Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Moines de Tibérine : que s’est-il réellement passé ?

Moines de Tibérine : que s’est-il réellement passé ?

Deux nouveaux éléments relancent les spéculations sur la mort des moines de Tibehirine, enlevés et assassinés en Algérie en 1996 : la levée du secret défense sur des notes du général Rondot et des déclarations de Charles Pasqua sur le rôle de son émissaire Jean-Charles Marchiani.

L’histoire semblait jusqu’à présent limpide. En pleine guerre civile algérienne, les sept moines français avaient été enlevés par un groupe d’islamistes du GIA, qui les avaient ensuite décapités.

Les autorités françaises et algériennes avaient été impuissantes à négocier avec les preneurs d’otages la libération des religieux qui avaient fini par s’impatienter et assassiner les sept hommes.

Deux éléments remettent aujourd’hui en cause cette version officielle pourtant si commode pour tout le monde. D’abord, il semblerait que le contact ait bien été établi entre les preneurs d’otages et l’émissaire particulier de Charles Pasqua (et de Jacques chirac), Jean-Charles Marchiani.

Le barbouze corse, qui avait déjà obtenu la libération des otages français du Liban près de dix ans auparavant, avait réactivé ses réseaux dans le monde arabe et était parvenu à entamer des négociations directes avec le GIA.

Selon Charles Pasqua, la mort des moines serait imputable à Alain Juppé, qui excédé d’avoir été tenu à l’écart par Jacques Chirac de ces négociations parallèles, demande à Jean-Charles Marchiani d’interrompre ses négociations et de rentrer en France. Selon Pasqua, cette décision sera vue comme une humiliation par les terroristes et provoquera leur mort.

si la négociation de Marchiani est attestée, pas si sûr pour autant que ce soit le GIA qui ait assassiné les moines si on en croit d’une part les déclarations de l’ancien attaché militaire français à Alger le général François Buchwalter, et les notes de la DST (notamment celles du général Rondot) qui viennent d’être déclassifiées.

La vérité semble être ailleurs… Le scénario privilégié par les services français dès 1996, c’est que leurs homologues algériens ont cherché tout au long de la prise d’otages, à instrumentaliser la France et à imposer leur vision sécuritaire du règlement du problème.

Dans ce petit jeu, la vie des otages semble avoir été dès le début secondaire pour l’armée algérienne, dont l’objectif était de frapper fort le commando du GIA. Tellement fort apparemment, que les moines français auraient été abattus par leurs “libérateurs” lors d’un raid en hélicoptère lancé par l’armée algérienne.

Embarrassés, les militaires algériens auraient maquillé la bavure en décapitant les malheureux à la mode jihadiste et en se débarrassant des cadavres criblés de balles. La France n’a pas voulu savoir avec certitude ce dont elle se doutait pour éviter d’accroitre les tensions avec le gouvernement algérien.

Il aura donc fallu attendre 13 ans pour en savoir un peu plus sur cette sordide affaire. La France aurait vraisemblablement pu libérer les moines avec un peu plus de volonté politique ; et ce sont selon toute évidence des militaires algériens qui ont tué les religieux.


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Big Mac 11 décembre 2009 11:56

    On se demande si les moines Français ont été tué par les islamistes ou les musulmans modérés Algériens.

    Mais une chose est sûre les musulmans tuent des moines Français, c’est de la faute aux Français !



    • Rounga l’époustouflant Roungalashinga 11 décembre 2009 12:19

      On se demande si les moines Français ont été tué par les islamistes ou les musulmans modérés Algériens.

      Ca ne passe même pas par la tête de ce pauvre Big Mac que, peut-être, l’islam n’a rien à faire dans cette histoire.
      La règle est simple : si un musulman fait une connerie, c’est forcément parce qu’il est musulman, et pour cette raison uniquement, pas besoin d’aller chercher plus loin.


    • Big Mac 11 décembre 2009 17:53

      Mais oui Runga, les moines se seront coupé la tête tout seul puisque chacun sait qu’égorgement et décapitation n’ont rien à voir avec l’islamisme.


    • morice morice 11 décembre 2009 12:08

      On se demande si les moines Français ont été tué par les islamistes ou les musulmans modérés Algériens.

      euh, on vient de vous dire que c’est par l’armée algérienne : vous êtes sourd ou quoi ?

      • Jojo 11 décembre 2009 12:14

        Paix à leur âme et honte à leurs assassins.

        Pour en revenir à votre billet, d’autres que vous n’ont pas du tout la même lecture des notes du général Rondot :

        « Après la mort des moines, le général Rondot apparaît amer, fait état d’une coopération difficile avec ses homologues algériens, et constate qu’aucune priorité n’a été donnée au cas des religieux. Il ressort notamment des notes que des opérations militaires de très grande envergure ont été menées dans le secteur où les moines avaient été localisés, entre le 20 et le 22 mai 1996, précisément au moment où ils auraient été tués.  »
        http://www.rfi.fr/contenu/20091211-moines-tibehirine-justice-francaise-demande-levee-secret-defense

        Vous avouerez que c’est autrement plus nuancé que ce que dit votre article, puisque selon vous l’armée algérienne aurait notamment ciblé le commando qui les aurait kidnappés, même si plus loin vous prenez le soin d’utiliser le conditionnel (pour le moins dérisoire n’est-ce pas, lorsque la phrase qui l’inclut parle de décapiter pour maquiller …)

        Bref loin d’apporter un éclairage, votre article n’apporte qu’un surplus de confusion sur ce drame. Et je rejoins ceux qui appellent à la levée du secret défense de quelque côté qu’il soit. 


        • décurion 11 décembre 2009 12:57

          @ l’auteur,

          Permettez moi de vous donner mon opinion globale sur les rapports Franco / Algérien, et de vous signaler ce qui me semble etre une erreur dans le scénario .
          Bien avant les « pourparler » d’ Evian, la France s’est rabaissée face aux éxigences « Algériennes ».
          Lors de ces « entretiens » d’Evian, la France s’est notamment engagé à éradiquer les maquis fln, et a livrer désarmés, les harkis, entre autre.
          On ne trouvera, peut être jamais de preuves écrites de cela, mais les faits et les évènements attestent.
          Cette complicité, fait que le fln, n’a pas besoin de prétextes pour imposer ses vues. Si prétextes, il y a , ce ne pourrait etre que pour la galerie, et pour sauver la face.
          Hors l’éclairage des médias, il y a nombre de dossiers, ou il semble, que le fln, tient encore la France par les couilles.
          Dans votre scénario, les moines sont victimes de tirs « amis » lors d’une attaque par hélicoptères, et les militaires se seraient débarassés des cadavres criblées de balles.
          Médiatiquement, il était plus simple et plus « utile » de prétendre que les islamistes étant débordés, avaient mitraillés leurs otages avant de succomber.Il était plus simple de déposer les armes utilisées prés des islamistes que de transporter des cadavres.
          En fait, votre scénario, ne peut tenir la route, que si l’on admet, que les militaires ont tenté de masquer leur bavure à leur propre autorité


          • ELCHETORIX 11 décembre 2009 19:04

            @ l’auteur , bon article sur ce sujet délicat qui prouve ou démontre que ce fait odiux n’était pas « l’oeuvre » des islamistes , mais un fait malheureux pour ces moines ( paix à leur âme ) , instrumentalisé par le pouvoir en place en Algérie , soit le FLN , avec l’assentiment lâche de la diplomatie de la République Française .
            Les « événements » de la guerre « civile » en Algérie ont eu pour conséquence de maintenir ce « régime » corrompu , dont BOUTEF est le fidèle conservateur du pouvoir des "généraux du FLN .
            Cordialement .
            RA .


            • fonzibrain fonzibrain 11 décembre 2009 19:48

              à l’auteur


              n’ayez pas peur de creuser plus, je l’ai fait et je suis tombé des nu

              regardez ça par exemple







              je vous recommande de regarder ces petits documentaire et de vous renseigner sur les liens DRS GIA .

              Vous risquez d’halluciner

              et c’est pareil aujourd’hui avec al qaida cia  !!!!!!


              • ZOULOU 6 11 décembre 2009 21:38

                Beaucoup de conditionnels, dans cet article. Bref, l’auteur ne saait rien de plus que les autres !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès