Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Li, Wang, Zhang... et moi, et moi, et moi...

Li, Wang, Zhang... et moi, et moi, et moi...

Selon une enquête réalisée par l’Académie des Sciences de Chine, les patronymes Li, Wang et Zhang sont les plus portés, et se répartissent ainsi :

  • Li : 96,2 millions de personnes (7,4 % de la population)
  • Wang : 93,6 millions de personnes (7,2 % de la population)
  • Zhang : 88,4 millions de personnes (6,8 % de la population)
  • Cette étude a été menée à l’échelle chinoise, c’est-à-dire auprès de 296 millions de personnes (!) à travers 1 100 villes, et a recueilli 4 100 noms...
    La démographie chinoise donne le vertige, tant ces données sont colossales. En réalité, il convient de réviser quelques certitudes. Selon le bulletin mensuel de l’Institut national d’études démographiques du mois d’octobre 2005 (PDF 131 Ko), la Chine amorcerait une décroissance, qui pourrait se manifester à l’horizon 2030 : la population chinoise pourrait ne jamais atteindre 1,5 milliard d’habitants, et plafonner à 1,45 milliard d’habitants. Sous l’effet conjugué de la hausse du coût de la vie, du chômage et l’urbanisation, la fécondité se situe désormais en dessous du seuil de renouvellement des générations (fixé à 2,1 enfants par femme) pour s’établir entre 1,5 % et 1,8 %. Par ailleurs, un déséquilibre dans la répartition des naissances entre les garçons et les filles est apparu lors du recensement de 2000 : 117 garçons ont vu le jour, contre 100 filles, alors que ce taux s’élève habituellement à environ 104 garçons pour 100 filles. La pratique de l’avortement sélectif à l’encontre des filles explique ce déséquilibre.

    Tout comme l’Inde, qui deviendra le pays le plus peuplé du monde en 2050, la Chine risque fort d’être confrontée au problème d’hommes célibataires dans l’impossibilité de trouver une épouse. Vingt-cinq millions d’hommes chinois devraient se trouver dans cette douloureuse situation.

    Enfin, la Chine deviendra un pays vieillissant, où la proportion des plus de 65 ans doublera dans les 25 prochaines années, passant de 8 % en 2005 à 16 % en 2030. Sachant que le système de retraites est inexistant, il sera difficile de vieillir en paix dans l’Empire du Milieu...


    Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON






    Les thématiques de l'article


    Palmarès