Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les Tibétains en exil célèbrent le 26eme anniversaire de l’attribution du

Les Tibétains en exil célèbrent le 26eme anniversaire de l’attribution du Prix Nobel de la paix au Dalaï-lama

Lobsang Sangay, premier ministre tibétain élu qui lui succéda en 2011 rappela que le Dalaï-lama prône la non-violence et le dialogue pour résoudre la question du Tibet, l'harmonie entre les personnes de toutes croyances, les valeurs humaines et l'environnement. Pour ces activités, le Prix Nobel de la paix lui a été décerné à en 1989.

Ces valeurs sont si importantes pour le Dalaï Lama, qu'il a récemment déclaré qu'il fallait dialoguer y compris avec l'organisation Etat islamique pour rechercher une solution pacifique, et a rappelé que l'éducation était une des voies pour lutter contre le fanatisme religieux.

Pendant des décennies, le Dalaï-Lama a voyagé dans plus de 50 pays, publié plus de 100 livres sur les valeurs de compassion, de non-violence, de responsabilité universelle et d'éthique laïque. Plus de 150 prix et diplômes honorifiques lui ont été attribués à lui.

Lobsang Sangay ajoute qu'imaginé par le Dalaï-lama, la voie du milieu est la politique officielle de l'Administration centrale tibétaine. Elle vise l'intérêt à long terme des Chinois et des Tibétains, et galvanise le soutien des gouvernements et des intellectuels, y compris celui de nombreux écrivains et savants chinois. 
Parmi les gouvernements, la Maison Blanche a publié des déclarations soutenant fortement la voie du milieu. 

Lors d'une réunion au sommet, le président Barack Obama a invité en 2015 publiquement le président chinois Xi Jinping à engager un dialogue avec le Dalaï-lama ou ses représentants, soulignant l'importance et la nécessité de celui-ci pour résoudre la question du Tibet. 

Une délégation de l'Union européenne en Chine et au Tibet a exprimé des préoccupations sur la situation des droits de l'homme au Tibet et l'importance du dialogue pour résoudre la question du Tibet. 

Le Livre blanc du gouvernement chinois affirme un « âge d'or pour le Tibet », mais en réalité, ni profit économique, ni liberté fondamentale ne sont accordés au peuple tibétain. Le peuple tibétain continuent à souffrir de répression politique, de marginalisation économique, de discrimination sociale, d'assimilation culturelle et de destruction de son environnement sous un régime autoritaire. 
L'auto-immolation de 142 hommes et femmes tibétaines depuis 2009 est clairement un signe de protestation contre les politiques et le déni de la liberté fondamentale du peuple tibétains. 

Demandant le soutien de la communauté internationale pour la libération des prisoniers politiques tibétains, le premier ministre a rappelé l'importance de la protection de l'environnement du Tibet. La destruction de l'environnement au Tibet est considérable, avec une importante déforestation, l'extraction des ressources minérales.  
la construction de barrages et la fonte rapide des glaciers provoquent impact négatif sur l'environnement de toute l'Asie. 

Il a rappelé que la démocratie tibétaine fut donné par le Dalaï-lama à son peuple. 
Depuis la dévolution de l'autorité politique Dalaï Lama en 2011, les élections de premier ministre et du Parlement en 2015 et 2016 connaissent une participation accru. 

A Paris, le Vendredi 18 decembre 2015, à la Salle Olympe Gouges 15, Rue Merlin, Paris 75011, le Bureau du Tibet et la Communauté Tibétains de France 
célébrera le 26ème anniversaire du prix Nobel du le Dalaï-lama, de 17h à 21h. 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 16 décembre 2015 11:24

    «  la démocratie tibétaine fut donné par le Dalaï-lama à son peuple. »


    Par définition, la « démocratie » ne peut pas être « donnée », qui plus est par un dieu vivant. On nage dans l’anachronisme, là !
    C’est comme si on disait que Cromagnon a été élu démocratiquement et que Néanderthal, honteux et confus, n’avait pas trouvé d’autre issue que la disparition !
    Un peu de cohérence ne nuit pas à la cédibilité. Il ne faut pas mélanger les genres sous peine d’être ridicule.

    • pierrebay 27 décembre 2015 19:24

      @M de Sourcessure
      ce serait bien que la Chine se modernise comme le Tibet : ses dirigeants pourraient offrir la démocratie au peuple chinois.


    • devphil30 devphil30 16 décembre 2015 11:31

      Tout n’est pas si beau dans le pire des mondes ....


      Une simple recherche sur Dalai Lama et CIA sur internet permet un éclairage sur la position des USA envers les Tibétains mais surtout contre la Chine 

      « Dans les années 60, la CIA versait 180 000 dollars par an (1 million

      de francs) au dalaï- lama, rapporte dans son édition d’hier le Los Angeles Times, en citant des documents secret défense récemment déclassifiés par le département d’Etat. Au total, c’est 1,7 million de dollars que le mouvement tibétain en exil recevait annuellement des services de renseignement américains, au titre de leur effort de déstabilisation des régimes communistes, en pleine guerre froide. La CIA, qui a également entraîné des guérillas tibétaines au Népal et dans le Colorado (centre-ouest des Etats-Unis), s’était longtemps refusée à dévoiler ses opérations au Tibet. Mais le dalaï- lama a lui-même reconnu dans son autobiographie, Liberté en exil, que ses frères étaient entrés en contact avec la CIA en 1956, avant la révolte avortée de 1959 contre Pékin. Ces révélations ne feront donc que renforcer la Chine dans sa conviction que le guide spirituel tibétain est un agent de l’étranger. Pourtant, son représentant à Washington affirme ne pas avoir connaissance de l’argent reçu par son maître. » 

      http://www.upr.fr/actualite/31-mars-1959-31-mars-2015-il-y-a-56-ans-la-cia-organisait-levacuation-du-dalai-lama-du-tibet



      Philippe 

      • mmbbb 16 décembre 2015 20:22

        @devphil30 Mao n’etait pas tout a fait cretiin et il a agit ainsi en reconquerant cette province naturelle de la Chine. Il sentait le vent de l’histoir .Il est toujours etonnant que les intello occidentaux soient attires par ce personnage Le Dalai a aussi eut des relations avec henrich Harrer ancien nazi . Non pas que je veuille m eriger en procureur mais cet « ocean de sagesse » a ses abîmes . De surcroît fêter son anniversaire avec Bush a terni son image Bush est un guerrier sanguinaire sans scrupule et le Dalai lama ne s’emeut guère des victimes irakiennes . Desoramais le Tibet est la Chine alors deloger les Chinois est une puer folie Les Chinois feront comme les amerloques creer des reserves de tibetains comme les americains l’ont fait avec les indiens qui fut aussi la destruction d’une culture


      • njama njama 16 décembre 2015 11:39

        Pendant des décennies, le Dalaï-Lama a voyagé dans plus de 50 pays, publié plus de 100 livres sur les valeurs de compassion, de non-violence, de responsabilité universelle et d’éthique laïque.

        Il semble que les enseignements de sa Sainteté le Dalaï Lama, dieu vivant sur terre, ne fonctionnent vraiment pas du tout si j’en crois CECI OU CELA

        Il doit y avoir comme un gros BUG dans l’enseignement bouddhique tibétain, à moins que les américains ne soient très mauvais élèves (?)


        • COVADONGA722 COVADONGA722 16 décembre 2015 15:05

          yep belle image de deux récipiendaires du nobel de la paix
          un président qui en fin de son deuxième mandat est toujours impliqué dans deux conflits armés
          et le représentant d’un monde féodal ! un symbole quoi !


          • njama njama 16 décembre 2015 15:37

            Et si le Dalaï-Lama revenait en Chine dans son Tibet avec humilité et sans revendications indépendantistes, ce qui serait pour le moins une attitude très bouddhiste, et sagesse ?
            Jésus revendiquait-il la Palestine ?

            La Chine a déjà proposé au citoyen Tenzin Gyatso de revenir en Chine ...


            • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 16 décembre 2015 17:01

              @njama


              « Jésus revendiquait-il la Palestine ? »


              Euh... Jésus, peut-être pas, mais  Netanyahu, oui...
              il a déclaré le 1er Mai 2014 : «  j’ai l’intention de soumettre une loi à la Knesset [Parlement], qui constituera un ancrage constitutionnel pour le statut d’Israël comme Etat national pour le peuple juif. »

            • Moonlander Moonlander 16 décembre 2015 23:39

              Avec tout le pognon qu’il a perçu il n’a pas même acheter un costard sans manche ?


              • Moonlander Moonlander 16 décembre 2015 23:41

                Et une cravate sans nœud  ?


                • robin 17 décembre 2015 09:25

                  Si le Dalai lama arrêtait de se compromettre avec tous les faiseurs de chaos de ce monde il serait plus crédible !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès