Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Londres 2012 en difficulté

Londres 2012 en difficulté

 

Londres2012.JPG "Si nous avions su ce que nous savons maintenant, [la crise financière] aurions-nous postulé pour accueillir les JO ? Il est quasiment certain que non". Cette déclaration de la ministre britannique en charge des Jeux 2012 Tessa Jowell témoigne des difficultés qu’éprouvent les organisateurs des JO 2012 pour maintenir le budget de l’évènement à un montant acceptable. En effet, alors que Londres prévoyait en 2005, lors de sa sélection comme ville organisatrice, un budget de 3,4 milliards de livres, il s’élève désormais à plus de 9,3 milliards de livres. La faute à la crise financière, qui ralentit considérablement le bon déroulement de l’organisation.

En premier lieu, la société Lend Lease, qui devait injecter 650 millions dans le chantier du village olympique ne parvient pas à régler l’addition du fait de la frilosité des banques qui refusent désormais d’accorder le moindre prêt. Pourtant, sur les 4300 logements prévus initialement, moins de 3000 seront finalement construits avait récemment annoncé le comité d’organisation. Cette importante concession se justifie par la crise immobilière qui a généré de façon assez significative une baisse des prix de l’immobilier, mettant ainsi à mal les recettes que devait générer la vente des appartements du village olympique. De ce fait, la construction du village olympique, qui devait être entièrement financée par des fonds privés risque de revenir à la charge de l’état.

L’autre raison de cette surprenante inflation du budget initial, ce sont les erreurs commises par le comité de candidature de Londres 2012 dans la rédaction du budget prévisionnel, omettant d’y inclure les taxes et le coût du dispositif de sécurité, évalué à quelques 800 millions de livres.

Boris Johnson, maire de Londres nouvellement élu, s’est clairement engagé pour une réduction des dépenses relatives aux JO, assurant d’ailleurs lors de la cérémonie de clôture des JO de Pékin que Londres ferait aussi bien que Pékin mais sans les dépenses colossales . Le maire de Londres a ainsi exhorté les organisateurs à ne pas effectuer de dépenses superflues. Quant au développement de la banlieue est de Londres, grand objectif de ces Jeux et qui avait d’ailleurs permis à la capitale britannique d’emporter l’organisation de la compétition aux dépens de Paris (54 voix contre 50), risque lui aussi de payer les frais de la crise financière et de passer à la trappe. Quoi qu’il en soit, c’est dans la difficulté que s’organisent ces Jeux Olympiques londoniens.

Lire l’article dans son contexte original, sur le blog d’Alex Joubert


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • morice morice 17 novembre 2008 11:44

     Ça tourne au fiasco depuis plusieurs mois... un peu comme la guerre des anglais : 300 morts, plus que pour les Falklands déjà...


    • rem 17 novembre 2008 12:26

      "L’autre raison de cette surprenante inflation du budget initial, ce sont les erreurs commises par le comité de candidature de Londres 2012"

      A mon avis, cela n’est pas une simple erreur mais une démarche délibérée pour réduire artificiellement la facture des jeux et répondre aux souhaits du CIO qui voulait des jeux humbes et à taille humaine


      • Forest Ent Forest Ent 17 novembre 2008 12:34

        Ben on l’a échappé belle. Merci Delanoe. smiley

        Si ça repasse en invests publics, ça fera de la relance dans le BTP. Ca ne pourrait pas non plus faire de mal à Londres d’améliorer son offre de transports.


        • ZEN ZEN 17 novembre 2008 13:07

          Ben oui, les Anglais avaient bluffé , on le savait
          Je crois qu’Athènes n’a pas encore fini de payer les dettes contractées lors des jeux


          • faxtronic faxtronic 17 novembre 2008 13:30

            c est chaud ce genre de grand evenement. Cela peut generere d enorme perte ou profit, ca depend. En chine, cela a genere du profit, car les pertes furent les pauvres deportes.

            Dans notre monde, la meilleur facon de faire du profit, c est d eliminer les pauvres. Londres 2012 va etre, on le sait, peu rentable, car UK est une democratie. Mais cela sera t il rentable en terme d image ?


            • Fergus fergus 17 novembre 2008 17:40

              Les profits sont surtout pour le CIO et ses dirigeants, les seuls à être toujours gagnants, quoi qu’il arrive !


            • LE CHAT LE CHAT 17 novembre 2008 13:47

              On a échappé à Paname 2012 , le déficit aurait atteint les 4% s’il avait fallu payer pour ça en plus !


              • Je suis Fantomas 17 novembre 2008 14:05

                Pour une fois, on est content d’avoir perdu...

                Quand je pense que certains voulaient faire ca à Lille !! LOL smiley


                • goc goc 17 novembre 2008 15:32

                  c’est etonnant. Alors que le G20 a poussé à la relance, on aurait pu penser que ces JO seraient au contraire un magnifique tremplin pour le redemmarage économique des anglais, et là il semblerait que ça pourrait etre le contraire et pousser la ville vers le "depot de bilan"

                  @ l’auteur

                  je n’ai pas tout compris ou je n’ai pas tout lu comme il le fallait, mais vous expliquez que le budget est passé de 3,4 à 9,3 M£, or les explications que vous donnez, n’expliquent pas la difference du simple au double


                  • Bois-Guisbert 17 novembre 2008 16:21

                    Il faudrait revoir vos chiffres pour gagner en crédibilité. 

                    Expliquer que le budget a passé de 3,4 à 9,3 milliards de livres, parce qu’on décidé de ne construire que 3000 logements au lieu de 4300, et qu’on a oublié 800 millions de livres de frais de sécurité dans un budget initial, c’est plus que court !


                    • Vilain petit canard Vilain petit canard 17 novembre 2008 16:29

                      Ah ah ah, c’est malin de mentir au CIO pour faire croire que ça coûte pas cher, maintenant, il va falloir assurer. Bien fait pour leurs g....


                      • docdory docdory 17 novembre 2008 17:11

                         @ Le nouvel hebdo
                        Les anglais pourront toujours faire quelques petites économies en renonçant à l’apartheid religieux aux WC qu’ils prévoient d’instituer sur le parc olympique !
                        http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=45548
                        La bonne nouvelle serait qu’ils abandonnent l’idée d’organiser les JO ! Seraient-ils soumis à des sanctions financières dans ce cas ? Le prétendu " idéal olympique " n’est plus qu’une fiction. Le seul idéal , c’est le maximum de fric pour les sponsors , et un peu moins pour les athlètes qui sont maintenant professionnels et non plus amateurs , n’en déplaise à feu le baron de Coubertin !


                        • Mescalina Mescalina 17 novembre 2008 17:55

                          Quelle qualité de rédaction pour un ado de 13 ans, de même pour votre blog, beaucoup ici devraient s’en inspirer !

                          Bonne continuation


                          • appoline appoline 17 novembre 2008 19:28

                            On peut se demander qu’elle est la place du sport dans ce grand bazar. Le monde s’enlise dans une crise qui va laisser des millions de gens dans une merde totale ; si les anglais ont un peu de bon sens ; qu’ils remettent le sport à sa place, sur le devant de la scène et laissent les fioritures de côté.


                            • Annie 17 novembre 2008 20:08

                              Bien sûr qu’ils ont bluffé, mais après avoir vu les JO en Chine que personne ne peut émuler à moins d’employer de la main d’oeuvre corvéable et surtout pas chère, si ce n’est gratuite, le comité des JO anglais nous a promis des jeux au rabais. Ça promet !!...


                              • jcl44 jcl44 17 novembre 2008 20:56

                                Même si on aurait souhaité avoir un peu plus de détails sur les augmentations budgétaires, en effet, pour 13 ans, il y a là une grande maturité dans l’écriture. Encouragements !!!!


                                • GéraldCursoux Cursoux Gérald 18 novembre 2008 10:55

                                  Mais quand se décidera-t-on à organiser les JO sur un site dédié à cela ? Un seul et même site quelque part sur la plnète : sur une île artificielle par exemple, construite là où le climat de juillet est favorable, avec des installations fixes financées par les Etats memebres de l’ONU en fonction de leur PIB ; et pour en finir avec ce CIO budgétivore aux notes de frais salées, des JO organisé par l’ONU avec la sécurité assurée par les Casques bleus ! Ca aurait de la gueule non ? Il y aurait des drapeaux, la télé, etc., comme d’habitude.
                                  Et au lieu de les organiser tous les quatre ans on pourrait faire des JO permanents ! Génial, non ?


                                  • Bobland59 Bobland59 18 novembre 2008 11:09

                                    Comme disent certains commentaires je suis aussi heureux que Paris et surtout Lille ( où j’habite) n’aient pas obtenu ces jeux .
                                    Mais il y a encore pire, en 2014 les russes veulent organiser leurs jeux d’hiver . Déjà on sait que des 10aine de villages, de sites de biogenèse de biomasse et tant d’autres bio.... ( quelque chose) vont disparaître . Et chez eux également on parle déjà des multiplier les prévisions économiques .
                                    Que les Alpes revoient sérieusement leurs prétentions à avoir aussi leurs jeux . Surtout quand on entend Estrosi avec sa mégalomanie coutumière .  ;-((

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès