Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Mobilisation générale contre le traité transatlantique !

Mobilisation générale contre le traité transatlantique !

Le traité transatlantique, qui vise à créer un grand marché réunissant l’Europe et les Etats-Unis symbolise à lui tout seul tous les débats que nous devrions avoir sur notre avenir. Merci à Danièle Favari d’en résumer les principaux enjeux dans un livre court mais assez complet.

Un sujet qui s’impose
 
Les négociations commerciales pour créer un grand marché transatlantique sont longtemps restées à l’écart du débat démocratique. Mais cela change. Il faut saluer ici deux pionniers, Lior Chamla, du blog la théorie du tout, et Magali Pernin qui tient le blog Contre la Cour (cité par Danièle Favari). J’ai écrit quatre papiers sur le sujet en février, mai et juin 2013 et janvier 2014. Marianne a consacré un dossier et sa une il y a quelques jours, rapportant les discussions entre la commission et les multinationales ainsi que l’influence des lobbys. Le Monde le couvre de manière moins critique, mais y a consacré plusieurs papiers. Sud-Ouest se demande « pourquoi ce traité est en train de mettre le feu à l’Europe  ».
 
Le livre de Danièle Favari, qui a lancé une pétition sur le sujet, que je vous invite à signer, est un outil majeur dans le combat contre ce traité. Son livre est court (et donc accessible, à 8,9 euros), mais complet. Il comprend notamment l’intégralité du mandat de la Commission Européenne, fourni par Magali Pernin, mais aussi de nombreux liens et sources qui permettent d’approfondir les questions que l’on souhaite. Le mandat de négociation est effarant, disant tout et son contraire (unification des marchés, mais préservation des spécificités, même si au global, on devine dans quel sens il penche).
 
Pourquoi il faut absolument s’y opposer

Le premier argument c’est que créer un marché transatlantique revient à perdre le contrôle de notre marché. Les droits de douane ne sont déjà plus qu’à 4% donc le TAFTA est une « guerre des normes  » que les USA veulent gagner. Et il est aberrant de vouloir unifier des marchés si différents, y compris sur les valeurs, pas si communes que les négociateurs le disent, comme le souligne Raoul-Marc Jennar. Il est effarant d’ignorer les questions monétaires, qui donnent un avantage aux USA. Ce traité consacre une Europe sous influence étasunienne et menace nos services publics. Qu’espérer de François Hollande, qui a dit en février, aux Etats-Unis : « dès lors que les principes sont fixés, que les mandats sont donnés, que les intérêts sont connus, aller vite n’est pas un problème c’est la solution  » ?

Le second argument majeur est que ce traité va promouvoir une course au moins-disant dans tous les domaines, notamment sanitaires : « OGM, maïs MON810 et autres Monsanto, Pioneer, Bayer, lait et bœuf aux hormones, poulet chloré, porc à la ractopamine  ». Même Jean Quatremer, guère critique à l’égard de son dieu européen, s’offusque de la question. L’auteur note que la clause de sauvegarde est uniquement théorique car « invoquée en dix occasions, les arguments ont été rejetés dans tous les cas  ». Pour elle, « il scellera ainsi la fin du modèle européen, social, économique, industriel, culturel et environnemental, et celle des droits des citoyens et des libertés des consommateurs ».
 
Enfin, le troisième argument qui ressort, c’est la manière dont ce traité est négocié, entre opacité pour les citoyens et partage des informations choquant avec les multinationales. Il faut noter ici qu’alors que « les eurodéputés sont totalement privés d’accès aux documents, car les Américains opposent leur veto, les lobbyistes y ont accès » ! La consultation publique lancée par la Commission Européenne fin janvier est essentiellement un outil de relation presse qui n’aura aucune influence sur le contenu des négociations. Certains parlementaires ont dénoncé cela, Jean-Pierre Chevènement, qui y voit « l’accord de trop  » ou Marie-Noelle Lienmann qui parle d’un « risque de désindustrialisation  ».
 
Avec ce livre, Danièle Favari donne toutes les clés pour savoir pourquoi il faut s’opposer à ce traité qui vise à créer un paradis mondialisé pour les multinationales, protégées des interférences démocratiques. Je reviendrai dans un second temps sur la bombe à retardement de cet accord, le RDIE.
 

Source : « Europe / Etats-Unis : les enjeux de l’accord de libre-échange  », Danièle Favari, éd. Yves Michel


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • jaja jaja 24 avril 2014 11:11

    Les clés pour comprendre et rejeter la construction de ce bloc euro-Atlantique au service des multinationales c’est bien ! S’organiser ensuite pour combattre cette saloperie c’est encore mieux ! Rejoignons StopTafta !

    http://stoptafta.wordpress.com/


    • Bernard Pinon Bernard Pinon 24 avril 2014 13:47

      Vous oubliez un argument majeur contre ce traité : le fait que des entreprises puissent attaquer en « justice » un état si elles considèrent que sa législation est une entrave à leur profits, et ce auprès d’une cour américaine « indépendante » (de qui ?).

      On a vu ce que ça a donné en Amérique du nord : un cigarettier qui attaque un état ayant une législation anti-tabac trop contraignante à son goût, et qui gagne. Dans le genre « abandon de souveraineté », c’est laisser les entreprises dicter la loi. D’un autre côté, c’est déjà un peu le cas...

      • Le421 Le421 24 avril 2014 17:10

        30 procès intentés par les multinationales contre le Canada...
        30 procès perdus par le Canada.
        Chez eux, c’est l’ALENA...


      • bibou1324 bibou1324 24 avril 2014 14:36

        Ceux qui sont contre vont être mis sur la touche. Y compris Jean Pierre Chevènement, qui vient de dénoncer la partialité des médias sur le conflit Ukrainien. Etre libre de penser est un luxe dont les français sont petit à petit privés.


        • almodis 24 avril 2014 16:40

          « mis sur la touche » ?

          parce qu’actuellement , simples citoyens ou esprits - plus ou moins - libres , ne sont pas « mis sur la touche » ?

          c’est à nous de reprendre le ballon !


          • Le421 Le421 24 avril 2014 20:39

            Voilà...
            Je reviens faire un tour ce soir pour vérifier que ce traité, tout le monde « s’en branle !! ».
            Alors que c’est l’une des pires catastrophes qui va nous tomber sur le coin de la gueule.


            • Rensk Rensk 25 avril 2014 01:17

              Bof, c’est un traité déjà proposé 3 fois à la Suisse « si capitaliste » et qui l’a refusé par 3 fois vu les abus dès le départ de la causette...

              Par contre, la Suisse a fait un traité de libre échange avec la Chine en moins de deux ans (plus de 10 déjà pour le vôtre) que vous devrez respecter sans y avoir eu droit à la parole...

              Vous voulez nous imposer le votre par des menaces déjà présente alors que vous ne l’avez pas signé ? Continuez de la sorte... pauvre de vous...


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 2014 09:48

              La Suisse n’est ni dans l’ UE, ni dans l’euro. Elle fait comme tous les pays indépendants et souverains, ce qu’elle juge utile. Ce qui n’est plus notre cas.

              Ce ne sont pas les Etats qui négocient, ils ont donné mandat à la Commission européenne. Les Parlements nationaux ne seront pas consultés.

              Excellent exemple de ce qu’est la perte de souveraineté.
              La souveraineté, c’est avoir le dernier mot dans une négociation et pouvoir dire non.

              Si les citoyens ne comprennent pas qu’il faut sortir d’urgence de l’ UE avec cet exemple, c’est à désespérer de leur faire comprendre ce qu’est la souveraineté....

              L’étape suivante, c’est la disparition programmée des Etats Nation européens.


              • zygzornifle zygzornifle 25 avril 2014 09:52

                Les citoyens EU non seulement ont l’Europe sur le dos mais bientôt les américains ,si on arrive un jour à se débarrasser de l ’Europe ça sera bien plus dur de se débarrasser des américains .... On finira par avoir la peau du dos qui touchera celle du ventre tellement on sera ratissé.....


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 2014 09:57

                  Debout la République présente un superbe programme, comment compte-t-il le réaliser en restant dans la construction européenne ?

                  Tout ce qu’il propose, relocaliser, avoir des frontières etc, est contraire aux Traités européens. Pourquoi ne pas dire aux électeurs que le peuple français a le droit de sortir légalement, pacifiquement de l’ UE ? Article 50.

                  Dans le cadre des Traités, il n’est plus possible d’avoir des programmes de politiques intérieures nationales. Mais uniquement des politiques européennes.

                  L’UPR n’a aucun programme dans le cadre des Traités, mais un programme pour après la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN.


                  • Hervé Hum Hervé Hum 25 avril 2014 12:03

                    Bonjour, par curiosité j’ai tapé l’acronyme RDIE et depuis le 27 mars, un document à été mis en ligne par la commission européenne, à priori très inquiète de la vague d’opposition qui est en train de se mettre en place via les médias alternatifs comme Agoravox.

                    Donc, une opération de com où la commission se dit soucieuse et attaché à la démocratie. Disant qu’elle veut faire du TTPI un exemple de transparence à l’égard des citoyens européens.

                    Bref, la commission utilise les techniques de communications des partis politiques avec tout l’arsenal rhétorique et sans doute la duplicité qui va avec. 

                    Enfin, elle va lancer une grande enquête visant à interroger les citoyens de tous les pays pour recueillir leur avis et surtout pour les rassurer que tout va bien dans le meilleur des mondes. Qu’en fait, tout ce qui est dit au sujet de cet accord n’est que de la paranoïa. Bien entendu, combien de citoyens vont avoir le temps et l’envi de lire ou encore de comprendre ce qui est écrit... Entre les lignes !!

                    Le lien est ici :

                    http://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=4&ved=0CEAQFjAD&url=http%3A%2F%2Feuropa.eu%2Frapid%2Fpress-release_IP-14-292_fr.doc&ei=cixaU_WGDpSa1AWCkoHgAw&usg=AFQjCNFtW-7W0J85X94Arzm5KRqnF6KH6w&bvm=bv.65397613,d.d2k&cad=rja

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès