Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Liu Xiaobo, un prix Nobel de la Pax americana

Liu Xiaobo, un prix Nobel de la Pax americana

Liu Xiabao a reçu le prix Nobel de la paix en octobre 2010. Venant un an après l’attribution du prix 2009 au président Obama, on peut se demander si les membres du comité Nobel ont les pieds sur terre.

L’attribution du prix Nobel de la paix de 2009 au président des États-Unis, Barack Obama, surpris beaucoup de monde. Cet homme était sans doute fort sympathique, mais il n’avait guère fait jusque là que des discours fort éloquents, et donné son aval à un plan de relance de l’économie étasunienne, lequel, jusqu’ici, n’a guère confirmé les talents de son administration. Certes, ses discours annonçaient-ils des actions déterminantes de sa part pour faire cesser les hostilités au Moyen-Orient, c’est-à-dire en Irak et en Afghanistan, ainsi qu’entre Israël et les Palestiniens, ainsi que la fermeture de la prison de Guantanamo.
 
Mais en octobre 2009, lorsque le comité Nobel de la paix attribua son prix à Barack Obama, non seulement aucun de ces objectifs n’avait été atteint, mais les efforts entrepris par la Maison blanche pour progresser vers eux avaient tous échoués, deux ans après son élection. Plus encore, le Président décida, de nombreux mois après son arrivée à la maison Blanche d’envoyer plusieurs dizaines de milliers de soldats supplémentaires en Afghanistan pour renforcer les troupes étasuniennes qui s’y trouvaient en échec.
 
Loin d’être troublés par ce défaut de résultats pacifiques, le comité Nobel décida tout de même, à l’unanimité, d’attribuer son prix au Président des É-U. Un certain nombre de désapprobations feutrées à l’égard de cette décision circulèrent à l’époque à travers le monde. On pouvait se douter que si le comité Nobel, jusqu’ici fort respecté, commençait à attribuer son prix sur la base de simples intentions pacifiques, ce prix perdrait rapidement de son importance historique.
 
Mais il ne semble pas que le Comité Nobel ait compris l’importance de son erreur, puisqu’il vient de récidiver en attribuant le Nobel de la paix 2010 à un homme qui agit davantage comme un trouble-fête international, qu’en intellectuel cherchant à améliorer les relations pacifiques dans le monde.
 
* * *
 
En effet, il suffit de lire l’article signé Alain sur le site “Reflets de Chine”, pour découvrir en la personne de Liu Xiaobo, un personnage assez trouble. Les informations qu’Alain nous communique sont certainement exactes. Je le connais suffisamment pour penser qu’il a sans aucun doute apporté à leur vérification toute l’attention nécessaire.
 
Il suffit de consulter son site ainsi que les deux articles de wikipedia indiqués ci-dessous pour comprendre l’indignation du gouvernement chinois et de l’opinion chinoise.
 
Bonne lecture !
 
SITES à CONSULTER :
http://www.refletsdechine.com/le-nobel-liu-xiaobo-un-prix-pour-services-rendus-mais-a-qui.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Nobel_de_la_paix
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liu_Xiaobo

Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • fonzibrain fonzibrain 12 novembre 2010 13:15

    très bon ça !!!!


    merci pour l’article

    on fait vraiment pitié les occidentaux, on est moins de 15% de la population mondiale, notre part dans le commerce mondial ne pourra que baisser et on continue de donner des leçons !!!!

    je comprends pourquoiils veulent leur NWO, dans 10 ans, on ne pourra plus rien faire, autant installer un système qui vérouille leur mainmise pour toujours.


    les guerres sont déja programmées.

    • amipb amipb 12 novembre 2010 13:40

      Vous avez raison, fonzibrain, la quantité est plus importante que la qualité, et Liu Xiaobo, comme le Dalaï Lama ou Gandhi en son temps, font partie du NWO.

      A force de croire que les ennemis (la Chine, l’Iran) de vos ennemis (les USA, l’occident ?) sont vos amis, vous en arrivez à défendre l’oppresseur face à l’opprimé.

      Etes-vous un énième admirateur d’un communisme pourtant bien moribond, et parfaitement inexistant en Chine, justement ?


    • ALBIE Alain 12 novembre 2010 15:48

      Bonjour amipb, grand voyageur virtuel et du virtuel,


      « Etes-vous un énième admirateur d’un communisme pourtant bien moribond, et parfaitement inexistant en Chine, justement ? »

      Vous voyez bien que vos croyances et le communisme ont des points communs :leur inexistence et leur aspect moribond.

      J’adore ces gens comme vous qui vont soutenir de la manière la plus ferme que la Chine est une dictature communiste, pour 5 minutes après dire que ce pays pratique un système hyper capitaliste.

      Pour ce qui est du bouddhisme Tibétain par contre, aucune ambiguïté, aucune religion ne brillant, ou n’ayant brillé pour ses aspects démocratiques.

      Laissons les croire ... Cela leur permet de vivre.

      PS : Pas toujours reçu vos visas, ils doivent être e cours de réincarnation.

      Pas terrible la manif à Paris, mauvaise chanson sans doute.

    • ung do 13 novembre 2010 00:02

      Pourquoi ce silence pieux à propos du Prix 2009 . Il a pourtant bien mérité du comité Nobel . Il a donné un coup de fouet à la consommation de dynamite et autres engins explosifs perfectionnés

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès