarkozy est une exception française. Les prédécesseurs de Sarkozy à la tête de l’Etat qui se sont présentés pour un second mandat ont toujours bénéficié du bonus présidentiel".

Pour Die Welt c’est le football qui donne la grille de lecture : « Sarkozy vs. Hollande : zapette vs somnifère » et d’ajouter que : « François Hollande se repose maintenant sur le Catenaccio », la tactique italienne qui repose exclusivement sur la défense.

En Espagne : La Stampa et El Païs.

La métaphore météorologique vient en appui du journaliste pour prédire : « En ces derniers jours de campagne, la pluie s’abat à Paris et la grêle sur Sarkozy » . Violent, comme image ! Le correspondant de la Stampa évoque même l’idée d’une « humiliation » pour Nicolas Sarkozy.

Toujours en verve et adepte des images chocs El Pais écrit : « A quatre jour du premier tour, les mauvaises nouvelles s’accumulent autour de Nicolas Sarkozy, suscitant la sensation que le candidat et le système qu’on a baptisé Sarkozysme se dissolvent comme un morceau de sucre dans l’eau », rien que cela !

En Italie : La Corriere della Serra.

Cette fois la presse italienne s’inspire d’un constat de choc : « Sarkozy chute à pic dans les sondages ».

Au Royaume-Uni : the Guardian, the Financial Time et The Time Magazine.

Pour The Guardian le constat est que la campagne est médiocre et « qu’aucun candidat n’a brillé », en appui cette fois la magie : "aujourd’hui, les talents de communicant de Sarkozy ne font plus effet. C’est un prestidigitateur qui a disparu à travers sa boîte à magie".

The Financial Time, lui évoque la tentation du front national et "place le candidat sortant face à un dilemme : il a besoin de reconquérir à la fois les électeurs de Madame Le Pen et ceux de Monsieur Bayrou".

Pour The Time Magazine, rappelons nous au mois d’avril cette Une sévère toute en noir (Deuil ?) avec le président sortant et juste ce mot : Adieu ?

Aux Usa : The International Herald tribune, The Wall Street journal et The New York Times.

The International Herald tribune souligne que "Dans la course à l’élection, le président en exercice a essayé de renouveler en se présentant comme un "homme du peuple", ‘en dehors du système  ». Et pour mieux l’enfoncer : « les électeurs ont réalisé que le président n’avait pas le sens de l’Etat. Sarkozy n’incarne pas les institutions avec rigueur et sérieux. Le sarkozysme peut être considéré comme un avatar du berlusconisme".

The Wall Street journal avait tapé très fort en titrant : « Nicolas Le Pen » et The New York Times avait poussé aussi la même analyse : "L’élection de dimanche en France ne désignera pas le prochain président mais elle constituera surtout un lamentable précédent : le succès d’un "front du rejet" combinant les peu réjouissant extrême-gauche et extrême-droite".


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Txotxock Txotxock 21 avril 2012 11:49

    Le sarkozysme peut être considéré comme un avatar du berlusconisme".

    On ne peut pas dire mieux avec des peuples qui se trompent eux mêmes et ... qui se retromperont à la première occasion.


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 21 avril 2012 15:38

      #TXOTXOCK,




      Je ne partage pas votre sévérité vis à vis des peuples.

    • Scual 21 avril 2012 12:32

      Tiens le New York Times a fait la plus débile des analyses possible dans tout l’univers avec son « Front du rejet ».

      A noter une fois encore que la presse internationale nie quasiment le FdG. Est ce parce qu’ils ont peur d’en parler histoire de ne pas encourager la même chose chez eux ou est-ce parce que les sondages mentent pour des raisons obscures en mettant Le FdG plus haut qu’il ne l’est en réalité ?

      La réponse demain soir.


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 21 avril 2012 15:40

        @Scual,


        C’est vrai qu’ils se sont concentrés surtout sur Hollande et Sarkozy, fin du suspens demain.


      • Fergus Fergus 21 avril 2012 17:10

        Bonjour, Jean.

        Normal qu’il se concentrent sur les finalistes car c’est l’un des deux qui sera président. Et les journalistes américains n’ont que faire de ces autres candidats qui n’ont aucune chance et n’intéressent pas leurs lecteurs. Comment leur jeter la pierre quand on voit le peu d’intérêt que suscitent les primaires républicaines auprès de la population française ; et encore parle-t-on là de la 1er puissance mondiale.

        Cordialement.


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 21 avril 2012 17:23

        @Bonjour Fergus,


        oui c’est vrai, vu de l’autre côté de l’Atlantique la France ne représente pas grand chose, ainsi vont-ils à l’essentiel.

      • Scual 22 avril 2012 11:27

        Oui mais bon s’ils notent un Front du rejet il ne parlent pas seulement des deux premiers.

        Ils parlent aussi du troisième et du quatrième qu’ils mettent d’une manière ultra débile dans le même panier... alors que très franchement si c’est ça une analyse pourquoi ne pas mettre les deux premiers dans le même panier, alors qu’ils sont infiniment plus semblables que ceux qu’ils amalgament ?

        Bref les deux pareils sont pas pareils, et les deux complètement différents sont pareils... Je maintiens que c’est profondément débile. En réalité il s’agit bien sur de rappeler qu’il n’y a qu’un seul parti : le parti unique et vous avez le choix entre les néolibéraux polis, et les néolibéraux malpolis. Les autres sont tous pareils quoi qu’ils disent, il sont ceux qui ne font pas parti du Parti unique.

        Une analyse bien américaine, aussi totalitaire et prévisible que les articles venus de l’ex-URSS.


      • gruni gruni 21 avril 2012 12:36

        Bonjour Jean

        Effectivement la presse étrangère n’est pas tendre avec Sarkozy, comme si la page était déjà tournée. Une bonne idée que ce tour d’horizon venu d’ailleurs, nous verrons demain si les pronostiques d’une défaite annoncée se confirment ce qui pour moi ne fait aucun doute.


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 21 avril 2012 15:41

          @Bonjour Gruni,


          Les informations sont plutôt bonnes sur Hollande en tête et un total voix de gauche à 46/47%
          C’est bon pour le 2d tour

        • Pelletier Jean Pelletier Jean 21 avril 2012 15:43

          @Flode,



          Pas mal votre blog, j’ai beaucoup aimé le dessin. A demain..

        • Le printemps arrive Le printemps arrive 21 avril 2012 13:40

          Ils vont tous être surptis demain soir !


          • Le printemps arrive Le printemps arrive 21 avril 2012 13:41

            « surpris » bien sûr


          • Pelletier Jean Pelletier Jean 21 avril 2012 15:45

            Bonjour le printemps,



            moi je ne sais pas... j’attends, je ne pense pas qu’il seront tous surpris, car s’il y a une ou deux surprises.... tout le monde ne sera pas surpris

          • Fergus Fergus 21 avril 2012 17:15

            Bonjours, Le printemps.

            Si surprise il y a, et il y en a presque toujours au 1er tour, ce devrait cette année être assez marginal et uniquement dans les écarts entre les protagonistes au sein de la 1ère division (Hollande et Sarkozy) et au sein de la 2e division (Le Pen et Mélenchon). Eu égard à la très grande stabilité et à la cohérence entre les instituts, un 21 avril semble totalement exclu, que ce soit à l’endroit ou à l’envers.

            Méfiance quand même. D’où l’intérêt d’aller voter.


          • JL JL1 21 avril 2012 14:04

            « « Pour Nicolas Sarkozy, l’air se raréfie toujours plus » »

            Pour un individu qui ne manque pas d’air, c’est un comble !

             smiley


            • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 21 avril 2012 14:41

              Cher Auteur,

              En complément à votre article, l’élection présidentielle française vue par quelques élus suisses, pas tendres sur la situation de la France. Une synthèse de la « Tribune de Genève », voir  ici.

              Cordialement !


              • Pelletier Jean Pelletier Jean 21 avril 2012 15:47

                @Jean



                Merci pour ce complément de nos amis suisses.


              • Henri Francillon Henri Francillon 21 avril 2012 14:55

                Ces journaux ne mentionnent pas qu’il est officiel qu’Hollande et Mélenchon truquaient les votes au PS et que donc, logiquement, seuls les partisans d’une dictature de gauche, antidémocratique par essence, devraient voter pour eux.
                Ces journaux au service de l’oligarchie savent, comme d’ailleurs les médias français, parfaitement ce qu’ils font : défendre leurs maîtres de la finance en appelant à perpétuer leur système criminel de tricheurs et faiseurs de guerre.


                • chapoutier 21 avril 2012 15:04

                  seuls les partisans d’une dictature de gauche, antidémocratique par essence,

                  par ce que la dictature de droite est démocratique ?


                • Fergus Fergus 21 avril 2012 17:18

                  Bonjour, Henri.

                  Des trucages internes, il y en a eu dans tous les partis, y compris les plus modestes. Jeter l’anathème sur l’un est par conséquent sans objet.


                • Pelletier Jean Pelletier Jean 21 avril 2012 17:25

                  @Henri,


                  Comme le dit Fergus en la matière inutile de se jeter les anathèmes des uns et des autres à la tête.


                • Lisbeth Ker Carradec Lisbeth Ker Carradec 21 avril 2012 18:20

                  La Stampa est un journal italien. De Turin. Donc pas Espagnol. 


                  • Pelletier Jean Pelletier Jean 21 avril 2012 18:22

                    exact dont acte !


                  • kitamissa kitamissa 21 avril 2012 19:32

                    Bofff .....ce que disent les journaux étranger .........ce qu’ils pronostiquaient en 2002, et 2007 par exemple ...


                    tant que les votes ne sont pas terminés on ne connait pas le gagnant ! et personne n’est en mesure d’affirmer quoi que ce soit !

                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 avril 2012 21:50

                      Bonsoir Jean.

                      J’ai une première estimation « sortie des urnes » à New-York. Le panel est un peu léger puisqu’il s’agit de l’un de mes potes et de sa copine.

                      Sondage, estimation du vote des Français de l’étranger vivant à New-York, sur un panel de deux personnes, résultats :

                      Hollande 50%
                      Mélenchon 50%
                      Sarkozy 0%
                      Lepen 0%
                      Bayrou 0%
                      etc...

                      Et comme je disais sur un autre fil, c’est déjà ça que Sarkozy n’aura pas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès