Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Manifestation à Paris après la mort de Tenzin Delek Rinpoché dans une (...)

Manifestation à Paris après la mort de Tenzin Delek Rinpoché dans une prison chinoise

Un chef religieux philanthrope tibétain, Tenzin Delek Rinpoché, qui purgeait depuis 13 ans une peine à perpétuité dans une prison chinoise est décédé le 12 juillet 2015. Âgé de 65 ans Tenzin Delek Rinpoché, en très mauvaise santé avec de graves problèmes cardiaques, s'est vu refusé l'accès à un traitement médical, bien que la détérioration de son état de santé a été signalé dès 2009, selon des Tibétains en exil. Des pétitions et des demandes de libération pour raison médicale ont constamment été refusées par les autorités chinoises. Son corps n'a pas été remis à sa famille. Etudiants pour un Tibet Libre appelle a un rassemblement le 15 juillet 2015 devant l'ambassade de Chine à Pris.

Tenzin Delek Rinpoché {JPEG} La police chinoise a informé les parents de Tenzin Delek Rinpoché qu'il était gravement malade. "Quand ils se sont précipités pour lui rendre visite, on leur a dit qu'il était déjà mort", a déclaré un Tibétain à Radio-Free Asia. Des demandes de ses proches pour rendre visite au moine malade en prison ont été rejetées plus d'une semaine avant sa mort.

Tenzin Delek Rinpoché avait été arrêté le 7 avril 2002, au cours d'un raid au monastère de Jamyang Choekhorling à Kardzé, au Sichuan sur des accusations d'implication dans une explosion le 3 avril 2002, à Chengdu, capitale de la province du Sichuan.

Tenzin Delek Rinpoché était connu pour avoir développer des institutions sociales, médicales, éducatives et religieuses pour les nomades tibétains au Tibet oriental. Son travail pour la conservation de l'environnement face aux projets d'exploitation forestière et minière effrénés lui avaient valu la colère des autorités chinoises dans la région.

Des pétitions de diverses parties du monde exhortant les autorités chinoises de lui accorder la révision de son procès et de le libérer ont été menées à plusieurs reprises depuis son arrestation, il y a 13 ans.

Tenzin Delek Rinpoché dans une déclaration non datée avait dit : "Depuis que je suis un Tibétain, j'ai toujours été sincère et dévoué aux intérêts et au bien-être des populations tibétaines. C'est la véritable raison pour laquelle les Chinois ne m'aiment pas et m'ont arrêté. Voilà pourquoi ils vont prendre ma précieuse vie, même si je suis innocent ".

Le 2 décembre 2002, le tribunal populaire intermédiaire de Kardzé, a condamné à mort Lobsang Dhondup, un parent de Tenzin Delek Rinpoché, pour "incitation au séparatisme", "provocation d'explosions" et "possession illégale d'armes et munitions". Il a été exécuté le 26 janvier 2003, en dépit d'un tollé international.

Tenzin Delek Rinpoché a reçu une sentence de mort avec un sursis de deux ans pour "provocation d'explosions" et "incitation au séparatisme". Tenzin Delek Rinpoché, basé alors au monastère de Othok fréquenté par des nomades, s'est vu accordé un sursis de deux ans, et sa peine a été commuée en réclusion à perpétuité le 26 janvier 2005.

L'association Etudiants pour un Tibet Libre appelle à un rassemblement « Justice pour Tenzin Delek Rinpoché » le 15 juillet à 16h, 3 Avenue Georges V, Paris devant l’Ambassade de Chine (métro Alma-Marceau).


Moyenne des avis sur cet article :  2.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Garance 14 juillet 2015 20:04

    Comme nous le rappelait il n’y a pas si longtemps notre ministre du Développement Durable en exercice


    « La Justice chinoise est si exemplaire que nous devrions nous en inspirer » 


    Ainsi va la vie en Socialie



    • leypanou 14 juillet 2015 22:24

      « a déclaré un Tibétain à Radio-Free Asia » : Radio-Free Asia n’est-elle pas une radio financée par les évangélistes de la démocratie sur la terre entière, comme l’Irak par exemple ?


      • njama njama 15 juillet 2015 10:55

        @leypanou
        si, c’est une création de la CIA en 1950. C’est indiqué que le Wikipedia français, https://fr.wikipedia.org/wiki/Radio_Free_Asia

        mais ne figure pas sur le Wikipedia anglais https://en.wikipedia.org/wiki/Radio_Free_Asia


      • amipb amipb 17 juillet 2015 07:39

        @leypanou Ah vous avez raison, la CIA a favorisé la création de Radio Free Asia. Les tibétains peuvent donc crever...


      • fred.foyn Le p’tit Charles 15 juillet 2015 08:14
        Manifestation à Paris...Son tous Tibétain...mais chose bizarre aucun ne manifeste pour virer la couille molle de l’élysée qui coule la France...Des « VEAUX » disait De Gaulle.. !

        • amipb amipb 17 juillet 2015 07:40

          @Le p’tit Charles Je ne vois pas le rapport : ne faudrait-il manifester QUE contre Hollande ?

          Et sinon, vous avez manifesté contre lui, vous ? On vous attend, et nous sommes certainement très nombreux à vouloir le faire.


        • njama njama 15 juillet 2015 10:03

          Espérons pour lui que dans sa prochaine réincarnation son kharma sera meilleur ... est-ce que les tibétains se réincarnent en tibétains ? 


          • Tibet Libre Tibet Libre 15 juillet 2015 11:22

            @njama que penser du karma de ceux qui l’ont laisser mourir en prison, ou s’en sont laver les mains ?


          • Mammon 15 juillet 2015 14:42

            @njama
            Il peut se réincarner en chinois aussi. Il y en a des aussi malheureux que les tibétains mais on n’en parle jamais.


          • amipb amipb 17 juillet 2015 07:42

            @Mammon De qui voulez-vous parler ? Des chinois massacrés à TianAnMen ? Du mouvement des parapluies de Hong Kong ? Des villageois qui manifestent contre le gouvernement corrompu ?

            Au contraire, on en parle, mais on parle aussi des tibétains. Le combat pour la justice a plusieurs visages et n’est absolument pas exclusif.


          • Vipère Vipère 15 juillet 2015 10:06

            « Tenzin Delek Rinpoché était connu pour avoir développer des institutions sociales, médicales, éducatives et religieuses pour les nomades tibétains au Tibet oriental. »

            Je tiens à saluer le courage de ce bouddhiste qui a œuvré pour le bien de ses frères tibétains, sous la menace de mort, en finissant pas y perdre sa vie.

            La famille et les fidèles tibétains ont le devoir d’enterrer dignement Tenzin Delek Rimpoché selon les rites qui leurs sont propres et le chinois devraient avoir la décence de rendre le corps du bouddhiste. Mort, il n’incarne plus aucune menace de quelque nature que ce soit !


            • Vipère Vipère 15 juillet 2015 11:17

              Laisse-béton

              Toutes les luttes politiques ont leur place sur ce site, à fortiori celle du Tibet ?

               


              • capobianco 15 juillet 2015 16:08

                Quand on voit ce qui se passe en Grèce, en Afrique ou en Ukraine difficile de trouver un intérêt à cette « info ».


                • amipb amipb 17 juillet 2015 07:44

                  @capobianco Vous pouvez développer ? En quoi la souffrance des uns devrait-elle prendre le pas sur la souffrance des autres ?

                  À moins, bien sûr, que le système politique chinois ne soit pour vous un exemple à suivre...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès