Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Neuvième semaine de l’intervention russe en Syrie : l’Empire (...)

Neuvième semaine de l’intervention russe en Syrie : l’Empire contre-attaque

 


2015-09-15_13h17_31

Par le Saker original – Le 5 décembre 2015

 

Source : thesaker.is

L’article original est paru dans Unz Review :

Traduit par Diane, édité par jj, relu par Diane pour le Saker Francophone

 

Vu le succès remarquable de l’intervention russe en Syrie, du moins jusqu’à présent, ce n’aurait pas dû être une surprise que l’Empire anglosioniste contre-attaque. La seule question était de savoir comment et quand. Nous connaissons aujourd’hui la réponse.

Le 24 novembre, l’Armée de l’air turque a fait quelque chose de totalement sans précédent dans l’histoire récente : elle a délibérément abattu un avion de combat d’un autre pays même s’il était absolument évident que cet avion ne représentait aucune menace pour la Turquie et pour le peuple turc. L’internet russe regorge de fuites plus ou moins officielles sur la manière dont cela s’est passé. Selon ces versions, les Turcs ont maintenu 12 F-16 en patrouille le long de la frontière, prêts à attaquer, ils étaient guidés par des avions AWACS et couverts par des F-15 de l’US Air Force dans le cas d’une contre-attaque russe immédiate. Peut-être. Peut-être pas. Mais cela importe peu parce que ce qui est tout à fait indéniable est que les États-Unis et l’Otan se sont immédiatement appropriés cette attaque en apportant leur plein soutien à la Turquie. L’Otan a été jusqu’à déclarer qu’elle enverrait des avions et des bateaux pour protéger la Turquie comme si c’était la Russie qui l’avait attaquée. Quant aux États-Unis, non seulement ils ont totalement soutenu la Turquie, mais maintenant ils nient aussi catégoriquement qu’il y a une preuve quelconque que celle-ci achète du pétrole à Daesh. Enfin, comme on s’y attendait, les États-Unis envoient maintenant le groupe aéronaval du porte-avion Harry S. Truman en Méditerranée orientale, officiellement pour combattre Daesh mais, en réalité, pour soutenir la Turquie et menacer la Russie. Même les Allemands envoient maintenant leurs propres avions, mais avec des ordres spécifiques de ne partager aucune information avec les Russes.

Alors que se passe-t-il vraiment ?

Caricature de NaT – http://natcartoons.daportfolio.com/

C’est simple : l’Empire a correctement identifié la faiblesse des forces russes en Syrie, et il a décidé d’utiliser la Turquie pour se doter d’un élément de déni plausible. Cette attaque n’est probablement que la première étape d’une campagne beaucoup plus vaste pour repousser la Russie loin de la frontière turque. La prochaine étape, apparemment, comprend l’envoi de troupes occidentales en Syrie, d’abord comme conseillers, mais finalement comme forces spéciales et contrôleurs aériens avancés. Les armées aériennes américaines et turques joueront le premier rôle ici, avec des avions allemands et britanniques assurant suffisamment de diversité pour parler d’une coalition internationale. Quant aux Français, coincés entre leurs partenaires russes et leurs alliés de l’Otan, ils resteront aussi insignifiants qu’avant : Hollande s’est dégonflé, de nouveau (ça vous étonne ?). Finalement, l’Otan créera un havre de facto pour ses terroristes modérés au nord de la Syrie et l’utilisera comme base pour diriger une attaque contre Raqqa. Puisque toute intervention de ce genre sera totalement illégale, l’argument du besoin de défendre la minorité turkmène sera invoqué, au nom de la R2P [responsabilité de protéger, NdT] et tout et tout. La création d’un havre de l’Otan pour les terroristes modérés pourrait être la première étape de l’éclatement de la Syrie entre plusieurs mini-États.

Si tel est vraiment le plan, alors abattre le SU-24 envoie un message puissant à la Russie : nous sommes prêts à risquer une guerre pour vous repousser, êtes-vous prêts à entrer en guerre ? La réponse douloureuse sera que non, la Russie n’est pas préparée à mener une guerre contre l’Empire tout entier à propos de la Syrie, simplement parce qu’elle n’en a pas les capacités.

Comme je l’ai déjà mentionné à plusieurs reprises, la Syrie est au-delà de la capacité de projection de forces de la Russie (grosso modo 1000 km), spécialement si cette projection de puissance doit être pratiquée en territoire hostile (ce que la Turquie est très certainement). Jusqu’ici, les Russes ont réussi, brillamment, à organiser et à soutenir leur petite force en Syrie, mais cela n’indique en rien une capacité russe à soutenir une opération aérienne majeure au-dessus de la Syrie ou, encore moins, une intervention au sol. Le fait est que l’intervention russe en Syrie a toujours été risquée et difficile, et il n’a pas fallu beaucoup de temps à l’Empire pour capitaliser sur celle-ci. Bien que je reçoive beaucoup de critiques de la part des nationalistes russes et des patriotes hourrah pour avoir dit cela, le fait est que la Russie ne peut pas protéger la Syrie des États-Unis, de l’Otan ou même du CENTCOM [centre de commandement, NdT]. Du moins en termes purement militaires. Cela ne signifie pas que la Russie n’a pas de choix en termes de représailles. La Russie a déjà entrepris ce qui suit :

Des sanctions économiques : la Russie a décrété un certain nombre de sanctions contre la Turquie, incluant le gel du projet du Turkish Stream. En outre, le tourisme en Turquie – une énorme source de revenus – est très susceptible de se réduire à un niveau insignifiant par rapport à ce qu’il était d’habitude : les Russes ne seront pas empêchés de se rendre en Turquie, mais les agences de voyage russes ne proposeront pas de visites ou d’offres touristiques. Certaines marchandises turques seront interdites en Russie et les Turcs ne seront pas invités à soumissionner pour certains types de contrats. Dans l’ensemble, ces sanctions atteindront la Turquie, mais pas gravement.

Sanctions politique : ici, la Russie utilisera l’une de ses armes les plus terrifiantes : la vérité. L’armée russe a présenté une série dévastatrice de photos et de vidéos prises par des moyens aériens et spatiaux russes prouvant que la Turquie, en effet, achète du pétrole à Daesh. Ce qui était particulièrement choquant dans cette preuve est qu’elle montrait l’échelle vraiment immense de cette contrebande : une photo a montré 1 722 camions-citernes [une file de vingt kilomètres] dans la région de Deir Ez-Zor tandis qu’une autre démontrait que 8 500 navires pétroliers sont utilisés par Daesh pour transporter jusqu’à 200 000 barils de pétrole par jour. Ce que ces images signifient est que non seulement cette contrebande est organisée au niveau de l’État turc, mais qu’il est absolument évident que les États-Unis savent tout sur elle.

De manière prévisible, les médias occidentaux n’ont pas mentionné la preuve effective, ils ont seulement parlé d’« images que les Russes affirment montrées », mais le mal est fait, en particulier pour le long terme. Maintenant, quiconque jouit d’un minimum d’intelligence sait que Erdogan est un lâche escroc. Plus important, il est maintenant devenu indéniable que la Turquie n’est pas seulement un allié mais un parrain et un financier de Daesh. Enfin, à la lumière de cette preuve, la raison pour laquelle la Turquie a décidé d’abattre le SU-24 russe devient également assez évidente : parce que les Russes bombardaient les itinéraires de contrebande de Daesh vers la Turquie.

Le coup final au prestige et à la crédibilité de Erdogan et de la Turquie est venu de Vladimir Poutine lui-même qui a dit, lors de son adresse annuelle au Parlement :

Nous savons qui se remplit les poches en Turquie et permet aux terroristes de prospérer grâce à la vente du pétrole qu’ils ont volé en Syrie. Les terroristes utilisent ces fonds pour recruter des mercenaires, acheter des armes et planifier des attaques terroristes inhumaines contre des citoyens russes et contre des civils en France, au Liban, au Mali et dans d’autres pays. Nous nous souvenons que les extrémistes armés qui opéraient dans le Caucase du Nord dans les années 1990 et 2000 ont trouvé refuge et ont reçu une aide morale et matérielle en Turquie. Ils s’y trouvent toujours.

Cependant, le peuple turc est généreux, travailleur et capable. Nous avons beaucoup de bons amis dignes de confiance en Turquie. Permettez-moi de souligner qu’ils doivent savoir que nous ne les assimilons pas à la partie de l’élite dirigeante actuelle qui est directement responsable de la mort de nos soldats en Syrie.

Nous n’oublierons jamais leur collusion avec les terroristes. Nous avons toujours considéré la trahison comme l’acte le plus grave et le plus honteux qui puisse être commis, et cela ne changera jamais. Je voudrais qu’ils se souviennent de cela – ceux en Turquie qui ont tiré sur nos pilotes dans le dos, ces hypocrites qui ont tenté de justifier leurs actions et de couvrir les terroristes.

Je ne comprends même pas pourquoi ils l’ont fait. Tout différend qu’ils pouvaient avoir, tout problème, tout désaccord au sujet desquels nous ne savions rien auraient pu être réglés d’une manière différente. De plus, nous étions prêts à coopérer avec la Turquie sur toutes les questions les plus sensibles qu’elle avait soulevées ; nous étions prêts à aller encore plus loin, là où ses alliés mêmes ont refusé d’aller. Allah seul sait, je suppose, pourquoi ils ont fait ça. Et sans doute, Allah a décidé de punir la clique au pouvoir en Turquie en les privant de leur discernement et de leur raison.

Mais s’ils s’attendaient à une réaction nerveuse ou hystérique de notre part, s’ils voulaient nous voir devenir un danger pour nous-mêmes autant que pour le monde, ils n’obtiendront rien de tel. Ils ne recevront aucune réponse visant à impressionner la galerie ou même à obtenir quelque gain politique immédiat. Ils ne l’obtiendront pas.

Nos actions seront toujours guidées principalement par la responsabilité – envers nous-mêmes, envers notre pays, envers notre peuple. Nous n’allons pas faire cliqueter les sabres. Mais si quelqu’un s’imagine qu’ils peuvent commettre un crime de guerre odieux, tuer nos citoyens et s’en tirer, sans rien subir à part un embargo sur les importations de tomates ou quelques restrictions dans la construction ou d’autres industries, il se fait vraiment des illusions. Nous leur rappellerons ce qu’ils ont fait, plus d’une fois. Ils vont le regretter. Nous savons ce qu’il faut faire.

Bien sûr, dans une société profondément habituée au mensonge, à la malhonnêteté et à l’hypocrisie, ce sont là seulement des mots, et ils doivent être ignorés. Mais au Moyen-Orient et dans le reste du monde, ce sont des mots puissants qui disent que les Turcs auront une longue période difficile à passer pour laver leur réputation.

Mesures militaires : celles-ci sont limitées, évidemment, mais pas sans importance. Premièrement, la Russie a maintenant admis qu’elle a des S-400 en Syrie (je soupçonne qu’ils y étaient depuis longtemps). Deuxièmement, la Russie a commencé à construire une seconde base aérienne, cette fois à Shaayrat, au centre de la Syrie. Si cette base est effectivement construite, alors amener quelques AWACS russes et/ou des MiG-31 aurait du sens. Troisièmement, la Russie utilisera maintenant davantage de SU-34 modernes équipés de missiles air-air avancés au nord de la Syrie et des avions d’attaque russes seront escortés par des chasseurs SU-30SN dédiés. Cette combinaison de mesures rendra beaucoup plus difficile aux Turcs la répétition d’une telle attaque, mais je doute personnellement qu’ils aient de telles intentions, du moins pas dans un futur proche.

Évaluation

Afin de vraiment comprendre ce qu’il se passe actuellement, nous devons regarder le tableau d’ensemble. La première conséquence importante du tir contre le SU-24 est que l’Otan est devenue une alliance d’impunité. Maintenant que le précédent a été posé par l’acte de guerre de la Turquie contre la Russie, parce que c’est indéniablement ce qu’était cet attentat contre l’avion, n’importe quel membre de l’Otan peut aujourd’hui faire la même chose en se sentant protégé par l’alliance. Si demain les Lettons – par exemple – décident de mitrailler un navire de la Marine russe en mer Baltique ou si les Polonais abattent un avion russe au-dessus de Kaliningrad, ils obtiendront immédiatement la protection de l’Otan, exactement comme la Turquie vient d’en bénéficier : les États-Unis avaliseront totalement la version lettone/polonaise des événements, le Secrétaire général de l’Otan proposera d’envoyer davantage de forces en Lettonie/Pologne pour protéger ces pays de toute menace venant de l’Est et les médias vendus occidentaux fermeront les yeux devant toute preuve de l’agression lettone/polonaise. C’est une évolution extrêmement dangereuse en tant qu’elle incite fortement n’importe quel petit pays à remédier à son complexe d’infériorité en ayant le courage et la détermination d’affronter la Russie même si, bien sûr, il le fait en se cachant derrière l’Otan.

L’Otan accroît aussi délibérément sa guerre contre la Russie en admettant le Monténégro dans l’alliance et en reprenant des discussions sur l’admission de la Géorgie. Dans un sens purement militaire, l’incorporation du Monténégro dans l’Otan ne fait absolument aucune différence, mais en termes politiques c’est encore une autre manière pour l’Ouest de faire un pied de nez à la Russie et de dire : « Regardez, nous allons même incorporer vos alliés historiques dans notre Empire et vous ne pouvez rien faire contre ça. » Quant à la Géorgie, le but principal derrière la discussion de son entrée dans l’Otan est de justifier la ligne Saakachvili, c’est-à-dire récompenser son agression contre la Russie. Là encore, La Russie ne peut rien faire.

Nous sommes par conséquent confrontés à une situation extrêmement dangereuse :

  • Les forces russes en Syrie sont relativement faibles et isolées
  • La Turquie peut, et veut, poursuivre ses provocations sous le couvert de l’Otan
  • L’Occident prépare aujourd’hui une intervention (illégale) en Syrie
  • L’intervention occidentale sera dirigée contre la Syrie et la Russie
  • Les politiciens de l’Otan disposent maintenant d’un moyen facile de marquer des points patriotiques en provoquant la Russie.

Si nous ôtons tout le verbiage de l’Otan sur la défense de nos membres, ce qui arrive maintenant est que l’Empire a apparemment décidé que s’engager sur le chemin de la guerre est sans danger parce que la Russie n’osera pas démarrer une guerre. En d’autres termes, c’est un jeu à qui est le plus fort dans lequel un côté met l’autre au défi de faire quelque chose. C’est exactement de cela que Poutine parlait lorsqu’il a dit  :

Mais s’ils s’attendaient à une réaction nerveuse ou hystérique de notre part, s’ils voulaient nous voir devenir un danger pour nous-mêmes autant que pour le monde, ils n’obtiendront rien de tel. Ils ne recevront aucune réponse visant à impressionner la galerie ou même à obtenir quelque gain politique immédiat. Ils ne l’obtiendront pas. Nos actions seront toujours guidées principalement par la responsabilité – envers nous-mêmes, envers notre pays, envers notre peuple.

Ce que l’État profond de l’Empire omet est le fait que la Russie pourrait ne pas avoir d’autre choix que de se confronter à l’Empire. Oui, les Russes ne veulent pas la guerre, mais le problème ici est que, vu l’arrogance et l’orgueil impérial absolument irresponsables des élites occidentales, tout effort russe pour éviter la guerre est interprété par l’État profond occidental comme un signe de faiblesse. Autrement dit, en agissant de manière responsable, les Russes fournissent aujourd’hui à l’Occident une incitation à agir de manière encore plus irresponsable. C’est une dynamique très, très dangereuse que le Kremlin devra affronter. Poutine, apparemment, a quelque chose en tête, du moins c’est ainsi que je comprends son avertissement  :

Mais si quelqu’un s’imagine qu’ils peut commettre un crime de guerre odieux, tuer nos citoyens et s’en tirer, sans rien subir à part un embargo sur les importations de tomates ou quelques restrictions dans la construction ou d’autres industries, il se fait vraiment des illusions. Nous leur rappellerons ce qu’ils ont fait, plus d’une fois. Ils vont le regretter. Nous savons ce qu’il faut faire.

Je n’ai aucune idée de ce à quoi il pourrait faire allusion, mais j’ai confiance que ce n’est pas de la fanfaronnade : ce n’était pas une menace aux ennemis de la Russie, mais une promesse au peuple russe. J’espère vraiment qu’il y a un plan parce que, juste maintenant, nous sommes dans une course de collision menant à la guerre. En conclusion, voici une courte citation de Poutine à laquelle les dirigeants occidentaux pourraient vouloir réfléchir :

 

 

Voilà cinquante ans, les rues de Leningrad m’ont appris une leçon : quand le combat est inévitable, frappez le premier.

 

The Saker

 

 

Voir également :

 

Patriotisme, nationalisme et chauvinisme : de Vladimir Poutine à Marine Le Pen ?

Les marchands de soupe de la Mission laïque française : clientélisme et enfants-rois

Mission laïque française : slogans et réalité

[Terme supprimé suite à décision de justice]


Moyenne des avis sur cet article :  4.72/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan Hotah 14 décembre 2015 10:05

    Salut

    tout ceci n’est que effets secondaires, tertiaires,quaternaires etc et déclinaison normale de la base voulue ou acceptée de notre façon de ne pas vivre ensemble mais les uns contre les autres...

    la maître qui vole d’abord a réussi a trouver quelques arguments pour anesthésier le mouton apeuré...l’univers éliminerait le plus faible....si cela était vrai alors nous sommes tous faibles car nous allons tous mourir......nous devrions ne plus être malades, or c’est de pire en pire...bien que d’un coté globalement nus vivions plus vieux, il faut voir dans quel état les dernières années....dans ma famille j’ai pu observer la longue agonie médicalisée jusqu’au bout de certains proches....c’est terrible...

    nous n’avons pas de solution car le problème n’est pas connu donc insoluble, je parle de la racine du problème...

    le maître a bien œuvré depuis 3000 ans en persuadant chaque individu qui le veut bien que vivre c’est niquer les autres...que chaque humain a un destin extraordinaire à accomplir....ceci se faisant sur le vol du collectif...

    il n’y a pas de masse contre le maître il y a X milliards d’individus qui vont au combat un par un contre une élite qui elle coopère, ils sont moins cons ça c’est sur, possède armes,policiers,pseudo justice,armée, médias, politiciens etc etc

    il est curieux de noter a quel point cette élite en argent a peur de la masse...on voit bien que c’est la masse qui a le pouvoir.....

    Intégralement désunie comme elle l’est depuis 3000 ans voir + voir - selon la profondeur du mensonge de l’histoire officielle , la masse a néanmoins le pouvoir, qui parce que la masse n’a aucune unité est capté par le groupe qui lui est uni ....la masse n’est ensemble que pour aller à la boucherie quand le maître l’ ordonne, ou quand la mitre la violente efficacement....cette masse ou chacun ne vote que pour lui.....

    avoir peur ensemble est sans doute moins............. ??? non je ne saisis pas..
    la peur et ses mécanismes nous sont inconnus sauf exceptions..le mot peur ne dit rien de sa nature...c’est une fuite...quoi ou quoi fuit quoi ? pourquoi ? quelles en sont les conséquences etc etc

    tant que assez d’argent il y a, et bombes il n’y a que chez les autres en notre nom , rien que la même routine ne va se passer.....


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 décembre 2015 17:15

      @howahkan Hotah


      Merci a l’auteur pou cet article. et à vous,H.H, qui soulignez que depuis 3000 ans on veut persuader chaque individu que vivre c’est niquer les autres.. C’etait un paradigme pour temps de pénurie... Maintenant nous avons l’abondance et il faut passer à la collaboration.


      PJCA


    • Et hop ! Et hop ! 15 décembre 2015 15:24

      @howahkan Hotah
      Pourquoi évoquer une période de 3000 ans et ne pas désigner le coupable en lui donnant une appellation vague et anonyme : le maître....


      Il y a depuis 30 ans un pays qui est impérialiste, qui s’appelle les USA et la GB, qui lance des guerres d’invasion contre d’autres pays pour s’emparer de leurs ressources naturelles, en particulier pétrolières : Irak, Libye, Iran, Égypte, Vénézuéla,... 

      Ces guerres d’agression et d’invasion se font par des moyens détournés, opposition violente qui conspire pour faire un coup d’État, armées supplétives de mercenaires terroristes, etc.

      Il faut arrêter les aventures guerrières des USA, les obliger à donner leur indépendance à chacun des états, comme on a fait pour abaisser l’empire autrichien et séparer l’Allemagne en deux.

    • Et hop ! Et hop ! 15 décembre 2015 15:29

      @Et hop !


      «  les obliger à donner leur indépendance à chacun des états »

      Il faut obliger l’Union des États d’Amérique à rendre à chaque État son indépendance.

      Chaque État des USA doit redevenir un État libre et indépendant, représenté ) l’ONU, il faut dissoudre les USA (... et l’UE).


    • njama njama 14 décembre 2015 10:49

      EST-CE LE PEUPLE QUI A ÉTÉ TERRORISÉ PAR LE DICTATEUR ASSAD ?

      [Vidéo] Les habitants de Homs manifestent leur joie après le départ des terroristes et leurs familles
      La population revient dans ses quartiers et exprime sa joie et sa reconnaissance à l’armée de défense du gouvernement syrien
      12 décembre 2015
      Thousands of poor Syrians tormented by years of « moderate rebel » rule, pour out to greet and cheer for the SAA who is parading through Homs after finaly liberating it, with the help of Russian air support.
      https://www.youtube.com/watch?v=PauFSKZafr4

      Liban : des syriens sillonnent les rues pour aller voter

      Des milliers de Syriens affluaient mercredi 28 mai 2014 dans leur ambassade au Liban pour voter en avance dans le cadre de l’élection présidentielle du 3 juin qui doit aboutir à la reconduction de Bachar al-Assad.

      https://www.youtube.com/watch?v=o5dVhv_GVvs

      Syrie, Damas, manifestations de soutien le président Al Assad et les réformes 21 juin 2011 des millions de Syriens scandent leur appui au processus de réforme mené par le président al-Assad
      https://www.youtube.com/watch?v=82wPmsrQmVQ


      • njama njama 14 décembre 2015 12:05

        Les Français approuvent l’opération menée par la Russie en Syrie

        D’après un sondage Ifop pour l’agence Sputnik, mené auprès d’un échantillon de 1.211 personnes, représentatif de la population française, 91% des français sont au courant des actions russes en Syrie, et 77% d’entre eux les approuvent.


        • antyreac 14 décembre 2015 14:42

          @njama
          Sputnik est un torche cul de la propagande impérialiste russe.


        • njama njama 14 décembre 2015 16:08

          @antyreac
          Vous ne savez pas lire ? vous avez zappé que c’est écrit que c’est « un sondage IFOP » (Institut français d’opinion publique). Les résultats sont ici, vous pouvez télécharger l’étude en PDF

          Les Français et l’intervention militaire russe en Syrie
          http://www.ifop.com/?option=com_publication&type=poll&id=3231

          propagande impérialiste, vous confirmez ?et IFOP torche-cul ?


        • Martha 14 décembre 2015 21:02

           @antyreac

           Toujours les mêmes Délires.
           Continuez à agiter vos petits bras, qui peut prendre au sérieux vos imprécations ?

           Vous êtes d’un drôle
           Le troll !

           Dire la vérité, cela en dérange plus d’un, en particulier vous, Mr le Troll grotesque.


        • antyreac 14 décembre 2015 14:40

          Encore une fois assad n’est qu’un boucher qui a fait nettement plus des victimes que daech pendant toute cette guerre. 

          Bref assad go home....et vive la Syrie libre indépendante et surtout démocratique qui respecte toutes les minorités de ce pays

          • njama njama 14 décembre 2015 16:13

            @antyreac

            « Bref assad go home.... »
            c’est de l’humour ? du deuxième degré ?
            Auriez-vous oublié qu’il est syrien, et qu’ IL EST CHEZ LUI ... @ HOME


          • njama njama 14 décembre 2015 16:19

            @antyreac
            Encore une fois assad n’est qu’un boucher ...

            faut arrêter la picole, vous radotez ...


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 décembre 2015 17:00

            @njama


            Je ne comprends pas pourquoi vous et quelques autres qui me paraissent aussi de bonne foi perdez votre temps et contribuez a la bêtises ambiante sur ce site en répondant a Antyreac et autres provocateurs sans talent.. Pourquoi ne pas simplement les ignorer ?

            Pierre JC Allard 

          • antyreac 14 décembre 2015 18:57

            @Pierre JC Allard


            et autres provocateurs sans talent..

            Cette remarque te concerne terriblement
            En effet en général tu n’apportes pas grand chose au débat sinon des remarques qui en grande majorité approuve le contenu de l’auteur ce qui est plus débile que les contradictions que j’apporte au débat....

          • njama njama 14 décembre 2015 19:24

            @antyreac
            vous feriez bien de vous relire avant de poster ça vous éviterait de publier beaucoup d’âneries


          • Cadoudal Cadoudal 15 décembre 2015 01:02

            @antyreac
            J’aime bien ton pseudo progressiste : Que de l’action, pas de réaction...

            En résumé tu fais du sac sans punching ball, tu brasses de l’air avec tes petits bras, du shadow boxing dans ta chambre d’adolescent devant ton miroir...

            Mais si tu veux améliorer ta frappe il serait bon de te coltiner un jour le mur de la réalité, au risque d’abimer tes jolis petits poings, ça pourrait t’être utile le jour ou tes parents charlatans criblés de dettes seront amenés a vendre leur maison...


          • ukulele ukulele 14 décembre 2015 15:27

            Et un article pro-Poutine de plus…
            Poutine ne fait pas mieux que les ricains ou les Frogs. Et comme ces derniers, il ne s’occupe que de ces propres intérêts qui n’ont rien à voir avec le bien être de la population syrienne.
            J’espère que vous êtes payés de la même façon que les journalistes pro-atlantistes. Si vous ne l’êtes pas, c’est bien triste… et ce n’est pas rassurant pour vos capacités d’investigation…


            • Croa Croa 14 décembre 2015 18:32

              À ukulele
              Je trouve ce texte bien inquiétant pour « un article pro-Poutine ».


            • Cadoudal Cadoudal 15 décembre 2015 01:16

              @ukulele
              Pas mieux que les Ricains ??

              Tu voudrais comme Hollande supprimer le droit de veto a l’ONU ?
              Tu souhaites la mort d’Assad comme Fabius ?

              Tu es donc dans le camp du bien et je t’en félicites, mais daigne au moins laisser aux pauvres abrutis abreuvés de propagande russe que nous sommes le droit d’exprimer quelques doutes, ne serait-ce que pour mettre en valeur ta clairvoyance humaniste et ta supériorité cognitive par les réponses argumentées et décisives que tu nous apportes...


            • Et hop ! Et hop ! 15 décembre 2015 15:33

              @Cadoudal
              Il a momentanément oublié qu’il est sur un site français, il parle de nous en disant « les Frogs », il se démasque comme étant un agent américain.


            • microf 14 décembre 2015 15:46

              Heureusement que la Russie a intervenu en Syrie, les villes sont délivrées des islamistes barbares, et les habitants rentrent chez eux contents de retrouver leurs villes mêmes si elles sont détruites.

              J´ai pas tout á fait bien compris cet article, mais heureusement que l´auteur a bien conclu en montrant cette video oú le Président Poutine dit que lorsque la bataille devient inévitable, il faut être le premier á frapper, cela veut tout dire, alors á tout ceux qui cherchent des histoires á la Russie, voici deux proverbes Russes que je les demande de méditer.

              « La Russie ne s´énerve jamais lorsqu´elle est attaquée, elle se concentre, elle médite ».

              « Les Russes tardent á se mettre en selle, mais ensuite, ils chevauchent très vite ».

              Je pense que les Russes sont préparés á la guerre et ils vont la mèner si elle devient inévitable, et ils feront face, cela je le crois. Nous devons aussi nous préparer á la guerre afin de ne pas être surpris, et que le meilleur gagne, même si c´est l´Occident ce que je ne voudrais en aucun cas, mais la raison du plus fort étant toujours la meilleure je me rangerai derrière lui.


              • njama njama 14 décembre 2015 16:17

                @microf

                L’appel des russes aux peuples d’Europe
                https://www.youtube.com/watch?v=VelRYSPYVIo

                la version sous-titrée en anglais

                The Russian’s appeal to the people of Europe
                https://www.youtube.com/watch?v=As89OKUAX3U


              • Croa Croa 14 décembre 2015 18:40

                À microf
                Grosso modo ça dit que l’avenir est très incertain en Syrie.
                À priori il y aura probablement une contre attaque de l’occident qui pourrait faire échouer le nettoyage russe, notamment parce que les russes veulent éviter une guerre contre l’OTAN. 


              • antyreac 14 décembre 2015 19:35

                @njama
                En effet il faut que tu te relises avant de publier des conneries....


              • Hijack Hijack 14 décembre 2015 19:34

                Les dessins caricatures parlent d’elles mêmes !

                Plus les russes auront raison, plus les russes seront forts aussi bien diplomatiquement, que politiquement, mais surtout militairement ... et plus les anti russes se sentiront mal à tous les niveaux et nous le montreront, y compris à l’insu de leur plein gré.


                • Martha 15 décembre 2015 08:03


                   @Hijack,

                   Que font nos navires de guerre dans cette tourmente qui s’annonce ?

                   C’est extrêmement dangereux, voilà où nous a amené la décision de N.S. de nous intégrer totalement dans l’OTAN, tout en nous disant que « l’Europe, c’est la paix ! »

                   Qu’attend Hollande pour dire stop ! ?
                   Vu son attitude avec les Mistral, il ne faut pas se faire d’illusion.

                   Les voilà dans le golfe, nos navires, ils sont bien loin et bien piégés !
                   Il ne faut pas croire que l’Iran restera sans rien faire et je crois que de leur côté, ils s’y sont préparés. Les Russes et eux ont dû prendre les dispositions qu’il faut. L’Iraq semble leur faire un bouclier, qu’ils fassent plutôt attention à leur vulnérabilité !

                   Partir dans un combat bien douteux pour une mauvaise cause alors que la population d’Europe et d’Amérique (cf sondage IFOP ci-dessus) en a marre de tous ces mensonges et de tous ces meurtres faits dans leur dos et en leur nom, c’est particulièrement IDIOT et voué à l’ECHEC !

                   Deux dates critiques : la nuit de Noël et celle du premier janvier. Il faut s’attendre à un coup bien pourri. Bien dégueulasse. Cela ne les dérange pas, au contraire d’attaquer pendant les trêves. On l’a vu pendant les JO de Pékin puis ceux de d’Hiver à Skotchi en 2014. Et cela démarrera au moment le plus perfide, à deux ou trois heures du matin !

                   A Obama, à l’OTAN, arrêtez et demandez la paix,
                   Enfin !


                • Hijack Hijack 15 décembre 2015 14:19

                  @Martha

                  La France n’a rien à faire là-bas ... si au moins elle s’était défait de l’Otan et au mieux se serait alliée à la Russie, ça aurait été parfait.
                  L’Otan fait tjrs payer ses serviteurs ... surtout quand ils perdent. La France malheureusement va payer ... souhaitons que le conflit ne s’aggrave pas, car là, ce sont les français eux mêmes, dans leur propre territoire, qui risquent de le payer cher ... mais aussi toute l’Europe.


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 décembre 2015 14:10


                  .Bonjour Salah,
                  .
                  ***
                  .
                  Au lieu de s’inviter, par un double jeux en Syrie, faisant semblant de combattre les terroristes tout en les soutenant, l’OTAN na que à stopper le financement des groupes du Front Al-Nosra ainsi les livraison d’armes !
                  .
                  Un exemple concret du financement par l’OTAN ( il y à évidement d’autres canaux de financement des groupes terroristes (au service de l’OTAN) comme le Qatar ou l’Arabie Saoudite ...).
                  .
                  L. Fabius a récemment nié que la France achète du pétrole de Daech.
                  L. Fabius ment et protège aussi l’état d’Israël qui avec la Turquie et Malte font un juteux trafic de pétrole volé par Daech en Syrie et en Irak. Ce trafic illicite mafieux est supervisé pour partie par le fils Bilal et le gendre d’Erdogan, Berat Albayrak, ce dernier nommé récemment ministre de l’énergie du nouveau gouvernement turc. C’est donc au plus haut niveau de l’état turc que la coopération « pétrolière » se fait avec Daech au profit des Erdogan & C°. En échange Daech reçoit armes munitions djihadistes conduits jusqu’en Syrie en convois « humanitaires » par l’armée turque et Israël est « dispensé » d’attaques terroristes de Daech. Pour arrêter ces trafics une seule solution boucler hermétiquement les frontières Syrie / Turquie et Irak / Turquie.
                  .
                  Petrole du Sang de Daech la Connection Turquie Israel
                  http://www.planetenonviolence.org/
                  .
                  Si ce pétrole est généralement délivré directement dans le port israélien d’Ashdod il transite parfois par Malte (pays membre de l’UE) où il est déchargé chargé puis acheminé vers Ashdod pour être raffiné. Bilal Erdogan possède avec d’autres membres du clan Erdogan une compagnie de fret maritime maltése le groupe BMZ. Preuve que la vente au marché noir du Pétrole du Sang de Daech rapporte gros BMZ a récemment investi dans l’achat de 2 navires pétroliers pour un montant de 36 millions de $. Le quotidien turc Today’s Zaman a rapporté en Septembre que les pétroliers devaient être enregistrés en Octobre par la compagnie maritime de transport de pétrole, affilié au groupe BMZ établi à Malte.
                  .
                  Certains pétroliers avec leur cargaison de Petrole du Sang de Daech se rendent directement au port israélien d’Ashdod où il est stocké pour être ensuite revendu en Europe. Israël consomme environ 75 % du pétrole illégal importé via la Turquie un mix du pétrole kurde irakien et du Pétrole du Sang de Daech.
                  Israël consomme environ 240 000 barils/jour.
                  .
                  Selon un responsable européen employé d’une compagnie internationale pétrolière qui a rencontré un journaliste d’Al - Araby dans une capitale d’un pays du Golfe, Israël raffine le brut une ou deux fois car les Israéliens n’ont pas de raffineries de pointe. Israël exporte ce pétrole vendu au noir à des pays méditerranéens ( voir schéma ci dessous) au prix de 30 / 35 $ le baril ; comme il vient d’Israël ce Pétrole du Sang de Daech acquiert une semi légitimité.
                  .
                  « Le pétrole est vendu en un jour ou deux à des compagnies privées. La majorité de ce Petrole « blanchi » est transporté vers une raffinerie italienne appartenant à l’un des plus importants actionnaires d’un club de football italien où il est raffiné et utilisé localement »
                  .
                  « Israël est d’une certaine façon devenu le principal vendeur du pétrole de l’EI. Sans eux le gros de la production de l’EI resterait en transit entre la Syrie l’Irak et la Turquie.  »
                  .
                  La Turquie et Israël blanchissent le Pétrole du Sang de Daech.
                  .
                  La Turquie et Israël financent le groupe terroriste Daech. La France n’est pas en reste.

                  http://www.planetenonviolence.org/
                  .
                  Comment Israël exporte le pétrole de Daech vers l’Union Européenne
                  http://arretsurinfo.ch/comment-israel-exporte-le-petrole-de-daech-vers-lunion-europeenne/
                  .

                  Le pétrole illégal du Kurdistan couvre 75 % de la consommation israélienne, et un tiers de ce volume est importé de Turquie via le port de Ceyhan qui couvre également la production de l’État Islamique. Israël est ainsi le principal négociant de brut de Daech.
                  .
                  Si l’état hébreux réserve une partie de ces importations pour sa consommation domestique, une autre partie est exportée vers l’Europe en ayant acquis un statut « légal » durant son transit à Ashdod.

                  .
                  .


                  • Et hop ! Et hop ! 15 décembre 2015 15:36

                    Si ça se trouve le fils Fabius est associé au fils Erdogan pour acheter et revendre le pétrole de Daesh, ça expliquerait d’où viennent les millions qu’il gaspille dans les casinos du monde entier.


                    Mais bon, il ne faut pas accuser sans savoir, il fait peu-être du trafic de drogue.

                    • smilodon smilodon 16 décembre 2015 21:27

                      @ L’auteur : Un grand merci aux « russes » !... Un des dernier peuples de cette planète à avoir des couilles et des chefs !...... Merci à eux !... J’ai moins honte de moi et des miens, de « chef » !.... Adishatz.


                      • smilodon smilodon 16 décembre 2015 21:34

                        Putain,si j’avais été russe !... Le sentiment de fierté que j’aurais !... Dire que je n’ai que l’autre « tartuffe » pour être fier de mon pays !!... Pourtant, comment je l’aime MA FRANCE !.... Si au moins il le savait !..... J’« aime mon pays autant que »vladimir« aime le sien !...Pas sûr que François, manuel, nadjat »paul" et les autres le comprennent !....Je suis pas un guignol, moi !.... Je suis FRANCAIS !... 1000 fois plus que eux et elles !...... Ces nuls qui me commandent, ne méritent pas de me commander !....... Ils n’aiment que leurs salaires !.. Moi, j’aime mon pays !.... Adishatz.


                        • jjwaDal jjwaDal 20 décembre 2015 13:57

                          Vu la longueur de ce texte, impossible d’aborder tous les points soulevés.
                          Il faut déjà se rappeler que pour l’oligarchie des USA, tout modèle économique alternatif et toute puissance non vassalisée est un danger pour leur hégémonie.
                          D’où la volonté de fixer les règles du jeu en leur faveur (OMC, OTAN, TAFTA) et de vassaliser le maximum de pays pour l’accès à leurs richesses, contre du « papier » dont ils détiennent les seules presses dans le monde. Acheter les richesses des pays vassalisés contre du « pécul », cela doit faire bien rire, les « maîtres du monde » de Susan Georges...
                          Mais, bien sûr le monde réel se moque des plans simplistes. La volonté d’accumulation maximale de richesses par la minorité qui gangrène les USA a par ex créé de toutes pièces le miracle économique Chinois qui est en passe de doter la Chine de tous les moyens de devenir un futur pôle hégémonique remettant en cause la puissance américaine (économique et militaire déjà). Certes il leur reste du chemin, mais l’ukraine est la seconde grosse gaffe de l’empire qui vient de pousser la Russie dans les bras de la Chine, faisant une alliance économique, humaine, technique et territoriale qui va aspirer tout ceux que les USA révulsent.
                          Le dirigeant Russe s’inspire beaucoup du judo dans sa pratique politique et stratégique, faisant d’un mauvais coup contre son pays, une formidable opportunité de jouer des cartes délicates à placer sinon.
                          La « concurrence libre et non faussée de l’OMC » ne pouvait qu’étrangler les entreprises et l’agriculture russe. Les sanctions sont une formidable opportunité de fermer les frontières et de se refaire une santé pour accaparer des marchés futurs internes ou externes. Un avion abattu au dessus de la syrie ? Quelle belle justification pour installer des batteries de missiles antiaérien de dernière génération en syrie, alors que l’ennemi désigné EI n’a aucun avion...
                          Un « no fly zone » couvrant les 2/3 de la syrie, deux ou trois bases aériennes, une centaine d’avions, une coopération totale avec le peuple syrien et son armée, l’Iran avec ses « S-300 » au cas où ... Les relations avec l’Irak au « beau fixe », ces derniers s’enhardissant jusqu’à trainer les turcs devant le Conseil de Sécurité, l’appui des Chinois qui eux aussi martèlent « respect du droit international ».
                          Je prendrais le contre-pied de l’article en disant que nous sommes à un point d’inflexion pour l’Empire. Ou il accepte un monde multipolaire en renonçant à la vassalisation de la planète entière (un rêve de psychopathe) ou il implosera.
                          Attaquer un pays nucléarisé, qui dans le respect du droit international, défend un Etat contre une emprise terroriste dont les commanditaires sont patents pour la planète entière serait un acte injustifiable et de pure folie. Ne comptez pas sur Obama sur le départ pour donner le feu vert à ce délire.
                          Plus simple de se refaire une virginité en « épaulant » l’intervention russe (ça en prend le pas...) pour entonner d’ici quelques mois un « On a gagné  ! » digne des plus grands retourneurs de veste de l’histoire.
                          Comme dans les années 40, les russes vont payer le prix fort pour éponger nos conneries et on va tenter de leur souffler la victoire par un tour de manche.
                          Tenter... En face, on n’a pas du petit gibier. Il suffit de voir le sourire franc de Poutine disant à Kerry de dormir un peu quand même, pour avoir une bonne image de la situation en Syrie. smiley


                          • ykpaiha ykpaiha 20 décembre 2015 16:19

                            Bachar dois partir.....

                            « Un homme coupable de la destruction de son pays ne peut pas etre part de la solution »
                            Hollande, Fabius et autres idiots utiles a l’ONU.

                            Mais quelqu’un qui est

                            Responsable de plus d’un million de morts
                            Responsable de la destruction de au moins 5 pays
                            Responsable de prévarication morbide pour étendre son influence
                            Responsable d’emprisonnements et de tortures sans jugement dans ses prisons 
                            Responsable de la faillite de son économie
                            Responsable d’espionnage systématique et délibéré
                            Responsable de millions de chômeurs
                            Responsable de la guetoisation et de meutres dans son propre pays de populations armés et fanatisés
                            Responsable de mensonges et d’usage de falsifications afin de conserver le pouvoir, et autres décorations
                            .......

                            Celui la est le criminel maitre du monde.....mais a demi noir donc demi-dieu

                            Vas y Bachar encore un petit effort, encore un tout petit petit effort et tu sera toi aussi intouchable.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès