Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Mexique : les pubs TV des candidats à la présidentielle

Mexique : les pubs TV des candidats à la présidentielle

Pas plus de dix jours avant les présidentielles, et ça se ressent jusque devant votre télé : la zapette en main, vous pouvez changer de chaînes toutes les deux minutes, vous aurez toujours plus de chances de tomber sur une pub pour l’un des trois partis en lice que sur un match du Mondial ! Ce qui est bien, c’est qu’on ne voit pas des masses de différence : des coup bas, des cris, des tacles dans la surface, quelques pleurs et un paquet d’accrochages de maillots entre les trois candidats qui rivalisent de bassesses pour séduire le bon tiers de Mexicains qui ne s’est toujours pas décidé. Tour d’horizon des pires spots que vous avez eu la chance de louper !

Coupe du monde oblige, on cause foot jusque dans les publicités des candidats. Entre deux matchs, nos amis du PAN vous présentent donc KIKIN, attaquant de la sélection mexicaine et, à temps perdu, grand fan de Felipe Calderon : " Le 2 juillet, faisons que gagne Mexico " ...

 

 

Pas déstabilisé pour un sou, AMLO se voit en capitaine et compte bien mener l’équipe " Mexico " jusqu’à la coupe. " Quoi qu’il se passe, on sait qu’il mettra un goal ", balance la pub entre deux ralentis de footeux en plein orgasme post-pénalty.

Madrazo, quant à lui, fait intervenir Vini Castilla : une star mexicaine... du baseball [ pas très raccord avec l’actu, mais le spot est un modèle de propagande à la Goëring ]. Du coup, dès le lendemain, on pouvait voir son concurrent, le candidat du PRD, faire un homerun au JT. Belle réactivité... et beau lancer.

Au-delà du sport, faut quand même parler des choses qui fâchent : l’argent, par exemple. Là, pas le temps de tourner autour du pot, au prix de la minute à l’antenne, et on balance donc qu’avec " moi, tu vas t’en foutre plein les poches !" [ Excellente démonstration à la powerpoint de AMLO ] et si au passage, on peut prouver que l’autre est un vil menteur et que c’est "rien qu’avec moi que tu vas gagner le bingo", ce n’est pas plus mal, non ?

Une fois qu’on a causé foot, argent, et balancé sur les prouesses sexuelles de l’adversaire, parlons un peu de son passé : le PAN est assez fort dans ce domaine, car il tente de faire passer le message depuis des mois que le passage de AMLO à la mairie de Mexico City s’est soldé par plus de violence, une dette gigantesque et des Mexicains insatisfaits. Réponse pas bête de AMLO durant le dernier débat TV : "..doit être pour ça qu’il y en a une grande majorité qui vont voter pour moi selon les sondages ?". Le fait est que la délinquance a baissé et la dette n’a pas explosé, comme le PAN le prétend, mais le message est passé, et pas mal de paysanos n’osent plus se rendre dans la capitale, tellement les spots de Calderon et consorts font flipper. A cela, AMLO répond... par un spot et une idée qui va en faire bondir plus d’un, dans les ministères : diviser le salaire des hauts fonctionnaires par 2, mini ! Imaginez la même chose en France ;-)

Depuis quelques semaines cependant, on parle moins, on ne discute plus de rien... et on joue juste sur l’émotion brute : LOPEZ OBRADOR EST UN DANGER POUR LE MEXIQUE, affirme le PAN à longueur de pub.

Des entrepreneurs viennent expliquer qu’ils vont perdre leurs chtites PME si Lopez Obrador passe. En réponse, AMLO nous balance des enfants des rues affamés entre deux pubs de corn-flakes, et demande en plein écran : " Qui pensera à eux ?! ". Dans les deux cas, c’est facile... et ça marche !

Au milieu de ces délires pré-électoraux, on retrouve quand même de chouettes shows TV raillant alternativement et en choeur tous les candidats et même, parfois, mais c’est rare : quelques parties de foot.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Bulgroz (---.---.145.111) 23 juin 2006 12:15

    @ Mickou,

    Merci pour ce délicieux voyage dans le Mexique électoral.

    C’est triste d’entendre Felipe répondre aux questions comme la valeur de Pi ou la capitale du belize, alors que d’autres refusent de répondre.

    Ainsi sont les medias au Mexique !!!

    Enfin, il est réconfortant de savoir que tous veulent améliorer la niveau de vie des trabajadores !!!


    • mickou mickou 23 juin 2006 18:59

      ... En même temps Bulgroz, je ne peux que comprendre AMLO quand il refuse de répondre à ces questions qui ne définissent pas réellement la valeur d’un « présidentiable », si ?

      Demander à un candidat quelle est sa vision du monde, de l’économie mondiale, des chamboulement de ce siécle qui débute..OK..mais la valeur de PI pour savoir si le candidat va etre un bon président, là, je vois pas !


    • Bulgroz (---.---.145.111) 23 juin 2006 13:24

      @ Mickou,

      Si ti vis à Tequila, c’est que tu travailles chez Pernod-Ricard ?


      • mickou mickou 23 juin 2006 19:03

        Pas même ;o Juste pour moi [motsandco.com] mais vivre dans une ville au éfluves alcoolisées [65% de la production mondial vient d’ici et au moment de la fermentation, ça seeeent boon] .. c’est net, ça te rend heureux !!!


      • (---.---.150.188) 23 juin 2006 13:40

        Ah oui, la pub et l’antipub télévisée pour les élections...

        Si il y a une chose pour laquelle je félicite notre pays, c’est bien de réussir à se passer de ces spots grotesques... (quoique nos hommes politiques ont d’autres moyens de se rendre ridicules en campagne...)


        • Johan Johan 23 juin 2006 17:11

          Si loins, si proches...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès