Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Message de Vladimir Poutine à l’occasion de la commémoration du 70e (...)

Message de Vladimir Poutine à l’occasion de la commémoration du 70e anniversaire de la libération d’Auschwitz

26 janvier 2015, 16:45

 

Pour la première fois, Vladimir Poutine n’a pas assisté à ces commémorations, signe éloquent des tensions entre la Russie et l’Occident et de l’indépendance croissante de Moscou.

 

Vladimir Poutine a adressé ce message à tous les participants à la cérémonie de commémoration du 70e anniversaire de la libération du camp de concentration d’Auschwitz par l’Armée Rouge et à l’occasion de la Journée Internationale de commémoration de l’Holocauste

 

 

Dans son message, le Président de la Fédération de Russie a notamment souligné :

 

« L’Holocauste a été l’une des pages les plus tragiques et les plus honteuses de l’histoire humaine. Des millions de personnes innocentes ont été victimes des nazis, ont vécu l’enfer des camps de la mort et ont été fusillés, torturés, et sont morts de faim et de maladie. L’Armée Rouge a mis un terme à ces atrocités et à cette barbarie impitoyable et a sauvé non seulement le peuple juif, mais également les autres peuples d’Europe et du monde.

Nous devons toujours garder fermement à l’esprit que toute tentative de réécrire l’histoire et la contribution de notre pays à la grande victoire reviendrait à justifier les crimes du nazisme et ouvrirait la porte à la réémergence de cette idéologie meurtrière. Oublier les leçons de notre passé commun pourrait conduire à une répétition de ces terribles tragédies. Il est donc de notre devoir de défendre la vérité sur les événements de la Seconde Guerre mondiale et de défendre les réalisations, la dignité et la réputation de ceux qui vivent et de ceux qui ne sont plus.

C’est notre devoir et c’est une question d’honneur auprès des générations à venir. » 

 

 

Voir également :

La Russie ne se laisse plus faire, par Israël Shamir

Vladimir Poutine : l'ours de la Taïga russe se dresse face aux Etats-Unis – VOSTFR

Discours de Vladimir Poutine sur le Nouvel ordre mondial - 24 octobre 2014

Le choc des civilisations selon Vladimir Poutine : nihilisme vs. valeurs traditionnelles (VOSTFR)

Le patriote russe et les saltimbanques français : leçon de Vladimir Poutine à Marine Le Pen, Eric Zemmour, etc.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • diogène diogène 27 janvier 2015 16:35

    Merci à l’Agence d’information internationale Rossia segodnia (Russie aujourd’hui)


    • Le Poilu Le Poilu 27 janvier 2015 16:44

      A force de gratter l’ours russe, ils vont bien finir par lui faire perdre patience...
      Une impression ou l’Occident n’est dirigé que par des Jean-Claude Van Dame ???
      ==> « Vous voulez la guerre, vous allez l’aware... »
      C’est vraiment d’un niveau de connerie galactique !!!


      • Samson Samson 27 janvier 2015 23:12

        « Une impression ou l’Occident n’est dirigé que par des Jean-Claude Van Dame ??? »
        Vous sous-estimez Jean-Claude Van Damme : il ne joue qu’avec des armes factices et lui au moins reste bien conscient qu’il ne s’agit que d’une posture strictement destinée à mieux beurrer ses biscottes !
        Je serais fort rassuré que nos dirigeants soient aussi « aware » ! smiley


      • Martha 28 janvier 2015 11:18


        Au Poilu :

         Jusque là très belle prestation de Poutine : propositions de paix sans cesse, des convois humanitaires dans des camions blancs, du charbon et du gaz pour TOUS les Ukréniens, recueillement à l’église au milieu des Russes et des Ukrainiens réfugiés, le refus clair et net de la guerre. les Russes sont ceux qui ont le plus donné pour se libérer du nazisme : ils savent de quoi Poutine parle, c’est leur porte parole.

         En face ceux qui poussent à la guerre hideuse : les BHL, les Néo-cons, les Soros et les Kolonovsky, qui se fichent bien de la guerre civile qu’ils ont allumé et du bombardements au gros calibre des villes qui jusque là vivaient en paix. Pas un mot sur tous ces morts civils et militaires qui sont de leur fait.
         Les voilà bien seuls face à leur bêtise criminelle.

         Poutine à gagné, uniquement en prononçant des paroles de Paix, en allant au devant de nos décideurs qui n’ont fait que le mépriser et le montrer du doigt avec des paroles mensongères et par ses gestes bien choisis de conciliation et de secours très signifiants.

         Bien joué !


      • Le Poilu Le Poilu 29 janvier 2015 09:52

        Je vous plussoie Samson et Martha. Poutine joue au échecs alors que les autres à Tétris...
        Ma référence à JCVD est un petit clin d’oeil à ses délires verbaux qu’il a pu commettre :

        http://mapage.noos.fr/echolalie/x28.htm

         smiley smiley


      • fred.foyn Le p’tit Charles 27 janvier 2015 17:03

        Par contre le nazi Ukrénien était là.. ?


        • julius 1ER 27 janvier 2015 18:58

          le message de Poutine me semble tout à fait juste et me parait assez cohérent !!

          c’est dommage que lors d’une commémoration aussi importante les russes soient exclus, alors que l’Europe leur doit beaucoup...... 
          sans vouloir jeter l’anathème sur les dirigeants européens, il est impossible de ne pas voir qu’au delà d’Auschwitz c’est toute l’Allemagne nazie qui était devenue un immense camp de concentration et d’extermination avec plus de 1000 camps recensés ......... refuser de voir cela a justement quelque chose à voir avec le déni......
          car la logique industrielle mortifère qui sous tendait tout ce système d’élimination, expropriation, anéantissement de catégories de population n’a jamais été analysé avec toutes ces implications ....
          car bien sûr tout cela s’est arrêté en 1945, mais que cela serait-il devenu après l’anéantissement des Juifs, des Tziganes, des malades mentaux, des Bolchéviks etc...... quelles catégories de populations auraient été livrées à cette immense machine d’exploitation/destruction humaine...
          car on ne construit pas un millier de camps par hasard.....
          la question mérite d’être posée ????

          • Libertad14 Libertad14 28 janvier 2015 10:01

            oui c’est bien de souligner que la folie nazie ne s’en ait pris pas seulement aux juifs , Mais à tout ce qui s’opposait à leur idéologie : les communistes, les tziganes, les résistants etc.. Il est vrai que nous oublions assez souvent de le préciser. Afin de ne jamais oublier cette page tragique de l’histoire, il serait bon de rappeler ce qui à déclenché cette barbarie. Se rappeler les faits c’est bien mais en connaitre les raisons seraient mieux. 

            Si l’on veut éviter que cela recommence alors expliquons les causes . On peut toujours pleurer sur la mort d’un être cher ,mais si l’on analyse pas les causes la même chose se reproduira avec les même effets. 

          • leypanou 27 janvier 2015 19:03

            Vous avez remarqué que cette non-invitation de Poutine n’a pas été relayée par les médias mainstream, car c’est une non-information.


            • Sirius6901 27 janvier 2015 19:37

              Rien a dire, Honneur au peuple Russe grand et fier et à Poutine.


              • gogoRat gogoRat 27 janvier 2015 19:42

                commémoration d’un humour libre athée ? 

                 smiley)

                ’arbeit macht frei’ (ie : Le travail rend libre) était la devise forgée à l’entrée du camp d’Auschwitz dont nous commémorons ... la libération !
                 
                 Foin des voeux pieux de bonnes intentions (plus jamais ça ... comme après 14-18 ) et des postures diplomatiques qui, sincères ou pas, ont pour point commun de ne pas coûter cher aux bien-pensants ,( souvent les mieux prémunis contre les alea des effets de bords de leurs idéologies et gentilles oukases anti-méchants disqualifiant plus des êtres -et de préférence, des concurrents, parmi les plus proches des ’prochains’ - plutôt que seulement des idées et des actes ) !
                 
                 Où sont les témoignages de remises en causes personnelles et de réel travail d’introspection ?
                 
                 Combien de nos contemporains, ici et maintenant, en France, sont capables de faire un minimum d’efforts pour essayer de comprendre que ce qu’a voulu exprimer notre compatriote Christophe Delours, fondateur de la psychodynamique du travail, n’est pas sans rapport avec ce travail d’introspection que devraient susciter de telles commémorations !
                 
                à bon entendeur salut ! 


                • gogoRat gogoRat 27 janvier 2015 19:55

                  cf problème de ’banalisation du mal’ / exemple « souffrance en France » ’entre autres page 7)


                • Samson Samson 27 janvier 2015 22:36

                  Sans l’Armée Rouge, nous (j’entends les descendants des survivants) vivrions toujours sous le régime de la terreur nazie !

                  La non-invitation de l’actuel président russe aux cérémonies commémorant la libération d’Auschwitz constitue une véritable insulte, tant à la mémoire de l’immense sacrifice des soldats soviétiques qu’à celle des hommes et femmes qu’ils ont libéré ! Hommage à eux !

                  On peut penser ce qu’on veut de la terreur stalinienne - Pologne et Ukraine l’ont certainement très lourdement subie - ou de l’actuelle politique russe : il n’en reste pas moins interpellant et franchement scandaleux de voir la résurgence du révisionnisme du fait même de gouvernants des nations alors sous la botte hitlérienne !


                  • CN46400 CN46400 28 janvier 2015 11:17

                    A remarquer qu’à Auchwitz hier sur les 4 alliés de 1945, n’était présent que Hollande. Cameron et Obama n’ayant pas jugé utile d’en rajouter une couche contre Poutine. Ce qui en dit plus long qu’un discours sur le suivisme de la France sarko-hollandaise des aventuriers polono-ukrainiens ! 


                  • antyreac 28 janvier 2015 12:40

                    putin a été invité mais il ne voulait pas venir


                  • CN46400 CN46400 28 janvier 2015 13:04

                    Bien sûr Cameron et Obama n’ont pas été invités....Attention trop de « hollandisme » peut rendre idiot.


                  • antyreac 28 janvier 2015 16:58

                    Pauvre débile qui n’a rien à foutre de la journée que de raconter des conneries


                  • bright13 bright13 28 janvier 2015 08:54

                    Hummm bel exemple de désinformation : aucun dirigeant politique n’a été invité.
                    la Russie était représentée par Sergueï Ivanov.

                    les vieilles méthodes de propagande sont toujours d’actualité.


                    • Samson Samson 28 janvier 2015 22:46

                      J’en connais un, la France !
                      Netaniaouh s’est invité d’autorité à la marche républicaine, et Flamby n’a pu faire autrement qu’accepter !


                    • Dany romantique 28 janvier 2015 09:05

                      C’est une attitude basse et vil qui n’est que le produit rampant de la soumission de la France dans l’axe atlantico-sioniste. C’est une insulte au peuple soviétique qui a subi plus de vingt millions de morts en combattant le nazisme par sa bravoure et sa résistance héroïque à Stalingrad et Moscou,pour le chasser hors d’Europe. 

                      C’est l’armée rouge qui a libéré le camp d’Auschwitz, et c’est ainsi qu’on lui fait honneur ?
                      Tout ces mecs de l’OTAN me font gerber grav, les Obama, Merkel, Hollande, Cameron et consorts qui se soumettent à la réécriture ordurière faite par la Pologne .
                      Ils traficotent l’histoire au point qu’a présent la seconde guerre mondiale c’est l’angle unique de la shoah qui pré-domine l’histoire événementielle racontée aux enfants.
                      Jamais De Gaulle ou même Mitterrand n’auraient accepter de ne pas faire inviter les Russes.
                      Je ne reconnais plus l’Histoire, c’est du négationnisme patenté..
                      Jamais je n’ai ressenti le conditionnement de la propagande américano-sioniste avec autant de pression décomplexée.
                       A gerber .  

                      • zygzornifle zygzornifle 28 janvier 2015 09:07

                        C’est un crachat en pleine face des Russes qui ont payé de leur vie la lutte contre l’Allemagne Nazie...

                         

                        • agent ananas agent ananas 28 janvier 2015 10:30

                          Ça pue grave l’hypocrisie.
                          Ces charlots qui commémorent la libération d’Auschwitz sont les mêmes qui ont refusé ou s’abstenus de voter une résolution onusienne contre la glorification du nazisme en novembre.
                          De surcroit le néo-nazi Porochenko était au premières loges de ce pince fesses et personne pour s’indigner. Gerbantsmiley


                          • Polope 28 janvier 2015 12:48

                            « L’Armée Rouge a mis un terme à ces atrocités et à cette barbarie impitoyable et a sauvé non seulement le peuple juif, mais également les autres peuples d’Europe et du monde. » Vache, niveau propagande, on atteint des sommets des deux côtés... Vous allez pas me faire croire que l’URSS était un havre de paix, vous êtes des grands malades !

                            Faudrait voir à pas oublier ce qu’il s’est passé... Sauvés, les autres peuples du monde ? Ils ont pas plutôt voulu se dédouaner de l’horreur perpétrée à l’intérieur de leurs propres frontières ? Celle qui d’ailleurs n’en a pas..
                            Ô grande armée rouge, Ô puissances occidentales, Ô hommes - prétendus - de valeur, vous qui fûtes si vertueux pour qui veut bien le croire, pourquoi le sang jonche le sol de vos nations ? Pourquoi le sang coule-t-il sur vos mains ? Et pourquoi les gens continuent-ils de pleurer ?

                            • MagicBuster 28 janvier 2015 15:37

                              pour info - La russie et l’armée Rouge ce n’est pas le club Med ...

                              Replacez SVP dans le contexte
                              Avec plus de 20 millions de morts, l’Union soviétique paya le tribut humain le plus élevé de la Seconde Guerre mondiale.

                              Ca fait plus de 6700 fois le nombre de victimes du WTC,
                              Ca fait 6 millions de tuerie Charlie Hebdo
                              Ca fait 3 Shoa  !!!!!

                              il faut reconnaitre que les russes ne sont pas du genre pleurnichards ....


                            • Polope 28 janvier 2015 20:53

                              Mais sérieusement arrêtez de généraliser à outrance, c’est usant...

                              Quels russes ne pleurnichent pas ? Ceux qui se mettent des grandes torgnoles à la Vodka ? Ouai normal..
                              J’en ai rencontré plein cet été, certains très tristes, d’autres exaltés. 
                              L’un étudiait au Baumann Institute de Moscou, et se rendait régulièrement aux US, au MIT ou à Princeton pour échanger avec les américains. Déjà d’emblée, votre bipolarité s’effondre dans le domaine technique... D’ailleurs j’encourage fortement les gens à s’éloigner de la politique qui ne permet de comprendre que la surface visible de l’iceberg. La technoscience, c’est la clé.
                              L’autre était une fille désabusée, éreintée de devoir se battre contre des années de corruption et d’extrémisme en tout genre. Elle avait bossé à Sotchi pour les jeux, j’espère au moins que vous savez combien ils ont galéré ces pauvres gens pour servir les intérêts des oligarques du cru.
                              Mais conclusion générale : les deux étaient ultra-cools ! Et j’ai appris beaucoup de choses sur la Russie. Notamment qu’elle n’est, comme tous les Etats de cette planète, ni toute blanche, ni toute noire. Elle est simplement, comme tous les Etats de cette planète, un processus aveugle et destructeur, comme l’idée d’Etat.

                            • Depositaire 28 janvier 2015 13:09

                              Personne, semble t-il, n’a remarqué dans la déclaration de Poutine, qu’il n’a pas mentionné une seule fois les chambres à gaz ?

                              Serait-ce qu’il détient des informations sur ce sujet qui mettraient en doute ces dernières ? Ce que qu’on connait de lui, c’est qu’il est un homme posé, réfléchi, qui ne parle pas sous l’empire de la passion. Il pèse soigneusement ses paroles...

                              Curieux, curieux. Il ne les a pas niées, mais il ne les pas mentionnées non plus. D’autre part, son insistance à vouloir défendre la vérité sur les événements de la dernière guerre mondiale, peuvent être comprises dans un premier sens comme le fait de reconnaître à l’armée soviétique son sacrifice dans la guerre et la libération des camps de la mort, mais aussi de faire en sorte que la vérité TOUTE la vérité ressorte de cette période.

                              Il est plus qu’évident que l’on nous cache bien des choses et que l’on nous interdit de faire quelque recherche que ce soit. Pour défendre quels intérêts ? Ceux de la vérité et des peuples qui ont souffert, ou celle d’autres intérêts plus sordides ? Là est la question à laquelle il faudra bien, tôt ou tard apporter une réponse claire. Il y a trop ,de choses sur cette guerre, sur les crimes commis, sur ceux qui on aidé Hitler, pour qu’une recherche ne puisse être entreprise et la vérité manifestée enfin.


                              • boris boris 28 janvier 2015 17:54

                                Je l’ai signalé sur mon post plus haut Depositaire.

                                Effectivement Poutine se garde bien de tomber dans le piège Shoatique en ne mentionnant pas le CAG.


                              • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 28 janvier 2015 18:49

                                Si, je l’ai remarqué immédiatement.

                                Mais j’ai fermé ma gueule.

                                Car en France, « la loi », imposée par certaines personnes, m’interdit de l’ouvrir sur ce sujet, mais tant que je serai vivant, elle ne m’interdira jamais de rechercher, penser et réfléchir.


                              • Herlock Sholmes Herlock Sholmes 28 janvier 2015 13:44

                                Se rappeler comment termina le président polonais qui se rendait à la cérémonie de Katyn, le 10 avril 2010 :http://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_de_l%27avion_pr%C3%A9sidentiel_polonais_%C3%A0_Smolensk

                                On accusa le brouillard, à l’époque...

                                Se rappeler le « crash » du vol MH17 au dessus de la zone de guerre en Ukraine, dans un couloir que Poutine devait emprunter...

                                • MagicBuster 28 janvier 2015 15:39

                                  pour info - La russie et l’armée Rouge ce n’est pas le club Med ...

                                  Replacez SVP dans le contexte
                                  Avec plus de 20 millions de morts, l’Union soviétique paya le tribut humain le plus élevé de la Seconde Guerre mondiale.

                                  Ca fait plus de 6700 fois le nombre de victimes du WTC,
                                  Ca fait 6 millions de tuerie Charlie Hebdo
                                  Ca fait 3 Shoa !!!!!

                                  il faut reconnaitre que les russes ne sont pas du genre pleurnichards ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès