• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les sept piliers de la future politique étrangère de la France

Les sept piliers de la future politique étrangère de la France

Loin de la sinistrose ambiante, j'affirme que la France peut redevenir une grande puissance. Elle en a les moyens. Il lui manque juste la volonté. Le présent article propose sept piliers fondateurs d'une nouvelle Politique Etrangère de la France, sept règles à respecter sur la Scène Internationale pour refaire de notre pays une puissance de premier ordre, à l'égal de la Russie. Il illustre le propos par des exemples. Il ne donne pas le détail de ce que devra être cette politique. Ce sont les circonstances qui en décideront.

J'exclus d'emblée d'arrimer la puissance de la France à celle de l'Union Européenne, tant que celle-ci n'est pas une construction politique complète avec un commandement à sa tête, capable de lui donner une stratégie.

 

En préambule, je dirais, à l'inverse de Clémenceau, que la diplomatie est chose trop sérieuse pour ne pas être confiée à des diplomates. Le chef de la diplomtie française doit être un diplomate de profession et pas tel ou tel politique incompétent en la matière placé là pour faire plaisir à son camp.
 

Voici donc les 7 principes que je propose pour refonder notre diplomatie.

Il ne s'agît pas encore, à ce niveau de dire en détail la future Politique Etrangère de notre pays mais juste d'énoncer les fondamentaux qui la guideront.
A partir de ceux ci seront opérés des choix nuançables vis à vis des acteurs locaux (neutralité, alliance ou hostilité).

 

1er principe.

La France doit retrouver son indépendance.

C'est une tautologie, personne ne peut être fort s'il n'est indépendant.

La France doit retrouver son indépendance politique en sortant de l'Union Européenne. Nous ne pouvons être un grand pays tant que des lois externes, en l'occurence celles de l'UE prévalent sur nos lois.

La France doit retrouver son indépendance militaire en sortant de l'OTAN, instrument de la puissance américaine.

La France doit retrouver son indépendance financière en battant monnaie, donc en sortant de l'euro, mais pas seulement. Elle doit équilibrer ses budgets en empruntant à 0% à la Banque de France et pas à x% à des banques privées. Ainsi elles ne se met pas sous la tutelle des marchés.

J'ai l'esprit ouvert. S'il existe des moyens d'assurer son indépendance financière en restant dans l'euro, je n'y vois pas d'inconvénient. N'ayant cependant pas compris toutes les explications données notamment lors du débat du 2em tour des présidentielles, je reste dans l'expectative.

 

2em principe.

 

La France doit se donner les moyens de son indépendance.

Proclamer son indépendance est inutile, si derrière, les moyens ne sont pas mis en oeuvre pour garantir celle-ci et ne pas juste changer d'allégeance.

Ces moyens seront principalement militaires, financiers et diplomatiques.

Ils doivent être cailbrés au mieux en fonction de nos objectifs. Inversement, nos objectifs doivent leur être proportionnés.

Aujourd'hui, tel n'est pas le cas. L'opération Barkhane que mène la France au Mali est, malgré le courage et le professionnalisme de nos soldats, une absurdité. Il est demandé à 3.000 hommes de contrôler un territoire grand comme plusieurs fois la France, qui s'étend sur... six pays africains ( Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) C'est une absurdité. L'Armée Française fait des miracle, mais même les meilleurs soldats du monde ne pourraient jamais contrôler des territoires aussi vastes avec 3.000 hommes. C'est un non-sens.

L'armée doit être renforcée, avec au moins un deuxième porte-avion pour en avoir toujours un disponible, ses moyens, y compris logistiques, augmentés. Il n'y a pas d'indépendance si, avant d'intervenir à tel ou tel endroit nous sommes obligés de demander à autrui de nous supporter matériellement, ce qui revient à demander une autorisation.

La diplomatie doit être professionnalisée, ce qui nous amène au thème suivant.

 

3em principe.

 

C'est à la diplomatie de coller à la réalité et pas l'inverse.

Nous n'avons pas les moyens de chambouler le monde. Nous devons le prendre tel qu'il est.

A - Notre discours doit être en cohérence avec nos actions.

Le discours qui accompagne notre diplomatie doit être audible et compréhensible de tous. Si tel n'est pas le cas, nous sommes en mode "brouillon", et nous exposons à recevoir des coups, y compris par le fait du terrorisme, inattendus, violents et destructeurs, susceptibles de nous faire lâcher prise. Nos adversaires prendront notre absence de lisibilité pour une faiblesse. C'est le cas aujourd'hui.

Concrètement le discours quasi-religieux, droitdelhommiste doit être abandonné.

Il n'est pas crédible. Quand nous critiquons la Russie au nom des Droits de l'Homme pour ensuite se coucher devant l'Arabie Saoudite, nous nous ridiculisons devant le monde entier. Être ridicules, c'est être [très] faible. Ce comportement est à proscrire. La Terre n'est pas l'auditoire de TF1 et ce n'est pas une bonne stratégie que de prendre 7 milliards d'êtres humains pour des imbéciles.

 

B- L'ensemble vide n'est pas un allié possible.

La diplomatie ne peut prendre position que par rapport à des acteurs qui existent sur le terrain. Il est absurde et désastreux d'invoquer des forces "démocratiques" ou des "islamistes modérés" qui n'existent pas. Je prends un exemple. En Syrie par exemple le choix est entre Bashar el Assad et les Islamistes.

L'alternative qui s'offre à notre diplomatie est de favoriser l'un des deux acteurs ou de rester neutre.On peut ne pas aimer le régime de Bashar pour des raisons x ou y. Mais il doit être clair que si on détruit ce régime, ce sont les islamistes qui l'emportent avec toutes les conséquences que celà aura en particulier de favoriser le terrorisme, donc, de condamner à mort, à terme, des Français innocents !

 

4em principe.

Abandon du dogme des frontières intangibles.

Ce principe découle du précédent. Lorsque la diplomatie colle à la réalité, elle accepte les changements de frontières.

Aucune frontière n'est immuable ni sacrée surtout quand elle est née d'une délimitation administrative arbitraire d'un empire disparu. L'intangibilité des frontières est contraire au Droit des Peuples à disposer d'eux mêmes.
Par exemple, l'Abkhazie (ce petit territoire à l'Ouest du Caucase arraché à la Géorgie) doit être reconnue parce que les Abkhazes sont un peuple autant riche en Histoire et digne d'intérêt que les Français, les Grecs ou les Israéliens !

Il est faux de dire que toute modification de frontière engendre des guerres. Il faudrait sortir de 1940 !
Je sais que certains (surtout chez les journaleux) ont du mal ! Il faudra leur expliquer qu'il s'est aussi passé plein de choses avant et après la Seconde Guerre Mondiale et que la reductio ad hitlerum n'est pas un mode d'analayse toujours pertinent.
La guerre civile d'Espagne a été parmi les plus meurtrières du XXem siècle, elle n'a déplacé aucune frontière.
Tchéquie et Slovaquie de sont séparées le 1er janvier 1993, créant une nouvelle frontière sans qu'un coup de feu ait été tiré.

 

5em principe.

Réintroduction dans la diplomatie du Droit des Peuples à disposer d'eux mêmes SUR LEUR TERRITOIRE HISTORIQUE.

Un peuple doit pouvoir accéder à l'indépendance (puis au rattachement à un autre pays, le plus souvent partageant sa langue, sa religion et sa culture), s'il le souhaite, seulement s'il est sur son territoire historique et pas sur une terre fraîchement colonisée par lui, encore plus si c'est par la force.

A défaut de disposer d'un Droit International et des moyens de le faire appliquer, ce principe, très pragmatique vise à ne pas donner de prime à l'agresseur quelque soit la situation.

Ce principe exclut la reconnaissance d'états fantoches comme le Kosovo. Nous devrons rompre nos liens avec cet Alien, création de l'OTAN, ou de Chypre Nord, autre pseudo état fraîchement colonisé par les Turcs.
En revanche, le Karabagh, arménien depuis toujours doit être reconnu comme le rattachement de la Crimée à la Russie.
La reconnaissance des indépendances doit se faire au cas par cas, sur les critères définis ci-dessus, plutôt que, comme aujourd'hui, de brandir un principe d'intangibilité des frontières qu'on ne respecte pas nous mêmes (Kosovo). Comme pour la religion des droits de l'Homme, cela nous rend... ridicules aux yeux du monde entier.

 

6em principe.

Appui des minorités chrétiennes notamment au Proche et Moyen Orient.

La France doit ainsi renouer avec son rôle historique. ces minorités doivent être protégées car proches de nous. Assumer leur défense nous fait respecter dans la région, contrairement à ce que pensent nos francs maçons. Les états de la région respectent davantage ceux qui sont fidèles à leurs alliés et à leurs proches que ceux qui les trahissent. C'est assez logique.

 

7em principe

S'appuyer sur la mer pour renouer avec la puissance.

La France possède la deuxième surface maritime du Monde après les Etats Unis. Comme la Russie avec la Sibérie, nous avons une arrière cour territoriale immense qui est un attribut nécessaire et suffisant de la puissance à condition d'y mettre de la volonté politique et de l'argent !

 

En conclusion.

Avec notre puissance économique, une politique étrangère claire et lisible et l'appui de notre puissance maritime, la France peut, en quelques années hisser sa puissance internationale au niveau de celle de la Russie.

Cela participera d'une redistribution planétaire des cartes souhaitable.

Comme me l'a fait remarquer un ami, la Politique Étrangère n'est que le prolongement, hors de nos frontières, de notre politique intérieure.
A partir du moment où notre pays renouera avec la confiance, la fierté, une grande politique étrangère néo-gaulliste pourra se déployer autour d'une France qui aura renoué avec la puissance.

 

Nota.

Je suis à ce jour 19 mai 2017, candidat à la députation, pour Debout-la-France. La présente analyse est une analyse qui m'est personnelle. Je l'ai soumise bien sûr à mon Mouvement Politique. En attendant sa réponse, à ce jour, elle n'engage pas celui-ci.


Moyenne des avis sur cet article :  2.24/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Etbendidon 20 mai 14:44

    ce n’est pas à DLFN que l’auteur doit se présenter mais à l’UPR
     smiley
    J’ai transmis ses doléances au Président Macron qui nul doute s’en inspirera
     smiley


    • @Etbendidon

      T’as fait l’Ecole du Rire, toi smiley


    • @Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL]

      pourquoi les francais ont ils peur de le DRIANT  ??? METTRE UNE DAME A LA DEFENSE c’est comme

      mettre un illettré a l ’éducation !!!!!

      vont ils nous jouer l’agonie des bretons désarmés a CONLIE avec leur chef le general de KERATRY ?????
      2 ème erreur de MR MACRON après avoir traité le personnel de DOUX D’ ILLETTRES

      PARIS N EST PAS LA FRANCE COMME LE CHANTAIT GLENMOR MAIS SODOME !!!


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 20 mai 14:44

      « Je suis à ce jour 19 mai 2017, candidat à la députation, pour Debout-la-France. La présente analyse est une analyse qui m’est personnelle. Je l’ai soumise bien sûr à mon Mouvement Politique. »

      Peur-être NDA attend-il l’avis de MLP pour vous répondre ?

      • @Jeussey de Sourcesûre

        Jaloux ? 


      • @Jeussey de Sourcesûre

        Il est vrai que si Marine le Pen dit que 2+2 =4, tous les intellectuels de gauche hurleront avec les media que 2 et 2 font tout sauf 4 !


      • @Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL]

        quelle GAUCHE : rien a voir avec les MERCENAIRES DE MACRON 

        LA VRAIE GAUCHE CE SONT LES INSOUMIS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


      • Decouz 20 mai 15:13

        Le Sahara occidental ?

        La Palestine ? C’est vrai qu’on attend depuis longtemps le tracé définitif des frontières.
        Tiens le point de vue du clergé catholique local :

        http://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Monde/En-Israel-Palestine-lEglise-refuse-considerer-situation-comme-normale-2017-05-16-1200847553

        Et puis il y a aussi des Africains qui veulent remettre en question frontières issues de la colonisation...


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 20 mai 15:21

          @Decouz

          Pour ce qui est du Luxembourg et d’Andorre, ça va.
          Ils ne demandent rien.
          Les problèmes de bi et trilinguisme ont été réglés, on n’en parle plus.
          Par contre les Lapons aimeraient bien avoir leur autonomie, car leur territoire est partagé entre la Norvège, le Suède et la Finland.
          Mais bon ! Ils sont habitués.
          Djibouti, on fait quoi ?
          Et Gibraltar ?
          Y a du boulot, hein !

        • @Decouz

          Le Sahara Occidental est reconnu par 32 pays, ce qui n’est pas négligeable, mais aucun pays dit du Nord.

          Ce cas illustre très bien un certain autisme des diplomaties occidentales vis à vis du Sud malgré le pénible discours égalitaire qu’on nous inflige ici !

          Pour ce qui est de la Palestine, ses frontières ont été clairement fixées par l’ONU en 1967.
          Elle est reconnu aujourd’hui par 75 pays. Mais il est vrai que ce sont de tout petits pays sans importance, genre l’Indonésie, le Brésil, la Russie, la Chine...

          Il est évident que la France doit reconnaître la Palestine.

          En Afrique, sur presque la moitié du continent les frontières issues de la colonisation sont en réalité déjà dissoutes puisqu’elles se trouvent à l’intérieur de zone qui ne sont plus contrôlées par les états qui en ont théoriquement la charge.

          http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/les-etats-effondres-erreurs-de-l-163307


        • OMAR 20 mai 17:24

          Omar9

          @Le Kergoat « Appui des minorités chrétiennes notamment au Proche et Moyen Orient. ».

          Sinon, quand les minorités chrétiennes se font massacrées comme en Inde
          http://www.liberation.fr/planete/2016/01/19/en-inde-si-une-eglise-est-attaquee-la-police-reste-passive_1427234
          ou au Sud-Soudan
          http://www.liberation.fr/planete/2016/03/11/au-soudan-du-sud-on-massacre-en-silence_1438972
          On fait quoi ?


          • @OMAR

            Evidemment qu’il faut les aider. Je voulais dire par là, que c’est principalement au Proche Orient que les Chrétiens sont menacés, ça n’empêche pas et vous avez raison , qu’ils sont aussi persécutés ailleurs. Vous auriez aussi pu citer la Chine.


          • OMAR 21 mai 11:03

            Omar9

            @Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL]

            Donc vous allez aussi tout faire pour inculper la Belgique dans les massacres inter-chrétiens du Rwanda ?
            Et en Israël, vous comptez faire quoi ?
            http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/06/18/97001-20150618FILWWW00197-eglise-incendiee-en-israel-16-colons-liberes.php


          • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 20 mai 19:13

            Salut, en jetant juste un œil j’avais lu, et c’est vrai en plus ce n’est pas inventé, les serpillières de la future politique étrangère de la France...

            ça avait du sens factuel par contre.. !


            • @Hecetuye howahkan

              Les serpillères, ce sont ceux qui sont pouvoir !


            • microf 21 mai 01:14

              J´ai lu votre article et il ne m´a pas convaincu, excusé moi de vous le dire, je reprendrais point par point. Et je prierai au cas oú vous voulez me répondre, de bien lire ce que j´ai écris, bien réfléchir et prendre le temps avant de le faire, c´est un débat fait pour informer et apprendre.

              1-La France doit retrouver son indépendance.

              Comment voulez vous que la France retrouve son Indépendance si la France la refuse á certains pays ?.
              Mme. Le Pen vient de donner une interview oú elle dit ceci :"« Tout le monde a bien compris que si on n’a pas de souveraineté sur sa monnaie, on n’a de souveraineté sur rien.

              Avez vous déjá entendu parlé de la Francafrique, du Franc CFA ?.
              La Francafrique est le systeme crée par le général de Gaule en mettant á sa tête le sinistre Jacques Foccard pour piller l´Afrique Francophone, et le Franc-CFA est l´unité monétaire toujours créee par la France pour ses colonies. Cette monnaie jusqu´á aujourd´hui est imprimé en France á Chamalière et géré par le Trésor Francais. Ceci empêche ces pays d´avoir leur Souveraineté monnétaire, alors leur indépendance, qu´en dites vous ?, est ce que la France doit continuer á les empêcher d´ avoir leur Souveraineté monnétaire ?.

              2-La France doit se donner les moyens de son indépendance.
              Ces moyens seront principalement militaires, financiers et diplomatiques.
              Ce qui veut dire plus de militaires, plus de prédation financière, plus d´ingérence de la France dans les politiques des autres pays comme la France ne cesse de le faire.

              3em principe.

              C’est à la diplomatie de coller à la réalité et pas l’inverse.

              « Nous n’avons pas les moyens de chambouler le monde. Nous devons le prendre tel qu’il est ».

              Mais ce n´est pas normal ce que vous écrivez, car en prenant le monde tel qu´il est, la France va continuer sa politique que la France mène aujourd´hui. Alors que je souhaiterais que la France ne prenne pas le monde tel qu´il est, que la France refuse cet ancien modèle de prédation, d´ingérence, de pillage, de destruction d´autres pays, un exemple que d´autres pays devront imiter.

              4em principe.

              Abandon du dogme des frontières intangibles...

              Les frontières des pays Africains Francophones comme on les nomme, ont été tracées par la France au mépris de tout bon sens. Les familles entières ont été ainsi séparées une partie dans tel pays, une autre dans tel autre, vous avez omis de citer ce point, qu´en dites vous ? doit-on les laisser telles que la France les a séparées ou bien il faudrait les retracer pour remettre les tributs entières et famille entières séparée depuis des décénnies ?.

              5em principe.

              Réintroduction dans la diplomatie du Droit des Peuples à disposer d’eux mêmes SUR LEUR TERRITOIRE HISTORIQUE.

              Je suis d´accord avec vous, mais la question que je voudrais vous poser serait de savoir si l´Afrique Francophone et les Départements et Territoires D´outre-Mers que vous n´avez pas mentionnés sont compris dans ce schéma ?, car ces peuples aussi veulent disposer d´eux mêmes et non d´être toujours sous le joug Francais.

              6em principe.

              Appui des minorités chrétiennes notamment au Proche et Moyen Orient.

              Qu´en est-il des Chrétiens des pays Africains ?. Une bonne partie des armes saisies aux terroristes de Boko-Haram qui tuent les Chrétiens dans ces pays, sont Francaises, comment sont-elles arrivés lá bas ?, il faudrait poser la question au gouvernement Francais.

              7em principe

              S’appuyer sur la mer pour renouer avec la puissance.

              En s´appuyant sur la mer pour renouer avec la puissance comme vous le dites, la France entrera en conflit avec d´autres pays, car la France sera obligée d´occuper des zones riches qui ne sont pas dans son environnement géographique, est ce que vous souhaitez ?.
              Un Porte-avions sert á quoi ? n´est pas á porter des avions et des troupes de combats ?, et ces troupes et avions de combats pour combattre qui ?, je ne vois et ne connais aucun voisin frontalier de la France qui s´est déclaré son ennemi.

              En conclusion, vous dites qu´en adoptant ces sept points que vous avez écris, la France ce hissera au même niveau que la Russie.
              Pourquoi vouloir être au même niveau que la Russie ?. Quel est déjá le niveau de la Russie ?.
              La France dispose de plusieurs atouts que la Russie n´a pas, je ne vous citerais qu´un seul, la Francophonie. La Francophonie est l´ensemble des pays en dehors de la France qui ont soit adoptés le Francais ou parlent Francais.
              La Francophonie, en dehors de la population Francaise en France, réunit plus de 300 millions de personnes, la Russie n´a pas un tel atout.
              La Francophonie a les pays les plus riches en matières premières du monde je ne vous prendrais pas ceux des Caraibes, Océanie, ni Pacifique, ni Amérique du Sud ( vous voyez que la France est dans tous les continents ce qui n´est pas le cas de la Russie qui est restée dans sa sphère géographique ), mais uniquement que ceux d´Afrique ( Niger= Uranium ; Centrafrique= diamants, Uranium, Or, Bois précieux, pétrole, Gaz ; Gabon=Pétrole, Uranium, Or, Bois précieux, Fer, Gaz ; Congo, pétrole ; Tchad= pétrole ) tous sous la coupe de la France, n´est ce pas suffisant ?. La Russie ne dispose pas d´un tel atout, que fait déjá la France avec ces atouts ?, n´est ce pas suffisant pour faire de la France une grande puissance plus que la Russie ?.

              Alors la France n´a pas besoin d´être un grande puissance plus que ce qu´elle est maintenant, ou ce que vous voulez que la France devienne, c´est même un très grand handicap.

              Pour que la France devienne une grande puissance, la France doit carrément abandonner les sept points que vous cités car ce sera une nouvelle colonisation. La France doit revenir dans ses propres frontières et coopérer avec les autres pays selon le modèle gagnant-gagnant, c´est cela qui fait ou fera de la France une grande puissance, car la France a des atouts tels la Francophonie, qui bien utilisée pour le bien de tous ces pays y compris de la France, fera de la France une grande puissance.
              Regardez la Chine qui est entrain de devenir une grande puissance sans avoir fait la guerre á qui que ce soit pour être á cette place.
              Avec sa ROUTE de la SOIE, la Chine va encore être puissante sans avoir tirée un seul coup de feu, alors, c´est ce que la France doit faire, sinon, son avenir sera très sombre si la France veut faire comme vous l´écrivez, car cela s´appele, la néocolonisation, et vous oubliez que nous ne sommes plus au 18e ,19e ou 20e sièlce, mais au 21e siècle, siècle oú il faut changer sa facon de penser et d´agir.

               


              • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 21 mai 09:16

                @microf

                Salut à toi...je ++++

                 smiley


              • @microf

                Bonjour,

                En préambule de ma réponse.

                Sur l’Afrique, je pense que la politique de la France est un échec et qu’il faut tout remettre à plat.
                La politique de la France doit être adaptée à ses possibilités.
                Vos critiques en pagailles sur la France, justifiées ou non, me conforte dans mon idée, qu’il y a surtout des coups à prendre et je ne suis pas masochiste, ni pour mon pays, ni pour moi même. Je suis donc partisan d’un désengagement partiel de l’Afrique, au moins le temps d’y voir plus clair.

                D’autre part, le Monde extérieur à l’Europe ne se limite pas à l’Afrique. L’Amérique du Sud et l’Asie sont d’autres continents importants où se joue l’avenir du monde, d’où nous ne devons pas être absents.

                1. L’indépendance, s’il elle n’est pas faite, il n’est pas nécessaire d’aborder les autres sujets !

                2. si vous pensez qu’effectivement tout ce qui est militaire et financier est par essence nuisible, vous êtes un doux rêveur. Au Bataclan, c’est pas avec des roses qu’on a neutralisé les terroristes. Vos idées des années 60, « Peace and Love », c’est un peu dépassé maintenant !

                3. Si vous refusez la réalité, c’est votre droit, mais alors nous ne débattons plus de Politique Internationale, mais de poésie ! C’est pas vraiment l’objet de l’article.

                4. C’est aux Africains de tracer leurs frontières. De toute façon, dans beaucoup de cas les frontières issues de la colonisation, ne sont déjà plus sous le contrôle des états censés les contrôler.

                5. Outre mer, c’est aux gens de là bas de décider s’ils veulent ou non l’indépendance.

                6. Je n’ai pas dit d’appuyer les Chrétiens QUE au Proche Orient. Oui, il faut les appuyer aussi ailleurs. Simplement au PO, en Egypte par exemple, on a juste frôlé le génocide des Coptes. Itou en Syrie, avec les Chrétiens, plus les Allaouites plus les Chiites.

                7. Votre choix est cohérent. La France peut devenir un nain politique. C’est pas ce que je souhaite et je ne pense que ce soit ce que souhaitent les Français, mais on a le droit de faire ce choix.

                Quand vous écrivez "Regardez la Chine qui est entrain de devenir une grande puissance sans avoir fait la guerre á qui que ce soit pour être á cette place.", vous rigolez !
                Quand même... la Chine a quand même envahi le Tibet en 1950. Elle a fait la guerre au Viet-Nam, en 1979, et été le principal appui du gouvernement cambodgien de Pol Pot, donc été complice du génocide cambodgien (1,7 million de morts sur 6 millions d’habitants, ce sont des chiffres comparables au génocide arménienne), sans parler de son aide actuel au régime de fous furieux en place en Corée du Nord.

                Je crains que vos idées gauchistes, excusez moi, mais qui datent un peu, ne vous fassent voir la réalité dans le miroir déformant du tiers-mondisme, cet enfant bâtard du socialisme, qui voudrait nous faire croire que tout est mauvais chez nous et tout est merveilleux chez les autres.

                Non, le monde n’est pas noir et blanc. Il est le plus souvent gris !

                Il est rare qu’on ait en face de nous, les Nazis ou Daesh, souvent c’est plus mitigé, disait Onfray, et il a bien raison.


              • microf 22 mai 00:27

                @Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL]

                Bonjour Le Kergoat,

                J´ai tellement rigolé en lisant votre réponse qui est vraiment vide de sens, et pleine d´insultes á ma personne. Vous me traitez de gauchiste pourquoi ? je n´en sais rien, je ne vous ai pas affublé d´un nom, alors dès qu´une personne le fait, je classe cette personne.

                Au début de mon commentaire á votre article, je vous ai demandé qu´avant de me répondre, de bien me lire, bien refléchir, bien penser, et faire des recherches sur certains points si vous ne les connaissez pas, ceci pour vérifier si ce que j´écris est vrai ou pas.
                J´ajoutais que le débat est un échange d´idées et d´arguments fait pour informer et pour apprendre, ceci des deux côtés.
                De vous, je n´apprends rien sauf que la France doit redevenir que grande puissance, pourquoi ?, cela vous ne le dites pas.
                Si vous m´avez bien lu, je vous écrivais que ce serait un handicap si la France veut redevenir une grande puissance et j´ai argumenté.
                Car grande puissance selon votre modèle avec porte avions et canons, veut dire hégémonie sur d´autres petites puissances, et cela, la France n´en plus besoin, nous sommes en plein 21e siècle, siècle oú il faut refléchir autrement pour devenir une grande puissance, d´oú j´ai pris comme exemple la coopération avec la Francophonie bien utilisée au service et de la France, et aux autres pays Francophones, mais comme c´est très diffcile pour vous de saisir dans votre esprit du 18e siècle oú la France allait envahir des territoires dans tous les continents, alors, je souhaite que votre souhait se réalise, nous verrons oú cela va mèner la France.
                 
                Une seule chose que je sais c´est que, tous ceux qui ont été de grandes puissances, sont aujourd´hui á la traine, l´Espagne, le Portugal, l´Angleterre pour ne citer que ceux-ci, je n´oublierais pas la France bien sûr qui est entrain de s´y glisser lentement, mais surement vers le déclin irrévocable.
                On ne peut pas refaire l´histoire, vous êtes un passionné de l´histoire dites vous, faite des recherches, vous verrez que ce que j´écris est vrai, on ne peut pas refaire l´histoire.

                La France a été une grande puissance une fois pour toute dans l´histoire, votre souhait de voir la France redevenir une grande puissance avec portes avions, troupes militaires, occupations des mers et des océans, ne ce réalisera plus jamais.
                Je souhaite quand á moi une autre forme de grandeur á la France, et espère qu´il y aura en France des hommes et des femmes pour penser autrement que vous, comment remettre la France sur la nouvelle voie de la grandeur sans portes-avions, occupations des mers et des océans et troupes militaires dans le monde entier au détriment des autres pays comme c´est le cas en ce moment.

                Il ya un Président Africain qui avait au général de Gaule ceci« la vie d´un homme va de 0 á 100, la vie des Nations est éternelle ».
                Il avait raison car lui et de Gaule sont morts il ya longtemps, mais la vie et de la France et de ce pays que je vous laisse le soin en tant que passionné d´histoire, de faire des recherches et de découvrir.

                Ce Président Africain le lui disait parcequ´ il avait une vision á très long terme concernant les Relations Franco- Africaines, alors que le général de Gaule avait une vision á très court terme, de gains immédiats, la position de la France aujourd´hui dans le monde, donne raison á ce Président Africain.

                Je terminerais par ce lien que je vous prierais de visionner, ce qui est dis dans cette video, est ce que vous voulez qu´il continue encore si la France redevenait une grande puissance selon vous. 
                https://youtu.be/0cyGA4YRQtE
                 


              • microf 22 mai 00:28

                @Hecetuye howahkan
                Merci.


              • roman_garev 21 mai 09:42

                « Comme la Russie avec la Sibérie, nous avons une arrière cour territoriale immense »


                Une comparaison plus qu’étrange. La Sibérie n’est pas plus une arrière cour qu’une Normandie ou une Provence ne l’est pour la France.
                Monsieur l’auteur a une curieuse notion de géographie...

                • @roman_garev

                  La Sibérie représente le quart de la population de la Russie et les 4 cinquièmes de sa superficie

                  De même, pour la France, nos possessions maritimes représentent très peu de population mais d’immenses surfaces, pleines de ressources, comme pour la Sibérie.

                  C’est dans ce sens là que ce sont deux arrière cours ! Elles ont des points communs.

                  On a pas dans le cas de la Normandie ou de la Provence, ce déséquilibre entre la superficie du territoire considéré et la superficie du cœur du pays qui la possède (Russie d’Europe versus Sibérie pour la Russie, Métropole versus territoires maritimes pour la France.

                  Ou alors, la Normandie s’est beaucoup étendue cette nuit, sans qu’on me dise rien...

                  C’est possible remarquez, je vais regarder sur la carte météo, du JT, si la Normandie a grandit pendant la nuit !


                • roman_garev 22 mai 09:11

                  @Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL]
                  « nos possessions maritimes représentent très peu de population mais d’immenses surfaces, pleines de ressources, comme pour la Sibérie. »


                  Ah bon ? Pouvez-vous montrer sur la carte ces vastes surfaces ? Nommer ses villes avec plus de 200 000 habitants (en Sibérie il y en a 30), ses bourgs et villages ? Ses routes, ses centrales électriques, ses centres industriels ?

                • @roman_garev

                  On est plus au moyen âge. Les ressources maritimes, ça s’exploite.

                  https://meridianes.org/2014/02/11/france-la-deuxieme-puissance-maritime-mondiale/


                • roman_garev 22 mai 13:40

                  @Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL]
                  « Les ressources maritimes, ça s’exploite. »


                  D’accord. Mais on n’y habite pas, on n’y fait pas naître des enfants... Dois-je continuer la liste pour vous démontrer qu’il est absurde d’assimiler la terre habitée, le territoire du pays, aux étendues océaniques ?

                • @roman_garev

                  Vous irez expliquer aux gens qui sont sur les plate-formes pétrolières qu’on habite pas sur la mer.

                  On y vit, à mon avis bien mieux que dans les villages sibériens où vous avez -70° en hiver !


                • roman_garev 22 mai 19:38

                  @Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL]

                  Ah bon ? Sur les plate-formes ? Et vous avez encore omis des sous-marins ! Ensemble ils forment, à vous croire, l’analogie parfaite de la Sibérie. Avec ses usines, mines, écoles, centrales... Vous savez, des analogies pareilles réduisent à zéro le reste de votre article...


                  Et la Sibérie est trop immense (presque égale à une dizaine de plate-formes) pour parler d’une température « là-bas ». Il y en a plus de zones climatiques que vous n’êtes capables d’imaginer... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès