Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Maroc : affaire Eric Laurent et Catherine Graciet ; s’agit-il aussi, (...)

Maroc : affaire Eric Laurent et Catherine Graciet ; s’agit-il aussi, d’une œuvre de déstabilisation du pays ?

L’affaire Eric Laurent et la Journaliste Catherine Gracier qui ont essayé de faire chanter le Roi du Maroc de manière pitoyable pose la question de la crédibilité de ces journalistes dits « indépendants » et au-delà suscite des interrogations sur une éventuelle œuvre de déstabilisation du pays.

Pour les rédacteurs du livre édité en 2012 « Le Roi Prédateur » en l’occurrence les deux journalistes incriminés Mohammed VI « n'a aucun intérêt pour la chose publique et pas la moindre fibre politique. Seules comptent les affaires ». Cette affirmation qui résume le livre traduit la mauvaise foi des auteurs car si le Roi ne s'occupait que de ses affaires, le pays serait à la dérive et en ruine. Or le Maroc, seul pays arabe qui n' a pas une goutte de pétrole donc pas de rente (les phosphates principale richesse du pays ne couvrent même pas les importations en carburant), la PIB a plus que doublé pendant les 10 premières années du règne du Roi. Le pays a recouvré ses capacités d'investissement perdu dans les années 80 et 90. Plus de deux millions de marocains ont été tiré du seuil de pauvreté. La couverture médicale est en phase d'être réalisée pour tous. Le pays est doté d'une vision 2020 et de plans sectoriels en cours de réalisation dans les infrastructures, l'industrie, l'agriculture, l'énergie avec le plan solaire et le tourisme. Les rapports du FMI et de la Banque mondiale concernant le Maroc sont édifiants à ce sujet. Le pays est un chantier ouvert en dépit de ses maigres ressources grâce à l'implication du Roi parcourant quotidiennement le pays en long et en large, initiant des projets de développement, en assurant personnellement le suivi et l'exécution : infrastructures, énergies renouvelables assainissement et réhabilitations urbaines etc.

A côté de ces réalisations, le pays continue de souffrir il est vrai de maux relevés quotidiennement par la presse marocaine et décrié par le Roi lui-même dans ses nombreux discours : la corruption, la pauvreté et l’exclusion, les défaillances des système de justice, de l’enseignement et de la santé mais surtout la médiocrité du monde politique que j’ai déjà dénoncé sur ce site ; gouvernement et opposition.

Les auteurs ont annoncé que "Nous voulions faire une sorte d'état des lieux de la monarchie marocaine à l'heure des printemps arabes." Mais l'état des lieux avec tous les aspects positifs mais aussi négatifs que j'ai cité ne fait pas vendre un livre. Si en plus l'auteur devait parler de la façon intelligente avec laquelle le Souverain Marocain a répondu aux manifestations de rue dans le sillage du fameux « printemps arabe » qui a permis au pays d'éviter une dérive et tomber dans le chaos dans lequel sont tombés plusieurs pays arabes, le livre n'aurait aucun succès.

 D’où le fait de se rabattre sur la fortune du Roi pour dire des mensonges du type que « le Roi détient presque tout dans le pays ». Or la réalité est toute autre. En effet, à la mort de Hassan 2 en 1999, le Roi s’est empressé de partager son héritage avec les ayant droits notamment ses frères et sœurs. Il a ensuite placé de bons gestionnaires à la tête du patrimoine de la famille royale composé pour l’essentiel de sociétés cotées en bourse donc qui paient régulièrement des impôts et qui emploient des milliers de marocains. Bien plus, il faut signaler la transformation récente de ce patrimoine en sortes de fonds souverain pour investir là où les investisseurs nationaux sont défaillants notamment sur les énergies renouvelables : solaire et éoliens. Raconter tout cela ne fait pas comme je l’ai déjà écrit vendre un livre.

Sur un autre point et sur la cupidité des deux journalistes il faut dire que s’agissant d’Eric Laurent l'idole des complotistes, après son livre « Hassan 2 la mémoire d’un Roi » de 1993 qui est en fait une longue interview complaisante du défunt Roi, celui-ci publie un autre livre sur le Roi défunt « Le Génie de la modération ». Le journaliste a-t-il reçu des contreparties ? Lesquelles ? Pourquoi alors le livre incendiaire contre Mohammed VI en 2012 et disant le clairement « payé par qui ? ». Catherine Graciet de son côté est mise gravement en cause par le principal journal en langue française tunisien LaPressenews qui a écrit « …. que lapressenews a été informée par une source fiable que Catherine Graciet qui a publié un livre avec Nicolas Beau au temps de Ben Ali sous le titre de « la Régente de Carthage » dans lequel elle avait dénoncé l'emtreprise mafieuse de Leila Trabelsi, a bien reçu une grosse somme d'argent pour écrire ce livre de la part d'un citoyen tunisien résidant dans d'un pays du Golf du nom de Lotfi. Le dossier de cette affaire se trouve dans les archives de l'ex-Agence tunisienne de Communication Extérieure.

A la lumière de ce qui précède et des nombreux articles publiés au sujet de l’affaire de la mise en examen des deux journalistes Eric Laurent et Catherine Graciet, il est légitime de se demander si cette nouvelle affaire ne serait qu’une nouvelle péripétie visant la déstabilisation du Royaume qui reste le dernier rempart de l’Europe contre les hordes sauvages de Daech ?

L’affaire du chantage exercée par les deux journalistes déjà cités jette donc le discrédit sur leurs œuvres et la suspicion sur leurs travaux journalistiques. Notamment pour ceux qui ont suivi et apprécié les délires complotistes d’Eric Laurent qui est allé jusqu’à disculper Al Qaida de l’attaque du World Trade Center entre autres. En tout cas pour l’avocat du Royaume, l’affaire va beaucoup plus loin qu’un simple chantage, des enjeux géopolitiques et de déstabilisation du Maroc sont évoqués. Mais attendons le déroulement du procès pour en savoir plus.


Moyenne des avis sur cet article :  2.81/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • keiser keiser 31 août 2015 16:45

    Euh ...

    Comment on dit déjà  ?
    Ah oui ! : Hagiographie .
    L’ hagiographie est un genre littéraire qui veut mettre en avant le caractère de sainteté du personnage dont on raconte la vie .  smiley


    • Enabomber Enabomber 31 août 2015 16:49

      Or la réalité est toute autre. En effet, à la mort de Hassan 2 en 1999, le Roi s’est empressé de partager son héritage avec les ayant droits notamment ses frères et sœurs.
      C’est ce qui s’appelle jouer sur les mots.
      Enlève ton masque !


      • Herlock Sholmes Herlock Sholmes 31 août 2015 16:55

        Un article à la gloire de son maître...


        Soupçons de chantage contre le Maroc : les journalistes parlent d’un « traquenard »


        • Pere Plexe Pere Plexe 31 août 2015 21:23

          @Herlock Sholmes
          c’est ce qu’on appelle servir la chorba.. ?


        •  Mohamed Takadoum (alias Bouliq). Mohamed Takadoum alias Bouliq. 1er septembre 2015 01:25

          @Herlock Sholmes Avec son « Quand le Maroc sera islamiste » publié en 2006 Catherine Graciet objet de votre lien a déjà condamné le pays. Quand on déclare au Monde ce jour 31/08/02015 « J’ai eu un accès de faiblesse… C’est humain, non ? » C’est quoi ça ? Un aveu de quoi ? 
           


        • Fergus Fergus 31 août 2015 17:04

          Bonjour, Bouliq

          Sur quoi basez-vous vos certitudes ? En l’état actuel de connaissance du dossier, il y a deux thèses qui s’affrontent :

          - d’un côté, le roi du Maroc estime avoir subi un chantage en vue d’une extorsion de fonds contre la non-publication d’un livre le concernant ;

          - de l’autre côté, deux journalistes qui affirment avoir été approchés par les émissaires du roi en vue d’être achetés (très cher) pour renoncer à la publication d’un livre au contenu explosif pour Mohammed VI.

          En possession du juge : un contrat qui peut servir les deux interprétations de l’affaire, et un enregistrement à charge contre les journalistes, mais - et c’est quand même très ennuyeux - manifestement incomplet car shunté par les services marocains à plusieurs endroits.

          Voilà qui est troublant, ne croyez-vous pas ? Et ennuyeux pour Mohammed VI car en justice française un document incomplet de ce type ne vaut pas tripette, le contexte des dialogues pouvant facilement avoir été occulté par ceux qui ont censuré une partie de l’enregistrement. 

          Certes, les deux journalistes ont reconnu avoir touché un acompte sur la grosse somme promise, mais cela ne démontre pas forcément le chantage. Cela peut être également la démonstration d’une faiblesse répréhensible au regard de la morale, mais qui ne concerne pas la Justice.

          Le juge est saisi et a normalement mis en examen les deux journalistes. Faisons confiance à ce magistrat pour savoir qui ment, des deux journalistes ou de l’entourage de Mohammed VI.


          • wesson wesson 31 août 2015 17:53

            @Fergus
            bonjour Fergus, 


            j’apprends que l’enregistrement dont disposerai la police est discutable et je suis étonné qu’il ait été réalisé par les marocains et pas par la police Française.

            Mais pourquoi pas, attendons de voir ce que la justice Française va en dire.

            Il n’en reste pas moins l’acceptation par les 2 journalistes de l’argent, qui est indiscutable et reconnu par tout le monde. Au très grand minimum, cela indique que l’intégrité de ces personnes était monnayable. 

            On peut reconnaître une circonstance atténuante à Eric Laurent : son épouse atteinte d’un cancer généralisé. 

            Je regrette la décision du Seuil de ne pas éditer le livre, et j’espère que une autre maison d’édition le reprendra, car je reconnais que j’aurai largement préféré que ce livre sorte sans qu’il soit détruit par cette histoire de cupidité.

          • njama njama 31 août 2015 18:29

            @wesson
            l’auteur le mettra peut-être en ligne ??? ...
            avec Internet, difficile d’empêcher une publication


          • Pere Plexe Pere Plexe 31 août 2015 21:40

            @wesson
            D’un point de vu purement juridique cette affaire est pour le moins étrange.

            Que le police française coorganise avec les barbouzes chérifiens une opération pour piéger les journalistes pourrait être moyennement apprécié des tribunaux.
            Ceux ci ont, avec raison et constance, toujours rejeté la validité des « preuves » obtenues lorsque ce sont les forces de l’ordres qui incitent ou poussent à la faute.(voir l’affaire Schuller Maréchal par exemple)
            Alors si en plus les « preuves » sont bidouillées ... 

          • lmcal140 31 août 2015 22:49

            Ah non ! Que M. Laurent empoche les 2 millions d’Euros. Nous savons très bien que la famille royale est corrompue. Un autre livre n’est pas nécessaire. smiley


          • foufouille foufouille 31 août 2015 18:27

            c’est pas le pays d’accueil de fredo la mauvaise vie ?


            • vesjem vesjem 31 août 2015 22:36

              @foufouille
              si , et de jaky la jaquette


            • keiser keiser 31 août 2015 18:53

              @zygzornifle

              Faut pas exagérer .

              Momo super six , n’est pas un dictateur , non .
              C’est un roi et il fait son travail de roi .
              Comparé à son père , c’est plus light , beaucoup plus light .

              Il est aussi vrai qu’il a géré la crise du printemps arabe , d’une manière intéressante .
              Il a aussi relevé son pays , certes avec les fonds Saoudiens mais connaissant bien le Maroc ,
              j’y ai vu une différence notable .

              Après qu’il ne soit pas à sa place dans cette fonction est un fait et on a vraiment l’impression qu’il s’y fait Royalement chier .  smiley

              Et puis ce journal : http://lecanardlibere.com/
              Ne pourrait exister chez un dictateur .
              Bon après et par ce biais , tu vas me sortir une théorie d’infiltration des masse journalistiques ,
              pour mieux les contrôler .
              C’est peut être vrai .


              •  Mohamed Takadoum (alias Bouliq). Mohamed Takadoum alias Bouliq. 31 août 2015 23:18

                @IbnKhaldunOnline IbnKhaldoun doit s retourner dans sa tombe. M El Majidi n’a jamais été l’avocat du Roi

                « il arrête qui il veut, tourture qui il veut »
                "et ses zbirs ont massacrés des villages, des rues entières, avec des balles réelles. Et quoi encore ? Vous vous trompez de pays vous délirez ou quoi ? 


                 


              •  Mohamed Takadoum (alias Bouliq). Mohamed Takadoum alias Bouliq. 31 août 2015 23:24

                C’était une réponse à un commentaire qui a été enlevé par la modération.


              • keiser keiser 2 septembre 2015 12:21

                @Mohamed Takadoum alias Bouliq.

                C’était une réponse à un commentaire qui a été enlevé par la modération.

                La faute à qui  !? ... smiley


              • VICTOR VICTOR 31 août 2015 21:07

                A hurler de rire ! La manipulation par les barbouzes royales de ces deux plumitifs est tellement Hénorme.Il faut une bonne dose de naïveté, voire de servilité pour y croire.


                • bakerstreet bakerstreet 31 août 2015 22:06

                  Cet article à la gloire de son maître est une honte !

                  On essaie d’enfoncer à grands coups de poing la tête des deux journalistes dans la baignoire. Ce qu’on comprend trop, c’est qu’il se sont fait avoir en beauté...On accordera les circonstances atténuantes à ce journaliste qui apparemment était au bout du rouleau. Penser que ce type aurait pu faire chanter le roi du Maroc et ses barbouzes est ridicule. 
                  Il a été assez courageux et téméraire pour s’emparer d’un dossier dangereux, et hautement explosif, à haute valeur de susceptibilité royale, une chose que bien peu aurait fait !...Surtout quand on connait un peu l’histoire des derniers mois, avec relations diplomatiques tendues. 
                  Il a craqué donc, et s’est fait avoir à l’hameçon lancé. 
                  C’est ballot, comme on dirait. Il a juré en son fort intérieur sans doute mais un peu tard qu’on ne le reprendrait plus. Un problème : Cette affaire amène une publicité négative pour sa majesté autour du sujet central. ....Va falloir changer de rivière, et de pécheur à la ligne. Pourquoi pas la pêche à l’explosif !


                  •  Mohamed Takadoum (alias Bouliq). Mohamed Takadoum alias Bouliq. 31 août 2015 22:54

                    @bakerstreet cet article n’est à la gloire de personne. Il ne parle même pas de l’affaire de la poursuite des deux journalistes ; si vous ne voulez pas le lire c’est une autre affaire. 


                    Vous êtes libre de défendre votre journaliste mais sachez que M Eric Laurent était dans les bonnes grâces du défunt Hassan 2 et que son fils lui a fermé les portes du Palais. Voila la réalité. Il n’état pas le seul ; MohammeVI s’est débarrassé de ces fameux intellectuels français qui gravitaient autour de son père. La hargne de certains journalistes vient de la. Tout cela vous ne le trouverez pas dans la presse de l’héxagone

                  • bakerstreet bakerstreet 1er septembre 2015 00:11

                    @Mohamed Takadoum alias Bouliq.


                    Je ne connais pas la réalité Marocaine, ni la pertinence du livre en question. Et à vrai dire, hors les distensions puis réconciliations récentes entre la France et le Maroc, je ne suivais pas les affaires marocaines. Mais voilà cette affaire qui occupe le devant de la scène, avec un lot de montages dignes du grand guignol et du mauvais polar.....
                    Que peut en penser le citoyen lambda. 
                    La publication de ce que vous appellerez un torchon, sans doute, ci a été prise assez au sérieux pour provoquer une implications des services de l’état Marocain. 
                    Étrange !
                    On aura du mal à croire qu’une tartuferie n’aurait pas suscité plutôt une haussement d’épaules. Si les allégations de ces journalistes sont ineptes, il aurait mieux cent fois valu les laisser publier, et se moquer des pseudo tentatives de chantage, si elle ne reposaient que sur du vent. 
                    Cette affaire en laisse ainsi dubitatif plus d’un. Ce qui est sûr, c’est que cet homme a fait une erreur en acceptant ce deal et qu’il s’en repend amèrement. Le livre ne sera pas publié, ce qui peut sembler de prime une victoire. Mais les dégâts collatéraux sont terribles pour tout le monde


                  • igorencore igorencore 31 août 2015 22:10

                    Déstabiliser le régime pour qu’advienne la République du Maroc c’est encore ce qui pourrait arriver de mieux à ce triste pays qui associe une famille régnante prête à tout pour conserver ses privilèges et une clique de religieux avides qui suce ce que la première a laissé


                    •  Mohamed Takadoum (alias Bouliq). Mohamed Takadoum alias Bouliq. 2 septembre 2015 00:50

                      @igorencore C’est vous qui êtes triste. Le Maroc n’est pas une république bananière ou une monarchie créée par les anglais à l’instar de ceux du Golfe. C’est un pays millénaire et les 50 ans de protectorat franco-espagnol est un accident de sa longue histoire. car la monarchie fait partie de son identité nationale  


                    • igorencore igorencore 2 septembre 2015 11:29

                      @Mohamed Takadoum alias Bouliq.
                      .
                      Hilarant d’ignorance
                      mais les peuples du monde entier et même le peuple marocain n’en ont rien à foutre des guignols couronnés...
                      La bêtise et l’absurdité même millénaires restent des aberrations.
                      Vive la République du Maroc.... ;
                      ....
                      Mais il me reste à vous remercier pour le gag sans doute involontaire tellement vos moyens ne vous permettent pas , tellement vous n’avez pas l’équipement ...Petit serviteur servile aux ordres de son maitre.
                      Bien sûr le Maroc n’est pas une république bananière mais il est bien un royaume Cannabis 


                    •  Mohamed Takadoum (alias Bouliq). Mohamed Takadoum alias Bouliq. 2 septembre 2015 15:04

                      @igorencore Je ne suis le serviteur de personne, je suis sur Agora depuis 2011 et je m’en tient à ce que j’ai expliqué sur mon profile.


                      « Excédé par les clichés de certains organes de presse sur mon pays et l’autoflagellation à laquelle s’adonne certains maghrébins sur la presse de l’hexagone, je présente aux lecteurs d’Agoravox aprés l’avoir fait ailleurs mon regard sur le pays, ses défis, ses hommes, ses femmes et ses institutions. Je suis aussi contributeur bénévole sur le site marocain Le Mag.ma ex:emarrakech. »


                       


                    • Aristoto Aristoto 2 septembre 2015 18:26

                      @Mohamed Takadoum alias Bouliq.
                      Arrêtez messieurs les Bouiq ! 9a transpire le petit collectif ou l’agence de web réputation. Cette manie de s’expliquer à chaque fois avec citation et résumé de sa bio smiley


                    • keiser keiser 1er septembre 2015 00:22

                      Et pourquoi autant de posts supprimés !?

                      Voir ce message avant de le supprimer .
                      Dixit Agoravox .

                      C’est quand qu’on va où !? ...


                      • fred.foyn Le p’tit Charles 1er septembre 2015 10:21

                        @keiser...L’auteur travaille pour le roi du maroc... !


                      • IbnKhaldunOnline 1er septembre 2015 01:02

                        je ne comprends plus rien, pourquoi supprimer les posts ?


                        • fred.foyn Le p’tit Charles 1er septembre 2015 13:04

                          Wikipedia....Au Maroc, la corruption est un phénomène social important et touchant tous les secteurs de la société (santé, immobilier, justice, armée). Selon la Banque mondiale, elle représente environ 39 milliards de dollars par an 1. Régulièrement dénoncée par l’association Transparency Maroc, aucun gouvernement dans l’histoire du Maroc n’a eu la volonté politique de s’y attaquer sérieusement 2. L’instance de lutte contre la corruption ne dispose ainsi d’aucun réel pouvoir...« A lire en intégralité.. ! »


                          •  Mohamed Takadoum (alias Bouliq). Mohamed Takadoum alias Bouliq. 1er septembre 2015 16:13

                            @Le p’tit CharlesDès que vous laissez  tomber les insultes pour essayer faire  un commentaire vous êtes complètement à côté de la plaque. Votre chiffre de 39 milliards de dollars n’a jamais été annoncé par la banque mondiale car ce chiffre invraisemblable dépasse le budget de l’état marocain qui est de est de 32 milliards de dollars( 2015)

                             La corruption existe dans le pays(j’ai traité de ce sujet sur ce site et le lien est donné sur l’article) mais elle est combattue : des juges, des officiers galonnés, des directeurs de grandes sociétés nationales sont en prison et condamnés. 

                            Ce qui n’est pas le cas chez vous ou des poursuites trainent en longueur pendant des années pour aboutir souvent à des non lieux ridicules.Commencer d’abord par balayer devant votre porte avant de faire la leçon aux autre vous et vos journaleux


                          • fred.foyn Le p’tit Charles 1er septembre 2015 17:28

                            @Mohamed Takadoum alias Bouliq....Faut arrêter de boire mon bon..je n’ai jamais parlé de dollars.. ?
                            Vous fumez la moquette du roi.. ?


                          • zygzornifle zygzornifle 1er septembre 2015 13:11

                            Comme il a chanté et que c’est un pote a Sarko on va l’écouter dans le prochain album de Carla.....


                            • blablablietblabla blablablietblabla 1er septembre 2015 13:32

                              2tant donné que je bosse dans le batiment , je connais pas mal de marocos et ce depuis plus de 30 ans , et bien je n’ai jamais entendu dire du mal sur le ri de leur part , une peur bleu qu’ils ont vu que chaque année partent au bled par conséquent ils flippent un peu.
                              Comme il ma dit un ami marocain est la pire de tout le monde islamique, ils donnent « l’aassa » le baston grave meme si tu sais rien tu parlera quand même qu’il ma dit.L’auteur de l’article est un mange .... de !


                              • blablablietblabla blablablietblabla 1er septembre 2015 13:33

                                correction :entendu dire du mal sur le roi !


                                • blablablietblabla blablablietblabla 1er septembre 2015 13:34

                                  Comme il ma dit un ami marocain est la « police »


                                  • jaja jaja 1er septembre 2015 13:55

                                    Zineb Rhazoui, une femme marocaine ne se gêne pas pour attaquer le roi, sa fortune, sa répression et compare le monarque à ben Ali et demande lors d’une réunion des Verts sur les Révolutions arabes pourquoi ils ont invité un Conseiller du roi.

                                    Magnifique intervention, femme d’un courage extraordinaire... vraiment à voir...

                                    https://www.youtube.com/watch?v=RmQ-McpOI_sne maroc


                                    •  Mohamed Takadoum (alias Bouliq). Mohamed Takadoum alias Bouliq. 2 septembre 2015 15:14

                                      @jaja Vous oubliez de dire que cette bonne dame en dépit de ses insultes mensongers et immondes contre le régime n’est jamais inquiété et circule librement entre le Maroc et France. Dans tout autre pays arabe elle serait enterrée vivante.


                                    • Claire29 Claire29 1er septembre 2015 14:13
                                      Je ne connais pas le Maroc et je ne connais pas ces deux journalistes « d’investigation » mais je ne peux m’empêcher de penser que des journalistes intègres dont le travail est irréprochable,ne renoncent pas à informer un public qui leur fait confiance en échange de leur silence !
                                      Ce matin,l’avocate de la maison d’édition invitée sur Europe1,dit que le livre n’est pas encore écrit et que le Seuil n’a reçu aucun manuscrit,« La confiance est définitivement brisée avec les auteurs » qui n’ont pas respecté le contrat d’édition de publier leur enquête.
                                      Le besoin d’argent ne justifie pas de rompre un contrat et de se taire pour une grosse somme d’argent !
                                      S’ils acceptent de l’argent pour se taire,on peut penser qu’ils en acceptent aussi pour écrire des faux sur des personnes ou des groupes « lanceurs d’alerte »,à la demande de gouvernements corrompus,de puissances financières,industrie pharmaceutique ou autres dont le pouvoir et les intérêts sont menacés par les révélations de leurs crimes et turpitudes ! 
                                      Des journalistes « d’investigation » ne sont pas plus au-dessus de tout soupçon qu’un chef d’Etat,qu’il soit président ou roi !

                                      • leypanou 1er septembre 2015 15:02

                                        @Claire29
                                        " S’ils acceptent de l’argent pour se taire,on peut penser qu’ils en acceptent aussi pour écrire des faux sur des personnes ou des groupes « lanceurs d’alerte »,à la demande de gouvernements corrompus,de puissances financières,industrie pharmaceutique ou autres dont le pouvoir et les intérêts sont menacés par les révélations de leurs crimes et turpitudes ! «  : bien vu, comme on peut aussi penser que vous avez été payée pour dire du »bien« du Roi.

                                         » Des journalistes « d’investigation » ne sont pas plus au-dessus de tout soupçon qu’un chef d’Etat,qu’il soit président ou roi ! " : comme un commentateur d’agvx lambda.

                                        A propos, connaissez-vous le journal Le Monde ? Et l’écrivain Gilles Perault ?

                                        Seule l’enquête dira ce qui s’est réellement passé. Ce dont on est sûr, c’est que les MSM français ont tout de suite pris le parti ...du royaume et que les journalistes ont au moins commis le tort d’avoir accepté de l’argent.


                                      • Claire29 Claire29 1er septembre 2015 16:00

                                        @leypanou,

                                        Et vous,pourquoi prenez-vous la défense de journalistes qui reconnaissent eux-mêmes qu’ils ont accepté de l’argent pour se taire ?
                                        Si je vous comprends bien,si on ne prend pas leur défense,on est « payé » par le roi du Maroc ?
                                        S’ils ont des révélations à faire sur le roi du Maroc,qu’ils les fassent,ce sont eux qui ont accepté de l’argent pour se taire,pas moi !
                                        Quelle différence entre des journalistes « d’investigation »qui vendent leur silence et ceux que vous dénoncez ?
                                        Pour moi,il n’y en a pas et je ne fais pas plus confiance aux uns qu’aux autres !
                                        Aucune déontologie et pas d’intégrité !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès