Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Liban : Rafic Hariri, un an déjà !

Liban : Rafic Hariri, un an déjà !

En hommage à Rafik Hariri, un million de Libanais se sont réunis dans les rues de Beyrouth, ce 14 février 2006.

En hommage à Rafik Hariri, un million de Libanais se sont réunis dans les rues de Beyrouth, ce 14 février 2006.

Comme si rien n’avait changé, dans ce pays riche par ses hommes. Dans le pays des oliviers, du miel, du lait et des cèdres bibliques et ancestraux, l’histoire se répète.

Voilà un an, un grand homme du pays du Levant, au cœur du Moyen-Orient, a été assassiné par des mains maudites. Un an, avec ses treize attentats, un an avec un peuple en constante révolution, son drapeau dans ses mains flottant dans les cieux bleus du Liban, et à l’unisson les Libanais clament l’indépendance, la liberté et la souveraineté de leur pays cher.

Le Liban demande une chose claire, c’est « la vérité, toute la vérité », et ainsi, les 14 Mars 2005 et 14 février 2006, ou d’autres dates encore, continueront à faire tanguer le régime syrien, pour le voir totalement chavirer demain, car tout le monde le dit : « Ce régime n’est pas innocent ».

Ce 14 février 2006, une marée humaine de plus d’un million de personnes, dans un pays qui n’en compte que quatre millions, a encore rendu hommage, sur la place des martyrs, place de la Liberté, à ce grand martyr.

Ce peuple riche de ses femmes, de ses hommes, de la mosaïque de ses confessions et de ses contrastes, s’est levé d’une seule voix pour enraciner son unité, et dire à Rafik Hariri qu’il a réussi à faire du rêve des Libanais une réalité, et qu’il restera l’homme qui a reconstruit Beyrouth de son vivant, et celui qui a reconstruit l’unité des Libanais après sa mort.

Rafik Hariri a donc rejoint la longue liste des grands martyrs du Liban de ces trente dernières années, de Kamal Joumblat à Bachir Gemayel et René Moawad.

Voilà un an qu’un grand homme du pays du Levant, au cœur du Moyen-Orient, a été assassiné, mais il n’a pas été le dernier, car d’autres grandes voix de la liberté l’ont rejoint, de Georges Haoui et Samir Kassir à Gibran Tuéni.

Mais ces assassins n’ont il pas compris que la voix de liberté ne se taira plus jamais, dorénavant ?

A Beyrouth, ce 14 février 2006, les fantômes des martyrs du Liban ont côtoyé les vivants, ils auraient peut-être lu en silence, au-dessus de la place des martyrs, un petit poème qui commencerait par : « Oh, Régime tyran, vous n’avez plus votre Liban, et nous avons maintenant le nôtre », comme l’aurait peut-être dit Gibran Khalil Gibran, s’il avait vécu de nos jours, et ils auraient terminé par : « Nous resterons unis, musulmans et chrétiens, pour notre Liban majestueux », comme cité, le 14 mars dernier, par un autre Gibran, qui est devenu depuis le dernier des grands martyrs, à ce jour, et espérons-le encore, le dernier tout court...

Demain, ces criminels seront totalement punis, et sans le savoir, ils commencent déjà à l’être, par l’unité du peuple libanais.


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Pierre (---.---.129.142) 15 février 2006 13:02

    Le monde a compris et toutes les personnes censées et respectueuses des volontés des peuples de vivre en paix et souverainnement l’auront compris, excepté les syriens et ceux qui pensent encore à faire leur revolutions à partir du Liban.

    Le liban et son peuple feront comprendre à tous ceux qui tentent de l’empecher de vivre independant et loin des axes syro irano ou tout autre axe americain.

    Tant que les libanais resteront unis et en esperant que les recalcitrant, hesitants ou refusant pour diverses raisons d’interet personnels, presidentielles ou confessionnels liés à d’autres interets regionnaux, que nous connaissons nous rejoindrons.

    Bravo les libanais rassemblés et unis hier, venus du Akkar, Batroun, Tripoli, Saida, Jounieh et Kesrouane, Jbeil, Chouf, Jezzine, Zahlé et la bekaa et toutes les autres regions du Liban.... Bravo à vous MM Geagea, Joumblatt et Hariri ainsi que toutes les personalites presentes et fidèles au aspirations du peuple Libanais.

    Bravo et Vive le liban Libre.


    • Un ami (---.---.163.3) 3 août 2006 19:52

      Je crois que les Juifs savent baiser mieux que quiconque dans le monde.

      Tuer Rafic Hariri Pour

      Jeter dehors la Syrie, la force qui fait peure au juifs, avec l’appuis de toute la planette, puis

      Détruire ce Liban, ce chère Liban, au vu et au su de toute la planette toujours, avec l’appuis des pays voyous que sont les USA et l’angleterre.

      Merci aux arabes, qui ont su garder le silence, pour ne pas troubler, Olmert dans son forfait.


      • (---.---.222.90) 3 août 2006 20:10

        Il y a parfois des commentaires assez border, tout à l’heure on avait un gars qui disait qu’il n’existe pas de musulmans modéré. Et voilà qu’un autre balance une diatribe sur les juifs ?

        Les extrèmiste et racistes de tout poil de l’internet français se sont donné rendez vous sur AgoraVox ?

        Car les commentaires de certains article ne sont vraiment pas très « citoyen »


      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 3 août 2006 20:35

        Extrêmistes et racistes, les deux parties du conflit le sont.

        Il n’est donc pas étonnant que ceux qui prennent parti pour une des parties du conflit aient les mêmes défauts.


      • (---.---.156.104) 3 août 2006 20:29

        Le Liban va mourir car il ne se remettra jamais du génocide perpétré par Israël.Quel honte pour la France, qui n’a pas su envoyer l’armée sur Tel-Aviv.

        François de boudray

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès