Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Libye : la bataille décisive commence

Libye : la bataille décisive commence

Les force de Kadhafi sont à Ajdabiah, dernière ville importante avant Benghazi. Selon les rebelles le contrôle de la ville a changé plusieurs fois de camp. La résistance des combattants face aux troupes du dictateur est héroïque et acharnée.

Ce sont les derniers jours pour apporter une aide à cette résistance. Les habitants de Benghazi sont unis et ne se laisseront pas faire. Mais le rouleau compresseur d’une force armée est difficile à contenir longtemps. A moins que les rebelles ne détiennent des ressources insoupçonnées en armes.

Certains européens ont déjà retourné leur veste en faveur du dictateur. Ainsi la société italienne qui importe le pétrole libyen (22% de la consommation) demande la fin des sanctions contre le régime en place. D’ici qu‘ils aillent coller leur langue sur les fesses du guide fou, il n’y a qu’un pas.

Mais un petit signe d’espoir se rallume. On apprend aujourd’hui que les américains se seraient ralliés à la possibilité d’une intervention :

« Il nous faut être prêts à envisager des étapes qui comprennent une zone d'exclusion aérienne, mais peut-être qui aillent au-delà", a dit à la presse l'ambassadeur des Etats-Unis auprès des Nations unies, Susan Rice ».


D’autres nouvelles indiquent que l’armée de K-dhafi serait freinée :

« Djibril al Houweidi, médecin à l'hôpital Al Djalaa de Benghazi, dit que des ambulances font la navette entre son hôpital et la ville d'Ajdabiah. Il y voit la preuve que les forces kadhafistes ne se rapprochent pas de Benghazi. "Sinon, elles n'auraient pas pu faire ces aller-retour à plusieurs reprises cette nuit", a-t-il dit.

Moustafa Gheriani, porte-parole des insurgés à Benghazi, souligne, lui, que la progression des forces régulières de Kadhafi se heurte aussi aux difficultés de réapprovisionnement.

Ses lignes de ravitaillement sont étirées et il ne peut donc pas lancer ses troupes à partir d'Ajdabiah", affirme-t-il, ajoutant : "Nous avons quelques surprises en magasin. Nous allons nous battre et nous allons gagner. »


Les Etats-Unis faisaient profil bas il y a encore deux jours. La crainte des retombées politiques négatives d’une intervention dominait. Le cow-boy se montrait peureux. Pourtant voilà bien une situation où peu de gens en voudraient aux USA. De plus les rebelles demandent de l’aide et la Ligue arabe également. N’oublions pas qui est K-dhafi.

C’est le dernier moment. En Libye, c’est non seulement le peuple qui est directement menacé par l’Ubu de Tripoli. C’est peut-être le sort d’une partie de l’Afrique qui se dessine si la dictature gagne.


Solidaire avec les libyens, j’espère maintenant voir l’envol des avions occidentaux.


Moyenne des avis sur cet article :  1.77/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • cathy30 cathy30 18 mars 2011 09:01

    Ce que vous écrivez est honteux.
    l’onu vient de décider d’envoyer des frappes aériennes. Devinez qui a voté pour : les usa, les britanniques, et la france. Contre : la chine, la russie, l’allemagne.
    Toujours les mêmes. Les libyens vont vraiment trinqués.


    • cathy30 cathy30 18 mars 2011 13:21

      Calmos
      c’est vrai ils se sont abstenus, c’est pire je le conçois, Il n’y a pas de haine viscérale contre Sarko, mais un peuple libyen qui va souffrir comme les irakiens. Il n’y a pas assez le feu dans les pays arabe, faut-il l’étendre ?


    • latortue latortue 18 mars 2011 10:16

      Que ferai ZARKOFOU si en France le peuple se révoltait ,descende dans la rue et commence a tout casser prendre des armes et fasse la révolution pour renverser le pouvoir en place hein ??????????? je vous pose la question a tous les bien pensants les pseudo intellos comme ce dingue de BHL .J’ai la réponse, il ferait comme tout chef d’état il enverrait l’armée les forces de l’ordre ,j’était sur les barricades en 68 et les flics ne faisaient pas de cadeau pour une petite révolte gentil sans armes,si une réelle révolution armée voyait le jour en France le gouvernement ferai comme tout le monde il chercherait a mater cette révolution même dans le sang si nécessaire,alors nous les donneurs de leçon quand allons nous comprendre qu’il ne faut pas suivre comme des moutons ,avant d’en arriver a la force il y avait d’aitre options a choisir .
      Pourquoi n’allons nous pas faire respecter la loi en Côte d’ivoire
      pourquois n’allons nous pas au Bahrein ,pourquoi n’intervenons nous pas en ISRAEL qui massacre les Palestiniens
      pourquoi ne sommes nous pas intervenu en Algérie et j’en passe ah oui j’oubliais a quand l’IRAN .
      C’est nous qui avons mis en place ces dictateurs pour servir nos intérêts .Une chose est sure nous devrions avoir honte de notre comportement .J’espère que cela ne se passera pas trop mal une guerre n’est jamais la bonne option il faut s’appeler Sarkozy pour croire cette bêtise .


      • COVADONGA722 COVADONGA722 18 mars 2011 10:35

        bonjour , hommelibre ???? homme lige eu mieux convenu non, homme lige d’un occident qui vas se refaire une virginitée à bon compte , qu’elle gerbe de voir BHL le publicitaire de l’escroquerie kosovarde cette raclure nous justifiant « plomb durcis » et exigeant une intervention « morale » en soutien de la revolte libyenne.Qui peut croire un instant que c’est au nom de la morale et de la démocratie que Sarkozy qui c’est roulé au pied de khadaf veut intervenir,
        Le peuple libyen a toute legitimité pour se soulever , l’occident n’a aucune legitimité pour
        intervenir dans les affaires interieures libyennes aucun des pseudo penseurs qui appelle
        à l’intervention n’a les « corones » de nommer le vecteur le seul et unique but de cette intervention le PETROLE ou avez vous vu sarkozy intervenir contre bagbo autrement que par des mots ? l’angleterre forme et arme les soldats et policiers barheinis les usa tiennent a bout de bras les salopards waabistes et vous osez habiller leur prochaines interventions contre le dictateurs kadhafi de la toge democrate !!!!
         nous parler de democratie !
        avez vous entendu la majorité des slogans des revoltés ? interressant non ce qui prouve bien à contrario que la démocratie n’a rien à voir dans cette histoire , vous vous faites
        porte parole et vous voulez caution d’une opération de notre gouvernement qui n’est qu une TARTUFERIE !


        • Massaliote 18 mars 2011 14:33
          Extrait de Polémia : Décodons un peu 

        • LE CHAT LE CHAT 18 mars 2011 10:49

          eh oui , maintenant il faut détruire les preuves du financement de la campagne de Talonetto !  smiley ça sera des bombes incendiaires .....


          • aigle80 aigle80 18 mars 2011 11:07

            On décide que le fou de Tripoli est devenu« persona non grata » on va envoyer la cavalerie histoire de remettre de l’ordre dans tout cela.... voir l’eliminer du pouvoir ...ok ....mais il serait décent de mettre en examen tous ceux qui de prés ou de loin ont été ses complices en l’aidant en lui vendant des armes en fermant les yeux sur ses atrocités envers son peuple ! Ce n’est helas pas demain la veille...et puis quoi on ne pourrait plus vendre des tanks des avions voire des centrales aux fous furieux de notre planète ? mon bon monsieur avez vous pensé à nos chers actionnaires ?Les peuples ils passent aprés le calcul des pertes et profits qu’engendre toute situation de crise non mais !! Ah nous vivons une époque formidable !peuples soulevez vous demandez plus de liberté, demandez de quoi vivre decemment mais attention n’allez pas trop loin quand même la bourse veille au grain....


            • mek123 18 mars 2011 13:19

              un geste de responsabilité,
              si demain tu a des attenta en France il faudra pas t’étonner ,
              je me souvient que allio marie voulez est des benn alli a mater sa population, vous me direz s’était peut être par responsabilité,
              est pour le Maroc ou la police massacre des si ville personne ne dit rien ses vrai qu’il non pas de pétrole est que toute la classe politique française est invité par le contribuable marocain, 


            • latortue latortue 18 mars 2011 18:25

              Que nous autorise la résolution ONU La résolution autorise « toutes les mesures nécessaires » pour protéger les civils et imposer un cessez-le-feu à l’armée libyenne. Elle prévoit aussi une zone d’exclusion aérienne mais précise qu’il n’est pas question d’occupation militaire.

              Donc pour rendre possible cette exclusion il faut détruire les batteries anti aérienne c’est tout c’est ce qu’on appel les frappes ciblées. nous allons voir ce qui va être fait.

              par contre il va y avoir une véritable guerre tribal interne

              une belle famine ,avec sa pléiade d’émigration

              une interruption du pétrole et du gaz

              la suite sera a coup sur une intervention humaine sur place et une vraie guerre avec la Libye et on aura tout gagné un endroit de plus dans le monde ou la France va s’embourber merci Monsieur Sarkozy merci vraiment beaucoup .On ferait mieux de s’occuper des 8 millions de personnes qui crèvent a petit feu en France au lieu d’aller faire suer les autres et je suis poli NOUS NE SOMMES PAS LES GENDARMES DU MONDE balayons devant notre porte avant de vouloir imposer nos lois a la terre entière ,je vous signale que en côte d’ivoire cela fait des semaine qu’il demande de l’aide et rien , alors pourquoi la LIBYE plutôt que la Côte d’ivoire pourtant Ouatara est un grand pote a Sarkozy c’est lui qui l’a marié dans le 16 em a Paris


            • ali8 18 mars 2011 11:37

              l’ONU n’autorise pas les frappes en Irak

              l’ONU autorise les frappes en Lybie

              on frappe on frappe de toute façon et les petites frappes sont tjrs les mêmes


              • le journal de personne le journal de personne 18 mars 2011 12:39

                Bons baisers de Libye

                Vous ne vous indignez même pas…
                C’est un peu trop indigne
                De voir l’immonde régner sur le monde…
                Et construire en un éclair, deux tours de Babel
                Semblables à deux centrales nucléaires
                Un homme averti en vaut deux,
                Et un fou averti, ça vaut combien ?

                http://www.lejournaldepersonne.com/2011/03/baisers/


                • furio furio 18 mars 2011 12:59

                  homme libre toi grand propagandiste !

                  Toi faire semblant ignorer causes réelles de grosse propagande pour la guerre !

                  • commodore 18 mars 2011 17:25

                    Et revoilà les trolls qui polluent tous les sites pour cause de propagande.....
                    Pathétique.


                    • worf worf 18 mars 2011 18:36

                      Des armes passent la frontière égyptienne pour armer les « rebelles » libyens sous le regard bienveillant de l’armée.


                      • furio furio 18 mars 2011 19:08

                        Les infos qui viennent de Lybie sont concoctées par les services du mossad et des services secrets français et us. Que KHADAFI indique qu’il arrête toute action militaire. L’onu n’en a que faire le but es tde balancer des tonnes de bombes. Tout est prêt depuis des semaines !! Bande d’assassins ! Y a t’il une personne pacifiste dans ce monde de génocideurs pour mettre en place une commission neutre ? facile à réaliser.


                        • hommelibre hommelibre 18 mars 2011 20:14

                          J’ai de la peine à comprendre ceux qui s’opposent à cette décision de l’ONU. Elle remplit sa mission. C’est non seulement un bain de sang et de tortures qui doit être évité, c’est aussi ne pas donner de signe encourageant aux autres dictatures d’Afrique. C’est diminuer le risque de terrorisme qui augmenterait si Kadhafi reprend la main.

                          Alors non, je ne peux pas prendre les attaques primaires contre l’ONU et les autres pays. Il ne faut pas tout mélanger bordel ! Et puis, citez un seul dirigeant qui soit un saint !

                          C’est fou le nombre de saints sur les forums, ceux qui condamnent sans réserve les USA, de gens qui condamnent si facilement des dirigeants supposés pourris. Des saint qui n’ont bien sûr jamais menti, jamais manipulé, etc, etc. Bravo les saints !


                          • Annie 18 mars 2011 20:39

                            « C’est non seulement un bain de sang et de tortures qui doit être évité ».
                            Je ne suis pas sure que les Libyiens soient capables d’apprécier la différence entre un bain de sang libyen, et un bain de sang « humanitaire ».
                            Il m’est insupportable de penser que l’on va bombarder la Libye pour des raisons humanitaires. S’il y a bien un moment où il est devenu totalement nécessaire de redéfinir les contours de l’action humanitaire, c’est maintenant. Parce que c’est la confusion la plus totale, entretenue par les nations occidentales et l’ONU et qu’il s’agit d’un prétexte déjà utilisé pour l’Iraq qui se résume finalement à une ingérence dans un pays étranger. Je suis sure que Kouchner est ravi.
                            Il y a eu par le passé très peu d’occasions d’intervenir pour des raisons humanitaires. Mais j’ai à l’esprit quelques exemples où il aurait été possible d’intervenir d’une manière pacifique. Cela n’a pas été fait. Aussi difficile que cela me soit de le dire pour l’opposition libyenne comme je l’ai dit pour l’opposition iraquienne, il ne faut surtout pas intervenir. Ou du moins il est trop tard, parce que les moyens ne manquaient pas de soutenir l’opposition quand il était encore temps de le faire. Je ne vois ici qu’une incroyable hypocrisie, comme si notre gouvernement et les autres gouvernements n’avaient jamais été en contact avec l’opposition, alors que leurs moindres gestes étaient surveillés.


                            • easy easy 18 mars 2011 21:04

                              Selon une logique archangiste ancrée en nous depuis 2000 ans, une fois débarrassée de la casserolerie plus superficielle et bien plus circonstancielles liée à ce cas comme aux précédents, oui, Nicolas Sarkozy est carrément un héros.
                              Il ressort ici comme étant le chevalier blanc absolu.

                              Je n’irai pas à démontrer que l’idéal Saint Micheliste consistant à tuer tout diable fût-il terré dans la plus profonde des grottes de l’autre bout du Monde est absurde, je me garderai bien de juger d’une culture.
                              Je fais seulement remarquer que cet idéal est exclusif du bassin méditerranéen (les Vikings n’avaient pas ce concept). Avant que cette culture romanesque ne s’exporte un peu, la majorité du Monde ignorait ce concept.
                              Ailleurs, on a toujours considéré comme de droit celui qui défendait son territoire mais on ne concevait pas d’aller faire la police au loin. L’héroïsme est méditerranéen et apparaît quand on commence à se mêler de ce qui ne nous regarde pas absolument. C’est par cette grâce typiquement régionale qu’on peut en venir à transpirer pour brûler une personne pour sauver son âme.

                              Hier, à l’ONU, on a pu remarquer que malgré 2000 ans d’influence, l’Asie et l’Amérique du Sud demeurent encore circonspects sur ce concept qui conduit à se faire un devoir de jouer au Zorro de l’Univers.


                              En l’occurrence, là, ça tombe très bien. Ainsi que dans le cas Bush Vs Saddam Hussein, on a aujourd’hui dans les deux camps, des types qui croient valable d’aller faire les malins au-delà de leur maison. C’est certes nettement plus vrai en ce qui concerne notre héros Français mais je suis sûr que Kadhafi en aurait fait autant à sa place. Ils ont tous les deux le même concept de l’héroïsme. Il n’y a aucun décalage culturel entre eux.




                              Et peu importe que NS n’ait pas demandé le feu vert de la Nation via le Parlement, Tous les Français, à moins qu’ils soient originaires de très loin, partagent peu ou prou le sens de l’archangisme et la légère divergence entre eux les conduira à ergoter qui de pétrole qui de magouilles, qui d’avion caché mais au fond chacun admettra que sauver la veuve et l’orphelin, fussent-ils sur Saturne, procure un sens transcendant à la vie et ici, la transcendance, on y tient.

                              Cependant, dans ce concept, le héros est celui qui expose sa vie et la risque vraiment. Même de pleine vision archangiste, on ne peut tout de même pas considérer qu’un chef qui attaque un diable terré en restant bien au sec est un vrai héros. Du coup, c’est l’armée française donc quelque part la Nation entière qui se sent archange. NS sarkozy ayant eu le mérite d’avoir tout fait pour que cela se produise.

                              Quant à l’Allemagne, vu ce qu’elle en a bavé de son dernier archange, elle semble assez lasse du concept. Mais probablement y reprendra-t-elle goût quand elle verra le coq français trompetter de son héroïsme herculéen (Hercule est une sacrée référence mais pour ce qui est d’aller au plus profond des grottes tuer le méchant, Persée et Thésée n’ont pas renaclé à la besogne)




                              Il n’y a qu’autour de la Méditerranée qu’on peut voir des statues représentant des héros brandissant en vainqueurs les têtes qu’ils ont arrachée à quelque diable qu’ils sont allés emmerder dans quelque inaccessible planque. Ce cheminement laborieux vers le repaire du démon est consubstantiel de l’archangiste. Il s’agit d’aller débusquer le diable là où il n’apparaît même pas.

                              Et celui qui aura effectué le plus incroyable parcours du combattant aura été Ulysse, puis sa copie, Ennée.

                              Au fait, vous savez pourquoi on aime tant Napoléon malgré tout ? Parce qu’il a énormément arpenté. Un bon héros est un héros arpenteur et le cheval joue donc un rôle essentiel dans la représentation que nous nous faisons du héros.

                              Je dis cheval ailé comme je dirais avion. 


                              Les ailes punaise, les ailes !



                              Va, cours, vole et me venge.


                              • cevennevive cevennevive 18 mars 2011 21:09

                                @ hommelibre :

                                « C’est diminuer le risque de terrorisme qui augmenterait si Kadhafi reprend la main ».

                                C’est un argument fallacieux hommelibre. Kadhafi (ou ses fils, ou ses sbires) seront dangeureux tant qu’ils seront vivants quelque part dans le monde. Quand on voit la détermination et le pouvoir de convaincre les troupes de ce type, on peut à juste titre se dire qu’il est capable de sévir partout où il y aura des humains cherchant un maître. D’aucuns parlent du Yémen. C’est effectivement une dictature. Mais avons-nous eu la visite du dictateur, nous a-t-il obligés à le recevoir avec tous ses fastes et sa « splendeur » ? A-t-on peur des représailles du dictateur qui sévit au Yémen ?

                                J’ai bien peur hommelibre que ce soit le contraire... Nous allons cette nuit nous fourrer dans un guépier dont nous aurons du mal à sortir et j’en suis triste.

                                Comme le dit Annie, ce ne sont pas des interventions humanitaires, loin de là. C’est de la GUERRE, un point c’est tout. Et la guerre, les bombes, ça va tuer autant et peut-être plus que ce qu’à fait la folie de Kadhafi.

                                Que Kadhafi soit un assassin et un fou, est-ce une raison pour se conduire comme lui ?
                                Ou alors, il y a autre chose...


                                • hommelibre hommelibre 18 mars 2011 21:25

                                  Easy : Et oui, du bon usage des mythes !

                                  Vous avez raison : quelle est celle malheureuse propension à aller sauver les autres ?

                                  Ah, je soupçonne que ce soit une autre facette de la même intention, celle qui conduit à envahir et dominer une population voisine pour leur piquer leurs brocolis.

                                  Ce n’est pas une bonne idée de cultiver les brocolis. Tous veulent nous les piquer. Certains de force, d’autres parce qu’on les leur donne quand ils nous délivrent de ceux qui veulent nous les piquer de force. smiley

                                  Notez que la résistance libyenne a demandé de l’aide. Elle légitime notre appétit pour les brocolis et notre goût de la castagne.

                                  Mais blague à part, si un voisin m’appelle à l’aide, je me connais : j’y vais. Peut-être suis contaminé par le syndrome de l’archangite.

                                  Celui qui fait l’archange répare aussi autre chose en soi. Ici se joue peut-être, en partie, la réparation des guerres de Bush d’un côté et du terrorisme islamiste de l’autre. Mais il y a aussi un peuple pour lequel nous avons un élan de sympathie réelle. Après, les dirigeants ont peut-être aussi d’autres motifs. :->


                                  • hommelibre hommelibre 18 mars 2011 21:34

                                    @ cevennevive et Annie :

                                    Comme souvent la réalité est plus complexe qu’il n’y paraît, et la perception que chacun en a et exprime ici pose question. Peut-être y a-t-il autre chose dans la volonté française. Il y a bien sûr l’élection dans un an. Sarkozy préfèrera être critiqué mais admiré pour avoir pris le rôle du chevalier blanc, plutôt que de devoir expliquer une attitude que de plus en plus de gens considéraient comme une lâcheté. Le courage sera plus payant que la lâcheté. Enfin peut-être. Si c’est la motivation de NS, alors ce sera plus long que quelques semaines de frappes.

                                    Mais que faire quand un plus faible se fait étriper injustement par un plus fort (qui plus est un ange noir) ? Comment rester sourd et aveugle ? Et si les pays engagés n’intervenaient pas, quel prix le paierions-nous dans quelques années : dictatures africaines, contre-révolutions arabes, islamiste apparaissant comme seul recours.

                                    Hitler aurait-il pu faire ce qu’il a fait si une coalition l’avait freiné et avait refusé les accords de Munich ? Cette question me travaille beaucoup.


                                    • Annie 18 mars 2011 21:44

                                      J’espère que vous êtes tout autant travaillé par le retrait des forces de l’ONU du Rwanda en 1994. S’il y avait une occasion de régler le problème d’une manière pacifique et d’arrêter les massacres, c’était bien dans ce pays. Après tout, les nations occidentales n’auraient eu à combattre que des machettes. Dites-moi pourquoi personne n’est intervenu pour stopper le massacre d’un million de personnes (à peu près, parce que là non plus on n’a pas compté), et pourquoi l’on intervient en Iraq ou en Libye. 


                                    • cevennevive cevennevive 18 mars 2011 21:48

                                      La situation est différente hommelibre. Ne mélangez pas tout !

                                      Si un voisin ou une voisine m’appelle et a besoin de moi, j’accours.

                                      Là, ce n’est pas un voisin. C’est une partie de la population qui veut se libérer d’un tyran alors que l’autre reste sous sa coupe (pourquoi ? la peur ? l’habitude de courber le dos ?)

                                      Et si ce n’était pas cela, pas cela du tout ! Les benghazis nous ont appelés au secours, mais les autres ? La libye s’est scindée en deux. Que ferons-nous ? Sauverons-nous avec nos bombes une partie du pays tout en bombardant l’autre ? Qui arrêtera Kadhafi ?
                                      Avec quelles armes ? Manu militari ??? Qui ? Quel représentant de quel pays ? Avec quelle autorité ?

                                      Nous allons essayer de « sauver » une partie du peuple, mais savons-nous quelle est l’autre partie ? Que deviendra-t-elle ? Et ne nous demandera-t-elle pas des comptes ?

                                      La loi de la guerre est immonde.


                                    • hommelibre hommelibre 18 mars 2011 21:57

                                      Je n’ai pas de réponse à cela Annie. On pourrait faire une liste de toutes ces souffrances qui auraient pu être évitées et de la liberté qui aurait pu s’étendre. Je pense que beaucoup de pays et de régimes politiques différents seraient sur la sellette.

                                      Je ne pense pas que nos dirigeants soient pire que Mugabe, que les Chinois qui achètent l’Afrique, etc, etc.

                                      Si les choses pouvaient être réglées pacifiquement , ce serait tellement plus simple. J’ai regardé le témoignage du responsable de MSF, qui dit comme vous : ne pas intervenir, mais faire un embargo, enfin des mesures de ce genre. Dans le cas présent rien n’aurait empêché le bain de sang.

                                      C’est l’histoire humaine et l’histoire des espèces vivantes qui est toujours en cause : domination, oppression, etc. Alors si l’on peut peu à peu civiliser l’espèce, même de manière chaotique, c’est ça de pris. Je ne dis pas que les frappes sont le meilleur signe de civilisation !... Mais leur justification (officielle du moins) crée un peu plus une ligne pour soutenir le droit et le respect de l’humain contre l’arbitrairie et la barbarie.

                                      Donc oui on peut faire la liste des ratés de l’entraide. Mais je préfère soutenir les tentative légitime plutôt que critiquer ad libitum les ratés. Peut-être l’histoire du verre à moitié plein. Peut-être une manière de me rassurer. Pourquoi pas. Et même si c’est pour mo0ntrer à un morveux assassin qui est le plus fort et qui fait la loi, pourquoi pas ? Le monde est un jardin. La nation ne nous protège pas des polluants des voisins.


                                      • Annie 18 mars 2011 22:05

                                        Je suis ravie que vous citiez MSF. Au moins je n’aurai pas démérité et je serai restée fidèle à mes convictions. Je n’ai pas de réponses non plus, sinon qu’entre choisir la guerre et n’importe quelle autre solution, je choisirai toujours avant tout n’importe quelle autre solution.


                                      • hommelibre hommelibre 18 mars 2011 22:00

                                        cevennevive :

                                        « savons-nous quelle est l’autre partie ? Que deviendra-t-elle ? »

                                        Cette question est ouverte. La folie dominatrice et sanglante de Kadhafi aura peut-être contaminé les vainqueurs (si la résistance gagne). On ne sait pas encore. Par contre on peut poser comme beaucoup plus certain la vengeance de Kadhafi dans Benghazi.


                                        • cevennevive cevennevive 18 mars 2011 22:09

                                          « Civiliser l’espèce » avec des bombes hommelibre ?

                                          « Soutenir le droit et le respect de l’humain » en imposant notre propre vision de l’humain avec des bombes ? Respect dites-vous ?

                                          « Le monde est un jardin » ? Image bien bucolique pour décrire ce que seront les territoires bombardés...

                                          Comment pouvez-vous parler ainsi ?


                                          • hommelibre hommelibre 18 mars 2011 23:56

                                            J’adhère, orion.


                                          • easy easy 18 mars 2011 22:17


                                            Ainsi, vous pensez que l’archangisme dissimule la cupidité.

                                            Il est un principe qui veut que la discours dissimule l’intention véritable. Si donc l’archangisme était dans le discours, il dissimulerait une autre ambition, peut-être plus cupide comme vous le soupçonnez.

                                            Certes, il y a de quoi hésiter tant il est vrai que si l’archangisme peut se discourir, ce n’est jamais le cas de la cupidité sauf, et c’est important de le souligner, si cete cupidité va à profiter à toute la bande. Là oui, elle est annoncée et considérée comme valeur.


                                            (Au fond, il n’y a, en Occident, que les discours exposant un profit personnel qui sont impossibles à tenir)

                                            Mais il se trouve que les Huns et autres Mongols avaient énormément volé sans jamais avoir montré le moindre désir de policer, de gouverner, d’installer leur vision des choses. Gengis Khan n’a pas révolutionné l’idéal des Chinois.

                                            Et cela alors qu’ici, on a vu des milliers de gens transpirer uniquement pour karchériser quelque démon hyper lointain et rentrer les mains vides.

                                            Les croisades, les guerres de religion, le nazisme, tout ça c’est grosse fatigue de nettoyage mais sans cupidité. Hitler avait essentiellement voulu karchériser des démons sans songer à les spolier et ce n’est que devant l’évidence qu’on pouvait aussi voler ces cibles avant des les tuer qu’une organisation cupide s’est mise en place.

                                            Récemment, depuis que le pétrole étranger nous est apparu vital, la cupidité a progressé pour entrer plus clairement dans le discours. Notre matérialisme et lui seul était dans notre discours quand nous avions protesté de la nationalisation de Suez par Nasser. Il faut dire que jamais avant l’ère du pétrole, nous n’avions ressenti une dépendance à quelque matérialité lointaine.
                                            Parfois un peu la soie, parfois un peu le bois ou l’étain, rien de grave.

                                            Et c’est peut-être cette montée de la cupidité par le biais du pétrole vital qui aura permis l’avènement de dictateurs voleurs. Mais la part d’archangisme pur me semble encore très importante. Si l’on peut obtenir le feu vert pour bombarder un diable lointain en n’invoquant que la veuve et l’orphelin c’est que l’archangisme est encore très présent en nous.

                                            Ce qui est certain, c’est qu’à partir du moment où l’archangisme est reconnu valable, on peut planquer toutes les cupidités derrière et être alors voleur et héros à la fois.


                                            • hommelibre hommelibre 18 mars 2011 23:36

                                              On entre bien dans l’étrange complexité de l’humain, easy. Rien n’est plus juste qu’autre chose, sauf l’intention consciente que l’on y met. Je dis bien l’intention consciente, pas le discours qui lui peut cacher une intention très consciente mais peu « morale » et donc cachée au yeux des autres.

                                              Depuis le discours sur l’inconscient je crois que l’on a technicisé la culpabilité. Avant on avait clairement la bible : On ne sert pas dieu et mamon (l’argent). On savait à quoi s’en tenir. Avec l’inconscient tout devient suspect, même l’intention que l’on aurait mais que l’on ne voit pas. « Quand je dis je t’aime, est-ce bien toi que j’aime ? » - exemple qui mérite le détour ne serait-ce que par gout d’une certaine esthétique de la pensée, mais qui met en doute les ancrages sur lesquels nous sommes construits.

                                              Donc (j’y viens...) si l’archangisme cache une cupidité (ce qui était une hypothèse parmi d’autres, pas un absolu à mes yeux), il faut avoir développé une bonne dose de cynisme aujourd’hui pour gouverner et tenir deux langage : celui de la cupidité et celui de l’archange. (Le cynisme étant l’antidote contre l’irréalisme archangélique. Donc étant une médecine.) « Je te sauve parce qu’il y a un business à faire avec ça ».

                                              Et pourquoi pas ? Après tout, le commerce a toujours été synonyme de liberté parce qu’il suppose fondamentalement un contrat, donc deux parties qui peuvent se dire oui ou non. La politique est trop idéologique pour être libératrice. La politique ne respecte pas l’autre. Soit elle domine à 100%, soit elle accepte le clivage démocratique qui explique pourquoi elle ne domine pas à 100%. La démocratie est la frustration permanente des politiciens. Mais le commerce, ou sa forme « donnant-donnant », est un élément de liberté. De tous temps les grandes foires commerciales, ou la route des épices et de la soie, ont été facteurs d’échanges entre civilisations. Donc si un gouvernant archange va sauver la Libye avec une intention cupide cachée, il ne fait plus de politique mais il fait du commerce. Et là il oeuvre pour la liberté.

                                              Il n’y a pas de liberté dans la morale, dans l’idéalisme, dans les bons sentiments, dans l’archange. Il n’y a que contrainte éthique. La liberté réside dans la possibilité d’agir pour une autre raison que la morale. Ce qui est bien dans le commerce est qu’il n’est pas moral : il est contractuel. Donc il permet l’altérité, là où la morale englobe le dominant et le dominé dans un semblant d’unité perverse.

                                              On veut tellement tout moraliser qu’on est en route pour créer un monde de cauchemar. Admettons que les dirigeants ne sont pas meilleurs que nous, mais s’ils sont dirigeants c’est parce qu’ils ne se limitent pas aux contraintes morales. Admettons d’avoir des gouvernants à notre image : menteurs, lâches, cupides, comme nous pouvons l’être individuellement à notre petite mesure. Arrêtons de jouer aux spectateurs du monde et à tirer des fléchettes sur les dirigeants. Remercions-les de ne pas être parfaits. Ouf, sauvés ! Car l’archangisme poussé à l’extrême on sait où cela mène.

                                              Je retiens comme majeure votre phrase, easy :

                                              « (Au fond, il n’y a, en Occident, que les discours exposant un profit personnel qui sont impossibles à tenir) ».

                                              Cette phrase devrait être à la une de tous les médias. Vous l’avez mise entre parenthèse... parenthèse pourtant ô combien signifiante.

                                              Je pense aux chinois que je connais, et aux africains : Très direct concernant leurs profits personnels, sans aucun état d’âme ni pudeur. Il y a à apprendre d’eux. J’en ai fait l’expérience personnelle.

                                              Les discours exposant un profit personnel qui sont impossibles à tenir...

                                              Et si justement c’est ce qui nous manquait ? Si nous les tenions avec plus de liberté, sans nous emblerificoter dans une morale qui nous apprends à nous mentir à nous-mêmes ? Car je pense que l’archangisme, même s’il peut avoir une intention mythique et altruiste, sert aussi à nous nourrir de quelque chose. On gagne toujours quelque chose dans ce qu’on fait : de la valeur, de la considération, une estime de soi, ou une place dans la société, ou de l’argent. On gagne toujours. La vie est échange et entrées + sorties. la vie est un compte (ou un conte) d’exploitation. Même Mère Théresa y gagnait son ciel !

                                              Au fond, et si le discours de gauche, culpabilisant sur l’argent, était ce qui nous empêche d’être libres et d’être tous gagnants ? S’il contribuait à développer au pire une hypocrisie, au mieux un noeud inconscient ?

                                              Et si nous devions enfin accepter le capitalisme, sereinement, pleinement, comme un facteur de liberté parce que gestion de l’argent et de contractualisation des relations ?

                                              Je vais encore me faire vilipender d’écrire cela mais ça n’est pas grave. J’aime penser à l’envers, et puis il faut peut-être bien se donner le droit de penser librement, quelles que soient les conclusions qui en sortiront, et qui ne seront pas forcément intégrables dans le clivage permanent de la pensée franco-européenne.


                                              • easy easy 19 mars 2011 08:34

                                                Ca chahute, ça zigzague et ça tangue mais je vous suis.

                                                Vous savez, ce qui nous renverse depuis un moment, c’est de découvrir la finitude du monde.

                                                C’est d’ailleurs au même moment qu’on commençait à le découvrir qu’on s’est mis à fantasmer de l’agrandir en allant vivre sous la mer et sur Mars.

                                                Le monde étant fini, des concepts de l’époque où il semblait infini doivent tous être remisés.

                                                Alors qu’il est impossible de partager l’infini, le partage ressort éthiquement incontournable dans un monde fini.


                                              • hommelibre hommelibre 18 mars 2011 23:52

                                                cevennevive, j’assume l’incongruité de ce que j’ai écrit. je me refuse à m’enfermer dans une pensée péeine de panneaux indicateurs : « ça c’est bien », « ça c’est pas bien ».

                                                Je vais peut-être vous choquer plus : sans la bombe atomique nous aurions actuellement, peut-être, comme seul choix d’obéir à des bottes allemandes ou à des bottes japonaises. Je ne défends rien j’essaie d’être lucide et de ne pas véhiculer une morale de contrainte. Un jour j’ai mis une baffe à mon beau-fils qui parlait très mal à sa mère (il avait 18 ans). Il m’en a voulu des années, me l’a rappelé longtemps, n’a jamais accepté. N’empêche : il n’a plus jamais parlé mal à sa mère et a eu des relations positive et sans violence psychologique (d’un côté ou de l’autre) avec les femmes.

                                                Les bombes ne sont pas une bonne pédagogie. Pas plus que le sang qui a abreuvé des prairies du monde entier depuis des centaines de milliers d’années. Imagine-t-on combien de milliards de litres de sang on été versés ?

                                                La question ici n’est plus la bombe ou pas la bombe : c’est la survie de gens qui n’ont que demandé leur liberté.

                                                Leur imposer notre vision de l’humain ? Je ne crois pas. Ils savent à quoi servent les armes, et ils les emploient aussi. S’ils en avaient plus ils ne demanderaient pas les nôtres. Parce que face aux soldats de Kadhafi, il n’est pas garanti que les roses soient efficaces. Ni les bonnes paroles. De plus ils ne sont pas si différents de nous. La liberté qu’ils désirent ressemble foutrement à la nôtre : parler librement, multipartisme, liberté d’association, droits politiques, etc. Notre vision est bien plus universelle que ce que l’idéologie culpabilisante d’un certain multiculturalisme veut nous imposer.

                                                Vous serez toujours plus légitimée que moi moralement, vos propos vous font intouchable aux yeux de la morale. Mais je choisi le pragmatisme contre la morale. J’aime les Libyens, ils m’ont touché, ils demandent mon aide, je suis d’accord de les aider, et ce ne sera pas avec des roses parce qu’en face il y a des tueurs. En plus si la morale n’est pas de mon côté, j’espère qu’une certaine justice y est.


                                                • blablalain.skynetblogs.be blablalain.skynetblogs.be 19 mars 2011 10:03

                                                  Super et now ont fait pareil pour défendre les révolutions Yéménites et Barhenites ...Ah ? pas la même chose ?..Des bonnes et des mauvaises révolutions .. des bonnes et des mauvaises répressions contre les peuples ?..ah ? ..Des bonnes et des mauvaises interventions extérieures ?...pff J’ai l’impression qu’on ns prend encore pr des cons ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès