Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les voleurs de Bagdad : le pentagone a perdu les pièces comptables

Les voleurs de Bagdad : le pentagone a perdu les pièces comptables

28 juillet. Selon Europa Press, la BBC et CNN : Un audit fédéral étasunien portant sur 9.100 millions de dollars destinés à la reconstruction en Iraq n’a pu parvenir à expliquer où sont passés 95% des fonds, selon une information publiée par l’Inspecteur Général Spécial pour la Reconstruction de l’Iraq, qui attribue cette défaillance à « la faiblesse des contrôles financiers et de contrôle du département de la Défense » et il demande au pentagone qu’il améliore ses contrôles financiers. Cette disparition peut être mise en relation avec le « système » qui favorise les « voleurs de Bagdad », un cas exemplaire celui du fasciste qui fut le véritable président des Etats Unis, le Vice président Dick Cheney et le monde des affaires qui voulait l’intervention en irak.

Mais voyons les faits tels qu’ils se révèlent aujourd’hui

L’audit fédéral s’est centré sur le Fond de Développement pour l’Iraq, qui a été créé en mai 2003 par l’Autorité Provisionnelle de la Coalition, a expliqué CNN. Après qu’elle ait été dissoute en juin 2004, le gouvernement iraqien a autorisé le gouvernement étasunien à administrer les fonds utilisés pour la reconstruction. Le Pentagone a contrôlé ces fonds jusqu’en 2007, date où ils ont été retirés de son autorité.

Pour faire ce rapport, l’inspecteur général spécial a révisé les registres de huit organisations du département de la Défense qui ont reçu des fonds procédant du Fond de Développement pour l’Iraq. « Cette situation est intervenue parce que la plus grande partie des organisations du Département de la défense qui ont reçu ces fonds n’ont pas mis en place les contrôle requis par le Département du Trésor, et aucune organisation du Département de la défense n’a alors été désignée comme agent exécutif pour contrôler l’usage des fonds » a conclu le rapport. « les carences dans les contrôles ont laissé les fonds vulnérables pour des usages inappropriés et perdus sans savoir où », a-t-il ajouté.

Pour sa part, l’armée étasunienne affirme que les fonds n’ont pas nécessairement été perdus, mais que les registres sur les dépenses pourraient avoir été archivés. dans une réponse jointe au rapport, elle affirme que tenter de justifier les dépenses pourrait exiger « certains efforts importants de récupérations des archives » déclare la BBC. On s’en doute.

Le voleur de Bagdad : Dick Cheney et Halliburton

Halliburton est Groupe de bâtiment et travaux publics, et exploitation pétrolière américain fondé en 1919 à Dallas, Texas par Erle Halliburton. Halliburton a eu pour PDG de 1995 à 2000 le vice-président américain de l’administration Bush, Dick Cheney.Le groupe est passé du 7e rang des fournisseurs de l’armée américaine en 2002 au premier en 2003 après avoir bénéficié de juteux contrats dans des conditions douteuses, notamment pendant la guerre d’Irak.

Le président de la commission de contrôle du gouvernement à la Chambre des représentants, Henry Waxman, avait dénoncé ces marchés attribués sans appels d’offres à l’entreprise Halliburton, la cour suprême avait exigé des comptes et à sa filiale KBR mais sans résultat.(2)

Si, comme on l’a vu à propos de l’audit fédéral, il est impossible de retrouver la trace de l’usage de 95% des fonds destinés à la reconstruction de l’Iraq et, dont nécessairement une bonne partie a du finir dans l’escarcelle du premier groupe de « reconstruction » et de pétroliers qu’est halliburton, on a également égaré tout ce qui pouvait mettre en relation Halliburton et Dick Cheney(3) Un document pourtant existe dans ce sens. C’est en l’occurrence un courriel du Pentagone indiquant que « l’attribution d’un contrat de 7 milliards de dollars à une filiale d’Halliburton, sans appel d’offres, en mars 2003, a été approuvée à tous les niveaux, y compris le cabinet de M. Cheney ».

Le personnage de Dick Cheney est complet.

Mais qui est Dick Cheney ? Disons tout de suite qu’il est un farouche adversaire de l’avortement et il tout aussi engagé dans la défense des armes à feu, et que pour être complet il a toujours défendu la torture « patriotique »…Dick Cheney est d’abord un « homme d’affaires » et quelles affaires !!! mais il fait parallèlement une carrière d’homme politique, dans les années soixante dix il va s’illustrer par ses positions ultra conservatrices comme le refus d’un jour férié en faveur de Martin Luther King, Jr. et il a contre la création du département fédéral de l’éducation sous prétexte que l’Etat n’a pas à se mêler de tout. Mais pour bien mesurer la logique du personnage, notons qu’il a voté contre l’imposition de sanctions économiques contre l’Afrique du Sud et le régime d’apartheid et qu’il a qualifié Nelson Mandela et l’ANC de terroriste et d’organisation terroriste.

En dehors de ces bagatelles l’essentiel de ses activités est la défense des intérêts pétroliers et du monde des affaires. À partir de 1989, il devient le secrétaire à la défense du président George Bush père (1989-1992) qui appartient lui-même au monde pétrolier très lié à l’Arabie saoudite (voire aux trusts de l’Allemagne nazie) et ancien directeur de la CIA.

C’est dans cette fonction qu’il supervise l’opération Just Cause au Panama (1)et l’opération « Tempête du désert » au Koweït en 1991, année où il reçoit la médaille présidentielle de la liberté pour avoir « assuré la défense de l’Amérique dans des temps de grands bouleversements internationaux ».

En 1993, Cheney rejoint le think tank (cercle de réflexion) néo-conservateur American Enterprise Institute (Institut de l’Entreprise Américain) après la défaite de George Bush à l’élection présidentielle.

En 1998, il est un des signataires d’une lettre adressée à Bill Clinton pour demander le renversement de Saddam Hussein en Irak.

En janvier 2001, il devient vice-président des États-Unis.

IL prend en main la direction du groupe chargé du développement de la politique énergétique incluant parmi ses membres des dirigeants du groupe Enron en dépit de la faillite retentissante de celui-ci.

Le 11 septembre 2001, Cheney prend directement en charge la gestion de la crise suite aux attentats alors que le président est physiquement mis à l’abri et dans l’incapacité temporaire d’exercer ses fonctions. Il est accusé alors d’avoir poussé le président à l’invasion de l’Irak en plaidant notamment pour une opération militaire contre Saddam Hussein sans la saisine préalable de l’ONU, d’avoir affirmé que le dictateur possédait des armes chimiques et bactériologiques et qu’il avait remis en route son programme de fabrication d’une bombe atomique. Dick Cheney est accusé également d’avoir persisté à soutenir à tort de l’existence de liens entre le régime irakien et Al-Qaida et affirmer que les soldats américains seraient « accueillis en libérateurs » par la population. On imagine qu’il y a quelques liens entre cette propension au mensonge sur la réalité des attentats et l’implication de l’Irak et les intérêts des pétroliers comme ceux d’halliburton.

C’est du passé, la vertu règne à nouveau ?

Ce qu’il faut comprendre et les révélations du Washington Post sur la prolifération des organisme publics et surtout privés autour de la sécurité et la défense étasunienne nous y aident, c’est que nous avons un système qui excède le rôle de tel ou tel individu fut-il l’incroyable Dick Cheney. Il est clair comme en témoigne l’enquête qu’à partir du 11 septembre o, va voir se développer un inextricable réseau bureaucratique à l’efficacité contestable s’il s’agit de protéger les Etats-Unis, mais tout à fait compétitive dans l’art de pressurer le contribuable au nom du patriotisme et des valeurs de l’extrême-droite.

Malgré le spoil systèm qui voudrait que chaque présidence amène au pouvoir sa propre administration, nous avons une extraordinaire permanence du système dominé par quelques grands secteurs d’affaires d’ailleurs totalement imbriqués comme les pétroliers et la Défense, ce que Eishenhower désignait comme le complexe industrialo militaire. Le fait qu’Obama ait maintenu en poste Robert gates le secrétaire à la défense en témoigne. Désormais n’importe quel président est pris en otage par le système et ne peut contrevenir à la ligne qu’il impose. Surtout quand l’on sait à quel point il existe parallèlement un véritable système de propagande dans lequel sont pris les grands médias qui lancent des campagnes de désinformation chargées d’appuyer ce qui est décidé en matière d’intervention de l’armée.

Enfin, je voudrais signaler que le même travail devrait pouvoir être réalisé sans problème sur la situation française. Si j’ai un peu de temps, il me semblerait utile de travailler sur l’affaire Areva et EDF, comme sur la reprise des intérêts de Thales.

Danielle Bleitrach

(1) l’opération juste cause au Panama fut celle qui servit à renverser le gouvernement de Noriega. Celui-ci appointé par la CIA, trafiquant de drogue eut le tort de vouloir défendre l’indépendance du canal contre les Etats-Unis ses bailleurs de fond. L’opération juste cause eut lieu en décembre 1989, on sait désormais qu’elle occasionna des milliers de victimes civiles mais l’extraordinaire fut que se passant en même temps que le faux charnier de Timisoara en Roumanie, elle fut complètement occultée et on parla beaucoup des cadavres retirés de la morgue roumaine censés représenter les victimes de la dictature, et pas un mot ne filtra sur les milliers de morts au Panama.
 

(2) Halliburton et Dick Cheney ne négligent aucun à côté du démantèlement de l’Etat dont cet ultraconservateur est un fanatique partisan.Qu’il s’agisse de la privatisation des prisons où le dit Dick Cheney est accusé de favoriser les mauvais traitement des détenus pour accroître la rentabilité au scandale de l’hopital Walter Reed chargé de l’accueil des blessés de la guerre en iraq. Or, une lettre de septembre 2006 par laquelle l’adjoint de général Weightman évoquait « un risque de défaillance des services de soins » en raison de la pénurie de personnel consécutive à une privatisation des services généraux de l’hôpital.Cette privatisation a été réalisée par un contrat de 120 millions de dollars sur cinq ans pour assurer les services non médicaux et la maintenance des locaux. Ce contrat a été octroyé à l’entreprise IAP, dirigée par Al Neffgen, ancien responsable de KBR, filiale d’Halliburton. Halliburton a obtenu les contrats de reconstruction à La Nouvelle-Orléans après le passage du cyclone Katrina en 2005.

(3) Dick Cheney a reçu près de 1 350 000 stock-options de la part de Halliburton quand il a quitté l’entreprise, d’une valeur totale supérieure à 43 millions de dollars. Il a à ce moment là fait grand bruit autour du don de l’intégralité de cette somme à des organisations caritatives.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • liberta 29 juillet 2010 10:34


    dans la description des affaires criminelles Halliburton et Dick Cheney, ne reconnaissez vous pas une branche de l’organisation de l’Empire Global qu’est le NOM ?


    • Leviathan Leviathan 29 juillet 2010 11:33

      Dick Cheney est un membre du « Council On Foreign Relations » (CFR) et du « Groupe Bilderberg » de David Rockefeller.

      Un trombinoscope des membres importants du Groupe Bilderberg, publié par Daniel ESTULIN

      Pour en savoir plus, lisez :
      - « La véritable histoire des bilderbergers » de Daniel ESTULIN.
      - « La marche irrésitible du nouvel ordre mondial » de Pierre HILLARD.
      - « Les veritables Maitres du monde » de Robert CAMMAN.

      Et visionnez :
      - Documentaire « La cabale » de Matthieu VERBOUD, diffusé sur France5.
      - Documentaire « Le jeu de l’argent » des Archives Oubliées.
      - Documentaire « The Obama Deception » de Alex JONES.
      - Documentaire « Le monde selon Bush » de William Karel.
      - Documentaire « The Fall Of The Republic » d’Alex JONES.
      - Documentaire « The Invisible Empire » de Jason BERMAS.
      - « Documentaire »Terrorstorm Final Cut« d’Alex JONES.
      - Documentaire »Endgame« d’Alex JONES.
      - Documentaire »Iran : La dernière croisade de Bush« .

      Pour en savoir plus sur le CFR :
      http://www.dailymotion.com/playlist/xubvh_jackyshow38_le-council-on-foreign-relations-cfr

      Pour en savoir plus sur la »Commission Trilatérale«  :
      http://www.dailymotion.com/playlist/xubwe_jackyshow38_la-commission-trilaterale

      Pour en savoir plus sur le »Groupe Bilderberg«  :
      http://www.dailymotion.com/playlist/xua7v_jackyshow38_le-groupe-bilderberg#videoId=x6qrt3

      Pour en savoir plus sur le »Complexe militaro-industriel" :

      http://www.dailymotion.com/group/complexe_militaro


      • ELCHETORIX 29 juillet 2010 12:16

        Bonjour Leviathan et merci pour tous les liens que vous avez proposés !
        Quand , j’aurai le temps , je vais me procurer les 3 livres que vous avez cités .
        A l’auteur , merci pour ce nouveau billet que j’ai parcouru , en diagonale , et que je ne manquerais pas de lire attentivement , en fin de journée .
        RA .


      • liberta 29 juillet 2010 14:31


        Je recommande à tous la lecture sur le site SYTI.NET des articles consacrés l’élaboration de la

         fin programmée de la démocratie par les groupes sus-cités par le post de LEVIATHAN


        Pour ceux qui ne connaissent pas vous risquez un choc !!!!!!!!






        • Leviathan Leviathan 29 juillet 2010 14:59

          Pour !oi ; le site Sity.net s’est décridibilisé en postant un article sur ce site il y a quelques mois. Lisez-le pour vous en faire une idée.


        • Leviathan Leviathan 29 juillet 2010 14:59

          edit : Pour moi


        • liberta 29 juillet 2010 15:30

          @ léviathan
           de quel article parlez - quel en est le titre ?


        • Leviathan Leviathan 29 juillet 2010 15:31

          Le lien vers l’article plus que douteux de « syti.net » :

          http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-evolution-du-web-70796


        • liberta 29 juillet 2010 16:06

          @ léviathan

          ok, l’article laisse un goût de « manip » que l’on retrouve dans beaucoup d’articles sur Syti.net qui est de premier jet assez sulfureux mais qui a l’avantage de par sa construction d’interesser les novices qui cherchent justement après lecture à chercher plus loin et en cela c’est un site interessant pour un public non averti de l’existence des réseaux et groupes occultes

          Si la diffusion sur ces sujets est rébarbative, les personnes qui commencent à s’interesser à ces vérités, refermeront le sujet et pour ceux qui découvrent, il est difficile de leur indiquer d’emblée des sujets ardus

          C’est du moins mon ressenti lorsque je veux interesser quelqu’un à ces sujets





        • Leviathan Leviathan 29 juillet 2010 16:28

          Tu devrais plutôt diriger ces personnes vers ce site qui est plus sérieux :
          http://www.comprendrelenouvelordremondial.fr/


        • plancherDesVaches 29 juillet 2010 14:50

          En gros, ils ont l’air de ne pas être mieux que nous au niveau corruption, quoi.

          Ceci dit, Madame Bleitrach, auriez-vous quelques infos sur les élections de mid-term dans lesquels les tea party devraient faire une percée « remarquée ».. ???


          • danielle bleitrach danielle bleitrach 29 juillet 2010 15:18

            Non, je n’ai pas d’informations mais le premier qui en a les donne...
            DB


          • alberto alberto 29 juillet 2010 16:43

            Bravo l’auteure !

            Mais, la dite société Halliburton, en plus de tout ça, ne serait-elle pas un petit peu impliquée dans le désastre de la marée noire du golfe du Mexique ? Au-delà des conséquences écologiques, je sens venir une croustillante affaire politico-juridique après l’annonce de vastes mouvements financiers qui ont quelque peu précédés l’annonce de la catastrophe...

            Bien à vous.

            P.S. : Pour Thales, ne vous gênez pas !


            • paul mohad dhib 30 juillet 2010 14:23

              Voila, IL y a des milliers d ’ années a commence le troc ca se termine en co(q)uille.....
              était ce prévisible ? oui...évidemment, la suite a venir aussi...
              quel est le facteur jamais perçu ? l’état initial de la vraie motivation originelle derrière nos actions..quel est il ? selon moi , c’est une quête de sécurité, et le pentagone en est un des emblèmes bien sur, je te tue parce que je veux ton bien, ou je te tue parce que tu me fais peur , derrière cela il y a encore et toujours cette soif névrotique de sécurité ,car elle est illusoire je pense....chez l’enfant il y a encore des possibilités, mais voila on leur apprends nos nevroses tres jeunes ,voila pourquoi rien ne change et ne changera sauf ???
              le tournant définitif du cote obscur se passe quand ce cerveau comprends qu’il va disparaître, son programme indique lui  : sécurité maxi pour protéger le corps, le monde reel lui va mettre fin au corps...il y a naissance de conflit , des ce moment la peur au ventre chaque seconde de la vie d’un humain va etre trempee de peur, elle amene a faire n’importe quoi....c’est + complexe et même si je savais encore énormément plus, ceci ne peut être enseigne, cela restera une découverte personnelle, bien sur on peut dialoguer la dessus.. mais si on accepte ce monde et notre comportement...vous devinez la suite ?

              nous avons donc en nous un « programme » automatique de protection du corps, il est animal, c’est donc le vieux cerveau qui fonctionne, et comme il a eux des capacités étendues, il part en vrille....car il marche seul...c’est l’ego ,...
              on parle de liberté, alors que nous sommes entièrement contrôlés par un programme automatique...
              si c’est la seule façon d’être que l’on a , alors nous sommes voues a disparaître , on va s’auto-exterminer...a moins que mère nature ne s’y mette, mais nous aussi on y met le paquet...c’est qu’ils la veulent leur guerre énorme les marchands de canons...
              euh ! oui euh ! on fait quoi ?
              j’ai quelques idées , je les développerais ici et ailleurs, sans aucune illusion...ni défaitisme..ces sujets amènent un changement en soi meme, ca vaut le cout de s’y attarder...
              Mais si c’est cet ultime programme pseudo sécuritaire qui domine toutes nos actions, alors tout vient de lui...peut il être amélioré ? avons nous d’autres capacités ?
              quête absolue de sécurité absolue = peur...absolue..= désir d’accumulation = guerres...cette peur qui gâche tous les jours d’une vie...et donne notre monde..c’est bcp plus complexe mais je ne développe pas ici..pas le bon moyen....
              chaque humain est prisonnier de cela , libérer l’humain de sa souffrance comme disait mon ami le bouddha, c’est libérer l’humain de la dictature de son cerveau animal ego, sauf ou il sert ,
              c’est ouvrir une autre partie de ce même cerveau , celle ou la peur est absente, mais elle surgira , on apprends alors non pas a la contrôler, mais en comprenant le modus operandi du cerveau, la connaissance libère de cette partie en quête de sécurité absolue,cet ego ,..
              voyez tout ce qu’il y a a comprendre , a découvrir....or les plus peureux de leur vie sont au pouvoir, ca les amené vers une folie de destruction ....cette pathologie lourdes touche toute les pseudo classes humaines, du tres pauvre au tres riche, un réservoir inépuisable de démence..
              y a du boulot...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès