Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les sirènes de Damas

Les sirènes de Damas

Le peuple Syrien est pris en tenaille entre les rebelles et le pouvoir en place. La Syrie va-t-elle disparaître alors que les capitales occidentales et asiatiques se refilent le poisson pourri espérant peut-être que l'un des deux camps va finir par prendre le dessus l'autre ?

Bachar Al Assad

A ce jour, le peuple Syrien si combatif dans la révolte, dont l'entêtement à faire trembler le dernier des remparts contre la liberté, Bachar Al Assad, frise la pathologie aiguë, marche sans se retourner vers une mort certaine, lynché par les mêmes armes, qui, timidement, ont été pointées sur lui pendant des dizaines d'année sans jamais oser l'achever. Il faudra du temps encore, pour évaluer le coût en vie humaine, de la révolte syrienne inachevée, car derrière le balai incessant des chasseurs, qui pilonnent l'ensemble des grandes villes du pays de la ville d'Alep jusqu'à la capitale Damas, car sous le masque de cette armée de voyous recrutée pour écraser toute forme de rébellion, se dressent le spectre d'une guerre civile, banalisée par les médias arabes et occidentaux, un colosse aux pieds d'acier, qu'aucune grande puissance ne semble disposer à ébranler. Personne n'a pu prédire les printemps du peuple arabe, pas même, les membres les plus éminents de l’intelligentsia méditerranéenne, qui aujourd'hui, se vantent tous, dans de petits manuels postrévolutionnaires aux couleurs de leur autocratie récemment renversée, qu'ils possédaient les clés de la chute de leur « Raïs » ; alors qu'ils étaient pour la plupart bien loin de la révolution, et encore plus de la misère qui a alimentée les révoltes, exilés à l'étranger vivant à l'ombre des tumultes du régime. La révolution du Jasmin est née d'un acte spontané : désabusé, dépossédé, un jeune tunisien a embrassé les flammes du feu, devenu torche humaine, « il a mis le feu au Maghreb ». La révolution est née là au cœur du désespoir, elle n'a pas été commanditée par un sage patriarche, conférencier à l'autre bout du monde, qui ne connaît de son pays, que les quelques heures de sa vie qu'il a dépensé dans une prison avant de s'enfuir.

Visite officielle

Les « Sirènes de Bagdad » ont retenti il y a quelques années, sous la plume de Yasmina Khadra, le romancier algérien, qui, dissimulé sous les traits de l’un de ses personnage à la terrasse d'un Café, avait affirmé que si les Irakiens n'avaient pas accepté par eux-mêmes la terreur que leur imposa, le « Raïs » le plus connu du monde occidental, Saddam Hussein, alors il n'y aurait eu ni bombardements alliés, ni terrorisme, Saddam serait parti avec quelques milliards dans les poches, et peut être même, qu'il aurait atterri à Téhéran. Mais l'Histoire a même fait mentir le paysagiste le plus cruel du monde arabe, car même expulsé par tout son peuple, Bachar Al Assad s'accroche aux pouvoirs et de pirouette en pirouette, de révisions constitutionnelles en grandes assemblées « reconstituantes », il montre à la Communauté internationale incrédule, que la dictature n'a pas à s'embarrasser de la volonté du peuple, et que tout rebelle dans une dictature est considéré comme terroriste. Alors le Conseil de Sécurité se réunit toutes les semaines offrant le spectacle radieux d'un droit international emmené par le cynisme de la Chine et de la Russie, qui s'oppose à toute intervention alliée, et par l'hypocrisie des Etats de l'Ouest, qui au lieu de condamner « fermement » les exactions commises par le régime de Bachar Al Assad, qu'ils ont tous accueilli en grande pompe dans leur capitale, craignent secrètement qu'un régime islamiste naisse de la révolte syrienne. Un drame se joue devant nos yeux, on le regarde comme un mauvais film à la télévision, et lorsqu'il s'achèvera, il nous restera plus que nos bons sentiments, et nos bonnes paroles, pour discuter longuement de ce peuple qui est mort loin de chez nous.


Moyenne des avis sur cet article :  1.41/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 24 juin 2013 10:25

    Soutenir le peuple syrien dans sa lutte pour une vie meilleure n’empêche pas de dénoncer ceux qui profitent de la situation pour avancer leurs pions, ceux qui ont contribué à transformer cette lutte pour la démocratie en guerre civile. Car qui peut nier que maintenant l’on a une guerre civile qui ne pourra finir, si tout le monde laisse faire, que par la destruction et l’éclatement de la Syrie. Qui peut nier que les pays occidentaux y participent de plus en plus visiblement… et que la France de Hollande en est partie prenante........

    voir : SYRIE, L’IMPASSE AVANT L’IMPLOSION


    • Aldous Aldous 24 juin 2013 10:53

      Il va falloir en faire couler de l’encre pour faire passer ces mercenaires ignobles qui égorgent à tout de bras et font exploser les hopitaux de Syrie avec des otages-kamikazes pour des combattants de la liberté !


      Et il va faloir en joue, du violon sentimentaliste pour faire gober à l’opinion que nous devons envoyer des armes a ces ignobles salauds qui postent leurs explois macabres sur youtube.

      Soutenir de tels monstres, ça transforme la propagande en travail de galérien.

      C’est encore loin la Syrie ? Tais-toi et rame !





      • le moine du côté obscur 24 juin 2013 12:10

        En RDC aussi il y a des boucheries ignobles mais qui en parle ? On parle même de millions de morts, de viols quotidiens, d’abominations à peine imaginable mais qui en parle ? Qu’on laisse le peuple syrien régler ses problèmes mais c’est aller trop loin. Les dirigeants occidentaux et affidés se sont acharnés à décrire Bashar Al assad comme un monstre sanguinaire digne d’Hitler ou de Pol Pot. Sa « chute imminente » a été annoncée maintes fois mais on se rend compte que ça n’était que de l’esbroufe et de la guerre psychologique. Avec le temps on se rend compte que Bashar Al assad est très populaire en Syrie, que son armée est très soudée et qu’en face on a des rebelles qui sont en fait des mercenaires et des fous sanguinaires et dégénérés. Certains simples d’esprits disent que Bashar Al Assad doit démissionner pour « sauver son pays ». Mais cogitons un peu. Doit-il laisser son pays à des gens qui n’hésitent pas à détruire leur pays pour le plus grand bonheur des forces financières et affidés occidentales qui se font du fric en vendant des armes et ensuite en reconstruisant les pays. Car la facture de la guerre comme en Libye sera présentée aux remplaçants éventuels du lion syrien ainsi que celle de la reconstruction. Déjà qu’il semble que le FMI sans honte aucune ait proposé un prêt de 21 milliards de dollars à Bashar Al Assad pour reconstruire son pays. Et le peuple syrien dans tout ça, son avis ne compte pas ? Après tout ce qu’il a subi de la part des « rebelles » comment réagira-t-il si Bashar Al assad démissionne ? 

        J’en ai assez des gens qui reprennent comme des perroquets les mensonges éhontés des dirigeants occidentaux et des medias mainstream. Oui Basshar Al Assad n’est pas un saint et alors ? Citez moi un parmi les gens qui dirigent dans le monde. Voilà Erdogan qui s’acharnait à combattre Al assad en proie lui aussi à des troubles et qui toute honte bue parle de conspiration « étrangère » contre son pouvoir... Il voit même une conspiration dans les troubles qui agitent le Brésil. La vérité est que des gens manifestent pour des raisons économiques (entre autres) et leur mouvement légitime sont infiltrés par les mêmes qui sont à l’origine de ces problèmes. Ces mouvements sont infiltrés par des gens violents qui feront des casses, des pillages etc... Et une fois que le cycle de la violence est enclenché ça peut aller très loin, le cas syrien est patent. 
        Je pense que l’avenir est sombre et que cette guerre pourrait dégénérer surtout quand on voit la fermeté de Poutine devant des dirigeants occidentaux qui jouent les vierges effarouchées. Au moins cette guerre montre qui est qui et nous met devant notre conscience et notre responsabilité. 

        • FRIDA FRIDA 24 juin 2013 12:22

          on dirait que les pro guerre ne se contentent plus des médias mainstream, ils infestent également les réseaux sociaux.
          mais ce ne sera pas simple, l’espace permet la contradiction et leurs mensonges ne seront que bien démontrées
          https://www.youtube.com/watch?v=jLrbYbYEv6Q

          https://www.youtube.com/watch?v=DHngnZNnN2k
          https://www.youtube.com/watch?v=2ha34kwoiXI


          • SANSA97 24 juin 2013 12:22

             Chère corédacteurs,

            Je pense qu’il y a du vrai dans beaucoup de vos commentaires. Et ces messages méritent une réponse puisque vous ne vous contentez d’insulter l’auteur, chose que certains de nos lecteurs et rédacteurs ne peuvent s’empêcher de faire (et qui fait toute la beauté de ce site où l’on ne censure rien). Tout d’abord, je n’ai pas voulu rédiger une analyse objective de la situation en Syrie. Mon Pays d’origine a connu la révolution islamique et je sais que les rebelles d’hier peuvent devenir les dictateurs de demain. Recentrons le débat sur la Syrie, car comme le fait remarquer le dernier commentaire ce genre de problème n’est pas exclusif à la Syrie, il a été dit que le régime de Bachar Al Assad utilise des armes chimiques. Il emploie ces armes contre sa propre population. Ce que j’ai voulu décrire c’est mon désarroi et mon impuissance lorsque je vois un dictateur broyé sa population devant les yeux complices des uns, et les réprimandes craintives des autres. Au delà de ça je pense que la poudrière orientale finira par nous exploser au nez !
            Z


            • FRIDA FRIDA 24 juin 2013 12:59

              « il a été dit que le régime de Bachar Al Assad utilise des armes chimiques. Il emploie ces armes contre sa propre population. »

              des armes chimiques qui ont fait à peine une centaine de morts ? et les 100 000 victimes, sont toutes de fait de Al Assad, (n’y a-t-il pas des victimes des mercenaires et des terroristes ? Les attentats qui font des victimes par dizaines, vous les attribuez aussi à Al Assad ? Vos sentiments à la guimauve ne prennent plus.


            • Martha 24 juin 2013 15:38

              @ SANSA97 :
               Informez-vous svp !
              Votre laïus est complètement à côté des réalités. Un indice qui ne trompe pas : regardez les appréciations de votre article : 92% de non, il faut quand même le faire !

               Elargissez votre champ d’investigation. Qques adresses internet : Comité Valmy, Egalité et Réconciliation, Voltairenet. Agoravox et bien d’autres.
               Cela tient autrement la route que la propagande de guerre de l’AFP que tous nos médias aux ordres, nous servent matin, midi et soir, comme des perroquets

               Plus de 70% de la population Syrienne favorable à Al Assad, cela après deux ans de guerre, cela ne vous interroge pas ? La majorité des Syriens ont très bien compris quel sont les enjeux de cette guerre ignoble provoquée et entretenue de l’extèrieur.

               Vous pensez convaincre qui avec ce texte minable ?
               Il est devenu maintenant anachronique : la majorité des Français ont très bien compris de quoi il en retourne et où se situe la vérité. Ils ne supportent plus la politique facho « Atlantiste » qu’on leur fait mener. Ils n’en peuvent plus de subir tous les bobards que vous reprenez ici. Ils souffrent pour le peuple Syrien qu’ils aiment bien et ne peuvent plus accepter les mensonges et encore moins les horreurs que les agresseurs en majorité non Syriens leur font subir.


            • marcdouziech 24 juin 2013 16:25

              « il a ete dit » par la seule bouche de Laurent Fabius, jusqu a aujourd hui.


            • joelim joelim 24 juin 2013 21:30

              Qui l’a transmis à Hollande, probablement au travers d’un gros palot.


            • filo... 24 juin 2013 12:30

              @l’auteur
              Je ne sais pas si vous n’avez rien compris à la politique et géopolitique soit vous faites exprès ?

              Vous faites de l’Intox peut être ?

              Pour regarder les événements en Syrie il faut avant tout enlever vos lunettes noirs de soudeur.
              C’est indispensable !


              • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 24 juin 2013 12:43

                Article partial et malhonette, digne de notre presse de masse atlantiste et va t en guerre.

                Sachez d’abord qu’il n’ y a pas que la Chine et la Russie pour s’opposer à l’ingérence mortifère de l’occident et des pétromonarchies du golfe en Syrie, mais aussi tous les autres pays des BRICS : Bresil, Inde, Afique du Sud, ainsi que beaucoup d’autres pays qui se sentent assez forts pour dire non aux occidentaux.

                La seule solution etait (est encore !) la base de l’accord de Geneve 1 de juin 2012 : cessez le feu, envois de casque bleus, arret de l’envois des mercenaires djihadistes, négociations sans préalables, organisation d’éléctions sous le controle de l’onu en 2014.
                ce que l’opposision du cns (appatrides marionettes) et de l’asl (qui ne pese rien face aux groupes djihadistes) refuse catégoriquement soutenue par tout le camps us et ses valets (dont, helas la France) qui se moquent du choix des syriens, mais ont des interets et un agenda caché.
                Personne de censé ne croie plus le scénario mannichééen et stupide qui nous est vendue depuis 2 ans sur la Syrie.

                Reste les crédules qui prenne pour argent comptant la vision biaisée des médias, et les tartuffes.

                Ne vous connaissant pas, je vous accorde le benefice du doute et vous classe parmis les crédules.
                 
                Elargissez vos sources d’info, utilisez votre esprit critique, votre mémoire, bosser les enjeux en cours dans la région (politique du gaz et pétrole, guerre froide brics/bloc bao, tension sunnites/chiites...) et revenez nous faire un vrai article, pas un enfilage de perles à la BHL.





                 


                • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 24 juin 2013 14:16
                  Article partial et malhonnête, digne de notre presse de masse atlantiste et va t en guerre.
                   
                  Je vous signale en premier lieu que la Russie et la Chine ne sont pas les seul à s’opposer à l’ingérence occidentalo-pétromonarchique en Syrie, mais aussi le Brésil, l’Inde, Afrique du Sud (soit tous les BRICS) ainsi que beaucoup d’autres pays qui se sentent assez forts pour dire non aux basses manoeuvres occidentales.
                   
                  La seule solution pour arrêter ce massacre, est celle basée sur les accords de Geneves1 de juin 2012 : arrêt des combats, arrêts du soutiens financiers et matériels aux rebelles djihadistes, déploiement de casques bleus,désarmement des groupes armés, négociation sans préalable, organisation d’élections sous contrôle de l’ONU.
                  L’opposition du cns (marionnettes et apatrides pour la plupart) et de l’asl (sans leadership et inexistante face aux milices islamistes) ont catégoriquement refusé ces négociations, soutenus par les occidentaux, (dont hélas la France en pointe) qui se moquent bien du souhait des syriens, mais suivent leur propre agenda et intérêts cachés et entretiennent donc le chaos pour faire tomber le régime qui bloque la réalisation de ce même agenda.
                   
                   
                  Plus personne d’un minimum censé et curieux n’accorde le moindre crédit au scénario manichéen et stupide que nous servent nos politiques et médias serviles depuis 2 ans sur la Syrie. Ne reste plus que les crédules qui ne vont pas creuser plus loin que les titres des journaux, et les tartuffes.
                   
                  Ne vous connaissant pas, je vous accorde le bénéfice du doute et vous classe parmi les crédules.
                   
                  Il vous reste a élargir vos sources d’info (presse étrangère, médias alternatifs...), utiliser votre esprit critique, votre mémoire sur des événements récents ayant impliqués l’otan (Kossovo, Irak, Libye), étudier les rapports BRICS/bloc BAO relatif aux sources d’approvisionnements et robinets d’hydrocarbures de la région, les tensions religieuses chiites/sunnites et leur utilisation par les pétromonarchies du golfe, Qatar et Arabie en tête, nos liens particuliers avec celles-ci, etc...
                   
                  Ensuite vous reviendrez nous faire un article plus sérieux sur le sujet, plutôt que cet enfilage de perles à la « BHL ».

                  • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 24 juin 2013 14:19

                    désolé pour le doublon.

                    le premier commentaire avait disparu... avant de réapparaitre.


                  • flesh flesh 24 juin 2013 19:00

                    Pas grave tartoquettesches, ton commentaire est tellement bon que c’est un plaisir de le relire une deuxième fois smiley


                  • flesh flesh 24 juin 2013 19:05

                    ps : toujours sauvegarder son texte avant de l’envoyer !


                  • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 25 juin 2013 07:41

                    Merci flesh.


                    Après tout, les médias nous font bien un matraquage de propagande sur la Syrie depuis 2 ans, alors un commentaire de contre propagande en double, ça fait pas de mal.

                  • OMAR 24 juin 2013 22:08

                    Omar 33

                    @Sansa97 :« le masque de cette armée de voyous recrutée pour écraser toute forme de rébellion ».

                    Combien t’a payé le Qatar pour ce torchon ?


                    • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 25 juin 2013 00:03

                      l’auteur a oublié de preciser que bachar el assad mange des enfants au petit dejeuner dans son ****


                      ben dit donc , meme dans les sites alternatif y’a des mercenaires qui viennent pour nous faire passer les satano-wahabite sanguinaires egorgeurs & trancheurs de tete en syrie pour de gentils civils qui luttent pour la democratie et la liberté ...

                      continuez a nous prendre pour des cons !


                      • volpa volpa 25 juin 2013 08:26

                        L’objectivité ne semble pas être son dût celui qui écrit ce torchon.


                        • soi même 25 juin 2013 11:01

                          La censure et l’information unipolaire a ses limites, surtout depuis les révélations du dessous des guerres en Irak , en Afghanistan, Libye et Mali, fait que l’uni polarité de l’information qui est diffuser en France et en Occident ne peut être vrais, et confirme que si c’est le peuple qui en pâti dans ce conflit cela ne vient pas de son gouvernement légal mais bien de ses mercenaires qui s’embarrassent pas de faire des crimes de guerre avec la bénédictions de leurs supposés alliées.

                          Il y a trop de preuves, de témoignages qui démontent votre argumentation, que la question est pourquoi avez vous écrits c’est article et dans quel but ?

                          En tous cas par pour qu’il y est un paix dans la région, pourquoi alors ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès