Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Méditerranée : les flottes se renforcent, l’enjeu se précise

Méditerranée : les flottes se renforcent, l’enjeu se précise

On compte actuellement une dizaines de navires de la marine de guerre russe en Méditerranée, plus un nombre inconnu de sous-marins. Plusieurs de ces navires sont des amphibies, possiblement pour évacuer des ressortissants russes en cas de nécessité.

Des flottes qui se renforcent

Un croiseur lance-missiles, le Moskva, est également en route. Ce croiseur dispose entre autres d’un système de radars puissant pour la détection antiaérienne de longue portée. Il pourrait ainsi détecter les missiles de croisière américains dès leur lancement et en informer la Syrie pour faciliter leur interception.

Par ailleurs un autre navire de débarquement, le Nikolaï Filtchenkov, va également faire route vers la Syrie après avoir embarqué une « cargaison spéciale » non spécifiée en Mer Noire. La flotte russe est selon certaines informations positionnée entre les côtes syriennes et la flotte américaine.


La nouvelle Russie est en marche

La présence russe en Méditerranée orientale s’est effondrée avec l’ex-URSS il y a plus de vingt ans. Vladimir Poutine a une stratégie lisible : rétablir la puissance de la Russie telle que le Tsar Pierre le Grand l’imaginait déjà il y a quatre siècles. La présence militaire et navale est un des éléments de ce rétablissement, de même que la maîtrise du gaz, ressource économique primordiale pour ce siècle, et le versant culturel : la défense du christianisme et de la culture européenne. La Russie maîtrise déjà les mers du nord depuis la Baltique, avec accès sur l’Atlantique. Elle a des côtes sur le Pacifique. Il lui manque desyrie,guerre,russie,etats-unis,gaz,marine,mediterranée,urss,europe,union,hollande,obama,poutine,bruxelles,iran, reprendre le premier rôle dans la région moyen-orientale.

L’empire russe a beaucoup perdu avec l’effondrement de l’URSS, en particulier son influence sur une large partie de l’Europe. La précipitation de Bruxelles à inclure les pays de l’est dans l’Union européenne est aussi une manière de reprendre l’avantage dans cette région. Mais cela a un coût exorbitant et plombe l’Union et l’euro. Pendant quel’Europe unie s’affaiblit, la Russie se renforce et les Etats-Unis se font détester. C’est malheureux car je reste persuadé que cette grande démocratie qui a libéré l’Europe de l’emprise nazie conjointement aux valeureux soldats russes, joue un rôle important dans la liberté, quoi qu’on puisse en dire, malgré son illisibilité et sa morale à géométrie variable, et malgré sa volonté hégémonique. Laquelle volonté hégémonique est partagée par les pays arabo-musulmans, la Russie mais avec plus de finesse, et la Chine en partie - bien que la Chine n’ait jamais été une conquérante militaire du monde.


La Syrie, entrée vers l’Iran

Ce qui se joue en Syrie est donc lourd d’enjeux à court et long terme, et le gazoduc qatari n'est pas le seul élément masqué. Si les Etats-Unis perdent la main dans le bassin du Levant ils perdent leur hégémonie sur une grande partie de l’Europe, dont la Turquie qui sera aussi l’un des grands perdants, elle qui n’a déjà pas les moyens de ses ambitions régionales. C’est donc une phase décisive du jeu d’échec mondial qui se passe actuellement, avec une dangerosité bien réelle. Les flottes n’ont pas une simple présence symbolique, pas plus que les navires de guerre chinois qui font également route vers la Méditerranée.

syrie,guerre,russie,etats-unis,gaz,marine,mediterranée,urss,europe,union,hollande,obama,poutine,bruxelles,iran,Si les Etats-Unis font tomber Assad, ce sera l’inconnu au vu de l’imprévisibilité des régimes fascislamistes du djihad dont ils auront facilité l’installation. Si éventuellement les Etats-Unis interviennent au sol (Barak Obabush a laissé entedre qu'il a un plan à ce sujet) et débordent vers l’Iran à travers l’Irak, ils pourraient gagner la partie et en sortir renforcés. Car il faut bien réaliser que la Syrie est la porte d’accès terrestre à l’Iran via l’Irak, pays si peu réorganisé et revalorisé, en proie au djihad et au terrorisme, que personne ne pleurera son invasion. Il n’y a pas d’autre accès terrestre acceptable vers l’Iran, la Turquie ne le permettant pas. Il faut donc mater la Syrie. Le mensonge incroyable de John Kerry sur la non-présence du djihad n'est qu'un élément de stratégie pour semer la confusion et créer un climat favorable à l'opération militaire.

Mais il n’est pas certain que la Russie laisse faire, bien qu’il soit peu probable que les deux géants s’affrontent directement. Une guerre USA-Russie serait trop coûteuse pour l’ex-URSS alors qu’elle est encore en phase ascendante, et de toutes façons trop dangereuse. Avant de jouer plus gros elle va donc soutenir le régime d’Assad sur le plan technologique. Si Assad gagne et se maintient, la Russie en sera renforcée. Ce sera également la fin d’une époque, celle du droit d’ingérence, de la morale universelle et des bonnes intentions de façade. Le monde occidental se rétrécira. On verra l’effondrement total de l’idéologie socialiste sous Hollande et du libéralisme à l’américaine sous Obabush.

Les modèles qui se profilent sont le capitalisme autoritaire à la chinoise et le despotisme éclairé à la Russe. L’Europe sera trop affaiblie par ses propres contradictions pour être à nouveau un modèle avant longtemps. Elle-même se cherche dans sa construction, et le chemin est si difficile que le recours aux bonnes vieilles méthodes autoritaires comme le fait Hollande donnera illusion que nous avons encore une éthique politique.

Le gaz sarin sert peu Assad. Mais il sert beaucoup le clan occidental et les pétromonarchies qui n’ont pas le courage ou la bêtise d’engager leurs propres armées. Il est probable que le Congrès américain autorise Obabush à faire la guerre. Le spectre de l’axe Syrie-Iran devrait fonctionner à plein.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • hommelibre hommelibre 9 septembre 2013 16:13

    Merci pour le lien Morvandiau.

    Le genre d’analyse de l’info qui doit faire mal à Obabush.


  • Agafia Agafia 9 septembre 2013 12:16

    « cette grande démocratie qui a libéré l’Europe de l’emprise nazie conjointement aux valeureux soldats russes »
     
    L’Armée Rouge détruisit, mit hors combat ou captura 607 divisions de l’Axe.
    Les armées anglo-américaines détruisirent 107 divisions ennemies (Italie, Afrique du Nord, Europe de l’Ouest)

    sources : Le Front de L’Est en Images 1941-1945 de John et Ljubica Erickson

    Donc il serait plus juste de dire que les valeureux soldats Russes ont libéré l’Europe de l’emprise nazie avec l’aide de « cette grande démocratie (?) » Non ?


    • jean rony 9 septembre 2013 18:26

      C’ est vrai que sur le terrain ce sont les russes qui ont fait la plus grosse partie de la guerre face aux nazis mais les russes n’ auraient jamais gagné face aux nazis sans l’approvisionnement en armes fait par les usa le temps qu’eux même se préparent. La supériorité des nazis était écrasante(2 millions de soldats pour l’allemagne contre 8millions pour la russie).

      d’àprès le livre Civilisation et souveraineté, aux éd. du net.


    • wawa wawa 9 septembre 2013 14:49

      on reste un peu sur notre faim. vous nous avez habitué à mieux


      •  C BARRATIER C BARRATIER 9 septembre 2013 17:03

        Merci pour ce bon article et pour les apports de la discussion. Les deux leaders de la déclaration de guerre continuent à essayer de manipuler l’opinion publique, mais visiblement ça marche de moins en moins bien. Je savais que ce serait de plus en plus dificile aux menteurs et tricheurs de nous faire prendre des vessies pour des lanternes : Voir en table des news :

        Manipulations de l’opinion publique échec et tournant ?

         http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=126



        Mais je n’avais pas prévu que cette pseudo pédagogie en échec public avait comme principal objet de persusader les deux faucons eux mêmes (vraiment faux ?). Ils ressassent les mêmes mensonges et je parie que pour eux ces bêtises sont devenues vérités. Ils feraient mieux de faire leur boulot tout simplement et de tenter d’être un peu plus à l’écoute et un peu plus démocrates. Quand son se prend pour plus qu’on est, voilà ce qui arrive...surtout pour le piteux Hollande.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès