Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Merkel comme « dirigeant ferme » pour l’Europe ? Le trouble devant (...)

Merkel comme « dirigeant ferme » pour l’Europe ? Le trouble devant Trump est une drogue puissante

Nulle autre part qu'en Allemagne, l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis n'a généré autant de trouble.

Si la surprise devant un événement dont on avait au fond refusé de sérieusement envisager la possibilité est compréhensible, certaines réactions sont tout de même surprenantes...

Depuis que la victoire de Trump a été annoncée le 9 novembre, les commentaires et articles surpris et inquiets voire furieux n'ont pas manqué dans la presse européenne. Dirk Kurbjuweit, rédacteur en chef adjoint du plus grand magazine d'informations allemand Der Spiegel, écrivait ainsi le 14 novembre un essai soutenant rien de moins que L'Amérique a abdiqué la direction de l'Occident (lien en anglais, ici l'original en allemand)

Sans doute, ce genre de réactions se voit aussi en France et dans les autres pays. Il est cependant difficile de ne pas remarquer que la tonalité est de manière générale au moins d'un niveau plus stridente et stupéfaite en Allemagne qu'ailleurs.

Et ce qui est particulièrement intéressant dans l'essai de Kurbjuweit c'est cette idée comme quoi Washington aurait "abdiqué" son "droit" à diriger l'Occident, que ce serait donc nécessairement à l'Europe de reprendre ce rôle, et que, "hasard" qui pourrait porter à sourire, tiens c'est justement l'Allemagne qui est la mieux placée pour tracer la route et regrouper tout le monde à sa suite. Surtout étant donné que l'Allemagne, c'est Angela Merkel, et qu'elle a "de forts principes moraux, comme elle l'a prouvé lors de la crise des réfugiés".

Lisons donc Kurbjuweit :

L'Amérique a abdiqué la direction de l'Occident

Pendant 100 ans, les Etats-Unis ont été à la tête du monde libre. Avec l'élection de Donald Trump, l'Amérique a maintenant abdiqué ce rôle. Il est temps pour l'Europe, et pour Angela Merkel, de prendre la place vide.

En janvier 2017, quand Donald Trump prêtera serment comme 45ème président des Etats-Unis, l'Age américain célébrera son centième anniversaire - et ses funérailles.

L'Occident a été constitué dans sa forme moderne en janvier 1917 (déclaration de guerre américaine à l'Allemagne)

(...) Nous sommes maintenant face au vide - la peur du vide. Qu'arrivera-t-il à l'Occident, à l'Europe, à l'Allemagne sans les Etats-Unis à leur tête ?

(...) C'est la peur qui règne maintenant, plus que jamais, mais ce n'est pas seulement la peur du terrorisme. Ce n'est pas tant non plus la peur de perdre la liberté, mais la peur de la liberté elle-même. Voilà le changement de paradigme qui a ouvert à Donald Trump la voie de la Maison Blanche.

(...) Jean-Paul Sartre disait : l'enfer, c'est les autres. On pourrait ajouter : s'ils sont libres.

Libres de traverser les frontières à la recherche de nouveaux lieux où s'établir. Libres d'exporter leurs produits et donc entrer en compétition avec les biens d'autres pays. Libres de se battre pour des droits égaux en tant que femmes, qu'homosexuels ou que non-blancs.

(...) La tragédie peut être résumée dans cette seule phrase : Ce qui est unique à l'Occident - la liberté - est perçu comme une menace. Aucune crise ne saurait être plus fondamentale que celle-là.

(...) L'Amérique a longtemps été la référence de l'Occident. Mais si Trump gouverne comme il l'a promis, le "pays des libres" (NB : l'hymne américain loue "the land of the free") abdiquera son rôle de guide du monde libre. Alors, ce sera le tour de l'Europe.

(...) (les Européens ont longtemps eu) ce luxe de pouvoir ne poursuivre que tièdement l'idée européenne, parce que les Américains étaient là. (...) Aujourd'hui l'Europe devra sans doute assurer sa propre sécurité - ceci à l'époque de Vladimir Poutine, de Recept Tayyip Erdogan et d'un Etat islamique qui existe dans le voisinage de l'Europe.

Les chefs de l'Occident, moins l'Amérique, sont face à des tâches immenses. Ce sont des tâches pour la chancelière allemande Angela Merkel. Elle représente un pays fort, et elle a de forts principes moraux, comme elle l'a prouvé lors de la crise des réfugiés. Elle n'a pas à être un Woodrow Wilson, mais elle devrait devenir un dirigeant ferme pour l'Europe.

Face à Trump, un "dirigeant ferme" pour l'Europe ?

S'il faut résumer d'un trait le propos de ce grand éditorialiste allemand, il y a là un composé :

  • de trouble halluciné devant le président Trump, dont l'élection signerait une véritable déchéance des Etats-Unis
  • d'ambition basée sur une perception de sa propre supériorité morale, ambition européenne et allemande à la fois, supériorité que l'accueil en désordre d'un million de migrants en 2015 aurait prouvée
  • et d'attachement perinde ac cadaver à la compréhension de la Liberté la plus démesurément étendue et donc la plus floue et détachée des contingences, liberté qui suivant l'auteur devrait inclure libre-échange et liberté d'immigration, comme si la victoire du Nord protectionniste dans la guerre de sécession américaine en 1865 avait été une défaite de la liberté, comme si le Japon contemporain avec sa politique d'immigration très restrictive n'était pas une démocratie

Ce composé n'est guère convaincant, si l'on s'en tient à des arguments raisonnables, mais... il y a lieu de soupçonner que c'est une drogue puissante.

Et qui souffre de dissonance cognitive et de peur - mais où est donc le protecteur attitré de notre pays ? qu'est devenu notre référence et notre exemple ? - pourrait bien être tenté par cette drogue. Peut-être en doses de plus en plus fortes ?...

Il faut souhaiter plutôt que ce trouble ne dure pas, que les éditorialistes allemands se reprennent et qu'Angela Merkel refuse cette drogue. L'heure pour ceux qui ont toujours prôné le "dépassement" des souverainetés nationales au nom d'un idéal européen doit être à la réflexion et au retour sur soi, non à la fuite en avant. Les Européens n'ont en aucun cas besoin d'un "dirigeant ferme" autoproclamé.

Attention aux drogues, surtout les plus dures...


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 novembre 08:37

    Bonjour,
    C’est normal, en Allemagne, tout le monde sait que le couple franco-allemand, c’est du pipeau... !! C’est un mythe réservé aux Français.
    «  Le mythe du couple franco allemand, 50 ans de mystification »


    Le vrai couple c’est « l’Alliance germano américaine pour le 21e siècle » signée en 2004.

    La même chose, « sur le site de la Maison Blanche. »


    • zzz999 18 novembre 09:00

      Le plus drôle c’est qu’on nous a avait vendu à l’époque l’Europe comme un contre poids aux USA, et maintenant au vu et au su de tous les larbins se plaignent publiquement de n’avoir plus de maîtres US et de devoir justifier à nouveau les salaires qu’ils gagnent......terrifiant !


      • Doume65 18 novembre 15:46

        @zzz999
        « Le plus drôle c’est qu’on nous a avait vendu à l’époque l’Europe comme un contre poids aux USA »

        Et les dirigeants étasuniens, un peu masos, venaient priaient tous leurs dieux (my god !) pour que l’UE se fasse.


      • Dantès 18 novembre 16:06

        @zzz999

        « La peur du vide » ou « qu’allons nous faire sans les zuniens comme chefs de file du sacro-saint occident Judéo-Chrétien (Helléno-Chrétien en réalité) ? »

        Nous pourrions envoyer ces chiens en prison (Merkel, Sarkozy, Clinton, Junker, Draghi, Tusk, etc.) pour crime de haute trahison et mettre des patriotes au pouvoir - ou du moins des gens qui s’occupent un peu des besoins et aspirations de « leur » propre pays. Juste une hypothèse, enfin...


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 novembre 21:32

        @zzz999
        Il y en a au moins qui savait ce qu’il faisait... c’est Mitterrand ! Il n’a jamais rejoint à la Libération, ni avant, ni les Gaullistes, ni les Communistes. Il a participé dès 1948 au Congrès de la Haye avec Churchill, à la mise en place de la construction européenne...


        Dans la même fournée euro-atlantiste, on trouve aussi Monet, Schumann et Hallstein, le juriste d’Hitler qui amis au point le projet européen, repris par les Américains. Des informations, que bien sûr on cache soigneusement aux Français...

      • V_Parlier V_Parlier 19 novembre 11:48

        @zzz999
        « tous les larbins se plaignent publiquement de n’avoir plus de maîtres US »
        -> C’est en effet consternant. Ils se sont vraiment auto-convaincus du bien fondé de leur délire. On pouvait le remarquer très tôt après l’élection de Trump, même dans les réactions officielles de Bruxelles : http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/victoire-de-trump-pourquoi-les-71181 . Et ce billet va dans le même sens que ce que je remarquais ici à propos de la politique étrangère calamiteuse de Paris et Berlin qui ne change pas d’un yota : http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/la-catastrophique-diplomatie-71254 .


      • Doume65 19 novembre 14:19

        @Fifi Brind_acier
        « Il y en a au moins qui savait ce qu’il faisait... c’est Mitterrand »

        Vision qu’on peut qualifier d’un peu complotiste ou au moins manichéenne, ce qui va ensemble. Car on peut lui opposer sa fameuse citation : « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »
        Alors certes il savait, mais le désirait-il pour autant ?


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 novembre 20:12

        @Doume65
        Il l’a dit avant de mourir, alors que toute sa vie il a été au service des Américains.


      • mmbbb 20 novembre 12:44

        @Doume65 arretez de citer cette assertion debile Les francais n ont pas attendu Mitterrand pour passer de l ombre a la lumiere et de se rendre compte que nous etions dans une competition economique Airbus et Ariane espace ont ete cree avant l ere Mitterrand . La Caravelle fut copiee par les americians ( avion Tristar ) et les americains bloquerent l acces a leur marche . La lecon fut retenue Et Comme Mitterrand est le plus tordu des presidents de la 5 eme ( mais les francais aiment les poltiques vereux ) , ce president s’est glisse dans les habits de president de la 5 eme, costard qui fut taillé par De Gaulle. On connait l histoire 


      • Doume65 20 novembre 13:00

        @mmbbb
        « arretez de citer cette assertion debile »
        Si elle est débile, ça signifie qu’elle est complètement fausse et donc que les États-Unis sont en fait tout gentils et mignons.
        Ben, non, je maintiens que cette citation est une des rares sincérités de Mitterrand, qui, quels que soient ses penchants pour les leçons de Machiavel n’a pas forcément dû réaliser que ce qu’il voulait dans sa vie de Président. Ce sont souvent les derniers discours des chefs de gouvernements qui sont le plus à écouter, comme ceux ce Kennedy ou d’Eisenhower.


      • kader kader 20 novembre 20:35

        @zzz999
        Les origines de la chancelière. Le nom de naissance d’Angela Merkel est Angela Dorothea Kasner. Elle est le premier enfant de Horst Kasner[1], né Kazmierczak en 1926 à Berlin-Pankow et décédé en 2011 à Templin, et de Herlind Kasner, juive polonaise née Jentzsch en 1928 à Elbing, au nord de la Pologne dans la voïvodie de Varmie-Mazurie, à l’époque en Prusse-Occidentale. Angela Merkel est officiellement née à Hambourg en 1954.

        http://lesobservateurs.ch/2016/06/23/qui-est-vraiment-angela-merkel/


      • Doume65 24 novembre 12:19

        @Fifi Brind_acier
        « alors que toute sa vie il a été au service des Américains »

        Cette assertion manque de preuve. Moi, je me contente de relever qu’il déclare subir une guerre venant des States. S’il les servait, pourquoi subirait-il cette guerre ?
        Après, si tu cherches à démontrer que Mitterrand était ambigu, c’est un peu défoncer une porte ouverte. smiley


      • roman_garev 18 novembre 09:05

        « c’est justement l’Allemagne qui est la mieux placée pour tracer la route et regrouper tout le monde à sa suite. »


        Vraiment ? Et pourquoi pas la France, enfin ?? Pourquois n’imagine-t-on jamais un autre leader de l’Europe (de l’Ouest) que ce pays d’ancien agresseur vaincu, toujours occupé par les étasuniens, et de nos jours inondé par les ordes d’immigrés avec lesquels on ne sait quoi faire ?
        A-t-on réussi à inoculer aux Français ce complexe d’infériorité devant les Bosches ?

        • Jelena Jelena 18 novembre 11:43

           @roman_garev >> Et pourquoi pas la France, enfin ??
           
          Les Hollande, Sarkozy et BHL à la tête de l’UE... Et pourquoi pas Conchita Wurst au sommet du Kremlin tant qu’on y est ? ^^


        • roman_garev 18 novembre 12:28

          @Jelena
          Je parlais de la France, pas de ces caniches bons à jeter à la poubelle. Voulez-vous dire que la France, son peuple seraient incurables ?


        • baldis30 18 novembre 13:07

          @roman_garev
          bonjour,

          bien sûr ... Hitler en a rêvé, et Obama atteint du syndrome de Stockholm l’a facilité.

          Et a mis en place Merkel pour le réaliser ....

          las ... Trump ( pour lequel je n’aurais pas voté pas plus que pour l’autre...) est arrivé et cela dérange les plans d’Harvard ( quintessence de l’ENA.... ) .


        • Jelena Jelena 18 novembre 13:23

          @roman_garev : Il est vrai que pour vous, la France c’est un pays ou il y a minimum 90% de pro-russes et il n’est donc pas logique que le président soit « un caniche pro-USA ».
           
          J’avais oublié à quel point votre vision de la France est... originale.


        • Doume65 18 novembre 15:52

          @roman_garev
          «  les hordes d’immigrés avec lesquels on ne sait quoi faire »

          En France, on ne saurait quoi en faire, mais en Allemagne, où la démographie est en berne, ils servent bien le capitalisme en travaillant dans les usines et permettent aussi aux retraités de toucher une pension. D’autant plus qu’un immigré reconnaissant de cet « accueil » est plus facile à asservir qu’un bon petit allemand.


        • roman_garev 18 novembre 16:35

          @Doume65


          Ah bon ? Ils travaillent déjà, ces immigrés en Allemagne de 2015-2016 ? Ils ne battent pas leur flemme dans leurs réservations, payés, logés, nourris, habillés et soignés par des Allemands ? Merci, c’est une grande surprise pour moi. Pourtant les réseaux allemands affirment le contraire de vos assertions basées sur la situation des décennies précédentes.

        • roman_garev 18 novembre 16:39

          @Jelena
          Vous êtes forte en exagérations inutiles.

          Moi je n’énonce que mon espoir que la plupart de Français pourraient enfin se rendre compte de la merde dans laquelle ils baignebt et élirons un pouvoir... pas du tout pro-russe ou pro-serbe, c’est insensé, mais tout simplement pro-français.
          Croyez-vous que c’est impossible ?

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 novembre 19:16

          @roman_garev
          Les USA se méfient beaucoup des Français.. . Des agités incurables qui manifestent, font grève, qui raccourcissent les rois, et qui tiennent à leur modèle social... Et même qui ont mis de Gaulle au pouvoir, lequel a mis dehors l’ OTAN... , une horreur !
          Donc un peuple pas fiable du tout...


          Alors que les Allemands sont bien disciplinés...

          Vous savez que l’armée américaine est toujours stationnée en Allemagne depuis 1945 ?

          C’est en quelque sorte un pays occupé par une armée étrangère...


        • mmbbb 18 novembre 19:19

          @roman_garev nos ancetres sont les gaulois, on nous a appris a passer sous les fourches caudines .


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 novembre 19:21

          @roman_garev
          Cela existe en France, c’est François Asselineau.
          Mais je remarque que RT et Sputnik font souvent des articles mettant en avant le FN, qui ne veut sortir de rien du tout, et rarement sur Asselineau.
          C’est pour caresser le poil des nationalistes russes ??


        • Abou Antoun Abou Antoun 18 novembre 23:30

          @Fifi Brind_acier
          C’est en quelque sorte un pays occupé par une armée étrangère...
          Parfaitement exact !
          S’il existe bien un traité de paix franco-allemand signé en 1963, il n’y a pas d’équivalent entre l’Allemagne et les USA depuis la fin de la seconde guerre mondiale. On peut donc considérer l’Allemagne comme un pays occupé, non libre de ses choix diplomatiques. C’est pourquoi ce qui est acceptable et compréhensible de la part de Merkel dans sa situation, ne l’est absolument pas de la part de Sarkozy et Hollande.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 novembre 07:58

          @Abou Antoun
          C’est simplement dû au fait que pour arriver au pouvoir, ils ont dû faire allégeance à la mondialisation, aux guerres de l’ OTAN, aux réformes structurelles, toussa, toussa ... Trouver des candidats qui aiment le pouvoir et l’argent ne semble pas si compliqué...


          Comme disait de Gaulle :
          « Je n’aime pas les communistes parce qu’ils sont communistes.
          Je n’aime pas les socialistes, car ils ne sont pas socialistes.
          Et je n’aime pas les miens, ils aiment trop l’argent... »

          Cela fait un vaste vivier dans lequel trouver des volontaires pour vendre la France et les Français pour un plat de lentilles....

        • roman_garev 19 novembre 08:28

          @Fifi Brind_acier

          « C’est pour caresser le poil des nationalistes russes ?? »
          Tout d’abord il vous faudrait préciser le terme. « Les nationalistes russes » constituent plus de 80 % de la population. Si vous voulez parler des nazis ou de l’extrême-droite russe, parlez-en, mais pas des « nationalistes ».

          Comme hypothèses il pourrait y avoir plusieurs :
          1) On ne croit pas aux chances électorales réelles de FA (c’est pragmatique, n’est-ce pas ?) ;
          2) On considère MLP comme une antiglobaliste, et la seule qui aurait des chances ;
          3) On a eu des pourparlers secrets avec MLP avec ses vraies aspirations... etc.

        • V_Parlier V_Parlier 19 novembre 11:51

          @roman_garev
          « mais tout simplement pro-français. Croyez-vous que c’est impossible ? »
          -> On verra ça en 2017. Ce sera la dernière chance. Mais vous risquez hélas d’être déçu.


        • Doume65 19 novembre 14:09

          @roman_garev
          « On considère MLP comme une antiglobaliste  »

          Ils parlent américain en Russie ?


        • Doume65 19 novembre 14:11

          @roman_garev
          Oui, oui, j’aurais dû utiliser le futur, tout ne se faisant pas en un jour. Mais le fond reste le même.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 novembre 20:25

          @roman_garev
          C’est bien ce que je dis, RT et Sputnik se gourent complètement !
          Le FN est un épouvantail médiatique au service du système. Il n’a pas vocation à gouverner ! Il sert à salir tout ce qui touche à la souveraineté, il empêche les Français de s’intéresser au Frexit, par des propos racistes, xénophobes et islamophobes.


          Le FN depuis 40 ans, n’a jamais dépassé les 13 ou 14% de l’ensemble des électeurs !
          Les Français n’en veulent pas, vous comprenez cela ? C’est parce que 85% des Français n’en veulent pas qu’il est médiatisé pour faire peur.

          Si le FN avait le programme de l’ UPR, il serait immédiatement censuré.
           Le FN ne veut sortir de rien du tout, les médias mentent sur tout, y compris sur le FN.
          Vous misez sur une planche pourrie.

          Le Brexit et l’élection de Trump devraient vous faire réfléchir, Killary était soutenue par 65% des journaux US, Trump par 2%. C’est Trump qui a été élu. C’est ballot !

        • LE CHAT LE CHAT 18 novembre 09:18

          Merkel comme leader , quelle blague ! va t elle survivre au tsunami de vote AFD l’an prochain ,

          les allemands du peuple en ont ras le casque à boulons de sa politique pro immigrés !


          • fred.foyn fred.foyn 18 novembre 09:24

            La montée des nazis d’hier, fut possible avec les dollars américain..Merkel est dans la même ligne aujourd’hui, mais la venue de Trump vont changé les rapports entre les deux pays, voilà pourquoi elle s’inquiète de perdre sa place de chef de l’UE..Grâce au nouveau président, l’Union Européenne va disparaitre tout simplement !


            • howahkan howahkan 18 novembre 09:45

              @fred.foyn

              salut, oui, car je vois deux forces antagonistes aux usa, sinon DSK ne se serait jamais fait coincé....

              en haut de la pyramide monétaire de pouvoir, il y a aussi un combat à mort..

              car les pervers narcissiques déments et haineux donc en souffrance mentale terrible, ne sont pas si nombreux...leur talent à manipuler ceux qui veulent être manipuler pour des raisons que je vois, trop long à développer, pour l’instant a bien marché...mais la roue tourne..

              Merkel elle a déjà une allure de momie, certes une momie fait peur, à certains, aux touts petits...et je pense que cela n’est pas seulement une apparence superficielle...


            • baldis30 18 novembre 13:10

              @fred.foyn

              bonjour
              mais bien sûr grâce aux dollars américains.... avec quelle entremise sinon de la famille d’un de ceux qui furent acquittés au procès de Nuremberg ...

              mais qui donc... qui donc qui embrigada si facilement ... qui ?


            • fred.foyn fred.foyn 18 novembre 13:35

              @baldis30....Un certain Kennedy (le père du président) inonda l’Allemagne nazi de dollar...c’est une réalité de l’histoire !


            • berry 18 novembre 19:18

              @fred.foyn
              Les américains aiment bien que leurs adversaires se battent entre eux.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 novembre 19:26

              @fred.foyn
              C’est pas plutôt l’ OTAN qui va replier ses gaules... ? ?
              Les USA n’ont plus les moyens financiers d’entretenir 600 bases dans le monde.

              "Le point de départ le plus évident sera de réduire le nombre de bases militaires américaines à l’étranger, qui sont aujourd’hui plus de 600 et qui consomment 600 milliards de dollars par an en frais de maintenance. (...)

              Si Trump commence par réduire les bases qui entourent et exaspèrent la Fédération de Russie, il ferait un grand pas vers le relâchement des tensions internationales, tout en économisant pour ses autres priorités domestiques et sécuritaires.

              Trump a également dit qu’il exigera des alliés américains de payer plus pour leur défense. Cela concerne particulièrement l’Europe, qui est prospère, mais qui ne participe pas à l’OTAN comme elle le devrait, malgré des années d’exhortations et de cajoleries de la part des gouvernements George W. Bush et Barack Obama. Les États-Unis paient les deux tiers des factures de l’OTAN. Trump a déclaré que c’est inacceptable." (...)


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 novembre 19:33

              @howahkan
              Les Allemands et les chefs d’entreprises allemands sont opposés aux sanctions envers la Russie... L’Allemagne garde toujours un œil tourné vers l’ Est, c’est la grande peur des néo cons US.


            • baldis30 18 novembre 19:41

              @fred.foyn
              bonsoir,


              Il n’est pas le seul !

            • egos 18 novembre 20:37

              @howahkan 


              La démence n’est pas tjrs associée à la souffrance, du moins directement , ds le sens que vos propos le suggèrent.
              Un substitut probablement, une réponse immunitaire de type défensif participant d’un écosystème psychique ou s’équilibrent des inputs sensitifs, cognitifs, métaboliques en relation à l’environnement social.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès