Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Libye : La resistance humanitaire

Libye : La resistance humanitaire

La liste est longue des informations qui montrent que l'intervention militaire en Libye est une intervention programmée pour laquelle la sécurité des civils libyens n'est qu'un prétexte. Je renvoie les lecteurs à mes différents post sur ce sujet, ainsi qu'aux innombrables articles disponibles sur le web. Je n'ai pas à préciser qu'il faut les chercher ailleurs que sur les sites des medias classiques, qui dans cette histoire montrent une nouvelle fois la dérive orwellienne dans lesquels nos démocraties sont d'ores et déjà engagées.

La dernière astuce en date des promoteurs de cette guerre est de tenter de détourner la résolution 1973 en envoyant des troupes au sol sous prétexte de protection des actions humanitaires à destination des civils.

C'est ainsi qu'est né le projet "Eufor Lybia" un projet porté par l'Union Européenne visant à encadrer des interventions humanitaires par des troupes d'élite.

Flairant le coup fourré, l'Allemagne a soutenu ce projet, dans la mesure où aucune intervention ne devait être entreprise sans la demande expresse de l'OCHA, le bureau de l'ONU chargé de la coordination des affaires humanitaires.

L'Allemagne a fait de ce mécanisme la contrepartie de son accord au projet "Eufor Libya", elle a été suivie en cela par l'Irlande et la Suède (lire ici).

Le subordination de l'intervention de l'Eufor Libya à une demande de l'OCHA permet de s'assurer qu'elle répondra bien a un besoin humanitaire et non pas à une volonté de faire débarquer des troupes européennes sur le sol libyen.

Le montage intervention humanitaire + troupe armée devrait faire dresser les cheveux sur la tête à tout responsable d'ONG et la réaction de l'OCHA ne s'est pas fait attendre par le biais d'une lettre de Valerie Amos, responsable de l'OCHA à Catherine Ashton, Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères.

Dans ce courrier, Valérie Amos explique que : "Nous ne voulons pas compromettre notre capacité à fournir l’assistance humanitaire à toute la population dans le besoin en étant perçu comme associée à des opérations militaires", un rappel salutaire sur le B-A-BA des interventions humanitaires.

Elle ajoute plus loin que : "Actuellement, l’assistance humanitaire est en train d’atteindre les populations touchées à Misrata et dans d’autres zones de Libye, sans assistance ou soutien militaire".

Il faut ajouter à ces informations que depuis hier un couloir humanitaire à été ouvert par le PAM (Programme Alimentaire Mondial) en direction de Misrata. Ce couloir a pu être mis en place en collaboration avec le croissant rouge libyen et en accord avec le gouvernement de Kadhafi (lire ici).

Voilà donc un drôle de dictateur sanguinaire qui choisit de nourrir les populations qu'il est censé massacrer !

En tous cas, voilà enfin un peu de bon sens dans ce désastre, et la tactique de détournement d'actions humanitaires au profit d'une invasion militaire semble pour l'instant avoir échoué. Reste à voir ce que la bande à Sarkozy-Obama-Cameron va imaginer maintenant pour arriver à ses fins. Le pire n'est peut être pas encore arrivé.


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Fab Fab 20 avril 2011 13:26

    @Kinini
    j’ai déjà eu l’occasion de l’écrire mais je le refais une nouvelle fois : ma série d’articles sur la Libye à pour objet de dénoncer le mensonge de nos « démocraties », mensonges de la part de politiques appuyé par des médias qui ont « délaissé l’information pour le spectacle » (pour reprendre les mots de Rocard)

    Ne venez pas me dire ici que je soutiens Kadhafi et son régime, ce n’est ni mon cas ni mon propos.

    Quand j’écris ’Voilà donc un drôle de dictateur sanguinaire qui choisit de nourrir les populations qu’il est censé massacrer !« , je ne fais pas l’apologie de Kadhafi, je met en évidence le mensonge politique et médiatique qui est contredit par les faits bruts

    Quand aux »thèses qui vont contre« les miennes, celle qui vous citez est celle de BHL, désolé mais là vraiment, il n’y a rien de crédible, c’est de l’émotion pour 20H ....

    De plus toutes les thèses crédibles qui existent concourent à la même conclusion : cette intervention est une manipulation, la seule différence est que certain l’accepte voire la soutienne pour des raison de »real politik", d’autres comme moi la refuse.

    Mais avant tout, l’important et de faire passer une autre information, argumentée et basée sur des faits. Ce que l’on trouve de moins en moins dans les médias classiques.


  • Ouallonsnous ? 20 avril 2011 18:50

    « Le bonhomme ,preuve vivante d’une sous culture spectaculaire ,avoue qu’il va libérer les criminels pour combattre avec lui.Combattre qui ? - des libyens » 

    Ne faîtes pas l’ignorant KININI, vous oubliez les 50000 mercenaires recrutés par les USraéliens (Société Global SCT israélienne) pour aider les lybiens à se« libérer » !

    Quand à se défendre, ce n’est pas une sous culture, mais une preuve d’existence !


  • OMAR 20 avril 2011 19:09

    Omar 33

    Ce qui est écoeurant et étonnant de la plus part de ceux qui maudissent Kadafou, c’est qu’il y a à peine quelques mois, ils l’encensaient....

    Kinini, tout le monde est d’accord, il faut déboulonner Kadafou, mais pas de cette manière.
    Pas en divisant la peuple Lybien et la Lybie.
    Pas en cassant du Lybien sans aucun état d’ame ni regrets (voir les réaction aux dommages collatéraux causés par l’Otan)...
    Pas en polluant le pays avec des déchets radioactifs (tomahawk)..
    Pas en projettant le partage de ses richesses énergétiques.

    Et puis, pourquoi seulement la Lybie, et pas Bahrein ou le Yemen ?

    Et quand vous parlez du printemps arabe, j’espère que vous incluez aussi le Maroc et l’Algérie....


  • Robert GIL ROBERT GIL 20 avril 2011 12:41

    que de crimes ne commait-on pas au nom des droits de l’homme....

    http://2ccr.unblog.fr/2011/01/23/le-pretexte-des-droits-de-lhomme/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès