Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Migrants et peuples européens victimes des expansionnismes démocratique et (...)

Migrants et peuples européens victimes des expansionnismes démocratique et islamiste

Vous conviendrez que ces gens errant quelque part en Europe et qu’on appelle migrants sont des victimes. Dans une certaine mesure, les citoyens européens sont aussi des victimes mais le terme est un peu exagéré. Disons que les peuples européens n’ont pas forcément envie d’accueillir des gens qui n’ont ni la langue ni la culture européenne (j’évite de parler de religion, pour ne pas exciter les cabots de SOS racisme). Cet accueil demande un effort, des moyens, de l’argent prélevé sur nos budgets dans un contexte où on annule des enseignements de musique, des festivals et où des gens nés ici n’ont pas accès aux soins médicaux. Je reste neutre, je comprends les bonnes consciences qui font preuve d’humanité en aidant les migrants comme je comprends les réticences et ceux qui pensent qu’ils sont quelque part victimes d’une politique qu’ils n’ont pas choisie et de décisions antérieures dont ils ne sont pas les auteurs. Chaque opinion mérite d’être entendue.

Ces décisions géopolitiques relèvent de ce que je nomme l’expansionnisme démocratique ou si on veut, l’expansionnisme occidental, terme mal choisi car la Russie fait partie de l’Occident tout en étant la cible de l’expansionnisme démocratique. Soyons précis. L’expansionnisme démocratique a sa branche politique, à Bruxelles et à la Maison Blanche, il a ses propagandistes, chez nous BHL et le fils Glucksmann, il a sa branche armée, l’Otan. Cet expansionnisme est la conséquence de la chute du mur, de l’effondrement de l’URSS. Il a pris un tournant précis depuis une décennie. Les diplomates sont raisonnables. L’expansionnisme doit jouer sur des pièces de taille modeste avec un terreau favorable. La Chine, on se contente à chaque déplacement de rappeler la question des droits de l’homme. Les démocrates sont contents du bla bla médiatique et les Chinois, en bon diplomates, font semblant de courber l’échine tout en affirmant sans le dire : « cause toujours, tu m’intéresse ». Mais si l’on prend la Géorgie ou l’Ukraine, les pièces du jeu expansionniste sont jouables. L’URSS nous a laissé tous les pays de l’Est européens mais la voracité des démocrates n’était pas assouvie. Il leur fallait la révolution orange et la Géorgie, pour donner quelques leçons à Poutine. Hélas, il n’y a pas de leçon. La Russie est une démocratie, même si elle vire à l’oligarchie. Elle n’est guère plus corrompue que l’Italie avec la mafia, ou même la France qui par exemple offre des arrangements avec les labos pharmaceutiques en violant les règles de l’intérêt général.

Cet expansionnisme démocratique s’est déplacé à l’occasion des révolutions arabes. En Libye avec l’assassinant de Kadhafi et le démantèlement de l’Etat, puis en Syrie avec la volonté de dégager Assad et peut-être en arrière fond de nuire à la Russie, allez savoir. C’est dans ce cadre qu’intervient un autre expansionnisme, celui qu’on doit nommer islamiste et sont l’origine et la pièce centrale n’est autre que l’Arabie Saoudite. Le Qatar est les Emirats sont plus ou moins de la partie. On en voit les conséquences. L’avancée de Daesh est due à cet expansionnisme, ainsi que la coalition arabe qui intervient au Yémen. Cet expansionnisme utilise aussi l’argent, en finançant des mosquées salafistes partout où il y a des clients potentiels. L’affaire n’est pas simple car en Arabie, il existe deux tendances, l’une qui se veut accommodante avec l’Occident ne serait-ce que pour faire du commerce, et l’autre qui est expansionniste et veut propager un Islam rigoriste là où c’est possible.

Maintenant, tout est clair. Vous savez pourquoi la crise des migrants arrive et peut-être à moyen ou long terme un effritement pour ne pas dire un effondrement de l’Europe si la politique internationale de ce continent se contente de quelques frappes aériennes sur Daesh en laissant les migrants arriver par millions d’ici une décennie. A vous vous de voir. L’Histoire nous enseigne qu’en 1936, les Français étaient aveugles sur ce qui se passait en Allemagne. En 2015, les réductions d’impôts proposées par Hollande, ça ressemble à un capitaine de Titanic qui pendant que le bateau coule distribue des jetons aux passagers pour aller les dépenser au casino tout en organisant une conférence pour faire fondre l’iceberg et en faisant danser les passagers en écoutant la marseillaise.

Vous pouvez rallumer la télé. Je m’en vais me reposer avec mes ennuis de santé et songer à la cosmologie quantique. Je trouve que ce billet a de la gueule. Il mériterait d’être à la une.


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Crab2 11 septembre 2015 13:51

    Michel Onfray : « On criminalise la moindre interrogation sur les migrants »

    Cette fois j’adhère à cette analyse par Michel Onfray sur les méthodes propagandistes relevant de pratiques médiatiques staliniennes sur la question dite « des migrants » propagées par …

    Suites :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/le-petit-monde-stalinien.html

    ou sur :

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/09/11/le-petit-monde-stalinien-5683416.html


    • Passante Passante 11 septembre 2015 15:11

      oui là c’est clair et net, mais justement le mur de Berlin : déjà par l’expansionnisme 

      qui n’en est pas la « conséquence » comme vous dites, 
      puisque afghanistan dix ans avant. 

      et il me semble ne pas pouvoir faire économie de penser la concomittance 
      entre chute de berlin et chute de tien-a-men et fin bouclée de la guerre du Liban, 
      elle-même démarrée pile sur saïgon finissant vietnam, 
      tous ces emchaînements huilés ne sauraient venir du hasard.

      l’image du titanic est pas loin d’être vraie sauf le détail de nos compagnes.

      maintenant question festivals perdus, 
      nous verrons ce que vous en écrirez dans un mois ou deux...
      des écolos se mettent à parler du Liban.

      & allons-y, re-témoignage :
      je n’ai rien contre le syrien, un humain, point barre, 
      et peut-être que parmi les réfugiés que je croise en continu, 
      il y en a un ou deux, ou plus, qui ont tiré des obus, des balles, et tué parmi les miens, 
      comment saurai-je ? c’est calculable, sans plus, qu’importe.

      un libanais sur quatre est désormais syrien, ça fait beaucoup, 
      y’a l’accent, les fringues, la dégaine, ça se reconnaît, mais rien contre.
      même si tant de souvenirs des soldats de hafez...

      bref les bus depuis qu’ils sont là sont bondés, impraticables, 
      finis les transports publics jouables, sauf à certaine heures, 
      sinon, des infrastructures des sixties (vu le génie haririen) 
      doivent désormais soudain accueillir une population 
      projetée en fait pour les années 30...

      bien sûr le jus qui déjà venait max 18h/24 (grand lux), 
      est tombé cet été certains jours (clims...) à 4h/24... 
      d’où la nécessité (frigo...) des générateurs (là encore mafia), 
      d’où deux factures mensuelles, soit payant le triple de ce que je payais avant.

      l’eau qui faisait pas fort dans ce « château-d’eau » sous-doué du moyen-orient, 
      l’eau est presque un souvenir, allez, encore 100 euros pour une citerne, 
      re-nouvelles factures...

      la 3G qui déjà était pointillée et payée un diamant 
      puisqu’ils foutent leurs impôts dessus (remafia), la 3G, surchargée aussi 
      est de plus en plus... un souvenir.

      dans les métiers divers, transports, bâtiments surtout, mais aussi services,
       le débarquement quasi au noir de ce million ou plus a sabordé tous les métiers 
      en cassant les prix, les taux de chômage sont désormais pas calculables.

      encore la générosité idiote ?

      j’avais projeté depuis une décennie déjà une extension plus centralisée dans beyrouth, 
      tout calculé etc.
      tout est tombé à l’eau, 
      le rush sur l’immobilier a triplé les prix, fini le projet. 

      j’adore les migrants, ils parlent la même langue que moi, tous des frères, 
      et moi je venais de chez eux, de leur sud druze y’a cinq cents ans, j’ai remonté l’arbre, 
      mais attends, quand même, une question : 
      ils auraient pas pu faire 100 km à l’intérieur de la vaste syrie 
      au lieu de débarquer ici sous le prétexte de quelques pétards 
      au regard de ce que leur hafez nous avait déjà déversé dessus ? 

      en plus ils sont tous sunnites, susceptibles de danser la moindre claquette salafiste 
      par l’étang qui court sur des terres aux communautés millimétrées, 
      et où le moindre jeu peut devenir explosif.

      deux ans déjà, ou plus, que le Liban gueule que : 
      coucou les européens on a un grand problème.
      mais tout le monde sourit, on tapote sur l’épaule, 
      ah vous les libanais la générosité c’est connuuu !
      oui m’sieur mais c’est du suicide.
      mais non mais non... tu verras, c’est pour un quart d’heure.

      je sais bien que c’est pas 24.000 syriens qui auraient le même effet sinon sur festivals.
      mais vu de loin, l’affaire ne me semble plus tellement syrienne.
      l’expansionnisme a d’abord exporté son image, collante, une hantise, l’eldorado ! 
      les 72 vierges dans toutes les rues mon coco ! 
      alors la geste de Xerxès est une formalité, 
      Aylan ou pas, qu’est-ce qui peut les arrêter ?

      il n’y a donc pas développement mais bien sous-développement 
      vectorisé, dynamique ! c’est clair, voilà ce qui fait le migrant, 
      sa déclinaison en « réfugié », de même que la « guerre » ne sont que des sous-chapitres, 
      des colorations de cette vaste misère active. 

      voilà sur quoi le discours d’occident choisit de faire l’impasse :
      le fait que si de son côté, c’est uniquement grâce à des traditions solides
      et une lutte âpre qu’il parvient à peine à se défendre 
      du système économique ravageant les peuples et la planète, 
      partout ailleurs, ce système ne trouve aucun garde-fou 
      (& jamais le mot fou ne fut mieux sis qu’en cette mégarde).

      l’homme livré au capital et ses ravages condensés dans l’image, 
      finit happé par le Spectacle, courant, aveugle, vers la source, vide.

      et au matin, quelque papillon mort au pied du chandelier.

      • Passante Passante 11 septembre 2015 15:40


        https://www.youtube.com/watch?v=wiOv0fyDeGA&feature=youtu.be


        ça c’est bien pire qu’Aylan, 
        parce que seuls les animaux sont ainsi nourris, et encore.
        le tout avec ces barbelés, on va se taper un beau selfie européen si ça continue.

      • Loatse Loatse 11 septembre 2015 15:11

        Mais ce billet a « de la gueule » ! je partage complètement. La lucidité est chose rare et hélas fortement réprouvée par une masse d’humanistes béats qui ne voient pas le revers de la médaille se profiler qui plus est dans un contexte de tensions croissant sur fond de zones de non droit dans lesquelles le moindre uniforme qui s’y risque (pompier, samu, policier, facteur) se fait caillasser, estourbir ou assassiné... 


        L’après et le pourquoi n’intéressent pas grand monde finalement, ni le dessous de tous ces mouvements migratoires dont une partie purement économique qui, déboutée des droits les plus élémentaires se retrouve à errer d’un bidonville à l’autre, d’un squat à un autre...sans ressources.


        C’est le chaos complet dont on perçoit déjà les effets, avec les nombreux bidonvilles de pauvres des pays de l’est, les campements de calais depuis plus d’une dizaine d’années, de bric et de broc démantelés sans ménagement par la droite et la gauche et soudain humanisés (tentes et chauffage) sans compter les sans abris (sdf) de toutes origines que l’on retrouve errant jusque dans les campagnes et à qui de bonnes âmes donnent leurs fonds de poche pour qu’ils puissent s’acheter.. une demi boite de sardine !

        et puis il y a cette misère qui se cache derrière les murs des cités, dans les campagnes, qui ne s’affiche pas, qui se tait qui ne demande rien et à qui chaque jour on ote un peu plus L’espoir de lendemains meilleurs.. celle des sans emplois, des non diplomés, des précaires à mi temps, des petits retraités qui regardent à se chauffer l’hiver, à acheter de la viande..

        Houellebec n’est pas un imbécile... il fait partie de ceux qui malgré leur style un peu trash, sont des visonnaires et auquel on peut rajouter Raspail dans son prophétique camp des saints...(tout ou presque y est, même l’appel du pape !)

        Maintenant il faut être neuneu pour ne pas voir le lien entre la demande (oups l’exigence plutôt) de 2000 mosquée supplémentaires de boubaker il y a quelques mois de cela et les déplacements de populations des pays du moyen orient, majoritairement des hommes jeunes, bien nourris, bien vêtus...

        cela dit je souhaite me planter complètement mais bon quand on nous dit qu’il ne faut pas envisager de retour au pays même pacifié, on peut je crois dire qu’il ne s’agit plus d’une politique d’accueil de refugiés mais bien d’une politique de substitution de populations encouragées par les pays du golf qui ne veulent pas eux de leur correligionnaires voisins...

        Ce qui ne heurte personne (et pourtant cela éviterait bien des naufrages), on préfère taper sur la hongrie, la slovaquie, la grece submergés alors qu’ils n’ont déjà que Lisieux pour pleurer...

        Y’a quelque chose qui ne tourne pas rond au royaume de Boboland... !

        Ceci dit, je vous souhaite un bon rétablissement, Bernard.





        • leypanou 11 septembre 2015 23:20

          @Loatse
          « auquel on peut rajouter Raspail dans son prophétique camp des saints...(tout ou presque y est, même l’appel du pape !) » : il y a plus de 30 ans Raspail disait que dans 30 ans, la France ne sera plus française mais à majorité allogène !!!


        • V_Parlier V_Parlier 12 septembre 2015 11:59

          @Loatse
          "Ce qui ne heurte personne (et pourtant cela éviterait bien des naufrages), on préfère taper sur la hongrie, la slovaquie, la grece submergés alors qu’ils n’ont déjà que Lisieux pour pleurer..."
          Exactement ! C’est trop facile d’accuser ceux qui sont débordés (par la faute des interventionnistes de l’OTAN dont ils ne font ici pas partie) quand on voit la non-organisation et la non-action record dont font preuve l’Allemagne ces jours-ci (les gens se dispersent partout sans être enregistrés), et la France à Calais depuis des années... Décidément, l’UE détruit tout : Ailleurs et chez elle :
          http://www.agoravox.tv/actualites/europe/article/l-ue-detruit-tout-y-compris-ses-50848


        • Jelena 11 septembre 2015 16:15

          - Tu as entendu les infos ? Hollande il a dit 10.000 migrants par mois !
          - Oh c’est vrai !
          - Je t’assure, ils ont dit aux infos !
           
          Le mec rentre chez lui....
          - Colette, tu sais quoi ? Hollande veut accueillir 100.000 migrants par mois !!
          - Mais il est fou ce type !
           
          Colette téléphone à Gisèle...
          - Gisèle, tu as entendu Hollande ? 1.000.000 de migrants par mois qu’il a dit !


          • Alex Alex 11 septembre 2015 19:00

            @Jelena

            D’après l’Organisation internationale pour les migrants citée par Libération, « plus de 430 000 migrants ont traversé la Méditerranée depuis janvier. »
            Junker a déclaré (Le Monde) : « C’est 160 000 personnes que les Européens doivent prendre dans leurs bras (…). Ceci doit être fait de façon obligatoire. » 


          • zygzornifle zygzornifle 11 septembre 2015 16:23

             vite vite plus de migrants que le chaos et la révolution arrive suivi de la guerre civile les politiques vont raser les murs avec du brun dans le slip arrière et du jaune devant

            taïaut
            taïaut qu’on les pende haut et court ....

            • zygzornifle zygzornifle 11 septembre 2015 16:25

              viola ce qui se passe en Italie ....Mais chuutttt secret d’état .....
              https://www.youtube.com/watch?v=jErKGapYdrQ


              • ddacoudre ddacoudre 11 septembre 2015 20:13

                bonjour dugué
                certainement que l’accueil de migrant représente un cout, mais la BCE peut débloquer les fonds
                 nécessaires.
                D’autres part les français ont dépensé 4,5 milliard d’euros en 2010 pour leur animaux de compagnie, nous traitons mieux certains animaux que ceux de notre propre espèce.
                les animaux de compagnie représentent un marché, et bien les migrants aussi.

                cordialement


                • rocla+ rocla+ 11 septembre 2015 20:31

                  peut-être  les français préfèrent  ils un animal de compagnie à un 

                  animal de Coulibaly ....

                  • ddacoudre ddacoudre 12 septembre 2015 12:34

                    @rocla+

                    je crois qu’il y en a beaucoup auss iparmi eux ce n’est pas parce que l’immigration à remplacé les animaux qui mordent les gens que ces coulibaly ne sont plus  smiley
                    cordialement.


                  • rocla+ rocla+ 12 septembre 2015 13:12

                    @ddacoudre


                    bonjour DD , 

                    j’ ai pas tout à fait compris  vôtre commentaire , mais j’ ai bien aimé 
                    l’ intention ... smiley

                  • franc 12 septembre 2015 04:32

                    ce n’est pas une question de richesse ou d e pauvreté mais de culture et de liberté

                    -

                    je préfère mille fois vivre dans la pauvreté mais dans une culture belle et bonne que dans la richesse avec une culture mauvaise et laide.

                    -

                    le bonheur dépend de l’âme seule dit Cicéron

                    -

                    PS :------------------je trouve aussi que cet article a de la gueule


                    • alinea alinea 12 septembre 2015 11:34

                      Alors, que fait-on, puisqu’on ne veut pas descendre dans les rues, empêcher nos mauvais gouvernants de faire leurs guerres insanes.
                      Se replier au chaud dans ses rêves, se laisser glisser dans la nostalgie, se distraire aux contes du Père Haut ?
                      Attendre, espérer, prier, se lamenter, dire écrire comme on pleure ou se serrer les coudes croiser les doigts se prendre la main ouvrir son coeur ?
                      Nous sommes dépossédés, cela fait un moment, sinon nous n’en serions pas là, à la tête du plus gigantesque chaos de tous les temps et on en trouve pour dire qu’il faut desceller les trois piliers en digues fragiles contre le raz de marée !
                      Du chagrin devant ce gâchis...


                      • Jérôme Henriques JeromeH 12 septembre 2015 12:40

                        Bonjour Alinea,
                        Que fait-on ? On défend la pureté de notre race en même temps que notre beau drapeau symbole d’humanisme. En gros, comme les migrants n’ont pas nos belles valeurs occidentales, faut tous les jeter à la mer. Vous comprenez ? Non ? Essayez, de vous y faire : à l’applaudimètre plébéin, la réflexion de caniveau est très à la mode en ce moment.

                        Trève de plaisanteries, en ces temps d’obscurantisme intellectuel, vous êtes de ceux (celles) qui m’empêchent de désespérer ... smiley


                      • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 12 septembre 2015 11:57

                        Bonjour Bernard Dugué,


                        Je trouve votre article intéressant et pertinent. Toutefois j’ai un peu de peine à vous suivre dans ce que vous nommez « expansionnisme démocratique » ...

                        Que lui reprochez-vous donc au juste à cette démocratie sinon son usage imparfait ?

                        Si il s’agit de condamner l’expansion de la démocratie, alors ne comptez pas sur moi pour vous suivre. En revanche, si il s’agit de dénoncer les abus commis en son nom, sa captation au profit d’intérêts opaques, son dévoiement au profit d’intérêts géostratégiques nationaux, alors oui, je suis des vôtres ...

                        Le développement de l’expression « expansionnisme démocratique » mériterait un billet à lui seul.

                        Merci !

                        • izarn 12 septembre 2015 12:04

                          La théorie de l’expansionnisme occidental et de l’Islam me semble d’un optimisme délirant face aux réalités. Cela ressemble aux thèses du conflit des civilisations des néocons américains.

                          Resucette. La première version étant désormais obsolète. Voici la nouvelle ! On n’arrète pas le progrès !

                          Non, les USA a la ramasse depuis 2001 en fait, essayent de contrer la montée économique des BRICS qui s’affirme de plus en plus : La Chine est devenue première économie mondiale.
                          Ensuite le potentiel militaire des BRICS, surtout en Russie et en Chine n’arréte pas d’augmenter et d’etre désormais à un très haut niveau technologique.
                          De plus, la baisse du pétrole est dangereuse pour l’économie américaine et son pétrole de schiste, mais aussi au niveau des taxes étatiques, comme en Europe. De plus on invente la propagande climatique visant à diminuer la consommation de pétrole pour faire durer la rente.
                          Donc on crée de toute pièce des conflits au Moyen-Orient, avec la complicité d’Emirats qui bien sur obéissent aux USA depuis 1945. Inutile de rappeler d’ou vient l’Arabie dite saoudienne. Expensionnisme islamiste : Hahahaha ! Elle est bien bonne !
                          Pour finir, les USA ont décidé de faire la circumvallation de la Russie, pour l’étrangler comme au temps de l’URSS. Donc ils ont créé de toute pièce une conflit militaire en Ukraine, qui sert donc de mur entre Russie et Europe occidentale, mais détruit l’économie ukrainienne et son peuple voué une pauvreté jamais connue.

                          Que dire de plus ? A partir de ces bases historiques, oui en effet, on a tout compris !
                          Ce n’est pas du complotisme, c’est de l’évidence.




                          • soi même 12 septembre 2015 13:33

                            Avec deux guerres mondiales a son actif, avec ses guerres néocoloniales perdues, il est logique certes pas toujours souhaitable que l’Europe rembourse sa dette au Monde quand à l’extra Occident pas d’inquiétude son tour viendra !


                            • julius 1ER 12 septembre 2015 15:49

                              je pense que si dans l’Europe ravagé de 1914/18 ou 1938/45, la plupart des citoyens européens avaient eu des pays à l’image prospère à quelques encablures, nul doute qu’il y aurait eu des exodes massifs !!!!!!!!!!

                              en fait ce que ces gens recherchent sans risque de me tromper, c’est un peu d’état de droit, un peu d’humanité et pas le fait de se faire trucider pour un oui ou pour un non comme cela se passait chez -nous dans les périodes d’absolutisme cad il n’y a pas si longtemps....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès