Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Moyen-Orient : la paix ou la guerre totale

Moyen-Orient : la paix ou la guerre totale

Atermoiements ? Principaux objectifs atteints ? Coup de vent d’est sur la bourse ? Les premiers signes d’une pause dans une offensive irakienne sont apparus avec la déclaration de Condoleeza Rice, qui venait en contrepoint de l’affluence annoncée de porte-avions et de navires-supports de débarquement dans le golfe Persique. De son côté, le Mossad annonçait ne pas envisager un conflit ouvert avec la Syrie tout en déplorant la présence des troupes de Damas le long de la frontière. L’acceptation par Washington d’une conférence à Bagdad accorde un répit à la montée des tensions. En pleine mobilisation de l’opinion publique, il faut voir dans cette pause un réel besoin de souffler au sein de l’administration Bush.

Gérer une montée de crise dans l’opinion publique requiert de respecter avec rigueur un processus bien déterminé. Il convient de présenter des menaces successives qui, prises individuellement, génèrent des craintes. Ensuite, d’en rapprocher le contenu afin que ces craintes se mêlent et dégénèrent en peur. Dans un troisième temps, d’apporter l’élément déterminant qui emportera l’adhésion à l’action proposée afin d’écarter tout danger. On l’a vu avec la Yougoslavie, l’Irak, la Corée du Nord ; on relit ce même scénario dans le problème iranien. En soi, une bombe iranienne génère des craintes. Ahmedinejab est incontrôlable, donc la bombe plus le président iranien c’est l’apocalypse assurée. La preuve, c’est qu’il attaque des Américains en Irak. Une riposte à une provocation devrait servir d’étincelle. Tous ces éléments en place, pourquoi s’arrêter et négocier ?

La réponse ne provient pas d’une faille du scénario si bien rodé. Il faut chercher ailleurs. Le contexte de sa mise en œuvre a notablement évolué ces dernières semaines. Plusieurs pistes sont envisageables.

Une crise mondiale.
La première, et sans doute la plus sûre, conduit à la pression internationale. Les crises précédentes étaient circonscrites, soit de bonne foi, soit avec une hypocrisie très diplomatique, à des crises régionales. La crise iranienne menace directement les intérêts russes et chinois au Moyen-Orient et dégénère depuis un moment en crise mondiale (au plus grand profit des mollahs, qui ont tout fait pour cela  !). Les consultations internationales de haut niveau s’accélèrent. La difficulté avec laquelle le Conseil de sécurité de l’ONU s’accorde sur des sanctions contre l’Iran démontre combien Russes et Chinois renâclent à mettre en difficulté l’économie iranienne, prélude, du point de vue américain, à un renversement du régime. Russes et Chinois pèsent de tout leur poids contre toute agression envers l’Iran. La rencontre entre les ministres des Affaires étrangères de ces deux puissances avec leur homologue indien à New Delhi le 14 février, qui s’est terminée par une condamnation sans équivoque de toute solution militaire, a donné une nouvelle impulsion à la conférence de Shanghai. Créée pour devenir à terme une OTAN eurasienne, la conférence rassemble la Russie, la Chine, le Kazakhstan, la Kirghizie, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan. Les dirigeants de l’Inde, de Mongolie, d’Iran, du Pakistan et de l’Afghanistan étaient invités lors de sa dernière réunion à Douchanbe en octobre 2006. L’OSC peut devenir, en quelques années, un bloc apte à soutenir une résistance des pays non-alignés à l’expansion américaine pourvu que ses dirigeants s’accordent à manifester cette ambition d’une même voix et ne laissent pas Poutine monter seul au créneau. En accordant à l’Inde plus de liberté dans ses recherches nucléaires que n’en réclame l’Iran, Bush a essayé de casser cette dynamique. Les conclusions de la rencontre de New Delhi ne sont rien de moins qu’un pied de nez.

La technique de désinformation butte sur ces lignes de résistances qui commencent à dessiner un front solide. La menace contre l’Occident ne suffit plus à légitimer une action militaire contre l’Iran. Il faut prendre le temps de construire une menace sur le monde. Nous revenons ici à un scénario Bzrezinski évoqué le mois dernier dans ces colonnes.

Menaces d’extension de la guerre asymétrique.
La deuxième piste mène à un changement radical dans la nature du conflit. On ne dira jamais assez qu’en n’autorisant pas le COS français à " stopper " Ben Laden, l’administration Bush a prouvé le rôle essentiel qu’al-Qaida occupe dans sa stratégie de domination. Les spin-doctors de Washington chargés de maintenir la peur sur la planète n’ont pas chômé  : al-Qaida est au boulot pour jouer le méchant menaçant le monde entier. En vrai. Les premiers signaux sont venus du journal en ligne Asia Times Online, repris par Questions Critiques. Il est question d’une résurgence économique et opérationnelle d’al-Qaida ainsi que de fusées de construction amateur, les fusées Abeer, capables de porter à 120 kilomètres une charge de 20 kilos pouvant contenir des armes chimiques, biologiques et nucléaires. Il serait intéressant de connaître à ce sujet l’avis d’un praticien des propulseurs à poudre sur la faisabilité de l’engin par des non-professionnels. Les ingrédients ne doivent pas être en vente dans la droguerie du coin de la rue. La réalisation de l’engin nécessite l’intervention de professionnels qualifiés et d’un équipement adéquat. Nous sommes loin de la bombe artisanale assemblée à la hâte dans un coin de cuisine.

Autre remarque qui vaut son Oscar en moutarde : à qui profiterait de fournir à al-Qaida une bombe nucléaire de 20 kilos ? Les nominés sont : la Russie, la Chine, la France, l’Angleterre, les Etats-Unis et Israël. Chacun de ces Etats possède des armes nucléaires miniaturisées. L’Inde et le Pakistan ? Leur capacité de prétendre à cette participation reste à prouver. L’Iran et la Corée du Nord n’en ont aucun moyen. Quelques unes sont sorties d’Ukraine lors de la débandade de l’Union soviétique, mais dans quelles mains ? Les services secrets des principales puissances, après toutes ces années, l’ignoreraient encore  ? La question reste entière. La peur, elle, parcourra son chemin. Les cibles ? Le monde entier mais plus sûrement l’Eurasie afin de bien faire sentir à ses populations inconscientes du danger la nécessité de représailles que seule l’Amérique peut mener à bien. Un nouveau 11-Septembre sur le territoire américain pourrait se révéler funeste à une administration qui, cette fois, payerait comptant son incapacité à faire face à la menace.

La poursuite du programme de domination de l’administration Bush changerait alors de nature et s’orienterait vers une guerre asymétrique, cette fois-ci-ci menée par les Etats-Unis, dont al-Qaida serait l’exécuteur.

Représailles boursières.
Une troisième piste, enfin, mène à une menace économique. Pour la Chine, le problème se pose dans des termes simples et clairs. L’empire du Milieu ne peut poursuivre son programme économique et satisfaire le développement de sa population que dans un contexte pacifique. Le PNB par habitant n’est que de 3 dollars et, chaque semaine, des manifestations de mécontentement sont réprimées. Le régime ne tient que par sa capacité à tenir la promesse du chinese way of live : le développement de sa classe moyenne. Elle ne dispose pas des moyens économiques suffisants pour obtenir une parité militaire avec les Etats-Unis. Elle n’a aucun moyen non plus de participer directement sur le terrain à la lutte contre al-Qaida. Elle dispose cependant d’une arme de destruction massive propre à rafraîchir les ardeurs les plus belliqueuses : le dollar.

La Chine a provoqué le petit séisme qui a animé la planète boursière cette semaine en annonçant qu’elle allait prendre des mesures contre la spéculation. La bourse de Shanghai a plongé aussitôt, entraînant les autres bourses mondiales dans le trou d’air. Les Chinois sont tout sauf naïfs et connaissent tout des arcannes de la spéculation internationale depuis l’ouverture de la route de la soie, il y a deux mille cinq cents ans. L’annonce concomitante de ce coup de semonce et de la conférence de Bagdad, qui, selon Iran-Resist, aurait été réunie à l’instigation des mollahs eux-mêmes, ressemble bien à un fait exprès. Il signale à l’administration Bush que la prospérité chinoise repose sur la paix et qu’en cas de conflit l’empire du Milieu ne saurait renoncer à cette prospérité qu’en liquidant le dollar. Dans le cas d’une refonte du système financier international, ne nous faisons aucune illusion : la Chine disposerait dans ces circonstances de plusieurs longueurs d’avance. Elle fait sa fortune sur la réponse aux besoins d’équipement des plus pauvres, et non sur la satisfaction des envies des nantis. Ses marchés seraient moins gravement perturbés par une grave crise économique que les marchés des puissances occidentales. Les ventes de vêtements à bas coût et d’accessoires de cuisine en plastique baisseraient beaucoup, mais celles des avions, des voitures de luxe et des ordinateurs s’effondreraient complètement. Si les économistes écartaient jusqu’à présent l’utilisation de cette arme ultime qu’est la destruction massive du dollar, il se pourrait que l’avertissement marque jusqu’où il ne faut pas aller trop loin.

Nous rentrerions alors dans une nouvelle phase du conflit du Moyen-Orient : la paix ou la ruine. De quoi faire réfléchir les actionnaires du complexe militaro-pétrolier.

Servis. Nouvelle donne ?
Ces actionnaires ont obtenu, en échange de l’organisation de cette conférence, que soit promulguée en Irak la loi du pétrole qui leur accorde un droit de pillage irrévocable pendant soixante ans sur les hydrocarbures irakiens. La corrélation de l’ensemble des événements de cette semaine permet de penser que les menaces de guerre au Moyen-Orient viennent de changer de nature. L’administration Bush sait qu’elle doit maintenant soit s’engager dans un conflit total, diplomatique militaire, et financier, soit quitter la scène avec le magot encaissé et de reconnaître sa défaite.

Ce dernier point, hélas, risque de la pousser à l’irréparable. De nouvelles armes nucléaires sont en préparation aux Etats-Unis. Elles seront opérationnelles en 2008 et la construction en série de leurs vecteurs hypersoniques impossibles à intercepter a commencé. Il pourrait être temps, pour la France, et pour tous les pays de l’Eurasie qui en font partie, de quitter l’OTAN afin d’adhérer à l’OSC. Ne serait-ce que pour permettre aux troupes d’élite française de ne plus être empêchées de liquider Ben Laden puisque, semble-t-il, elles en sont seules capables.

Renaud Delaporte

Parmi les sources :

Questions Critiques

Contreinfo

Iran-Resist

...et les différents articles et liens repris sur mon blog

Photo : Al-Qaida via Questions Critique


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (141 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • ZEN zen 5 mars 2007 13:51

    Article de la même qualité informative que le précédent.

    Vous auriez pu noter les précautions à prendre vis à vis de certaines sources, comme Iran -Résist


    • 3antar (---.---.238.221) 5 mars 2007 16:18

      La qualité informative de ce genre de source est a prendre avec autant de pincettes que « le monde », « le figaro » ou « liberation » !

      Vous ne pouvez constament remettre en cause les sources étrangères en ingurgitant les pires mensonges ou oubli de nos cher presses nationales....

      3antar,


    • La Vache (---.---.175.225) 5 mars 2007 18:43

      Excellent article.

      Meme réserve sur Iran-Resist, qui est, pour le moins, contestable...


    • Sab (---.---.171.82) 5 mars 2007 21:53

      Excellent article !

      Même remarque que Zen concernant Iran-resist.


    • Matozzy Matozzy 5 mars 2007 14:04

      Article très intéressant.

      Comme l’auteur le laisse entendre, nous sommes actuellement dans une période de préparation. La diplomatie américaine souffle le chaud et le froid en fonction de sa préparation stratégique. Quand des navires de combat ou autres armements avancent d’une case, la diplomatie calme le jeu.

      Le conflit Iranien aura lieu, reste à en connaitre la forme. A vrai dire, il a deja commencé depuis longtemps...

      La proposition placée dans la conclusion est très intéressante. Si l’OTAN se lésarde, cela pourrait remmettre beaucoup de choses en question... mais qui en aura le courage, après la tempête subie par la France avant le conflit Irakien ?


      • Malkut Malkut 5 mars 2007 15:01

        « nous sommes actuellement dans une période de préparation. »

        J’ai tendance à croire que nous sommes plutôt en période de « réparation ». La diplomatie américaine me semble en phase de perte d’influence accélérée.

        Voir la rencontre Arabie Saoudite - Iran, qui semble débloquer la situation au Liban : http://www.dailystar.com.lb/article.asp?edition_id=1&categ_id=2&article_id=80159

        La conférence de Bagdad, ou les USA vont s’asseoir à la même table que l’Iran, pays de l’axe du mal : http://www.guardian.co.uk/Iraq/Story/0,,2023016,00.html

        Les journaux irréprochablement atlantistes qui sonnent le glas de l’OTAN : http://www.economist.com/displayStory.cfm?story_id=8770396&fsrc=RSS

        Les discours de Poutine, etc.


      • Malkut Malkut 5 mars 2007 15:09

        Voyez cette vidéo, ou l’ancien commandant en chef des forces de l’OTAN en Europe, le général 4 étoiles américain W. Clark nous révèle que dès les lendemains du 11 septembre 2001, la liste des pays à attaquer a été déterminée : Irak, Syrie, Liban, Soudan, Somalie, Libye et Iran.

        http://www.liveleak.com/view?i=0be_1172928213

        La guerre totale américaine semble avoir du plomb dans l’aile.


      • Matozzy Matozzy 5 mars 2007 20:18

        @ Malkut,

        A chacun son interprétations des faits. Pour moi, les événements que vous citez ne sont que des faits mineurs qui n’ont aucun impact réel sur une stratégie d’ensemble qui est lancé depuis une petite dizaine d’année.

        La diplomatie est pour l’essentielle la face émergée d’un iceberg qui sert a dissimuler le reste. Peu importe les tractations et les mouvements de pions. Le système américain a besoin de l’Iran qui est géostratégique pour leur avenir (en tout cas, celui de leur modèle de domination économique et politique). L’Irak n’était qu’une étape mineure. C’est en Iran que tout se jouera. (Pure hypothèse de ma part, cela va de soit).


      • LE CHAT LE CHAT 5 mars 2007 14:15

        @le mage arthur

        là je ne peux te désavouer , chirac-bush même combat .Ils te parlent de démocratie la main sur le coeur tout en soutenant les pires dictatures , du moment que les tyrans locaux leur cirent les pompes . Et pour les mensonges notre supermenteur vaut bien ton debeulyou chéri !


      • un_passant (---.---.15.176) 5 mars 2007 14:36

        @Mage

        Ca n’a rien d’un scoop, ni de nouveau, si vous vous replacez dans la guerre froide, vous voyez que le jeu préféré des MOSSAD, DGSE, CIA et autres KGB ou MI6, c’était d’armer à coup de Kalashnikov de fabrication locale (sous licences), les différentes factions afin de se faire la guerre indirectement, de préférence le plus loin possible. Le KGB ntervenait donc en Amérique du Sud provoquant les réactions de la CIA, la CIA agissait en Asie du Sud Est et, un peu tout le monde, de l’Afrique au Moyen Orient.

        C’est moralement lamentable, tragique si l’on en juge par le nombre de morts et les conséquences actuelles mais en rien un scoop : la triste réalité de nos choix électifs et les conséquences de la soif de pouvoir.


      • LE CHAT LE CHAT 5 mars 2007 15:27

        @MAGE ARTHUR

        Le pognon censé améliorer le quotidien des irakien occupés va dans les poches d’halliburton , dans celles des politicard néocons et dans celles des collabos corrompus locaux , alors quelle est la différence avec Chirac ?? Debeulyou is on the highway to hell.......... smiley


      • (---.---.215.93) 5 mars 2007 15:50

        par Arthur Mage (IP:xxx.x35.181.194) le 5 mars 2007 à 15H20 Alors comme ça, Chirac est contre l’intervention en Irak ? Mais qu’il aille en enfer ce mec !

        oui qu’il aille en enfer !

        et vous avec... mec !

        car vous ne nous apprenez rien. tout comme vous nous sommes au courant...

        désolée mage, vous pouvez placer autant de commentaires que vous voulez sur chirac, sur l’afrique, ce que vous voulez, cela ne rend pas moins minables les défenses que vous élevez à propos de la guerre menée au moyen orient par les américains. et ici nous parlons du moyen orient :

        et ne nous dites surtout pas pourquoi vous vous dérobez à l’histoire actuelle, celle du grand brasier qui a et va encore briser des millions de vies humaines au profit de quelques fortunes, celle qui s’écrit sous vos (nos) yeux , celle qui vous (nous) fait témoin malgré vous (nous), celle dont nous sommes responsables tout de même par nos lachetés nos silences, nos indifférences, mais surtout par votre approbation ? approbation qui finirait pas vous faire dire après, et comme tant d’autres : mais je ne savais pas !


      • 3antar (---.---.238.221) 5 mars 2007 16:11

        Nous l’entendons parfaitement mais l’un ne justifie pas l’autre cher arthur. C’est marrant cette habitude que tu as de defendre les etat-unis en nous expliquant que le gouvernement français ou d’autre n’ont pas meilleur attitude !

        De plus tu serais nié de penser que les americains ont sincerement combattu les sovietique pour des idéaux humaniste !

        Ils déclare cela dans le seul but d’obtenir le soutient de leurs peuple, leurs intentions ne sont pas meilleur que celle des gouvernement français en afrique. Mais l’enjeu est plus gros, ce qui explique mon attachement a tout d’abord dénoncer les agisement Américains....

        3antar,


      • (---.---.45.35) 6 mars 2007 13:18

        Arthur Mage rends-toi donc utile pour une fois et va chercher les « armes de destruction massive » de Saddam Hussein. Cà fera plaisir à Pierre Lellouche, le conseiller de Sarkozy :

        http://www.dailymotion.com/visited/search/lellouche/video/xg97v_americanist e-de-sarko-pierre-lellou

         smiley


      • panama (---.---.198.59) 5 mars 2007 14:12

        Objectivement, qui a intérêt à faire une paix durable dans cette partie du monde ? Personne : ni les américains dont vous soulignez les intérêts géographico-économiques, ni les pays arabes qui se fabriquent ainsi une légitimité face à leurs opinions publiques opportunément détournées de questions plus terre à terre...

        Al Quaeda a changé la donne, certes. Mais on pourrait n’y voir que l’action « romantique » d’une poignée de révolutionnaires qui ne proposent que d’appliquer un modèle conservateur, voire franchement réactionnaire, à des populations soumises au grand défi du modernisme.


        • un_passant (---.---.15.176) 5 mars 2007 14:23

          Est-ce que ça n’aurait pas déjà commencé ?

          Autre source à suivre : intelligence online (payant)

          http://www.intelligenceonline.fr/


          • frederic9 (---.---.232.32) 5 mars 2007 15:11

            Article ridicule de pure propagande, et sans aucun intérêt informatif.

            En Irak, la libération des peuples kurdes et chiites irakiens est maintenant la nouvelle réalité incontournable de la nouvelle donne politique du Moyen-Orient.

            Et la chute de Saddam le Massacreur en Irak a renforcé le camp des modérés dans toute la région :

            Au Liban, après avoir chassé l’armée syrienne les sunnites, chrétiens et druzes forment aujourd’hui un front inébranlable, que le Hezbollah est incapable de lézarder.

            Malgré de nombreuses tentatives d’agitation dans la rue et malgré de nombreux meurtres d’intimidation.

            En Palestine Arabe, le Fatah imposera sans aucun doute au Hamas de reconnaitre l’existence légitime de l’Etat d’Israël. Cette reconnaissance formelle est désormais la dernière étape à franchir pour que des négociations sérieuses sur le tracé des frontières définitives, entre Israël et la Palestine Arabe, puissent commencer.

            En Iran, la cohésion de la communauté internationale commence à porter ses fruits : Le régime fasciste de Téhéran jure ses grands dieux que l’atome iranien est pacifique !

            Gageons que les ayatollahs, qui savent à quel point leur pays est fragile puisqu’il est constitué d’une mosaïque de peuples où les Perses ne sont même pas majoritaires, ne feront pas l’erreur de défier la communauté internationale, comme l’avait fait Saddam le Tueur.

            Parfait, il ne reste donc plus qu’à mettre en place les moyens de vérifier le caractère civil du programme iranien de manière permanente, sous l’égide de l’ONU.

            Tous ces succès découlent directement d’une intervention des démocraties en Irak :

            - Qui a coûté très peu de pertes aux soldats de la coalition (3000 morts en quatre ans, c’est dérisoire. Moins que ne coûte en vies humaines un seul week-end sur la route aux USA).

            - Et qui a permis de remettre les réserves pétrolières irakiennes entre les mains de leurs seuls propriétaires, kurdes et chiites, légitimes.

            Les pertes civiles chiites et kurdes sont notablement plus lourdes, à cause de l’acharnement des terroristes sunnites et de leur prétention à continuer à casser du chiite et du kurde à tort et à travers.

            Mais les résultats sont là, ils sont satisfaisants et ne peuvent plus être remis en cause sur le terrain.


            • Made in NéoCONS (---.---.155.248) 5 mars 2007 15:53

              Frederic9 Article ridicule de pure propagande, et sans aucun intérêt informatif.

              « c’est ton avis seul dans ton coin ignare car un article comme celui là est très dur pour toi de l’accepter, c’est une vérité que tu le veuilles ou non ».

              En Irak, la libération des peuples kurdes et chiites irakiens est maintenant la nouvelle réalité incontournable de la nouvelle donne politique du Moyen-Orient.

              « Libération de ces peuples d’un truand qui s’appelait Saddam pour tomber sous la tortures d’autres truands américano-sionistes »

              Et la chute de Saddam le Massacreur en Irak a renforcé le camp des modérés dans toute la région : Au Liban, après avoir chassé l’armée syrienne les sunnites, chrétiens et druzes forment aujourd’hui un front inébranlable, que le Hezbollah est incapable de lézarder.

              « Faux, car l’opposition Libanaise est constituée de : musulmans (chiites ‘Le Hozbollah’ et sunnites ‘le camp des anciens premier ministre : Salim Hoos et Karamé’ ), chrétiens (maronites composés de Aoun, Frangié ‘le fils de l’ancien président de la république Libanaise assassiné par les Gémael-Geagea), druzes , arméniens,... »

              Malgré de nombreuses tentatives d’agitation dans la rue et malgré de nombreux meurtres d’intimidation.

              « Oui, orchestrés par les amis de Géagea (chrétien maronite assassin des maronites dans les églises -années 90), de Jomblatt le débile mental : le mossad et la cia depuis la sortie des syriens du Liban »

              En Palestine Arabe, le Fatah imposera sans aucun doute au Hamas de reconnaitre l’existence légitime de l’Etat d’Israël. Cette reconnaissance formelle est désormais la dernière étape à franchir pour que des négociations sérieuses sur le tracé des frontières définitives, entre Israël et la Palestine Arabe, puissent commencer.

              « apparemment tu es très sur, moi je dirai le contraire c’est ce régime sioniste qui reconnaîtra la légitimité du Hamas élu par le peuple Palestinien démocratiquement NON »

              En Iran, la cohésion de la communauté internationale commence à porter ses fruits : Le régime fasciste de Téhéran jure ses grands dieux que l’atome iranien est pacifique !

              « s’il y a un régime fasciste, assassin c’est le régime sioniste et à sa tête Olmert corrompu, massacres au Liban, en Palestine,... »

              « Le programme nucléaire Iranien est civil, personne n’a donné la preuve du contraire par contre le régime sioniste en israel est bourré de bombes nucléaires et tout le monde le sait car se sont des assassins »

              Gageons que les ayatollahs, qui savent à quel point leur pays est fragile puisqu’il est constitué d’une mosaïque de peuples où les Perses ne sont même pas majoritaires, ne feront pas l’erreur de défier la communauté internationale, comme l’avait fait Saddam le Tueur.

              « l’Iran n’est pas fragile, ton ignorance est totale, les Perses sont majoritaires il suffit de faire une petite recherche sur Google pour le savoir mais ta petite tête ne peut pas le supporter »

              Parfait, il ne reste donc plus qu’à mettre en place les moyens de vérifier le caractère civil du programme iranien de manière permanente, sous l’égide de l’ONU.

              « Vérifier quoi, ça fait 4 ans que l’AIEA vérifie et de la bouche de tous ses inspecteurs, de son président, tous ils ont dit que que le programme iranien est CIVIL mais les néoCONS et les sionistes ne veulent pas que les peuples de la région aient une autre ressource pour être indépendants et à la conférence de BAGDAD prévue bientôt les néoCONS vont se la fermer et les sionistes devraient répondre à l’AIEA de leur programme nucléaire purement militaire »

              Tous ces succès découlent directement d’une intervention des démocraties en Irak : Qui a coûté très peu de pertes aux soldats de la coalition (3000 morts en quatre ans, c’est dérisoire. Moins que ne coûte en vies humaines un seul week-end sur la route aux USA).

              « si te plait il faut changer de chanson maintenant la démocratie : ADM, prisons, tortures, assassinats, monter les communautés entre elles, fouteurs de m... Oui » Et qui a permis de remettre les réserves pétrolières irakiennes entre les mains de leurs seuls propriétaires, kurdes et chiites, légitimes. « Tu as raison les NéoCONS et les sionistes ont du pétrole gratuit ce sont eux les propriétaires, ils sont allés en Irak pour l’amour de l’irakien »

              Les pertes civiles chiites et kurdes sont notablement plus lourdes, à cause de l’acharnement des terroristes sunnites et de leur prétention à continuer à casser du chiite et du kurde à tort et à travers. Mais les résultats sont là, ils sont satisfaisants et ne peuvent plus être remis en cause sur le terrain.

              « Tu peux aller te coucher maintenant « 


            • docdory docdory 5 mars 2007 16:30

              @ Arthur Mage

              L’Irak libéré du tyran Saddam Hussein , dites vous ? Peut-être , mais à quel prix ! Celui d’une , voire même deux , future (s) République (s) islamique (s) ( quel oxymoron ! ) , l’une sunnite et l’autre chiite , qui ne manqueront pas d’être instituées dès que les anglo-américains auront vidé les lieux , et dont la première réalisation de chacune d’entre elle sera de tenter d’exterminer les citoyens de l’autre ... ( d’une certaine façon , c’est déjà ce qui se passe en fait ! )

              Nul doute qu’à coté d’un Moqtada al Sadr, ou autres apprentis dictateurs en gestation dans cette ex-nation , Saddam hussein fera un jour figure d’amateur !

              Quant aux femmes irakiennes et à leur avenir .... ( sans commentaires )


            • 3antar (---.---.238.221) 5 mars 2007 16:41

              Commentaire d’une mauvaise foix sans limite.

              Je noterai juste que tu dis :

              "Et la chute de Saddam le Massacreur en Irak a renforcé le camp des modérés dans toute la région :

              Au Liban, après avoir chassé l’armée syrienne les sunnites, chrétiens et druzes forment aujourd’hui un front inébranlable, que le Hezbollah est incapable de lézarder."

              Etant suffisament informé a ce sujet je n’ai pu continuer de lire de tel absurditée.

              Tous d’abord a l’époque de Saddam bien moins de gens mourraient en Irak ! et ca c’est indéniable, cependant peut être trouve tu plus légitime de mourrir plus nombreux tant que c’est sous le régime d’une « démocratie ».(vous noterez les guillemet).

              Le front inébranlable du Liban est celui de l’occident représenté par le duo chirac-bush !

              Tu dis :les chretiens, druzes, sunnites forme un front.

              Le front pro-occidental dont tu parle n’a tout d’abord rien de modéré pour cela il suffit de se renseigné sur les alliance des sunnites et des chrétiens participant a ce front. De plus 30% des chrétiens sont représenté dans ce prétendu front, 70% des druzes, 80% des sunnites soit au total 30% de la population.

              Ton front inébranlable est maintenu a bout de bras par M.Chirac qui du fais de la médiatisation mensongère et accrue a réussi a maintenir ce front face a des manifestant representant 1,5 millions d’habitants sur 4 millions viellard et bébé compris.

              Quel honte comment oses-tu defendre la politique americaine en Irak en metant en avant la mafiocratie placer et entretenu au Liban..........révise et ne reviens même pas.

              3antar


            • phillipe l’arabe empereur de rome (---.---.84.133) 5 mars 2007 19:38

              vive la republique arabe d’irak.vive saddam hussein grand martyr de l’irak et de la nation arabe et de la nation islamique grand leader et grand moujahid devant l’eternel n’en deplaise a tous les crapules sionistes americano fachistes .la ripouxblique perse et la ripouxbiblique americaine ne sont que deux minables allies dans l’occupation de l’irak et de l’afghanistan .concours d’hypocrisie innouie !les fachos sionistes americains massacrent les arabes irakiens et les fachos perses massacrent les memes arabes en ahwaz :pays arabe de 8 millions d’habitants occupee depuis 1920 .l’iran pays dont la moitie de la population n’est pas perse est un pays sectaire qui soutient les traitres chiites en irak premiers allies des croises fachos americains donc l’iran soutient l’amerique de merde .chirak n’est qu’un lache vu qu’il ne soutienne pas la resistance irakienne au contraire il a soutenu l’occupation de l’afghanistan et ceci malgre l’avis de grands strateges francais qui preferent le retour des nationalistes arabes du grand et illustre baath au pouvoir .la france la russie et la chine ne sont que des laches face aux fachos democrates !americains.


            • citadelle (---.---.252.233) 5 mars 2007 19:39

              Dites vous bien que Saddam a été pendu pour avoir fait executer 168 personnes et c’est pour ce seul crime qu’il a été condamné ; Vos super-justiciés-américains ne voulaient pas qu’il soit juger pour les crimes dans lesquels les américains ont joué un role, mais ça vous le savait déjà n’est ce pas ?


            • citadelle (---.---.252.233) 5 mars 2007 19:57

              Les américains ne feraient pas la loie en Irak ,mais c’est le jour le plus important pour tous musulmans qui a été choisi pour le pendre !

              Vous en avez d’autres des comme ça ? smiley


            • citadelle (---.---.252.233) 5 mars 2007 20:33

              Bush avait dit aux americains que Saddam serait jugé avant la fin de l’année et il l’a fait.

              Dans cette nouvelle constitution irakienne, l’Islam est reconnu comme source de base de la législation, contre le souhait des américains. Alors pendre Saddam le jour du Ramadan est une farce.

              Mettez vous BIEN dans la téte que c’est tout simplement inimaginable qu’un gouvernement arabe quel qu’il soit puisse faire pendre un ancien dirrigeant où méme un simple civil le jour sacré de Ramadan ! S’il fallait une preuve que le gouvernement irakien est soumis aux américains, on ne pourrait attendre mieux. D’ailleur les irakiens eux mémes le disent chiite et sunnite !


            • citadelle (---.---.252.233) 5 mars 2007 20:50

              On avait pas non plus proposer aux Irakiens de choisir les couleurs d’un nouveau drapeau, on leur à imposer un drapeau aux couleurs d’"israel. Comment croyez vous qu’il faut prendre cela ? Il vous plairait qu’on change les couleurs de votre drapeau ? Et vous mettre dans la main les couleurs du drapeau de votre ennemi ?


            • citadelle (---.---.252.233) 5 mars 2007 21:00

              rectification :

              Le jour de l’Aid el kibir et non le Ramadan


            • citadelle (---.---.252.233) 5 mars 2007 21:03

              « El kibir » veut dire « le grand » et « Aid » « jour sacré »


            • 3antar (---.---.238.221) 7 mars 2007 17:39

              @arthur

              Cesses donc de croire que les americains ont besoin de l’avale du « gouvernement de collaboration » en irak afin de prendre des décisions....

              Leurs actions la-bas ne sont que manipulation et mediatisation choisies !

              3antar,


            • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 5 mars 2007 16:24

              @ Arthur

              Bonjour Arthur

              Il y a aussi un autre côté de la médaille. Il y a ce qui se passe sur le terrain (article fort intéressant que vous nous vous relayé) et ce qui se passe aux États-Unis même. Force est d’admettre que les États-Unis éprouvent des difficultés à rallier des partenaires à leur cause. Et même sur une base interne, la situation est loin d’être rose. Voici ce que relaie Le Courrier international :

              Beaucoup d’employés du gouvernement ont carrément refusé à plusieurs reprises de partir en Irak, d’autres exigeant de n’être affectés qu’à Bagdad et de ne pas être envoyés à l’extérieur de la Zone verte [un quartier de Bagdad sous haute protection militaire] où se trouvent l’ambassade des Etats-Unis et les ministères irakiens. Et, si la secrétaire d’Etat, Condoleezza Rice, a assuré au début du mois dernier que les fonctionnaires du département d’Etat « se portaient volontaires en grand nombre » pour les postes difficiles, même en Irak, on souligne de source proche du personnel que ceux qui sont partants sont généralement des diplomates plus jeunes, qui n’ont pas d’expérience et viennent de démarrer dans la carrière. [...] Le ministère des Affaires étrangères américain a du mal à trouver des volontaires pour ses missions en Irak. Au point de devoir faire appel à l’armée, qui rechigne à effectuer des missions civiles.

              Article à lire de Helen Cooper et Thom Shanker. Très intéressant.

              http://www.courrierinternational.fr/article.asp?obj_id=71335

              Pierre R.

              Montréal (Québec)


            • Jalvie (---.---.73.234) 5 mars 2007 16:31

              et bien puisque c’est si fantastique comme article, tu pourrais nous le traduire pour qu’on puisse le lire, et ça aurait également comme effet grandement bénéfique de te faire taire pour quelques heures, ce qui n’est pas du luxe !!

              parce que... franchement tout le monde y croit que les E-U sont allés en Irak pour libérer le peuple irakien !!

              mais alors vraiment tout le monde !!


            • docdory docdory 5 mars 2007 16:41

              @ Arthur Mage :

              Tha ithela poly na mas metafraste ol’afta yia tous anthropous pou then miloun ta anglika ,sas parakalo ! Eimaste stin Gallia , then eimaste stin Amerika !


            • Malkut Malkut 5 mars 2007 17:25

              ahh, le New York Times, smiley ... et ses journalistes qui voyaient des armes de destruction massive à tous les coins de rue en Irak, en 2003...

              Tapez donc « Judith Miller » sur google... et soyez vacciné...


            • docdory docdory 5 mars 2007 19:25

              Je demandais simplement à arthur Mage de traduire pour les non anglophones !


            • fidel chavez (---.---.211.99) 5 mars 2007 21:09

              ET OUI...LES BAVURES SE SUIVENT ET SE RESSEMBLENT CAR LES RICAINS VIDENT LEURS GEOLES DES VOLEURS..ASSASSINS...ET AUTRES VIOLEURS !!! C EST DINGUE COMME L HISTOIRE SE REPETTE ET RAPPELLE ETRANGEMENT UN CERTAIN EXODE DU SIECLE DERNIER QUI A AMENE LA RARETE DES « INDIENS D AMERIQUE »....AUJOURD HUI L INDIEN C EST L IRAKIEN DU COIN !! POUR EN REVENIR A L ARTICLE DES PRECISIONS PEUVENT ECLAIRER LES LECTEURS DE QUALITE (ILS SONT NOMBREUX SUR AGORA) en 1.LES CHINOIS ONT 1250 MILLIARDS DE DOLLARS EN CAISSE ET TIENNENT LES RICAINS PAR LES C... en2.EN CAS DE CONFLIT EVENTUEL LES CHINOIS DISPOSENT D UN AVANTAGE CERTAIN ..IL Y A UN CHINA-TOWN DANS TOUTES LES GRANDES VILLES U.S. AVEC AUTANT DE SOLDATS PRETS A LA DEFENSE DE LA MERE PATRIE. en3.LORS DU DEMENTELEMENT UKRAINIEN DES OGIVES NUCLEAIRES LES RUSSES ONT COMPTABILISE UN MANQUE DE 200 OGIVES DONT L USAGE PEUT ALLER JUSQU EN 2010.PERSONNES NE SAIT OU ELLES SONT ET CERTAINS PENSENT QU ELLES SONT ENTRES DES MAINS HOSTILES AUX RICAINS. en4.LES FRANCAIS QUI SE SONT MONTRES PLUTOT CRITIQUE PAR RAPPORT A L IRAK POURRAIENT (AVEC CERTAINS PROFILES) POST-ELECTORALEMENT CHANGER D AVIS QUANT A L IRAN...LOBBYING PRO-ISRAELIEN OBLIGE. en5.LES RICAINS SUR D EUX VEULENT « ENDORMIR » LEURS CIBLES AVEC DES CONFERENCES AUSSI STERILES QUE LA FEUILLE DE ROUTE PALESTINIENNE...AVANT DE LES ATTAQUER LACHEMENT (ILS EN ONT L HABITUDE !!!) EN TOUT ETAT DE CAUSE IL VA SE PASSER QUELQUE CHOSE ...ON PEUT COMPTER SUR LES RICAINS POUR CA.


            • Malkut Malkut 5 mars 2007 21:45

              « la libération de l’Irak par les démocraties coalisées »

              Ca vaut son pesant d’ADM une réplique comme ça !

              Une telle orthodoxie dans la dialectique néo conservatrice, c’est beau, c’est rare. C’est pas tout le monde qui arrive à intégrer les slogans comme ça !

              Vous savez cher mage, même le NY Times en est revenu de ces histoires...


            • Sab (---.---.171.82) 5 mars 2007 22:00

              « la libération de l’Irak par les démocraties coalisées »

              Ca vaut son pesant d’ADM = A rthur D ablyou M age, une réplique comme ça !C’est normal de la part du mage Arthur !

               smiley


            • docdory docdory 6 mars 2007 09:02

              @ arthur mage

              Ce n’est pas pour moi que je te demandais de traduire , c’est pour ceux ici présents qui n’ont pas la chance de parler couramment anglais comme toi ou moi !!!


            • fidel chavez (---.---.211.99) 6 mars 2007 19:43

              je rajoutterais pour etre complet qu en 1989-90 l iraq a annonce haut et fort avoir envoye une fusee satellitaire dans l espace !!! . bizzarement il y a peu ...l iran annonce la meme chose !!!.La guerre contre l iraq a demarre peu de temps apres ( le « pendu » pensait se reapproprier le koweit,qui appartient historiquement a l iraq, gratuitement). Je n apprendrais rien a personne en disant qu a l instar des eternelles memes histoires de cow-boy , l Histoire se repette comme ces vieux films.


            • Visiteur Indigène (---.---.180.214) 5 mars 2007 16:11

              Très bon article dans son ensemble.

              Faites place messieurs les khasars de service (arthur mage, fréderic9)il y a mieux que vos inepties ridicules.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Renaud Delaporte

Renaud Delaporte
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès