Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Liberté pour Raif Badawi

Liberté pour Raif Badawi

RAIF BADAWI, condammé à 1000 coups de fouet, 10 ans de prison , 200 000€ d'amende, et d'une interdiction de sortie du territoire pour "insulte à l'Islam" en Arabie Saoudite.

Evènement symbolique de soutien à RAIF BADAWI, condammé à 1000 coups de fouet, 10 ans de prison , 200 000€ d'amende, et d'une interdiction de sortie du territoire pour "insulte à l'Islam" en Arabie Saoudite.

COURAGE RAIF, ON PENSE À TOI

En tant qu'artiste et surtout humain, et comme d'autres avant moi pour d'autres causes et d'autres personnes, malheureusement trop nombreuses, il ne m'est pas possible de rester indifférent à la honteuse et inhumaine condamnation de Raif Badawi.

Loin de promouvoir l'islamophobie galopante orchestrée en Europe par quelques-uns depuis les attentats, pour des raisons électoralistes, il me semble que, justement, il est important pour un français blanc comme moi, sans origine immigrée, de réagir, sans en faire étalage non plus dans le but de vendre du papier, ni faire ingérence dans les affaires d'un pays lointain, d'exprimer mon plus profond soutien à ce jeune homme innocent, et dont la famille assiste désormais impuissante à sa torture (20 semaines) depuis le Canada où elle s'est réfugiée.

Ce n'est pas parce que tout le monde en parle que moi je dois m'interdire de le redire, si cela revêt un sens, à mes yeux.

Il y évidemment d'autres "affaires" à régler partout dans le monde et des gens à défendre, et je ne suis pas un saint, ni un sauveur, ni un chevalier terrassant le dragon, etc. (ni homme politique)

Il me semble cependant que ce drame est particulier parce qu'il touche directement la deuxième religion de France, étant donné qu'il a lieu dans le pays abritant les lieux sacrés de l'Islam. Ce n'est pas un événement banal. Puisque, en effet, géographiquement et politiquement, il se déroule dans le coeur du pays où se trouve la Mecque, lieu sacré de l'Islam par excellence.

Alors évidemment, il y a un risque à dire cela quand on est à ma place : français, blanc, artiste, antipatriarcale. Le risque d'être traité de "raciste", et "islamophobe", "xénophobe", et j'en passe, de la part de ceux ou celles qui ne savent faire la différence, par ignorance ou intérêt, entre la dénonciation critique, la défense de la Liberté individuelle, et l'insulte ou la provocation raciste.

Mais il y a aussi, du coup, une position intellectuelle intéressante consistant à dire qu'un Blanc à aussi le droit de critiquer (et aussi de blasphémer s'il le veut) certains dirigeants fascistes d'une religion suivie majoritairement par des français originaires du Maghreb, et dont les décisions de justice peuvent avoir des conséquences sur la liberté du citoyen français lambda.

L'indifférence est une forme de silence, et comme dit le proverbe : "qui ne dit mot, consent".

Je crois donc, relativement, que cette lettre pourra peut-être faire en sorte que l'amalgame ne soit plus fait entre l'Islam de la paix et de la tolérance, et l'Islam conquérant d'ordre purement militaro-fasciste, dont je vois dans les agissements du gouvernement saoudien actuel, l'expression la plus parfaite.

Jusqu'où notre pays devra se corrompre pour vendre les produits de son industrie ?

C'est pourquoi aussi je pense, dans l'intention de se démarquer de la barbarie, et je le dis sans agressivité, que les Musulmans d'Europe ont désormais l'obligation morale et citoyenne d'apporter leur soutien à Raif Badawi, afin de montrer leur solidarité avec ceux et celles voulant que la géopolitique soit différente qu'à l'heure actuelle, et se désolidariser avec le gouvernement saoudien.

Afin de pouvoir continuer à vivre dans un pays où les communautés, les idées, les différences, et les libertés individuelles soient totalement respectées, non seulement par une justice laïque, mais par les citoyens-ennes eux-mêmes, quelles que soient leurs croyances.

Sans avoir peur de penser, ni d'agir contre les idées reçues et imposées à distance par des fanatiques, ennemis au progrés spirituel de l'humanité.

PAIX, AMOUR, UNITÉ, ET LIBERTÉ POUR RAIF BADAWI.

THOM RUFF
Solidairement à AMNESTY INTERNATIONAL et RAIF BADAWI, sa femme et ses enfants.


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • xaccrocheur 14 février 2015 14:12

    Ouais ! Et aussi (ben oui, hein)

    Liberté pour Dieudonné (Qui habite quasiment au TGI pour délit d’opinion)
    Liberté pour Vincent Raynouart (emprisonné en France pour avoir osé parler de « La Shoah »)

    Liberté pour tous les prisonniers d’opinion !


    • OMAR 14 février 2015 17:30

      Omar33

      Bonjour Thom  :« Ce n’est pas parce que tout le monde en parle que moi je dois m’interdire de le redire, si cela revêt un sens, à mes yeux... ».

      Alors qu’attendez-vous pour organiser une manif et vous diriger vers l’ambassade de l’Arabie-Saloperie ?

      Ainsi, vous désigneriez les véritables vermines et non pas stigmatiser le citoyen français musulman.


      • fred.foyn Le p’tit Charles 15 février 2015 08:16

        Avant de faire le con dans un pays gouverné par des décérébrés...tourner votre langue 7 fois dans votre bouche pour éviter de dire des conneries... !


        • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 15 février 2015 12:13

          Allons allons, l’Arabie Saoudite est un allié des USA et d’Israël.

          Cachez, cachez cette chari’a que je ne saurais voir....


          • pierre 18 février 2015 09:28

            ok avec Macho, de plus thom ruff n’existe pas à la rubrique artiste


            • Thom 21 février 2015 11:05

              Bonjour. Je rappelle au bloggeurs que ce modeste forum n’est pas un TORCHON. Les insultes, les menaces et propos racistes sont totalement inappropriés. La « liberté d’expression » dont on parle tant n’est pas un défouloir de haine, d’insultes humiliantes, mais un espace de réflexion citoyen, sous toutes ses formes.

              QU’ON NE ME FASSE PAS DIRE CE QUE JE N’AI JAMAIS PENSÉ, NI ÉCRIT.
              Cet article n’a jamais eu l’ambition démesuré de traiter la totalité des polémiques autour des attentats. Le sujet spécifique est celui d’un bloggeur coupable d’avoir mis les religions sur le même plan d’égalité, et d’avoir osé formuler une opinion personnelle. Je vous invite à fouiller plus amplement le sujet si besoin est. Chacun pourra en tirer les conclusions qu’ils souhaitent.
              Dans l’ouragan médiatique dans lequel nous sommes plongés...
              Mais dans le commencement de cette affaire, j’aurai pris le parti de suivre Amnesty international et de faire confiance à quelques articles de presse. Il se peut que, néanmoins, des maladresses aient été faites. Et que d’autres initiatives, dont je ne suis pas responsable, apporte un éclairage défavorable à la cause de Raïf Badawi.
              Je tiens d’ailleurs à faire remarquer l’importance de ne pas perdre de vue que la notion de violation du droit international, en matière du respect des droits de l’homme (et de la femme) ne s’applique pas, et de loin, uniquement à l’Arabie saoudite ; quelque soit l’importance médiatique que prendra le soutien à Raïf Badawi, et la place qu’on lui fera jouer dans l’actualité des mois qui viennent.

              Pour ma part, j’espère simplement pour lui qu’il sorte de prison et que la situation ne lui échappe pas, en tant qu’individu libre. Et je suis certain qu’il aura l’intelligence de ne pas devenir une marionnette dans les conflits d’intérêts auquel il est mêlé.

              Enfin, en ce qui me concerne, mon objectif n’aura jamais été, et à aucun moment, de focaliser une attention hostile sur un pays du seul fait qu’il soit affilié au monde musulman. L’Islam étant une religion que je respecte en tant que telle, dans la richesse qu’elle peut elle aussi apporter à la culture universelle.

              Amitiés. TR

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès