Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Maigre bakchich : la libération de 3 prisonniers politiques (...)

Maigre bakchich : la libération de 3 prisonniers politiques sahraouis

Quand les dirigeants français s’impliquent à ce point pour empêcher toute avancée vers la résolution d’un conflit de décolonisation, quand ils nous isolent complètement sur la scène internationale par une attitude aberrante… Quelle peut bien être la forme de leur intérêt personnel ?

JPEG - 7.2 ko
le sahara occidental en cage et mur

Brahim Dahan, Ahmed Naciri et Ali Salem Tamek sont sortis de la prison de Salé il y a 9 jours. Ils sont sahraouis et éminents défenseurs des droits de l’homme.

Depuis le 8 novembre 2009, ils étaient détenus dans les prisons marocaines, le colonisateur du Sahara Occidental, leur pays.

La cause de leur arrestation ? Une visite à leurs familles dans les campements de réfugiés sahraouis dans le sud ouest algérien. Après un an de privation de liberté, la réponse de la cour martiale dont ils étaient censés relever pour cet acte d’intelligence avec l’ennemi ? Nous ne sommes pas compétent…

Et pourtant, ils ont finalement passé 18 mois en prison sans raison, sans jugement, sans billet retour… avec torture, avec déchainement de la presse marocaine, avec risque d’exécution, avec 42 jours d’une grève de la faim pathogène et inutile.

Et pourtant aussi et en vrac :

- l’ONU s’est insurgée de ce que les familles sahraouies étaient séparées depuis plus de 35 ans pour certaines, et tente de mettre en place un programme de visites familiales

- il est interdit d’enfermer quelqu’un pour ses opinions

- le Sahara Occidental est un Territoire Non Autonome, une colonie, les règles internationales imposées au colonisateur sont strictes et précises

- le Maroc est une démocratie

Le Maroc vient d’annoncer la grâce royale pour 190 détenus politiques, dont des islamistes et des sahraouis. L’escroquerie se poursuit.  Seul 90 vont sortir tout de suite, et parmi ceux la, il ne restait à certains que quelques mois avant la fin de la peine.

Effet d’annonce pour les dupes, écran de fumée nauséabond quand le conseil de sécurité de l’ONU doit se prononcer dans les jours à venir pour le renouvellement du mandat de la Minurso, sa mission au Sahara Occidental.

Cette mission, chargée de mettre en place le référendum d’autodétermination par lequel les colonisés devront se prononcer pour leur rattachement au colonisateur ou pour leur indépendance, ne fait pas sont travail depuis 20 ans. http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=25064&Cr=Sahara&Cr1=

C’est aussi la seule mission onusienne qui n’a pas le mandat de surveillance des droits de l’homme, parce que la France, pays des droits de l’homme menace d’user de son veto pour empêcher que ce mécanisme soit adjoint.

Et pourtant les rapports se multiplient, ONG sahraouis, marocaines, internationales, attestent encore et toujours des violations quotidiennes des droits humains des sahraouis vivant sous occupation marocaine.

Dans le nouveau bras de fer qui s’engage - alors que le secrétaire général des nations unies n’a pu passer sous silence que les agents de sa force ont assisté impuissants et entravés aux violences sur les civils, qui ont accompagné et suivi le démantèlement du camps de Gdem izik - c’est encore l’influence française qui pousse à une hypocrite ersatz de mesure.

Quand les dirigeants français s’impliquent à ce point pour empêcher toute avancée vers la résolution d’un conflit de décolonisation, quand ils nous isolent complètement sur la scène internationale par une attitude aberrante… Quelle peut bien être la forme de leur intérêt personnel ?

Surtout si l’on ajoute que le Maroc exploite à son grand profit et en toute illégalité les ressources naturelles du Sahara Occidental, et que la France, toujours elle, soutient l’accord de pêche UE Maroc, illégal lui aussi parce que les navires de l’UE pêchent dans les eaux sahraouies.

Brahim Dahan, Ahmed Naciri et Ali Salem Tamek sont enfin libérés, mais des centaines d’autres sahraouis sont encore emprisonnés pour leurs opinions, et nous, français, ne pouvons tolérer encore la mise à mort sur l’autel de l’hypocrisie des valeurs qui fondent notre fier héritage identitaire.


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • OMAR 23 avril 2011 23:34

    Omar 33

    Tout commentaire soutenant cet article sera considéré comme anti-marocain et hostile à la France et qu’ill sera prouvé qu’il en est l’oeuvre de la dictature terroriste et sanguinaire, regnante en Algérie.
    Que dans cette Algérie vit un peuple opprimé, affamé , nécessiteux et inculte.
    Que les camps de refugiés Sahraouis sont en fait des camps de concentration.
    Que le Sahra Occidental a toujours fait partie intégrante du Maroc.
    Que le Roi, dans sa mansuétude, n’a pas voulu que la Mauritanie soit annéxée et intégrée dans le Grand-Maroc ;
    Que la construction du « Mur de la Honte » construit par le Royaume entre le Maroc et l’Algérie a été réalisée dans le cadre de la solidarité inter-maghrébine.
    Qu’il n’y a aucun prisonnier Sahraoui au Maroc, mais qu’en raison du manque de logement, les prisons ont été gracieusement mises à la disposition des Sahraouis..
    Que le génocide commis contre des civils sahraouis au camp Gdeim Izik par les forces de l’armée marocaine n’es en fait qu’un trucage tiré du film « La mùarche verte ».
    Qu’Aminatou Haider est une actrice de cinéma d’origine irlandaise.
    Que la France apporte son savoir-faire dans la lutte contre la prolifération des poissons, car ces derniers gènent les vacanciers quand ils se baignent.
    Que le Maroc nettoie le Sahara Occidental d’un toxique polluant, le phosphate.

    Il reste une montagne de preuves et d’arguments mettant à nu les mensonges contenus dans cet article, mais ne vous en faites pas, les Defenseurs des Droits du Royaume vont réagir et completer la liste...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès