Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Malgré la visite d’Obama en Chine, la situation au Tibet suscite (...)

Malgré la visite d’Obama en Chine, la situation au Tibet suscite action européenne et manifestation

Lors de sa visite en Chine, le président américain Barack Obama a fortement suggéré aux dirigeants chinois qu’ils reprennent le dialogue, au point mort depuis 2008, avec les représentants du Dalaï-lama. Au cours de la visite du président américain, un tribunal chinois a condamné l’écrivain et photographe tibétain Kunga Tseyang à 5 ans de prison simplement pour s’être exprimé. Deux jours plus tôt, c’est le fondateur d’un site Internet littéraire, Kunchok Tsephel, qui a reçu la peine exemplaire de 15 ans de prison pour "diffusion de secrets d’Etat". Ces condamnations ajoutent au climat de terreur qui frappe les Tibétains au Tibet, aggravant encore la tension après les exécutions de quatre Tibétains à Lhassa en octobre 2009.

En France, le groupe d’études sur le Tibet de l’Assemblée nationale et son président, Lionnel Luca, ont condamné jeudi l’exécution des Tibétains demandant "au gouvernement chinois de commuer les condamnations en peines d’emprisonnement". Les députés français craignent "comme en 1996, une nouvelle vague d’exécutions à l’occasion de la campagne ’Frapper fort’, annoncée par le gouvernement chinois" et lui demande des informations sur les personnes arrêtées suites aux évènements de 2008.

De son côté, la Communauté Tibétaine de France condamne fermement les exécutions des Tibétains et appelle à une manifestation sous la forme d’une veillée en leur mémoire le samedi 21 novembre de 16h à 18h avenue George-V, devant l’ambassade de la République populaire de Chine, à Paris.

Dans ce contexte de tension, d’intransigeance et de blocage des discussions, nous pensons que le Conseil de l’Europe et la Commission européenne devraient nommer un Représentant spécial de l’Union européenne (UE) pour le Tibet. Un Représentant spécial de l’UE a pour fonction une représentation diplomatique de l’UE dans un pays ou une région d’intérêt particulier pour l’Union. Il a pour but de relayer le travail de promotion de la paix, vocation initiale de l’Europe, et représente l’Europe. L’impossible dialogue sino-tibétain appelle à une action significative de l’Europe qui, au contraire de la situation au Tibet, jouit depuis plus de 50 ans d’une situation globale de paix. Le rôle d’un Représentant spécial de l’UE pour le Tibet serait aussi en adéquation avec la demande très raisonnable d’autonomie significative du Tibet à l’intérieur du Tibet, et le souhait d’œuvrer à la réconciliation entre les Tibétains et les Chinois exprimés par le Dalaï Lama, qui nous rappelait récemment qu’il ne serait pas éternel.


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Aum de Tokyo 20 novembre 2009 10:49

    @ l’auteur ou la caisse de résonance parisienne de la cellule tibétaine de déstabilisation de la Chine :

    Que c’est dure de ne plus être à la une des grands médias, n’est ce pas ?

    Allez, les droguées à l’opium spirituel - fidèles serviteurs et serviles du Gourou lamaïste de cette religion de Prêtre, une petite dose de Cinq Nectars pour la forme ?


    • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 20 novembre 2009 11:41

      Cher Aum,
      La Chine serait destabilisée par les problèmes du Tibet ? Près de 60 ans après son invasion, voila un scoop. Quand à l’idée étrange que la cause tibétaine serait mise sous le boisseau par les médias, et bien, ravi de voir que vous êtes le premier à me l’apprendre sur ce média citoyen.


    • Yaka Yaka 20 novembre 2009 14:37

      @ Aum

      Vous êtes bien dur avec une région sans cesse persecutée. Vous êtes devant votre ordinateur à critiquer une religion dont vous ne connaissez apparement rien. Alors que l’auteur milite pour des gens qui se battent (ou plutôt refuse le combat) pour la paix.
      Attendez, je me demande de qui je vais prendre le parti ...


    • Aum de Tokyo 20 novembre 2009 14:57

      Jean-Jacques Rousseau, extrait « Du contrat social » :

      "Il y a une troisième sorte de religion plus bizarre, qui donnant aux hommes deux législations, deux chefs, deux patries, les soumet à des devoirs contradictoires et les empêche de pouvoir être à la fois dévots et citoyens. Telle est la religion des lamas, telle est celle des Japonais, tel est le christianisme romain. On peut appeler celle-ci la religion du Prêtre. Il en résulte une sorte de droit mixte et insociable qui n’a point de nom.

      A considérer politiquement ces trois sortes de religions, elles ont toutes leurs défauts. La troisième est si évidemment mauvaise que c’est perdre le temps de s’amuser à le démontrer. Tout ce qui rompt l’unité sociale ne vaut rien. Toutes les institutions qui mettent l’homme en contradiction avec lui-même ne valent rien.« 

      Au pays des Lumières, le grand Gourou - le chef religieux et politique d’un régime de l’ancien temps - ou Roi-Dieu -, interfere avec les affaires de la Cité avec la caution morale des »émancipés"... Bravo !


    • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 20 novembre 2009 15:04

      Aum, merci de votre citation. Jean-Jacques Rousseau n’a cependant jamais mis les pieds au Tibet.


    • Aum de Tokyo 20 novembre 2009 15:07

      Combien de membres de votre « cellule de la déstabilisation de la Chine », de la mairie de Paris, ont mis leurs pieds au Tibet ?


    • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 20 novembre 2009 15:51

      Ah, on change de sujet, on passe à la demande de renseignement. Pourtant, les sources de Jean Jacques Rousseau, vraisemblablement des missionnaires, sont passionantes. Mais soyez rassuré, nous n’avons pas d’objectifs de destabilisation, sortez de cette parano, notre seul souhait est l’intérêt commun bien compris des Tibétains et des Chinois.


    • zoiseau 20 novembre 2009 13:07

      Merci à France-Tibet Ile de France pour ce condensé d’actualité bien utile...


      • Aum de Tokyo 20 novembre 2009 16:33

        « Jean-Jacques Rousseau n’a cependant jamais mis les pieds au Tibet. »

        C’est pourtant vous qui a essayé de discréditer les dires Rousseau en mettant en avant ce genre d’argument spécieux. Je ne fais que reprendre votre propre méthode.

        Savez vous lire au moins ? Ou est ce qu’il y a un changement de sujet ? Une demande de renseignement ?

        « Mais soyez rassuré, nous n’avons pas d’objectifs de destabilisation, sortez de cette parano, notre seul souhait est l’intérêt commun bien compris des Tibétains et des Chinois. »

         
        Parano ? Qui gueule sur les medias depuis 50 ans, d’abord « génocide des tibetains » - un pure mensonge -, ensuite « genocide culturel » avec un mepris total vis a vis des vrais victimes des genocides tout en abusant l’emploi de ce terme ?
         
        « ... l’intérêt commun bien compris des Tibétains et des Chinois » ? Pourquoi, les Tibétains ne sont plus chinois ?


        • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 20 novembre 2009 17:49

          Donc, selon vous, il n’y a pas de morts suite à l’annexion du Tibet par la Chine, pas de famine, pas d’emprisonnement massif, pas de torture, tout va bien donc au Tibet. Alors pourquoi le gouvernement chinois n’autorise pas de mission d’enquête pour prouver vos dires ?


        • amipb amipb 23 novembre 2009 12:09

          Les arguments classiques. La Chine n’a pas non plus été un paradis avant 1950. Il aurait donc fallu l’envahir pour l’annexer ?

          Le peuple doit-il être toujours celui qui souffre dans ces guerres idéologiques puériles ?


        • Aum de Tokyo 20 novembre 2009 18:02

          « Donc, selon vous ..., blabla » : comme d’habitude, vous excellez dans l’art de procès d’intention.

          Ma position, vue que vous êtes incapable de la percevoir ou feinte d’ignorer, je vous la donne clairement :

          Il est insupportable de voir qu’ au pays des Lumières, le grand Gourou - le chef religieux et politique d’un régime de l’ancien temps - ou Roi-Dieu -, interfère avec les affaires de la Cité avec la caution morale des « émancipés ».


          • Cathy59 20 novembre 2009 18:35

            Bonjour Aum
            Une chance que vous ne subissiez pas la liberté d’expression à la chinoise. Depuis le temps que je vis lis, cela ferai longtemps que vous auriez été condamné à mort ! Ce serai dommage, je pense que votre mal être a besoin de s’exprimer ! Bon courage !


          • Aum de Tokyo 21 novembre 2009 01:02

            Bonjour Cathy : Si ma mort peut empêcher ces clergés composés d’usurpateurs de Bouddha, de Compassion, de Dieu, du Soleil, du Ciel, de la Lune, du Vent, ..., viennent sévir de nouveau dans la Cité, je mourrai volontier.

            Namo Amitabha Bouddha, Namo Amitabha Bouddha, ...


          • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 20 novembre 2009 23:18

            Oh ! Ah ! Aum, quelle intolérance dans vos propos, quelle étroitesse d’esprit, je suis effaré quand je lis ce genre de jugement sans appel, et que je soupçonne le degré de certitude bornée dans lequel vous vous êtes emmuré. Cette impossibilité à remettre en question vos certitudes mène à une impossibilité de dialogue, et bloque probablement l’évolution de votre pensée, c’est à dire votre évolution. Si vous pouvez concevoir l’universalité de la liberté d’expression, alors, vous pourrez concevoir que ceux qui ne pensent pas comme vous ont le droit de s’exprimer, peut-être commencerez vous à écouter ce qu’ils ont à dire, et pourrez accroître votre intellect. Mais pour l’instant, je crains que vous ne restiez accrochez à vos certitudes encore longtemps.


            • Aum de Tokyo 21 novembre 2009 01:34

              Intolérance ? Non, je vous rappelle que c’est la régle de la République. Nous ne sommes plus dans l’Ancien régime.

              Vous avez parfaitement le droit de vous exprimer, mais vous n’avez pas le droit de mentir, volontairement ou par omission.


            • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 22 novembre 2009 15:29

              Il n’y a malheureusement aucun mensonge, la réalité est bien pire. C’est bien pour cela que la Chine n’autorise pas des instances indépendantes à venir enqueter. :
              http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/asiepacifique/20090 505.OBS5763/tibet__un_juge_espagnol_veut_interroger_des_responsable.ht ml

              Réponse de la Chine :
              http://www.tibetan.fr/?La-Chine-adresse-par-ecrit-des


            • ELCHETORIX 21 novembre 2009 02:19

              @ l’auteur , sans connaitre les tenants et aboutissants de la région dont vous parlez ou vous inquiétez , je pense que l’entreprise de déstabilisation de la chine inspirée par BREZINSKI et sa clique du BILDELBERG pour le NOM est commencée.
              Pendant que l’on y est pourquoi pas se préoccuper du sort ou de l’autonomie du Pays Basque Espagnol , ou celle de la CORSE ainsi que celui du peuple KURDE et ainsi de suite !
              Hasta la victoria siempre !
              RA.


              • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 21 novembre 2009 19:21

                Je vous prie de m’excuser, je ne vois pas à quoi vous faites allusion, mais je ne crois pas la Chine soit destabilisée par quoique ce soit.


              • hengxi 21 novembre 2009 05:19

                « Deux jours plus tôt, c’est le fondateur d’un site Internet littéraire »

                Kunchok Tsephel, qui travaille pour une agence environnementale du gouvernement chinois, et fondateur du site Chodme aurait été condamné pour avoir divulgué des secrets d’État, au terme d’un procès tenu à huis clos. Il était toutefois impossible, mardi, de vérifier cette information de façon indépendante.

                Source Radio Canada.

                Toujours surprenant cette manie de relater une information de manière partielle.


                • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 21 novembre 2009 19:18

                  Comme votre message le précise, on ne sait pas grand chose de cette accusation. Par ailleurs, vous savez surement que les secrets d’états en Chine recouvrent des informations qui dans bien des pays sont considérés comme publiques. Et comme il s’agit d’un auteur signant de son nom qui est accusé d’avoir divulgué des « secrets d’états », vous comprendrez qu’il n’avait vraisemblablement pas pour objectif de divulguer des secrets. Une personne qui aurait eu ce type d’intention n’aurait pu être inquiété. Qu’en pensez vous ?


                • Alexandre 21 novembre 2009 05:51

                  Le Tibet fait l’objet d’un combat géopolitique comme avant lui la Tchétchénie et le Kosovo.
                  On mobilise la grosse caisse médiatique et les ténors de la désinformation pour déstabiliser la Chine, comme il fallait déstabiliser la Russie et la Yougoslavie.
                  Tous les pays qui peuvent faire de l’ombre à la toute-puissance étatsunienne sont par nature d’horribles dictatures.

                  Savez-vous que les Tibétains bénéficient d’une discrimination positive dans de nombreux domaines, culturel et démographique notamment ? Oui, bien sûr, mais il vaut mieux s’appuyer sur le représentant d’un pouvoir féodal, comme en Tchétchénie on a armé des intégristes islamistes qui, par miracle, sont devenus des « combattants de la liberté » ou, comme au Kosovo, sur une organisation mafieuse.

                  Le jour où vous défendrez les revendications des Palestiniens et des descendants des Indiens d’Amérique du Nord qui ont échappé au génocide et à la spoliation de leur terre, on pourra croire à la sincérité de votre combat.


                  • Cathy59 21 novembre 2009 13:21

                    Précisément, les indiens d’Amérique du Nord n’ont échappés à rien. Je pensais que le devoir de mémoire ça servait à ne pas refaire les même c....A ce propos, des peuples d’Amérique du sud ou aussi d’Asie du sud est et bien d’autres disparaissent aussi dans l’indifférence générale. Vous trouvez cela peut-être normal, moi pas ! Les tibétains sont des êtres humains au même titre que les autres, c’est un délire stérile que d’opposer les tibétains au chinois. Et entre nous, il ne font que demander ce que la constitution chinoise prévoie.


                  • Alexandre 21 novembre 2009 16:38

                    Je parlais des revendications des descendants des quelques indiens d’Amérique du Nord qui ont échappé au génocide perpétré par les colons européens. Est-ce clair ?

                    Il ne faut pas confondre génocide et les extinctions naturelles de civilisation (même si on peut les regretter). Dans ce cas parler de génocide est un abus de langage très BHL-Glucksmanien.
                    Vous valez mieux que cela.


                  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 21 novembre 2009 19:06

                    Ah, voila la théorie du complot. Cela vous évite de posez la question de la réalité des problèmes. Encore une fois, il ne s’agit nullement d’une déstabilisation de la Chine, au contraire. Le Dalaï-lama ne demande plus l’indépendance, mais une autonomie réelle au sein de la République populaire de Chine. Il souhaite aussi permettre la reconciliation entre les Tibétains et les Chinois (les han). Il s’agit d’une lutte non-violente, car le Dalaï-lama est persuadé que l’on ne peut rien obtenir de durable par la violence, et par bien des aspects c’est exemplaire dans notre monde. Bien entendu, cela demande une solide patience, et l’objectif d’arriver à dialoguer avec l’autre. A long terme, c’est jouable, et pas seulement pour la question tibétaine en effet. En suivant cette logique, on peut souhaiter que d’autres conflits puissent se résoudre en s’inspirant des mêmes méthodes. Dans ce sens, la question tibétaine a valeur d’exemplarité pour tous les peuples que vous avez citez. 


                  • Cathy59 21 novembre 2009 19:29

                    Je ne considère pas que les descendants d’indiens ont échappé au génocide (il n’y a qu’à voir leur conditions de vie), d’ailleurs ce n’était pas à proprement parlé un génocide, on les a juste forcé à abandonner leur culture, un génocide culturel en somme ! Et cela me rappelle étrangement quelque chose. Quant à la disparition naturelle d’une culture, j’appelle cela l’évolution d’une culture et non une interdiction d’exister. Que vous ne vous intéressiez pas à la culture Tibétaine, tant pis pour vous, mais je ne vois pas en quoi elle perturbe votre quotidien. Les japonais sont culturellement bien plus proche des chinois que les tibétains, sont-ils pour autant chinois ?


                  • Alexandre 21 novembre 2009 20:17

                    Cathy du Nord,
                     je crois que vous ne connaissez pas l’histoire de la « conquête » de l’Ouest (ce n’est pas une métaphore) et du génocide de millions d’Indiens qui le peuplaient..

                    La civilisation américaine est bâtie sur ce génocide et en est encore marquée. L’histoire reconstruite dans les westerns n’a pas gommé la violence qui l’habite toujours et qui est sa seule réponse à tous les problèmes, internes ou internationaux.


                  • Cathy59 22 novembre 2009 09:56

                    Alexandre
                    Si si je connais, mais je connais aussi l’histoire moins ancienne des enfants indiens qui étaient enlevés à leur famille pour être jetés dans des internats sordides où ils étaient christianisés de force et dans lesquels ils étaient battus si ils parlaient leur langue. D’ailleurs il reste encore quelques anciens qui se souviennent de leur enfance et qui sont marqués à vie. Même si ce n’est pas mieux, la guerre n’est pas un génocide. Lors de la conquête de l’ouest, les indiens n’ont pas été massacrés parce qu’ils étaient indiens, mais parce que l’on voulait leur terre. Pour en revenir aux tibétains, c’est parce qu’ils veulent garder leur identité qu’ils ont des problèmes. Ceux, et je les comprends, qui ont renoncés à leur culture au profit du PCC, ont une vie déjà beaucoup plus zen. Quant à la discrimination positive, sachez que par exemple les Ouighours ont droit à deux enfants, en cas de troisième grossesse, la femme est avortée de force et stérilisée. Quand une troisième grossesse échappe à la surveillance, l’enfant n’a pas d’existence reconnue. Il y a comme ça plein d’enfants sans statuts légal. Ce n’est pas polémique, j’ai juste rencontré un représentant des ouighours de France qui a confirmé de son témoignage, les infos que j’avais ! Je regrette d’ailleurs du peu de gens s’étant déplacés pour écouter ce qu’ils avaient à dire, et pour mieux connaitre leur culture.


                  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 22 novembre 2009 15:52

                    Au sujet des Ouighours condamnés à mort : il y a une autre manif le 24 novembre :
                    Je vous transmet ce que j’ai reçu à ce sujet :

                    12 personnes (encore en vie) vont être prochainement exécutés en Chine
                    si nous ne réagissons pas immédiatement. MANIFESTONS LE MARDI 24
                    NOVEMBRE A 18 H, à 100 mètres de l’Ambassade de Chine, Place de la
                    reine Astrid -75008 Paris – Métros : Alma Marceau – ligne 9.

                    Appel soutenu par : Association Paix Sans frontières - Club des Elus
                    Allez France

                    Plus d’info sur notre site internet : http://ouighour.fr .

                    En vous remerciant de votre soutien par avance,

                    Erkin,

                    Administrateur,

                    Association des Ouïghours de France
                    http://www.ouighour.fr


                    • amipb amipb 23 novembre 2009 12:13

                      Merci à vous pour ces informations. Difficile de se faire entendre entre les complotistes acharnés et les adorateurs du saint Parti, et je ne parle même pas des anarchistes anti-cléricaux...

                      Si les Bilderberg voulaient déstabiliser la Chine au travers du Tibet, autant dire que ce n’est pas au travers de petites associations sans moyens qu’ils passeraient. Un événement comme le 11/9 prouve les moyens pouvant être mis en oeuvre pour parvenir à leurs fins.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès