Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Mobilisation des Tibétains en France pour la venue de Hu Jintao

Mobilisation des Tibétains en France pour la venue de Hu Jintao

A l’occasion de la visite d’Etat en France du président chinois Hu Jintao, du 4 au 6 novembre 2010, la Communauté tibétaine de France appelle à une manifestation à Paris sur le parvis des Droits de l’homme - place du Trocadéro, le jeudi 4 novembre à 15 h. L’association appelle tous les défenseurs des droits de l’homme, ainsi que les associations de soutien à la cause tibétaine à se mobiliser.

C’est en effet le première visite d’un dirigeant chinois depuis les manifestations des Tibétains en 2008 au Tibet, dont on se souvient combien elles furent durement réprimées. Il y aurait eu entre 200 et 400 morts Tibétains, environ 7000 prisonniers, dont certains furent lourdement condamnés, une dizaine de peines de mort avaient été prononcées, suivi d’exécutions. Plus de 2 ans après les faits, le climat qui règne au Tibet est toujours celui de la terreur. Mais surtout, plus de 50 ans après la fuite du Dalaï lama en Inde, alors qu’il risquait d’être arrêté, voire exécuté, au Tibet, la question tibétaine n’est toujours pas résolue.

Malgré de timides discussions tibéto-chinoises avec des émissaires tibétains débutées en 2002, les autorités chinoises refusent toujours de rencontrer le Dalaï lama. Il ne lui est même pas permis de se rendre en Chine, bien qu’il en ait fait la requête à plusieurs reprises pour se rendre en pèlerinage bouddhiste dans les montagnes sacrées du Wutai Shan. Alors, pour une discussion avec les autorités, inutile de préciser que ce n’est pas à l’ordre du jour. Pourtant, les autorités chinoises auraient tout à gagner à discuter avec le chef des Tibétains en exil. D’une part, elles montreraient au monde une préoccupation humaniste qui lui fait défaut, d’autre part, elles réaliseront qu’elles n’ont réellement rien à perdre à discuter avec le Dalaï lama, ce dernier ne demandant plus l’indépendance du Tibet depuis plus de 30 ans, il recherche sincèrement un compromis dans ce qu’il appelle la voie du milieu. Comme il l’a dit à de nombreuses reprises, il ne veut pas séparer le Tibet de la Chine. Son souhait est de retourner au Tibet, où il compte abdiquer de ses responsabilités politiques en faveur d’un gouvernement démocratique tibétain, un gouvernement qu’il souhaite laïque, et qui constitue selon lui une forme de gouvernance adaptée au monde moderne, tournant la page de l’influence des monastères, qui a pu être excessive par le passé au Tibet. Il souhaite aussi travailler à la réconciliation entre le peuple tibétain et le peuple chinois, et les souffrances endurées par les Tibétains suggèrent qu’il aura fort à faire dans ce domaine. Son bilan en exil démontre sa sincérité : il a mis en place une école laïque pour tous les enfants tibétains, et dès son arrivée en Inde, il a initié la démocratisation de la société tibétaine. Ainsi, les Tibétains en exil élisent eux même leurs députés depuis 1960, et leur premier ministre depuis 2001. Les prochaines élections sont prévues pour mars 2011.

Pour aider à la résolution de la question tibétaine, la communauté tibétaine souhaite une mobilisation de grande ampleur et saisit l’occasion de la visite du Président chinois pour lui demander de libérer tous les prisonniers politiques au Tibet comme en Chine et de respecter la liberté d’expression au Tibet comme en Chine. Elle insiste notamment la demande de libération de Lui Xiaobo, lauréat du prix Nobel de la paix toujours emprisonné. Plus d’information sur le site : http://www.tibetan.fr/

Moyenne des avis sur cet article :  2.79/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • ALBIE Alain 3 novembre 2010 15:00

    « pour lui demander de libérer tous les prisonniers politiques au Tibet comme en Chine »


    Ne demandant pas l’indépendance, cette phrase n’a aucun sens, car diriez vous en Bourgogne et en France ? A moins que ce ne soit encore le signe de la grande hypocrisie de ce qui n’est qu’une ancienne religion qui a perdu ses pouvoirs politiques.

    « Ainsi, les Tibétains en exil élisent eux même leurs députés depuis 1960, et leur premier ministre depuis 2001Ainsi, les Tibétains en exil élisent eux même leurs députés depuis 1960, et leur premier ministre depuis 2001 »

    Dont une bonne partie est issue de la famille même du Dalai Lama

    « Elle insiste notamment la demande de libération de Lui Xiaobo, lauréat du prix Nobel de la paix »

    Ben oui, sa femme est bouddhiste, elle serait musulmane, cela n’aurait aucune importance.

    «  tournant la page de l’influence des monastères, qui a pu être excessive par le passé au Tibet. »

    Ca va être dur de défende comme argument étant donné que vos officines ont toujours soutenu le contraire.

    Allez, bonne bourre. Ne vous attendez pas à des miracles, ce qui est normal pour des non-catholiques, Hu Jintao vient pour signer des contrats commerciaux.

    Si les politiques ou la grosse finance a besoin de vous, ils savent où vous trouver. Pour l’instant, à la niche.


    • amipb amipb 3 novembre 2010 15:44

      C’est à croire que ce monsieur a une alerte automatique sur les sujets traitant du Tibet ou des tibétains pour venir déverser sa propagande du parti unique chinois...

      Pas de commentaire, cela fait longtemps que vous avez perdu toute crédibilité Mr Hengxi.


    • Michel Maugis Michel Maugis 3 novembre 2010 18:28

      @amipb

      « C’est à croire que ce monsieur a une alerte automatique sur les sujets traitant du Tibet ou des tibétains pour venir déverser sa propagande du parti unique chinois... »

      Seriez vous suffisament intelligent, pour dire où est la propagande de ce monsieur ?

      Qu´est ce de la propagande ?

      A mon sens ce sont des « arguments » souvent mensongers ou decontextués pour justifier une politique ou dénigrer une argumentation adverse.

      votre commentaire est donc de la parfaite propagande d´une personne archi nulle et qui milite pour la politique d´ Usrael, l´empire du mal.

      Quant àl´auteur de cet Nème article : il répond aux besoins de l´empire du Mal, celui de nuire à la Chine., pour préparer l´opinion publique à accepter son aniquilation, comme souhaitée dans le P.N.A.C. 

      L´Organisation France Tibet, est une organisation qui n´a pas lieu d être. C´est une supercherie. Son nom sous entend l´existence de 2 pays distincts et souverains, qui seraient la France d´une part, et le Tibet. Hors le Tibet n´existe pas en tant que pays indépendants. il ne peut donc y avoir d´organisation France- Tibet.

      Existe t´il une organisation du genre : Italie- Bretagne ? ou France-Texas ? etc...

      Le but de cette organisation est de nuire à la Chine, ce n´est même pas de lutter pour le bien être des tibétains ou leur soit disant indépendance.

      Ce n´est pas étonnant que les plus fiéffés imbéciles réactoinnaires et supporters des guerres Usraéliennes viennent débiter leur propagande fasciste, par ailleurs incompréhensible, dès qu´ils se voient incapable de répondre à une argumentation pertinente et exacte.

      Michel Maugis

       




    • Michel Maugis Michel Maugis 3 novembre 2010 18:34

      @ALBIE Alain.

      Excellente argumentation.

      Évidemment les membres de l´organisation factice « France Tibet » se sont pressés pour voter. On a une idée du niveau intellectuel des amis du Clown prix Nobel en Toge pour apprécier positivement un commentaire archi nul et qui n´apporte absolument rien au débat. 

      Michel Maugis


    • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 3 novembre 2010 18:34

      Alin, comment pouvez vous regardez dans une glace en proférant de telles propagandes infondées ? Rebiya Kader est bien mulsmane, et pour autant soutenu par les Tibétains et le Dalaï-lama. Quand à la famille du Dalaï-lama, elle est des plus restreinte, puisqu’il est moine, il n’est pas marié, et n’a pas d’enfant, ses parents sont décédés il y a plus de 30 ans, il ne lui reste plus qu’une soeur, et 2 frères. Sauf erreur, aucun n’est au gouvernement.


    • Surya Surya 3 novembre 2010 19:30

      Michel Maugis, je ne comprends vraiment pas ce que vient faire Israël dans les commentaires d’un article sur le Tibet ??
      Cependant, je constate, puisqu’il est question d’Israël, que les plus grands défenseurs du peuple palestinien s’accommodent par contre très bien de l’idée même de colonisation, et refusent subitement de voir les souffrances du peuple colonisé, dès l’instant où c’est la Chine qui est impliquée. Je n’arrive pas à m’expliquer ça tellement ça me semble illogique.

      Hengxi, quand vous dites : "Dont une bonne partie est issue de la famille même du Dalai Lama« vous affirmez régulièrement comme ça des trucs sans jamais les avoir vérifiés et sans jamais apporter la moindre preuves à vos déclarations qui, sans moqueries et sans ironie je vous l’assure, sont tout de même à chaque fois claironnées de façon tonitruantes, puis retombent comme un soufflé dès qu’on apporte la preuve de votre »erreur« .

      La force de conviction que l’on met dans une déclaration, même si, et surtout si cette affirmation est fausse, est souvent perçue comme la marque de la vérité. C’est une technique de manipulation. Si ce que vous dites est vrai, dans ce cas argumentez, avec des chiffres, des textes, émanant d’organismes internationaux par exemple.
      La remarque de France Tibet est tout à fait pertinente : comment une bonne partie (combien ? qui ? leurs nom ? leur lien de filiation ?) des députés pourraient-ils appartenir à la famille du Dalai Lama si celui ci n’en a quasiment plus, et qu’étant moine, il n’a évidemment ni épouse ni enfants ?

      Je crainds que beaucoup de personnes ne confondent leur rejet personnel de la religion avec le rejet qu’ils montrent des revendications tibétaines, qui sont pourtant parfaitement légitimes. L’article de France Tibet expose pourtant très clairement les projets des Tibétains en exil en matière de démocratie, et malgré cela, les opposants au Tibet libre continuent à marteler inlassablement »épouvantable Dalai Lama, clique...", etc etc

      Mais au fait, pour quelle raison exactement êtes vous contre le Tibet libre, en tout cas autonome ? En quoi est-ce que ça peut bien vous gêner que les Tibétains puissent être libres ??


    • Michel Maugis Michel Maugis 3 novembre 2010 21:47

      @Surya

      Je ne comprends vraiment pas ce que vient faire Israël dans les commentaires d’un article sur le Tibet ??

      Je n´ais pas parlé d´Israel, mais d´Usrael.

      Le commentaire dont vous parlez, lui ne parlait absolument pas du Tibet, mais d´une personne que vous supputez être Hengxi.

      L´auteur de ce commentaire, « amipb », est contre la Chine, non parce que elle « coloniserait » le Tibet, mais parce que la Chine est un pays socialiste à direction communiste. Il hait la Chine et les pays socialistes parcequ´ils tiennent tête à l´ Empire du Mal.

      Cette personne, comme l´association farsante « France Tibet », travaille pour les Intérèts d´Usrael.

      Je vous défie de m´indiquer un seul propagandiste d´Usrael qui ne serait pas un défenseur acharné des droits de l´homme au Tibet !!! Ils le sont forcément, puisque la CHINE a été pointé comme la puissance a éliminer `pour laisser la voie libre à Usrael pour dominer le monde.

      Voilà donc le rapport que vous ne comprenez pas. Le problème du monde n´est pas celui du Tibet, mais la survivance d´un empire qui s´écroule et qui aspire à entourer la Chine afin de l´éliminer.

      C´est bien à cela que travaille tous ces gredins « amoureux » des droits de l´homme dans les pays qui ne suivent pas les ordres de l´empire et se taisent systématiquement sur les vrais atteintes aux droits de l´homme mené par Usrael.

      Votre commentaire est contradictoire avec votre constatation qui suit.

      « Cependant, je constate, puisqu’il est question d’Israël, que les plus grands défenseurs du peuple palestinien s’accommodent par contre très bien de l’idée même de colonisation, et refusent subitement de voir les souffrances du peuple colonisé, dès l’instant où c’est la Chine qui est impliquée. »

      Comme c´est bizarre, n´est ce pas. C´est en contradiction avec votre incompréhension. Moi je suis cohérent et vous ne l´êtes pas. Je suis anti colonialiste depuis toujours, et toujours je trouve en face de moi les mêmes drapés des droits de l´homme oour Cuba, Venezuela, Syrie, Iran, Bielorussie, Russie , Chine etc… Comme c´est bizarre.

      La Palestine est une vraie nation qui a été spoliée et colonisée par le fascisme usraélien. Le sionisme est effectivement un projet fasciste colonisateur depuis le début. Et cette vérité est bien plus vraie que votre « colonialisme » d´une région qui appartient à la Chine qui l´a libérée des crapules en toges.

      Le Tibet n´est pas colonisé par la Chine puisqu´il est depuis des siècles parti intégrante de la Chine qui , depuis qu´elle est souveraine et socialiste, la libéra du joug moyennageux de cette crapule au petit sourire qui voudrait refaire le coup du Kosovo, grâce à la puissance médiatique d´Usrael. 

      Le Kosovo aussi, ne devait pas être enlevé de la Serbie. Et pourtant il le fut avec la même hypocrisie.

      La position des défenseurs de la Palestine est donc cohérente, et certainement pas celle des amis de l´empire fasciste Usrael.

      Michel Maugis


    • amipb amipb 3 novembre 2010 21:55

      Mr Maugis, toute la haine et les idées préconçues de vos posts, sûrement purement intellectuelles car ne reflétant aucune réalité de terrain, rendent immédiatement votre jugement caduque.

      Aller encencer un régime qui a des millions de morts sur les mains pour en insulter un autre qui défend la paix et la tolérance, c’est au mieux de l’escroquerie intellectuelle, au pire de la bêtise.

      J’imagine que, comme beaucoup de personnes critiquant la situation tibétaine, c’est le sentiment anti-religieux qui vous anime. Vous aurez sans doute oublié que les idées de gauche qui vous animent s’ancrent pourtant dans la religions chrétienne.

      Mais vous n’êtes apparemment pas à un paradoxe près...


    • Michel Maugis Michel Maugis 3 novembre 2010 21:58

      @Surya

      « La remarque de France Tibet est tout à fait pertinente : comment une bonne partie (combien ? qui ? leurs nom ? leur lien de filiation ?) des députés pourraient-ils appartenir à la famille du Dalai Lama si celui ci n’en a quasiment plus, et qu’étant moine, il n’a évidemment ni épouse ni enfants » .

      Ceci n´a encore jamais été démenti :

      Dans les hautes sphères de la communauté tibétaine en exil, nous trouvons plusieurs membres de la famille du 14e dalaï-lama.

      Des cinq ‘ministres’ que compte l’actuel ‘gouvernement tibétain en exil’, deux sont des membres de la famille du 14e dalaï-lama. Mais tous ses frères, sœurs, beaux-frères et belles-soeurs occupent ou ont occupé des postes clés.

      * Thubten Norbu (Taktse rinpoche) (décédé en 2008), lama et frère aîné du 14e dalaï-lama, était le représentant du dalaï-lama aux USA et directeur de “Radio Free Asia”, une radio subsidiée par les USA.

      * Un autre frère, un peu plus âgé que le dalaï-lama, Gyalo Thondup, est la personne la plus puissante après le dalaï-lama. Il était ‘premier ministre en exil’ (1991-1993) et ‘ministre de la sécurité’ (1993-1996). Depuis 1951, Gyalo Thondup assure pour la communauté tibétaine en exil le lien avec la CIA. Gyalo possède des résidences privées à Delhi, Darjeeling, Colombo et Hongkong (e.a.).

      * une soeur cadette, Jetsun Pema, était ‘ministre de la santé’ de 1990 à 1993. Pendant presque toute la durée de sa vie en exil, elle a dirigé le “Tibetan Children’s Village”, une institution qui accueillait une grande partie des ‘dons’ venant de l’étranger et destinée à la communauté tibétaine en exil. Jetsun Pema était un des membres fondateurs du “Tibetan Youth Congres, TYC”, le groupe puissant des radicaux au sein de la communauté tibétaine en exil.

      * son mari, Tempa Tsering, est actuellement ‘ministre de l’information et des relations internationales’, depuis 2006.

      * le plus jeune des frères du 14e dalaï-lama, lama Ngari Rinpoche, était le deuxième président du TYC. Il a servi pendant cinq ans comme officier dans l’armée tibétaine en Inde (Special Foreign Forces). Après, il est devenu le secrétaire privé du dalaï-lama.

      * sa femme, Rinchen Khando Choegyal, était instructrice pour les femmes soldats des “Special Foreign Forces”. A partir de 1993, elle est devenue la présidente du “Tibetan Women’s Association” et ‘ministre de l’enseignement’ pendant huit ans. Dans cette dernière fonction elle pouvait décider quels étudiants tibétains recevraient une bourse pour aller étudier aux USA.

      * Takla Phuntso Tashi, le mari d’une autre soeur du 14e dalaï-lama, Dolma Tsering (décédée en 1964), a dirigé le ‘bureau des relations internationales’ des Tibétains en exil et a servi comme ‘ministre de la sécurité’, dans les années 70. Leur fille est membre du ‘parlement en exil’.

      * Kesang Yangkyi Takla, la deuxième femme de Takla Phuntso Tashi, a dirigé également le ‘bureau des relations internationales’, et a servi comme représentante du dalaï-lama en Europe du Nord. Elle est actuellement (depuis 2006) ‘ministre de la santé’.

      * un frère cadet du 14e dalaï-lama, Lobsang Samden, était son secrétaire privé, de 1952 à 1956. Après, en exil, il a occupé pendant longtemps le poste de ‘ministre de la santé’. Sa femme était sa secrétaire et l’a relayé pendant un certain temps en tant que ‘ministre de l’enseignement’.

      La famille entière du 14e dalaï-lama a cumulé (et contrôle encore) une série de pouvoirs politiques importants au sein de la communauté tibétaine en exil (120.000 personnes), contrôlant ainsi également les importants flux financiers ‘d’aide étrangère’.

      Michel Maugis


    • ALBIE Alain 4 novembre 2010 00:29

      Pour ce qui est de la crédibilité amipb, je préfère l’avoir perdue à vos yeux que de ne n’en avoir jamais eu, ce qui est votre cas.


      j’attends toujours la copie de vos soit distants visas de grands voyageurs au Tibet. Si vous les avez perdus, demandez en une copie au Club Med, à un bon client comme vous, on ne refuse rien.

      Ce qui est pratique avec vous, c’est que lorsque l’on a lu un de vos commentaires, o les a tous lus.

    • amipb amipb 4 novembre 2010 10:16

      Mes visas ? Mais pourquoi ferai-je un nouvel effort pour vous, Alain ? Vous allez m’accuser de plagiat ou de faux, me démontrer par l’absurde que mes images ont été retouchées...

      Encore une fois, venez avec moi lors de mon prochain voyage, en février, pour le Punakha Serdar, au Bhoutan voisin du Tibet. Nous allons entamer la construction d’une école, vous serez donc le bienvenu pour enseigner le chinois dans ce royaume féodal moyenâgeux...


    • amipb amipb 3 novembre 2010 21:48

      Mr Maugis, venez donc parler d’empire du mal aux tibétains qui se font tabasser à la frontière sino-népalaise, voire à celles ou ceux qui se font emprisonner et torturer pour avoir chanté pour le Dalaï Lama, fait un film sur la corruption des élus locaux ou pour simplement demander plus d’autonomie ou de respect...

      Parler d’Isralël dans ce contexte est non seulement déplacé, mais également le signe d’une profonde méconnaissance du problème tibétain. Le « miracle chinois » qui laisse pourtant une grande partie de son peuple de côté vous aura aveuglé, sûrement.

      Par ailleurs, si vous me connaissiez, vous sauriez combien je suis critique envers la politique américaine, dans le cadre du 11/9, de la guerre en Irak comme en Afghanistan. Mais défendre les dictatures iraniennes ou chinoises sous prétexte qu’elles font contrepoid à l’hégémonie américaine, non merci. Les hommes ont plus de valeur que les idéologies.

      Pour finir, comme demandé à Mr Hengxi, demandez donc au peuple tibétain (en exil ou au Tibet même) ce qu’il pense de la situation, vous serez certainement surpris.


      • Michel Maugis Michel Maugis 3 novembre 2010 22:26


        @amipb

        je reconnais immédiatement la prose du connard avec ces « venez donc parler d´empire du mal aux Tibétains »., « demandez donc au peuple tibétain » etc... Toujours la même rhétorique archi nulle. Faites des raisonnements vrais au lieu de donner des ordres stupides à vos interlocuteurs. Vous tournez en rond.

        Par contre vous êtes critique  « envers la politique américaine dans le cadre du 11/9 »

        oseriez vous la comparer avec celle de la Chine ? La Chine ne sort pas de ses frontières pour saccager les peuples, comme le firent tous les vrais empires. Le Tibet c´est la Chine.

        Les tibétains sont des citoyens chinois comme les vendéens étaient des citoyens français.

        Les chinois ne bombardent pas des peuples en dehors de Chine comme le font vos Usraéliens en dehors d´Usrael.

        Voilà la différence, la très grande différence.

        La démocratie internationale c´est en premier lieu s´insurger contre ceux qui violent la paix et le droit international en envahissant les peuples pour saccager et prendre ses ressources comme le fait Usrael.

        Le Tibet était reconnu comme faisant parti intégrante de la Chine bien avant la prise du pouvoir par le peuple de Chine, y compris par les USA. C´est depuis que la Chine est devenue socialiste que les troubles ont été fomentés au Tibet alors même que la Chine communiste lui fit accomplir le plus grand pas vers la modernité en virant ces moines fascistoïdes.

        Si vous vous souciez des droits de l´homme, alors regardez ce que fait la France chez les autres puisque vous seriez français, ou ce qu´elle a fait.

        Michel Maugis


      • amipb amipb 3 novembre 2010 22:34

        Vous avez raison, il vaut mieux toujours demander à l’envahisseur son avis, plutôt qu’à l’envahi. Je ne vous pose même pas la question du choix qui aurait été le vôtre durant la seconde guerre mondiale...

        Quant à vos insultes, elles prouvent, s’il fallait encore le démontrer, votre ignorance complète du sujet, votre arrogante volonté de vie ou de mort d’un peuple et votre argumentation purement idéologique.

        Mais qu’est-ce que la souffrance d’un peuple si le résultat est l’avènement de l’idéologie qui vous est chère ? Le paradoxe est que la politique de la Chine est d’extrême droite (nationalisme, fascisme financier), que notre président et notre gouvernement en font l’apologie et que les dissidents de gauche sont emprisonnés dans leur pays. Cherchez l’erreur.


      • amipb amipb 3 novembre 2010 22:43

        Quelques éléments de debunking pour nos propagandistes en herbes, si toutefois la haine qui les aveugle ne les rend pas insensibles au débat :

        http://www.phayul.com/news/article.aspx?id=26803


        • ALBIE Alain 4 novembre 2010 00:31

          « Quelques éléments de debunking pour nos propagandistes en herbes »


          Hi, hi, c’est amipb qui parle de propagande, trop drôle !

        • amipb amipb 4 novembre 2010 10:55

          Amusant. Pourtant votre ami Desimpelaere accorde du crédit au site Phayul :

          http://www.agoravox.fr/auteur/jean-paul-50283


        • hamza 4 novembre 2010 02:40

          Le vent serait-il en train de tourner ?

          Je me pose la question en voyant le résultat des votes : 46% contre l’article ! Presque la moitié ! Désolé d’être celui qui voit le verre à moitié plein. C’est mon côté optimiste au sujet de l’être humain qui ressort là. Mais, qui l’eut cru, quand on a connu des scores sans appel, j’aillais dire à la chinoise, de 5% contre 95% durant des années (ok j’exagère) ? C’était quand déjà ? Peut-être, ’sieur-dam France-Tibet, auteur infatigable néanmoins de moins en moins prolifique mais toujours trop prolixe et spécialiste du tibet dont l’authenticité et l’autorité sont attestées par son patronyme, aura-t-il la gentillesse de nous rafraichir la mémoire, et au passage de confirmer ou d’infirmer mon enthousiasme ?
          En attendant, je compte les points. Sans vouloir uniquement décevoir amipb et ses amis sans pb, Michel doit être déclaré vainqueur du match du jour par ok. (lui qui perdait, du moins en apparence, tous les matches à vouloir boxer un contre tous ou presque. ca fait plaisir quand meme de le voir triompher enfin. Mais ca fait longtemps que je n’ai pas suivi les combats. Je ne suis p-e plus à la page). En même temps, une conviction fondée sur la connaissance de l’histoire et haubanée par une persévérance sans faille contre l’opportunisme droit-de-l’hommiste basé sur la conviction intime dopée par l’amour-propre pour le peuple tibétain, comme match c’était pas très fairplay non plus.

          PS : A ta place, Michel, je serais plus indulgent. Il faut laisser l’échelle pour que amibp descende quand il aura envie. Mon humble avis.
          PS2 : A ta place, amipb, je virais illico mon Domenech. Même, je changerais de sport. Mon avis aussi humble.


          • amipb amipb 4 novembre 2010 10:10

            Agoravox devient un repère de vieux réacs, soit FN, soit communistes. Ce fil le prouve.

            On pourra mettre ce repli idéologique sur le compte de la crise économique, il n’en reste pas moins que j’ai toujours du mal à comprendre comment l’on peut défendre l’oppresseur et enfoncer l’opprimé, surtout chez des personnes se disant « à gauche » et qui ont reçu une éducation digne de ce nom.

            Reste que le grand perdant depuis 60 ans, hamza, c’est le peuple tibétain. Je vous laisse donc à votre petit jeu puéril.


            • Yaka Yaka 4 novembre 2010 13:36

              Evidemment que les USA pointent du doigt l’attitude de la Chine au Tibet pour destabiliser le régime.
              Cela ne doit pas pour autant occulter la vérité.


              • Abdu Abdu 4 novembre 2010 14:29

                @Michel, bien que défavorable à la démarche proposée par France-Tibet, je suis surpris par certains de tes arguments (aller chercher un empire du mal...) et choqué par ton ton.

                Je ne connais rien d’amipb, mais apparemment, il est au coté de victimes de l’histoire. Aucun raisonnement de peut donc l’atteindre. De son point de vue, il n’y a qu’une compréhension possible de la situation. Rien ne justifie de l’invectiver de la sorte.

                L’erreur est de croire que parce qu’il existe des victimes tibétaines, les chinois seraient des bourreaux et que la lutte contre le gouvernement chinois serait dans l’intérêt des Tibétains et du Tibet.

                C’est une erreur inévitable pour qui ne connait pas la Chine et connais des victimes tibétaines. On peut même dire que pour une telle personne, ça n’est pas une erreur, c’est la seule vérité qui s’impose.

                Pour revenir au sujet de l’article, j’espère qu’on ne va pas ré-éditer l’exploit contre-productif de 2008 qui a fait perdre beaucoup de temps à tout le monde.


                • Onegus Onegus 4 novembre 2010 14:37

                  Pauvre Tibétains, pris en étau entre la propagande occidentale qui instrumentalise leur cause et l’infect révisionnisme chinois relayé ici par Maugis, ils ne sont pas près de voir le bout du tunnel...


                  • Surya Surya 4 novembre 2010 15:05

                    @ Michel Maugis,

                     

                    Les personnes que vous citez ont-elles été élues par les Tibétains en exil, ou se sont arrogé le pouvoir de force ? Dans le premier cas, il n’est pas de votre ressort de juger les choix des Tibétains, dans le second cas, si vraiment ces pratiques ont eu lieu, c’était comme vous le faites remarquer dans le passé ; car le programme actuel des Tibétains en exil, qu’ils mettent déjà en œuvre en Inde, est mille fois plus démocratique que l’organisation politique que connait la Chine actuellement.

                    Je crains que vous ne soyiez aveuglé par votre haine des USA. C’est cela qui vous pousse, par réaction épidermique, à vous mettre du côté de la Chine. Haine des USA en plus de celle de la religion. Et c’est une athée qui vous dis cela. Personnellement, je n’ai rien contre le libre droit des peuples à exercer une religion si cela fait partie de leur culture profonde, dans la mesure où cela est fait de manière modérée bien sûr.

                    Le Tibet était en effet un pays féodal autrefois, je suis en train de lire un livre qui confirme cela, mais c’était autrefois, et affirmer que la Chine a libéré le Tibet est exactement pareil que dire que la France a apporté la civilisation dans les colonies qu’elle s’est arrogé le droit de coloniser.

                    Vous savez, les Tibétains ne sont pas plus stupides que les autres, ils sont tout à fait capables de prendre en main leur destinée sans qu’une armée étrangère ne vienne les « libérer » (c’est sûr qu’ils sont vachement libres, depuis…)

                    Le très jeune Dalai Lama était en train de réfléchir à des réformes lorsqu’il a été contraint de fuir pour sauver sa vie, tout le monde le sait, mais certains persistent encore à nier ce fait car cela n’arrange pas leur théorie des « lumières de la Chine venues éclairer l’obscurité tibétaine ». Le Tibet était sur la voie de la réforme, et de plus les Tibétains étaient parfaitement capables de faire des réformes. Ils l’auraient d’ailleurs fait de façon pacifique, comme le veut leur culture et leur mentalité profonde.

                     

                    Il ne fait pas de doute que pour beaucoup de politiciens dans le monde, l’enjeu tibétain dépasse de beaucoup celui des droits de l’homme, dont ils se fichent peut être. Mais ce n’est pas le cas des organisations de défense du peuple tibétain, auxquelles appartiennent d’ailleurs de nombreux réfugiés tibétains, vous mélangez tout. Ici, les gens se sentent concernés, et sont préoccupés par

                    Oubliez un peu votre haine viscérale des USA, de la CIA, d’Usrael ou que sais-je, et rencontrez les nombreux réfugiés tibétains qui vient en France, écoutez leurs récits, leurs témoignages, intéressez vous ne serait-ce que deux minutes à eux, et à ce qu’ils ont à dire. C’est de cela et de rien d’autre dont il est question dans les articles parlant du Tibet et du sort des Tibétains.

                    Non, Abdu, ce n’est pas la seule vérité qui s’impose, c’est juste qu’il ne faut pas tout mélanger. Si l’on parle de droits de l’homme bafoué au Tibet et qu’on vous crache à la figure : « USA !!!! CIA !!!!! Usraël !!!!! », on a juste l’impression que la personne n’a pas compris de quoi il s’agit, c’est tout.

                    Quant au ton de Michel Maugis, il est tellement rempli de haine que je crains qu’il ne soit en train de se ronger à l’intérieur de lui même. J’espère que ce n’est pas réellement le cas.


                    • Surya Surya 4 novembre 2010 15:08

                      Ici, les gens se sentent concernés et sont préoccupés par le sort du peuple Tibétains, au délà des intérêts politiques ou économiques.

                      Je ne sais pas pourquoi j’ai pas fini d’écrire ma phrase.


                    • Michel Maugis Michel Maugis 4 novembre 2010 21:07

                      @Surya

                      Vous détournez le débat pour ne pas reconnaître que vous vous êtes fourvoyez quant à vos commentaires sur ALBIE Alain ( AA), et refusez de répondre sur le pourquoi de Usrael (et non Israel) dans mes commentaires.

                      Ce qui est plus grave c´est votre refus de reconnaître votre erreur, afin de maintenir une pseudo cohérence dans vos propos.

                      Lorsque que AA répondit a France Cuba (FC) :  « Dont une bonne partie est issue de la famille même du Dalai Lama ».
                      AA ne questionnait pas que « les Tibétains en exil élisent eux même leurs députés depuis 1960, et leur premier ministre depuis 2001 » comme le soutenait, sans ridicule, FC.

                      Devant l´évidence que AA disait vrai, puisque j´ai montré la preuve que son commentaire était exacte, vous osez changer le thème et dîtes maintenant

                      « Les personnes que vous citez ont-elles été élues par les Tibétains en exil, ou se sont arrogé le pouvoir de force ? »

                      Je crois que la question était s´ils étaient ou non de la famille du Dalaï Lama, et non de savoir s´ils étaient élus.

                      Cela n´est pas très honnête devotre part. Vous devriez revoir les jugements que vous fîtes sur AA à ce sujet, car c´est bien vous qui avez affirmé et jugez sans preuve.

                      Quant au reste de votre réponse, elle est basée sur des dogmes politiques bourgeois. Vous tournez en rond. En Chine c´est le socialisme, et cela vous emmerde. Pour cela vous acceptez les crimes US et Israélien. 

                      Vos préoccupations sont celles d´un nanti sur une tour d´ivoire, qui refuse de reconnaître les réalités économiques et qui raisonnent sur des suppositions de bonnes intentions d´exilés , de ceux qui refusèrent l´abolition de la féodalité.

                      Vous n´allez pas me convaincre avec des pleurnicheries sur les exilés. Je crois que les tibétains sont bien plus nombreux qu´eux.

                      Non monsieur, la Chine ne colonise pas le Tibet, comme la France l´Algérie et d´autres peuples du monde. Le Tibet est partie intégrante de la Chine, et reconnue par tous les pays.

                      L´organisation France Tibet est une fraude. Pourquoi pas une organisation Chine-Corse, ou Chine-Porto Rico, ou Chine Bretagne, ou Chine Gibraltar, ou Chine pays Basque etc….
                      Mais soyez certains que le jour ou la France s´engagera vers l´élimination du capitalisme, alors il y aura des organisations telles que Italie-Corse, par exemple, financée par l´USAID.
                      Les exilés tibétains sont des contre révolutionnaires et travaillent pour les USA, cela est très très très clair.

                      Derrière vos commentaires, il y a votre refus d´œuvrer pour l´édification d´un monde meilleur, tout simplement. Votre dénonciation de ma supposée haine d´Usrael est révélatrice de votre position politique pour la pérennité de l´aliénation capitaliste.
                      Il vous reste à expliquer pourquoi j´aurai une haine contre Usrael ?

                      Je vous défie de donner une explication sensée sans que vous fassiez l´apologie des crimes d´Usrael. Vous ai-je parlé de la « haine de la Chine » ?


                    • Surya Surya 5 novembre 2010 16:15

                      Contrairement à ce que vous pensez, je respecte beaucoup Hengxi-Alain, du fait de son amour pour la Chine, pays où il s’est installé et dont il a toujours parlé avec beaucoup de passion dans les articles qu’il a écrits. Je ne suis pas d’accord avec lui au sujet du Tibet et je déplore lorsqu’il lui arrive de devenir agressif, mais j’ai bien vu qu’il y a aussi chez lui beaucoup de choses positives.

                      Je lis votre commentaire, et je vois que vous m’y faites beaucoup de procès d’intention. Vous m’accusez de plusieurs choses que je ne suis pas du tout. Je ne vais pas passer trois heures à essayer de me justifier. J’ai bien peur de toute façon que quoi que je dises ça ne serve à rien. Vous semblez m’avoir déjà jugée, puisque vous affirmez avec tant de certitude des choses fausses. Tant pis, pensez de moi ce que vous voulez.
                      C’est dommage, pas pour moi, je m’en fiche, mais pour le fil de cet article. Parce qu’il y a un truc que vous n’avez peut être pas compris, c’est que je suis mille fois plus intéressée à discuter avec quelqu’un qui a un avis contraire au mien, voire totalement opposé, qu’avec quelqu’un qui partage le même avis que moi. Même si nous ne pourront jamais trouver de terrain d’entente, il serait de toute façon ressorti quelque chose de passionnant de la discussion.
                      Tant pis. J’espère que ce sera pour une autre fois, et que nous aurons l’occasion de discuter, pas nous comporter comme si Agoravox était une arène de gladiateurs, (et gladiateuses puisque je vous rappelle comme je l’ai fait plus haut que je suis une femme) mais la seule chose que j’espère : s’il vous plait restez sur le Tibet si vous intervenez sur un article concernant le Tibet. Le reste est à discuter ailleurs.


                    • Surya Surya 5 novembre 2010 16:19

                      comme je l’ai fait plus haut

                      non, plus bas ! smiley
                      J’en perds le fil smiley


                    • Surya Surya 4 novembre 2010 15:30

                      Ce n’est pas l’anti américanisme de Michel Maugis qui me choque, tout le monde a le droit de penser ce qu’il veut, ce qui me choque, Abdu l’a même parfaitement exprimé, c’est le ton qu’il emploie, et les bouffées de haine délirantes (« Empire du mal » !! ) qui ressortent de ses interventions.
                      Si l’opinion de quelqu’un est différente, qu’au moins cette personne l’exprime en exposant calmement son point de vue, sans agresser ceux qui n’ont pas la même vision que lui, en argumentant avec des sources sûres et vérifiées.

                      Les arguments historiques , géographiques et géopolitiques servent à expliquer la vision que l’on a d’une situation politique. Elles ne servent pas à aider concrètement un peuple opprimé. Qui met les mains dans le cambouis pour aider les Tibétains, au Tibet et en exil ? Ce sont bien les associations qui sont traitées de tous les noms, notamment ici.

                      Je suis désolée, mais quand France Tibet écrit un article pour alerter l’opinion publique sur le sort des Tibétains opprimés au Tibet, il écrit bel et bien un article pour alerter l’opinion publique sur le sort des Tibétains opprimés au Tibet. Il ne faut pas tout confondre et être hors sujet. Répondre par de tonitruants « USA », « CIA »,« fascistes » ou toute autre insulte n’aide absolument pas les Tibétains. A croire que leurs souffrances passent au second rang, que le reste est plus important.


                    • Michel Maugis Michel Maugis 4 novembre 2010 21:39

                      @Surya

                      Vous êtes un hypocrite parfait.

                      Cessez d´accuser les gens sans preuve tout en les accusant de ne pas apporter de preuve sur leurs affirmations.

                      C´est du cinisme à l´état pur. Votre discours poli masque une réalité, celle de votre ignorance, dans le meilleur des cas, des problèmes réels que pose au monde le terrorisme Usraélien depuis des décennies..

                      Si selon vous je fais de l´antiaméricanisme, alors vous êtes exactement comme les autres, en utilsant un mot dont vous n´oseriez jamais dire le sens. Cela vous dévoilerait.

                      C´est votre joker pour ne pas savoir répondre. C´est une insulte comme traiter de quelqu´un de raciste, sans preuve.

                      Dois je vous accuser d´USAphilisme ( Amérique c´est un continent), et je suis moi même américain comme ceux qui vivent en France sont des europeens.

                      Cette manie des gens qui croient tous savoir et qui ne se rendent pas compte qu´ils usent et abusent de mots qui ne veulent rien dire pour éviter de réfuter les vrais arguments.

                      Mots créer par la CIA et la classe oligarchique pour cacher la réalité.

                      Antisémitisme = ceux qui s´expriment leur colère« contre l´action des gouvernements sionistes et criminels d´Israel », alors même que la majorité des Israéliens ne sont aucunement sémites, et qu´au contraire les palestiniens le sont.

                      Sous entendu que antisémite signifierait anti-juif alors que les sémites palestiniens sont muslmans. Alors que tout le monde sait que la majorité des juifs d´israel sont des descendants de convertis européens ( non sémites donc), et que les palestiniens sont des juifs convertis ( des sémites donc) à l´Islam

                      TOUS ÇA POUR CONFONDRE LE BON PEUPLE :

                      Antiaméricanisme = ceux qui expriment leur colère contre la politique extérieure criminelle des gouvernements des Etats Unis d´Amérique du Nord, alors que la majorité des habitants d´Amérique vivent ailleurs qu´aux États Unis.

                      Ceux qui utilisent ce mot signe leur mauvaise foi patente, parce qu´ils défendent sans le dire la criminalité patente des gouvernements US à l´encontre de TOUS les pays du monde, y compris le notre.
                      .
                      Leur vision est simple : sauver ce monde capitaliste en détournant les gens qui s´interrogent sérieusement sur legrand responsable des malheurs de ce monde.

                      Michel Maugis


                    • amipb amipb 4 novembre 2010 22:37

                      Vous avez raison, Mr Maugis, et tous les autres ont tort. C’est bien cela que vous désirez entendre pour refuser tout dialogue, pratiquer l’insulte et continuer à parler idéologie là où l’on parle peuple et culture ?

                      Vous vous êtes trompé de siècle, l’avènement du communisme c’était au XXe, pas au XXIe, les peuples ont appris désormais combien cette idéologie peut faire de mal.


                    • Surya Surya 5 novembre 2010 13:44

                      Michel Maugis, je suis une femme et non un homme, donc je suis (si ça peut vous faire plaisir de le penser), unE hypocrite parfaitE et non UN hypocrite parfait.

                      Sinon, je préfère exprimer mes opinions de façon polie, en effet, même si elles ne sont pas à votre goût, plutôt qu’être agressive. Ca m’a toujours semblé plus constructif, et je suis ouverte au dialogue avec tout le monde du moment que ce dialogue se fait dans le respect de son interlocuteur.


                    • Surya Surya 4 novembre 2010 16:19

                      Soulmanfred, peu importe si le Tibet est devenu chinois depuis cinquante ans ou cinquante siècles, ce qui compte, c’est la volonté du peuple tibétain. Si la majorité du peuple tibétain ne veut pas que le Tibet fasse partie de la Chine, je ne vois pas en quoi le fait que ça fait « x » années qu’il est sous le joug de son voisin légitime cette colonisation.
                      Au bout de combien d’années une situation de colonisation est-elle légitimée, et un peuple perd-il le droit de réclamer son indépendance ? Heureusement que les peuples colonisés par la France n’ont pas attendu trop longtemps avant de faire entendre leur voix, dans ce cas, sinon c’était définitivement fichu pour eux !

                      Bon, ben si le Tibet était trop grand pour les Tibétains en terme d’habitants au km2, et que cela justifie qu’on les envahisse, alors il ne reste plus qu’à coloniser l’Australie, ces gens là ont l’arrogance insupportable de n’avoir que 1,45 hab au km2 !!!!! Y a que des kangourous dans ce pays !!!! Bon, restons sérieux...

                      Il n’y a aucune raison valable de coloniser un pays, il n’y a aucune raison valable de refuser à un peuple le droit de prendre en main son destin si la majorité des gens de ce peuple le souhaite.

                      Qu’il y ait un référendum au Tibet (libre et démocratique, évidemment) et vous verrez...
                      Ah zut, j’oubliais ! Le Tibet est désormais peuplé, contre la volonté des Tibétains, de très, très nombreux colons chinois qui bien sûr voteraient tous pour l’appartenance du Tibet à la Chine...


                    • TZ 4 novembre 2010 16:19

                      La Chine a été sous domination mongole, la France sous domination romaine, cela donne-t-il un droit à la Mongolie d’envahir la Chine ou à l’Italie d’envahir la France ? Certainement non.

                      De plus, il ne me semble pas que les tibétains aient demandé à la Chine de les « libérer » ou qu’ils ne se sentent libres actuellement (vous rappelez-vous des manifestations de 2008 ?).

                      Vous confondez les personnes qui instrumentalisent la situation tibétaine (les Etats Unis, par exemple) et celles qui travaillent pour le Tibet, notamment au travers des associations. Ces associations sont pour la majorité bénévoles ou à but non lucratif, et financées uniquement par les dons de leurs adhérents, certainement pas par la CIA ou un hypothétique « Empire du Mal ».


                    • Onegus Onegus 4 novembre 2010 19:24

                      « le Tibet est Chinois depuis le 14 ème siècle »

                      C’est la propagande standard chinoise et tout sauf un fait. Il vaut mieux se pencher sur l’histoire complexe des rapports entre les différents peuples de la région avant de sortir de telles âneries. 
                      L’invasion et l’occupation communiste ne répondent qu’à des objectifs géostratégiques, les justifications pseudo-historiques sont pure fiction. On peut sans doute critiquer le caractère féodal de la société tibétaine avant l’occupation chinoise (on va éviter le terme de « théocratie » souvent employé par les propagandistes et totalement stupide pour qui a une connaissance minimale du bouddhisme), mais nier le caractère ethnocidaire de l’invasion chinoise relève du simple négationnisme. 
                      Le sort des Tibétains n’est pas très différent de celui des autres peuples ayant à subir la dictature du gouvernement central chinois et le racisme Han, mais leur principal tort est sans doute d’avoir bénéficié d’une plus grande visibilité que les Ouigours, par exemple, et d’avoir été instrumentalisés par la propagande US...

                      Par ailleurs, il est amusant de noter que les plus grands pourfendeurs de l’impérialisme US soient parfois les pires valets et promoteurs de l’impérialisme chinois, reprenant à la lettre le corpus propagandiste en vigueur depuis 60 ans pour justifier la colonisation du Tibet, le massacre de sa population et la destruction de sa culture. Ce qu’ils reprochent aux Israéliens vis-à-vis des Palestiniens, ils l’acceptent sans sourciller des Chinois vis-à-vis des Tibétains...

                    • Surya Surya 4 novembre 2010 18:11

                      Le coup de l’exemple australien n’était pas vraiment sérieux comme je l’ai signalé juste après l’avoir écrit, c’était juste pour vous montrer que je pense que le fait qu’un pays ait peu d’habitants au km2 ne justifie pas que l’on s’approprie son territoire. Ce fait que le Tibet fasse 5 fois la France avec moins d’habitants n’est pas un argument justifiant la colonisation du Tibet, c’est juste un fait.

                      Les religieux possédaient les terres à l’époque du Tibet indépendant, en effet, mais rien dans ce que j’ai pu lire jusqu’à présent ne montre que les Tibétains étaient réduits à l’esclavage, dans le sens où ils travaillaient sans contrepartie. Les Tibétains étaient entièrement libres de voyager, d’ailleurs les frontières au sens où nous l’entendons (postes frontières, papiers à présenter...) n’existaient même pas, et ils se rendaient régulièrement en Inde pour faire du commerce et gagner de l’argent, que ce soit les villageois agriculteurs ou les nomades. D’ailleurs, une grande partie de la population était des nomades. Beaucoup d’Indiens entraient également au Tibet pour faire du commerce avec les nomades qu’ils rencontraient en chemin, ou avec les villageois. Quoi qu’il en soit, dire que les Tibétains réclament le retour au servage est comme penser qu’ils sont idiots et n’ont pas de cervelle pour réfléchir, ce qui n’est évidemment pas le cas.

                      Il est un autre fait, c’est qu’avant 1949, le Tibet était indépendant, et qu’il aurait dû le rester. Peu importe si dans le passé il avait déjà appartenu de façon intermittente à la Chine. Au nom de quoi la Chine s’est arrogée le droit d’envahir militairement le Tibet ??

                      Vous dîtes : "Et comment ne pas comparer cette situation avec Israël , dont la création a nécéssité une colonisation , soutenir le Tibet c’est également soutenir la politique d’Israël venu reconquerir leur terre promise perdue il y a des siècles ."

                      Attention !! Il ne s’agit pas d’Israel, mais d’Usrael...
                      En tout cas, vous mélangez deux situations qui, géographiquement et historiquement, n’ont strictement RIEN à voir l’une avec l’autre. C’est complètement absurde de mettre en parallèle ces deux situations.
                      Israel est les Palestiniens c’est une chose, le Tibet et la Chine c’est autre chose. Un autre contexte, d’autres peuples, une autre histoire. Faut pas tout mélanger.
                      Alors ne vous trompez pas d’article, la situation d’Israel et des Palestiniens est à discuter sur le fil d’un article parlant de cette question, et non sur un fil concernant le Tibet.

                      Personnellement, si les DOM TOM veulent leur indépendance, cela ne me gêne pas du tout, pourquoi est-ce que ça me dérangerait ? C’est à eux de décider ce qu’ils veulent pour eux mêmes, et après, c’est une affaire entre eux et l’état français.
                      Et je dirais même, si la Corse, qui est un département pas d’outre mer, connaissait un référendum (imaginons) et votait pour son indépendance, pourquoi devrais-je être contre ? Je ne suis pas Corse, je n’ai pas à décider pour eux. Et là aussi, c’est une affaire entre les Corses et l’état français.
                      Mais là aussi, c’est un autre contexte géographique et historique, je rappelle qu’il est question ici... du Tibet, de la souffrance du peuple tibétain qui subit la répression sur son propre territoire, et seulement du Tibet et des Tibétains.


                    • Surya Surya 4 novembre 2010 19:07

                      soulmanfred, je vous renvoie au commentaire de TZ ci dessus. Ce n’est pas parce que certains pays instrumentalisent la cause tibétaine qu’elle en devient pour autant illégitime. Que des pays instrumentalisent le Tibet est regrettable, mais ce n’est pas la faute du peuple tibétain, et il est vraiment injuste qu’il en subisse les conséquences.

                      Les caractères Ouighours sont les mêmes que les caractères arabes ? Je ne savais pas cela. Que faut-il en conclure ? Enfin, je veux dire, que faut-il conclure de la photo que vous avez mise en lien ?

                      Les Japonais ont envahi la Mandchourie en 1931, et l’ont renommée Manchukuo. Ont-ils pour autant le droit de revendiquer cette province ?

                      Je ne comprends absolument pas ce que vous défendez exactement. Le droit de la Chine a conserver un pays qu’elle a envahi par la force de son armée ? Si les Américains faisaient un truc comme ça, je n’ose pas imaginer les voix qui s’élèveraient pour hurler, et à juste titre. J’espère que vous ne faites pas partie de ceux qui ont l’indignation sélective. Personnellement ce n’est pas mon cas.

                      Je vais bien lire tout ce que je trouve sur l’histoire du Tibet, car il me semble bien, (à confirmer, donc), que le Tibet a bel et bien été indépendant à de nombreuses époques. Je ne peux donc pas vous répondre sur ce point pour l’instant, sauf à dire que pour moi, indépendant signifie que le pays ne dépend de personne, n’est occupé par aucune puissance étrangère, et que son peuple prend lui-même en main sa propre destinée. Si vous le voulez on en rediscutera, sachant évidemment que si je me suis trompée je le reconnaitrai évidemment sans aucun problème.

                      En tout cas, ce n’est pas parce qu’une communauté internationale ne reconnait pas officiellement un pays comme une Nation que cela signifie que le pays n’existe pas, et que son peuple n’a pas droit de prendre en main son destin.
                      Inversement, la communauté internationale reconnait des pays crées de toute pièce par la colonisation, et qui n’existaient pas avant l’arrivée du colonisateur, au temps où les peuples de ces régions disposaient de leur propre destin, comme les pays Africains (Mali, Burkina -anciennement « Haute Volta » etc), alors vous savez, la reconnaissance de la communauté internationale , ce n’est pas toujours une référence.


                    • PaotrGarz Paotr garz 4 novembre 2010 19:17

                      @ Soulmanfred
                      Ta démonstration n’est que mauvaise foi. Essayer de justifier une oppression, qu’elle soit chinoise, française, ou autre, sur une minorité, est de toute façon assez pathétique.


                      • Onegus Onegus 4 novembre 2010 19:33

                        Plus que de mauvaise foi, c’est clairement une connaissance plus que limitée de ces questions que traduisent ses commentaires. Ce sont d’ailleurs toujours les mêmes âneries issues de la propagande chinoise qu’on retrouve dans ce type de propos. Cette propagande n’est pas neuve, mais il y aura toujours de jeunes oiseaux tombés du nid pour la découvrir et en faire parole d’évangile... smiley


                      • Surya Surya 4 novembre 2010 20:01

                        Ne vous inquiétez pas, je comprends bien les nuances smiley c’est juste que, même si je sais que la situation politique, économique, historique... d’un pays, par contre, n’est jamais indépendante de celle des autres (d’ailleurs l’interdépendance est l’un des principes clef du bouddhisme) je trouve un peu triste que l’on mette la souffrance du peuple tibétain au second plan, qu’on la zappe pour des raisons qui sont à mon sens de très mauvaises raisons.
                        Je concluerai pour aujourdhui, en disant que puisque le Dalai Lama a bien mis l’accent sur le fait qu’en cas de retour au Tibet, le régime mis en place ne sera en aucun cas théocratique, et qu’ils veulent eux mêmes au contraire un régime laïque et démocratique, on est donc rassurés, et tous autorisés, même les laïcards les plus laïcards, à militer sans risque pour un Tibet de nouveau (oops) indépendant, et en tout cas autonome. smiley
                        Bonne soirée à vous, je me documente sur l’histoire du Tibet (qui, si vous avez raison sur le fait que le pays n’a « jamais » été indépendant, ne justifiera quand même pas à mes yeux la souffrance actuelle du peuple tibétain, qui me choque et m’attriste) et à la prochaine.


                      • Onegus Onegus 14 novembre 2010 18:53

                        Non, c’est juste de l’amusement, celui de quelqu’un qui connaît le dossier depuis 30 ans, fréquente les réfugiés Tibétains, connaît leur histoire et leur culture, connaît la propagande chinoise qui n’a pas changée depuis 30 ans et se marre en voyant un novice qui dénonce la propagande US tout en achetant aveuglément celle des Chinois...

                        Comme je l’ai dit plus haut, pris en étau entre la propagande des deux empires, les Tibétains ne sont pas près d’être sortis de l’auberge... 
                        Fais-toi donc un voyage sur place, tu verras si on est pas dans un schéma strictement colonial, et prend un peu la peine de lire quelques bouquins sur l’histoire du Tibet, car excuse-moi mais pour l’instant tu racontes à peu près n’importe quoi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès