Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Lougansk promet aux victimes de l’armée ukrainienne : « Nous (...)

Lougansk promet aux victimes de l’armée ukrainienne : « Nous n’oublierons pas, nous ne pardonnerons pas ! »

En cette fin septembre, à la veille des primaires en République Populaire de Lougansk (RPL), nous venons, sur invitation de l'union des syndicats de la RPL, visiter différents lieux marquants de la guerre actuelle, mais aussi de la précédente qu'a connue la région : la Seconde Guerre Mondiale (appelée Grande Guerre Patriotique par les Russes).

La visite débute par une fosse commune de la guerre actuelle, où environ 500 personnes ont été enterrées là à la fin du mois d'août 2014, faute de pouvoir accéder aux cimetières qui se trouvaient juste à côté de la ligne de front.

À cette époque, la ville de Lougansk est constamment bombardée, privée d'eau et d'électricité. Le nombre de morts est énorme, aussi bien parmi les civils (dont beaucoup de personnes âgées qui n'arrivaient pas rejoindre rapidement les abris lors des bombardements), que parmi les soldats. Les autorités doivent les enterrer rapidement, alors comme en République Populaire de Donetsk (RPD) à la même époque, on creuse des fosses communes, et on enterre les gens comme on peut.

Les premiers ont droit à des cercueils, mais très vite il est impossible de s'en procurer, et les suivants seront donc enterrés dans des sacs mortuaires, ou empaquetés dans d'autres matériaux, comme en RPD, où les soldats exhumés au mois de juillet étaient enterrés dans des couvertures de survie. À la fin, il ne reste plus rien pour enterrer les derniers. Notre guide nous précisera même que quelques soldats ukrainiens ont aussi été enterrés là après que leurs corps, ou des parties de ceux-ci, aient été trouvés par les soldats de la RPL dans ce qui restait de l'aéroport de Lougansk.

Je me mets à la place de ceux qui ont dû enterrer les gens dans ces conditions terribles, sans même avoir de quoi identifier la plupart des personnes qu'ils enterraient. Même encore aujourd'hui, sur les 500 personnes enterrées là, moins d'une centaine sont identifiées et ont un nom affiché sur le monument temporaire qui vient tout juste d'être installé. Des centaines de familles cherchent les tombes de leurs proches qui sont enterrés ici.

Depuis 2014, une organisation s'est créée afin non seulement de créer des mémoriaux sur ces fosses communes de la guerre actuelle, mais aussi de réparer ceux de la Seconde Guerre Mondiale, qui avaient été laissés à l'abandon par l'Ukraine. Le nom de cette organisation est sans équivoque et sonne comme une promesse envers les victimes de l'armée ukrainienne, mais aussi celles de l'armée allemande nazie : « Nous n'oublierons pas, nous ne pardonnerons pas ».

C'est ce slogan qui est affiché sur le mémorial temporaire qui se trouve désormais sur cette fosse commune, en attendant le monument définitif qui permettra aux familles des victimes de venir se recueillir et d'assurer le devoir de mémoire, afin que ce qui a eu lieu ici ne se reproduise plus jamais.

Car l'Ukraine, à force de vouloir oublier sa véritable histoire pour s'en créer une de toute pièces, glorifiant et décernant le titre de « Héros de l'Ukraine » à des criminels de guerre comme Stepan Bandera (collaborateur plus qu'actif de l'Allemagne nazie en Ukraine), a fini par reproduire ce qui s'est passé il y a 74 ans, en attaquant et en massacrant sa population russophone.

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre », a dit Churchill. L'Ukraine en est la parfaite illustration. Alors pour que toutes ces horreurs ne soient jamais oubliées, cette organisation fondée en 2014 a aussi décidé de réhabiliter les mémoriaux des victimes de la Seconde Guerre Mondiale. Comme celui où nous nous rendons ensuite.

Cette zone était à l'époque une tranchée, prévue initialement pour protéger Lougansk des chars d'assaut allemands qui avançaient vers la ville, mais qui n'a finalement pas servie, l'armée allemande l'ayant contournée après l'avoir détectée.

Mais les Allemands dans leur cynisme ont décidé de s'en servir… autrement. Ils y ont jeté les corps de milliers de leurs victimes locales, qu'elles soit russophones ou juives. Les statistiques officielles parlent de 3000 personnes enterrées là, mais notre guide nous indique que des statistiques non officielles, mais considérées comme plus réalistes, avancent un chiffre de 25 000 personnes. Un chiffre qui fait froid dans le dos.

L'Ukraine n'a pas entretenu ce mémorial, préférant l'oublier, comme toutes les parties de son histoire qui ne l'arrangent pas. Aujourd'hui en mauvais état, il va être réparé et reconstruit par l'organisation locale avec l'aide d'organisations juives qui veulent maintenir le devoir de mémoire dû aux victimes des nazis.

Afin que ce qui s'est produit déjà à deux reprises dans cette région en moins de 80 ans, ne se reproduise plus jamais.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONI Press.


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • bibou1324 bibou1324 5 octobre 17:30

    Se souvenir est une chose, pardonner en est une autre.


    Vous savez comment on crée un terroriste ? On prend un homme ordinaire, non violent, qui a une vie heureuse avec sa famille et ses amis. Puis on massacre ses proches. Et voilà, vous avez engendré un homme qui n’a plus que l’idée de se venger en tête.

    Ne pas oublier ni pardonner, c’est entretenir cette haine née du désespoir, c’est créer des terroristes, des ultra ukrainiens qui seront prêts à sacrifier leur vie, peut importe la cause qu’ils trouvent.

    Se souvenir, oui. Ne pas pardonner, c’est œuvrer pour un monde de violences et de morts.

    • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 18:14

      @bibou1324
      Je comprends votre point de vue mais ne pas pardonner ne signifie pas automatiquement se venger. Ici les gens n’ont pas soif de vengeance, mais ils ne pardonneront pas à l’Ukraine ce qu’elle leur a fait. Et donc ils ne retourneront jamais sous le giron ukrainien. C’est cela que çà veut dire.


    • François Vesin François Vesin 6 octobre 13:33

      @bibou1324
      Pardonner, c’est répondre à quelqu’un 

      qui vous le demande.
      Ni les nazis, ni les dirigeants ukrainiens
      n’ont jamais demandé pardon !

    • Clofab Clofab 5 octobre 18:14

      Merci pour cet article ! 


      bravo les US et l’UE pour tous ces morts, c’est chouette de foutre la merde dans un pays pour y placer son collabo et regarder les massacres de civils à la télé. non ?
      Dire qu’il y a en France des pourris pour soutenir ces fascistes US - UE. 

      • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 18:15

        @Clofab
        Oui c’est ce qui est le plus désolant smiley ce soutien de certains en France pour les fascistes ukrainiens et qui sont prêts à tout pour couvrir leurs crimes


      • Aristide 5 octobre 18:48

        @Christelle Néant


        Tous les éléments de langage sont là ! 

        Serait ce donc que TOUS les ukrainiens, TOUS leurs dirigeants sont des fascistes ? 

      • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 19:34

        @Aristide
        Ai-je dit « tous les ukrainiens sont fascistes » ? NON J’ai dit « les fascistes ukrainiens ». Qu’est ce que vous ne comprenez pas dans cette phrase écrite en français pourtant ? Vous projetez vos propres fantasmes sur ce que les autres écrivent. Apprenez à lire monsieur vous me faites perdre mon temps.


      • Aristide 5 octobre 19:52

        @Christelle Néant


        Je suis heureux d’apprendre que tous les dirigeants de l’Ukraine ne sont pas des fascistes. Comme quoi, ....

      • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 19:58

        @Aristide
        J’ai dit les Ukrainiens, pas les dirigeants ukrainiens. De nouveau vous lisez ce que vous voulez. Porochenko est un criminel de guerre, un homme qui a déclaré je cite « nos enfants iront à l’école pendant que les leurs resteront terrés dans les caves », un président qui poursuit la guerre à sa propre population pour une simple demande de fédéralisation du pays. Si ca pour vous c’est pas un fasciste c’est quoi ? Un grand supporter des droits de l’homme et de la charte de l’ONU ?
        Tourtchinov, qui a déclenché cette même guerre. Parubyi, fondateur du parti national socialiste ukrainien, grand fan d’Hitler et de Stepan Bandera, Avakov qui supervise les services de sécurité ukrainiens qui arrêtent arbitrairement, torturent, violent leurs prisonnier(e)s et les exécutent sommairement sans procès. C’est aussi un grand démocrate selon vous ? Les dirigeants ukrainiens actuels sont des fascistes. Mais toute la population ukrainienne n’est pas fasciste.

        J’espère que cette fois mon message est assez clair ou faut-il que je vous inscrive à une cours de français pour apprendre à comprendre ce que vous lisez ?


      • Laurent 47 5 octobre 20:00

        @Aristide
        Pour répondre à votre interrogation légitime, je tiens à apporter des précisions nécessaires.
        Jamais l’armée ukrainienne n’a participé à la « chasse aux sorcières » contre les russophones en Ukraine.
        Ce sont les milices néo-nazies originaires de Galicie qui s’en sont chargées ( elles s’étaient rendues célèbres dans les rangs de la waffen SS, durant la dernière guerre, en massacrant des milliers de russes, de polonais, d’ukrainiens, et surtout de juifs de tous pays ).
        D’ailleurs, tous les documents détenus par les organismes juifs en Europe, aux Etats-Unis, et en Israël peuvent en témoigner !
        Lorsque la marine russe a désarmé les soldats ukrainiens de Sébastopol, en Crimée, cela s’est passé sans une seule violence, ni un seul coup de feu, car les soldats ukrainiens n’avaient nulle envie d’être confondus avec cette vermine nazie !
        Lors du putsch du Maïdan à Kiev, ce qui a été montré à la télé en France ne reflétait absolument pas l’opinion générale des ukrainiens, seulement celle des nazis !
        Un excellent reportage vidéo de la chaîne allemande ARD sur la « réalité » des tirs contre les manifestants est visible sur le Net.


      • Aristide 5 octobre 21:15

        @Christelle Néant


        Votre suffisance à connaitre LA vérité n’a d’égal que votre aveuglement.

        Au revoir et bonne bourre.

      • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 21:32

        @Aristide
        Non monsieur votre suffisance à prétendre connaître les faits ou ce que je pense en vous basant sur ce que vous voulez bien lire et bien comprendre de ce que je vous écris n’a d’égal que VOTRE aveuglement.
        Adieu


      • Aristide 5 octobre 21:40

        @Christelle Néant


        Bonne bourre ...

      • roman_garev 6 octobre 08:45

        @Laurent 47

        « Jamais l’armée ukrainienne n’a participé à la « chasse aux sorcières » contre les russophones en Ukraine. »


        Mais oui, la gentille armée ukrainienne se limite à détruire par canons et mortiers, jour et nuit, depuis deux ans les quartiers, les maisons, les hôpitaux et les écoles du Donbass en y massacrant des milliers de civils...

      • Christelle Néant Christelle Néant 6 octobre 09:19

        @roman_garev
        Je pense que Laurent 47 parle du tout début de la guerre, où effectivement l’armée a refusé de tirer sur les civils du Donbass, d’où l’envoi de la Garde Nationale et des bataillons nazis pour faire le boulot à leur place. Quand ca a dégénéré en véritable conflit l’armée a alors été impliquée et participe en effet activement depuis aux bombardements et au massacre de la population du Donbass.


      • QAmonBra QAmonBra 6 octobre 10:18

        @Aristide

        Illettrisme, mauvaise foi et, pour couronner le tout, grossière muflerie !

        C’est sur, vous n’êtes pas briand l’aristide !


      • Aristide 6 octobre 11:32

        @QAmonBra


        Une réponse au niveau de votre réflexion, le Néant de Christelle.

      • roman_garev 6 octobre 14:16

        @Christelle Néant

        « tout début de la guerre, où effectivement l’armée a refusé de tirer sur les civils du Donbass »


        Ah bon ? Alors comment qualifier les frappes aériennes de l’aviation ukrainienne sur la mairie de Lougansk le 2 juin 2014 (8 civils tués, 28 blessés grièvement) et sur les postes de la milice populaire ? Seraient-ce les bataillons nazis qui étaient aux commandes ou bien ce n’était déjà plus « tout début de la guerre » ?

        Pouvez-vous nommer un seul commandant de l’armée ukrainienne qui aurait « refusé de tirer sur les civils du Donbass » ? Où sont ces héros ? Arrêtez vos contes de fées.



      • Christelle Néant Christelle Néant 6 octobre 14:42

        @roman_garev
        En juin on était déjà entrés de plein pied dans la guerre. Et donc plus au tout début. Pravy Sektor eux-mêmes avouent que c’est eux qui ont tiré les premiers sur la population du Donbass justement parce que l’armée refusait de le faire : http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/l-ukraine-post-maidan-ou-le-185285
        Un fait confirmé par la population d’ici. Ensuite quand la population du Donbass a commencé à se défendre les autorité ukrainiennes ont lancé le mythe de l’agression russe pour motiver leurs troupes et les a envoyés au carnage. Mais au départ les premiers soldats envoyés voyaient bien qu’on leur demandait de tirer sur des civils, et ont donc refusé. Certains ont même d’ailleurs déserté avec leurs armes, pour passer du coté du peuple du Donbass. Donc pas de contes de fées, seulement les faits.


      • kitty-cat kitty-cat 6 octobre 14:42

        @Aristide
        Arrête tes conneries, TAB/ Aristide/ pomme de je ne sais pas quoi ! Ça suffit pour aujourd’hui ! smiley

        Et puis, pour certains c’est le temps de revenir à l’école et revoir les leçons de français ! smiley

      • roman_garev 6 octobre 16:02

        @Christelle Néant

        Pour le Pravy Sektor il ne s’agit pas d’avouer, mais, tout au contraire, de se vanter, donc personne ne prend au sérieux leurs déclarations.

        Je ne comprends pas pourquoi essayez-vous de blanchir l’armée ukrainienne. Je parle de l’armée, c-à-d. des unités régulières commandées par des officiers et des généraux (et pas des « soldats » dont vous parlez) qui massacraient la population du Donbass jusque dans leurs maisons, et pas de quelques déserteurs.

      • Christelle Néant Christelle Néant 6 octobre 16:14

        @roman_garev
        Je ne cherche pas à blanchir l’armée ukrainienne qui depuis s’est largement rattrapée en matière de crimes de guerre, génocide etc. Je rétablis les faits, tels que beaucoup d’officiels de la RPD et Zakharchenko lui même les racontent (nous avons eu droit à une émission TV complète avec lui sur l’ensemble du déroulement de la guerre, et des discussions privées avec lui lors des pauses cigarette, ce qui a laissé largement le temps de couvrir le déclenchement de la guerre). Les tous premiers tirs contre les civils du Donbass ont été le fait de la Garde Nationale ET des bataillons de volontaires nazis, qui ont justement dû être employés parce que l’armée régulière refusait de faire le job au départ. Une fois que les premières réponses ont eu lieu, l’armée ukrainienne a pris le relais (avec une bonne dose de propagande sur l’agresseur russe), toujours appuyée par ces bataillons nazis. Encore à l’heure d’aujourd’hui sur la ligne de front, 25% des forces armes ukrainiennes sont en fait constituées de ces bataillons nationalistes radicaux et nazis.

        Concernant les déclarations de Pravy Sektor, leur « vantardise » est un aveu qui malheureusement confirme les faits tels que nous les connaissons depuis deux ans. Ils ont bien organisé à l’avance le fait de s’en prendre aux Berkut sur la place du Maidan, ils ont préparé et mené l’incendie d’Odessa, et le massacre de la population du Donbass. Cela n’exonère en rien l’armée ukrainienne qui a aussi désormais un palmarès équivalent à ces bataillons.


      • roman_garev 6 octobre 16:34

        @Christelle Néant

        Très bien. Et maintenant comparez votre récit à cette phrase de laurent47 :


        « Jamais l’armée ukrainienne n’a participé à la « chasse aux sorcières » contre les russophones en Ukraine. »

        Voyez-vous la différence ? La phrase m’a frappé. Et vous essayez de la justifier.

        La frappe aérienne sur la mairie de Lougansk, visant justement l’administration russophone, est-ce que ce n’est pas un exemple parfait d’une chasse aux « sorcières » (la ministre a été tuée en fait sur la place devant l’immeuble) par l’armée ? 

        Donc la phrase est un mensonge, pur et simple. Aucune nécessité de l’expliquer. 

      • Christelle Néant Christelle Néant 6 octobre 16:53

        @roman_garev
        Je ne justifie rien, j’essaye toujours de comprendre ce que la personne a voulu dire, car par expérience, sur internet, par écrit, il manque des intonations et explications qui permettent de cerner exactement ce que la personne a en tête, et que l’on peut avoir lors d’une discussion à l’oral. Donc je ne dis pas que c’est ce qu’il a dit mais que peut être ce que Laurent entend par « chasse aux sorcières » est justement le tout début du conflit/les premiers tirs. J’essaye de ne jamais m’enflammer sur ce genre de commentaires car il m’est arrivé plus d’une fois de m’engueuler bêtement avec des gens pour un manque de compréhension basé sur le fait que la personne et moi n’avions pas la même définition ou conception d’un mot, ou la mauvaise tournure d’une phrase. Donc je pense que le plus simple est de demander à Laurent d’expliquer ce que lui entend par « chasse aux sorcières » afin d’avoir la compréhension complète de sa phrase.


      • roman_garev 6 octobre 17:16

        @Christelle Néant

        Mais moi, justement, par mon com j’ai posé la question à Laurent47, et pas à vous. C’est vous qui êtes intervenue en tant que son avocat bénévole, en l’épargnant de la réponse smiley

      • Christelle Néant Christelle Néant 6 octobre 17:58

        @roman_garev
        J’ai voulu bien faire smiley Promis prochaine fois je le refais plus


      • Laurent 47 5 octobre 19:42

        Je tiens à rappeler ( pour la énième fois ), que le Donbass ( comprenant les villes de Donetz et de Lougansk entre autres ), est indépendant de l’Ukraine depuis le 17 Juillet 1959, soit depuis 57 ans.
        En effet, à cette date, le Congrès américain ( le Sénat et la Chambre des Représentants ) a voté à l’unanimité l’indépendance du Donbass, par la Loi Publique n° 86-90 dite de la semaine des nations captives.
        Chaque année, à la date anniversaire, cette résolution d’indépendance a été prorogée, et le 17 Juillet 2015, Barack Obama l’a de nouveau entérinée !
        Donc, c’est l’Ukraine qui a envahi le Donbass, ce pays dont l’indépendance est censée être protégée par les Etats-Unis !
        Ce sont d’ailleurs les dignes descendants des nazis de 39-45 ( milices de Pravy Sektor, de Svoboda, du bataillon Azov, du parti bandériste ), qui ont pris le pouvoir à Kiev, et qui sont responsables des exactions qui ont obligé les russophones du Donbass à fuir vers la Crimée pour demander l’aide de la Russie ).


        • Aristide 5 octobre 20:04

          @Laurent 47


          Assez savoureux de s’appuyer sur une loi américaine pour justifier l’indépendance d’un pays qui était comme l’Ukraine , dans l’URSS. Comme quoi, ils sont trop fort ces amerloques ....

        • JMBerniolles 5 octobre 20:09
          Vous ne pouvez pas savoir combien cela fait du bien de lire un journaliste qui livre ce genre d’informations.
          En France nous battons des records de médias muselés, de journalistes et d’experts en tout genre achetés pour abreuver les gens d’une propagande grossière, mensongère et servile.

          Avec leur complicité on réussit par exemple à éviter les commissions d’enquêtes qui s’imposeraient dans le cas des attentats de Charlie Hebdo et du massacre de Nice, où beaucoup d’incohérences, de faits, de témoignages mettent gravement en cause les versions officielles.

          Avec les manipulations des informations et les fausses analyses, les gens, en France, ne se rendent pas compte à quel point ils sont concernés par les questions ukrainiennes et syriennes.



          • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 20:35

            @JMBerniolles
            Merci pour vos encouragements smiley


          • bonalors 6 octobre 07:02

            sur ce site de Socialo, sachant que Merkel et Hollande ont une responsabilite importante car ils auraient pu eviter la guerre en Ukraine

            Tous les retraites, et fonctionnaires, sur ce site, qui ont vote massivement pour Hollande leur chef de guerre se joignent au Diable pour vous dire que vos morts ils s en tapent completement les coquibus (cad les couilles)


            • izarn 6 octobre 11:17

              @bonalors
              Les caniches UMPS et Merkel ne savent que faire oua oua (Yes sir !) face à Obama....


            • izarn 6 octobre 11:20

              @bonalors
              J’ai oublié votre terme « éviter la guerre »  smiley
              Mais il me semble que ce sont eux qui ont commençé le conflit, non ?
              Demandez à Barroso de chez Goldman Sachs...
               smiley


            • Pomme de Reinette 6 octobre 11:43

              C’est le hasard si la personne qui apparaît sur la vidéo et l’auteur portent la même casquette ?
              Au moins on est rassuré, les zadorateurs de son Altesse Sérénissime Poutine, au regard d’acier et aux corones de granit, auront eu droit à une distribution gratuite en remerciement de leurs bons et loyaux services.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès