Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Meurtre xénophobe dans le tribunal de Dresde en Allemagne

Meurtre xénophobe dans le tribunal de Dresde en Allemagne

Marwa a poursuivi en justice pour diffamation un allemand de 28 ans après qu’il l’a traitée de « terroriste » parce qu’elle portait un voile.

Mais mercredi dernier, Axel l’a poignardée à 18 reprises dans l’enceinte d’un tribunal allemand après que les juges ont annoncé qu’elle avait gagné le procès et qu’il devait payer 2800 euros d’amende pour les insultes qu’il lui avait adressées.

Sa photo circule désormais sur le Net, des vidéos ont été postées sur le site de partage YouTube, des groupes de soutien se sont créés sur le réseau Facebook pour dénoncer un « crime raciste », voire pour évoquer une « martyre du foulard ». La semaine dernière, en plein tribunal de Dresde, dans l’ex-Allemagne de l’Est, Marwa El Sherbini, Egyptienne de 31 ans, a été tuée de dix-huit coups de couteau par un Allemand de 28 ans.

Depuis, la colère monte au sein de la communauté musulmane en Allemagne et surtout en Egypte, où les obsèques de la jeune femme, le 6 juillet à Alexandrie, ont rassemblé plus de mille personnes, et où l’Europe est accusée de passer sous silence un meurtre raciste (1). La mort de Marwa El Sherbini ne fait en effet pas les gros titres de la presse. Si certains journaux en parlent outre-Rhin, les radios et télévisions restent plutôt muettes, les responsables politiques en retrait. Le gouvernement de la chancelière conservatrice Angela Merkel a attendu mercredi pour réagir, et encore, par la voix de son porte-parole. « Il s’agit d’un acte horrible, qui nous a bouleversés », a-t-il dit, justifiant la retenue des autorités par le manque de détails.

Les mots du procureur de Dresde sont pourtant sans appel. « Il s’agit d’un meurtre xénophobe, commis par un xénophobe fanatique », assène M. Christian Avenarius. Mercredi 1er juillet, Alex W., manutentionnaire au chômage d’origine russe, était convoqué par le tribunal pour avoir proféré des injures racistes à l’encontre de Marwa El Sherbini. A l’été 2008, les deux jeunes gens, qui vivent dans le même quartier de la ville, se disputent sur un terrain de jeux pour une histoire de balançoire. Elle, voilée, est avec son fils et réclame qu’il libère la place. Lui l’insulte : « terroriste », « salope », « islamiste ». Marwa, pharmacienne à Dresde, où elle s’est installée pour suivre son mari, doctorant au réputé Institut Max-Planck de recherche en biologie moléculaire et génétique, décide de porter plainte. Alex W. est condamné en novembre dernier à une amende de 780 euros. Une peine insuffisante de l’avis du parquet, effaré par les propos racistes tenus au cours de l’audience. Le jeune homme a notamment déclaré que « ces gens-là » ne pouvaient pas être diffamés, puisqu’ils ne sont pas « de véritables êtres humains », rapporte M. Avenarius.

Au cours de l’audience d’appel, la semaine dernière, vers 10 heures 20, Marwa El Sherbini, enceinte de trois mois, vient de finir de témoigner quand Alex W. se jette sur elle et lui assène dix-huit coups de couteau en l’espace de quelques minutes. Le juge actionne l’alarme ; deux policiers interviennent, mais trop tard. Ils se trompent d’agresseur et l’un d’eux tire sur le mari de Marwa. Celle-ci meurt peu après, victime de ses blessures. Lui est sorti en début de semaine du coma mais reste hospitalisé ; ses jours ne sont pas en danger. Leur fils de trois ans a assisté à toute la scène.

Depuis, Alex W. a été incarcéré pour meurtre. Selon le procureur, le jeune homme était inconnu des services de police. Impossible aussi pour l’instant de déterminer s’il était membre d’un groupe néonazi. Seules certitudes : né à Perm, en Russie, il est arrivé en Allemagne en 2003 et vit des aides sociales, dites « Hartz IV », dans une ville où le taux de chômage est près de deux fois plus élevé que dans le reste du pays et dans une région, la Saxe, où le parti d’extrême droite NPD (Parti national démocrate) réalise l’un de ses plus gros scores.

Ce meurtre s’inscrit dans le contexte d’une montée de l’islamophobie en Allemagne, estime Peter Widmann, chercheur au centre sur l’antisémitisme de l’Université technique de Berlin. Ces derniers mois, les projets de construction de mosquées, par exemple, ont suscité de très vives polémiques, notamment à Cologne, où un mouvement intitulé « Pro-Köln » (« Pour Cologne ») est allé jusqu’à organiser un « congrès anti-islamisation » rassemblant des partis d’extrême droite de plusieurs pays européens, comme le Vlaams Belang belge ou le FPÖ autrichien. « Ces mouvements sont principalement dirigés contre la religion musulmane, et s’attaquent à des symboles comme le voile ou les mosquées. Pour eux, l’islam est une religion qui veut envahir l’Europe. Et cela ne concerne pas que les franges radicales. Sous une forme moins marquante, ces idées se diffusent loin dans la société, et des fragments se retrouvent dans la presse établie », constate le chercheur. En 2007, par exemple, le prestigieux hebdomadaire Der Spiegel avait fait sa une sur « La Mecque Allemagne - l’islamisation silencieuse », avec un croissant dominant la Porte de Brandebourg à Berlin, rappelle-t-il.

Les violences racistes sont répandues en Allemagne. Les néonazis, qui sévissent notamment sur le Net, restent très actifs, avec environ 4 800 membres déclarés. Selon le dernier rapport annuel du ministère de l’Intérieur, publié fin mai, les délits liés à l’extrême droite ont bondi de 16% en 2008 par rapport à l’année précédente. Parmi eux, les actes de violence ont augmenté de 6%. « L’augmentation constatée en 2008 de la violence d’extrême droite est inquiétante », avait alors concédé le ministère.

Pour l’instant, les plus vives condamnations du meurtre de Marwa El Sherbini sont venues des communautés juive et musulmane. Ensemble, les secrétaires généraux des conseils juif et musulman se sont rendus au chevet de son mari en début de semaine. « Nous voulons donner un signe clair contre l’islamophobie », a alors déclaré M. Stephan Kramer, du Conseil central juif. « Beaucoup de musulmans ont peur et nous n’avons pas le droit de l’ignorer », a-t-il ajouté, dénonçant le manque de réactions. « Il y a peu d’intérêt pour la xénophobie anti-musulmane. On doit la prendre plus au sérieux », abonde M. Widmann. Une manifestation est prévue samedi à Dresde.

Clara Dupuis Le Monde Diplomatique

(1) Voir « Une femme égyptienne tuée dans un tribunal allemand à cause de son voile », Global Voices, 6 juillet 2009.


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • Bois-Guisbert 13 juillet 2009 11:15

    « Ces derniers mois, les projets de construction de mosquées, par exemple, ont suscité de très vives polémiques, notamment à Cologne, où un mouvement intitulé « Pro-Köln » (« Pour Cologne ») est allé jusqu’à organiser un « congrès anti-islamisation » rassemblant des partis d’extrême droite de plusieurs pays européens, comme le Vlaams Belang belge ou le FPÖ autrichien. »

    Mais pas seulement ! L’une des figures de proue de Pro Köln est un rescapé de la Shoah, l’écrivain Ralph Gordano qui déclarait en mai 2007 :

    « 
    Et puis zut, il n’est pas nécessaire d’être un survivant de l’Holocauste pour faire front, avec civisme et courage, face aux illusionnistes multiculturels, aux borgnes xénophiles et aux doctrinaires de l’apaisement qui se cachent encore derrière des schémas de pensée de gauche. »

    La résistance s’organise et elle n’est pas limitée à quelques groupuscules ou partis dits d’extrême droite, dans un grand souci de malveillance.


    • armand armand 13 juillet 2009 11:41

      Ne noyons pas le poisson.
      Ce meurtre est particulièrement abject, et met en évidence quelques tares de notre société européenne.
      D’abord l’impossibilité de faire une réflexion à n’importe quelle racaille (car l’assassin n’est autre qu’une racaille, c’est-à dire un traine-patin agressif) sans courir des risques.Je sais d’expérience que déloger des ’grands’ qui occupent les jeux des ’petits ’dans les squares, même en France, ce n’est pas de tout repos. Et je ne suis pas une femme arabe en foulard...

      Puis la stupidité de la conception allemande de la nationalité, qui octroie un passeport allemand (et donc européen) à n’importe quel lumpen issu de la steppe russe sous prétexte que ses ancêtres étaient allemands à l’époque de la Grande Catherine.


      • Lucien Denfer Lucien Denfer 13 juillet 2009 17:35

        Un avatar avec un morphing de bush et obama, ça aurait pu t’inspirer un pseudo morphé tel que obabush ou bushama au choix. t’as l’air fin...


      • Ahlen Ahlen 13 juillet 2009 18:58

        @miragne

        Tu nes qu’un attardé mental, à l’image du sinistre videur de boîte de nuit dans un grand pays, promu pour ces compétences extraordinaires au rang de Ministre de l’entité sionistonazie. Le ridicule ne tue plus. Domage !


      • Gazi BORAT 21 juillet 2009 07:47

        A ce « droit du sang » cher à la législation allemande, pourrait se comparer un autre droit qualifié de « au retour » qui a cours dans un petit pays du Proche Orient, confronté, il y a peu, à l’émergence d’une sorte de hooliganisme à connotation néo nazie, et issu, lui aussi du lumpen prolétariat importé de Russie afin d’opposer un « front démographique » à une partie de la population autochtone à qui certains dénie le droit de vovre sur son sol..

        gAZi bORAt


      • armand armand 21 juillet 2009 09:03

        Gazi,

        Sur le plan de son focntionnement, le droit du sang à l’allemande et le droit au retour israëlien fonctionnent de façon analogue - et produisent actuellement le même efftet ! J’ai rappelé récemment comment des amis, israëliens sepharades, pourtant très nationalistes, considèrent désormais leurs ’compatriotes’ russes comme nettement plus dangereux que leurs voisins arabes.

        Par contre, la raison d’être est différente. On pourrait même soutenir que ce ’droit du retour’ est l’un des effets du ’droit du sang’ à l’allemande. Dès lors que les Juifs étaient écartés de diverses nationalités européennes en raison du sang, leur seul refuge devenait une nationalité juive elle aussi déterminée par un ’sang’ tout aussi mythique.

        Plus simplement, le droit du retour permettait de créer un pays refuge et de gonfler sa population dans les meilleurs délais.

        L’analogie la plus juste, toutefois, serait avec le ’droit du retour’ irlandais. Un seul grandparent irlandais et vous êtes fondé à demander un passeport irlandais. Cette mesure était destinée, on s’en doute, à faire revenir les Irlandais expatriés et leurs descendants en Irlande. Elle a surtout servi à des Irlando-américains pour obtenir un passeport européen et travailler sur le vieux continent.


      • Gazi BORAT 21 juillet 2009 10:01

        Sur la naturalisation allemande, un détail curieux, de la part d’une « république ».

        Une amie, française , a demandé et obtenu il ya peu la naturalisation par les services consulaires de l’ambassade à Paris.

        La procédure a été « express » mais son nom a été modifié. Son nom, sur le document qui lui a été remis, est précédé du titre « freiherin » (baronne) d’un « Von », et s’est considérablement allongé.

        L’état reconnait donc les titres nobiliaires du passé impérial comme partie intégrante de l’Etat Civil d’un citoyen allemand..

        gAZi bORAt


      • armand armand 21 juillet 2009 10:35

        Dommage qu’en Allemagne ils ne reconnaissent plus les anciens princes des divers Länder - dont le seul tort (immense, il faut dire) fut de se laisser entraîner par la Prusse.
        J’ai une sympathie particulière pour Ernst-Ludwig de Hesse-Darmstadt (frère de la malheureuse Alexandra de Russie). Ainsi que pour Georg II de Sachsen-Meiningen, qui a inventé la plupart des règles de mise en scène pour le théâtre et, plus tard, le cinéma historique...


      • Bois-Guisbert 13 juillet 2009 11:48

        Ce meurtre est particulièrement abject, et met en évidence quelques tares de notre société européenne.

        Ni plus ni moins que tous les crimes abjects du même genre. Seulement, celui-ci, « on » s’en sert pour alimenter la machine de guerre des complices de l’islamisation de l’Europe.


        • armand armand 13 juillet 2009 11:59

          Mais justement, le fait que ce crime soit récupéré ne doit pas le minimiser à nos yeux. Et faire oublier que la politique de réunification allemande, sur le dos du contribuable européen, aurait dû être assortie de gardes-fous.


          • Shaytan666 Shaytan666 13 juillet 2009 12:04

            Et oui ! l’assassinat d’un juif par fofana met en évidence quelques tares de la société africaine.
            C’est facile de faire des amalgames hein !


            • armand armand 13 juillet 2009 12:11

              Fofana a accompli son forfait en France, non en Afrique. Le russe-transformé-en-allemand(donc, un peu le même cas de figure) a sévi en Allemagne, non en Russie.
              C’est donc un problème allemand, comme l’affaire Fofana est un poblème français ; Maintenant, si on veut décortiquer le fait que l’un et l’autre des deux criminels soient des immigrés inadaptés...


              • Shaytan666 Shaytan666 13 juillet 2009 12:31

                Ce qui me dérange, c’est la façon dont on a traîté ces deux « fait-divers ».
                Pour le premier, c’est un meurtre raciste, xénophobe et islamophobe sans aucune forme de discussion, personne n’a envisagé que ce type pouvait être un dérangé mental, un fou.
                Dans le second, c’est tout le contraire, on a essayé de nous faire croire que le geste de fofana, n’avit absolument rien d’anti-s******* mais était le geste d’un malade mental, fou à lier et que sa place n’est pas en prison mais dans un asile.
                Cherchez l’erreur.
                Pour moi, ces deux meurtres ou plutôt assassinats, sont identiques. C’est le fait de personnes, profondément racistes et haineuses.
                Il y a quelque temps nous avons eu un cas à peu près similaie en Belgique, un type de 18 ans, complètement dérangé mais profondément raciste, a un matin acheté une winchester 30/30, ainsi que des munitions, il a pris sa carabine et a flingué dans les rues d’Anvers une jeune fille turc ainsi qu’une jeune maliènne et l’enfant blanc (2 ans) dont elle avait la charge.
                Certains ont essayé de le faire passer pour fou, heureusement la justice ne s’est pas laisser avoir et l’a condamné à une lourde peine avec circonstances aggravantes que ces assassinats avaient un caractère raciste.


              • Hesprides Hesprides 13 juillet 2009 12:14

                c’est un horrible et abject crime.

                Le malaise qu’il suscite dans les médias européens est à la hauteur de leur orientation dans le traitement de tout ce qui touche aux citoyens européens de confession musulmane.

                ici, un brillant couple de confession musulmane, instruit, se fait agresser par un branleur allemand( qui de plus d’origine russe) vivant des allocations sociales + une bavure policiere lors du meurtre du mari......Vous imaginez le toppo !!!!
                C’est tout simplement l’exact cas contraire des depeches du figaro et du journal de TF1,ou on saisit toutes les occasions qui passent pour stigmatiser les musulmans.

                on peut voir au dela de ce fait divers, le mouvement de fond qui est entrain de saisir l’europe en crise !!

                Mouvement neo nazis + aucun regard depassionné et objectif sur l’histoire de la deuxieme guerre mondiale + crise economique = trouver un nouveau bouc émissaire qui fait l’unanimité de tous.


                • italiasempre 13 juillet 2009 13:39

                  Le malaise qu’il suscite dans les médias européens est à la hauteur de leur orientation dans le traitement de tout ce qui touche aux citoyens européens de confession musulmane.


                  C’est tout simplement l’exact cas contraire des depeches du figaro et du journal de TF1,ou on saisit toutes les occasions qui passent pour stigmatiser les musulmans.

                  C’est exactement pour lire ce genre de commentaire que Freddi a écrit cet article.
                  Les racistes occidentaux ( manque de pot, c’est un russe, mais ce n’est pas grave car il est blanc) sont couverts par les médias officiels aux ordres, heureusement l’info alternative est là...

                  Il serait aussi interessant de lire les réactions dans les médias moyens-orientaux lorsque un occidental se fait trucider dans une de leurs riantes contrées, histoire de voir s’ils sont sous contrôle aussi...

                • E-fred E-fred 13 juillet 2009 18:20

                  à Hesprides

                  Vous avez tout à fait raison.

                  Et pas une seule ligne dans la presse française...


                • E-fred E-fred 13 juillet 2009 19:03

                  chère Italsempre

                  j’ai posté l’article de Monde diplo(que je n’ai pas écrit) car je n’ai rien vu ici, étonnamment...entre Firmigny, les accidents de mini moto et les éborgnages à coup de flash ball, c’est certain, « on » la joue discret sur nos médias « aux ordres » sur ce genre d’affaire, l’été risquant d’être chaud...


                • Gazi BORAT 21 juillet 2009 07:53

                  @ Miragne (?)

                  Il est une règle en journalisme qui veut qu’un évènement soit traité prioritairement en fonction de sa proximité.

                  L’Allemagne semble, selon cette logique, nettement plus proche que le Soudan..

                  J’avais mentionné à deux reprises sur ce site la semaine dernière, ce fait-divers, illustratif, non d’un racisme intrinsèque à la nation allemande, mais de la bêtise et de la misère instrumentalisées, le seul intérêt accordé à cet individu (l’assassin) ayant été celui, bien intéressé, prodigué par des groupuscules d’extrème droite..

                  gAZi bORAt


                • Hesprides Hesprides 13 juillet 2009 12:17

                  On attend toujours, la réaction de nos bigleux de l’indignation selective pour nous faire partager leur discours lacrymogène du haut de leurs chairs.


                  • Radix Radix 13 juillet 2009 13:20

                    Bonjour

                    Je me souviens d’un séjour à Waldshut, dans le sud de l’Allemagne, en 1968.
                    Nous campions à quelques kilomètre de cette petite ville et y descendions dans la journée.
                    Un jour nous nous sommes fait virer de tous les cafés de la ville par une bande de jeunes allemands de notre âge. Pour éviter les problèmes nous avons décidés de ne plus y descendre et une nuit ce sont eux qui sont montés agresser notre campement accompagné de bergers allemands, de matraques et d’insultes comme :« Cochons de français » !

                    La police allemande est intervenue rapidement et a embarqué ces jeunes gens. J’ignore si il y a eut des suites judiciaires, mais j’en doute fort !

                    Je n’en ai pas déduit que tous les jeunes allemands étaient des néo-nazis en puissance, même pas ceux-là qui étaient surtout stupides.
                    Il faut dire à leur décharge qui nous avions un certain succès auprès des jeunes allemandes, succès alimenté par une réputation de « Don Juan » qui, du moins en ce qui me concerne, était largement immérité !

                    Radix


                    • Radix Radix 13 juillet 2009 13:58

                      Bonjour Miragne

                      Je n’ai pas eu l’impression d’être victime d’un « pogrom » juste d’une bande d’excités qui avait un peu trop bu !

                      Je ne vois pas ce que la situation des chrétiens au Pakistan vient faire ici ?

                      Ceci dit je n’ai pas l’impression que si les chrétiens étaient majoritaires au Pakistan et oppressaient les musulmans celà vous chagrinerais autant !

                      Radix


                    • E-fred E-fred 13 juillet 2009 18:58

                      à radix

                      Travailleurs frontalier alsaciens, on a droit à « Aussländer rauss ! »

                      ca remet aussi les pendules à l’heure...quand tu vois ça, tu pense automatiquement à ce que peux vivre un étranger ici...malgré la grosse proportion de facho en herbe, l’Alsace reste une terre d’accueil...


                    • claude claude 13 juillet 2009 22:31

                      @ radix,

                      on n’est pas obligé de s’aligner sur la fange, les détritus de l’humanité, j’ai nommé les racistes de tous poils.

                      il existe bien d’autres exemples d’hommes et de femmes par le monde, qui ont su dépasser leur milieu, religion, nationalité, pour tendre la main aux autres hommes.

                      la haine n’engendre que la haine, elle est vaine stérile, destructrice.
                      la haine détruit. : les exemples de génocides du XX° siècle devraient pourtant vous servir de signal d’alarme : arméniens, shoah, rwanda, darfour..cambodge, ukraine...

                      en revanche, un sourire, une main tendue, c’est le début du dialogue, de l’échange et du partage des richesses culturelles, spirituelles, humaines tout simplement !

                      la vie humaine a la même valeur quelque soit l’endroit où elle s’épanouit.

                      petite question aux racistes : et si c’était votre femme ou votre fille qui avait été tuée par un « blanc bon teint » ?


                    • Le péripate Le péripate 13 juillet 2009 13:40

                      C’est une triste première. Il faut espérer que cela restera un évènement isolé. Mais cela pose la question à ceux qui luttent légitimement contre une idéologie totalitaire de ne pas prêter d’arguments au racisme le plus vil.


                      • armand armand 13 juillet 2009 14:23

                        Péripate,

                        Bien résumé. J’ajouterai que tout pays pourrait s’enorgueillir d’avoir des immigrés comme la malheureuse Marwa et son époux, et qu’il se garde de laisser entrer les Axel et autres assistés malévolents, même pour de fallacieux raisonnements ethniques (ou familiaux....)


                      • Radix Radix 13 juillet 2009 14:43

                        Bonjour Le Péripate

                        Je suis d’accord avec ton intervention avec un bémol !

                        On ne peut prêcher l’ostracisme par écrit et s’indigner que des esprits faibles les prennent au pied de la lettre et agissent !

                        Pour eux l’action est le seul moyen d’expression qu’ils connaissent et si en plus ils trouvent, à leurs yeux, des écrits qui les justifient...

                        Un peu de prudence et de réflexion ne nuit pas !

                        Radix


                      • Le péripate Le péripate 13 juillet 2009 15:17

                        J’espère bien que on ne peut me reprocher de prêcher l’ostracisme !
                        La question de l’immigration est liée à la fois à l’opportunité de profiter de systèmes d’assistance et de l’existence de vastes territoires sans propriétaires. Ces formes collectivistes conduisent fatalement au contrôle de l’immigration et à l’exaspération des locaux qui sont durement concurrencés. La solution est bien sûr dans le renoncement au collectivisme.


                      • Radix Radix 13 juillet 2009 16:30

                        Bonjour Le péripate

                        J’avais pris des précautions sémantiques avant de vous répondre, mais visiblement vous n’en avez mériter aucune car visiblement vous me prenez pour un imbécile !

                        Radix


                      • Bois-Guisbert 13 juillet 2009 16:45

                        Mais cela pose la question à ceux qui luttent légitimement contre une idéologie totalitaire de ne pas prêter d’arguments au racisme le plus vil.

                        Je me permets d’attirer votre attention sur ce qui s’écrit, ici même, sur et contre Sarkozy - qui n’est pas de ma bande -, et qui me donne, bien souvent, l’impression qu’un esprit faible et dérangé pourrrait en tirer la conséquence que buter le président de la République reviendrait effectivement à sauver la France...


                      • Radix Radix 13 juillet 2009 17:23

                        Bonjour Bois Guisbert

                        Mon commentaire précédent vaut aussi pour vous, il n’y a rien à y changer !

                        Radix


                      • Le péripate Le péripate 13 juillet 2009 17:26

                        Mériter des expressions sémantiques ?! Désolé, je ne comprends pas.

                        Et pourquoi avez vous le sentiment que je vous prends pour un imbécile ?

                        Il semble que vous usez de détours alors que je parle droit.


                      • Radix Radix 13 juillet 2009 17:58

                        Bonjour Bois Guisbert


                        Apprenez à lire !

                        « précautions » et non pas « expressions », si vous lisez tout en diagonale, rien d’étonnant que vous soyez inculte !

                        Radix


                      • Le péripate Le péripate 13 juillet 2009 18:04

                        Non, c’était le Peripate. Vous ne lisez pas non plus, semble-t-il.

                        Oui, d’accord, mais c’est quoi une « précaution » sémantique ? Être poli alors que ce que l’on pense est grossier ? Vous êtes un hypocrite ?


                      • Radix Radix 13 juillet 2009 18:54

                        Ma confusion était excusable tant vos discours se ressemblent !

                        Radix


                      • Le péripate Le péripate 13 juillet 2009 20:58

                        C’est bizarre. Je ne partage pourtant pas son nationalisme et je ne crois pas qu’il partage intégralement mon libéralisme. Il me semble que votre vision de la politique manque de nuances.


                      • Le péripate Le péripate 13 juillet 2009 21:00

                        Ah, je voulais rajouter : je réponds aux questions. Et vous ?


                      • Gazi BORAT 21 juillet 2009 07:59

                        @u PERIPATE

                        Triste première ?

                        Documentez-vous : entre incendies volontaires de foyers pour demandeurs de droit d’asile, profanations de cimetières juifs avec tags nazis et agressions parfois mortelles d’auslaner« par des groupes de skinheads, la délinquance et la criminalité racistes ne sont pas si rares depuis quelques années dans l’Allemagne réunifiée..

                        Mais me direz-vous, tout fait divers à sa singularité..

                        Il vous aurait été bon de faire preuve du même souci d’éviteement de tout amalgame lors de vos dernières prises de position sur les débats autour de »l’affaire des barbares".

                        gAZi bORAt


                      • Emile Red Emile Red 13 juillet 2009 14:36

                        Quand on lit des Bois-Guibert et autres laudateurs de la suprématie de la race blanche, il y a de quoi frémir. Quand, de plus, on voit ce loustic récolter des votes positifs, il faut s’inquiéter.

                        Cette radicalisation, enfoncée à coup de burin par la fange néo-nazi autant que par la droite libérale néo-conservatrice fait son chemin par le biais de leurs médias à l’affut du scandale et des profits, sans aucune retenue humaniste ou éthique.

                        Le racisme est ce qu’il y a de plus abjecte, de plus bestial chez l’homme, il n’est pas étonnant que ce soit sur cette corde d’animalité que le pouvoir s’appuie pour mieux asseoir son autorité banalisant la haine afin d’affermir l’état policier.

                        L’antisémitisme, l’islamophobie, les politiques anti-migratoires sont entretenus à fins politiques incitant les populations a trouver individuellement et systématiquement leur bouc émissaire, choix prédésigné garantissant une large occupation des esprits quand les décisions à prendre vont à l’encontre des valeurs démocratiques.

                        C’est étrangement dans les pays ou le conservatisme domine qu’ont lieu ces crimes xénophobes, ainsi, les droites de toutes tendances montrent le peu de distance qui les sépare de l’extrêmisme et la proximité de leurs idées de haine.


                        • Bois-Guisbert 13 juillet 2009 15:05

                          Quand on lit des Bois-Guibert et autres laudateurs de la suprématie de la race blanche, il y a de quoi frémir. Quand, de plus, on voit ce loustic récolter des votes positifs, il faut s’inquiéter.

                          Et bien inquiétez-vous donc, Rouge ! La France, et le reste de l’Europe avec elle, n’est pas prête à se faire phagocyter par les surplus de populations affluant du tiers monde.

                          Nous ne voyons pas en quoi c’est une richesse que d’avoir dans la population du pays, des proportions toujours plus grandes d’hommes et de femmes qui sont les artisans de la médiocrité des pays d’où ils proviennent.

                          « C’est étrangement dans les pays ou le conservatisme domine qu’ont lieu ces crimes xénophobes... »

                          Dois-je vous rappeler les 22 morts des émeutes xénophobes, de Johannesbourg, en mai 2008, et dont aucun pays « où le conservatisme domine » n’a jamais connu l’équivalent ? Bougre de pignouf* !

                          * Excusez-moi, mais s’agissant d’un type comme vous, c’est ce que j’ai trouvé de plus dérisoire comme « insulte »


                        • Bois-Guisbert 13 juillet 2009 15:13

                          Emile Red, gnome humanitariste : « Cette radicalisation, enfoncée à coup de burin par la fange néo-nazi…  »

                          Ralph Giordano, écrivain juif : « Et puis zut, il n’est pas nécessaire d’être un survivant de l’Holocauste pour faire front, avec civisme et courage, face aux illusionnistes multiculturels, aux borgnes xénophiles et aux doctrinaires de l’apaisement qui se cachent encore derrière des schémas de pensée de gauche. »

                          Illusionniste multiculturel, borgne xénophile, doctrinaire de l’apaisement, choisissez votre catégorie, Red !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès