Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les réalités de la guerre en Libye

Les réalités de la guerre en Libye

Le nuage de morale martiale et droitdel’hommiste vaporisé par nos politiciens sur la guerre en Libye cache un certain nombre de réalités qu’il est utile de rappeler.

1) La “révolte“ libyenne n’a rien à voir avec les soulèvements populaires en Tunisie, Egypte et autres Etats arabes. Elle est une opposition politique de rivaux de Kadhafi, préparée et entretenue de l’étranger pour des motifs stratégiques (comme les “révolutions de couleur“ dans le Moyen Orient), et très différente des manifestations de masses spontanées contre les injustices et inégalités sociales de régimes quasi-féodaux.

2) Un détail est à noter : le foyer de la “rébellion“ – l’est de la Libye, la Cyrénaïque – se recommande d’objectifs religieux et monarchiques (complètement absents des autres insurrections) et a envoyé plus d’hommes combattre l’invasion US en Irak que tous les autres pays arabes.

3) La guerre à Kadhafi n’a rien d’une expédition humanitaire. Elle n’est qu’un épisode de plus dans la traque des chefs d’Etats de taille moyenne (Russie et Chine étant de trop gros morceaux) résistant au Nouvel ordre mondial, qui doivent être éliminés le uns après les autres. Ceaucescu, Milosevic, Noriega, Saddam Hussein l’ont déjà été. Ahmadinejad, Lukashenko, Gbagbo, Chavez sont en point de mire. Ils n’avaient –et n’ont – rien de commun, si ce n’est leur insubordination, qui suffit à les désigner comme cibles.

4) Cette guerre a bien entendu comme enjeu principal le contrôle des sources de pétrole et de gaz. Pour donner une idée de son importance, le géant anglais BP a pour plus de 15 milliards de dollars de contrats d’exploitation offshore avec la Libye.

5) Kadhafi a sans doute beaucoup de défauts, mais il a aussi réparti dans son peuple une partie de la manne pétrolière. Par exemple, la Libye a le meilleur Indice de développement humain (IDH) de toute l’Afrique.

6) La notion d’ingérence “humanitaire“ s’est perfectionnée : elle est devenue totalement préventive. Elle repose toujours sur des mensonges (les “épurations ethniques“ de Milosevic ou les “armes de destruction massive” de Saddam), mais elle se justifie désormais par une simple intention. Plus la peine de dire “le criminel a commis des crimes (même inventés) ; il suffit d’affirmer qu’il va les commettre. Kadhafi n’a encore massacré personne, mais il va noyer Benghazi dans un bain de sang.

7) Le soi-disant mandat de la Ligue arabe n’a été “voté“ que par 11 membres présents à la réunion (sur 22) dont deux – la Syrie et l’Algérie – se sont prononcés contre. Les grands médias ont complètement ignoré la résolution vigoureusement négative de l’Union africaine, qui compte 53 pays membres, et qui s’est prononcée contre toute intervention, et même contre toute interdiction de vol.

8) L’unanimité guerrière proclamée par Sarkozy et ses médias aux ordres est un mythe : l’Allemagne, l’Italie, la Russie, la Chine, la Turquie, d’autres pays de l’Union européenne, le Vénézuéla et une grande partie de l’Amérique latine ont exprimé de vives réticences. Même le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, est revenu sur son premier accord.

9) La profondeur du gouffre séparant les peuples de leurs dirigeants – que j’ai décrite dans mes deux derniers livres – se constate à nouveau : en Grande-Bretagne, par exemple, les députés de la Chambre des Communes ont approuvé l’engagement militaire anglais par 557 voix contre 13, alors qu’un sondage montrait au même moment que 54 % des interrogés s’opposaient à ce que leurs soldats meurent pour les insurgés libyens et que 43 % désapprouvaient les frappes aériennes.

10) Le premier assentiment de la Ligue arabe a été le résultat d’un marché, d’un message aux divers chefs d’Etats quasi-féodaux : vous justifiez notre intervention ; en échange, on ferme les yeux sur vos écrasements de soulèvements populaires. Résultat : des répressions violentes en Arabie Saoudite, au Bahrein, en Jordanie, au Yemen, en Syrie, en Algérie, au Maroc, dont certaines comparables à celles reprochées à Kadhafi. Et une reprise en mains soigneusement calculée en Tunisie et en Egypte.

11) Les ambassadeurs des pays de l’UE restés à Tripoli (Italie, Hongrie, Bulgarie, Roumanie, Grèce, Pays-Bas, Malte et Chypre – les autres étant partis) ont soutenu, le 8 mars, la proposition de Kadhafi de créer une commission de l’ONU indépendante qui enquêterait sur les accusations d’abus des droits de l’homme en Libye. Elle n’a obtenu aucune réponse.

12) Quelles que soient les déclarations rassurantes, toute guerre fait des victimes civiles, soit en les tuant directement, soit en détruisant les infrastructures de leur pays, Les morts sont souvent plus nombreuses que celles causées par le “tyran“ que l’on combat. Les ruines de la Yougoslavie, de l’Afghanistan et de l’Irak sont là pour en témoigner.

Si l’on ajoute à ces différents faits qui ôtent toute crédibilité à la version officielle, la honte de voir le ministère français des Affaires étrangères désormais dirigé par un pseudo philosophe mythomane et menteur – à la grande fureur de Juppé qui n’en démissionne pas pour autant – on aura une idée de l’abîme dans lequel sombre une France dirigée par un matamore épileptique au service des Etats-Unis.

Louis DALMAS 


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 24 mars 2011 08:12

    Kadhafi n’est pas qualifié de dictateur parce qu’il fait tirer sur la foule. Il se passe la même chose en Arabie Saoudite, au Bahreïn et dans d’autres pays que nous soutenouns et que nous armons, non Kadhafi pour les multinationales est un tyran parcequ’il a nationalisé le petrole en 1969.....

    http://2ccr.unblog.fr/2011/03/23/en-lybie-sauvons-le-petrole/


    • latortue latortue 24 mars 2011 10:25

      dire que la guerre est humanitaire est un mensonge et dire que la pluie de bombe et de missile ne fait pas de mort idem
       le 19 mars Déclaration du porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch : lors des attaques aériennes, des frappes ont été effectuées, notamment sur des sites non-militaires à Tripoli, Tarhuna, Maâmura. Le bombardements ont fait au moins 48 morts et plus de 150 blessés parmi les civils. Un centre cardiologique a été partiellement détruit, des routes et des ponts ont été endommagés.nous sommes le 24 combien depuis nous cache t’ons de morts journaliste faite votre travail !!!!!!!
      la France ne donne pas un bel exemple au yeux du monde ,dans son leader ship pour la guerre en Libye .
      souvenez vous il y a quelques années Kadahfi a accepté de cesser son programme nucléaire en 2003 si la Libye avait actuellement la bombe atomique nous ne serions pas intervenue ,donc plus aucun pays ne cessera son programme nucléaire de peur d’avoir une ingérence en cas de crise interne et surtout pas l’IRAN BRAVO SARKO .
      de plus beaucoup de pays son en train de renforcer leurs armements en prévision de ce genre d’ingérence .
      http://spip.mai68.org/spip.php?article2433
      http://spip.mai68.org/spip.php?article2456


      • latortue latortue 24 mars 2011 12:31

        qu’allons dire pour justifier une intervention militaire de troupe sur le sol Libyen intervention qui violerait la résolution 1973 qui défend formellement cette intervention.
        ALLONS CONTINUER A LAISSER FAIRE

        Les Etats-Unis ont entamé le transfert de plus de 4.000 marines vers la Méditerranée en vue d’appuyer l’opération internationale Aube de l’Odyssée en Libye, a annoncé le site internet DVIDS (spécialisé dans les informations militaro-industrielles), citant le commandement militaire américain .


      • Petkov 24 mars 2011 10:33

        Le principal fait reproché à Kadhafi est le d’avoir « utilisé des hélicoptère pour tirer sur les civiles » (à vérifier).

        Pour ceux qui s’en souviennent, en 2004 en Côte d’ivoire, l’armée française pour empêcher les jeunes patriote de défendre leur président LAURENT GBAGBO, a tirer à balle réelle sur les jeunes pour les empêcher de traverser le pont Houphouet Boigny qui menait au quartier Cocody, abritant la résidence du président qui était déjà entouré par les chars de l’armée française.
        Lorsqu’un président ne fait pas leur affaire, on s’arrange pour trouver à ce dernier des opposants qu’on arme pour créer la rébellion qu’on soutien financièrement et militairement.
        Ensuite on s’arrange pour que tu n’ais pas les moyens de mater cette rébellion.
        Si la rébellion n’est pas assez forte, on viendra t’enlever de force.
        Biensur avec la bénédiction de la communauté dites internationale.

        • john 24 mars 2011 10:56

          Il faut reconnaître une certaine qualité dans la circonspection de l’auteur, sa méfiance indéracinable à l’égard de l’establishment, son analyse forcenée du complot, mais il gagnerait toutefois à plus de discernement. 

          « La “révolte“ libyenne n’a rien à voir avec les soulèvements populaires en Tunisie, Egypte et autres Etats arabes »
          C’est aller un peu vite de considérer les autres révoltes arabes comme identiques. Celle de Tunisie n’est pas celle d’Egypte, n’est pas celle d’Oman, du Yemen, etc. A chaque pays sa configuration sociale et politique, ses mouvements de rébellion. Le monde arabe n’est pas un bloc caricatural.

          « le foyer de la “rébellion“ – l’est de la Libye, la Cyrénaïque – se recommande d’objectifs religieux et monarchiques » 
          L’est de la Libye est un foyer traditionnel d’opposition au régime, certes. C’est oublier les premières semaines de manifestations qui ont vu les villes de Tripolitaine se soulever les unes après les autres. Il ne s’agissait pas là de revendications monarchiques ou islamistes.

          « le géant anglais BP a pour plus de 15 milliards de dollars de contrats d’exploitation offshore avec la Libye. »
          Les Français et les Britaniques ont beaucoup d’intérêts dans la Libye de Kadhafi, c’est vrai. C’est à se demander pourquoi ils interviennent dans le conflit. Faut-il préférer l’attitude de la Russie et de la Chine qui continuent de soutenir un dictateur pour préserver leurs intérêts. On a assez critiqué cette même attitude de la part de la France quand celle-ci recevait Kadhafi à l’Elysée. Un peu de cohérence !

          « Kadhafi a sans doute beaucoup de défauts, mais il a aussi reparti dans son peuple une partie de la manne pétrolière »
          Je suppose que l’auteur de l’article n’a jamais parlé à un Libyen, car c’est le reproche principal que j’entends en Libye. Celui du manque de partage des richesses. Quant au réinvestissement de cette manne, il n’est pas dans les hôpitaux et autres infrastructures publiques. 

          « Plus la peine de dire “le criminel a commis des crimes (même inventés) ; il suffit d’affirmer qu’il va les commettre. Kadhafi n’a encore massacré personne, mais il va noyer Benghazi dans un bain de sang. »
          La désinformation pour combattre la désinformation. Combien de morts depuis le début de l’insurrection ? Combien d’assassinats politiques pendant 41 ans de régime ? Certes, Kadhafi n’est pas Sadam Hussein. Mais qui les compare ici ?

          « L’unanimité guerrière proclamée par Sarkozy et ses médias aux ordres est un mythe : l’Allemagne, l’Italie, la Russie, la Chine, la Turquie, d’autres pays de l’Union européenne, le Vénézuéla et une grande partie de l’Amérique latine ont exprimé de vives réticences »
          Quels sont les intérêts économiques et politiques de ces pays ? Pensez-vous que seuls les pays de la coalition ont des visées « impérialistes » ?
          Quant aux atermoiements de l’Union Africaine, qui en a été l’un des plus fervents initiateurs après avoir échoué dans le panarabisme ? La libye est un investisseur en Afrique. Celle-ci ne voudrait pas se tirer une balle dans le pied. 

          Conclusion : chacun défend ses intérêts, avec un cynisme et une malhonnêteté à toute épreuve, l’Afrique y compris. La morale là-dedans ? Personne ne s’en soucie. Qui a le plus à perdre de l’intervention ? Il est toujours commode de taper sur ces supposés impérialistes d’une autre époque. Votre théorie du complot a du plomb dans l’aile.
          Un conseil : voyagez ! Quittez votre petit pays ! Rencontrez ces gens que vous défendez ! Vous apprendrez à modérer vos propos et à rompre avec ce manichéisme puéril qui vous empêche de penser.


          • OmegaDG OmegaDG 24 mars 2011 13:28

            @john

            tout d’abord bienvenu sur Agoravox, ceci étant votre première intervention.


            « Combien de morts depuis le début de l’insurrection ? Combien d’assassinats politiques pendant 41 ans de régime ?
            Certes, Kadhafi n’est pas Sadam Hussein. Mais qui les compare ici ? »


            VOUS !

            Il faut reconnaître une certaine qualité rhétorique en insérant un subtil amalgame avec Sadam Hussein dans vos deux premières questions.

            « Pensez-vous que seuls les pays de la coalition ont des visées »impérialistes«  ? »

            Comment pouvez-vous poser une telle question qui avoue des visées impérialistes des deux parties et en faire un déni par la ’théorie du complot’ pour une seule partie plus loin dans votre texte ? Vos sophismes tombent à plat.


            Un conseil, il est puéril de conclure qu’en voyageant plus on a plus de sagesse. Sarkozy vous en fait la démontration régulièrement.


          • Emmanuel Aguéra LeManu 24 mars 2011 17:04

            « Certebolds, Kadhafi n’est pas Sadam Hussein. Mais qui les compare ici ? »
            VOUS !

            Relisez l’article, c’est dedans, John n’inventé rien.
            Et en prime, ceci à propos de Khadafi en Afrique.


          • Louis Dalmas Louis Dalmas 24 mars 2011 17:42

            Les commentaires de mon petit texte sur la Libye sont très intéressants, et je remercie leurs auteurs pour les compléments qu’ils y ont apportés.

            Un mot à “John“ pourtant.

            Je n’ai pas dit que les autres révoltes arabes étaient “identiques“. J’ai simplement dit qu’elles étaient des soulèvements spontanés, et différentes de ce qui s’est passé dans l’est libyen, où le mouvement a été préparé à l’avance et organisé. Cela n’enlève rien à leurs spécificités.

            Dans plusieurs cas, on a pu noter que les manifestants brandissaient le drapeau vert de l’ancienne monrarchie senoussi, dont le roi avait été renversé par Kadhafi.

            La raison de l’intervention britannique est la déclaration de Kadhafi précisant qu’il ne vendrait plus son pétrole qu’à la Russie et à la Chine. C’est un bon motif pour BP qui défend ses intérêts, et une explication de la neutralité russe et chinoise qui s’entendaient bien avec le Guide. Cela me semble tout à fait cohérent de le dire.

            Je n’ai pas comparé Saddam Hussein et Kadhafi. J’ai pris bien soin de souligner que les chefs d’Etats résistants au Nouvel Ordre Mondial étaient tous différents. Leur seul point commun est (ou était) leur nationalisme anti-impérial, qui suffit (ou a suffi) à les désigner comme cibles à éliminer. Et je n’ai jamais pensé qu’il fallait les défendre tous indistinctement. Il y a une grande différence entre rendre le parti quelqu’un et dénoncer celui qui l’attaque.

            Je ne vois pas quel Etat, en dehors de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis, a des visées impérialistes. Les USA n’ont jamais caché les leurs (voir Brzezinski) et la Grande Bretagne n’a abandonné qu’avec regret son ancien colonialisme. Je ne crois pas que les guerres déclenchées en Yougoslavie, en Irak et en  Afghanistan, comme les révolutions équipées et financées en Ukraine, en Belarus, etc., soient “d’une autre époque”. Elles sont des preuves très actuelles de la volonté de contrôle mondial des USA.

            Est-ce croire à un complot que constater la réalité ?

            En ce qui concerne enfin le conseil de “voyager“. J’ai fait trois ou quatre fois le tour du monde en tant que journaliste, et interviewé de nombreux chefs d’Etats. Je n’en suis pas plus compétent pour cela, mais je ne suis pas resté dans mon trou.

            Mais merci tout de même pour vos remarques, qui nuancent utilement mon “manichéisme puéril“.


          • ELCHETORIX 24 mars 2011 12:06

            Bonjour L Dalmas
            merci pour votre article qui décrit avec justesse les véritables interventions de « l’empire » en LIBYE .
            Que dire d’autres , sinon que les peuples , tous les peuples doivent s’unir contre les « oligarques » qui nous « gouvernent » .
            Nous devons vaincre cet « empire » par tous les moyens !
            RA .


            • schweitzer schweitzer 24 mars 2011 12:12

              Je pense que les Etats-Unis, l’Angleterre et la France ne sont plus des démocraties depuis un bon bout de temps (peut-être depuis Glastone en 1879) : ces pays obéissent aux lobbyings, aux dieux de la finance, de l’armement, de la guerre et des médicaments... Ces trois pays sont vraiment devenus des dangers pour toute l’humanité au même titre que l’ont été à titre individuels Hitler, Staline et bien d’autres...


              Leurs soucis démocratiques et humanitaires n’existent absolument plus et leurs « politiques » consistent à créer des masses colossales de billets... des masses monétaires qui n’ont plus rien à voir avec les réalités économiques de ces pays. la vrai question est : est-ce qu’on va tous crever étouffés par le roi Dollar et la princesse Livre Sterling...

              Les déséquilibres financiers, économiques et sociaux sont aujourd’hui des gouffres et des milliards de personnes travaillent tous les jours comme des forçats pour justifier les gros délires de cocaïnomanes des « quelques pauvres débiles » qui nous gouvernent ou qui décident du sort de la planète.

              En un mot comme en cent : Au secours !!! Bonne journée. ludwig van. 

              • bernard29 bernard29 24 mars 2011 14:00

                Les vrais résistants au Nouvel Ordre Mondial vous saluent bien.

                - Ceaucescu, Milosevic, Noriega, Saddam Hussein l’ont déjà été.
                - Ahmadinejad, Lukashenko, Gbagbo, Chavez sont en point de mire.
                « Ils n’avaient –et n’ont – rien de commun, si ce n’est leur insubordination, qui suffit à les désigner comme cibles ».

                ils faut les sauvegardés. Là au moins c’est clair... Les révolutionnaires sont ceux qui détiennent le vrai pouvoir de martyriser leurs peuples. bonjour chez vous !!!


                • bernard29 bernard29 24 mars 2011 14:05

                  vous devriez envoyer votre message à Rony Brauman et à Michel Collon. je les trouve un peu tiède. ils utilisent des circonvolutions alambiquées pour dire ce qu’ils pensent vraiment . 


                • Taverne Taverne 24 mars 2011 14:09

                  « Ceaucescu, Milosevic, Noriega, Saddam Hussein » : vous les regrettez, ces braves gens ?

                  « Il suffit d’affirmer qu’il va les commettre. Kadhafi n’a encore massacré personne, mais il va noyer Benghazi dans un bain de sang. » Et bien non, figurez-vous que c’est Khadafi lui-même qui a proféré distinctement et à maintes reprises des menaces très précises contre son peuple et les pays occidentaux dont la France. Vous ne suivez pas l’actualité ?

                  Le point 10) est un modèle mauvaise foi et même de mensonge éhonté : vous osez écirire ceci : « Le premier assentiment de la Ligue arabe a été le résultat d’un marché, d’un message aux divers chefs d’Etats quasi-féodaux : vous justifiez notre intervention ; en échange, on ferme les yeux sur vos écrasements de soulèvements populaires. »


                  • machiavelle machiavelle 24 mars 2011 14:22

                    Ne surtout pas se fier aux apparences trompeuses ni aux manipulations médiatiques des propos de Khadafi sortis de leurs contexte...

                    La pire des dictatures n’est pas celle de Khadafi qui est visible par tous, mais bien au contraire celle qui se cache derrière les mots « Démocratie » et « Droit d’ingérence », mais qui surtout décide selon des interêts obscures, quand une "insurrection populaire de masse« doit médiatiquement rester une »simple émeute" (Grêce, Algérie) ou bien devenir « une révolution » (Tunisie, Egytpe, Lybie) auprès d’une opinion publique totalement embrigadé que l’ont informe pas, mais que dont ont fabrique en permanence le consentement..

                    La pire des dictatures est également celle qui ne pouvant plus utliser la menace « d’armes de destruction massive » (Irak) pour justifier l’invasion d’un pays et le pillage de ses ressources, utilise désormais l’insurrection de quelques factions tribales dissendentes (et que Khadafi avait lui même pacifiés et unifiés à d’ autres tribus pour constituer la Lybie), pour justifier « démocratiquement » sa prochaine guerre de conquéte dans l’objectif d’instaurer un « Grand Moyen Orient » ou "Une union pour la Méditerranée" dont les ressources seraient disponibles en permanence grâce à la circulation libre et non entravé des marchandises dans des pays qui comme l’Iran seront bientôt les prochaines cibles d’une dictature fondé sur la guerre économique marchande libre et non entravé, la fabrique permanente du consentement et la manipulation médiatique des masses.


                    La pire des dictatures est également celle qui le 11 sept 2001 n’a pas hésité à sacrifié la vie de plus de 5000 de ses citoyens, dans le seul et unique but de justifier la suppression de quelques unes de leurs libertés individuelles (patriot act) tout en légitimant un vaste programme d’occupation du moyen orient dont étrangement Israël est épargné malgré les atrocités commises depuis des décennies sur la population civile Palestinienne.

                    La pire des dictatures est également celle qui partout dans le monde tente de contrôler les populations en contrôlant leurs alimentation au travers des OGM et des Nanotechs, et ce alors qu’une majorité d’individus y sont farouchements opposés. Elle est également celle qui malgré le rejet de la constitution européenne par les peuples,  à ratifié le traité Lisbonne qui en reprend les grands principes.


                    la pire des dictatures est également celle qui brandit les mots « terrorisme » et « armes de destruction massives » afin d’effrayer une population qui ignore que ce sont leurs propres dirigeants qui financent aujourd’hui un terrorisme qui étrangement ne profite jamais à leurs auteurs directs. Populations qui ignorent également que d’autres en Angleterre et aux Etats Unis financèrent tour à tour, le Bolchevisme, l’accession au pouvoir du parti Nazi, puis l’armée Allié.

                    La pire des dictatures est également celle qui instrumentalisa politiquement l’identité culturelle des peuples dans ce que l’ont nomme le Nationalisme, mais elle est également celle qui aujourd’hui tente d’instrumentaliser politiquement le refus de la guerre entre les peuples dans ce que l’ont nomme « Le Nouvel Ordre Mondiale », qui n’est rien d’autres qu’une guerre technologique et scientifique totale contre l’ensemble du vivant dans globalité.


                    Avant d’affirmer avec certitude et empréssement que le régime démocratique "serait la pire des dictatures après toutes les autres...et seulement après toutes les autres", nous ferions bien d’attendre quelques décennies pour voir si en réalité et après l’instauration d’une Gouvernance Mondiale tant désiré par ses idéologues du Groupe Bilderberg, du CFR et de la Trilatérale, elle ne sera finalement pas considéré par les adeptes du prosélythisme démocratique, comme la plus insidieuse et la plus machiavelique de toutes les ditatures ayants jamais existés sur terre... autrement dit celle qui créa elle même les conditions d’un chaos planétaire lui permettant de jouer les indispensables « sauveurs », autrement dit le pire des tyrans et la pire des Tyrannie !

                    Quant au Peuple Lybien, les dirigeants occidentaux s’en soucient bien moins que Khadafi lui même, car combien de fois n’ont ils pas démontrés leurs mépris à l’égard de tout individu qui les interpelles sur des questions sensés et précises. et en l’occurence qu’est ce qu’un Peuple sinon une grand nombre d’individus méprisés en tant qu’individus, mais fantasmés, idôlatrés et courtisés en tant que « Peuple » ou en même en tant "qu’Humanité...

                    Quoi qu’il arrive, restons sur nos gardes.. car pour ces pourritures qui nous dirigent, nous mentent et nous manipules, non seulement « plus le mensonge est gros, plus il passe », mais pour eux également « la fin justifie toujours les moyens » comme ils nous l’ont démontrés lors des fameux événements du 11 sept 2001 et comme ils nous le démontrent avec un « terrorisme » sans queue ni têtes mais stratégiquement omniprésent ..


                    • herope herope 24 mars 2011 16:25

                      Ce qui se passe actuellement est un retour au féodalisme car le Suzerain (USA) et ses vassaux (France Grande-Bretagne...) procèdent eux-mêmes différemment mais efficacement à des actions liberticides et assassines contre leur population (que dire des plus de 100 millions de personnes en UE et USA qui tentent de survivre, constituant un quart-monde oublié ? combien de centaines de morts chaque année ? (froid, faim, absence de soins, habitats insalubres, répression policières.....)
                      Leur principal souci : remettre au pas celui qui refuse de se contraindre à leurs directives.
                      Ou est la la justice et la morale dans ce conflit ?

                      www.fa-heropelyon.fr.gd


                      • bernard29 bernard29 24 mars 2011 16:50

                        On a sauvé Benghazi d’un massacre . La zone d’interdiction de survol et les frappes ciblées sur les tanks et autres canons de Kadhafi qui bombardent et détruisent la libye, commencent à faire douter l’armée du dictateur. L’espoir est là.

                        Il reste à espérer que les forces des insurgés réussisent leur pari de desserrer l’étau militaire et dans la reprise du soulèvement populaire dans les villes parasitées par les snippers et miliciens de Kadhafi.

                        Les rebellions contre les régimes autoritaires en Syrie et dans certains autres pays arabes reprennent espoir et se multiplient avec un courage qui ne se dément pas. 


                        • ELCHETORIX 24 mars 2011 17:29

                          oui par exemple en israèl , à quand la révolte des citoyens israéliens comme les arabes palestiniens qui sont des citoyens de seconde zone !
                          non ce qui t’intéresse l« ami , le pays qui est visé , bien entendu c’est l’IRAN qui par hasard est contre l’Empire avec son bras armé l’état d’israèl , pas ses citoyens !
                          On le sait le grand » jeu « de l’échiquier mondial »cher à brezinski et autres canailles US est de mettre au pas tous les pays qui font obstacle à leur NOUVEL ORDRE MONDIAL dont la capitale serait JERUSALEM !
                          Mais les responsables Chinois , ceux de RUSSIE et autres pays de l’ALBA ont décidé de résister à ce nouvel impérialisme totalitaire des nations occidentales et leurs états vassaux comme les pays du Golfe Persique et ailleurs !
                          RA .


                        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 24 mars 2011 18:03

                          Mmmm... ça devait arriver. Selon la chaîne ABC « Un avion libyen abattu par un Rafale français ».
                          Les commentaires associés à l’article sont assez intéressants à lire. On y retrouve les mêmes controverses qu’en France.


                          • tvargentine.com lerma 24 mars 2011 21:05

                            Que voila un véritable article digne du pétainisme !

                            Kadhafi est un terroriste ! et il faut avoir le courage de dire que quand les démocratie lui ont donné une 2eme chance de se racheter ,il en a profité pour aller en sens inverse

                            Pourquoi devrez t-on accepter de voir un criminel qui assassine sa population sans rien faire ?

                            On non de quoi Kadhafi serait -il le légataire de la Libye ?

                            Votre article passe à coté du droit fondamental de tout être humain : LA LIBERTE

                            http://www.tvargentine.com


                            • tanguy 24 mars 2011 21:17

                              Merci pour votre article.

                              Pour ma part, j’ai envoyé un petit texte inspiré de celui que l’on trouve là : http://guerre.libreinfo.org à tous les membres « progressistes » de mon parlement qui ont voté l’entrée en guerre (TOUS l’on fait !!!). Des justifications sont là : http://guerre.libreinfo.org/manipulations/medias-mensonges/417-guerre-de-libye.html.

                              Evidemment, l’efficacité risque d’être limitée, mais ne pas manifester notre indignation aux « saigneurs de guerre » revient à leur marquer notre accord !!!!


                              • moebius 24 mars 2011 22:25

                                la guerre c’est méchant , ça tue et c’est pas bien


                                • moebius 24 mars 2011 22:28

                                  Je suis indigné et je manifeste mon indignation car je suis gentil


                                  • Louis Dalmas Louis Dalmas 25 mars 2011 08:53

                                    Merci, Tanguy, de m’avoit indiqué le site « Beez, libreinfo » – http://guerre.libreinfo.org
                                    Je le recommande à tous.
                                    Par ailleurs, certaines réactions sont amusantes : pour « lerma », mon article est “digne du pétainisme“ ; pour “Barre de rire“, je suis “nostalgique du communisme“. Deux étiquettes à jeter au panier après avoir rigolé un bon coup.
                                    "Barre de rire“ est d’ailleurs doublement amusant : il affirme sans sourciller que les pays ayant exprimé réticences et réserves quant à l’intervention en Libye “sont tous sous régimes autoritaires“.
                                    Comme l’Allemagne, l’italie, la Pologne, la Roumanie, la Bulgarie, la Grèce, et la majorité d’Etats qui n’ont pas voté la résolution de l’ONU ? De quoi rire en effet.


                                    • Marc DELON 27 mars 2011 12:26

                                      l’intervention de la coalition est nécessaire.
                                      Kadhafi avait pour projet d’anéantir une partie des Libyens qui comme un peu partout dans les états autoritaires n’en peuvent plus et se révoltent.
                                      Si certains états sont contre l’intervention c’est d’abord et avant tout parce qu’ils savent que chez eux c’est pareil et que la contagion pourrait les atteindre.
                                      assad, ahmadinejad et d’autres voient dans ces mouvements de liberté un danger pour leur pouvoir, d’où la répression sanglante contre les opposants.
                                      La démocratisation est en marche.
                                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès