Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Lorsque Poutine se retire dans le silence

Lorsque Poutine se retire dans le silence

 

DES DÉCISIONS IMPORTANTES S’EN SUIVENT 

À la veille de la rencontre de l’OTAN à Varsovie, Vladimir Poutine a annulé tous ses déplacements pour se retirer dans un silence qui ne peut que présager de décisions importantes. Ces dernières seront des réponses aux actions provocatrices de l’OTAN, véritables menaces à la sécurité du peuple russe et à la paix mondiale. Nous savons que le président Poutine n’est pas du genre à réagir sous l’effet de la passion ou de la provocation, mais sous ceux de faits soigneusement analysés et d’une stratégie d’intervention soigneusement orientée à prendre l’ennemie là où il s’y attend le moins. Il ne faut pas oublier cet aveu de Poutine, devenue incontournable : « Dans mon enfance, les rues de St-Petersburg m’ont appris que lorsque l’entente devient impossible, il faut frapper le premier ».

Une première réaction du ministère des Affaires extérieures de Russie demande aux dirigeants de l’OTAN des explications sur ce déploiement tous azimuts des forces de l’OTAN aux frontières de la Russie. 

 "Au mépris de l'impératif objectif du maintien de la paix et de la stabilité en Europe et contrairement à la nécessité d'œuvrer en synergie pour relever les défis effectifs, et non imaginaires, l'OTAN se concentre sur la +dissuasion+ d'une menace inexistante à l'Est »

Et d’ajouter la représentante du ministère extérieur russe, Maria Zakharova : 

« L'OTAN refuse de voir ces conséquences négatives et risquées à long terme pour l'ensemble de la sécurité euro-atlantique que recèlent les démarches de Washington et Bruxelles visant à perturber l'équilibre de forces actuel", a indiqué la porte-parole, citant en exemple le déploiement accéléré d'éléments du bouclier antimissile É.-U./OTAN en Europe. »

Tout le scénario de l’OTAN consiste à couvrir ce déploiement majeur sur les frontières russes par un discours qui fait de la Russie l’ennemie aux prétentions de conquêtes et de domination des pays qui lui sont frontaliers. Elle fait de la Russie l’envahisseur de l’Ukraine et, de ce fait, le conquérant potentiel de tous les pays qui lui sont frontaliers. 

« Elle (OTAN) a (…) suspendu toute coopération avec ce pays (RUSSIE) en réponse à l’intervention militaire de ce dernier en Ukraine, que les Alliés condamnent avec la plus grande fermeté. Les canaux de communication politiques et militaires, quant à eux, restent ouverts. L'OTAN demeure préoccupée par les activités militaires et le discours agressif de la Russie, qui font songer à une manoeuvre de déstabilisation, qui viserait l'Ukraine, mais pas seulement elle.  »

Le mensonge de l’intervention militaire de la Russie en Ukraine est énorme et dire qu’il est avalé par les 28 pays membres de l’OTAN. C’est tout de même incroyable. 

Il faut lire ici les dessous d’un coup d’État en Ukraine que nous présente l’excellent analyste, Michel Collon et, également, ici , ce qu’en pense Poutine. Si G.W. Bush s’est servi d’un monstrueux mensonge pour envahir l’Irak, Obama et ses pairs de l’OTAN peuvent en faire tout autant pour envahir la Russie. Sauf que dans ce dernier cas la situation de Poutine est toute autre de celle de Saddam Hussein. 

Il est incroyable que ces 28 chefs d’État qui chapeautent l’OTAN se disent « préoccupés par les activités militaires et le discours agressif de la Russie qui font songer à une manœuvre de déstabilisation qui viserait l’Ukraine et pas seulement elle. » À ce que je sache, le déploiement militaire se fait sur le territoire russe et en Syrie, à la demande du Président de ce pays pour lutter contre le terrorisme. Cette situation n’a rien de comparable avec ce déploiement des forces de l’OTAN sur les frontières russes et un peu partout dans le monde.

Que dire maintenant de ce discours agressif de Poutine ? Il n’est pas du genre à menacer à tout vent et à s’ingérer dans les affaires intérieures des autres pays comme le font les États-Unis et plusieurs pays de l’OTAN. Pour ne parler que des États-Unis, voyons ce qu’ils font en Amérique latine, tout particulièrement au Venezuela qu’ils déclarent comme une menace à la sécurité nationale des États-Unis. Une déclaration qui devient une véritable menace de guerre. Si ce n’est pas là un discours agressif de Washington, je n’y comprends rien. Le Venezuela n’est pas à la frontière des États-Unis et n’en constitue d’aucune manière une menace militaire pour les États-Unis. C’est une situation tout autre que vit la Russie avec les forces de l’OTAN à sa frontière.

Que va décider Poutine ?

Lui, plus que tout autre, sait les mensonges qui servent à manipuler l’opinion publique occidentale contre la Russie. Il sait que les peuples de l’Occident ne sont pas des ennemis de la Russie, mais que leurs dirigeants, soumis aux volontés de Washington, le sont. Plus que tout, il sait que Washington est effectivement son véritable ennemi. Ce sont les ambitions de ce dernier qui mettent en péril la Russie et une grande partie du monde.

Il sait également que l’unité de l’Europe se fragilise et que les peuples deviennent de plus en plus conscients de la manipulation dont ils sont victimes. La France, l’Italie, l’Espagne font toujours plus partie de ces peuples soumis au pouvoir des marionnettes qui les dirigent.

Si Poutine décide de frapper le premier, ce ne sera pas contre les peuples, mais contre ces forces sur lesquelles compte Washington pour envahir la Russie. Je lui souhaite bonne chance.

Je pense qu’on s’approche d’un automne qui risque d’être chaud.

 

Oscar Fortin

Le 10 juillet 2016 

http://humanisme.blogspot.com

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.72/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

136 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 11 juillet 11:59

    On l’attaque de toute part..La propagande US est en marche comme à l :’époque des ADM en Irak..et les caniches suivent le dollar pour se remplir les poches..Poutine, donne leur une bonne leçon.. !


    • Alren Alren 11 juillet 19:33

      @Le p’tit Charles

      Le mieux pour Poutine est de s’adresser aux peuples européens, dans les principales langues (prononcées phonétiquement) à l’ONU. et de se faire applaudir par les représentations de nations hors OTAN.
      Pour le reste, le temps travaille pour lui. car il n’a pas à craindre la guerre tant que ses sous-marins nucléaires, capables de rayer tous les pays de l’OTAN de la carte, seront indétectables, tout autant que les missiles nucléaires à courte portée circulant anonymement sur les routes russes ou les voix ferrées et capables de pulvériser impunément, ne serait-ce que par leur nombre, l’Ukraine nazie, la Pologne, les pays baltes, tous les aboyeurs irresponsables.


    • zygzornifle zygzornifle 11 juillet 13:33

      il a atteint l’orgasme .....


      • JC_Lavau JC_Lavau 14 juillet 09:06

        @zygzornifle.
        Je ne vous comprends pas très bien ma chère. Pourriez-vous préciser votre pensée ?


      • Pilule Rouge Pilule Rouge 11 juillet 13:39

        Tron bon papier, merci, continuez comme ça !


        • Zolko Zolko 11 juillet 14:00

          « cui bono » , à qui profite le crime ? Et qui en payera/payerait le prix  ?
           
          Ceux qui profiteraient en premier d’une guerre de l’OTAN contre la Russie seraient les pays Arabes du Golf, qui verraient le premier producteur mondial de pétrole (le Russie) dévastée. Ca aurait aussi pour conséquence l’affaiblissement des alliés de la Russie dans la région, à savoir l’Iran et la Syrie. On peut donc assez facilement les mettre sur le rang des va-t-en guerre.
           
          Les marchands d’armes – surtout US – seraient aussi les grands gagnants. Les banques US en faillite auraient aussi le parfait bouc émissaire pour les pertes monstrueuses des fonds de pension privés.
           
          Les perdants seraient en premier les Russes et les Européens.
           
          Mais par une curiosité de l’histoire, les citoyens US seraient aussi les grands perdants, car le régime de la Maison Blanche utiliserait cette guerre comme prétexte pour limiter les libertés civiles et accroître la répression.
           
          On peut donc assez facilement conclure que nous nous trouvons à l’aurore d’une guerre entre le gouvernement US allié aux dictatures Arabes du golf, contre l’Europe et la Russie. On peut se rappeler cela quand on analyse la migration de l’Europe par des millions de jeunes hommes du moyen-orient : ce n’est rien d’autre qu’une armée d’invasion, qui prendra les armes quand il lui sera dit.


          • aimable 11 juillet 14:49

            @Zolko
            les invasions en tous genre sont des 5éme colonnes en puissances
            ( un exemple , la majorité des double nationaux Portugais ont soutenu le Portugal contre la France, cela vaut pour quasi toutes les nationalités )


          • périscope 11 juillet 16:07

            @aimable ( peu !)

            Nos amis, et même frères Portugais, Italiens, Polonais ne sont, en aucune manière une 5 ème colonne.

            Moi-même, a priori franco-français depuis des générations, j’ai applaudi, sans avoir suivi le match, la victoire du Portugal, en réaction contre le délire médiatique, et contre le fait que ça aurait REDONNE un semblant de légitimité à notre monarque actuel, qui n’aurait pas manqué (les occasions sont très, très rares !) d’essayer d’en tirer profit.


          • Osis Oxi gene. 11 juillet 20:25

            @aimable
             
            " invasions en tous genre sont des 5éme colonnes en puissances
            ( un exemple , la majorité des double nationaux Portugais ont soutenu le Portugal contre la France, cela vaut pour quasi toutes les nationalités )"
             
            Vous êtes désopilant ! 
            Juste pour savoir, que sont donc, selon vous, les Français qui n’en ont vraiment rien de rien à faire de l’équipe de France ?

            Des traitres qu’il faut fusiller avec des balles rouillées ?

             


          • HELIOS HELIOS 12 juillet 11:04

            @Zolko


            .... les pays arabes du golfE

            On parle des pays arabes du Golfe Persique...

            Vous n’êtes pas le seul a faire la confusion orthographique entre le « green », espace de pelouse servant à jouer à la baballe et une dénomination géographique. Je sais que les correcteurs ne sont pas assez intelligents et contextuels....

          • Zolko Zolko 12 juillet 14:11

            @HELIOS
             
            .... les pays arabes du golfE Persique
             
            fichtre, vous avez raison. Je confondais avec la voiture Gentlemen Only, Ladies Forbidden


          • Eh oh (---.---.166.206) 13 juillet 23:15

            @Zolko
            « dictatures Arabes du golf »

            Vous oubliez juste le plus important ; le petit coq du rabbin ron chaya.


          • tf1Groupie 11 juillet 14:34

            Amen ! 


            • vesjem vesjem 11 juillet 15:13

              @tf1Groupie
              roupie de sansonnet


            • alain-aaae (---.---.97.55) 11 juillet 15:06

              les américains n ont rein a craindre si il y a guerre c est l europe qui payera les dégats quand HOLLANDE dit qu il ne se mélerait pas a tout sa car nous aimons poutine cela n énpéchera d avoir des troupes en l estonie et letonnie ou je dois passé des vacances la bas


              • Etbendidon 11 juillet 15:23

                Ah il y avait longtemps qu’OSCAR ne nous avait pas parlé de Poutine (et du pape et de castro)
                 smiley

                Lorsque l’entente devient impossible, il faut frapper le premier ».

                Ca fait au moins 20 fois que tu nous la sers cette phrase de poupou, Oscar on sait

                la vieillesse est un naufrage . De Gaulle

                Enfin ça fait bander les petiots (les gogovoxiens)


                • oscar fortin oscar fortin 11 juillet 15:51

                  @Etbendidon : Merci pour ce rappel. L’avantage que vous pouvez avoir est celui de passer outre à ce que j’écris, sachant que je reviens constamment sur les mêmes sujets.


                  Je vous souhaite un bon retour

                  Avec tout mon respect

                • Hijack Hijack 11 juillet 23:44

                  @oscar fortin

                  Et je dirai même plus : « Lorsque l’entente deviendra impossible, il lui faudrait frapper le premier »
                  .
                  ... et il essaiera de frapper en premier lieu les unités militaires en mer et au ciel, surtout les installations de surveillance de l’Otan autour de la Russie. J’en suis persuadé, Poutine fera tout, absolument tout, pour ne pas arriver à ce stade ultime, qu’il fait tout pour en repousser l’échéance. C’est un sage ... et un vrai sage, sait en principe se défendre. La peur de l’occident, serait que les peuples européens, nord et sud américains, africains + asiatiques ne prennent position instinctive vers la Russie ... de toute façon, quoi d’autre ???


                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 juillet 04:43

                  @oscar fortin


                  Bonjour Oscar

                   Comme vous le savez - et comme le savent tous ceux qui ont lu de mes article ou commentaires - je partage votre admiration pour Poutine et j’ai pour la politique américaine un mépris que je crois sans égal.... MAIS je ne crois pas que l’Amérique pose un geste stupide en ce moment.... et je suis persuadé que Poutine ne réagira pas une provocation. Le temps travaille pour la Russie.... mais, Dieu merci, je crois que les USA ne le réalisent pas encore...

                  PJCA

                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 juillet 05:02

                  @Oscar


                  J’ajoute que les forces que les USA font parader à la frontière russe sont dérisoires et ne puvent en aucune facon modifier l’équilibre des forces ou constituer une menace sérieuse. On a un show
                  de propagande dans le contexte des élections américaines, et rien de plus.... Si les Russes veulent contrarier le scénario des USA, ils peuvent simplement finaliser la reprise d’ALEP, mais je ne ne crois pas qu’ils choisissent de leur infliger cette humiliation.

                  Pierre JC

                • mmbbb 18 juillet 08:45

                  @Pierre JC Allard Poutine a demontre avec brio la capacité de son armée en Syrie La Russie a reussi a developper une panoplie de missiles tres performants notamment les missiles anti missiles et les missiles nucléaires TOPOL. Ce missile TOPOL ne peut pas être intercepté et les missiles de King JONG 2 paraissent du bricolage.alors que l’agitation mediatique nous presente ces armes comme redoutable . Poutine a d’emblée averti , il n’ hésiterait pas à employer l’arme nucléaire Il s’agit la d’un jeux dangereux avec la Russie. Par ailleurs il y a eu une deléguation francaise se rendant en Russie et passant outre les positions officielles afin de temoigner de l amitie franco russe,Sarko que j’ n’apprécie guere a fait le pas Quant a Hollande il a ete rediculise par l’affaire des Mistrals et par le revers diplomatique en Syrie . Merkel s’est laisse piegée par les migrants donc le contexte a evolué In fine. Les USA ont leur tete de pont en Turquie indisponible puisque ce pays est dans les affres de la guerre civile et l’instabilite politique Poutine a les cartes en main.


                • alinea alinea 11 juillet 16:06

                  Poutine va sûrement décider quelque chose, mais nous pourrions nous aussi en Europe décider quelque chose : faisons fi des oppositions politiques et unissez-nous contre l’OTAN. C’est pas grave si Cannes ou Nice, Biarritz ou Perpignan, l’île de Ré ou Noirmoutiers se couvrent de monde plutôt que Paris, l’important c’est d’être tous dehors pour crier notre refus d’être les affidés des US, les ennemis des Russes !


                  • périscope 11 juillet 16:26

                    @alinea
                    Vous avez raison, mais comment faire ?

                     Tous nos partis officiels (et favorisés par le mode de scrutin, donc aux manettes et subventionnés), a commencer par l’R-pés (ex UMPS) sont acquis (= achetés !) à l’Otan, à l’U.E voulue par Washington, les médias, de même, à commencer par Arte, qui ne manque aucun journal sans égratigner Poutine (BHL, président du Conseil de Surveillance y veille).

                    En démocratie normale, j’étais plutôt pour une représentation nationale liée au terroir, mais ici, vu les problèmes qui se posent, seule la proportionnelle INTEGRALE pourra faire émerger des gens représentant les idées du peuple Français.


                  • alinea alinea 11 juillet 20:22

                    @périscope
                    Le problème c’est qu’il semble qu’il y ait urgence ! Je n’arrive pas à comprendre la quiétude de mes concitoyens !


                  • Armelle 12 juillet 11:07

                    @alinea
                    C’est pourtant simple !!! ca s’inscrit dans la confiance aveugle et bête des citoyens dont ces derniers font preuve aveuglément à l’égard de leur satané « état providence ». Leur fameux état soit disant protecteur en échange d’un racket permanent. Quel naïveté, quelle bêtise profonde. L’état lobotomise le peuple et dans sa seule production qui est législative exclusivement, il fabrique des individus dénués de raison, (logique puisqu’’ils en ont plus besoin, les lois sont là pour leur rappeler, ou plutôt dicter ce qu’ils doivent faire et ne pas faire, donc aucune nécessité de faire appel à sa raison...)
                    Et vous vous étonnez ? C’est une blague ? On a ce qu’on mérite Alinéa


                  • alinea alinea 12 juillet 16:12

                    @Armelle
                    Mais ce « on » m’inclut puisque je subis, mais « je » ne mérite pas ça ; et nous sommes nombreux dans ce cas, pas assez semble-t-il !


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 juillet 19:58

                    @Armelle
                    C’est ça, crachez bien sur les Français et sur l’ Etat providence...Comme l’ UE veut nous renvoyer au Moyen âge ou au Bangladesh, dites clairement que vous êtes pro UE et pro OTAN, puisque les deux sont les 2 faces de la même médaille !
                    Assumez vos positions politiques réactionnaires, au lieu de rendre les Français responsables.


                  • chantecler chantecler 13 juillet 08:15

                    @Fifi Brind_acier

                    Absolument !
                    $
                    En crachant sur « l’état providence » et aujourd’hui nous en sommes loin , celui-ci a existé entre 1945 et 1970 environ , cad période de réconciliation et de reconstruction , qui a fourni d’ailleurs les « trente glorieuses » ..... Armelle , et ses potes néolibéraux , fait fi de la nécessité de la redistribution des richesses , dans notre pays relativement riche au départ , c’est à dire du rôle de l’état redistributeur et protecteur ,dans le cadre de la « sociale démocratie » qui n’existe plus en France, remplacée par le « social libéralisme » international , aux mains d’une clique de prédateurs , de Picsous .
                    $
                    Privatisation des bénéfices , surtout ceux issus des anciens services publics bradés (autoroutes), des transnationales ,....
                    et socialisation des pertes (banques, système financier, endettement vertigineux outil justement pour casser les états ....)
                    $
                    Car pour les libéraux le mot « social » est à bannir , à éliminer , mais comme ils avançaient à pas feutrés , tout en promouvant leur libéralisme sordide, ils l’accompagnaient d’un leurre : le mot social .
                    Quant au mot démocratie , je vous laisse juge ...
                    N. Polony dit que les gens se sentent libres tant qu’ils n’ont pas atteint la longueur de la laisse ...
                    Ce qui veut dire que ce brave toutou rattaché à sa niche avec une dizaine de mètres de chaîne peut se sentir heureux , à condition qu’un lièvre ne vienne pas le narguer à proximité .
                    $
                    Cette sociale démocratie qui était aussi la marque de l’Allemagne d’après guerre, renaissante et démocratique .
                    $
                    Hitler avait pratiqué le même amalgame avec son « national socialisme » .
                    $
                    Mais depuis Bush , M. Thatcher ...., l’effondrement de l’URSS , les textes de la construction de l’UE , l’offensive libérale en Europe a gagné en efficacité ,violence et en inégalités , portée par ses fervents prosélytes bien corrompus .
                    $
                    Bref , exit le bien public , le bien collectif , « le vivre ensemble » pour le triomphe d’un néocapitalisme qui ne profite qu’à une minorité de plus en plus réduite : hauts revenus, rentes ...
                    Les classes moyennes bernées ne s’en rendent à peine compte et pourtant elles sont condamnées elles aussi à disparaître ...
                    $
                    Nous en sommes là , avec de sinistres craquements dans nos sociétés qui se disloquent ,comme dans la tectonique des plaques , avec une béance des « fractures sociales », des risques d’effondrements boursiers façon 1929 , et des bruits de bottes à l’est de l’Europe ou au Proche et Moyen Orient .
                    $
                    Car « le capitalisme porte les guerres (en temps de crise) comme les nuées dormantes apportent l’orage . »
                    http://www.jaures.eu/ressources/de_jaures/le-capitalisme-porte-en-lui-la-guerre-1895/
                    $
                    Et voilà « pourquoi ils ont tué Jaurès » .
                    $
                    Et les raisons des grands massacres du 20éme siècle :
                    guerre 14/18 par exemple , « le suicide de l’Europe » (au profit des USA), selon l’historien Jean Duché , qui a fait paraître dans les années 55 « l’histoire du monde » , en 5 tomes , les deux derniers couvrant l’histoire contemporaine jusqu’ à 1952 .


                  • Armelle 13 juillet 09:42

                    @Fifi Brind_acier
                    Je ne me sens ni Française, ni Européenne. Je suis citoyenne du monde
                    Je n’aime pas l’Europe telle qu’elle a été construite et ce n’est pas une raison pour rejeter le principe en bloc !!! Le nationalisme est pour moi une pensée archaïque et créateur de guerre
                    ...Et l’otan, que je ne soutiens pas, n’a pas attendu l’UE pour exister...Alors votre médaille à deux faces fait doucement rire...c’est de la politique de comptoir !
                    Vos pensées se bousculent qqes peu manifestement, ça se mélange un peu la haut non ?
                    Quant à mes positions politiques, il me semble que je les assume sans retenue !!! et les qualifier de réactionnaires marque votre manque d’honnêteté intellectuelle, vous devriez revoir la définition dans le petit Larousse de ce terme qui colle colle plus à vos idées conservatrices, rétrogrades et arriérées !!!
                    Et j’insiste les Français sont responsables de ce qui leur arrive, c’est un peu facile d’en trouver d’autres que soi.
                    ET C’EST VOUS QUI ME PARLER « D’ASSUMER » ? Vous ne doutez de rien ma foi !!!


                  • Milla (---.---.1.10) 11 juillet 16:17

                    N’importe quoi cet article ! 

                    Quand allez vous comprendre que Poutine est lié au USA et à l’Europe ?

                    • oscar fortin oscar fortin 11 juillet 19:07

                      @Milla : ce n’est pas aujourd’hui la veille. Heureusement que vous êtes là pour nous le rappeler. Soyez persévérante. d’autres comme vous saurons vous y rejoindre.


                      Avec tout mon respect

                    • Doume65 11 juillet 23:46

                      @Milla
                      Une seule intervention, Milla ! T’es particulièrement fatigué(e) ?
                      Sinon, lié ça veut dire quoi, « lié » ? Bien sûr qu’il est lié, puisqu’il est sur la même planète et que la Russie commerce avec le reste du monde !
                      Et il le dit ! Par exemple, il appelle l’UE et Les USA « nos partenaires ». Bref, tu t’excites mais ne nous apprend rien.
                      Et c’est curieux ta façon de mettre d’un côté un homme, Poutine, et de l’autre deux régions géographiques, l’UE et Les USA. Poutine est-il un pays ?


                    • Laurent 47 12 juillet 14:19

                      @Milla
                      Désolé, mais il n’est pas aussi con que le guignol qui nous sert de président, et qui sert de serpillière à Barack Obama pour s’essuyer les pieds !
                      Poutine fait des affaires avec les Etats-Unis ( Texaco, Exxon Mobil, Caterpillar, Coca-Cola, Belle Helicopter, e.t.c. ), tant que ça rapporte du fric, pourquoi pas ?
                      De nombreux pays européens, comprenant enfin qui est leur allié, sont en train de changer leur fusil d’épaule, et Poutine laisse venir, après tout pourquoi pas ?
                      Mais quand on parle menace de guerre, là il devient très vigilant, sachant pertinemment que les Etats-Unis n’ont qu’une ambition ( la même que Napoléon Bonaparte et Adolf Hitler ) : faire main-basse sur les richesses naturelles de la Russie ( au nom de la démocratie, bien sûr ) !
                      Alors, au cas où...les sous-marins nucléaires sont vraisemblablement partis se promener à la limite des eaux territoriales américaines,et toutes les batteries de missiles intercontinentaux sont en alerte !


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 juillet 20:06

                      @Milla
                      Prenez le temps d’étudier les méthodes de guerre de Sun Tzu, ce sont celles qui sont utilisées par l’équipe de Poutine.
                      C’est très différent des jeux vidéos américains...
                      - Gagner la guerre sans combattre -partie 1


                      - Gagner la guerre sans combattre- partie 2.

                      Si je comprends bien, vous ne souhaitez même pas la sortie de l’ OTAN ?


                    • microf 11 juillet 16:23

                      Le Président Poutine s´est retiré certainement avec son équipe pour ne pas être surpris des décisions qui seront prises á l´occasion de cette rencontre. C´est un message qu´il lance á ses adversaires pour comme pour les dire qu´ils ne doivent pas croire qu´il dort, non il veille, c´est cela le but de sa retraite.
                       Le Président Poutine n´a aucune intention d´attaquer qui que se soit, il l´a souvent dit, mais il dit que lorsque la guerre sera inévitable, il faudra être le premier á frapper, et cela, il le fera car il parle pas en l´air on l´a vu en Syrie et en Crimée oú il a agit pour sauver la situation qui devenait intenable.
                      Si par exemple ses adversaires décident d´attaquer la Russie, ce qu´il saura avant la fin de la rencontre par ses services secrets perfectionnés, alors lá...


                      • périscope 11 juillet 16:28

                        @microf Tout à fait !


                      • Lemaïsjekiff Neo 11 juillet 17:19

                        Salut Oscar,

                        « Lorsque l’entente devient impossible, il faut frapper le premier »

                        Je pense que Vladimir Poutine n’est pas idiot au point d’être le responsable d’une guerre mondiale qui anéantirait une bonne partie de l’humanité ... Dans une configuration comme celle-ci l’usage du nucléaire serait inévitable ... Le président russe ne veut sûrement pas être celui qui serait responsable d’une terre saccager pour des milliers de décennies ... Ce serrait carrément irrationnel pour quelqu’un qui est tout bonnement contre les OGM d’asmater le premier ses adversaires, car inévitablement au bout d’un moment s’en suivrait des frappes nucléaires d’un coté comme de l’autre ... Je ne crois pas qu’une telle décision soit dans le catalogue du président de la grande Russie .. Par contre la riposte oui !

                        Avec cette Phrase le président Russe joue au poker menteur avec les adeptes de ce jeu, mais concrètement c’est un joueur d’échec et aussi un judoka qui sait se servir de la force de l’adversaire quand celui-ci l’attaque ! 


                        • izarn 11 juillet 17:47

                          @Neo
                          « Lorsque l’entente devient impossible, il faut frapper le premier »
                          N’est qu’un terme de dissuasion classique.
                          En effet, si on se laisse frapper, ou se trouve la dissuasion ?
                          Si vous dites, j’ai une arme, mais tire le premier, à quoi bon avoir une arme ?


                        • chantecler chantecler 11 juillet 21:18

                          @izarn
                          Il y a belle lurette , disons à partir des années 35 , qu’une guerre se déclare sans préavis contre « l’ennemi ».
                          En quelques heures vous pouvez détruire une aviation au sol , des troupes amassées, etc, etc ...
                          De plus vous vous faites la réputation d’être le plus malin .
                          Evidemment il peut y avoir un retour de bâton ...
                          Les grands succès au début de l’Allemagne nazie se sont terminés en désastres bien crades .
                          Mais quand on n’a pas de mémoire on crie à l’injustice et à la violence de la correction .
                          Les véritables responsables sont rarement inquiétés .
                          Ils savent replacer leurs billes à temps .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès