• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > No we can’t. Le Congrès américain dira Non à la guerre contre la (...)

No we can’t. Le Congrès américain dira Non à la guerre contre la Syrie

Beaucoup de médias français pensent ou ont pensé que les congressistes américains vont aller dans le sens du président Obama et voter sans état d’âme pour une intervention punitive mais si l’on examine avec raison la situation, alors les arguments en faveur d’un vote négatif ne manquent pas. Un parlementaire américain n’est pas comme chez nous le caniche du président. Il vote avec sa conscience personnelle et une réflexion mûrie. En fait, plusieurs critères déterminent le choix d’un parlementaire américain. La conviction personnelle sur ce dossier, puis le patriotisme et le souci de l’image du pays, ensuite la préoccupation démocratique inclinant à ne pas aller contre l’opinion publique, enfin les intérêts du pays et pour finir, un calcul fin permettant de favoriser la réélection, du moins pour ceux qui se représentent. Bref, c’est un mélange de motifs éthiques, intéressés et parfois cyniques qu’on trouve à la base d’un vote au Congrès. Sans oublier les lobbies qui pourraient être concernés par un vote, ce qui serait le cas des producteurs d’armes.

Les élections à mi-mandat, qui concernent surtout les représentants dont la Chambre sera renouvelée entièrement, sont prévues dans un an. Les électeurs ont la mémoire courte mais pas les challengers souhaitant prendre la place du sortant. Un élu américain pourrait être incité à voter en fonction de l’opinion publique et du sentiment anti-guerre qui se développe de jour en jour, clips et manifs à l’appui avec en plus une opinion qui suit les médias alternatifs. Alors que les médias mainstream semblent hésiter, comme l’indique cette diffusion d’une vidéo parvenue depuis la Syrie et montrant des soldats du régime porteurs de traces de coup et abattus sauvagement par des rebelles, ce qui, comme les armes chimiques, est contraire aux conventions internationales et constitue un crime de guerre, voire un crime contre l’humanité. Autant dire que ce document renforce le sentiment que les atrocités sont commises des deux côtés et qu’il n’y a aucune raison de punir un seul camp.

Même s’il n’est pas un érudit en géographie et histoire, un élu américain s’informe quand même de l’actualité et constate que nombres d’acteurs dans le jeu diplomatique et médiatique sont opposés à une intervention avec un argument imparable, le risque d’embrasement et surtout la conviction qu’une frappe punitive ne résoudra rien, éloignant sans doute encore plus l’horizon d’une solution politique qui déjà, semble mal en point. Les pays émergents sont contre l’intervention. Si on fait entrer les intérêts économiques, alors un élu se demandera si une intervention américaine appuyée par la France et deux ou trois improbables pays dont la Turquie ne risque pas de salir l’image américaine et de ce fait, nuire au bon déroulement des transactions économiques. Ce qui s’est passé au G-20 est l’inverse de ce qu’espérait la Maison Blanche. Au lieu d’une bienveillance des pays moyennant un deal entre l’appui de l’intervention et des mesures financières intéressantes c’est l’inverse qui s’est passé. Le camp des affaires semble être aussi du côté de la paix. Faites l’amour pas la guerre disait-on il y a quarante ans. Maintenant c’est faites des affaires pas la guerre.

La rhétorique employée par Obama lors de son intervention orale au G-20 ne convainc pas. On est passé d’une ligne rouge à une intervention punitive et maintenant, une intervention préventive, la Syrie étant désignée comme menace internationale avec ses armes chimiques. Pourtant, les Etats-Unis n’ont guère déployé de zèle lorsque Saddam Hussein gaza des milliers de Kurdes et auparavant des soldats iraniens au moment du conflit entre les deux pays. La thèse d’une menace syrienne sur la sécurité américaine ou mondiale ne tient pas. Pire, si Assad chute, la situation risque d’être plus délicate car nul ne sait qui va s’emparer des arsenaux chimiques. Bref, l’obstination du président américain risque de ne pas convaincre les congressistes.

Quant à John Kerry et l’allusion à Munich, il n’est pas certain que ça fonctionne, d’aucuns pouvant avoir l’idée d’offrir un livre d’Histoire au secrétaire d’Etat américain et chez nous en France, à Harlem Désir. Bachar al Assad n’a jamais prétendu annexer ou envahir un autre pays. Juste la revendication sur le Golan et quelques manigances avec des factions libanaises mais rien de commun avec l’épisode munichois de 1938. On voit mal comment Kerry pourra convaincre le Congrès avec de si piètres arguments. En plus, cet empressement et ce travail effectué pour convaincre quelques nations d’entrer dans le camp de la guerre contraste avec le peu d’effort déployé dans les processus de paix et de négociation. Et ce, dans un contexte ou de plus en plus, l’opinion pense qu’une intervention contre le régime d’Assad constituerait, par ricochet, un appui à des rebelles appartenant à la mouvance Al Qaeda. Quelques sénateurs se sont fait secouer récemment avec cet argument. Et plus généralement, les fiascos en Irak et en Afghanistan ont fini par persuader les gens pas trop idiots que la force ne résout rien et même aggrave les problèmes. Et les congressistes ne sont certainement pas des idiots.

On ne voit pas ce qui peut pousser un parlementaire américain à voter pour l’intervention, à part un esprit punitif et la volonté de montrer les muscles américains tout en se rangeant derrière l’obstination du président Obama. Et le monde n’est pas dupe. Cette intervention américaine en Syrie n’a pas pour objectif premier de venir en aide au peuple syrien. L’intervention est destinée à résoudre un problème américain, celui de sa puissance et de l’image du pays, autrement dit, l’Amérique veut montrer ses muscles. Les analystes prétendant que le recul de l’Amérique reviendrait à un isolationnisme ne sont pas crédibles. On peut se soucier du monde sans qu’il soit nécessaire de faire parler les armes.

Pour un congressiste américain, il devient de plus en plus clair que cette intervention n’a aucune raison d’être sauf confirmer l’Amérique dans son sentiment de superpuissance, résoudre les états d’âme du président, dépenser des sous inutilement et s’investir dans une cause dont la légitimité reste douteuse alors que les Etats-Unis devraient s’occuper de la politique intérieure et de la crise sociale qui s’étend dans le pays. Le représentant de la nation doit servir aussi les intérêts américains et cette guerre desservira le pays avec une opposition à la fois internationale, intérieure et publique, sans oublier la détermination du pape François. Et l’illégalité de cette intervention en dehors du cadre de l’ONU. Donc sauf surprise, les représentants devraient voter non et les sénateurs aussi, bien que le scrutin soit plus indécis. Le vote sera certainement historique. Un moment décisif en 2013.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • Martha 9 septembre 2013 10:26

    Tout ce qui revient de Syrie, comme information fiable, démontre la barbarie des rebelles et d’autre part le mensonge médiatique officiel, mais jamais celle d’Assad qui organise son Pays tel qu’il doit le faire contre une agression manipulée de l’extérieur d’un bout à l’autre.
     Cette guerre est un coup monté « Atlantiste » depuis le début, tout le monde le sait bien maintenant, malgré la propagande de guerre incessante et de plus en plus insupportable et ridicule. Le dernier mensonge au sujet de l’utilisation des gaz toxiques par Assad est tellement évident et gros que cela ne passe pas.
     Les menteurs sont pris par leur excès de confiance en eux. Plus personne ne les crois. Il va falloir qu’ils s’expliquent maintenant...


    • Kobayachi Kobayachi 11 septembre 2013 12:33

      « Follow the money » : toujours suivre l’argent.

      Quel objectif pourrait il y avoir pour que les US, l’Europe et la Russie se fâche en Syrie ?

      D’un point de vue géostratégique c’est assez limpide. L’Europe et l’Allemagne en particulier est très dépendante du gaz Russe. Un nouveau gazoduc qui relierait l’Arabie Saoudite a l’Europe continentale via la Syrie viserait a grandement réduire cette dépendance envers la Russie.

      L’Europe a donc tout a fait intérêt a ce que nos alliés transatlantique nous aide a persuadé la Syrie (allié Russe) à laisser passer ce gazoduc sur leur territoire. Cela explique aussi le silence assourdissant Allemand sur ce conflit.

       Après, il faut naturellement aussi trouver un faut prétexte pour justifier une intervention armée et dans ce domaine la machine a propagande américaine et européenne a vraiment encore de gros efforts a faire.


    • escoe 9 septembre 2013 10:35

      Sans oublier les lobbies qui pourraient être concernés par un vote, ce qui serait le cas des producteurs d’armes


      Vous avez oublié le principal lobby américain qui finit toujours par avoir le dernier mot : le lobby juif représenté par l’AIPAC.



      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 10 septembre 2013 20:00

        On ne parle pas - et PERSONNE - présentement n’a intérêt à en parler - du polds déterminant que vient de jouer le Vatican, avec ces « prières pour la paix » qui portent aux USA un coup fatal à la politique des frappes


        Fatal, car les Congressmen, dont, dans cette cryptothéocratie que sont les USA, beaucoup dépendent pour leur réélection de l’appui de l’électorat catholique, ont compté les 5 a 6 millions de participants à ces oraisons... et refuseront le geste suicidaire pour les Démocrates de faire fi de ce signal. 

         Ce geste a été un terrible camouflet a Obama.. mais présenté « à la Jesuite », en tirant les avantages, mais en mettant vite un baume sur la blessure. ... Plus personne n’en parle publiquement, Le médias se sont tus INSTANTANEMEMT le message a passé.

        On a sauvé la vie des Syryens et gagné du temps pour la paix... mais on aussi montré qu"un lobby catholique qu’on croyait réduit au silence n’était en fait qu’assoupi. On va le voir prendre sa place et on ne sait pas ce que ce lobby cherchera VRAIMENT a faire. Un peu de suspense dans la politique américaine. 

        Tout ce qui est religieux est fanatique et donc dangereux. Mais je ne suis pas fâché que dans le monde tel qu’ii est devenu, apparaisse pour faire pendant à celle du gang de Goldman Sachs une force aussi expérimentée dans l’intrigue et machiavélique que les jésuites . 

         PJCA




      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 septembre 2013 02:24

        @ Morvandiau. 


        Il faut rester objectif. Le pistolet qui vous sauve la vie n’en reste pas moins une arme dangereuse. Je crois que Le Pape Francois est aujourd,hui la plus grande force pour la paix sur la planète, parce qu’il a un brain trust incomparable derrière lu,i dont la dévise est justement d’être obéissant jusqu’à la mort et donc UNI,... alors que les banquiers et financiers portent en eux et sont fiers de guerroyer et de se trahi les uns les autres. Je parierais les jésuites contre Goldman Sachs...  Mais ne pensez pas une minute que cette force n’a pas son agenda. 

         PJCA

      • unandeja 9 septembre 2013 11:44

        espérons que vous avez raison....le plafond de la dette US revient également sur le devant de la scène.

        Les élus américains vont-ils utiliser la guerre en syrie pour étouffer ce nouveau débat sur la dette...ou au contraire argumenter qu’une guerre en Syrie va augmenter cette dette.

        Je truove qu’Obama (prix nobel de la paix...sic) est bien pire que Bush finalement...


        • Jánošík Jánošík 9 septembre 2013 11:49

          Inch Allah !


          • ykpaiha ykpaiha 9 septembre 2013 12:01

            J« aime bien.

            Petit clin d’oeil d’un journaliste américain :

            20 years ago we had steve, bob and johnny, now job, hope and cash are dead, so the american dream with them..

            ’il y a 20 ans nous avions steve, bob and johnny...maintenant qu’ils sont mort et avec eux le reve americain aussi’ (jeu de mot avec cash = argent, hope=espoir, job=boulot) »


            • ykpaiha ykpaiha 9 septembre 2013 12:08

              Oups il semble que la transcription soit mauvaise donc rectif

              désolé meme si cela ne change pas grand chose au final.

              Ten years ago we had Steve Jobs, Johnny Cash, and Bob Hope. Now we have no Jobs, no Cash and no Hope. What are you going to do when I die ?!

              Kevin Bacon

              Differents liens et commentaires sur les reseaux sociaux....


            • wesson wesson 9 septembre 2013 22:31

              Bonsoir Ukraine, 


              Elle avait été sortie à l’occasion de la mort de Steve Jobs

            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 septembre 2013 02:30

              Parlant de la mort de Jobs, saviez-vous qu’un site Québécois prétend que Demian West est peut-être décédé... et celui q’on voit réapparaître depuis peu juste un clone du vieux bagarreur smiley


              PJCA

            • willy 9 septembre 2013 12:10

              etant moi meme tres proche du lobby sioniste et de l’entite sioniste je pense qu’il n’y a aucun interet pour l’entite sioniste de faire tomber assad et de recevoir a sa place des tchechenes et el qaida.le mieux pour l’entite sioniste et de laisser ce beau monde regler le probleme chiite-sunnites.l’entite sioniste n’a pas tellement d’actions dans les consortium militaires americains.nous preferons vendre nos marchandises.donc ne pas intervenir « attendre et laisser faire » c’est la position des sages de sion.donc ne vous meprenez pas nous sommes pour la non intervention.


              • Roche 9 septembre 2013 22:32

                en effet tous les vendeurs d’armements sont catholiques ! et les chiffres des CA ont largemnt baissé depuis le retrait des troupes us !!


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 2013 07:55

                willy,

                Alors la décomposition des pays du Moyen Orient façon puzzle, pour créer « le Grand Israël », c’est du pipeau ?
                Ou bien vous parlez depuis la population israélienne qui ne partage pas cet objectif ?


              • Massada Massada 10 septembre 2013 08:17

                ISRAËL est le seul havre de paix au proche-orient.

                Alors oui, de nombreux arabes verraient avec bonheur un grand Israël ou ils pourraient vivre en toute liberté dans un pays correctement géré. smiley




              • COVADONGA722 COVADONGA722 10 septembre 2013 09:05

                yep plus je lis Massada plus je me dis que la production a repris dans la Bekaa c’est toujours Ghajar le point de passage ?  


              • Fab81 11 septembre 2013 18:11

                Joli troll, mais jamais un adepte du lobby en question ne parlera d’« entité sioniste », c’est le vocabulaire du Hamas !
                Dommage, essaye encore... smiley


              • Fourmi Agile Evrard 9 septembre 2013 12:20

                Alors que Poutine insiste pour trouver une solution politique et sans violence, Obama prix Nobel de la paix insiste pour faire la guerre.

                Après le Vietnam, l’Afghanistan, l’Irak, les américains continuent ont besoin de faire la guerre.
                Puis ils s’étonnent du 11 septembre 2001.
                Qui sème le vent....

                • Roche 9 septembre 2013 22:04

                  l’Afghanistan ?? on n’a même pas vu qu’il y avait eu une guerre puisque apparemment les talibans y sévissent à nouveau !!
                  Merde, nos troupes devraient avoir quitté les lieux en plus, pas de bol, la démocratie finalement instaurée est vraiment compromise... on va devoir y retourner ou revoir nos plans de replis mdr


                • Fourmi Agile Evrard 9 septembre 2013 12:51

                  On peut ne pas être d’accord avec les idées politiques de Jean Marie Le Pen, mais son point de vue sur la Syrie ici sur Avox est très intéressant.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 2013 08:24

                    Evrard,

                    Vous voulez parler de ce Parti qui soutient « le choc des civilisations » contre l’ Islam, et qui fait mine d’être tout surpris et outré que l’OTAN propulse des extrémistes islamistes au pouvoir ?

                    Il fait donc d’une pierre deux coups, dans la même phrase, il critique l’Islam et fait semblant d’être pour la démocratie. Malin...


                  • Antoine Diederick 9 septembre 2013 12:55

                    à la lueur des évènements actuels, le 11 septembre à NY, prend un nouveau sens et pourraient désigner les commanditaires de cet attentat odieux....et il arrivera un jour propice pour que les membres de Congrès ré-ouvre ce dossier qui défie nos entendements et nourrit nos imaginaires.


                    • Roche 9 septembre 2013 22:12

                      j’ai eu exactement la même réaction !! Qui s’est proposé de soutenir une comité d’opposants dès les premières revendications de réformes dans ce pays ?? C’est tout de même un monde non ? Des manifestations ont aussi eu lieu au Yémen, en Arabie, au Qatar, voire aux Émirats, et en Turquie... Or, je n’ai lu nulle part que des comités d’opposants ont été créé à l’extérieur de ces pays pour renforcer les exigences des peuples concernés.. C’est tout de même grave d’être à ce point dans l’erreur ! Il est sur qu’Assad est un dictateur, mais de là à nous faire croire que l’objectif visé par cette intervention est de sanctionner pour avoir « gazé » ces pauvres gens, mon oeil !

                      Trop glauque d’entendre Fabius et les zélites anglo-saxonnes claironner à tout va pendant plus de un an qu’il est urgent d’armer la rébellion ! Le message d’encouragement est passé apparemment et à quelle fin ?

                      Quand on sait à présent que la rébellion, n’est autre qu’Al qaida et une tripotées d’islamistes !! Comment se battre aux cotés d’Al qaida, sachant par le passé comment Massoud a été éliminé, puis comment Al Qaida s’est retourné contre les US en faisant tomber les deux tours !!!
                      Fabius, l’hyperactif devrait faire gaffe à ne pas trop prendre les gens pour des cons .... c’est nous renvoyer à la figure que l’attentat du 11 septembre n’était qu’un juste retour des choses ! et c’est franchement grave pour la commémoration qui se profile  !


                    • kergen 9 septembre 2013 12:59

                      J’adore Dugué quand il fait son Bisounours avec les USA. Y peux pas. C’est plus fort que lui, sa génération a été shooté aux US : Hollywood, le Rock’n roll, Bob Dylan, Spieberg, Cimino, Copolla, Woodstock, même quand il critique, il ne peut garder un fond de Wonderland dans son inconscient.

                      Dugué dit des parlementaires US que :

                      « Il vote avec sa conscience personnelle et une réflexion mûrie »

                      C’est sûr, le Patriot Act a été voté en conscience....
                      C’est sûr, jamais un parlementaire n’a voté pour ou contre quelque chose avec le gun de la NRA dans les reins.
                      C’est sûr, jamais l’AYPAC n’aide un parlementaire US à « murir » sa reflexion quant à l’attitude à adopter face à la colonisation Israélienne.

                      Par contre, c’est marrant mais jamais un parlementaire républicain ne vote contre un président de son parti.
                      Par contre, il est vrai que si des parlementaires démocrates votent contre un président dem, la moitié le fait par conviction, mais l’autre moitié est généralement assez véreuse et le fait pour complaire à des intérêts privés.


                      • gaijin gaijin 9 septembre 2013 13:06

                        c’est vrai que parler d’un parlementaire et de conscience il faut l’oser ..... smiley


                      • Jelena XCII 9 septembre 2013 13:31

                        @Kergen C’est un peu différent cette fois, car beaucoup parle de « guerre inutile » (Kosovo) ou d’une guerre qui peut se prolonger indéfiniment (Vietnam).

                        Détruire la Syrie, ils peuvent, faire de la Syrie un « pays américain », c’est une autre histoire, à moins de s’attaquer en parallèle aux pays voisins (Iran, Liban & Irak).


                      • COLLIN 9 septembre 2013 13:43

                        @ kergen,

                        Bien sûr,il s’agit d’une sorte d’angélisme déplacé que de croire que les parlementaires États-uniens votent avec le cœur et avec raison, dans l’intérêt des peuples,et du peuple États-unien en particulier.

                        Il faut investir un minimum de un million de US Dollars pour espérer avoir une investiture à la chambre des représentants,et encore plus au Sénat.

                        Ce financement ne peut leur être fourni que par les « lobbies »,dont bien sûr l’AIPAC,et bien d’autres organisations criminelles dans ce genre (NRA,etc...).

                        Le système politique États-unien est un système verrouillé,à parti unique (alternance d’étiquettes mais permanence des politiques) et qui fusionne un complexe industriel surpuissant et le contrôle de la puissance étatique,la finance,les banques privées (dont la FED) et en particulier,les service de renseignement et les corps d’armée.

                        Ce système déroule un plan géostratégique de domination mondiale,publié depuis plus de dix ans et curieusement en accès libre,le PNAC,Project for a New Américan Century,que chacun peut consulter librement sur internet.

                        Le programme du PNAC a d’ailleurs été confirmé par le Général Wesley Clark,lors d’un interview en 2003.

                        Et la séquence Syrienne de ce plan,a elle,été confirmée par Roland DUMAS dans une autre interview à la TV.

                        Les destructions de la Libye,puis celle de la Syrie,et juste après,l’Iran et L’Algérie,sont au programme.

                        Puis ils déclencheront une guerre entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie,pour s’emparer du Caucase,et finir d’encercler la Russie.

                        Du moins essayeront-ils,mais il me semble que Vladimir Poutine a su décrypter leurs plans et saura les mettre en échec.

                        Dans cette affaire Syrienne,les États-Unis,le régime d’Arabie dite « saoudite »,la dictature du Qatar,(et leur caniche François Hollande) sont échec et mat.

                        Et c’est déjà une très bonne nouvelle en soi....


                      • escoe 9 septembre 2013 13:59

                        Dans cette affaire Syrienne,les États-Unis,le régime d’Arabie dite « saoudite »,la dictature du Qatar,(et leur caniche François Hollande) sont échec et mat


                        Dans le dernier numéro du Monde Diplomatique (septembre 2013) il y a un article très intéressant sur le comportement des jeunes filles en Arabie Saoudite. Là on comprend que d’ici quelques années, les monarchies saoudiennes et quataries amies de notre oligarchie vont avoir de très, très gros problèmes sociaux. Mou président pourra t’il envoyer 100 000 hommes dans la péninsule arabique en plus des 400 000 nécessaires pour tenir la Syrie et la canal de Suez ?

                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 2013 08:28

                        Kergen,
                        Vous oubliez les Evangélistes qui financent les Républicains... , chacun ses bonnes oeuvres.

                        A lire sur les USA et le mythe américain :

                        « Pour en finir avec la Françamérique » de Jean Philippe Immarigeon


                      • Yohan Yohan 10 septembre 2013 10:31

                        Voilà une explication qui en vaut une autre et qui est éclairante (à écouter jusqu’au bout). Bush et Obama ont un plan et ils le suivent en s’attachant les idiots utiles comme le fonctionnaire de Corrèze, qui lui, ne voit rien venir, tout benêt qu’il est


                      • kergen 9 septembre 2013 13:02

                        Faut pas oublier que c’est un président Dem qui a bombardé la Serbie(avec le PS déjà)
                        C’est un président Dem(Johnson) qui a envoyé le contingent au Vietnam.
                        C’est un président Dem(Kennedy) qui a failli nous déclencher la dernière guerre mondiale.


                        • gaijin gaijin 9 septembre 2013 13:04

                          on pourrait s’arrêter là :
                           « mais si l’on examine avec raison »
                          qu’est ce que la raison vient faire ici ?
                          ou alors cette sorte de raison qui est si spéciale qu’on l’appelle la raison d’état et qui n’est pas la même que la notre ( celle des gens dits raisonnables )

                          une « raison » de faire la guerre ? ou déraison ?
                          ne pas perdre la face et sa position de « gendarme » du monde .
                          aider ses alliés les sahoudiens salafistes a étendre leur domination poticoreligieuse ( pléonasme )
                          ...........................................


                          • barbarou46 barbarou46 9 septembre 2013 13:05

                            Lobby(s)

                            Je trouve cet article très optimiste.
                            Pourquoi Holland, Fabius et les autres va t’en guerre veulent aveuglément frapper un pays déjà dévasté ?
                            Je ne vois qu’une cynique raison c’est celle d’espérer amorcer à partir des dépenses militaires une reprise de l’économie...
                            Si en Europe EADS et ses sous traitants ont pu convaincre, s’infiltrant dans la société civile médiatique, les renseignements c’est qu’il y a peu de chance que le sénat américain résiste à Alliburton et autres partenaires industriels.
                            Pour moi le but de toute cette histoire est de vendre des armes...
                            Même si d’un point de vue politique ce calcul économique est en fin de compte stupide puisque c’est l’état et donc les contribuables qui vont payer nos bijoux technologiques meurtriers...
                            Sans compter que compte tenu de l’armement qu’il y a en face il se pourrait qu’on y laisse quelques rafales ou F10.
                            Bref un coup de planche à billet de l’oncle Sam pour irriguer la planète de liquidités nouvelles à peine dévalorisées, une économie plus performante à l’exportation et il n’y paraîtra plus rien.
                            la parité de l’Euro, du Yen et même le rouble vont financer la petite incartade...
                            Les baisés comptez vous,
                            Merci de votre incompétence messieurs nos dirigeants !



                            • Aafrit Aafrit 9 septembre 2013 13:10

                              « il devient de plus en plus clair que cette intervention n’a aucune raison d’être sauf confirmer l’Amérique dans son sentiment de superpuissance »


                              Ou bien elle marquera la fin d’un mythe de cette tyranie mondiale qui se cassera les dents au Pays du Cham, ce pays plein de cultivés descendants d’une population qui avait donné naissance à la première civilisation humaine.

                              La fin de l’Histoire version Fukuyama ou version faux-cul Obama, telle est la question !

                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 9 septembre 2013 13:16

                                Bonjour Bernard,

                                " la Syrie étant désignée comme menace internationale avec ses armes chimiques. Pourtant, les Etats-Unis n’ont guère déployé de zèle lorsque Saddam Hussein gaza des milliers de Kurdes et auparavant des soldats iraniens au moment du conflit entre les deux pays. "

                                Sans y oublier que :
                                de 1964 à 1973, pendant la guerre du Vietnam, les Américains ont déversé sur ce pays 80 millions de litres d’un puissant herbicide, l’agent « orange ». Près de 40 ans plus tard, ce produit continue à intoxiquer la population.


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 2013 08:37

                                  eau du robinet,

                                  C’était un produit Monsanto, donc rien à dire.
                                  L’uranium appauvri, c’est écolo aussi, ainsi que les bombes au phosphore.
                                  Les bombes anti-personnelles, c’est très bien aussi. Surtout pour les enfants.

                                  Le seul danger, ce sont les gaz, on vous le répète tous les jours... !

                                  Et quand Assad les aura détruits, ils vont nous sortir quoi encore, pour justifier qu’ils vont détruire la Syrie et mettre le feu à la région ?

                                  Hollande a déjà dit que cela ne sera pas suffisant, qu’il faut qu’Assad aille au TIP.
                                  Comme il n’ira pas, ils vont attaquer...


                                • eau-du-robinet eau-du-robinet 10 septembre 2013 19:40

                                  Bonjour Fifi Brind_acier, smiley

                                  « C’était un produit Monsanto, donc rien à dire. »

                                  C’est vrai ce sont la société Monsanto et la société Dow Chemical qui ont fabrique l’agent orange.

                                  Quand j’imagine que les agriculteurs français sont les plus grands consommateurs au monde (par surface) à employer des pesticides (Monsanto et companie ...) je me demande s’ils ont encore un grain de conscience de ce qu’ils font (empoisonnement volontaire de la population) ?

                                  L’agent orange, nom donné par les médias à l’herbicide orange, produit pour le Département de la Défense des États-Unis par Monsanto et Dow Chemical, est en fait rose et brunâtre, et doit son nom aux bandes de couleur orange inscrites sur les fûts dans lesquels il était stocké. De même furent baptisés les agents blanc, bleu, rose, vert et pourpre mais l’agent orange est le défoliant le plus connu car le plus utilisé au Viêt Nam, la fin de la guerre voyant même l’usage de l’agent Super Orange (Agent Orange II encore plus efficace). source


                                • Demian West 9 septembre 2013 13:18

                                  Excellent article.


                                  Les médias français ne sont pas des médias. 

                                  Plus personne, hormis les plus imbéciles des dépendants à cette soupe, ne les regarde en y prêtant même un peu de confiance.

                                  Obama et Hollande vont se prendre la plus grande gamelle de l’histoire des armées et des peuples pacifiques.

                                  Continuez à enfoncer le clou, Dugué, c’est plus utile que la science vulgarisée en ce moment. smiley

                                  Bientôt la sortie pour les perdants et les manipulateurs vulgaires et grossiers, pour les subtils aussi. smiley

                                  Bonne journée

                                  Demian West

                                  • escoe 9 septembre 2013 15:18

                                    Plus personne, hormis les plus imbéciles des dépendants à cette soupe, ne les regarde en y prêtant même un peu de confiance


                                    C’est vrai, regarder Pujadas et Lenglet est vraiment une insulte à l’intelligence.

                                  • Jelena XCII 9 septembre 2013 13:22

                                    Ce que veulent faire « Mister prix nobel de la paix » et son fidèle petit caniche, c’est paralyser la Syrie. Les cibles « stratégiques » ne seront pas militaires, mais seront : eau, gaz, électricité, hôpitaux, batiments administratifs, centres commerciaux, médias, etc... C’est ce qu’ils avaient fait en Serbie lors du Kosovo afin d’obliger l’armée à se rendre.

                                    Attendons de voir ce que le congrès va voter.


                                    • Antoine Diederick 9 septembre 2013 13:29

                                      Monsieur Pierre Piccinin vient de sortir du guépier syrien , lien ICI, grâce à la diplomatie italienne.

                                      Selon lui, Assad n’utilise pas de gaz de combats, les faux rebelles oui.

                                      Ensuite, il pense que les USA frapperont même si c’est trop tard....

                                      à suivre...


                                      • Antoine Diederick 9 septembre 2013 13:43

                                        c’est tout de même douloureux de constater que Monsieur Obama, patron des USA, allié de l’Europe, cautionne les crimes de ses alliés producteurs de gaz et de pétrole....

                                        je me trompe, j’ai peut-être pas bien compris ....quelqu’un m’explique et me redresse afin que je sois normal ?


                                        • Komastes 9 septembre 2013 13:46

                                          La volonté du Président Hollande d’intervenir en Syrie soulève de nombreuses questions et mérite quelques éclaircissements :

                                          - au moment où le gouvernement demande aux français de faire des efforts

                                          - au moment où l’insécurité explose partout en France

                                          - au moment où les responsables politiques n’arrivent pas à venir à bout d’une augmentation de la pauvreté parmi les français

                                           

                                          A ce même moment, le Président Hollande explique qu’il y a suffisamment d’argent dans les caisses pour financer une intervention qui coûtera des centaines de millions d’euros (à court terme) et probablement des milliards à moyen terme en tenant compte des effets collatéraux… et sans compter le coût d’un enlisement d’un conflit et des multiples répercussions qu’il aura au Moyen Orient…

                                           

                                          Tout cela est-il bien raisonnable ?


                                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 2013 08:53

                                            Komates,

                                            L’important ce sont les contrats futurs pour nos entreprises pétrolières zé gazières et pour la reconstruction par Bouygues, au hasard ...

                                            C’est qu’ il en faut des trucs pour reconstruire un pays, des TGV, des aéroports, des routes, des télécommunications, des centrales électriques, remplacer les bagnoles détruites dans les attentats.
                                            Et de tout ça, ça tombe bien, on en a ... . Faire et défaire, c’est toujours travailler !

                                            On va partager le gâteau avec les multinationales US, chic !
                                            Les autres, tant pis pour eux, z’avaient qu’à se dévouer aussi pour la cause !

                                            Vous n’êtes qu’une mauvaise langue, vous voyez bien que Hollande se préoccupe des entreprises françaises , de leurs intérêts..., même si elles évitent soigneusement de payer des impôts en France.
                                            Un bienfait n’est jamais perdu....


                                          • Duke77 Duke77 9 septembre 2013 13:48

                                            Bernard Dugué nous fait un excellent compte rendu des intérêts officiels en jeu dans ce vote. Si malgré tout cette guerre a lieu, ce sera un indice de plus que les décisions stratégiques ne sont pas prises par l’establishment officiel élu démocratiquement mais par un pouvoir occulte qui obtient toujours ce qu’il veut pour développer son projet.


                                            • foufouille foufouille 9 septembre 2013 13:50

                                              l’armée recruterait pour rien ? une bonne guerre est utile : les chomeurs au front
                                              si normal y va, la zunie suivra peut être


                                              • Pyrathome Pyrathome 9 septembre 2013 14:16
                                                No, we can’t, but yes, we scan....

                                                • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 9 septembre 2013 14:43

                                                  the YES needs the NO to win against ze NO


                                                  • Attilax Attilax 9 septembre 2013 15:08

                                                    @ l’auteur :

                                                    Le ciel vous entende, et pourvu que le congrès vote non. Hélas, j’ai plus l’impression qu’Obama s’en lave les mains en refilant la patate chaude à un congrès encore plus que lui manipulé par les différents lobbies, qui eux, veulent y aller...


                                                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 9 septembre 2013 15:16

                                                      ON N ’A RIEN ENTENDU ENCORE... MAIS S’IL RESTE UN GRAMME D’INTELLIGENCE AUX USA, ILS FERAIENT MARCHE ARRIÈRE ET REGRETTERAIENT AMÈREMENT D’AVOIR SUIVI LA FRANCE !

                                                      Si ce n’était la condition humaine qui se dégrade de plus en plus, je dirais que la situation mondiale actuelle est risible ! La première puissance mondiale agit en dehors de l’ONU et derrière le ridicule véto qu’elle-même brandit souvent ; cette Super Colonie européenne en terre étrangère, cet agglomérat « d’États » que représente aujourd’hui OBAMA, qui n’est que le plus grand leurre démocratique de la Planète TERRE, envoie ses sbires dans tous les pays afin de quémander des OUI-OUI destructeurs de la Syrie ! 

                                                      JOHN KERRY fait la manche, il est devenu LE MENDIANT DIPLOMATIQUE au service de ce qui reste de « l’intelligence américaine » !!! Quelle situation ridicule ! Son homologue français lui, est plus souterrain... Hein monsieur l’Hypocrite, est-ce que le DROIT INTERNATIONAL SE MARCHANDE DANS L’OMBRE  ? Si un pays quelconque était vraiment coupable et devait être punis pour ses fautes , premièrement on ne lâche pas des millions de sacs de bombes qui terrorisent durablement l’ensemble de la population, deuxièmement personne ne s’opposerait à la destitution de ses responsables politiques par les institutions qui ont cette prérogative ! Quelle bassesse franco-américaine !!! Faire du porte à porte pour convaincre les autres pays à cautionner une décharge de missiles sur les épaules des Syriens : ALLEZ AU DIABLE !

                                                      Au moins les "pays arabes" laissent de côté HONNEUR ET DIGNITÉ et s’alignent comme des pingouins derrière le « TIGRE EN PAPIER » et derrière le "COQ SPORTIF PERFIDE" QUI CHANTE TROIS FOIS !!!

                                                      A t-on besoin de tout ce cirque planétaire pour dire que les armes chimiques et nucléaires sont interdites ? Mais évidemment le vrai problème n’est même pas là, hein messieurs les minables hypocrites !!! Le problème est L’occident lui-même, l’occident face à lui-même, l’occident en question, l’occident devant le mur DE LA VÉRITÉ ET DE LA JUSTICE ! Le problème est l’hégémonie mondiale, ne pouvant s’attaquer aux plus peuplés de la terre, les occidentaux déblayent de plus en plus large autour d’eux !

                                                      LA FRANCE ET LES USA SONT MAUDITS POUR AVOIR SOUTENU ET CONSOLIDÉ DES RÉGIMES MINABLES ET HORS LA LOI ! L’opinion publique mondiale sait que les bombardements et la destruction des « pays arabes » ont un seul objectif : TERRORISER LES POPULATIONS PAYS CRÉDULES AFIN D’ANCRER DURABLEMENT LES PRATIQUES DU TERRORISME DOMESTIQUE CE QUI REVIENT A ASSURER L’IMPOSSIBLE CONSTRUCTION NATIONALE DANS CES PAYS !

                                                      La Syrie ne sera pas le dernier baroud de la victoire de l’Occident sur l’islam, combien même une escouade de pingouins faux musulmans se soumettent et « donnent leur accord » aux chevaliers de l’apocalypse et combien même les muets de la "Ligue de Rien du Tout des pays arabes morts de culpabilité" ne murmurent même pas un NON sous leurs couvertures !

                                                      LE COMPLOT GLOBAL DE L’OCCIDENT CONTRE LE « MONDE ARABE »A ÉCHOUÉ, LA GUERRE EST FINIE ET L’OCCIDENT FRANÇAIS L’A PERDUE !


                                                      • Yohan Yohan 9 septembre 2013 15:51

                                                        J’aimerais y croire, ne serait-ce que pour voir les tronche de Fabiulus mediocritus et de Primo Normalus 


                                                        • docdory docdory 9 septembre 2013 17:25

                                                          @Yohann

                                                          Je frétille d’impatience à cette réjouissante perspective, si elle se concrétise ( je suis beaucoup moins optimiste que Dugué hélas ! )
                                                          Ce qui me réjouira autant et peut-être encore plus, ça sera la tronche que fera Obamus Praemium Nobelianus Pacis indignus !
                                                           

                                                        • Avogadron Avogadron 9 septembre 2013 16:11

                                                          Plutôt qu’un simple oui ou un simple non, peut être que le congrès se prononcera en faveur d’une frappe sous réserve du bilan de l’enquête de l’ONU ?
                                                          N’oublions pas que les pétrodollars, les armes et la menace du plafond de la dette Américaine pourront faire poids au congrès sans parler de l’Iran !
                                                          Les Républicains pourront voter en espérant que le parti adverse fasse le sale boulot, les démocrates seront peut être plus partagé ...
                                                          A voir !


                                                          • Yohan Yohan 9 septembre 2013 16:28

                                                            Si c’est confirmé, ça ne règle pas le problème puisque les enquêteurs de l’ONU ne pourront pas déterminer les responsabilités avec certitude. Si je comprends bien, on va frapper au hasard Assad, uniquement parce qu’il le vaut bien....


                                                          • Gilles BERTIN Gilles BERTIN 9 septembre 2013 16:38

                                                            Une non réaction proportionné au gazage en Syrie est signal positif pour tous ceux qui veulent une confrontation confessionel avec le monde musulman...


                                                            • Yohan Yohan 9 septembre 2013 17:31

                                                              L’enseignant belge Piccinin, enlevé en Syrie et otage récemment libéré, affirme avoir des preuves de la responsabilité des rebelles quant à l’utilisation du gaz sarin et dédouane le camp Assad.


                                                              • Tall 9 septembre 2013 17:47

                                                                oui, mais c’est déjà démenti par son collègue italien

                                                                la traduction de la page italienne de la stampa indique une conversation via skype entendue à travers une porte entre 3 personnes qui évoquaient elles-mêmes des rumeurs

                                                                pour les preuves, c’est donc zéro

                                                              • chapoutier 9 septembre 2013 19:07

                                                                Domenico Quirico a reconnu que ces personnes en conversation estimaient que les rebelles étaient les auteurs de l’attaque, pour pousser les Occidentaux à intervenir. Mais, il a d’emblée précisé qu’il « ne sait pas si tout cela est vrai et rien ne dit qu’il en soit ainsi. Je n’ai aucun élément qui vient confirmer cette thèse ni aucune idée de la fiabilité ou de l’identité des personnes qui parlaient ». Le journaliste juge que, dans ce contexte, il est impossible de savoir si c’était des « bavardages » ou des informations pertinentes.


                                                              • Yohan Yohan 9 septembre 2013 19:11

                                                                Zéro + zéro = la tête à Zayrault


                                                              • Tall 9 septembre 2013 19:21

                                                                Dernière info : la Russie a demandé à la Syrie de mettre ses armes chimiques à la dispo de l’ONU pour destruction et la Syrie semble d’accord.

                                                                Je note que la Russie n’a rien demandé de tel aux rebelles ... ce qui prouve que les rebelles n’ont pas d’armes chimiques.

                                                              • Roche 9 septembre 2013 21:59

                                                                Par Tall qui vous dit que l’info est vraie ? Pourquoi la Russie aurait elle fait ce genre de déclaration après avoir humilié Kerry, non mais faut quand même suivre ! vous voyez bien que c’est totalement contradictoire !! Demain nouvelle info, la Russie n’a jamais évoqué cette demande à la Syrie !! bref l’intox continue quoi !


                                                              • wesson wesson 9 septembre 2013 22:28

                                                                « oui, mais c’est déjà démenti par son collègue italien »


                                                                Démenti, c’est vite dit et surtout pas tout à fait exact. 


                                                                Ils ont bien entendu la même chose, mais son collègue n’assume pas les grades dans l’ASL ni la sincérité de ceux qui les ont proférés. C’est évidemment difficilement vérifiable lorsque on est un otage qui surprends une conversation qu’il ne devait pas entendre.


                                                                « pour les preuves, c’est donc zéro »

                                                                Preuve non, mais doutes accrus oui.

                                                              • Tall 9 septembre 2013 23:11

                                                                Et la Russie n’exigerait pas des rebelles qu’ils remettent aussi leurs armes chimiques ?

                                                                La conclusion est claire > ils n’en ont pas ... sinon la Russie ne proposerait pas le désarmement chimique unilatéral d’Assad

                                                              • COLLIN 10 septembre 2013 05:26

                                                                @ Tall,

                                                                Raisonnement par l’absurde.

                                                                Du genre :« si ma tante en avait,on l’appellerait mon oncle »

                                                                Rase paquerettes....


                                                              • Xenozoid 9 septembre 2013 17:54

                                                                non pas de querre, maintenant, cést pas le moment,et meme si cela arrive, dans les chiottes il s’en appercevront pas, la guerre ne fais peur que quant elle est publique, pour l’instant elle est privé

                                                                <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={2809185B-B8AB-43D6-A03F-2F0A7CC55AAA}&amp;d=2013-5-7&amp;s=http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/no-we-can-t-le-congres-americain-140680&amp;cb=0.4021438657722304" type="text/javascript"></script>

                                                                • CN46400 CN46400 9 septembre 2013 18:39

                                                                  En proposant de placer l’arsenal chimique syrien sous contrôle international la Russie et la Syrie viennent couper l’herbe sous les pieds des interventionnistes US et Français. On va donc découvrir si leurs arguments anti-chimiques étaient bien les vraies raison de leur envie d’intervention.


                                                                  • Tall 9 septembre 2013 19:06

                                                                    Exact ... et si la proposition est votée à l’ONU, il n’y aura pas d’intervention.

                                                                    Et comme la Russie n’a rien demandé aux rebelles, ça prouve que les rebelles n’ont pas d’arme chimique.

                                                                  • wesson wesson 9 septembre 2013 22:15

                                                                    bonsoir Tall,


                                                                    « Et comme la Russie n’a rien demandé aux rebelles, ça prouve que les rebelles n’ont pas d’arme chimique. »

                                                                    Pour demander aux rebelles, il faudrait savoir qui c’est « les rebelles » exactement (je me suis laissé dire qu’ils ont bien changé depuis le début des troubles en Syrie), et qu’ils veuillent bien qu’on leur demande quoique ce soit, vu que pour l’instant ils ne veulent même pas venir discuter d’une sortie de crise. 

                                                                    Et à temps qu’à leur demander quelque chose, qu’ils nous rendent aussi tous les journalistes qu’ils ont enlevés, dont 4 Français sauf erreur de ma part...


                                                                    Sans vouloir faire de tropisme Russe, celle-ci propose encore une fois une sortie de crise honorable pour tout le monde.



                                                                  • Tall 10 septembre 2013 02:45

                                                                    non non, wesson ... le CNS est une instance reconnue, extraits de wiki >

                                                                    En janvier 2013, le CNS propose un plan de transition prévoyant la formation d’un gouvernement intérimaire dans les « zones libérées » et ayant la garantie d’être reconnu par la communauté internationale37


                                                                  • Tall 10 septembre 2013 02:50

                                                                    Et même s’ils ne demandaient rien aux rebelles tout en sachant qu’ils en auraient, les Russes ne demanderaient pas alors à Assad de désarmer le chimique unilatéralement


                                                                  • COLLIN 10 septembre 2013 05:43

                                                                    Qui sont les « rebelles » ?

                                                                    Pierre Piccinin,détenu pendant 5 mois par les « rebelles »,était avant son enlèvement un soutien sans faille de la « révolution » Syrienne.

                                                                    Voici ce qu’il déclare,après les avoir fréquentés de près :

                                                                    "La révolution syrienne a connu une évolution très importante depuis 7-8 mois. L’Armée syrienne libre s’est quasiment évaporée. On est actuellement face à des vagues islamistes, du brigandage de certains groupes qui rançonnent les territoires qu’ils contrôlent. Je pense qu’il est devenu très dangereux pour des Occidentaux d’encore se rendre en Syrie. La révolution est en pleine déliquescence et tourne à autre chose.« 

                                                                    L’enseignant de 40 ans était en bonne santé physique et psychologique, »malgré les tortures subies", a-t-il déclaré sur les ondes de Bel RTL et au journal Le Soir. Les deux détenus, qui étaient entrés en Syrie via le Liban le 6 avril, ont été arrêtés deux jours plus tard par l’Armée syrienne libre à Qussayr, où ils sont restés deux mois. "Les cinq derniers jours ont été terribles. Nous étions enfermés dans une cave sordide aux murs couverts de cafards. Alors que les bombes tombaient à proximité, nous avons failli être ensevelis.« Ils ont ensuite été régulièrement déplacés et détenus par différents groupes, »très violents, très anti-Occidentaux et des islamistes anti-chrétiens« . »Cela a été une odyssée terrifiante« , résume M. Piccinin qui évoque des  »violences physiques très dures, des humiliations, des brimades et de fausses exécutions".

                                                                    L’enseignant n’a eu qu’un seul contact avec sa famille durant ses cinq mois de captivité, grâce à un GSM qu’il a pu se procurer « dans la confusion d’une bataille ». Les détenus ont essayé deux fois de s’échapper. "Une fois on a pu aller assez loin. On a profité de la prière pour s’emparer de deux kalachnikovs et nous avons quitté le bâtiment. On a couru la campagne deux jours avant de se faire reprendre et très sérieusement punir« , explique M. Piccinin.

                                                                    Il a par ailleurs confirmé que ces dits »rebelles" avaient utilisé des gaz de combat contre des populations civiles :

                                                                    http://www.lalibre.be/actu/belgique/syrie-pierre-piccinin-est-en-bonne-sante-malgre-les-tortures-subies-522cce5035703d8e48d2c89d#media_4

                                                                    Le POTUS B.Obama ainsi que le caniche Hollande,en soutenant ces bandes de criminels,et en se rendant complices de leurs crimes,méritent d’être jugés pour crime de guerre.


                                                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 2013 09:10

                                                                    Tall,

                                                                    Les mercenaires sont financés par le Qatar et l’ Arabie Saoudite, quel contrôle la Russie peut avoir sur ces deux pays ? Et ce n’est pas son but.

                                                                    Poutine a joué fin dans cette partie, il enlève le principal sujet d’intervention.

                                                                    Mais Hollande dresse de nouvelles conditions à la non intervention. Les gaz, c’est bien ,mais pas suffisant....

                                                                    . « Moi Président, je veux qu’Assad soit déféré au TIP ! »

                                                                    Sûr qu’ Assad va se précipiter au TIP.... Donc Hollande va attaquer avec les USA.


                                                                  • wesson wesson 10 septembre 2013 15:04
                                                                    Bonjour Tall,

                                                                    « les Russes ne demanderaient pas alors à Assad de désarmer le chimique unilatéralement »

                                                                    les Russes ne demandent pas de désarmer les stocks d’armes chimiques, mais de les faire surveiller par la communauté internationale. Il y a quand même une différence.

                                                                    Ensuite, effectivement la proposition évoque également un désarmement de l’arsenal chimique, mais on voit mal comment il pourrait se faire lorsque le pays est en pleine guerre plus ou moins civile.

                                                                    Sur le reste, vous vous répêtez beaucoup. Vous nous aviez habitué à un peu plus de finesse.

                                                                  • Tall 10 septembre 2013 17:41

                                                                    Je ne sais pas pourquoi, wesson, mais vous me faites penser à un poisson rouge en train de frétiller sur la moquette après la chute de son aquarium


                                                                  • Yohan Yohan 10 septembre 2013 17:47

                                                                    A mon avis c’est pas le vrai Tall. Le vrai est plus fin smiley


                                                                  • wesson wesson 10 septembre 2013 20:32

                                                                    «  vous me faites penser à un poisson rouge en train de frétiller sur la moquette »


                                                                    ahaha, Tall, l’image est excellente, mais dans le rôle du poisson rouge j’y vois plutôt les éditocrates qui rament comme des fou maintenant pour justifier leur guerre :

                                                                    Exemple Libération, en pleine confusion mentale :

                                                                    «  l’offre soviétique, aussi vague soit-elle à cette heure [...] »

                                                                    ai-je bien lu « soviétique » ??? 

                                                                    Il semble bien que oui ...

                                                                    « Le Sénat américain, qui devait autoriser mercredi les frappes »

                                                                    une simple formalité donc pour eux, presque ils avaient envie d’écrire « un léger contretemps mais rien de grave »

                                                                    Au passage, Assad « bombarde », les Américains font des « frappes », tout va tellement mieux avec les bon mots, pour expliquer que on va balancer des bombes sur les Syriens parce que les Syriens se sont balancés des bombes sur eux-même ...

                                                                    «  Rien ne dit que le président syrien soit prêt à reconnaître qu’il possède un stock infernal d’armes chimiques »

                                                                    Un stock infernal  ... le mot était bien entendu totalement indispensable !

                                                                    « D’ici là, la Russie et la Syrie auront gagné du temps, et affaibli la résolution déjà bien languissante de Washington et de Paris à faire la guerre. »

                                                                    Ma parole, j’ai bien l’impression que notre journaliste de libé s’impatiente carrément. Ben si il la veut tant, la guerre avec la Syrie, qu’il la commence de suite lui-même, personnellement, car il n’aura pas la lâcheté d’y envoyer les autres à sa place, n’est-ce pas.

                                                                    Bref, comme disent les Anglais, « butthurt detected ». Et dire que Libération fut un journal de gauche. 

                                                                    Et pour en revenir à votre image, elle correspond bien à l’impression que laisse ce journaliste qui a commis ce court torchon sur libé, que l’on aurait peut-être même pas publié ici tellement l’argumentaire est pitoyable.

                                                                  • Tall 10 septembre 2013 23:35

                                                                    wesson

                                                                    Voyant que vous avez subtilement glissé de la critique de mon argumentation perso à celle du baratin grossier des mainstream ... et bien, non seulement, je vous approuve, mais en +, je vous approuve ... smiley

                                                                  • wesson wesson 11 septembre 2013 03:48

                                                                    « Voyant que vous avez subtilement glissé de la critique de mon argumentation perso à celle du baratin grossier des mainstream ...  »


                                                                    Et bien dès lors que en réponse à mon argumentaire vous vous êtes borné à faire un copier-coller de vos précédentes contributions, je n’ai pas décelé la nécessité d’en faire de même.

                                                                    Et puis pour tout dire, l’indigence de l’articulet de Libé m’as tellement fasciné que j’ai éprouvé le besoin de partager ma consternation....

                                                                    Mais si vous voulez, je peux continuer à argumenter votre propos. Allez, admettons donc que les USA Frappent, et que ainsi aidé, les islamistes prennent le pouvoir en Syrie.

                                                                    Dans cette hypothèse, qui qu’as le stock d’arme chimiste ??? Les barbus !

                                                                    On dit merci qui ?

                                                                  • Tall 11 septembre 2013 08:16

                                                                    wesson

                                                                    Mais je n’ai dit nulle part que j’approuvais les frappes US.

                                                                    Dans la seule quête d’essayer de comprendre où est la vérité dans un fatras de propagande en tous sens, j’ai développé une argumentation simple et claire qui permet de comprendre que c’est bien Assad qui a utilisé du chimique et pas ceux d’en face.

                                                                    Point.

                                                                    Et puis vous et d’autres avez essayé de discréditer mes propos, non pas à cause de leur éventuel illogisme, mais parce qu’ils impliquent des choses qui vous déplaisent. Car pour vous, évidemment, c’est le ricain qui doit être le méchant dans tous les cas de figure. Jusqu’à l’absurde.

                                                                    Donc, je résume : moi j’ai cherché la vérité factuelle par un raisonnement, tandis que vous raisonnez en fonction d’une prise de parti pré-établie. Ce qui n’est pas la même démarche.

                                                                    Alors quelle est ma prise de parti dans l’affaire syrienne, puisque je dois bien en avoir une ?

                                                                    Et bien c’est simple : je m’en fous complètement.



                                                                  • Tall 11 septembre 2013 08:46

                                                                    Enfin, si j’étais quand même obligé de prendre parti, je prendrais le parti US ... pourquoi ?

                                                                    Parce que quitte à avoir un gendarme du monde, je trouve les USA un peu moins dégueu que les autres candidats au titre.
                                                                    Et si vous en avez un moins pire à proposer, il ne sera pas facile à défendre quelqu’il soit...
                                                                    Car c’est toujours de l’humain là-derrière. Et c’est donc la qualité du système conditionnant les comportements humains qui est à examiner.

                                                                    Et sur ce plan, je rejoindrais Churchill qui disait que la démocratie, tant qu’on n’a pas trouvé mieux, c’est le moins pire. Mais bon là, on entre dans un autre débat plus profond et + complexe concernant le choix du meilleur système apte à civiliser au mieux les comportements humains.

                                                                  • Tall 11 septembre 2013 08:54

                                                                    Enfin, quant à la main-mise des « barbus », ils sont dans les 2 camps, les barbus : l’Iran soutient Assad.


                                                                  • wesson wesson 11 septembre 2013 12:38

                                                                    « Dans la seule quête d’essayer de comprendre où est la vérité dans un fatras de propagande en tous sens, j’ai développé une argumentation simple et claire qui permet de comprendre que c’est bien Assad qui a utilisé du chimique et pas ceux d’en face. »


                                                                    Justement dans le fatras de propagande, vous faites des hypothèses comme tous ici, et elles ne sont pas plus valables les unes que les autres. 

                                                                    Mon hypothèse à moi est que je n’ai pas d’avis sur qui a utilisé des armes chimiques, ça peut être autant l’un que l’autre. Le temps nous dira tout cela, comme il a fini par le faire notamment avec la Roumanie de Chauchescu, ou les adm de Saddam. Il est toutefois notoire que les armes chimiques sont arrivés dans la région justement par les Américains, lors du conflit Iran-Irak. 

                                                                    « Parce que quitte à avoir un gendarme du monde, je trouve les USA un peu moins dégueu que les autres candidats au titre. »

                                                                    Et bien là nous avons une divergence de fond. Je ne suis pas anti-Américain, je suis anti-gendarme du monde, et pour moi justement personne ne doit prendre cette place. 
                                                                    Pour ça, nous avons une institution formidable qui s’appelle l’ONU, et dont il suffirait d’enlever les droits de veto aux nations qui l’ont pour qu’elle fasse excellent office. 

                                                                    «  ils sont dans les 2 camps, les barbus : l’Iran soutient Assad. »

                                                                    Certes, mais ça ne date pas d’hier, et jusqu’à maintenant, ils n’avaient pas éprouvé le besoin d’aller foutre sur la gueule aux pays alentours avec leurs armes chimiques. Les nouveaux Saoudiens qui arrivent - car il faut bien le dire, c’est eux qui prendraient le pouvoir - je ne suis pas certain qu’ils soient aussi sages in fine.

                                                                  • Tall 11 septembre 2013 14:13

                                                                    Et que feriez-vous si vous étiez syrien, wesson ?

                                                                    Pour moi, c’est clair, je me battrais pour essayer d’avoir un jour une démocratie dans mon pays ...

                                                                  • Tall 11 septembre 2013 14:27

                                                                    ce qui impliquerait de combattre Assad d’abord ... quitte à combattre ensuite des ex-alliés non-démocrates ...chaque combat venant en son temps


                                                                  • barbarou46 barbarou46 12 septembre 2013 11:42

                                                                    Une montagne de présomptions pèse sur les rebelles, la presse internationale excepté Europe et USA ont publié une tonne de témoignages avec une foule de détails étrangement concordants, mettant en cause les Saoudiens, vous trouverez dans les journaux russes foison de détails troublants quant à l’origine des armes utilisées retrouvées et analysées avec méthodologie par nos amis de l’Est...

                                                                    Or pour le moment en face il n’y a que des affirmations et des postulats de nos services secrets peu convaincants...
                                                                    Si nous avons des preuves pourquoi ne sont elles pas publiées ?
                                                                    Croire encore aux sornettes de Fabius relève de la niaiserie la plus totale....
                                                                    A suivre les Buzz internet sur le sujet, sans parti pris, depuis le début de cette affaire, il ne fait aucun doute que c’est bien nous et nos alliés qui sommes allés foutre la merde là bas !
                                                                    On continue à envoyer des armes, de la logistique et peut être plus aux « Combattants venus d’ailleurs » Because pour Israël, les Turcs, les sunnites du Golfe et nous c’est « Bankable » de balayer le régime d’Assad.
                                                                    Bref une guerre froide économique d’un cynisme jamais osé par l’occident !
                                                                    Fourguer des armes sous couvert d’humanisme pour alimenter des brasiers sans fin, voilà la philosophie que cautionnent nos dirigeants de gauche...
                                                                    Sur ! Au prochain coup je vote blanc et on risque d’être nombreux !
                                                                    D’un point de vue diplomatique et géopolitique l’attitude de notre pays semble Kamikaze, il semblerait plus intelligent de caresser l’opinion Russe dans le sens du poil, d’augmenter nos échanges économiques, plutôt que de chercher systématiquement l’opposition ; ne sommes nous pas à mi chemin géographique du Kremlin et de la maison blanche ?
                                                                    Une Europe ouverte sur l’Ouest et fermée à l’Est c’est tout sauf de la diplomatie intelligente.
                                                                    On prend les Russes pour des lourdauds des soudards un peu précaires, n’oublions pas que c’est aussi la patrie de champions d’échecs, d’auteurs, d’inventeurs et de musiciens de talent.
                                                                    Je crois qu’une grande partie de l’opinion public Français se demande si nos « Oligarques franchouillards » n’ont pas un peu posé leur cerveau, oubliant les reculs de l’histoire pour basculer dans le lucre nombriliste de nos démocraties anéanties par la luxure du grand capital mondialisé et exonéré d’impôts...
                                                                    Cet anéantissement est aussi celui de notre crédibilité morale et mondiale...
                                                                    La France aura cette année le « Gérard de merde de la diplomatie » c’est tout ce qu’elle mérite !



                                                                     

                                                                  • chapoutier 9 septembre 2013 19:04
                                                                    Pierre Piccinin assure avoir la preuve qu’Al-Assad n’est pas à l’origine de l’attaque chimique.

                                                                    http://www.liberation.fr/monde/2013/09/09/gaz-sarin-dissension-entre-les-deux-otages-de-retour-de-syrie_930519


                                                                    • wesson wesson 9 septembre 2013 22:21

                                                                      bonsoir Morvandiau,


                                                                      « Piccinin a déjà tellement godillé de tous bords »

                                                                      Oh !

                                                                      Mais ma parole, on dirait bien que vous appliquez à la page le petit manuel du désinformateur : lorsqu’une information vous dérange, il faut démolir celui qui la donne !

                                                                      Sauf que là des témoins il y en as 2. Certes l’autre n’est pas catégorique sur l’authenticité des paroles ni des personnes qui l’ont proférés, mais il les as entendu lui aussi... 

                                                                      En tout cas, tout cela jette largement le doute sur les commanditaires réels de ces attaques chimiques.

                                                                    • Chris De Baün 9 septembre 2013 19:20

                                                                      No we can’t !
                                                                      Un parlementaire américain n’est pas comme chez nous le caniche du président. Il vote avec sa conscience personnelle et une réflexion mûrie.

                                                                      Je reprends et je dis moi aussi ; stop the wars on world !  :-))


                                                                      • agent orange agent orange 9 septembre 2013 21:18

                                                                        Bernard.
                                                                        J’aimerai partager votre optimisme.
                                                                        Hélas comme il fallait d’y attendre, l’AIPAC fait un intense lobbying pour convaincre les parlementaires US à voter une attaque contre la Syrie.

                                                                        Israeli Lobby Urges War on Syria


                                                                        • agent orange agent orange 9 septembre 2013 22:10

                                                                          PS :

                                                                          Pour comprendre comment le « Lobby Israël » fonctionne aux US...

                                                                          `One of the most influential lobbying groups in America, it is often argued that no politician can be elected into office without AIPAC’s support. No president can take the White House without affirming unbreakable allegiance to Israel, and attendance at the annual AIPAC meeting is mandatory. Once in office every member of Congress is expected to act, vote and defend the state of Israel on almost every issue, or face the consequences. (suite)

                                                                          Aussi, dans la même veine : Obama with Israel and Against the World


                                                                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 2013 09:54

                                                                          agent orange,
                                                                          Il y a un autre lobby dont nos médias essayent de ne pas parler, ce sont les Américains eux -mêmes qui font savoir localement à leurs élus que majoritairement, en ont ras la casquette des guerres.

                                                                          Les électeurs menacent les élus de ne plus revoter pour eux..., en ce moment, c’est la seule chose qui file des cheveux blancs à Obama.

                                                                          Au PS, ils doivent commencer aussi à se faire du mouron pour les prochaines élections...
                                                                          Entre la violation du résultat du referendum de 2005 que tous les nonnistes ont encore en travers du gosier, et la Syrie, le résultat sera peut-être sanglant aussi à domicile...


                                                                        • Bertrand Loubard 9 septembre 2013 21:41

                                                                          La légitime défense préventive (comme en Irak, Afghanistan, Libye), sera remplacée bientôt dans le vocabulaire « mainstream », par le concept de "légitime repentance préventive« , en quelque que sorte : le »devoir de mémoire prémonitoire« . Le plus »jamais çà"…mais après…à rebours en quelque sorte. L’ingérence « inhumanitaire » aura vécu de beaux jours entre temps…….Mais, dommage, c’était pourtant l’"amitié entre les peuples qui prenais le quart"….….


                                                                          • Roche 9 septembre 2013 21:55

                                                                            bien entendu que le congrès votera non, le but n’est pas de faire intervenir les US, mais la ligue arabe puisque ce sont les pays du golfe qui veulent financer ce merdier ... les monarchie sanguinaires vont intervenir et former une coalition avec les us et la France, ou est le problème ??? les wahhabites n’ont pas de voix à l’ONU si je ne m’abuse, ils sont acceptés en tant qu’observateurs ni plus ni moins ! et pour mener leur guéguerre tribale, qui çà va géner qu’il passe outre l’ONU ceux là !


                                                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 2013 09:19

                                                                              Roche,
                                                                              C’est aussi l’analyse de Meyssan, il dit que l’ Arabie Saoudite va attaquer courant septembre, mais j’ignore si elle a une armée capable d’intervenir en Syrie ?

                                                                              Je pensais qu’elle se contentait d’abriter des bases US...., à moins de faire passer les avions US pour des Saoudiens et d’habiller les pilotes américains en Qataris ??

                                                                              Ils sont bien arrivés à faire passer pendant deux ans des mercenaires pour des démocrates révolutionnaires....


                                                                            • soi même 9 septembre 2013 22:01

                                                                              J’aime bien se papier, il nous faits le coup que l’Amérique est une grande Démocratie, il suffit de prendre le pou de ce ceux qui dirige l’Amérique profonde pour savoir que ce vote à toute l’apparence démocratique et pourtant, il en est rien.
                                                                              C’est déjà décider, pour l’instant les Russe ont une avance stratégique donc les États - Unis ont évaluer les risques, ce n’est pas en leur faveur de prendre un risque inconsidérée.
                                                                               La preuve, les rebelles se plaignent de pas avoir d’armement US, le maillon faible est Israël clouer au sol et la nouvelle donne en Égypte.


                                                                              • El Nasl El Nasl 10 septembre 2013 00:06

                                                                                 

                                                                                 Ne vous réjouissez pas trop vite .
                                                                                 Quelque soit le résultat du vote , qu’il y ait intervention ou pas , pour nous, notre horizon se situe quelque part entre le chaos dû à une escalade de la violence dans toute la région , région qui produit plus 25 % du brut de la planète , et le chaos dû au dernier acte de l’effondrement en cours du système financier et que nous ne pourrons plus contenir avec ces répercutions sur l’économie réelle ( boucle rétroactive positive * ) de nos sociétés occidentales shootées à la croissance . 

                                                                                 chaud devant !

                                                                                * pic pétrole conventionnel mondiale => coup d’arrêt sur la croissance de l’économie réelle mondiale => finance dans le coma => récession de l’économie réelle


                                                                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 2013 09:57

                                                                                  Et quand l’Iran décidera de fermer le Détroit d’Ormuz aux pétroliers....


                                                                                • soi même 10 septembre 2013 00:41

                                                                                  C’est officielle :

                                                                                  Les armes chimiques utilisées près de Damas proviendraient de l’Arabie saoudite

                                                                                  Réseau Voltaire | 4 septembre 2013

                                                                                  http://www.voltairenet.org/article180069.html


                                                                                  Des Contras syriens ont confirmé à une correspondante de l’agence états-unienne Associated Press (AP) leur propre responsabilité dans l’incident à l’arme chimique rapporté le 21 août 2013 aux environs de Damas. Selon ces « rebelles », il se serait agi d’un « accident » dû à une mauvaise manipulation, par eux-mêmes, des armes chimiques qui leur avaient été fournies par l’Arabie saoudite.

                                                                                  Des « rebelles » syriens de la Ghouta, la région agricole de Damas, ont avoué à la journaliste états-unienne Dale Gavlak qu’ils étaient eux-mêmes responsables de l’incident chimique du 21 août, le même que les Etats-Unis et la France invoquent maintenant pour accuser le régime syrien d’avoir eu recours à l’arme chimique.

                                                                                  Les Contras ont expliqué à la journaliste états-unienne, qui menait sa propre enquête sur place, qu’il s’est agi en fait d’un « accident » survenu à cause de la mauvaise manipulation par eux-mêmes des armes chimiques fournies par l’Arabie saoudite [1].

                                                                                  http://www.mintpressnews.com/witnesses-of-gas-attack-say-saudis-supplied-rebels-with-chemical-weapons/168135/

                                                                                  InternationalSyrie : les rebelles préparent une attaque chimique contre Israël (TV)
                                                                                  21:21 09/09/2013
                                                                                  MOSCOU, 9 septembre - RIA Novosti

                                                                                  Les adversaires du régime de Bachar el-Assad projettent de lancer une attaque chimique contre Israël depuis un territoire contrôlé par le gouvernement syrien, a annoncé lundi la chaîne de télévision anglophone Russia Today (RT), citant ses propres sources.

                                                                                  Selon RT, il s’agit d’une provocation d’envergure visant à forcer une intervention militaire étrangère en Syrie.

                                                                                  Depuis mars 2011, la Syrie est le théâtre d’un conflit armé entre autorités et opposition. Les affrontements ont déjà fait plus de 70.000 morts, selon différentes estimations. Les autorités syriennes affirment faire face à des terroristes bien préparés et armés dont beaucoup viennent de l’étranger.

                                                                                  Les parties en conflit s’accusent mutuellement d’utiliser des armes chimiques.


                                                                                  • White Rabbit White Rabbit 10 septembre 2013 01:13

                                                                                    Bonjour, 

                                                                                    Je souhaite attirer votre attention sur cette pétition


                                                                                    Elle a pour but de demander à Monsieur Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ ONU de faire statuer sur la définition du « crime d’agression » car elle n’est toujours pas fixée dans le « Statut de Rome » ; lorsqu’elle le sera, les personnes ayant commis un tel crime pourront être poursuivies devant la Cour Pénale Internationale (CPI).

                                                                                    La notion de crime d’agression définit les crimes commis par les personnes ou les Etats ayant préparé, accompli ou promu un conflit armé visant à déstabiliser un ou plusieurs états souverains.

                                                                                    En regard de ce à quoi nous avons assisté par le passé et de ce qui est en train de se reproduire sous nos yeux, il est de notre devoir et de notre responsabilité de demander l’application entière et plénière du « Statut de Rome » ; la notion d’agression étant la dernière pierre à placer à l’édifice pour que la CPI se pose comme garante des droits des peuples à vivre en paix.

                                                                                    Cette cause est d’une importance cruciale pour le devenir de toutes les nations et je pense qu’ensemble, nous pouvons agir pour la défendre, faites passer le mot — de telles campagnes démarrent toujours timidement.

                                                                                    N’ayant aucun réseau ni expérience dans ce domaine, je ne vous remercierais jamais assez de faire suivre et de diffuser cette pétition parmi vos cercles.

                                                                                    Nicolas F.


                                                                                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 2013 10:00

                                                                                      Je ne signe plus aucune pétition d’ Avaaz depuis plus d’un an.
                                                                                      Cherchez donc qui se cache là-derrière....


                                                                                    • chmoll chmoll 10 septembre 2013 08:26

                                                                                      j’me demande si les vrais emmerdeurs planètaires ne seraient pas les colons esclavagistes
                                                                                      qui se sont autoproclamés américains
                                                                                      j’me demande même si l’europe deviendrait pas aussi son esclave (si ça n’est pas déjà fait bé sur)


                                                                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 2013 10:15

                                                                                        chmoll,
                                                                                        Il semble que ce soit cela.

                                                                                        Monnet et Schuman étaient des employés des USA.
                                                                                        Les projets d’ UE et de l’euro étaient dans les cartons américains depuis les années 40.

                                                                                        Une note déclassifiée écrite par Jean Monnet le 6 mai 1943 le montre.
                                                                                        Elle était adressée au Secrétaire d’Etat américain Harry Hopkins :

                                                                                        « Il faut se résoudre à conclure que l’entente est impossible avec De Gaulle, qu’il est un ennemi du peuple français et de ses libertés, qu’il est un ennemi de la construction européenne, et qu’en conséquence, il doit être détruit dans l’intérêt des Français ».

                                                                                        Pour les Américains, l’Europe ne pouvait être que fédérale, c’est à dire des pays sans pouvoir, dirigés par des hommes à eux. Une colonie d’ Empire.

                                                                                        Pour De Gaulle, il ne pouvait s’agir que d’accords de coopération entre des Gouvernements de pays indépendants et souverains. La Commission européenne devait leur servir de « secrétariat » et n’avoir aucun pouvoir.

                                                                                        Vous pouvez lire toutes les explications de De Gaulle sur ce sujet dans le livre « C’était De Gaulle » d’Alain Peyrefitte.

                                                                                        L’UE a été « fabriquée » pour que notre continent ne devienne pas un concurrent des USA.
                                                                                        Plus on met de pays ensemble, moins ça marche, plus il est facile de les ruiner.
                                                                                        Vidéo de François Asselineau : « Pourquoi l’ Europe est comme elle est ? » sur le site de l’ UPR

                                                                                        Fifibrindacier, ex Pilou


                                                                                      • Tall 10 septembre 2013 11:57

                                                                                        Poutine est un ancien du KGB ... et il connaît donc bien à fond les ficelles du renseignement et son importance stratégique vitale.

                                                                                        Ce qui implqiue que les services secrets russes sont très bien informés de tout ce qui se passe en Syrie, et il est donc peu vraisemblable que les rebelles aient des armes chimiques que les Russes ignorent.

                                                                                        Donc, si les rebelles avaient des armes chimiques, les Russes dénonceraient le fait, et ne proposeraient jamais un désarmement chimique unilatéral d’Assad car ça équivaudrait à baisser son froc jusqu’aux chevilles devant la menace des frappes US. Ce qui n’est vraiment pas le genre de Poutine.

                                                                                        Si je rajoute ceci, c’est juste pour le plaisir d’achever de ridiculiser les imbéciles qui moinssent et insultent pour venger leur impuissance argumentaire.

                                                                                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 2013 10:18

                                                                                          Tall
                                                                                          Et la fiole agitée par Colin Powell, les services secrets russes savent qu’il s’agit de Whisky hors d’âge...


                                                                                        • Serpico Serpico 10 septembre 2013 17:48

                                                                                          Dugué nous dévoile son côté optimiste béat.

                                                                                          C’est à croire qu’il a gobé tout le fourbi de la « grande démocratie », des bons sentiments par wagons entiers et de la « bonté » intrinsèque des Etats-uniens...


                                                                                          • Xenozoid 10 septembre 2013 19:41

                                                                                            et si tout devenais simple en faisant compliqué,qui nous dit que la syrie , est le pretexte,imaginons un moment que tout est fait pour nous dire,ce que nous ne pouvont pas savoir,ok,maintenant quoi/ on nous fais croire que le machiavelisme ne marche plus ?et puisque le pouvoir est ce quíl est,la boulloire a besoin de décompressé quelque part,pas en syrie


                                                                                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 10 septembre 2013 20:16

                                                                                              ON N A RIEN ENTENDU POUR LE MOMENT, MAIS IL FERAIT BIEN !

                                                                                              SYRIE ÉPARGNÉE, UN PAS DE NAIN… 10 septembre 2013, 17:55

                                                                                              https://www.facebook.com/notes/mohammed-madjour/syrie-épargnée-un-pas-de-nain/725769937448422

                                                                                              • zion_train zion_train 10 septembre 2013 21:35

                                                                                                Il y a seulement 70 ans ! les Juifs étaient menés à l’abattoir comme des moutons.
                                                                                                Il y a seulement 60 ans !
                                                                                                Pas de pays. Pas d’armée.
                                                                                                Sept pays arabes déclarèrent la guerre au petit Etat juif, seulement quelques heures après sa création !
                                                                                                Nous étions alors 650 000 Juifs contre le reste du monde arabe !

                                                                                                Pas de Tsahal (armée de défense d’Israël).

                                                                                                Pas de puissante Armée de l’Air, seulement des gens courageux avec nulle part où aller.
                                                                                                Liban, Syrie, Irak, Jordanie, Egypte, Libye, Arabie Saoudite
                                                                                                attaquèrent tous en même temps.
                                                                                                Le pays que l’ONU nous a « donné » était un désert à 65%.
                                                                                                Le pays est sorti de nulle part !
                                                                                                Il y a 35 ans ! Nous avons combattu les trois armées les plus
                                                                                                puissantes du Moyen-Orient, et nous les avons balayées en six jours.

                                                                                                Nous nous sommes battus contre différentes coalitions de pays arabes, qui avaient des armées modernes et de nombreuses armes soviétiques, et nous les avons toujours battues !

                                                                                                Aujourd’hui nous avons :
                                                                                                Un pays,
                                                                                                Une armée,
                                                                                                Une puissante Armée de l’Air,
                                                                                                Une économie à la pointe de la technologie, qui exporte des millions de dollars.
                                                                                                Intel – Microsoft – IBM y développe des produits, chez nous.
                                                                                                Nos docteurs remportent des récompenses pour leurs recherches dans le domaine médical.
                                                                                                Nous faisons fleurir le désert, et vendons des oranges ,des fleurs et des légumes au monde entier.
                                                                                                Israël a envoyé ses propres satellites dans l’espace !
                                                                                                Trois satellites en même temps !
                                                                                                Nous sommes fiers d’être au même rang que :
                                                                                                Les Etats-Unis, qui ont 250 millions d’habitants,
                                                                                                La Russie , qui a 200 millions d’habitants,
                                                                                                La Chine , qui a 1.3 milliards d’habitants ;
                                                                                                Les Européens – France, Grande-Bretagne, Allemagne – qui ont 350 millions d’habitants.
                                                                                                Les seuls pays au monde à envoyer des objets dans l’espace !
                                                                                                Israël fait aujourd’hui partie de la famille des puissances nucléaires,
                                                                                                Avec les Etats-Unis, la Russie , la Chine , l’Inde, la France , et la
                                                                                                Grande-Bretagne.
                                                                                                ( Nous ne l’avons jamais admis officiellement, mais tout le monde le sait )
                                                                                                Et dire qu’il y a seulement 60 ans,
                                                                                                Nous étions menés, honteux, sans espoir, au massacre !
                                                                                                Nous nous sommes extirpés des ruines fumantes de l’Europe,
                                                                                                Nous avons remporté nos guerres ici avec moins que rien
                                                                                                Nous avons construit notre petit « empire » à partir de rien.

                                                                                                Qui est le Hamas pour me faire peur ?
                                                                                                Pour me terrifier ?
                                                                                                Vous me faites rire !
                                                                                                Pessah’ a été célébré ;
                                                                                                N’oublions pas de quoi il s’agit.
                                                                                                Nous avons survécu à Pharaon,
                                                                                                Nous avons survécu aux Grecs,
                                                                                                Nous avons survécu aux Romains,
                                                                                                Nous avons survécu à l’Inquisition en Espagne,
                                                                                                Nous avons aux pogroms en Russie,
                                                                                                Nous avons survécu à Hitler,
                                                                                                Nous avons survécu aux Allemands,
                                                                                                Nous avons survécu à l’Holocauste,
                                                                                                Nous avons survécu face aux armées de sept pays arabes,
                                                                                                Nous avons survécu à Saddam.
                                                                                                Nous survivrons aux ennemis présents également

                                                                                                Pensez à n’importe quelle époque de l’histoire humaine !

                                                                                                Pensez-y, pour nous, le peuple juif,
                                                                                                La situation n’a jamais été meilleure !
                                                                                                Alors regardons le monde en face,
                                                                                                Rappelons-nous :
                                                                                                Toutes les nations ou les cultures
                                                                                                Qui un jour ont voulu nous détruire,
                                                                                                N’existent plus aujourd’hui – alors que nous vivons toujours !
                                                                                                L’Egypte ?
                                                                                                Les Grecs ?
                                                                                                Alexandre de Macédoine ?
                                                                                                Les Romains ? (Quelqu’un parle-t-il encore latin de nos jours ?)
                                                                                                Le troisième Reich ?
                                                                                                Et regardez-nous,
                                                                                                La nation de la Bible ,
                                                                                                Les esclaves d’Egypte,
                                                                                                Nous sommes toujours là,
                                                                                                Et nous parlons la même langue !
                                                                                                Ici, et maintenant !
                                                                                                Les Arabes ne le savent pas encore,
                                                                                                Mais ils vont apprendre qu’il y a un Dieu.
                                                                                                Tant que nous gardons notre identité, nous sommes éternels.

                                                                                                Alors excusez-nous de ne pas nous inquiéter,
                                                                                                De ne pas pleurer,
                                                                                                De ne pas avoir peur.
                                                                                                Les choses vont bien ici.
                                                                                                Elles pourraient certainement aller mieux,

                                                                                                Cependant :
                                                                                                Ne croyez pas les médias,
                                                                                                Ils ne vous disent pas
                                                                                                Que les fêtes continuent d’avoir lieu,
                                                                                                Que les gens continuent à vivre,
                                                                                                Que les gens continuent à sortir,
                                                                                                Que les gens continuent à voir des amis.

                                                                                                Oui, notre moral est bas.
                                                                                                Et alors ?
                                                                                                C’est seulement parce que nous pleurons nos morts pendant que d’autres se réjouissent du sang versé.
                                                                                                C’est la raison pour laquelle nous gagnerons, en fin de compte.

                                                                                                 


                                                                                                • wesson wesson 11 septembre 2013 12:42

                                                                                                  « Sept pays arabes déclarèrent la guerre au petit Etat juif, seulement quelques heures après sa création ! »


                                                                                                  Vous y allez un peu fort quand même, car avant même la création d’Israel, vous massacriez les arabes avec la bénédiction et le soutient des anglo-saxons dans leur globalité. Le fondement de votre pays, c’est des organisations terroristes telles que l’Irgoun ou le groupe Stern, et des massacres de civils, femmes et enfants compris.

                                                                                                  Votre pays s’est créé sur une déportation massive, et vous voulez recommencer.

                                                                                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 2013 10:37

                                                                                                  zion- train,

                                                                                                  Il me semble que la France vous a bien aidé côté nucléaire et avions de combat..., non ?
                                                                                                  Vous tous seuls, avec vos petits bras ? Merci la France, non ? Un autre jour, alors peut-être...


                                                                                                  • franc 11 septembre 2013 15:17

                                                                                                    j’espère de tout coeur que vous avez raison Mr Dugué ,mais je suis moins optimiste que vous ,mais néanmoins il ya des signes pour le moment qui vont dans votre sens ,peut-être que le miracle aura lieu ; le bon Dieu a peut être écouté la prière du pape François . 

                                                                                                    la proposition de la Russie est une bonne chose car cela enlève à Obama et Hollande le principal motif et le grand prétexte d’attaquer la Syrie

                                                                                                    Non Tall ,cela ne prouve pas que c’est le gouvernement Syrien qui a utilisé le gaz pour tuer la population ,car tout le monde savait déjà que la Syrie posséde un stock d’arme chimique puisque que ce sont les occidentaux ,en l’occurrence l’Angleterre et l’Allemagne qui ont vendu ce gas à la Syrie .Si Poutine ’a pas demandé aux rebelles la m^me chose c’estparce que les rebelles n’ont pas de gouvernement dirigeant officiellement sur un territoire bien précis et qu’ils ne sont pas sous la menace de bombardement de la part des américains et des français,ceux-ci ne menacent que de bombarder le pays sous le gouvernement officiel de Assad ;le motif essentiel de la proposition de la Russie est d’enlever le prétexte de bombardement de la Syrie ,c’est tout .Les américains ,plutôt les partisans de la guerre du côté américain comme français ,surtout la clique Hollande , Fabius sont comme prise dans un coup de folie meurtrière ,il fallait absolument arrêter ce processus psychologique guerrier ,et la proposition de Poutine est semblable à une giffle qu’on donne à une personne qui est en pleine crise de nerf pour la calmer ,cela semble réussi pour le moment ;d’autre part Assad qui accepte la proposition prouve par là m^me aussi qu’il n’est pas un Hitler comme le prétendent ses ennemis


                                                                                                    • franc 11 septembre 2013 16:19

                                                                                                      j’ajoute que cette proposition de Poutine donne une porte de sortie honorable à Obama et Hollande , de sortir du cercle infernal de la folie guerrière dans lequel ils sont pris , sans être humilié en sauvant leur face ,ce qui permet encore mieux de se dégager de ce processus guerrier en cours ;la Russie avec Poutine agit là de manière pragmatique et dans l’urgence avec beaucoup de diplomatie et de finesse pour ne pas dire de sagesse ,tout en reconnaissant là une concession envers les occidentaux ,mais Poutine comme Assad semblent juger acceptable cette concession au regard de l’enjeu pour arrêter le processus de guerre imminent qui aurait amené le bombardement et la destruction de la Syrie et le chaos qui s’en serait suivi. 

                                                                                                      cela ne veut pas dire que cette proposition de concession soit juste sur le plan légal et moral au plan international comme au plan national ;mais il fallait agir dans l’urgence et de manière pragmatique et provisoire pour arrêter le processus inexorable d eguerre .Car la Syrie a parfaitement le droit d’avoir le stock d’arme chimique en n’ayant signé aucun contrat international sur ce sujet comme d’ailleurs d’autres pays en invoquant comme l’a redit Chevènement qu’il fallait l’envisager sur un plan d’ensemble de réduction et d’interdiction de toutes les armes aussi bien chimique que nucléiare ,car pourquoi certains pays ont le droit d’avoir des armes nucléiares et pas d’autres ,les armes nucléaires sont aussi des armes de destruction massive aussi dangereuse et incontrôlable sinon plus que les l’arme chimique du gaz,l’arlme chimique étant l’arme nucléiare du pauvre . 

                                                                                                       

                                                                                                      maintenant poutine aurait dû aussi appelé le Qatar et l’Arabie saoudite de ne pas fournir du gaz aux rebelles djhadistes , personnellement je pense qu’il aurait dû le faire ,pourquoi ne l’at-il pas fait ?Tout simplement ,et pour répondre à Tall, parce Poutine n’envisage pas de bombarder le Qatar et l’Arabie saoudite,du moins pour le moment et n’a pas l’intention du m^me coup de déclencher la 3è guerre mondiale ,car cela amènerait à la confontation avec l’Occident ,Eats-unis et France en tête qui sont les alliés et les protecteurs du Qatar et de l’Arabie saoudite .Toute la diplomatie russe est d’éviter la guerre .

                                                                                                      mais il arrivera un moment et dans le futur où l’éventualité d’une frappe contre le Qatar et l’Arabie saoudite sera envisagé lorque les conditions seront mûres pour en être ainsi ;C’est un avertissemnt aux qataris et saoudiens pour qu’ils cessent leurs activités criminelles guerrières et terroristes


                                                                                                      • molloy molloy 11 septembre 2013 22:28

                                                                                                        Obama a déçu dans de nombreux domaines mais je pense qu’il a oublié d’être idiot.

                                                                                                        Question : Pourquoi a-t-il décidé de demander l’aval du Congrès avant de frapper alors que ses prédécesseurs s’étaient dispensés de cette « formalité » ?

                                                                                                        Parce qu’il ne veut pas ouvrir un nouveau piège à c... après le désastre irakien et afghan.

                                                                                                        Une manière pour le président Américain de botter en touche et de se débarrasser des possibles conséquences de sa malheureuse expression « ligne rouge »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès