Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Maroc : l’homme le plus riche du pays n’est pas celui (...)

Maroc : l’homme le plus riche du pays n’est pas celui qu’on croit

Dès que l’on parle de fortune au Maroc dans la presse de l’hexagone, on pense et on parle du Roi ou de son entourage. Or, les deux premières fortunes du pays M Miloud Chaabi et Othman Benjelloun n’ont rien à voir avec la famille royale et ont fait fortune en dehors des cercles du pouvoir.
Pour les auteurs du livre « Le Roi Prédateur ». « Mohammed VI, lui, n'a aucun intérêt pour la chose publique et pas la moindre fibre politique. Seules comptent les affaires ». Les auteurs ont annoncé aussi que « Nous voulions faire une sorte d'état des lieux de la monarchie marocaine à l'heure des printemps arabes ».
 Ces affirmations traduisent beaucoup de mauvaise foi car si le Roi ne s'occupait que de ses affaires, le pays serait à la dérive et en ruine. Or le Maroc, seul pays arabe qui n'a pas une goutte de pétrole donc pas de rente, (les phosphates principale richesse du pays ne couvrent même pas les importations en carburant), le PIB a plus que doublé pendant les 12 ans du règne de Mohammed VI. Le pays est un chantier ouvert en dépit de ses maigres ressources. J’ai eu l’occasion de détailler tout cela dans cet article sur Agora.
 Si en plus, les auteurs devaient parler de la façon intelligente avec laquelle le Souverain Marocain a répondu aux manifestations de rue, qui a permis au pays d'éviter la dérive, le livre n'aurait eu aucun succès. D'ou le fait de se rabattre sur la fortune du Roi.
Le tapage médiatique qui s’en est suivi a essayé de faire croire que Mohammed VI possède a peu prés tout au Maroc. Aucune allusion au fait qu’il s’agit d’un héritage que le nouveau Roi a fait fructifier. Aucune allusion non plus au fait que depuis 2003, le holding royal se désengage progressivement  des affaires pour mettre en place un fonds souverain d’investissement qui accompagnera les grands chantiers du pays en investissant dans les secteurs d’avenir comme les énergies renouvelables boudées par le secteur privé marocain.
Le plus remarquable, c’est que les auteurs du livre précité et les articles de presse qui ont suivi ont toujours fait croire que le Roi possède la première fortune du pays. Cela est faux, la première fortune du pays appartient à M Miloud Chaabi dont on parle peu sinon jamais en dehors du Maroc tant l’homme est discret.
En effet sa fortune est estimée par Forbs à environ 2,9 milliards de dollars, en 2012, faisant de lui l'homme le plus riche au Maroc  devant Othman Benjelloun (PDG du finance.com et BMCE Bank avec une fortune 2,6 milliards de dollars) et Anas Sefrioui PDG du groupe Addoha avec une fortune de 1.6 milliards de dollars).Toujours selon Forbs la fortune du Roi est estimé 2,5 milliard de dollars.
Mais qui est donc Miloud Chaabi dont an ne connait pas grand chose en dehors de son pays ou des pays dans lesquels il a des investissements ?
Né en 1930 dans un petit village proche de la ville d’Essaouira, Miloud est issu d’une famille de huit enfants. Agé alors de 12 ans, berger Miloud un jour, assoupi sous un arbre, est réveillé en sursaut par les voisins venus l'avertir qu'un loup a pénétré dans la bergerie et a dévoré une brebis. “Pour ne pas affronter les foudres de son père, il décide de s’enfuir ».
 Cette fuite a changé le destin de l’homme .C’était au lendemain de la seconde guerre mondiale. Le jeune garçon erre de village en village, en travaillant dans les souks de la région de Marrakech et de Salé, avant de prendre pied dans la ville de Kenitra (40 km au nord de Rabat) où il devient maçon. En 1948, âgé d'à peine 18 ans, Miloud Chaabi crée sa première entreprise employant deux personnes. À force de travail, l'homme se lance dans la promotion immobilière dans les années 50 en achetant et revendant des terrains.
Le secret de sa réussite éclatante, Miloud Chaabi l’explique en affirmant : “Depuis la création de ma première entreprise en 1948, je n'ai jamais touché de dividendes. C'est un terme que je ne connais pas, car je réinvestis tous mes gains dans de nouveaux projets ».
Ses enfants n'ont jamais été élevés comme des gosses de riches. “Mon père a toujours refusé de m'acheter une moto. Seul Faouzi a réussi à le convaincre”, raconte Omar son fils avec un sourire. « Faouzi son deuxième fils s'habillait on ne peut plus normalement, raconte un de ses anciens camarades de classe. Nous ne l'avons jamais cru quand il nous a dit que son père était très riche… jusqu'au jour où ce dernier est passé le récupérer à la sortie de l'école, au volant d'une voiture de luxe »
 
 Harcelé dans le pays dans les années 60 appelés années de plomb au Maroc, il prend le grand large. Des projets de BTP en Libye, ensuite en Tunisie dans les années 80 où il installe une usine de tuyauterie, toujours en activité. Dans les années 90, il crée une usine de batteries automobiles en Egypte. Aujourd'hui, Chaabi est partie prenante dans un gigantesque projet immobilier près du Caire, “Madinate Nasr”, une ville nouvelle de deux millions de logements. Il est présent aussi dans d’autres pays africains comme au Sénégal, la Cote d’Ivoire, le Gabon, la Mauritanie et au Mali.
Actuellement le holding YNNA de Miloud Chaabi qui emploie 20 000 personnes est présent au Maroc dans l’Industrie & BTP, la Promotion Immobilière & Hôtellerie , la Grande Distribution l’Agroalimentaire , et les Energies Renouvelables.Au niveau international, le groupe est dirigé par Omar, son fils qui a fait ses études aux USA, est présent en Tunisie : assainissement d’eau et industrie, en Egypte : projets immobiliers et usine de batterie, en Jordanie dans les cimenteries, aux Emirats Arabes Unis dans des projets touristiques et enfin en Guinée Bissaou dans des projets touristiques et immobiliers. 

Moyenne des avis sur cet article :  2.44/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • wesson wesson 9 octobre 2012 12:22

    bonjour l’auteur, 


    mouais mouais, votre portrait est un peu idyllique, car si effectivement le Maroc est en chantier, c’est principalement autour de lieu de villégiatures, avec une gentryfication des quartiers peu porteuse de développement pour la population locale. 

    Les programmes immobiliers nombreux sont essentiellement à destination des Européens - avec des riads, des bâtiments face à la mer, etc etc, mais sans réel développement économique autour. Bref, ça bétonne principalement sur la côte, un peu ce qu’il s’est passée en Espagne ces dernières années, et qui ne semble pas leur avoir réellement réussi. 

    Par contre, il faut s’enfoncer un peu dans le pays, comme dans le moyen ou dans le haut atlas pour s’apercevoir à quel point les investissements sont mal répartis. Par exemple, vous avez le téléphone portable disponible absolument partout : même un village dans une vallée planquée accessible uniquement après 30 minutes de piste a le téléphone portable, mais l’ONEP n’est pas allé y mettre l’eau ... D’ailleurs l’accès à l’eau est un point critique du pays. 

    Bref, le Maroc est en train de prendre une tournure encore plus ultralibérale que auparavant, et sa population très sage continue de se contenter des miettes que le roi - qui est très populaire - veut bien lui laisser. A mon sens, même si ce modèle de développement peut paraître fonctionner à moment donné, il est au final voué à l’échec. Et le fait que le roi du Maroc ne soit pas la 1ère fortune du pays mais la 2ème ou 3ème ne change pas grand chose à l’affaire.


    •  Mohamed Takadoum. Bouliq 9 octobre 2012 13:00

      Je suis d’accord avec vous pour dire que des régions dans le pays vivent dans une extrême pauvreté surtout en zone rurale( le Maroc est un pays pauvre classé 114 PIB par habitant) , mais il faut aussi préciser que des efforts importants ont été fait pour apporter l’eau et l’électricité dans les villages avec les programme de l’ONE et de l’ONEP.
      Les taux de branchement et d’adduction d’eau on grimpé de façon spectaculaires ces dix dernières années, les chiffres sont la.
      Quand à votre appréciation du Roi qui prend tout et donne des miettes au peuples ( la caricature quoi) prière relire mon article.


    • non667 9 octobre 2012 13:59

      le roi du Maroc cible des larbins du N.O.M. = armes de destruction massives .
      normal pour ceux qui veulent mettre la main dessus en y installant une démocratie façon traité de lisbonne,M.E.S. comme en france !


      • Gaetan de Passage Gaetan de Passage 9 octobre 2012 18:08

        Que le Roi du Maroc ne possède que 2,5 milliards dollars ne m’étonne guère.

        Les temps sont durs et personne n’échappe à la crise.

        • je croyais que c’était sarko....puis douste blazy...et dsk....ou m.a.m

          qui n’a pas son « riad » offert par les marchands d’armes comme TAKKIEDINE AU MAROC

          inscrivez vous aux bureaux des lobbystes du sénat et de l ’assemblée

          ( pour chaque inscription un couscous royal pour la famille offert°)....pour une adhèsion.. AU CLUB THALES.un riad au

           MAROC en accession a la propriété...........................


          • lilou 10 octobre 2012 12:42

            Il est scandaleux de lire la plupart des commentaires sur ce site. Il faut toujours râler contre le pouvoir en place pour faire l’intéressant ! Le printemps arabe que les Occidentaux félicitent n’est qu’une erreur grave. Quoi qu’il arrive, l’ex gouvernement est quand même mieux que les extremistes actuels. Alors on n’entend pas ces forumeurs les critiquer !

            De même, on critiquait le Shah d’Iran pour le remplacer par Khomeyni et on se tait ensuite de peur de Fatwa des islamistes ! Bravo !


            • LILOU@

              vous nous parlez de quoi......sarkozyste..., ?? propriétaire d un riad a marrakech  ?

              Une réclamation sur les armes achetées  ??? LA VIE EST DURE !!!!!!


              •  Mohamed Takadoum. Bouliq 11 octobre 2012 15:15

                @mek et autres.

                Bienvenue aux commentaires comportant des apports, des précisions, des analyses contradictoires, des avis et faits contraires.

                Les insultes et autres procès d’intention contraires à la charte d’Agora sont supprimés pour sauvegarder ce site et préserver sa crédibilité.


                • mek123 11 octobre 2012 15:28

                  Est pour le Maroc ses triste a dire se n’est plus un pays ses d’abord une mafia avec une couronne sur la tète.
                  DÉSOLER SI SA PEUT CHOQUER QUELLE QUE AME UN PETIT PEUT TROT SENSIBLE OU QU’ il son en plein travaille


                  • bacchus bacchus 12 octobre 2012 08:21

                    Meme si tout n’est pas parfait, il y a quand meme des avancés positives pour le peuple avec M6 par rapport à Hassan II, qui lui était considéré comme un tyran.


                    • mek123 12 octobre 2012 14:29

                      tout se qu’il y’a au Maroc ses pour les occident pour le marocain de base se n’est pas sont problème ses le mec le plus vendu que le Maroc a eu sont père était un tyran mais il laisser un peut au marocain lui ses nada,
                      lui il vous coupe l’eau est il vous vend la bouteille d’eau est il vous demande de l’aimer bien sur .
                      est pour le soi disant changement il faut voir les lobbyiste qui travaille pour lui la liste est impressionnante il suffit d’aller voir le site de l’assembè nationale

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès