Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Médecins du Monde a 25 ans

Médecins du Monde a 25 ans

Cela fait 25 ans déjà que Médecins du Monde s’engage dans de nombreux pays de notre planète, apportant aide et soins aux populations les plus démunies.

C’est en 1980 que Bernard Kouchner crée une nouvelle ONG, il la nomme Médecins du Monde et forme avec d’autres médecins les "French doctors". Ces volontaires s’engagent alors auprès des populations qui doivent affronter de graves crises et nécessitent des soins urgents, mais interviennent aussi dans des pays où les crises sont parfois oubliées, comme le souligne le docteur Jeanson, présidente de l’association.

La Birmanie, par exemple, se voit arrêter les financements de la Banque internationale qui lui permettent le traitement et l’information des populations victimes du sida, notamment les personnes prostituées et droguées, qui doivent subir cet abandon d’accès aux soin. Par ailleurs, depuis 1995 la Tchétchénie bénéficie également du soutien de Médecins du Monde, bien qu’il y ait peu d’expatriés depuis 1998, étant donné le danger trop important sur place. Autre pays en crise dont on entend peu parler, la République démocratique du Congo, vaste comme l’Union européenne, dont la guerre avait causé plus de 3,5 millions de morts dont 300 000 aux combats. Aujourd’hui, l’action d’aide et de soins est essentiellement portée sur les enfants de Kinshasa livrés à eux- mêmes. Et puis le Mexique fait aussi l’objet de prévention et de traitement sur deux aspects : la misère des populations indiennes et la prise en charge médicale des migrants venus de l’Amérique du sud, dans l’espoir de passer la frontière nord mexicaine. Il ne faut pas oublier non plus que près de 120 actions sont menées en France depuis 1986.

Sur le terrain, donc, des bénévoles pour les missions d’urgence, mais parfois les interventions requièrent plus de qualités et par conséquent plus de temps, c’est pourquoi dans ces cas particuliers les médecins peuvent recevoir une indemnité allant de 400 à 600 euros. Ils ne sont pas les seuls à se déplacer, de nombreux coordinateurs et logisticiens les accompagnent en mission, ces dernières sont plus ou moins longues (15 jours en cas d’urgence et parfois jusqu’à 4 ans).

En ce 25e d’anniversaire, c’est un nouveau départ pour Médecins du Monde, qui espère, comme toutes les ONG, être amenée à disparaître un jour, lorsque la misère aura disparu.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Pascalr (---.---.172.85) 16 novembre 2005 14:49

    Comme c’est curieux. Les commentaires pleuvent quand il s’agit de dialectiser stérilement sur les violences urbaines, et le temps est à l’aridité quand il s’agit de reconnaître l’action positive de Médecins du Monde. 25 ans. Et bien moi je dis BRAVO et bonne continuation. Comme quoi, les médias sont des bouffeurs de cerveaux très efficaces.


    • Alexandre Santos Alexandre Santos 16 novembre 2005 20:33

      Le consensus ne favorise pas le débat...

      Je pense que tout le monde apprécie et est reconnaissant du travail de Médecins du Monde et des organisations analogues.

      Mais vous avez raison, il faut les féliciter et je dis moi aussi MERCI à leur action humanitaire.


      • anne (---.---.212.61) 25 novembre 2005 20:33

        Bcp d’humanitaires sont des bobos. J’en sais quelque chose. Mais oui bien évidemment, ils ont le mérite d’exister. C’est tjs glorifiant d’être de chez « Médecins du Monde »... J’en connais un ou deux qui sont peut être cools en « mission » mais avec leurs voisins, ce sont de véritables cons ! Cherchez l’erreur !


        • Mathieu2 Mathieu2 4 avril 2006 22:52

          « Bcp d’humanitaires sont des bobos. J’en sais quelque chose. Mais oui bien évidemment, ils ont le mérite d’exister. »

          Dieu sait si je n’aime pas les bobos, mais bon, s’ils s’investissent dans des ONG je leur tire mon chapeau... Peut-être est-ce un moyen pour eux de règler leur sentiment de culpabilité d’être né avec une cuillère d’argent dans la bouche.

          Mais je tiens à dire que beaucoup de « volontaires » d’ONG françaises travaillent en fait pour les renseignements français.

          Sinon j’ai lu quelquepart que les Français étaient parmi ceux qui donnaient le moins, il faudrait que je retrouve l’article. En attendant voici quelques extraits d’un lien canadien

          http://www.fsa.ulaval.ca/personnel/vernag/eh/f/ethique/ONG_liens.htm

          « Humanitaire : 60% des aides étatiques promises ne sont jamais versées : L’ONG britannique ActionAid International a révélé, à l’occasion du sommet du G8, le montant réel des aides étatiques distribuées aux pays touchés par de graves crises humanitaires. S’appuyant sur des données officielles et des bilans d’experts, il apparaît que 60 % des aides gouvernementales promises dans le monde ne sont jamais versées, chiffres s’élevant à 90% pour la France et les États-Unis. » (...) plus grave encore :« « durant ces deux dernières années, la plupart des dites aides se sont traduites par des dons d’armes et de munitions. »

          Selon le réalisateur de film Yves Boisset le 7 mars dernier sur France 2, la vente d’armes est la 2e activité commerciale de France. Il dit avoir essayé par 3 fois d’en faire un film, mais par 3 fois ses producteurs auraient subi des pressions. Il serait intéressant de vérifier si ce qu’il dit est vrai. Il semble que la liberté d’expression soit plus vivante aux EU qu’en France (Lord of War, les films de Michael Moore et bien d’autres... où sont les équivalents français dans le cinéma ou les médias ?).

          Toujours sur le même lien, à propos du ministre afghan du Plan, qui connait bien la France pour y avoir vécu 20 ans : « Commentant le départ, annoncé le 28 juillet, de l’organisation humanitaire Médecins sans frontières (MSF) pour des raisons de sécurité il a affirmé que »les Afghans prient sincèrement qu’ils partent« . »Ce genre d’ONG, on n’en veut pas« . Le ministre a également mis en cause l’ambassade de France à Kaboul, »qui mène la campagne la plus inadmissible contre le ministre du Plan« . La France »est à la tête des +ONGistes+ en Afghanistan« , a-t-il ajouté. L’ambassade de France n’a pas souhaité commenter ces déclarations. Selon le ministre, les organisations humanitaires ont perdu l’esprit qui les animait et se comportent comme des »entreprises privées« . »

          Je ne sais pas si c’est vrai, bien sûr le ministre afghan prend ses responsabilités et je suis bien incapable de savoir s’il dit vrai, mais c’est intéressant d’avoir ce genre d’infos. Et notez qu’aucun média français n’en parle.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès